Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Et dieu alors (nom de dieu)

    Partagez

    Azalee



    Messages : 7714
    Date d'inscription : 09/01/2014

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Azalee le Jeu 16 Jan 2014 - 23:29

    Moiself a écrit:

    Je ne demande qu'à apprendre...
    Ben oui, dis donc, nous autres mécréants ne sommes pas au fait de ses choses là.
    avatar
    Azalee



    Messages : 7714
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Azalee le Jeu 16 Jan 2014 - 23:33

    jacot3 a écrit:L'existence d'un créateur


       
    Bonjour Professeur Einstein,

    Serait-il possible de savoir si l'existence d'un créateur de notre univers est une possibilité scientifique? Si c'est le cas, quel est le degré de probabilité de cette existence? Dans le cas contraire, faudrait-il un jour se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière pour avoir les réponses aux questions fondamentales que l'humanité se pose.

    Merci par avance,

    Zouheir


    Cher ami,

    Laissez-moi d'abord vous rappeler que, pour des raisons physiques, nous ne pourrons jamais nous déplacer plus rapidement que la lumière. Cela est une impossibilité physique liée à la nature même de l'espace-temps.

    Pour le reste de votre message, tout est fonction du sens que vous voulez bien donner au mot  «créateur». Si vous parlez d'une espèce de divinité bienveillante dont le rôle est de veiller au sort des hommes, et qu'il faut prier pour obtenir l'écoute et l'attention, comprenez-bien que je ne crois nullement à l'existence d'un tel «être».

    Cependant, si vous donnez le sens de Spinoza à votre «créateur», une sorte d'intelligence cosmique, ou une quintessence, alors la question n'est pas de trouver la probabilité qu'elle existe, mais bien «quand» nous la trouverons. Car pour moi l'existence de celui que j'appelle «Le Vieux» ne fait aucun doute. La recherche fondamentale en physique théorique et en mathématique pure nous rapproche toujours un peu plus de lui. Les lois de la nature sont ainsi faites qu'elles doivent expliquer tout le réel, tout le comportement de la matière, aussi bien dans l'infiniment petit que dans l'infiniment grand. Pour l'instant, une telle loi n'a pas encore été trouvée. La Relativité Générale n'explique pas tout, et, malgré ce qu'en diront ses défenseurs les plus convaincus, la Mécanique Quantique non plus. Il reste beaucoup de travail à faire avant de trouver une théorie ultime de la nature, et je crois que le jour où nous l'aurons trouvée, ce n'est pas une simple équation que nous verrons, mais bien le visage de Dieu.

    Albert Einstein



    Spinoza ?  Oh non !

    beced



    Messages : 11173
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par beced le Ven 17 Jan 2014 - 8:54

    Au nom du droit à l'information je poste ce dessin de Geluck :  Shocked 



    Dernière édition par beced le Ven 17 Jan 2014 - 10:33, édité 1 fois
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 574
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Vieux singe le Ven 17 Jan 2014 - 10:13

    jacot3 a écrit:L'existence d'un créateur


       
    Bonjour Professeur Einstein,

    Serait-il possible de savoir si l'existence d'un créateur de notre univers est une possibilité scientifique? Si c'est le cas, quel est le degré de probabilité de cette existence? Dans le cas contraire, faudrait-il un jour se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière pour avoir les réponses aux questions fondamentales que l'humanité se pose.

    Merci par avance,

    Zouheir


    Cher ami,

    Laissez-moi d'abord vous rappeler que, pour des raisons physiques, nous ne pourrons jamais nous déplacer plus rapidement que la lumière. Cela est une impossibilité physique liée à la nature même de l'espace-temps.

    Pour le reste de votre message, tout est fonction du sens que vous voulez bien donner au mot  «créateur». Si vous parlez d'une espèce de divinité bienveillante dont le rôle est de veiller au sort des hommes, et qu'il faut prier pour obtenir l'écoute et l'attention, comprenez-bien que je ne crois nullement à l'existence d'un tel «être».

