Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Partagez

    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 19:43

    regulus a écrit:
    Maadim! tu reconnais toi même que ce questionnaire existe dès l'age de 11 ans! comment veux tu qu'un parent comprenne que l'éducation nationale se mêle encore de la sphère privée, à 11 ans, il me semble qu'un enfanta d'autres préoccupations que celles ci. L'école est là pour enseigner, cultiver, pas là pour prendre le rôle d'un parent! il me semble que cette façon de voir que tu trouves légitime, est là pour nous dire les enfants appartiennent à l'école, et basta, c'est en ça que je dis oui, c'est totalitaire! d'autre part, on recommence à mettre de la poudre sur le feu, on noie encore les Français sur des questions sociétales, qui demande une réflexion commune, et non pas décrétée, comme d'habitude! on va encore nous amuser pendant des mois avec des sujets pas si urgents que ça! la première des choses à faire concernant l'égalité homme/femme, c'est de régler le problème en entreprise, mais ça, que nenni, pas l'ordre du jour! ça commence à bien faire, à présent, je viens d'entendre un député de gauche dire que les gens dans la rue sont des "adeptes de Soral"" wouah quel argument!! moi j'en ai assez que dès lors qu'on pense autrement on nous sorte cet argument! sinon ces brillants personnages qui sont à la tête de l'état peuvent aussi faire de la pédagogie, et expliquer ce qu'ils sont en train de faire, comme par exemple nous mettre sous le coude un amendement autorisant la gpa, et gpa! mais c'est vrai qu'ils sont honnêtes et clairs comme de l'eau de roche! au fait le questionnaire azur, il est passé ou au juste ? pas trouvé, bizarre ou je ne suis pas douée pour le trouver, sinon, le rapport de 64 pages remis à Hérault sur l’intégration en France, je l'avais bien trouvé, encore un beau flop de conneries, vites balayées d'un revers de main, comme d'hab', et quand un socialiste sur un plateau vient nous dire Hollade a été élu à la majorité, donc on n'a plus qu'à ce taire et subir ( je schématise) tu appelles ça comment si ce n'est du totalitarisme Pfff 1)

    1)  Pour ça, la réponse est très simple : NS a été élu à la majorité - taisez-vous et subissez. On a entendu le couplet auparavant et bien avant encore. 
    Donc permets-moi de te dire que ta question n'en est pas une. 

    Je reconnais qu'il existe une Ligne Azur - mais je crois ( à savoir, je suis sûr ) avoir écrit que personne n'est obligé de l'utiliser. 
    Si tu ne trouves pas le questionnaire Azur, c'est peut-être qu'il n'existe pas. 

    Sinon, comme tu as trouvé le rapport Ayrault, tu peux voir sur le site de l'éducation nationale. C'est public. 
    education.gouv.fr

    A présent je vais te poser une question sérieuse : Accepterais-tu que je te dises comment faire ton métier ?

    Demandes-tu à ton boulanger comment il fait son pain ? si les 250 gr y sont ? 


    -Pour l'éducation à la sexualité : ce ne sont pas les enseignants du secondaire et encore moins du primaire qui vont s'y coller - Et sais-tu pourquoi ? 
    Pour une question de lexique.
    Et oui, les chers petits disposent de quelques mots pour tout faire. Alors comprendre le désir et ce qui se joue à ce moment là...
    Même si les collégiens de 4° étudient l'appareil génital de la femme.

    Donc, l'éducNat ne devrait pas se substituer aux familles si toutes les familles faisaient ce qu'on attend d'elles :
    éduquer leurs rejetons.
    Répondre à leurs questions , parce qu' à l'adolescence, il y en a des questions et pas simples pour l'intéressé. 

    Alors , je ne soutiens pas spécialement ce projet, je ne suis pas concerné. 
    Mais je sais que de très nombreuses familles sont incapables de dialoguer avec leurs enfants. Incapables de les éduquer dans notre visée républicaine.

    Alors que tu récupères ces gamins dans un centre social parce qu'ils se sont fait jeter de chez eux, c'est ton affaire.
    Que certains ados demandent refuge pour des raisons de sexualité incomprise, je pourrais aller jusqu' à dire que ça ne me concerne pas. 
    Et même qu'un groupe de garçons s'en prennent à un garçon sous prétexte qu'il a l'air efféminé et le brulent au 3° degré, tant que ce ne sont mes enfants, ça ne me concerne pas. 
    Que les filles soient inférieures aux garçons , ça ne me concerne pas -- je peux être aussi égoïste que n'importe qui.
    c'est pas en entreprise que tu vas modifier les mentalités, c'est plus jeune , mais bon - 
    Parce que des collègues homos, j'en ai, hommes et femmes. Et ça ne me perturbe pas. 


    Que je trouve légitime que l'on essaie d' établir l'égalité des sexes auprès des petits machos, oui, je trouve que les filles doivent vivre dehors comme les garçons, aller en classe, voir des copines au lieu de faire la tambouille pour la famille. 
    Que des filles se dissimulent sous des couches de vêtements, je trouve ça regrettable. Tout ça pour ne pas être traitées. 

    Maintenant ta question sur les objectifs de l' école...... elle était faite pour instruire (le citoyen à servir la patrie ) , 
    elle devait empêcher le jeune citoyen de sombrer dans l'ivrognerie. Oh shockin' - 
    La culture ? Le multimédia -- c'est la seule culture qui soit reconnue à l'heure actuelle. 
    Fi des musées, des livres, des concerts, etc....tout ça c'est pour les nantis. Donc l'école égalise par le bas : c'est son credo officiel.

    Mais si elle égalise, qu'elle tente d'égaliser le sort des filles et des garçons - étant donné la réussite des filles pendant leur scolarité. Il est anormal que la tradition familiale leur dicte d'abandonner leurs études pour aller se marier au bled avec un cousin de 30 ans leur ainé. 
    C'est de ce débat originel dont on a fait une affaire de sexualité échevelée. Alors que ça n'a été qu'évoqué !! un bruit de couloir est devenue une certitude. 

    Tu vois, j'ai été honnête - j'ai répondu de la façon la plus personnelle qui soit - Maintenant, peux-tu répondre à la question que j'ai posée STP ?  

    Au fait, oui, bien sûr, que ce débat de société va occuper une place indue. Quant au gouvt , il a un rôle  : gouverner.

