Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    L'info à et sur Kiev

    Partagez

    beced



    Messages : 11776
    Date d'inscription : 31/12/2013

    L'info à et sur Kiev

    Message par beced le Sam 22 Fév 2014 - 9:41

    Hier les informations sur les derniers évenements à Kiev se sont consacrées uniquement sur les violences policières et leurs résultats sur les manifestants. Or ces derniers ont aussi causés la mort de policiers et d'autres violences.
    Il me semble que ce n'est pas prendre parti que de montrer les 2 côtés de ce conflit.
    D'autant plus que ce conflit a été présenté, in fine, comme un peuple uni cherchant à fuir l'influence russe pour aller vers celle europpéèenne, ce qui, il me semble, n'est le cas de la partie est du pays. Cela a d'ailleurs été souligné dans l'émission "les secrets des sources" sur France-Culture de ce samedi matin.
    L'image manichéènne d'un évenement lointain  que nous rapporte certains journalistes me semble être le signe d'une certaine paresse professionnelle, et d'une faute déontologique.

    Hier dans le JT de TF1 on a montré cette image d'archive digne d'un bêtisier d'un Président Viktor Ianoukovitch qui se prend une gerbe (littéralement) en pleine tête... Shocked 

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    `
    `
    avatar
    jacot3



    Messages : 869
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par jacot3 le Sam 22 Fév 2014 - 10:29

    beced a écrit:Hier les informations sur les derniers évenements à Kiev se sont consacrées uniquement sur les violences policières et leurs résultats sur les manifestants. Or ces derniers ont aussi causés la mort de policiers et d'autres violences.
    Il me semble que ce n'est pas prendre parti que de montrer les 2 côtés de ce conflit.
    D'autant plus que ce conflit a été présenté, in fine, comme un peuple uni cherchant à fuir l'influence russe pour aller vers celle europpéèenne, ce qui, il me semble, n'est le cas de la partie est du pays. Cela a d'ailleurs été souligné dans l'émission "les secrets des sources" sur France-Culture de ce samedi matin.
    L'image manichéènne d'un évenement lointain  que nous rapporte certains journalistes me semble être le signe d'une certaine paresse professionnelle, et d'une faute déontologique.

    Hier dans le JT de TF1 on a montré cette image d'archive digne d'un bêtisier d'un Président Viktor Ianoukovitch qui se prend une gerbe (littéralement) en pleine tête... Shocked 

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    `
    `
    Je suis d'accord (comme souvent) avec vous.
    La présentation des évenements est extrêmement manichéenne.
    Nous vivons une époque médiatique ou tout ce qui prend plus de 30 secondes à expliquer ennuie le spectateur.
    Il est exact que la repression a été brutale mais un grand nombre de policiers ont aussi été tués et souvent dans des circonstances atroces. La réalité ukrainienne est bien plus complexe que ce que les médias nous racontent.
    avatar
    Flavius



    Messages : 6178
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Flavius le Sam 22 Fév 2014 - 11:28

    beced a écrit:Hier les informations sur les derniers évenements à Kiev se sont consacrées uniquement sur les violences policières et leurs résultats sur les manifestants. Or ces derniers ont aussi causés la mort de policiers et d'autres violences.
    Il me semble que ce n'est pas prendre parti que de montrer les 2 côtés de ce conflit.
    D'autant plus que ce conflit a été présenté, in fine, comme un peuple uni cherchant à fuir l'influence russe pour aller vers celle europpéèenne, ce qui, il me semble, n'est le cas de la partie est du pays. Cela a d'ailleurs été souligné dans l'émission "les secrets des sources" sur France-Culture de ce samedi matin.
    L'image manichéènne d'un évenement lointain  que nous rapporte certains journalistes me semble être le signe d'une certaine paresse professionnelle, et d'une faute déontologique.

    Hier dans le JT de TF1 on a montré cette image d'archive digne d'un bêtisier d'un Président Viktor Ianoukovitch qui se prend une gerbe (littéralement) en pleine tête... Shocked 

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    `
    `

    La médiocrité des journalistes semble épouser celle de la classe politique. On ne pourra pas dire que les premiers ne font rien pour s'adapter à la seconde.

    beced



    Messages : 11776
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par beced le Sam 22 Fév 2014 - 13:02

    jacot3 a écrit:
    Je suis d'accord (comme souvent) avec vous.
    La présentation des évenements est extrêmement manichéenne.
    Nous vivons une époque médiatique ou tout ce qui prend plus de 30 secondes à expliquer ennuie le spectateur.
    Il est exact que la repression a été brutale mais un grand nombre de policiers ont aussi été tués et souvent dans des circonstances atroces. La réalité ukrainienne est bien plus complexe que ce que les médias nous racontent.