    Cependant, si vous donnez le sens de Spinoza à votre «créateur», une sorte d'intelligence cosmique, ou une quintessence, alors la question n'est pas de trouver la probabilité qu'elle existe, mais bien «quand» nous la trouverons. Car pour moi l'existence de celui que j'appelle «Le Vieux» ne fait aucun doute. La recherche fondamentale en physique théorique et en mathématique pure nous rapproche toujours un peu plus de lui. Les lois de la nature sont ainsi faites qu'elles doivent expliquer tout le réel, tout le comportement de la matière, aussi bien dans l'infiniment petit que dans l'infiniment grand. Pour l'instant, une telle loi n'a pas encore été trouvée. La Relativité Générale n'explique pas tout, et, malgré ce qu'en diront ses défenseurs les plus convaincus, la Mécanique Quantique non plus. Il reste beaucoup de travail à faire avant de trouver une théorie ultime de la nature, et je crois que le jour où nous l'aurons trouvée, ce n'est pas une simple équation que nous verrons, mais bien le visage de Dieu.

    Albert Einstein




    Voilà bien le genre de propos que les plus grands scientifiques d'aujourd'hui se garderaient bien de cautionner.
    Le Professeur Einstein fut un des plus grands de son temps mais la pensée rationnelle elle même a progressé et par suite a mieux assimilé ses limites.
    J'ai essayé de résumer, "sommairiser" ça dans mon précédent message, mais je comprend qu'il n'intéresse pas .
    Pourtant, il est facilement admis aujourd'hui que la réalité n'est pas perceptible par nos moyens"cortésiens humanoïdes" même supérieurs . C'est vrai qu'elle reste notre quête permanente que nous essayons d'imaginer ou de reconstruire par simulation (sens mathématico-statistique)avec un langage "mathématique" que nous avons élaboré pour ce faire. Les lois scientifiques , (physiques ou chimiques en particulier) en sont le résultat Tout ça est devenu banalité dans les cercles spécialisés mais j'admet qu'il serait peu pertinent de s'engager la dessus dans un forum non spécialisé.
    Mais j'accepte de passé pour un décalé de l'ambiance dominante qui valorise l'ambition de l'homme (et des femmes à l'occasion)
    En effet, bien que petit scientifique au départ, je suis devenu et demeure athée ("stupide ", comme on dit, ).
    c'est pourquoi je respecte aussi le besoin de spiritualité qui nous assaille tous inévitablement pour affronter ce grand mystère (que certain font le pari d'appeler dieu) pour "admettre notre propre existence

    Amen
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 574
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Vieux singe le Ven 17 Jan 2014 - 10:33

    Azhalee a écrit:
    Spinoza ?  Oh non !

    Spinoza fut l'un des premier, peut être le premier grand philosophe qui a pris ses distances avec le dogme déiste. Déjà, le fait que chacun prétendait que son dieu était meilleur que celui des autres lui a vite apparu "impertinent"

    Juif d'origine, il fut donc considéré comme un traitre et vilipendé violemment , même jusqu'à aujourd'hui, toujours interdit de réhabilitation par exemple en Israel.; Les chrétiens l'ont carrément excommunié dans la forme de l'époque.
    Je n'en dirai pas plus ici, tant ce philosophe, qui a voulu développé la tolérance et les qualités de relation entre les hommes, a subi de plein fouet la violence sectaire et dogmatique des religions monothéistes
    (cf les "post marranes")
    avatar
    Moiself



    Messages : 7396
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Moiself le Ven 17 Jan 2014 - 10:39

    Azhalee a écrit:
    Ben oui, dis donc, nous autres mécréants ne sommes pas au fait de ses choses là.

    D'autant plus que mettre un point dans le mot était la méthode de faire passer une insulte dans le forum pré-historique. On y a tous eu droit. D'où la confusion. Zinzin 
    avatar
    Deborah Colt



    Messages : 4372
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Deborah Colt le Ven 17 Jan 2014 - 12:05

    Moiself a écrit:

    D'autant plus que mettre un point dans le mot était la méthode de faire passer une insulte dans le forum pré-historique. On y a tous eu droit. D'où la confusion. Zinzin 

    hello tout le monde and Yourself en particulier, sur ce message

    il y a en avait meme une, ( ben oui, elle, qui d' autre ? )
    qui mettait un point dans les mots juif et sioniste
    vu qu' elle a toujours pense que c' etait des insultes
    ooops ! sorry !!
    des in.sultes 

    tout de suite ca passe mieux


    _________________
    j' adore les couchers de soleil ...
    surtout le soir

    avatar
    Deborah Colt



    Messages : 4372
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Deborah Colt le Ven 17 Jan 2014 - 12:07