    Faire de la pédagogie, c'est la mission des enseignants. Pas de confusion.
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 19:46

    Azhalee a écrit:
    Ce qui me dérange, c'est qu'un gouvernement, qu'il soit de droite ou de gauche se mêle des mœurs de la population.
    En ce moment, on nous dit qu'aller aux putes, c'est mal, habiller les filles en robe et les garçons en pantalon, c'est nul, le bleu le rose, c'est idiot .... et à côté de ça, on autorise le voile islamique.
    Si des parents ne veulent pas que leurs enfants pensent que l'homosexualité ou la transsexualité doivent être banalisées, est-ce à l'Etat de l'imposer ? Pour moi, c'est non. 
    Que les actes et propos homophobes soient sanctionnés, d'accord, l'Etat est dans  son rôle. Quand il utilise un tableau datant du 17ème siècle pour démontrer qu'à une époque les garçons portaient des robes (allant de ce fait uniquement dans un seul sens), il manipule l'histoire à des fins idéologiques et oublie le contexte sociologique de l'époque. 
    Ça s'appelle de la propagande et ce genre de chose conduit toujours à une dictature, au même titre que les dogmes religieux quand ils imposent leur morale  aux gens en dictant ce qui est conforme ou ce qui ne l'est pas.
    Tout comme pour les idée religieuses, il faut avoir confiance dans  la capacité des gens, enfants compris, à évoluer et réfléchir par eux mêmes. Là, on insiste pas les jeunes à penser, on leur fait avaler de force une pitance près digérée dont les ingrédients sont choisis afin d'éliminer ce qui déplaît et qui justement, permettrait de débattre sur le sujet et donc, d'évoluer.
    Si l'Etat veut l'égalité de droit entre les sexes, qu'il commence à montrer l'exemple en permettant déjà aux françaises d'être toutes égales entre elles, ce qui n'est pas le cas actuellement.

    Donc pour toi, les Pays-Bas, les pays scandinaves sont des dictatures. 

    Think, sweet.
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 19:48

    Suite à ma réponse , j'ajoute :

    Les Etats Unis

    cf l'ex loi Dont ask, dont tell ---- 
     Zinzin 

    Mais là, quel silence étourdissant !!!
    avatar
    PERPETUELLE1



    Messages : 120
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 63
    Localisation : Normandie

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par PERPETUELLE1 le Dim 2 Fév 2014 - 20:08

    Ouah! Heureusement que les socialistes sont arrivés au pouvoir pour donner leurs directives à nos chers enseignants!
    Ne sont-ce pas les m^mes qui disaient il y a peu encore aux filles; "tu seras secrétaire ou vendeuse" et aux garçons "passe un bac S, sinon, tu ne feras rien de ta vie????" Au fait au nom de l'égalité femmes-hommes, (d'après Belkacem il faut inverser!) à quand la poutre obligatoire pour les garçons??? Very Happy A quand la montée de corde par2 fois pour les nanas? Si on veut, on peut toujours être dans le ridicule! Ce qui est choquant, c'est que nos enseignants ont besoin d'un chèque en blanc pour justifier que la loi Belkacem a lieu d'exister.Qu'avez donc vous fait pendant ces 30 ou 40 dernières années?  en forme en forme J'ai 60 ans bientôt, et j'ai toujours enseigné à mon fils que les femmes étaient les égales des hommes! Et j'estime que c'était de mon devoir de l'éduquer, et pas celui de Peillon. Lui, son devoir, c'est d'instruire! Ce gouvernement veut tout régenter, m^me à nous faire croire bientôt que l'homosexualité est devenue la norme dans ce pays! (J'exagère à peine), et je le redis je suis pour le mariage gay. Mais quand un député socialiste dit dans les médias qu'ils présenteront un amendement pour la pma et la gpa lors de la discussion sur la famille, je dis "stop"! Ils vont trop loin.  Gun 
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 20:13

    PERPETUELLE1 a écrit:Ouah! Heureusement que les socialistes sont arrivés au pouvoir pour donner leurs directives à nos chers enseignants!
    Ne sont-ce pas les m^mes qui disaient il y a peu encore aux filles; "tu seras secrétaire ou vendeuse" et aux garçons "passe un bac S, sinon, tu ne feras rien de ta vie????" Au fait au nom de l'égalité femmes-hommes, (d'après Belkacem il faut inverser!) à quand la poutre obligatoire pour les garçons??? Very Happy A quand la montée de corde par2 fois pour les nanas? Si on veut, on peut toujours être dans le ridicule! Ce qui est choquant, c'est que nos enseignants ont besoin d'un chèque en blanc pour justifier que la loi Belkacem a lieu d'exister.Qu'avez donc vous fait pendant ces 30 ou 40 dernières années?  en forme en forme J'ai 60 ans bientôt, et j'ai toujours enseigné à mon fils que les femmes étaient les égales des hommes! Et j'estime que c'était de mon devoir de l'éduquer, et pas celui de Peillon. Lui, son devoir, c'est d'instruire! Ce gouvernement veut tout régenter, m^me à nous faire croire bientôt que l'homosexualité est devenue la norme dans ce pays! (J'exagère à peine), et je le redis je suis pour le mariage gay. Mais quand un député socialiste dit dans les médias qu'ils présenteront un amendement pour la pma et la gpa lors de la discussion sur la famille, je dis "stop"! Ils vont trop loin.  Gun 


    Va seulement en Californie
    ou au Nouveau Mexique. 

    Vous voulez une économie libérale ? Le PS a reconnue le marché en 1973 -    73' - c'était hier.

    Les questions au gouvernement : aller à l' Assemblée Nationale.
    avatar
    Azalee



    Messages : 7360
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par Azalee le Dim 2 Fév 2014 - 20:20

    maadim27 a écrit:

    Donc pour toi, les Pays-Bas, les pays scandinaves sont des dictatures. 

    Think, sweet.
    Je ne sais pas comment fonctionnent les Pay-Bas ou les pays scandinaves et je ne pense pas que ni les uns ni les autres  fonctionnent comme la France.
    Ce que je critique, ça n'est pas le fond mais la forme que je trouve tendancieuse.
    avatar
    palmier37



    Messages : 176
    Date d'inscription : 29/12/2013

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par palmier37 le Dim 2 Fév 2014 - 20:25

    Azhalee a écrit:Je regrette que dans ce débat il y ait confusion entre égalité de droit entre les sexes et la pratique sexuelle qu'elle soit homo, hétéro ...
    Il me semble que le seul débat digne de ce nom, c'est l'égalité entre les sexes. Et ça, c'est le rôle de l'Etat. Là encore, l'Etat doit instruire, pas éduquer. Que se passe-t-il si les parents ont un avis différent de ce qui est enseigné à l'école ? Il me semble que les enfants risquent de ne pas s'y retrouver.
    A mon avis, qui n'engage que moi, lorsque l'égalité de droit entre les  sexes sera effective, le reste suivra.
    Bref, pour le coup, je crois qu'il y a confusion des genres et qu'on englobe deux choses distinctes.

