Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Et dieu alors (nom de dieu)

    Partagez

    Invité
    Invité

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Invité le Jeu 16 Jan 2014 - 15:53

    Azhalee a écrit:
    Et la science dans tout ça ?  C'est pas moi


    La science n'existait pas à l'époque de la Genèse.
    avatar
    Moiself



    Messages : 9154
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Moiself le Jeu 16 Jan 2014 - 15:54

    Azhalee a écrit:
    Tu as remarqué aussi ? M.erd' alors !  rire
     rire  Ben oui c'est flagrant bor.del !

    Invité
    Invité

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Invité le Jeu 16 Jan 2014 - 15:58

    beced a écrit:
    La perception du Divin dépend aussi de la compréhension des textes sacrés, non?   




    Salut beced,
     
    Encore une version new-look de Sodome  :
    Les habitants ne se livraient pas au plaisir mais ils attaquaient et mettaient à mal les étrangers qui se pointaient dans leur coin : donc ils étaient xénophobes. 
    Moi, je livre les infos comme je les entends --- 


    < suis dehors

    Invité
    Invité

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Invité le Jeu 16 Jan 2014 - 16:02

    Azhalee a écrit:
    Tu as remarqué aussi ? M.erd' alors !  rire


    M.erd. : oui, séquelle du passage en Onpc - 
    mais D.ieu s'écrit ainsi assez souvent car quand on écrit pour soi, on n'indique que la majuscule - pour la publication, on complète. 

    'ja-lou-se'= absence de suite dans les idées. Mais tout le monde avait compris.  Sorry

    Invité
    Invité

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Invité le Jeu 16 Jan 2014 - 16:09

    Azhalee a écrit:
    Dommaaaaage ! 

    Bon.....maintenant , si tu insistes 
    moi je  Je sors     rire
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 658
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 84
    Localisation : Paris

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Vieux singe le Jeu 16 Jan 2014 - 16:16

    Azhalee a écrit:
    En effet, Dieu comble les lacunes et c'est bien pratique. 
    Sauf que parfois, il est prétexte à toutes les ignorances.


    C'est pas vraiment mon propos
    La philo et le politique sont parfois difficile à marier Zinzin 

    beced



    Messages : 12559
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par beced le Jeu 16 Jan 2014 - 16:25

    maadim27 a écrit:


    Salut beced,
     
    Encore une version new-look de Sodome  :
    Les habitants ne se livraient pas au plaisir mais ils attaquaient et mettaient à mal les étrangers qui se pointaient dans leur coin : donc ils étaient xénophobes. 
    Moi, je livre les infos comme je les entends --- 


    < suis dehors

    Bien entendu.  salut 
    En effet, in fine, ce qui était reproché aux gens de S&G (on dirait un magasin de vêtements) c'était surtout leur haine des étrangers plutôt que leurs pratiques sexuelles.
    /// 

    Invité
    Invité

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Invité le Jeu 16 Jan 2014 - 16:34

    beced a écrit:

    Bien entendu.  salut 
    En effet, in fine, ce qui était reproché aux gens de S&G (on dirait un magasin de vêtements) c'était surtout leur haine des étrangers plutôt que leurs pratiques sexuelles.
    /// 

    S&G Ah oui ! bien vu beced.
    En même temps, il s'agissait d'un carrefour marchand....  Suspect 

    dehors je suis  
    avatar
    Deborah Colt



    Messages : 4372
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Deborah Colt le Jeu 16 Jan 2014 - 17:03

    Vieux singe a écrit:

    Dieu c'est le mystère qui apparait quand la science est au bout de sa connaissance, de sa trajectoire rationnelle dite scientifique
    .
    Reste le pari , devant son ignorance retrouvée, le pari que ce mystère s'appelle Dieu, et comme c'est un mystère, chacun peut l'habiller à sa façon selon la mode du jour ou du campement.
    Les changements de mode au cours des temps ont généré des religions dont certaines sont parfois reprises en "vintage" et d'autres ont disparu par suite des changements de climat ou de curés. en forme 

