Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    POESIE ET TEXTES DIVERS


    Invité
    Invité

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Invité le Mer 28 Mar 2018 - 14:51

    Flavius a écrit:
    La réveiller serait un grand péché !
    rire rire POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 298134301  Tout dépend !!!!!! il y a péché et "péché" affraid
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 14165
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 22
    Localisation : Hérault

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Flavius le Mer 28 Mar 2018 - 15:23

    Arlequine a écrit:
    rire rire POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 298134301  Tout dépend !!!!!! il y a péché et "péché" affraid
    Le péché de gourmandise bien sûr ! Je n’envisageais même pas celui de la chair...je reste un cérébral et un romantique platonique d’un autre monde rire
    avatar
    beced

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 22259
    Date d'inscription : 31/12/2013

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par beced le Jeu 29 Mar 2018 - 7:39



    Joey Starr récite du Robespierre et du Malraux devant l’Assemblée française - AFP

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
     (Mon lien favori du matin  Very Happy )

    « Dit par moi, ça le fait! »: Joey Starr, rappeur et comédien à la voix de stentor, a joué les invités inédits sous les ors de l’hôtel de Lassay, pour déclamer devant députés et jeunes orateurs les grands discours de la pièce « Eloquence à l’Assemblée ».

    Lunettes et vêtements noirs, le chanteur de « NTM » entre en scène mardi soir au son d’un battement de coeur, sous les lustres de la salle des fêtes de la résidence du président de l’Assemblée, François de Rugy (LREM).

    D’emblée, Robespierre est convoqué pour ces extraits de plus de deux siècles de discours parlementaires, de Hugo à Malraux en passant par Jaurès ou Lamartine.

    Une « séance parlementaire peu banale »
    Dans l’assistance, plus de 300 personnes, dont des députés, surtout LREM, (80 étaient inscrits) et quelques « people » comme les animateurs Karine Lemarchand ou Stéphane Plaza. C’est une « séance parlementaire peu banale » avec « les grandes voix de notre Histoire réssucités par la magie du théâtre », a prévenu en préambule François de Rugy.

    Se disant conscient des critiques sur cette invitation iconoclaste de celui qui a connu quelques démêlés avec la justice, il plaide notamment qu’« on ne devrait jamais sous-estimer la force des mots », rappelant l’hommage rendu l’après-midi même dans l’hémicycle « par la force du verbe » aux victimes de l’attentat de Trèbes, auxquelles JoeyStarr a dédié une minute de silence.

    Avec une mise en scène sobre, les mots du rappeur issu du « 9-3 » claquent dans ce décor pas très « Seine Saint Denis Style ». Et surtout, les discours résonnent avec l’actualité. C’est le cas du plaidoyer pour « détruire la misère », « maladie du corps social comme la lèpre », de Victor Hugo en 1849, ou des propos d’Aimé Césaire en 1949 sur le sentiment d' »injustice » en outre-mer.

    « Dit par moi, ça le fait! »
    A l’heure de #metoo, la parole est aussi donnée à Olympe de Gouges, le rappeur – Didier Morville à l’état civil – disant au passage sa fierté d’être là et assurant bravache: « dit par moi, ça le fait! ». « Homme, es-tu capable d’être juste? (…) Dis moi, qui t’a donné le souverain empire d’opprimer mon sexe? Ta force? Tes talents? », tonne la féministe par son intermédiaire.

    Pour permettre un peu de respiration face à la densité des textes, il fait de petits apartés: « toujours Hugo. Ca va? », « Monsieur, j’ai vu que vous dormiez tout à l’heure », ou encore, « c’est le moment Wikipédia là ».