    Heureusement en Belgique cela se passe d'une manière assez cool. Le mariage homo depuis 2003 et notre premier ministre, un homme compétant et travailleur est également homo.
    Cela ne pose pas problème.   
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 20:27

    Azhalee a écrit:
    Je ne sais pas comment fonctionnent les Pay-Bas ou les pays scandinaves et je ne pense pas que ni les uns ni les autres  fonctionnent comme la France.
    Ce que je critique, ça n'est pas le fond mais la forme que je trouve tendancieuse.

    Ces pays fonctionnent comme il est convenu au sein de l ' UE. 

    La tendance est à reconnaitre ce qui existe - 
    Dont ask - Dont tell.
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 20:30

    palmier37 a écrit:

    Heureusement en Belgique cela se passe d'une manière assez cool. Le mariage homo depuis 2003 et notre premier ministre, un homme compétant et travailleur est également homo.
    Cela ne pose pas problème.   

    Eh ! Oui , il n'y a qu'ici - que ça pose des problèmes.

    Comment le Portugal a-t-il survécu à l'adoption du mariage pour les homos ? 
    Bin, faut demander à A R A - pas à moi.  
    avatar
    regulus



    Messages : 322
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : haute normandie

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par regulus le Dim 2 Fév 2014 - 20:33

    maadim27 a écrit:

    1)  Pour ça, la réponse est très simple : NS a été élu à la majorité - taisez-vous et subissez. On a entendu le couplet auparavant et bien avant encore. 
    Donc permets-moi de te dire que ta question n'en est pas une. 

    Je reconnais qu'il existe une Ligne Azur - mais je crois ( à savoir, je suis sûr ) avoir écrit que personne n'est obligé de l'utiliser. 
    Si tu ne trouves pas le questionnaire Azur, c'est peut-être qu'il n'existe pas. 

    Sinon, comme tu as trouvé le rapport Ayrault, tu peux voir sur le site de l'éducation nationale. C'est public. 
    education.gouv.fr

    A présent je vais te poser une question sérieuse : Accepterais-tu que je te dises comment faire ton métier ?

    Demandes-tu à ton boulanger comment il fait son pain ? si les 250 gr y sont ? 


    -Pour l'éducation à la sexualité : ce ne sont pas les enseignants du secondaire et encore moins du primaire qui vont s'y coller - Et sais-tu pourquoi ? 
    Pour une question de lexique.
    Et oui, les chers petits disposent de quelques mots pour tout faire. Alors comprendre le désir et ce qui se joue à ce moment là...
    Même si les collégiens de 4° étudient l'appareil génital de la femme.

    Donc, l'éducNat ne devrait pas se substituer aux familles si toutes les familles faisaient ce qu'on attend d'elles :
    éduquer leurs rejetons.
    Répondre à leurs questions , parce qu' à l'adolescence, il y en a des questions et pas simples pour l'intéressé. 

    Alors , je ne soutiens pas spécialement ce projet, je ne suis pas concerné. 
    Mais je sais que de très nombreuses familles sont incapables de dialoguer avec leurs enfants. Incapables de les éduquer dans notre visée républicaine.

    Alors que tu récupères ces gamins dans un centre social parce qu'ils se sont fait jeter de chez eux, c'est ton affaire.
    Que certains ados demandent refuge pour des raisons de sexualité incomprise, je pourrais aller jusqu' à dire que ça ne me concerne pas. 
    Et même qu'un groupe de garçons s'en prennent à un garçon sous prétexte qu'il a l'air efféminé et le brulent au 3° degré, tant que ce ne sont mes enfants, ça ne me concerne pas. 
    Que les filles soient inférieures aux garçons , ça ne me concerne pas -- je peux être aussi égoïste que n'importe qui.
    c'est pas en entreprise que tu vas modifier les mentalités, c'est plus jeune , mais bon - 
    Parce que des collègues homos, j'en ai, hommes et femmes. Et ça ne me perturbe pas. 


    Que je trouve légitime que l'on essaie d' établir l'égalité des sexes auprès des petits machos, oui, je trouve que les filles doivent vivre dehors comme les garçons, aller en classe, voir des copines au lieu de faire la tambouille pour la famille. 
    Que des filles se dissimulent sous des couches de vêtements, je trouve ça regrettable. Tout ça pour ne pas être traitées. 

    Maintenant ta question sur les objectifs de l' école...... elle était faite pour instruire (le citoyen à servir la patrie ) , 
    elle devait empêcher le jeune citoyen de sombrer dans l'ivrognerie. Oh shockin' - 
    La culture ? Le multimédia -- c'est la seule culture qui soit reconnue à l'heure actuelle. 
    Fi des musées, des livres, des concerts, etc....tout ça c'est pour les nantis. Donc l'école égalise par le bas : c'est son credo officiel.

    Mais si elle égalise, qu'elle tente d'égaliser le sort des filles et des garçons - étant donné la réussite des filles pendant leur scolarité. Il est anormal que la tradition familiale leur dicte d'abandonner leurs études pour aller se marier au bled avec un cousin de 30 ans leur ainé. 
    C'est de ce débat originel dont on a fait une affaire de sexualité échevelée. Alors que ça n'a été qu'évoqué !! un bruit de couloir est devenue une certitude. 

    Tu vois, j'ai été honnête - j'ai répondu de la façon la plus personnelle qui soit - Maintenant, peux-tu répondre à la question que j'ai posée STP ?  

    Au fait, oui, bien sûr, que ce débat de société va occuper une place indue. Quant au gouvt , il a un rôle  : gouverner.

    Faire de la pédagogie, c'est la mission des enseignants. Pas de confusion.