    Singerie d'un promeneur solitaire sous le signe de visions  crépusculaires  

    hello vieux singe
    tes propos sont plus que souvent interessants
    et en plus ce message j' ai du le lire plusieurs fois pour tenter de comprendre

    je me permets quelques petits commentaires suite a ton message

    la science est la discipline par excellence qui cherche a prouver l' existence de D.ieu
    j' ai la ferme intuition qu' elle va tres bientot reussir ce pari

    je suis stupefaite par le nombre de scientifiques de haut niveau
    qui etudient soi l' infinimement petit, soit les structures de l' univers
    soit les codes genetiques de l' homme et qui deviennent de grands mystiques


    _________________
    j' adore les couchers de soleil ...
    surtout le soir

    avatar
    Azalee



    Messages : 8348
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Azalee le Jeu 16 Jan 2014 - 17:40

    maadim27 a écrit:


    La science n'existait pas à l'époque de la Genèse.
    C'est pas faux !  rire
    avatar
    Azalee



    Messages : 8348
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Azalee le Jeu 16 Jan 2014 - 17:42

    maadim27 a écrit:


    M.erd. : oui, séquelle du passage en Onpc - 
    mais D.ieu s'écrit ainsi assez souvent car quand on écrit pour soi, on n'indique que la majuscule - pour la publication, on complète. 

    'ja-lou-se'= absence de suite dans les idées. Mais tout le monde avait compris.  Sorry
    Merci pour l'info.
    avatar
    Moiself



    Messages : 9154
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Moiself le Jeu 16 Jan 2014 - 17:43

    Azhalee a écrit:
    C'est pas faux !  rire

    Nan c'est faux ! Moïse maitrisait déja les écluses.
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 658
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 84
    Localisation : Paris

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Vieux singe le Jeu 16 Jan 2014 - 17:57

    Deborah Colt a écrit:
    hello vieux singe
    tes propos sont plus que souvent interessants
    et en plus ce message j' ai du le lire plusieurs fois pour tenter de comprendre

    je me permets quelques petits commentaires suite a ton message

    la science est la discipline par excellence qui cherche a prouver l' existence de D.ieu
    j' ai la ferme intuition qu' elle va tres bientot reussir ce pari

    je suis stupefaite par le nombre de scientifiques de haut niveau
    qui etudient soi l' infinimement petit, soit les structures de l' univers
    soit les codes genetiques de l' homme et qui deviennent de grands mystiques
    Je reconnais que si on ne fréquente régulièrement ces sujets, il est difficile d'en mesurer les contours sans prendre son, prendre du temps pour les consulter et surtout en causer avec d'autre pour exciter ses neurones.

    En fait, ton propos serait plutôt l'inverse de la pensée dite moderne qui "sévit " aujourd'hui, chez la plupart des philosophes qui se rejoignent de plus en plus avec les scientifiques.
    L'idée centrale reconnue aujourd'hui est la suivante, à laquelle je fais allusion dans mon précédent message:
    C'est que plus la science avance dans la connaissance, donc par la raison, plus elle découvre l'étendue de son ignorance que même l'imagination du cortex humain ne peut générer. Plus la science avance, plus elle entre dans la complexité ou apparait l'énormité croissante de ce qu'on ignore encore
    C'est en cela que les grands penseurs scientifiques, en effet les plus grands , admettent les limites des possibilités du rationnel et acceptent de "côtoyer" la mystique de l'univers qui dépasse "l'entendement"
    De toutes façons, derrière le comment qui déjà n'est qu'une "modélisation" de ce qu'on désigne comme réalité apparait le "pourquoi" qu'on ne peut plus éluder pour une première explication de la complexité repérée.
    Aujourd'hui, les grands scientifiques fréquentent les nouveaux philosophes, moins pour se confronter mais pour mieux appréhender la part complémentaire de chacun dans l'appréhension du monde et de nous même perdus la dedans, a la fois objets et sujets de réflexion
    Le dernier recours , c'est effectivement d'habiller le "mystère" qui demeure et même qui grandit , finalement plus par la science que par l'ignorance primaire qui se rabat sur un dogme, objet de tous les jeux politiques, j'allais dire déjà anthropologique depuis longtemps.
    Bon j'arrête pour te garder une nuit plus calme
    Pour tes gammes, c'est quand même plus simple. Si tu connais parfaitement tes 12 gammes majeurs, tu peux en déduire toutes l'harmonie, avec deux ou trois règles ou astuces, mais là , faut que tu me passes un contrat