    Le même en 2017 :

    ...
    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 3936810008  POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 1635331732
    .
    .
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Jeu 29 Mar 2018 - 21:23

    Flavius a écrit:
    Le péché de gourmandise bien sûr ! Je n’envisageais même pas celui de la chair...je reste un cérébral et un romantique platonique d’un autre monde rire
    Pas d'affirmation sans preuve(s).
    cristaline
    cristaline

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 10987
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 68

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par cristaline le Jeu 5 Avr 2018 - 13:34

    C'est la crise ....mais c'est joliment dit....
    "Les cheminots voudraient garder leur train de vie, mais la crise est arrivée sans crier gare", et ils font grève sur grève...!
    >
    >
    >
    > > Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak,
    > >
    >
    > * Les éleveurs de volailles se font plumer,
    > * Les éleveurs de chiens sont aux abois,
    > * Les pêcheurs haussent le ton !
    > * Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont dans la merde,
    > * Tandis que les céréaliers sont sur la paille.
    > * Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression,
    > * Les viticulteurs trinquent.
    > * Heureusement, les électriciens résistent.
    > * Mais pour les couvreurs, c'est la tuile
    > * et certains plombiers prennent carrément la fuite.
    > * Dans l'industrie automobile, les salariés débrayent,
    > * Dans l'espoir que la direction fasse marche arrière.
    > * Chez EDF, les syndicats sont sous tension,
    > * Mais la direction ne semble pas au courant.
    > * Alors... les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.
    > * Pendant que les pédicures travaillent d'arrache-pied,
    > * Les croupiers jouent le tout pour le tout,
    > * Les dessinateurs font grise mine,
    > * Les militaires partent en retraite,
    > * Les imprimeurs dépriment
    > * Et les météorologistes sont en dépression.
    > * Les prostituées se retrouvent à la rue.
    > * Amis, c'est vraiment une mauvaise passe.
    > * Mais rarement les banquiers perdent au change
    Moiself
    Moiself

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 19817
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 101

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Moiself le Jeu 5 Avr 2018 - 13:49

    cristaline a écrit:C'est la crise ....mais c'est joliment dit....
    "Les cheminots voudraient garder leur train de vie, mais la crise est arrivée sans crier gare", et ils font grève sur grève...!
    >
    >
    >
    > > Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak,
    > >
    >
    > * Les éleveurs de volailles se font plumer,
    > * Les éleveurs de chiens sont aux abois,
    > * Les pêcheurs haussent le ton !
    > * Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont dans la merde,
    > * Tandis que les céréaliers sont sur la paille.
    > * Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression,
    > * Les viticulteurs trinquent.
    > * Heureusement, les électriciens résistent.
    > * Mais pour les couvreurs, c'est la tuile
    > * et certains plombiers prennent carrément la fuite.
    > * Dans l'industrie automobile, les salariés débrayent,
    > * Dans l'espoir que la direction fasse marche arrière.
    > * Chez EDF, les syndicats sont sous tension,
    > * Mais la direction ne semble pas au courant.
    > * Alors... les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.
    > * Pendant que les pédicures travaillent d'arrache-pied,
    > * Les croupiers jouent le tout pour le tout,
    > * Les dessinateurs font grise mine,
    > * Les militaires partent en retraite,
    > * Les imprimeurs dépriment
    > * Et les météorologistes sont en dépression.
    > * Les prostituées se retrouvent à la rue.
    > * Amis, c'est vraiment une mauvaise passe.
    > * Mais rarement les banquiers perdent au change

    Excellent ! rire POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 1635331732
    cristaline
    cristaline

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 10987
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 68

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par cristaline le Jeu 5 Avr 2018 - 13:53

    Je trouve aussi !


    bond cantaline
    avatar
    Invité
    Invité

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Invité le Jeu 5 Avr 2018 - 16:58