    pour répondre à ta question, bien sur que je n'accepte pas qu'on m'apprenne mon métier, mais je ne suis pas obtuse, et je prends des infos judicieuses qui me rendent service, on apprend toujours dans la vie, c'est dans la manière de le dire et de le faire que ça peut être mal perçu, à présent, je rejoins Azhalée sur tout son post, pour être claire, je suis pour le mariage homo, je suis pour l'adoption, mais pas pour la gpa, je suis pour le droit à l'avortement, bref, je suis libre de penser à l'inverse d'une idéologie, du temps de Sarko, les gens aussi étaient dans la rue, le bashing était bien présent aussi, et pas forcément pour des bonnes raisons, bref, j 'ai 2 fils, comme je l'ai déjà dit, et si je ne m'étais pas montrée en tant que parent, en laissant l'éducation nationale me dire ce que mes fils devaient faire, complètement à l'encontre de leur souhait, ils ne seraient pas ce qu'ils sont aujourd’hui,et là, j'avoue que ça m'est resté en travers de la gorge! j'ai du aller jusqu'en commission pour décider de l'avenir de mes propres enfants, il faut quand même le faire!!! et pas de bol, c'est nous qui avions raison de tenir tête! donc, personne n'est prophète en son pays, et surtout pas en matière de "métier".Ce qui me dérange, c'est cette manière de faire de sujets de société, des faits acquis et non discutables, nous venons de passer deux ans à nous amuser avec des débats purement idéologiques, et non urgents à mon gout, car pas vitaux tout de même, il ne faut pas exagérer! sur des grands sujets sociétaux,on ne passe pas en force, on fait un referendum, enfin, c'est mon point de vue, et arrêtons de dire que ceux qui manifestent sont des "soraliens" c'est juste malhonnête! quant à l'éducation qui serait défaillante, permets moi de dire que c'est aussi une question de culture, de religion parfois, et là, même l'école n'y pourra rien dès lors qu'une fois sorti de l'établissement, la pression sera là pour refermer toutes les portes, et ça tu le sais aussi, enfin , je le pense


    _________________
     sunny 

    doucette



    Messages : 75
    Date d'inscription : 10/01/2014

    la théorie des genres

    Message par doucette le Dim 2 Fév 2014 - 21:50

    Flavius a écrit:

    Bientôt, le législateur entrera dans notre lit pour réglementer nos rapports. Il y a déjà  plus de 17 000 lois et des benêts proclament encore que nul n'est censé les ignorer...
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 21:52

    regulus a écrit:


    pour répondre à ta question, bien sur que je n'accepte pas qu'on m'apprenne mon métier, mais je ne suis pas obtuse, et je prends des infos judicieuses qui me rendent service, on apprend toujours dans la vie, c'est dans la manière de le dire et de le faire que ça peut être mal perçu, à présent, je rejoins Azhalée sur tout son post, pour être claire, je suis pour le mariage homo, je suis pour l'adoption, mais pas pour la gpa, je suis pour le droit à l'avortement, bref, je suis libre de penser à l'inverse d'une idéologie, du temps de Sarko, les gens aussi étaient dans la rue, le bashing était bien présent aussi, et pas forcément pour des bonnes raisons, bref, j 'ai 2 fils, comme je l'ai déjà dit, et si je ne m'étais pas montrée en tant que parent, en laissant l'éducation nationale me dire ce que mes fils devaient faire, complètement à l'encontre de leur souhait, ils ne seraient pas ce qu'ils sont aujourd’hui,et là, j'avoue que ça m'est resté en travers de la gorge! j'ai du aller jusqu'en commission pour décider de l'avenir de mes propres enfants, il faut quand même le faire!!! et pas de bol, c'est nous qui avions raison de tenir tête! donc, personne n'est prophète en son pays, et surtout pas en matière de "métier".Ce qui me dérange, c'est cette manière de faire de sujets de société, des faits acquis et non discutables, nous venons de passer deux ans à nous amuser avec des débats purement idéologiques, et non urgents à mon gout, car pas vitaux tout de même, il ne faut pas exagérer! sur des grands sujets sociétaux,on ne passe pas en force, on fait un referendum, enfin, c'est mon point de vue, et arrêtons de dire que ceux qui manifestent sont des "soraliens" c'est juste malhonnête! quant à l'éducation qui serait défaillante, permets moi de dire que c'est aussi une question de culture, de religion parfois, et là, même l'école n'y pourra rien dès lors qu'une fois sorti de l'établissement, la pression sera là pour refermer toutes les portes, et ça tu le sais aussi, enfin , je le pense


    Un : Qui dit que ce sont des "soraliens'' qui sont dans la rue ? 
    Je n'en sais rien et il n'est pas correct de m'en demander raison.
    Quant à tenir tête à l' Educ Nat, dès lors qu'il s'agit des parents, la résistance est de pure forme : si tu en as l'occasion, visionne ou lis le rapport du Médiateur de l' Ed.Nat -
    C'est bien là que git le problème : des personnes étrangères, et souvent incompétentes, se mêlent de dire ce qu'il faut faire. 
    Très bien si tes fils ont trouvé leur voie vers la réussite -
    mais cela ne répond pas aux déficits des familles incompétentes dans leur rôle de parents -- je veux dire de parents vivant dans les quartiers. 

    La forme ne passe pas : je décode - Hollande ne te convient pas.
    Quoi qu' il dise , quoi qu'il fasse, ça ne passera pas -- J'avais la même réaction quand c'était Sarkozy. 
    Sur les sujets de sociétés, faut-il laisser parler les affects ou la raison ? 
    Que pensaient les Belges, les Hollandais ? Ils ont fait l'économie d'un débat parce que ces questions de société 
    n'atteignent pas l' économie, seul sujet d'inquiétude . 

    Il faut bien, tôt ou tard, expliquer "comment ça marche"  aux ados  sans les rendre homos ! Moins ça crée de crise, mieux ça se passe.

    doucette



    Messages : 75
    Date d'inscription : 10/01/2014

    la théorie des genres

    Message par doucette le Dim 2 Fév 2014 - 22:09

    doucette a écrit:


    Vous oser dire ce que j'ai pensé de ce "délire" de théorie des genres sans osé le dire moi-même.
    On aura tout vu et entendu sous Hollande ;il se mêle de toutes les questions ,pas seulement sociétales mais également de la vie intime de son peuple.
    Attention à la dérive dictatorielle.
    Ou alors c'est un écran de fumée pour occulter les vrais problèmes comme l'absence de travail,de logement;le nombre de pauvres et de gens qui ont faim,avec croissance des délits,l'insécurité grandissante,l'alcool ,la drogue.le manque de transports en commun.....
    On dira que tout cela coûte de l'argent mais mettre le peuple sans dessus dessous pourrait se payer encore plus cher,dans le sans même...
    Je viens de voir un reportage sur Paris où un jeune homme est logé dans 9 M2 pour plus de 400euros dans ce qui était jadis un placard; Là on attendrait une réaction gouvernementale comme l'emprisonnement du proprio par exemple et une loi interdisant de louer des trous à rats à des êtres humains
    avatar
    regulus



    Messages : 322
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : haute normandie

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par regulus le Dim 2 Fév 2014 - 22:21

    maadim27 a écrit:


    Un : Qui dit que ce sont des "soraliens'' qui sont dans la rue
    Je n'en sais rien et il n'est pas correct de m'en demander raison.
    Quant à tenir tête à l' Educ Nat, dès lors qu'il s'agit des parents, la résistance est de pure forme : si tu en as l'occasion, visionne ou lis le rapport du Médiateur de l' Ed.Nat -
    C'est bien là que git le problème : des personnes étrangères, et souvent incompétentes, se mêlent de dire ce qu'il faut faire. 
    Très bien si tes fils ont trouvé leur voie vers la réussite -
    mais cela ne répond pas aux déficits des familles incompétentes dans leur rôle de parents -- je veux dire de parents vivant dans les quartiers. 