    PS; Ce que je viens de raconter bêtement sur la philosophie, on trouvait déjà tout ça, chez Pascal ,Spinoza, (mon préféré) et quelques autres, bien sur après et au delà de Descartes qui a bien marqué son époque.
    J'ai essayé de faire simple, il m'aurait fallu un petit verre de vin rouge pour qualifier ma pensée mieux que pascal.
    Ah j'oubliais, je suis scientifique de formation initiale .
    &+

    beced



    Messages : 12559
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par beced le Jeu 16 Jan 2014 - 18:03

    maadim27 a écrit:

    S&G Ah oui ! bien vu beced.
    En même temps, il s'agissait d'un carrefour marchand....  Suspect 

    dehors je suis  

    Avec des tombolas et possibilités de gagner un gros Lot...

    Dehors aussi moi.... Sorry Je sors 
    avatar
    Flavius



    Messages : 6703
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Flavius le Jeu 16 Jan 2014 - 20:40

    Moiself a écrit:

    Ici nous remarquons, par cette façon de séparer les mots par un point, une séquelle d'un séjour trop long sur Onpc.
    Que les scientifiques appellent généralement " le syndrôme Anastasiesco-dédéesque". afro


    Non ! Cela a une autre signification que le syndrome dédésque
    avatar
    Flavius



    Messages : 6703
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Flavius le Jeu 16 Jan 2014 - 20:46

    beced a écrit:

    Bien entendu.  salut 
    En effet, in fine, ce qui était reproché aux gens de S&G (on dirait un magasin de vêtements) c'était surtout leur haine des étrangers plutôt que leurs pratiques sexuelles.
    /// 

    Je constate qu'on regarde la même émission du dimanche matin.

    Mais tu as raison. C'est le refus d'hospitalité qui prime en l'occurrence.
    avatar
    Moiself



    Messages : 9154
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Moiself le Jeu 16 Jan 2014 - 20:53

    Flavius a écrit:


    Non ! Cela a une autre signification que le syndrome dédésque

    Je ne demande qu'à apprendre...
    avatar
    Flavius



    Messages : 6703
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Flavius le Jeu 16 Jan 2014 - 20:58

    Moiself a écrit:

    Je ne demande qu'à apprendre...

    C'est parce que pour les juifs ou les judaïsants il est interdit d'écrire ou de prononcer le nom de Dieu.
    A supposer que certaines lettres en hébreu ait une valeur cachée (kabbale) et que le nom de Dieu ait une valeur particulière ou sacrée, de toute façon cela ne s'applique pas aux lettres utilisées en d'autres langues que l'hébreu.
    Mais bon,quand je l'écris, je pense que je l'écris en hébreu. Mais c'est vraiment personnel.
    avatar
    jacot3



    Messages : 955
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par jacot3 le Jeu 16 Jan 2014 - 21:49

    L'existence d'un créateur



    Bonjour Professeur Einstein,

    Serait-il possible de savoir si l'existence d'un créateur de notre univers est une possibilité scientifique? Si c'est le cas, quel est le degré de probabilité de cette existence? Dans le cas contraire, faudrait-il un jour se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière pour avoir les réponses aux questions fondamentales que l'humanité se pose.

    Merci par avance,

    Zouheir


    Cher ami,

    Laissez-moi d'abord vous rappeler que, pour des raisons physiques, nous ne pourrons jamais nous déplacer plus rapidement que la lumière. Cela est une impossibilité physique liée à la nature même de l'espace-temps.

    Pour le reste de votre message, tout est fonction du sens que vous voulez bien donner au mot «créateur». Si vous parlez d'une espèce de divinité bienveillante dont le rôle est de veiller au sort des hommes, et qu'il faut prier pour obtenir l'écoute et l'attention, comprenez-bien que je ne crois nullement à l'existence d'un tel «être».