    cristaline a écrit:C'est la crise ....mais c'est joliment dit....
    "Les cheminots voudraient garder leur train de vie, mais la crise est arrivée sans crier gare", et ils font grève sur grève...!
    > > Alors que les bouchers veulent défendre leur beefsteak,
    > * Les éleveurs de volailles se font plumer,
    > * Les éleveurs de chiens sont aux abois,
    > * Les pêcheurs haussent le ton !
    > * Et bien sûr, les éleveurs de porcs sont dans la merde,
    > * Tandis que les céréaliers sont sur la paille.
    > * Par ailleurs, alors que les brasseurs sont sous pression,
    > * Les viticulteurs trinquent.
    > * Heureusement, les électriciens résistent.
    > * Mais pour les couvreurs, c'est la tuile
    > * et certains plombiers prennent carrément la fuite.
    > * Dans l'industrie automobile, les salariés débrayent,
    > * Dans l'espoir que la direction fasse marche arrière.
    > * Chez EDF, les syndicats sont sous tension,
    > * Mais la direction ne semble pas au courant.
    > * Alors... les veilleurs de nuit, eux, vivent au jour le jour.
    > * Pendant que les pédicures travaillent d'arrache-pied,
    > * Les croupiers jouent le tout pour le tout,
    > * Les dessinateurs font grise mine,
    > * Les militaires partent en retraite,
    > * Les imprimeurs dépriment
    > * Et les météorologistes sont en dépression.
    > * Les prostituées se retrouvent à la rue.
    > * Amis, c'est vraiment une mauvaise passe.
    > * Mais rarement les banquiers perdent au change


    rire C'est sympa et pour certains trop vrai !!!! POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 298134301
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Dim 13 Mai 2018 - 11:20



    Victor HUGO (1802-1885)


    Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées

    Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées.
    Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
    Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;
    Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !

    Tous ces jours passeront; ils passeront en foule
    Sur la face des mers, sur la face des monts,
    Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule
    Comme un hymne confus des morts que nous aimons.

    Et la face des eaux, et le front des montagnes,
    Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts
    S'iront rajeunissant ; le fleuve des campagnes
    Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.

    Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,
    Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,
    Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,
    Sans que rien manque au monde, immense et radieux !
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Lun 14 Mai 2018 - 0:26

    Frères humains qui après nous vivez
    N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
    Car, se pitié de nous pauvres avez,
    Dieu en aura plus tost de vous merciz.
    Vous nous voyez cy attachez cinq, six
    Quant de la chair, que trop avons nourrie,
    Elle est pieça devoree et pourrie,
    Et nous les os, devenons cendre et pouldre.
    De nostre mal personne ne s'en rie :
    Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre!

    Se frères vous clamons, pas n'en devez
    Avoir desdain, quoy que fusmes occiz
    Par justice. Toutesfois, vous savez
    Que tous hommes n'ont pas bon sens rassiz;
    Excusez nous, puis que sommes transis,
    Envers le filz de la Vierge Marie,
    Que sa grâce ne soit pour nous tarie,
    Nous préservant de l'infernale fouldre.
    Nous sommes mors, ame ne nous harie;
    Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre!

    La pluye nous a débuez et lavez,
    Et le soleil desséchez et noirciz:
    Pies, corbeaulx nous ont les yeulx cavez
    Et arraché la barbe et les sourciz.
    Jamais nul temps nous ne sommes assis;
    Puis ça, puis la, comme le vent varie,
    À son plaisir sans cesser nous charie,
    Plus becquetez d'oiseaulx que dez à couldre.
    Ne soyez donc de nostre confrarie;
    Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre!

    Prince Jhesus, qui sur tous a maistrie,
    Garde qu'Enfer n'ait de nous seigneurie :
    A luy n'avons que faire ne que souldre.
    Hommes, icy n'a point de mocquerie;
    Mais priez Dieu que tous nous vueille absouldre.

    Merci, merciz, mercix, mercy, hi hi !
    avatar
    Invité
    Invité

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Invité le Lun 14 Mai 2018 - 3:53

    La Ballade des pendus est le poème de François Villon le plus connu. Il est communément admis, même si ce fait n'est pas clairement établi, que Villon le composa lors de son incarcération en l'attente de son exécution à la suite de l'affaire Ferrebouc où un notaire pontifical fut blessé au cours d'une rixe.

    Vers 4 : merciz : le nom féminin « merci », au sens de « pitié », « miséricorde » (penser aux expressions « demander merci », « être sans merci »). Le « z » final (qui équivaut à un « s ») a été ajouté par Villon par analogie du cas sujet du type li murs (comme cela était admis dans la versification médiévale) pour faciliter la rime

    Sleep Sleep Sleep Sleep
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Lun 14 Mai 2018 - 10:07

    Dictes moy ou, n'en quel pays
    Est Flora, la belle Rommaine,
    Archipiades, ne Thaïs,
    Qui fut sa cousine germaine,
    Écho parlant quand bruyt on maine
    Dessus riviere ou sus estan,
    Qui beaulté ot trop plus qu'humaine.
    Mais ou sont les neiges d'antan ?