    La forme ne passe pas : je décode - Hollande ne te convient pas.
    Quoi qu' il dise , quoi qu'il fasse, ça ne passera pas -- J'avais la même réaction quand c'était Sarkozy. 
    Sur les sujets de sociétés, faut-il laisser parler les affects ou la raison ? 
    Que pensaient les Belges, les Hollandais ? Ils ont fait l'économie d'un débat parce que ces questions de société 
    n'atteignent pas l' économie, seul sujet d'inquiétude . 

    Il faut bien, tôt ou tard, expliquer "comment ça marche"  aux ados  sans les rendre homos ! Moins ça crée de crise, mieux ça se passe.
    pour le un, je l'ai entendu d'un député socialiste cet après midi même, j'ai oublié son nom, dommage, quant à ta seconde phrase "la résistance est de pure forme", j'ai peur de mal comprendre, ou j'hésite à la comprendre,peux tu être plus clair ? sur les sujets de société, l'affect ne dispense pas de la raison, ni de la réflexion, les parents incompétents il en existe, j'en suis d'accord, et là heureusement l'éducation a tout son rôle évidement,je ne peux le contester, mais dans le passé, combien de réformes menées par des politiques ont été malmenées par les enseignants eux mêmes, combien de manifs ? pour une fois que les parents sont dans la rue, tout le monde est remonté, c'est un comble! bien sur que ce défilé mélange tout et n'importe quoi, pour ma part c'est le signe qu'il y a malaise, demain les bonnets rouges se joindront à eux et on n'y comprendra plus rien, quant à Hollande, si il sauvait la France de ce marasme, je serai la première à dire bravo, pour l'instant j'attends encore, et si demain Sarko revient au affaires, je ne suis pas certaine de voter pour lui, tu as tout faux, excuses moi de te le dire, mais je tiens à avoir une réponse à " pure forme" et c'est ton avis que je veux, pas celui de l'éducation nationale,


    _________________
     sunny 
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 22:24

    doucette a écrit:



    Vous oser dire ce que j'ai pensé de ce "délire" de théorie des genres sans osé le dire moi-même.
    On aura tout vu et entendu sous Hollande ;il se mêle de toutes les questions ,pas seulement sociétales mais également de la vie intime de son peuple.
    Attention à la dérive dictatorielle.
    Ou alors c'est un écran de fumée pour occulter les vrais problèmes comme l'absence de travail,de logement;le nombre de pauvres et de gens qui ont faim,avec croissance des délits,l'insécurité grandissante,l'alcool ,la drogue.le manque de transports en commun.....
    On dira que tout cela coûte de l'argent mais mettre le peuple sans dessus dessous pourrait se payer encore plus cher,dans le sans même...
    Je viens de voir un reportage sur Paris où un jeune homme est logé dans 9 M2 pour plus de 400euros dans ce qui était jadis un placard; Là on attendrait une réaction gouvernementale comme l'emprisonnement du proprio par exemple et une loi interdisant de louer des trous à rats à des êtres humains


    Bin c'est moi qui vais légiférer. 
    Je vais dire qui votre fils doit épouser. 

    Et attention, dans 10 minutes, je passe vérifier l' extinction des feux. Tenue d' Eve exigée sous la couette. 


    Pour les 9 m2, le gouvt précédent a trouvé impossible d' imposer des logements de 9 m2 pile-poil. 
    Et puis, affaire privée. 
    L' Etat doit rester à la porte.  A vos ordres

    Raoulkirit



    Messages : 429
    Date d'inscription : 25/12/2013
    Age : 62
    Localisation : Quelque part entre l'Soleil et Saturne

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par Raoulkirit le Dim 2 Fév 2014 - 22:48

    regulus a écrit:


    pour répondre à ta question, bien sur que je n'accepte pas qu'on m'apprenne mon métier, mais je ne suis pas obtuse, et je prends des infos judicieuses qui me rendent service, on apprend toujours dans la vie, c'est dans la manière de le dire et de le faire que ça peut être mal perçu, à présent, je rejoins Azhalée sur tout son post, pour être claire, je suis pour le mariage homo, je suis pour l'adoption, mais pas pour la gpa, je suis pour le droit à l'avortement, bref, je suis libre de penser à l'inverse d'une idéologie, du temps de Sarko, les gens aussi étaient dans la rue, le bashing était bien présent aussi, et pas forcément pour des bonnes raisons, bref, j 'ai 2 fils, comme je l'ai déjà dit, et si je ne m'étais pas montrée en tant que parent, en laissant l'éducation nationale me dire ce que mes fils devaient faire, complètement à l'encontre de leur souhait, ils ne seraient pas ce qu'ils sont aujourd’hui,et là, j'avoue que ça m'est resté en travers de la gorge! j'ai du aller jusqu'en commission pour décider de l'avenir de mes propres enfants, il faut quand même le faire!!! et pas de bol, c'est nous qui avions raison de tenir tête! donc, personne n'est prophète en son pays, et surtout pas en matière de "métier".Ce qui me dérange, c'est cette manière de faire de sujets de société, des faits acquis et non discutables, nous venons de passer deux ans à nous amuser avec des débats purement idéologiques, et non urgents à mon gout, car pas vitaux tout de même, il ne faut pas exagérer! sur des grands sujets sociétaux,on ne passe pas en force, on fait un referendum, enfin, c'est mon point de vue, et arrêtons de dire que ceux qui manifestent sont des "soraliens" c'est juste malhonnête! quant à l'éducation qui serait défaillante, permets moi de dire que c'est aussi une question de culture, de religion parfois, et là, même l'école n'y pourra rien dès lors qu'une fois sorti de l'établissement, la pression sera là pour refermer toutes les portes, et ça tu le sais aussi, enfin , je le pense