    Deborah Colt a écrit:

    hello tout le monde and Yourself en particulier, sur ce message

    il y a en avait meme une, ( ben oui, elle, qui d' autre ? )
    qui mettait un point dans les mots juif et sioniste
    vu qu' elle a toujours pense que c' etait des insultes
    ooops ! sorry !!
    des in.sultes 

    tout de suite ca passe mieux

    va donc , hey ! tar.te ta.tin !!!!

    je sens que je vais avoir des problemes avec la moderation du forum
    tant pis !
    vivons dangereusement


    _________________
    j' adore les couchers de soleil ...
    surtout le soir


    beced



    Messages : 11173
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par beced le Ven 17 Jan 2014 - 12:10

    Vieux singe a écrit:

    Spinoza fut l'un des premier, peut être le premier grand philosophe qui a pris ses distances avec le dogme déiste. Déjà, le fait que chacun prétendait que son dieu était meilleur que celui des autres lui a vite apparu "impertinent"

    Juif d'origine, il fut donc considéré comme un traitre et vilipendé  violemment , même jusqu'à aujourd'hui, toujours interdit de réhabilitation par exemple en Israel.; Les chrétiens l'ont carrément excommunié dans la forme de l'époque.
    Je n'en dirai pas plus ici, tant ce philosophe, qui a voulu développé la tolérance et les qualités de relation entre les hommes, a subi de plein fouet la violence sectaire et dogmatique des religions monothéistes
    (cf les "post marranes")

      
    Je pense que la remarque d'Azhalee "Spinoza ?  Oh non !" ne vise pas la personnalité du philosophe, mais des discussions sans fins qui ont eu lieu sur ONPC entre différents forumeuses/eurs.
    avatar
    Moiself



    Messages : 7396
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Moiself le Ven 17 Jan 2014 - 12:15

    Deborah Colt a écrit:

    hello tout le monde and Yourself en particulier, sur ce message

    il y a en avait meme une, ( ben oui, elle, qui d' autre ? )
    qui mettait un point dans les mots juif et sioniste
    vu qu' elle a toujours pense que c' etait des insultes
    ooops ! sorry !!
    des in.sultes 

    tout de suite ca passe mieux

    Hello Colty  
    Je n'en vois qu'U.NE en effet !
    Exact pour juif et sioniste, je m'en souviens très bien. Quelqu'un l'avait fait remarquer.
    Je crois surtout que c'était une volonté délibérée de faire passer ces mots pour des insultes, c'est plussse pire.
    avatar
    Deborah Colt



    Messages : 4372
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Deborah Colt le Ven 17 Jan 2014 - 12:27

    Moiself a écrit:

    Hello Colty  
    Je n'en vois qu'U.NE en effet !
    Exact pour juif et sioniste, je m'en souviens très bien. Quelqu'un l'avait fait remarquer.
    Je crois surtout que c'était une volonté délibérée de faire passer ces mots pour des insultes, c'est plussse pire.

    du coup cette forumeuse est devenue elle meme synonyme d' insulte
    la ran.con de la *********


    _________________
    j' adore les couchers de soleil ...
    surtout le soir

    avatar
    Vieux singe



    Messages : 574
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Vieux singe le Ven 17 Jan 2014 - 12:27

    beced a écrit:

      
    Je pense que la remarque d'Azhalee "Spinoza ?  Oh non !" ne vise pas la personnalité du philosophe, mais des discussions sans fins qui ont eu lieu sur ONPC entre différents forumeuses/eurs.

    ok un bon avocat vaut mieux qu'une citation   

    Sur ONPC, je ne m'embarque jamais sur ces discussions concernât juifs, sionistes, Israel, donc je n'y ai pas aperçu un quart de poil de mon pote Spinoza  
    avatar
    Moiself



    Messages : 7396
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Moiself le Ven 17 Jan 2014 - 12:40

    Deborah Colt a écrit:

    du coup cette forumeuse est devenue elle meme synonyme d' insulte
    la ran.con de la *********

    Alors faut mettre un . à *****.*****
    avatar
    Deborah Colt



    Messages : 4372
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Deborah Colt le Ven 17 Jan 2014 - 12:42

    Moiself a écrit:

    Alors faut mettre un . à *****.*****

    ce que tu peux etre pointilleux, tout de meme !


    _________________
    j' adore les couchers de soleil ...
    surtout le soir

    avatar
    Moiself



    Messages : 7396
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Moiself le Ven 17 Jan 2014 - 12:47

    Deborah Colt a écrit:

    ce que tu peux etre pointilleux, tout de meme !