    Ou est la très sage Hellois
    Pour qui chastré fut et puis moyne
    Pierre Esbaillart a Saint Denis ?
    Pour son amour ot ceste essoyne.
    Semblablement, ou est la royne
    Qui commanda que Buridan
    Fust geté en ung sac en Saine ?
    Mais ou sont les neiges d'antan ?

    La royne Blanche comme lis
    Qui chantoit a voix de seraine,
    Berte au grant pié, Bietris, Alis,
    Haremburgis qui tint le Maine,
    Et Jehanne la bonne Lorraine,
    Qu'Englois brulerent a Rouan,
    Ou sont ilz, Vierge souveraine ?
    Mais ou sont les neiges d'antan ?

    ENVOI
    Princes, n'enquerez de sepmaine
    Ou elles sont, ne de cest an,
    Qu'a ce reffrain ne vous remaine :
    Mais ou sont les neiges d'antan ?

    ************

    Dites-moi, où et en quel pays
    Est Flora, la belle romaine,
    Alcibiade et Thaïs
    Qui fut sa cousine germaine ?
    Écho, qui parle quant on fait du bruit
    Au-dessus d'une rivière ou d'un étang
    Et eut une beauté surhumaine ?
    Mais où sont les neiges d'antan ?

    Où est la très savante Héloïse
    Pour qui fut émasculé puis se fit moine
    Pierre Abélard à Saint-Denis ?
    C'est pour son amour qu'il souffrit cette mutilation.
    De même, où est la reine
    Qui ordonna que Buridan
    Fût enfermé dans un sac et jeté à la Seine ?
    Mais où sont les neiges d'antan ?

    La reine blanche comme un lys
    Qui chantait comme une sirène,
    Berthe au Grand Pied, Béatrice, Alix,
    Erembourg qui gouverna le Maine,
    Et Jeanne, la bonne lorraine
    Que les Anglais brûlèrent à Rouen,
    Où sont-elles, Vierge souveraine ?
    Mais où sont les neiges d'antan ?

    ENVOI
    Prince, gardez-vous de demander, cette semaine
    Ou cette année, où elles sont,
    De crainte qu'on ne vous rappelle ce refrain :
    Mais où sont les neiges d'antan ?
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Lun 14 Mai 2018 - 15:59

    Ballade de la Grosse Margot

    Se j'ayme et sers la belle de bon het,
    M'en devez vous tenir ne vil ne sot ?
    Elle a en soy des biens affin soubzhet ;
    Pour son amour seins boucler et passot.
    Quant viennent gens, je cours et happe ung pot,
    Au vin m'en voys, sans demener grant bruyt ;
    Je leur tens eaue, froumaige, pain et fruyt.
    S'ilz paient bien, je leur diz : «Bene stat,
    Retournez cy, quant vous serez en ruyt,
    En ce bordeau ou tenons nostre estat. »

    Mais adoncques, il y a grant deshet,
    Quant sans argent s'en vient coucher Mergot ;
    Voir ne la puis, mon cueur a mort la het.
    Sa robe prens, demy seint et seurcot,
    Sy luy jure qu'il tendra pour l'escot.
    Par les costez se prent, c'est Antecrist,
    Crye et jure, par la mort Jhesucrist
    Que non fera. Lors empoingne ung esclat,
    Dessus son nez lui en faiz ung escript,
    En ce bordeau ou tenons nostre estat.

    Puis paix se fait, et me fait ung groz pet,
    Plus enffle qu'un velimeux escarbot.
    Riant, m'assiet son poing sur mon sommet,
    Gogo me dit, et me fiert le jambot ;
    Tous deux yvres dormons comme ung sabot.
    Et au resveil, quant le ventre lui bruyt,
    Monte sur moy, que ne gaste son fruyt,
    Soubz elle geins, plus qu'un aiz me fait plat ;
    De paillarder tout elle me destruyt,
    En ce bordeau ou tenons nostre estat.