    Salut Regulus

    Je ne crois pas que cette accusation de "soralien" concerne la manif de ce dimanche,initiée par des citoyens
    inquiets par les propositions du gouvernement en matière d'éducation!En revanche,ce qui est pour le moins
    surprenant,c'est que l'on puisse prendre pour argent comptant des rumeurs diffuses à l'origine desquelles on
    retrouve ce sinistre personnage qu'est Soral et sa bande d'allumés dangereux dont Dieudonné.N'ayant pour objectifs
    que de créer un chaos propice à l'arrivée au pouvoir dans notre pays,de gens voulant mettre à mal la République!
    Il n'est qu'à voir ce que fut ce rassemblement hétéroclite de dimanche dernier,dans lequel on pouvait voir
    tout ce que compte notre pays comme antisémites,homophobes et autres contempteurs de la franc maçonnerie.
    Tout ce beau monde réuni pour demander la démission d'un Président démocratiquement élu,auquel dès le départ
    on a contesté sa légitimité.Tout cela ne laisse pas présager un climat propice à un débat démocratique apaisé!
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par maadim27 le Dim 2 Fév 2014 - 22:58

    regulus a écrit:
    pour le un, je l'ai entendu d'un député socialiste cet après midi même, j'ai oublié son nom, dommage, quant à ta seconde phrase "la résistance est de pure forme", j'ai peur de mal comprendre, ou j'hésite à la comprendre,peux tu être plus clair ? sur les sujets de société, l'affect ne dispense pas de la raison, ni de la réflexion, les parents incompétents il en existe, j'en suis d'accord, et là heureusement l'éducation a tout son rôle évidement,je ne peux le contester, mais dans le passé, combien de réformes menées par des politiques ont été malmenées par les enseignants eux mêmes, combien de manifs ? pour une fois que les parents sont dans la rue, tout le monde est remonté, c'est un comble! bien sur que ce défilé mélange tout et n'importe quoi, pour ma part c'est le signe qu'il y a malaise, demain les bonnets rouges se joindront à eux et on n'y comprendra plus rien, quant à Hollande, si il sauvait la France de ce marasme, je serai la première à dire bravo, pour l'instant j'attends encore, et si demain Sarko revient au affaires, je ne suis pas certaine de voter pour lui, tu as tout faux, excuses moi de te le dire, mais je tiens à avoir une réponse à " pure forme" et c'est ton avis que je veux, pas celui de l'éducation nationale,

    Si c'est un député PS, c'est simpliste, voire simplet. 
    Comme je n'ai pas écouté les infos.... 

    La résistance de pure forme ? Je t'ai donné le tuyau : 
    Le médiateur, qui est une femme, abonde la plupart du temps dans le sens souhaité par les parents. A l' Educ Nat, ce sont les parents qui ont le dernier mot - 
    On leur a accordé de contester l' orientation ( euh...pas sexuelle ) des rejetons, de contester les redoublements : on leur accorde de juger de l'enseignement des profs !!!! 
    Oui, les parents sont rois dans l' éduc Nat - ils soutiennent les incivilités de leur progéniture. 
    Les parents peuvent téléphoner pour dire que la dernière semaine, ils ne seront pas là... ils vont en vacances -- si le prof peut "donner" les devoirs.... Voilà ce que sont les parents dans l' Educ Nat. A 90 % . Des exigeurs de privilèges. 
    Et mon opinion est qu'il ne faut plus les laisser entrer et fiche le souk pour revendiquer leurs petits avantages -- La cantine, la piscine, le contenu des cours. 

    Les enseignants qui manifestent sont soulevés par les syndicats. Et souvent leurs manifs ne riment à rien, sauf le plaisir de protester. Et puis demander un meilleur salaire. 
    Mais, il faut savoir ce que veulent vraiment les enseignants : ce n' est pas ce qui est écrit dans les directives.
    Ils veulent transmettre un savoir. 
    Le reste, ce n'est pas de leur ressort. 

    Tu sais pourquoi il y a eu cette rumeur ? Moi , non. 
    Qui a intérêt à laisser croire que l' Educ Nat va apprendre la sexualité aux gamins ? Moi non. 

    J'aurais bien aimé que Hollande soit capable de gouverner ; apparemment, c'est au-dessus de ses moyens. 
    Néanmoins, il faut comprendre que pendant des années, on a regardé ailleurs pour trouver les bons exemples - 
    c'est dans des pays très libéraux sur le plan social que ça semble marcher le mieux. 
    En plus, il faut compter avec l'harmonisation.... et ça fiche un sacré souk aussi. Parce que le modèle allemand en matière scolaire, c'est un échec. 

    Mais en France, nous avons le grave problème des cités ! Et de l'absence d'égalité entre filles et garçons. 
    C'était ça, le projet initial. 
    Et sais-tu quand cela a été discuté ? Sous Chirac ! La Grande Concertation Nationale..... (une de plus) - 
    Amener les jeunes à ne plus utiliser de mots grossiers pour parler des autres , surtout des filles  ( des tasspé, des 
    tepus - et les tan..ouses !!!) Belle ambition quand on sait comment s'expriment les gamins des cités. 

    Donc, j' avoue que j'ignorais qui avait traité les manifestants de soraliens -
    et j'avoue que j'ignore pourquoi cette rumeur est partie.
    avatar
    regulus



    Messages : 322
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : haute normandie

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par regulus le Dim 2 Fév 2014 - 23:00

    doucette a écrit:



    Vous oser dire ce que j'ai pensé de ce "délire" de théorie des genres sans osé le dire moi-même.
    On aura tout vu et entendu sous Hollande ;il se mêle de toutes les questions ,pas seulement sociétales mais également de la vie intime de son peuple.
    Attention à la dérive dictatorielle.
    Ou alors c'est un écran de fumée pour occulter les vrais problèmes comme l'absence de travail,de logement;le nombre de pauvres et de gens qui ont faim,avec croissance des délits,l'insécurité grandissante,l'alcool ,la drogue.le manque de transports en commun.....
    On dira que tout cela coûte de l'argent mais mettre le peuple sans dessus dessous pourrait se payer encore plus cher,dans le sans même...
    Je viens de voir un reportage sur Paris où un jeune homme est logé dans 9 M2 pour plus de 400euros dans ce qui était jadis un placard; Là on attendrait une réaction gouvernementale comme l'emprisonnement du proprio par exemple et une loi interdisant de louer des trous à rats à des êtres humains
      hé oui tu as raison, c'est ça qu'on demande aujourd’hui aux politiques, tous bords confondus de régler enfin ces vrais problèmes de société, le reste n'est que de l'enfumage


    _________________
     sunny 
    avatar
    cristaline



    Messages : 3178
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par cristaline le Dim 2 Fév 2014 - 23:16

    maadim27 a écrit:

    Si c'est un député PS, c'est simpliste, voire simplet. 
    Comme je n'ai pas écouté les infos.... 