    Les images des révoltes arabes et celles  sur ce qui se passe en Ukraine pourraient influencées dans le mauvais sens les manifestations qui ont lieu régulièrement en Europe. D'autant plus que les idées extrémistes gagnent du terrain chez nous.
    `
    Pas étonnant que Hollande se balade casqué dans Paris....   


    Dernière édition par beced le Sam 22 Fév 2014 - 14:35, édité 1 fois
    avatar
    Azalee



    Messages : 8041
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Azalee le Sam 22 Fév 2014 - 13:44

    beced a écrit:Hier les informations sur les derniers évenements à Kiev se sont consacrées uniquement sur les violences policières et leurs résultats sur les manifestants. Or ces derniers ont aussi causés la mort de policiers et d'autres violences.
    Il me semble que ce n'est pas prendre parti que de montrer les 2 côtés de ce conflit.
    D'autant plus que ce conflit a été présenté, in fine, comme un peuple uni cherchant à fuir l'influence russe pour aller vers celle europpéèenne, ce qui, il me semble, n'est le cas de la partie est du pays. Cela a d'ailleurs été souligné dans l'émission "les secrets des sources" sur France-Culture de ce samedi matin.
    L'image manichéènne d'un évenement lointain  que nous rapporte certains journalistes me semble être le signe d'une certaine paresse professionnelle, et d'une faute déontologique.

    Hier dans le JT de TF1 on a montré cette image d'archive digne d'un bêtisier d'un Président Viktor Ianoukovitch qui se prend une gerbe (littéralement) en pleine tête... Shocked 

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    `
    `
    Tout à fait d'accord avec toi. D'un côté, les gentils qui sont pour l'Europe, de l'autre, les méchants qui sont pro-russes.
    Il se trouve que, justement, le président ukrainien était pro européen mais que ça n'a pas pu se faire dans les conditions imposées par l'Europe et le FMI.
    Mais bizarrement, personne n'en parle.
    La presse ne fait pas son boulot, là encore. Trop complexe pour eux ? Possible !

    beced



    Messages : 11776
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par beced le Sam 22 Fév 2014 - 19:08

    Les derniers évenements en Ukraine indique que finalement l'intervention de l'UE a été inutile puisque le projet de "dialogue" entre gouvernement et les manifestants n'a pas eu lieu.

    D'autant plus que la Russie n'est pas très chaud pour soutenir Viktor Ianoukovitch, pourtant présenté comme son "homme". Un peu à l'instar de l'attitude des USA avec l'égyptien Moubarak.
    ==  

    A noter que la libération de Ioulia Timochenko est saluée par tout le monde (moi y compris  C'est pas moi  ).
    Cela dit il ne faudrait pas oublier qu'elle est aussi une "oligarque" qui a fait fortune dans l'industrie gazière: son surnom à l'époque était la « princesse du gaz »..
    Une oligarque donc comme .... Ianoukovitch?


    Dernière édition par beced le Dim 23 Fév 2014 - 17:21, édité 1 fois
    avatar
    Flavius



    Messages : 6178
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Flavius le Dim 23 Fév 2014 - 12:39

    beced a écrit:Les derniers évenements en Ukraine indique que finalement l'intervention de l'UE a été inutile puisque le projet de "dialogue" entre gouvernement et les manifestants n'a pas eu lieu.

    D'autant plus que la Russie n'est pas très chaud pour soutenir Viktor Ianoukovitch, pourtant présenté comme son "homme". Un peu à l'instar de l'attitude des USA avec l'égyptien Moubarak.
    ==  

    A noter que la libération de Ioulia Timochenko est saluée par tout le monde (moi y compris  C'est pas moi  ).
    Cela dit il ne faudrait pas oublier qu'elle est aussi une "oligarque" qui a fait fortune dans l'industrie gazière: son surnom à l'époque était la « princesse du gaz »..
    Une oligraque donc comme .... Ianoukovitch?