    Vente, gresle, gesle, j'ay mon pain cuyt.
    Je suis paillart, la paillarde me suyt.
    Lequel vault mieulx ? Chascun bien s'entressuyt,
    L'un vault l'autre, c'est a mau rat mau chat.
    Ordure aimons, ordure nous affuyt;
    Nous deffuyons honneur, il nous deffuyt,
    En ce bordeau ou tenons nostre estat.


    Si j'aime et si je sers la belle de bon cœur

    Devez-vous pour autant me considérer comme vil et sot?

    Elle a en elle autant de biens qu'on peut le souhaiter.

    Pour son amour je ceins bouclier et dague;

    Quand viennent des gens, je cours et attrape un pot,

    Je vais au vin, sans faire de bruit;

    Je leur tends eau, fromage, pain et fruit.

    S'ils paient bien, je leur dis: "bene stat,

    Revenez ici, quand vous serez en rut,

    Dans ce bordel où nous sommes établis."



    Mais il y a grand déplaisir

    Quand sans argent s'en vient coucher Margot;

    Je ne peux la voir, mon cœur la hait à mort.

    Je saisis ses habits, ceinture et surcot,

    Et je lui jure que ça tiendra lieu d'écot.

    Par les flancs se prend cet Antéchrist

    Que ça ne se passera pas comme ça.

    Alors j'empoigne un éclat de bois,

    Sur son nez je lui fais une inscription,

    Dans ce bordel où nous sommes établis.



    Puis on fait la paix et elle fait un gros pet

    Plus enflé qu'un bousier immonde.

    En riant, elle me donne un coup de poing sur la tête,

    Me dit "Go! go!", et me frappe la cuisse.

    Tous deux ivres, nous dormons comme un sabot.

    Et au réveil, quand son ventre fait du bruit,

    Elle monte sur moi pour que je n'abîme pas son fruit.

    Sous elle je geins, elle m'aplatit plus qu'une planche,

    A paillarder elle me démolit complètement,

    Dans ce bordel où nous sommes établis.



    Vente, grêle, gèle, j'ai mon pain cuit.

    Je suis paillard, la paillarde me suit.

    Lequel vaut mieux? Nous sommes bien assortis.

    L'un vaut l'autre; c'est à mauvais rat mauvais chat.

    Ordure aimons, l'ordure nous poursuit;

    Nous fuyons honneur, honneur nous fuit,

    Dans ce bordel où nous sommes établis.

    avatar
    Invité
    Invité

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Invité le Sam 26 Mai 2018 - 11:43

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 298134301

    Aimons toujours ! Aimons encore !
    Quand l'amour s'en va, l'espoir fuit.
    L'amour, c'est le cri de l'aurore,
    L'amour c'est l'hymne de la nuit.

    Ce que le flot dit aux rivages,
    Ce que le vent dit aux vieux monts,
    Ce que l'astre dit aux nuages,
    C'est le mot ineffable : Aimons !

    L'amour fait songer, vivre et croire.
    Il a pour réchauffer le coeur,
    Un rayon de plus que la gloire,
    Et ce rayon c'est le bonheur !

    Aime ! qu'on les loue ou les blâme,
    Toujours les grand coeurs aimeront :
    Joins cette jeunesse de l'âme
    A la jeunesse de ton front !

    Aime, afin de charmer tes heures !
    Afin qu'on voie en tes beaux yeux
    Des voluptés intérieures
    Le sourire mystérieux !

    Aimons-nous toujours davantage !
    Unissons-nous mieux chaque jour.
    Les arbres croissent en feuillage ;
    Que notre âme croisse en amour !

    Soyons le miroir et l'image !
    Soyons la fleur et le parfum !
    Les amants, qui, seuls sous l'ombrage,
    Se sentent deux et ne sont qu'un !

    Les poètes cherchent les belles.
    La femme, ange aux chastes faveurs,
    Aime à rafraîchir sous ses ailes
    Ces grand fronts brûlants et rêveurs.