    La résistance de pure forme ? Je t'ai donné le tuyau : 
    Le médiateur, qui est une femme, abonde la plupart du temps dans le sens souhaité par les parents. A l' Educ Nat, ce sont les parents qui ont le dernier mot - 
    On leur a accordé de contester l' orientation ( euh...pas sexuelle ) des rejetons, de contester les redoublements : on leur accorde de juger de l'enseignement des profs !!!! 
    Oui, les parents sont rois dans l' éduc Nat - ils soutiennent les incivilités de leur progéniture. 
    Les parents peuvent téléphoner pour dire que la dernière semaine, ils ne seront pas là... ils vont en vacances -- si le prof peut "donner" les devoirs.... Voilà ce que sont les parents dans l' Educ Nat. A 90 % . Des exigeurs de privilèges. 
    Et mon opinion est qu'il ne faut plus les laisser entrer et fiche le souk pour revendiquer leurs petits avantages -- La cantine, la piscine, le contenu des cours. 

    Les enseignants qui manifestent sont soulevés par les syndicats. Et souvent leurs manifs ne riment à rien, sauf le plaisir de protester. Et puis demander un meilleur salaire. 
    Mais, il faut savoir ce que veulent vraiment les enseignants : ce n' est pas ce qui est écrit dans les directives.
    Ils veulent transmettre un savoir. 
    Le reste, ce n'est pas de leur ressort. 

    Tu sais pourquoi il y a eu cette rumeur ? Moi , non. 
    Qui a intérêt à laisser croire que l' Educ Nat va apprendre la sexualité aux gamins ? Moi non. 

    J'aurais bien aimé que Hollande soit capable de gouverner ; apparemment, c'est au-dessus de ses moyens. 
    Néanmoins, il faut comprendre que pendant des années, on a regardé ailleurs pour trouver les bons exemples - 
    c'est dans des pays très libéraux sur le plan social que ça semble marcher le mieux. 
    En plus, il faut compter avec l'harmonisation.... et ça fiche un sacré souk aussi. Parce que le modèle allemand en matière scolaire, c'est un échec. 

    Mais en France, nous avons le grave problème des cités ! Et de l'absence d'égalité entre filles et garçons. 
    C'était ça, le projet initial. 
    Et sais-tu quand cela a été discuté ? Sous Chirac ! La Grande Concertation Nationale..... (une de plus) - 
    Amener les jeunes à ne plus utiliser de mots grossiers pour parler des autres , surtout des filles  ( des tasspé, des 
    tepus - et les tan..ouses !!!) Belle ambition quand on sait comment s'expriment les gamins des cités. 

    Donc, j' avoue que j'ignorais qui avait traité les manifestants de soraliens -
    et j'avoue que j'ignore pourquoi cette rumeur est partie.


    100% OK pour dire que les parents n'ont rien à faire dans l'Education nationale ; on les a trop laissés s'immiscer, en effet ; aucun autre métier n'aurait supporté le 10ème de ce que les profs ont à supporter avec les parents ; ils veulent le meilleur pour leurs gosses, mais ils veulent aussi partir en vacances, avoir leurs WE, être tranquilles chez eux, et que leurs gosses aient le savoir "infus"...

    D'accord aussi à 1000% pour dire que le problème d"inégalités entre filles et garçons est multiplié par 100 dans les cités, où règne le pire des machismes !
    avatar
    cristaline



    Messages : 3178
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par cristaline le Dim 2 Fév 2014 - 23:19

    maadim27 a écrit:


    Pourquoi as-tu cru que mon post s'adressait à toi en particulier ?

    J'adopte le ton qui me plait quand je lis des messages dont le ton, et la teneur, sont hautement discutables. 
    C'est dingue que tu n'aies pas tiqué sur paranoïaques .... 
    Aurais-tu vu dans ce qualificatif un mot gentil ? Curieuse lecture. 

    Donc, STP, pas de reproche quand je riposte à hauteur de ce que je lis 
    et surtout que je ne te vise absolument pas.

    Ben je suis passée juste après t'avoir lu, et j'ai dit "nous" ....Je ne l'ai pas pris pour moi en particulier !

    beced



    Messages : 10833
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par beced le Dim 2 Fév 2014 - 23:24

    Depuis la Belgique j'ai pas tout suivi, mais si j'ai bien compris, les cours
    à l'école vont se résumer à: "il n'y a pas que le sexe dans la vie, mais il y a aussi le Q" 
    =
    =
    Quoiqu'il en soit il me semble que la théorie du genre a déjà été vue et chantée par
    Guy Béart - "Qu'on est bien"
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
     
    avatar
    regulus



    Messages : 322
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : haute normandie

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par regulus le Dim 2 Fév 2014 - 23:29

    maadim27 a écrit:

    Si c'est un député PS, c'est simpliste, voire simplet. 
    Comme je n'ai pas écouté les infos.... 

    La résistance de pure forme ? Je t'ai donné le tuyau : 
    Le médiateur, qui est une femme, abonde la plupart du temps dans le sens souhaité par les parents. A l' Educ Nat, ce sont les parents qui ont le dernier mot - 
    On leur a accordé de contester l' orientation ( euh...pas sexuelle ) des rejetons, de contester les redoublements : on leur accorde de juger de l'enseignement des profs !!!! 
    Oui, les parents sont rois dans l' éduc Nat - ils soutiennent les incivilités de leur progéniture. 
    Les parents peuvent téléphoner pour dire que la dernière semaine, ils ne seront pas là... ils vont en vacances -- si le prof peut "donner" les devoirs.... Voilà ce que sont les parents dans l' Educ Nat. A 90 % . Des exigeurs de privilèges. 
    Et mon opinion est qu'il ne faut plus les laisser entrer et fiche le souk pour revendiquer leurs petits avantages -- La cantine, la piscine, le contenu des cours. 

    Les enseignants qui manifestent sont soulevés par les syndicats. Et souvent leurs manifs ne riment à rien, sauf le plaisir de protester. Et puis demander un meilleur salaire. 
    Mais, il faut savoir ce que veulent vraiment les enseignants : ce n' est pas ce qui est écrit dans les directives.
    Ils veulent transmettre un savoir. 
    Le reste, ce n'est pas de leur ressort. 

    Tu sais pourquoi il y a eu cette rumeur ? Moi , non. 
    Qui a intérêt à laisser croire que l' Educ Nat va apprendre la sexualité aux gamins ? Moi non. 

    J'aurais bien aimé que Hollande soit capable de gouverner ; apparemment, c'est au-dessus de ses moyens. 
    Néanmoins, il faut comprendre que pendant des années, on a regardé ailleurs pour trouver les bons exemples - 
    c'est dans des pays très libéraux sur le plan social que ça semble marcher le mieux. 
    En plus, il faut compter avec l'harmonisation.... et ça fiche un sacré souk aussi. Parce que le modèle allemand en matière scolaire, c'est un échec. 