    Une pétroleuse en quelque sorte   ou une gazinière

    beced



    Messages : 11776
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par beced le Dim 23 Fév 2014 - 17:27

    Flavius a écrit:

    Une pétroleuse en quelque sorte   ou une gazinière

    Cela dit elle nous avait prévenu de la situation de l'Ukrain avec son signal des tresses...  siffle 



    Lors de sa sortie de prison hier : image de la résilience, non?

    avatar
    jacot3



    Messages : 869
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par jacot3 le Lun 24 Fév 2014 - 18:47

    beced a écrit:

    Cela dit elle nous avait prévenu de la situation de l'Ukrain avec son signal des tresses...  siffle 



    Lors de sa sortie de prison hier : image de la résilience, non?

    Les pro-européens ukrainiens ont gagné......et maintenant ils nous demandent de passer à la caisse.
    Il leur faut 35 milliards d'euros pour éviter la faillite.
    Personnellement je ne suis pas prêt à accepter l'entrée de l'Ukraine dans l'union européenne.
    Celles et ceux qui connaissent un peu le sujet savent que d'une part Mme Timochenko fut une piètre politicienne et une personne corrompue et que d'autre part l'Ukraine n'est pas un monolithe. L'est du pays est russophone et très attachée à la Russie.

    beced



    Messages : 11776
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par beced le Lun 24 Fév 2014 - 18:58

    jacot3 a écrit:
    Les pro-européens ukrainiens ont gagné......et maintenant ils nous demandent de passer à la caisse.
    Il leur faut 35 milliards d'euros pour éviter la faillite.
    Personnellement je ne suis pas prêt à accepter l'entrée de l'Ukraine dans l'union européenne.
    Celles et ceux qui connaissent un peu le sujet savent que d'une part Mme Timochenko fut une piètre politicienne et une personne corrompue et que d'autre part l'Ukraine n'est pas un monolithe. L'est du pays est russophone et très attachée à la Russie.

    Absolument.
    Cela me fait penser à une réplique du film "Top Gun" :
    +- "évitons de faire des chèques que l'on ne peut pas honorer".
    =

    Invité
    Invité

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Invité le Lun 24 Fév 2014 - 21:07

    Azhalee a écrit:
    Tout à fait d'accord avec toi. D'un côté, les gentils qui sont pour l'Europe, de l'autre, les méchants qui sont pro-russes.
    Il se trouve que, justement, le président ukrainien était pro européen mais que ça n'a pas pu se faire dans les conditions imposées par l'Europe et le FMI.
    Mais bizarrement, personne n'en parle.
    La presse ne fait pas son boulot, là encore. Trop complexe pour eux ? Possible !


    C'est tjrs dangereux pour un pays d'intervenir indirectement et surtout directement comme on le fait en Ukraine .
    De quoi se mèle t-on ? Que va faire Fabius là bas ? Je ne suis pas un fan de Poutine mais il va avoir beau rôle de dire ,occupez vous de vos affaires ,vous ne croyez pas que vous avez assez de problème en France ? Quelle arrogance .
    Fabius se prend pour Talleyrand à Vienne !
    Qu'aurions nous dit si en mai 68 les E U ,ou l'Union Soviétique étaient intervenus ,par l'intermèdiaire de leur Ministre des Affaires Etrangères pour régler nos problèmes ?Certes il n'y avait pas de morts ,mais la situation était trés grave ,lke pays bloqué par une grève générale .Il faut se souvenir l'impact que cette situation avait dans le monde entier .On parlait d'un nouveau 1789 . Bref , on aurait renvoyé ces Ministres à leurs chères études .Déjà ,ils ne seraient pas venus .
    Poutine va avoir le beau rôle ,comme pour la Syrie .Il va nous renvoyer dans nos cordes .On pensera ce que l'on veut de lui ,mais je constate que sur le plan diplomatique il a souvent le dernier mot .
    Et il est à craindre que notre Ministre rentre bredouille de son voyage
    Je pense que les Ukrainiens sont assez grands pour régler leurs problèmes entre eux .
    avatar
    Flavius



    Messages : 6178
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Flavius le Mar 25 Fév 2014 - 3:55

    jacot3 a écrit:
    Les pro-européens ukrainiens ont gagné......et maintenant ils nous demandent de passer à la caisse.
    Il leur faut 35 milliards d'euros pour éviter la faillite.
    Personnellement je ne suis pas prêt à accepter l'entrée de l'Ukraine dans l'union européenne.
    Celles et ceux qui connaissent un peu le sujet savent que d'une part Mme Timochenko fut une piètre politicienne et une personne corrompue et que d'autre part l'Ukraine n'est pas un monolithe. L'est du pays est russophone et très attachée à la Russie.