    Vouais, un point cétou !
    avatar
    Azalee



    Messages : 7714
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Azalee le Ven 17 Jan 2014 - 13:56

    Vieux singe a écrit:

    Spinoza fut l'un des premier, peut être le premier grand philosophe qui a pris ses distances avec le dogme déiste. Déjà, le fait que chacun prétendait que son dieu était meilleur que celui des autres lui a vite apparu "impertinent"

    Juif d'origine, il fut donc considéré comme un traitre et vilipendé  violemment , même jusqu'à aujourd'hui, toujours interdit de réhabilitation par exemple en Israel.; Les chrétiens l'ont carrément excommunié dans la forme de l'époque.
    Je n'en dirai pas plus ici, tant ce philosophe, qui a voulu développé la tolérance et les qualités de relation entre les hommes, a subi de plein fouet la violence sectaire et dogmatique des religions monothéistes
    (cf les "post marranes")
    Ah Spino ! Il y aurait beaucoup à dire ...Je n'en dirai pas plus, ça a déjà était fait sous d'autres cieux.  rire  rire  rire
    avatar
    Azalee



    Messages : 7714
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Azalee le Ven 17 Jan 2014 - 13:58

    beced a écrit:

      
    Je pense que la remarque d'Azhalee "Spinoza ?  Oh non !" ne vise pas la personnalité du philosophe, mais des discussions sans fins qui ont eu lieu sur ONPC entre différents forumeuses/eurs.
    En effet ! Mes oreilles bourdonnent encore.
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 574
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Vieux singe le Ven 17 Jan 2014 - 14:10

    Azhalee a écrit:
    En effet ! Mes oreilles bourdonnent encore.

    Je comprend mais par curiosité, j'aimerais bien avoir quelques repères sur ce fameux discours sur ONPC

    Car si on en est resté au même niveau de simplification qu'ici sur notre "ami", Albert Einstein et la pseudo prétention des scientifiques, , ça doit pas manqué de piment.
    Mais c'est sans doute une curiosité malsaine de ma part. Zinzin 
    Je fait acte de contrition et j'abandonne le sujet, bordel de bon dieu  

    beced



    Messages : 11173
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par beced le Ven 17 Jan 2014 - 14:44

    Vieux singe a écrit:

    Je comprend mais par curiosité, j'aimerais bien avoir quelques repères sur ce fameux discours sur ONPC

    Car si on en est resté au même niveau de simplification qu'ici sur notre "ami", Albert Einstein  et la pseudo prétention des scientifiques,  , ça doit pas manqué de piment.
    Mais c'est sans doute une curiosité malsaine de ma part. Zinzin 
    Je fait acte de contrition et j'abandonne le sujet, bordel de bon dieu  

      
    Voici une des pages d'ONPC où il en était question: comme les échanges ont commencé plusieurs semaines auparavant, il te faudra beaucoup de patience pour tout suivre (à faire un jour de pluie.
    ..  Fou  ).

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    `
      
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 574
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Vieux singe le Ven 17 Jan 2014 - 17:31

    beced a écrit:

      
    Voici une des pages d'ONPC où il en était question: comme les échanges ont commencé plusieurs semaines auparavant, il te faudra beaucoup de patience pour tout suivre (à faire un jour de pluie.
    ..  Fou  ).

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    `
                            

    Merci Kamarad  
    avatar
    Azalee



    Messages : 7714
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Azalee le Ven 17 Jan 2014 - 18:05

    beced a écrit:

      
    Voici une des pages d'ONPC où il en était question: comme les échanges ont commencé plusieurs semaines auparavant, il te faudra beaucoup de patience pour tout suivre (à faire un jour de pluie.
    ..  Fou  ).

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    `
                            
    Tu as eu le courage de chercher ? Mazète !
    avatar
    Flavius



    Messages : 5557
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Flavius le Ven 17 Jan 2014 - 18:15

    Azhalee a écrit:
    Tu as eu le courage de chercher ? Mazète !



    Bah, à part cirer son ordinateur en bois, il n'a rien d'autre à faire le beced !  rire rire rire 
    avatar
    Flavius



    Messages : 5557
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Flavius le Ven 17 Jan 2014 - 18:18

    Azhalee a écrit:
    En effet ! Mes oreilles bourdonnent encore.