    Cependant, si vous donnez le sens de Spinoza à votre «créateur», une sorte d'intelligence cosmique, ou une quintessence, alors la question n'est pas de trouver la probabilité qu'elle existe, mais bien «quand» nous la trouverons. Car pour moi l'existence de celui que j'appelle «Le Vieux» ne fait aucun doute. La recherche fondamentale en physique théorique et en mathématique pure nous rapproche toujours un peu plus de lui. Les lois de la nature sont ainsi faites qu'elles doivent expliquer tout le réel, tout le comportement de la matière, aussi bien dans l'infiniment petit que dans l'infiniment grand. Pour l'instant, une telle loi n'a pas encore été trouvée. La Relativité Générale n'explique pas tout, et, malgré ce qu'en diront ses défenseurs les plus convaincus, la Mécanique Quantique non plus. Il reste beaucoup de travail à faire avant de trouver une théorie ultime de la nature, et je crois que le jour où nous l'aurons trouvée, ce n'est pas une simple équation que nous verrons, mais bien le visage de Dieu.

    Albert Einstein




    beced



    Messages : 12559
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par beced le Jeu 16 Jan 2014 - 22:00

    jacot3 a écrit:L'existence d'un créateur


       
    Bonjour Professeur Einstein,

    Serait-il possible de savoir si l'existence d'un créateur de notre univers est une possibilité scientifique? Si c'est le cas, quel est le degré de probabilité de cette existence? Dans le cas contraire, faudrait-il un jour se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière pour avoir les réponses aux questions fondamentales que l'humanité se pose.

    Merci par avance,

    Zouheir


    Cher ami,

    Laissez-moi d'abord vous rappeler que, pour des raisons physiques, nous ne pourrons jamais nous déplacer plus rapidement que la lumière. Cela est une impossibilité physique liée à la nature même de l'espace-temps.

    Pour le reste de votre message, tout est fonction du sens que vous voulez bien donner au mot  «créateur». Si vous parlez d'une espèce de divinité bienveillante dont le rôle est de veiller au sort des hommes, et qu'il faut prier pour obtenir l'écoute et l'attention, comprenez-bien que je ne crois nullement à l'existence d'un tel «être».

    Cependant, si vous donnez le sens de Spinoza à votre «créateur», une sorte d'intelligence cosmique, ou une quintessence, alors la question n'est pas de trouver la probabilité qu'elle existe, mais bien «quand» nous la trouverons. Car pour moi l'existence de celui que j'appelle «Le Vieux» ne fait aucun doute. La recherche fondamentale en physique théorique et en mathématique pure nous rapproche toujours un peu plus de lui. Les lois de la nature sont ainsi faites qu'elles doivent expliquer tout le réel, tout le comportement de la matière, aussi bien dans l'infiniment petit que dans l'infiniment grand. Pour l'instant, une telle loi n'a pas encore été trouvée. La Relativité Générale n'explique pas tout, et, malgré ce qu'en diront ses défenseurs les plus convaincus, la Mécanique Quantique non plus. Il reste beaucoup de travail à faire avant de trouver une théorie ultime de la nature, et je crois que le jour où nous l'aurons trouvée, ce n'est pas une simple équation que nous verrons, mais bien le visage de Dieu.

    Albert Einstein  

    A noter que si Albert Einstein a pris le  risque de parler  de Spinoza, c'est qu'à l'époque Fleur et La Baleine n'étaient pas encore nés.

     

    Invité
    Invité

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Invité le Jeu 16 Jan 2014 - 22:12

    Moiself a écrit:

    Nan c'est faux ! Moïse maitrisait déja les écluses.


    Bah ? Moïse, il se promenait en dehors de l 'Eden. 
    Il fut régisseur au canal de Suez sur la mer Rouge. 
    Et en ouvrage d'art, bin, il en connaissait un rayon. 
    Et π c'est tout.
    avatar
    jacot3



    Messages : 955
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par jacot3 le Jeu 16 Jan 2014 - 22:21