    Mais en France, nous avons le grave problème des cités ! Et de l'absence d'égalité entre filles et garçons. 
    C'était ça, le projet initial. 
    Et sais-tu quand cela a été discuté ? Sous Chirac ! La Grande Concertation Nationale..... (une de plus) - 
    Amener les jeunes à ne plus utiliser de mots grossiers pour parler des autres , surtout des filles  ( des tasspé, des 
    tepus - et les tan..ouses !!!) Belle ambition quand on sait comment s'expriment les gamins des cités. 

    Donc, j' avoue que j'ignorais qui avait traité les manifestants de soraliens -
    et j'avoue que j'ignore pourquoi cette rumeur est partie.
    mais sur tous ces sujets, nous sommes d'accord, il faut déjà régler le problème en amont! quand tu vois qu'un gouvernement se débarrasse du sujet sur le voile lors des sorties scolaires, alors qu'une loi est votée contre, on laisse une fois de plus une communauté imposer sa loi! comment veux tu que hors école,les gamins ne soient pas endoctrinés par des caïds qui vont leur retourner le cerveau ? il faut une vraie politique ferme, et claire sinon, les banlieues ne s'en sortiront jamais, l'économie souterraine y est trop présente, et remplace bien avantageusement le gout de l'effort! il faut commencer par régler ces problèmes récurrents depuis 30 ans, pour le cas que tu soulignes concernant les parents qui déboulent pour défendre les gamins, je suis d'accord aussi, ça se voit aussi dans les hôpitaux ou on exige une femme pour ausculter, sinon, c'est la baffe, tout ça se rejoint! tu auras beau dire à un minot qu'il a le droit d'être homo, une fois dans l'entourage, surtout dans les cités, il sera malmené, et n'osera pas de toute façon assumer! il faut imposer une loi ferme d’intégration, et avoir le courage de le faire, et là, je vais me faire traiter de facho par d'autres, mais c'est un réel point de vue tout à fait neutre, bon apparemment le rumeur serait bien partie d'un sms d'une militante un peu limite, mais est ce vraiment la vérité aussi ? pour ce qui est de mon cas, j'ai du intervenir car justement trop habitués à décider à la place des parents ,certains enseignants ont tendance à sous estimer le rôle des parents, et là, je dis attention ne pas inverser les rôles, et c'est en ça que je me suis fâchée avec le corps enseignant, pour moi, c'était juste de l'abus de pouvoir, et surtout humiliant,il m'en reste un gout amer, j'ai changé de région, et c'est dommage,car l'envie quelque fois me vient de leur rafraichir la mémoire, le pire  Very Happy c'est que j'ai une belle fille agrégée de lettres, mais bon, elle est très sympa  Very Happy 


    _________________
     sunny 
    avatar
    regulus



    Messages : 322
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : haute normandie

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par regulus le Lun 3 Fév 2014 - 0:06

    cristonne a écrit:

    Ben je suis passée juste après t'avoir lu, et j'ai dit "nous" ....Je ne l'ai pas pris pour moi en particulier !

    coucou CHRISTONE, je vais faire un hors sujet car je t'avais mis une dédicace, et j'ai appris que tu partais en vacances, alors je te livre un morceau que je veux absolument que tu viennes me jouer, rien que pour moi rire 

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    punaise, ne pas avoir assisté à un concert ou tu jouais, je ne vais pas m'en remettre Je sors 


    _________________
     sunny 
    avatar
    Ymar



    Messages : 4893
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par Ymar le Lun 3 Fév 2014 - 0:49

    Regulus,

    Sur l'essentiel je suis d'accord avec vous concernant les parents, il est vrai que l'essentiel des tracas
    viennent des cités mais vous savez cela existe aussi dans des milieux plus éduqués qui en interprétant à
    leur sauce des bouquins de pédo-psychiatres ont élevés leur progéniture d'une manière tellement laxiste
    qu'ils en sont devenus ingouvernables car dire oui est bien plus facile.
    Je suis de plus en plus d'accord avec le msg initial de Flavius car quand je lis les suivants il semblerait
    que ceci est un buzz de plus grossi par le net qui pour le coup ne l'est plus et drainant avec lui des
    groupes qui ne se joignent que parce qu'ils ne peuvent mettre le cirque ailleurs.

    Maintenant je reste encore prudent car les positions ne me semblent pas très claires, affect et autres
    et je n'ai encore rien vu de tangible en tant que preuves, pour moi brandir une feuille ne veut rien dire
    et je dis ceci sans complexe car j'apprécie EZ dans certaines de ses analyses.


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.

    berthus



    Messages : 248
    Date d'inscription : 10/01/2014

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par berthus le Lun 3 Fév 2014 - 1:13

    aurore06 a écrit:Théorie du Genre : quand Zemmour entre en scène ça envoie !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Quel plaisir d'écouter Zemmour ..et Domenach . Si ce dernier n'est pas là : + de confrontation .
    L'image de la France représentée par ces 2 journalistes .
    Chacun choisit son camp .

    berthus



    Messages : 248
    Date d'inscription : 10/01/2014

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par berthus le Lun 3 Fév 2014 - 1:38

    maadim27 a écrit:


    Pourquoi as-tu cru que mon post s'adressait à toi en particulier ?

    J'adopte le ton qui me plait quand je lis des messages dont le ton, et la teneur, sont hautement discutables. 
    C'est dingue que tu n'aies pas tiqué sur paranoïaques .... 
    Aurais-tu vu dans ce qualificatif un mot gentil ? Curieuse lecture. 

    Donc, STP, pas de reproche quand je riposte à hauteur de ce que je lis 
    et surtout que je ne te vise absolument pas.


    Tu es à cran sur ce sujet .Tu dois avoir tes raisons .
    Mais je trouve que Peillon aurait fait + facilement l'unanimité ,D G ,si il avait mis autant d'énergie et de pub pour aider par des mesures , le 1/3 des élèves qui ,ne savent pas lire au sortir de l'école primaire .Au lieu de s'attaquer à un sujet ,qui n'est pas des + urgents et qui clivent encore davantage les Français . Décidément ,ce gouvernement ,et son chef , font souvent des mauvais choix .
    Par contre je trouve trés bien ta remarque , sur un autre post :"J'aurais bien aimé qu'Hollande soit capable de gouverner.Apparement c'est au dessus de ses moyens " J'approuve .
    Enfin qu'est ce qui te fait dire ,dans le mm post :" Que le modèle Allemand en matière scolaire est un échec " ?
    Quand on voit leur résultat , c'est plus tôt positif .

    Contenu sponsorisé

    Re: La théorie du genre : Une vaste opération d'intox

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017 - 6:50