    Effectivement ! La dame fut belle et elle conserve de beaux restes. Pour autant son côté paysanne aux nattes blondes à ramasser des gerbes de blé dans les champs ukrainiens ont coûté cher au pays.

    Au moment où je m'interroge sur le nombre de pays affiliés à l'Europe, moi non plus je ne souhaite pas l'entrée de l'Ukraine dans le concert européen pour des raisons multiples et diverses, dont la proximité naturelle à la Russie est l'une d'entre-elles.

    stylo



    Messages : 668
    Date d'inscription : 01/02/2014

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par stylo le Mar 25 Fév 2014 - 7:51

    A moins de prendre des garanties énormes en se payant sur la <> les européens (sans un sou vaillant) le FMI et les banques américaines hésitent à renflouer un pays dont le dernier gouvernement illégitime et révolutionnaire n'apporte aucune garantie ou contre partie. Dès sa libération d'avec l'ex URSS l'Ukraine est tombée dans les serres des gangsters et autres mafieux (aparté : en est il autrement dans tous les pays du monde?) ce pays qui devrait être riche tant industriellement que du point de vue agricole est dans une situation déplorable avec prochainement un dépôt de bilan (les agences l'ayant mise à CCC- c'est dire avec un avenir radieux sous peu)
    Quand les occidentaux ont commencé leur oeuvre de déstabilisation n'avaient ils pas conscience de ces problèmes? Accuser Poutine qui n'a jusqu'à hier jamais mis son grain de sel est assez primaire.
    Kiev est elle toujours la capitale de l'Ukraine toute entière? Hollande qui joue aux porte paroles (de qui?) pèse t il suffisamment face à ces problématiques?qui est il pour se permettre de telles remontrances lui qui ne fait plus la loi en son propre pays? lui qui rase les murs à chacune de ses sorties de peur d'essuyer des sifflets? La grenouille ne jouerait elle pas un rôle qui risque de lui revenir en pleine face d'ici peu? D'ailleurs les nouveaux chefs de Kiev ne vont ils pas aussitôt à Berlin chercher refuge ou argent chez celle qui en fait dirige l'Europe d'aujourd'hui? Là dessus ils ne s'y sont pas trompés les orangistes!
    avatar
    Flavius



    Messages : 6178
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Flavius le Mar 25 Fév 2014 - 13:18

    stylo a écrit:A moins de prendre des garanties énormes en se payant sur la <> les européens (sans un sou vaillant) le FMI et les banques américaines hésitent à renflouer un pays dont le dernier gouvernement illégitime et révolutionnaire n'apporte aucune garantie ou contre partie. Dès sa libération d'avec l'ex URSS l'Ukraine est tombée dans les serres des gangsters et autres mafieux (aparté : en est il autrement dans tous les pays du monde?) ce pays qui devrait être riche tant industriellement que du point de vue agricole est dans une situation déplorable avec prochainement un dépôt de bilan (les agences l'ayant mise à CCC- c'est dire avec un avenir radieux sous peu)
    Quand les occidentaux ont commencé leur oeuvre de déstabilisation n'avaient ils pas conscience de ces problèmes? Accuser Poutine qui n'a jusqu'à hier jamais mis son grain de sel est assez primaire.
    Kiev est elle toujours la capitale de l'Ukraine toute entière? Hollande qui joue aux porte paroles (de qui?) pèse t il suffisamment face à ces problématiques?qui est il pour se permettre de telles remontrances lui qui ne fait plus la loi en son propre pays? lui qui rase les murs à chacune de ses sorties de peur d'essuyer des sifflets? La grenouille ne jouerait elle pas un rôle qui risque de lui revenir en pleine face d'ici peu? D'ailleurs les nouveaux chefs de Kiev ne vont ils pas aussitôt à Berlin chercher refuge ou argent chez celle qui en fait dirige l'Europe d'aujourd'hui? Là dessus ils ne s'y sont pas trompés les orangistes!