    Venez à nous, beautés touchantes !
    Viens à moi, toi, mon bien, ma loi !
    Ange ! viens à moi quand tu chantes,
    Et, quand tu pleures, viens à moi !

    Nous seuls comprenons vos extases.
    Car notre esprit n'est point moqueur ;
    Car les poètes sont les vases
    Où les femmes versent leur coeurs.

    Moi qui ne cherche dans ce monde
    Que la seule réalité,
    Moi qui laisse fuir comme l'onde
    Tout ce qui n'est que vanité,

    Je préfère aux biens dont s'enivre
    L'orgueil du soldat ou du roi,
    L'ombre que tu fais sur mon livre
    Quand ton front se penche sur moi.

    Toute ambition allumée
    Dans notre esprit, brasier subtil,
    Tombe en cendre ou vole en fumée,
    Et l'on se dit : " Qu'en reste-t-il ? "

    Tout plaisir, fleur à peine éclose
    Dans notre avril sombre et terni,
    S'effeuille et meurt, lis, myrte ou rose,
    Et l'on se dit : " C'est donc fini ! "

    L'amour seul reste. Ô noble femme
    Si tu veux dans ce vil séjour,
    Garder ta foi, garder ton âme,
    Garder ton Dieu, garde l'amour !

    Conserve en ton coeur, sans rien craindre,
    Dusses-tu pleurer et souffrir,
    La flamme qui ne peut s'éteindre
    Et la fleur qui ne peut mourir !

    Victor Hugo.


    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Images?q=tbn:ANd9GcQY8vUCkjB8QRDKxmH2727NU7VEC3rPTVRbTUU_2OEHfshSSa4tFg
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Sam 26 Mai 2018 - 12:06

    André Gide lorsqu'on lui demandait quel était le plus grand poète français, répondait, mi-admiratif, mi-ironique : " Victor Hugo, hélas". Quant à Cocteau il n'hésitait pas, lui non plus, à se moquer : "Victor Hugo était un fou qui se prenait pour Victor Hugo".
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Dim 27 Mai 2018 - 9:39

    John Barleycorn.

    "John Barleycorn" is a favourite with boys because it pictures a successful struggle. One editor has made a temperance poem of it, mistaking its true intent. The poem is a strong expression of a plowman's love for a hardy, food-giving grain which has sprung to life through his efforts (1759-96.)

    There were three kings into the East,
    ⁠Three kings both great and high;
    And they ha'e sworn a solemn oath
    ⁠John Barleycorn should die.


    They took a plow and plowed him down,
    ⁠Put clods upon his head;
    And they ha'e sworn a solemn oath
    ⁠John Barleycorn was dead.


    But the cheerful spring came kindly on,
    ⁠And showers began to fall;
    John Barleycorn got up again,
    ⁠And sore surprised them all.


    The sultry suns of summer came,
    ⁠And he grew thick and strong;
    His head well arm'd wi' pointed spears,
    ⁠That no one should him wrong.


    The sober autumn entered mild,
    ⁠And he grew wan and pale;
    His bending joints and drooping head
    ⁠Showed he began to fail.


    His colour sickened more and more,
    ⁠He faded into age;
    And then his enemies began
    ⁠To show their deadly rage.


    They took a weapon long and sharp,
    ⁠And cut him by the knee,
    Then tied him fast upon a cart,
    ⁠Like a rogue for forgery.


    They laid him down upon his back,
    ⁠And cudgelled him full sore;
    They hung him up before the storm,
    ⁠And turn'd him o'er and o'er.


    They filled up then a darksome pit
    ⁠With water to the brim,
    And heaved in poor John Barleycorn,
    ⁠To let him sink or swim.


    They laid him out upon the floor,
    ⁠To work him further woe;
    And still as signs of life appeared,
    ⁠They tossed him to and fro.


    They wasted o'er a scorching flame
    ⁠The marrow of his bones;
    But a miller used him worst of all—
    ⁠He crushed him 'tween two stones.


    And they have taken his very heart's blood,
    ⁠And drunk it round and round;
    And still the more and more they drank,
    ⁠Their joy did more abound.