    Mais alors Spinoza était athée ou pas ? Vous pouvez nous le dire maintenant que l'on est entre-nous !  rire rire rire 
    avatar
    Flavius



    Messages : 5557
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Flavius le Ven 17 Jan 2014 - 18:23

    beced a écrit:

    A noter que si Albert Einstein a pris le  risque de parler  de Spinoza, c'est qu'à l'époque Fleur et La Baleine n'étaient pas encore nés.

     

    Et le monde en a beaucoup souffert...
    avatar
    Flavius



    Messages : 5557
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Flavius le Ven 17 Jan 2014 - 18:29

    Deborah Colt a écrit:

    va donc , hey ! tar.te ta.tin !!!!

    je sens que je vais avoir des problemes avec la moderation du forum
    tant pis !
    vivons dangereusement


    Vous n'arriverez pas à vous faire passer ici pour une victime de la modération. Même votre propension à jouer la comédie n'y fera rien. rire rire rire 

    beced



    Messages : 11173
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par beced le Ven 17 Jan 2014 - 18:47

    Vieux singe a écrit:

    Voilà bien le genre de propos que les plus grands scientifiques d'aujourd'hui se garderaient bien de cautionner.
    Le Professeur Einstein fut un des plus grands de son temps mais la pensée rationnelle elle même a progressé  et par suite a mieux assimilé ses limites.
    J'ai essayé de résumer, "sommairiser" ça dans mon précédent message, mais je comprend qu'il n'intéresse pas .
    Pourtant, il est facilement admis aujourd'hui que la réalité n'est pas perceptible par nos moyens"cortésiens humanoïdes" même supérieurs . C'est vrai qu'elle reste notre quête permanente que nous essayons d'imaginer ou de reconstruire par simulation (sens mathématico-statistique)avec un langage "mathématique" que nous avons élaboré pour ce faire. Les lois scientifiques , (physiques ou chimiques en particulier) en sont le résultat Tout ça est devenu banalité dans les cercles spécialisés mais j'admet qu'il serait peu pertinent de s'engager la dessus dans un forum non spécialisé.
    Mais j'accepte de passé pour un décalé de l'ambiance dominante qui valorise l'ambition de l'homme (et des femmes à l'occasion)
    En effet, bien que petit scientifique au départ, je suis devenu et demeure athée ("stupide ", comme on dit, ).
    c'est pourquoi je respecte aussi le besoin de spiritualité qui nous assaille tous inévitablement pour affronter ce grand mystère (que certain font le pari d'appeler dieu) pour "admettre notre propre existence

    Amen    
      
    Une discussion qui a pour but d'éclaircir un sujet donné (ou de donner un éclairage nouveau) nécessite une définition claire. Or le Divin par la définition même de ceux qui s'en revendique, ne peut pas être défini. D'où l'impossibilité ou la difficulté pour le non-croyant de discuter avec eux.
    D'un autre côté l'argument du miracle (preuve de Dieu pour les croyants ) est en soi automatiquement rejeté par le non-croyant puisqu'il considère cela comme évenement dont l'explication rationnel sera donné dans un futur plus ou moins proche. Et de se fait il adopte une approche assez symétrique de celle du croyant: ce qui est en soi ironique.

    Quant à l'explication donnée de notre propre existence, pour ceux qui en ont une, elle ne peut être le résultat que d'un sophisme, puisque par définition (une fois de plus) elle ne peut pas faire intervenir toutes les données (sa propre mort, les forces du cosmos ou même simplement de la nature environnante..).
    awomen  




      
    Une discussion qui a pour but d'éclaircir un sujet donné (ou de donner un éclairage nouveau) nécessite une définition claire. Or le Divin par la définition même de ceux qui s'en revendique, ne peut pas être défini. D'où l'impossibilité ou la difficulté pour le non-croyant de discuter avec eux.
    D'un autre côté l'argument du miracle (preuve de Dieu pour les croyants ) est en soi automatiquement rejeté par le non-croyant puisqu'il considère cela comme évenement dont l'explication rationnel sera donné dans un futur plus ou moins proche. Et de se fait il adopte une approche assez symétrique de celle du croyant: ce qui est en soi ironique.

    Quant à l'explication donnée de notre propre existence, pour ceux qui en ont une, elle ne peut être le résultat que d'un sophisme, puisque par définition (une fois de plus) elle ne peut pas faire intervenir toutes les données (sa propre mort, les forces du cosmos ou même simplement de la nature environnante..).
    awomen  

     

    Contenu sponsorisé

    Re: Et dieu alors (nom de dieu)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû 2017 - 17:51