    Dieu parle à Moïse sur le mont Sinaï...
    Dieu :
    - Et souviens-toi Moïse, en ce qui concerne les lois kasher, ne cuisine jamais un veau dans le lait de sa mère. C'est cruel.
    Moïse :
    - Ohhhhhh! Alors on ne doit jamais manger de lait et de viande en même temps ?
    Dieu :
    - Non, ce que je veux dire, c'est que tu ne dois jamais cuisiner le veau dans le lait de sa mère.
    Moïse :
    - Mon Dieu, pardonne mon ignorance mais, ce que tu veux dire, c'est que l'on doit attendre 6 heures après avoir mangé de la viande si l'on veut manger quelque chose fait avec du lait, de telle manière que les deux ne se retrouvent pas dans l'estomac en même temps ?
    Dieu :
    - Non Moïse, c'est tout simple ce que je veux dire: ne cuisine pas le veau dans le lait de sa mère, et c'est tout !!!
    Moïse :
    - Oh, Mon Dieu! Je t'en prie, ne me blâme pas pour ma stupidité ! Mais dis-moi plutôt: Tu veux dire que l'on doit avoir un jeu de couverts pour le lait, et un jeu de couverts pour la viande, et que si un jour on se trompe de couverts, on devra enterrer ces couverts à jamais et ne plus les utiliser ?
    Dieu :
    - Ahhhh Moïse... Fais comme tu veux...

    beced



    Messages : 12559
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par beced le Jeu 16 Jan 2014 - 22:36

    jacot3 a écrit:Dieu parle à Moïse sur le mont Sinaï...
    Dieu :
    - Et souviens-toi Moïse, en ce qui concerne les lois kasher, ne cuisine jamais un veau dans le lait de sa mère. C'est cruel.
    Moïse :
    - Ohhhhhh! Alors on ne doit jamais manger de lait et de viande en même temps ?
    Dieu :
    - Non, ce que je veux dire, c'est que tu ne dois jamais cuisiner le veau dans le lait de sa mère.
    Moïse :
    - Mon Dieu, pardonne mon ignorance mais, ce que tu veux dire, c'est que l'on doit attendre 6 heures après avoir mangé de la viande si l'on veut manger quelque chose fait avec du lait, de telle manière que les deux ne se retrouvent pas dans l'estomac en même temps ?
    Dieu :
    - Non Moïse, c'est tout simple ce que je veux dire: ne cuisine pas le veau dans le lait de sa mère, et c'est tout !!!
    Moïse :
    - Oh, Mon Dieu! Je t'en prie, ne me blâme pas pour ma stupidité ! Mais dis-moi plutôt: Tu veux dire que l'on doit avoir un jeu de couverts pour le lait, et un jeu de couverts pour la viande, et que si un jour on se trompe de couverts, on devra enterrer ces couverts à jamais et ne plus les utiliser ?
    Dieu :
    - Ahhhh Moïse... Fais comme tu veux...



    Moise: "On reçoit les Tables de la Loi si on promet de se couper le quoi  Shocked  Shocked  Shocked ????????

    Invité
    Invité

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Invité le Jeu 16 Jan 2014 - 22:40

    beced a écrit:



    Moise: "On reçoit les Tables de la Loi si on promet de se couper le quoi  Shocked  Shocked  Shocked ????????

    "Se couper l'appétit, Moïse, seulement l'appétit."
    avatar
    Moiself



    Messages : 9154
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Moiself le Jeu 16 Jan 2014 - 23:17

    Flavius a écrit:

    C'est parce que pour les juifs ou les judaïsants il est interdit d'écrire ou de prononcer le nom de Dieu.
    A supposer que certaines lettres en hébreu ait une valeur cachée (kabbale) et que le nom de Dieu ait une valeur particulière ou sacrée, de toute façon cela ne s'applique pas aux lettres utilisées en d'autres langues que l'hébreu.
    Mais bon,quand je l'écris, je pense que je l'écris en hébreu. Mais c'est vraiment personnel.

    Ah bon, j'ignorais tout ça. Toutes mes confuses alors.
    Mais comment désigne t-on Dieu en hébreu ?
    avatar
    Azalee



    Messages : 8348
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Azalee le Jeu 16 Jan 2014 - 23:29

    Moiself a écrit:

    Je ne demande qu'à apprendre...
    Ben oui, dis donc, nous autres mécréants ne sommes pas au fait de ses choses là.

    Contenu sponsorisé

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017 - 17:58