    Robert Burns.
    avatar
    Invité
    Invité

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Invité le Dim 27 Mai 2018 - 17:31

    Shocked Je parcours à chaque fois ou presque ce topic car j'apprécie beaucoup la "belle poésie" (critères variables selon chacun, vous aviez eu la délicatesse de me faire remarquer que nous n'avions pas les mêmes, sur Fr2 !!! POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 3607887026 )

    BREF, pour ce qui est de votre dernier poème, ne pratiquant pas l'anglais couramment, je suis allée voir sa traduction, ainsi que son origine, ce qui m'a permis de mieux comprendre.

    John Barleycorn est une chanson folklorique britannique.

    Le personnage de John Barleycorn dans la chanson est une personnification de l' orge des cultures céréalières importantes et des boissons alcoolisées qui en sont faites, de la bière et du whisky . Dans la chanson, John Barleycorn est représenté comme souffrant d'attaques, de morts et d'indignités qui correspondent aux différentes étapes de la culture de l'orge, comme la récolte et le maltage.

    La version de Burns commence:

       Il y avait trois rois dans l'est,
       Trois rois, grands et grands,
       Et ils ont juré un serment solennel
       John Barleycorn devrait mourir.

    Une version anglaise tôt fonctionne ainsi:

       Il y avait trois hommes qui sortent de l'ouest leur fortune pour essayer,
       Et ces trois hommes ont fait un vœu solennel, John Barleycorn doit mourir,
       Ils labourèrent, ils semèrent, ils le hersèrent, ils jetèrent des mottes sur sa tête,
       Jusqu'à ces trois hommes étaient satisfaits John Barleycorn était mort.

    Les versions antérieures ressemblent à celles de Burns seulement pour personnifier l'orge, et parfois pour que l'orge soit maltraitée ou assassinée par divers artisans. La version de Burns, cependant, omet leurs motifs. Dans une version du début du dix-septième siècle, les rois mystérieux de la version de Burns étaient en fait des hommes ordinaires mis à bas par la boisson, qui ont cherché leur revanche sur John Barleycorn pour cette offense :

       Sir John Barley-Corn s'est battu dans un bol,
       qui a gagné la victoire,
       Ce qui les a tous fait chavirer et jurer,
       que Barley-Corn doit teindre.

    Une autre version ancienne présente la revanche de John Barleycorn sur le meunier:

       Mault a donné un tel coup au Miller,
       Que de [h] est cheval, il est tombé bas,
       Il lui a appris son maître Mault pour savoir
       vous avez vu neuer monsieur.


    Ce poème devient donc intéressant quand on en connait la signification et l'origine Sorry
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Dim 27 Mai 2018 - 17:59

    Mon post était un clin d'œil et une réponse à celui de beced sur le topic "musique".

    beced a écrit:

    John Barleycorn est une chanson traditionnelle anglaise. Dans les paroles, l'orge (barley en anglais) est personnifiée sous les traits de « John Barleycorn », un homme qui subit diverses avanies (enterré, fauché, réduit en poudre et finalement noyé) correspondant aux stades de la culture de l'orge et de sa transformation en bière.

    Il existe de nombreuses versions de la chanson, mais la plus célèbre est celle du poète écossais Robert Burns, publiée en 1782. (Wikipedia)
    avatar
    Invité
    Invité

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Invité le Dim 27 Mai 2018 - 18:02

    ok ! je n'avais pas vu et suis donc fautive, pour cette fois rire
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Dim 27 Mai 2018 - 18:02

    Et du mien :

    clymene3 a écrit:

    Je vous serais reconnaissante de faire ce que l'administrateur nous a demandé : m'ignorer.
    Et ne pas vous mêlez de ce que je poste.
    cristaline
    cristaline

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 10987
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 68

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par cristaline le Dim 27 Mai 2018 - 18:36

    clymene3 a écrit:Et du mien :



    Je vous serais reconnaissante de faire ce que l'administrateur nous a demandé : m'ignorer.
    Et ne pas vous mêlez de ce que je poste.

    "mêleR" merci....

    Fichtre, c'est quoi encore, ce truc ? POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 2480971569

    QUAND ON VEUT, OÙ ON VEUT, SI ON VEUT, que ça t'agrée ou non, non mais.... POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 3607887026

    Ce n'est pas toi qui feras la loi ici, compris ?
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Dim 27 Mai 2018 - 18:48

    Je renouvelle le souhait de l'administrateur: s'ignorer.
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Dim 27 Mai 2018 - 18:50

    Et vive le Moyen Âge !
    cristaline
    cristaline

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 10987
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 68

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par cristaline le Dim 27 Mai 2018 - 18:53

    Nous sommes ici CHEZ NOUS ; nous y faisons ce que nous voulons ; c'est toi qui as tapé l'incruste, nous n'avons aucun ordre à recevoir de toi, on te tolère à peine, par force....
    Mutine
    Mutine

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 8811
    Date d'inscription : 31/05/2017
    Age : 100
    Localisation : région des Gones !

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Mutine le Dim 27 Mai 2018 - 18:58

    Le post d'Arlequine ne méritait pas une telle "réponse".
    J'en reste baba...... Fou
    clymene3
    clymene3

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Default6

    Messages : 2967
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 100

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par clymene3 le Dim 27 Mai 2018 - 18:59

    Sur mes cahiers d’écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable sur la neige
    J’écris ton nom

    Sur toutes les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J’écris ton nom

    Sur les images dorées
    Sur les armes des guerriers
    Sur la couronne des rois
    J’écris ton nom

    Sur la jungle et le désert
    Sur les nids sur les genêts
    Sur l’écho de mon enfance
    J’écris ton nom

    Sur les merveilles des nuits
    Sur le pain blanc des journées
    Sur les saisons fiancées
    J’écris ton nom

    Sur tous mes chiffons d’azur
    Sur l’étang soleil moisi
    Sur le lac lune vivante
    J’écris ton nom

    Sur les champs sur l’horizon
    Sur les ailes des oiseaux
    Et sur le moulin des ombres
    J’écris ton nom

    Sur chaque bouffée d’aurore
    Sur la mer sur les bateaux
    Sur la montagne démente
    J’écris ton nom

    Sur la mousse des nuages
    Sur les sueurs de l’orage
    Sur la pluie épaisse et fade
    J’écris ton nom

    Sur les formes scintillantes
    Sur les cloches des couleurs
    Sur la vérité physique
    J’écris ton nom

    Sur les sentiers éveillés
    Sur les routes déployées
    Sur les places qui débordent
    J’écris ton nom

    Sur la lampe qui s’allume
    Sur la lampe qui s’éteint
    Sur mes maisons réunies
    J’écris ton nom

    Sur le fruit coupé en deux
    Du miroir et de ma chambre
    Sur mon lit coquille vide
    J’écris ton nom

    Sur mon chien gourmand et tendre
    Sur ses oreilles dressées
    Sur sa patte maladroite
    J’écris ton nom

    Sur le tremplin de ma porte
    Sur les objets familiers
    Sur le flot du feu béni
    J’écris ton nom

    Sur toute chair accordée
    Sur le front de mes amis
    Sur chaque main qui se tend
    J’écris ton nom

    Sur la vitre des surprises
    Sur les lèvres attentives
    Bien au-dessus du silence
    J’écris ton nom

    Sur mes refuges détruits
    Sur mes phares écroulés
    Sur les murs de mon ennui
    J’écris ton nom

    Sur l’absence sans désir
    Sur la solitude nue
    Sur les marches de la mort
    J’écris ton nom

    Sur la santé revenue
    Sur le risque disparu
    Sur l’espoir sans souvenir
    J’écris ton nom

    Et par le pouvoir d’un mot
    Je recommence ma vie
    Je suis né pour te connaître
    Pour te nommer

    Liberté.

    Paul Eluard

    Poésie et vérité
    1942 (recueil clandestin)

    Contenu sponsorisé

    POESIE ET TEXTES DIVERS - Page 7 Empty Re: POESIE ET TEXTES DIVERS

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 17 Oct 2019 - 8:37