    Les sources militaires de Debkafile rapportent que les unités des forces russes qui formaient un cercle d’acier autour des Jeux olympiques d’hiver de Sochi, qui se sont achevés dimanche, ont été aéroportées lundi 24 février, vers des bases russes du port de Sébastopol en Crimée ukrainienne, alors que Moscou refuse de reconnaîre la légitimité des nouvelles autorités de Kiev.

    Les transports géants des forces aériennes russes et les forces de déploiement rapide ont été placés en alerte sur la base de Rostov sur le Don, à l’est de la ville de Donestsk, au sud-est de l’Ukraine russophone. On a aussi aperçu des mouvements militaires russes près de Belgorod, une ville russe à 40 kms de la frontière ukrainienne et au nord de Kharkov, sa seconde ville par ordre d’importance. Là encore, la plupart des habitants sont russophones avec une forte affinité pour Moscou – à la grande différence de leurs compatriotes orientés vers l’Europe, dans la capitale, Kiev .

    Ces mouvements militaires sont accompagnés, à Moscou, de la rhétorique rude des premières répliques directes russes au tumulte à Kiev et au renversement du Président pro-russe, Viktor Yanukovich, contre lequel la police de Kiev a émis un mandat d’arrêt pour meurtre de masse.

    Le Premier Ministre russe Dmitry Medvedev a déclaré, lundi : “Aujourd’hui, je ne vois aucun partenaire ukrainien légitime, qui soit prêt au dialogue. Si ces gens qui traversent Kiev, avec des masques noirs et des fusils d’assaut kalashnikov se considèrent comme un gouvernement, il sera difficile pour nous, de travailler avec un tel « gouvernement » a-t-il affirmé, désignant cela comme « le résultat d’une mutinerie ».

    Le Premier Ministre a parlé “d’une véritable menace pour nos intérêts, et pour la vie et la santé fr nos citoyens ».

    Avec de tels commentaires, le dirigeant russe a posé les termes d’un prétexte à une intervention militaire russe en Ukraine. C’était la réponse de Moscou à l’avertissement diffusé par la conseillère à la Sécurité Nationale américaine, Susan Rice, dimanche 23 février, que « ce serait une grave erreur pour la Russie, que d’envoyer des forces militaires ».

    Le Sud de la Péninsule de Crimée apparaît comme un potentiel point chaud dans la crise ukrainienne. Ce territoire et son port de Sébastopol faisait partie de la puissance impériale russe, depuis le 18ème siècle, jusqu’en 1954, quand Nikita Khroutchev, d’ethnie ukrainienne, en a transféré le contrôle à l’Ukraine – une mesure ressentie, depuis, avec amertume par les Russes.

    Lorsque l’Ukraine a rompu avec l’Union Soviétique, en 1991, elle a emporté la Crimée avec elle. Depuis, Moscou loue la base navale cruciale, sur le plan stratégique, en tant que port en eau profonde, pour la flotte russe de la Mer Noire, avec accès facilité à la Méditerranée. Cette location est payée par avance jusqu’en 2042. Les gens d’ethnie russe représentent presque 60% de la population, les Ukrainiens et les Tatars de Crimée comptant pour le reste.

    Si la tourmente ukrainienne se poursuit et que se pose une réelle menace de partition, Vladimir Poutine pourrait bien saisir l’opportunité de prendre le contrôle complet de la Péninsule. La force militaire russe à Sébastopol, y était déjà prête, dès ce lundi.
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 580
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Vieux singe le Mar 25 Fév 2014 - 18:55

    Flavius a écrit:


    Les sources militaires de Debkafile rapportent que les unités des forces russes qui formaient un cercle d’acier autour des Jeux olympiques d’hiver de Sochi, qui se sont achevés dimanche, ont été aéroportées lundi 24 février, vers des bases russes du port de Sébastopol en Crimée ukrainienne, alors que Moscou refuse de reconnaîre la légitimité des nouvelles autorités de Kiev.

    Les transports géants des forces aériennes russes et les forces de déploiement rapide ont été placés en alerte sur la base de Rostov sur le Don, à l’est de la ville de Donestsk, au sud-est de l’Ukraine russophone. On a aussi aperçu des mouvements militaires russes près de Belgorod, une ville russe à 40 kms de la frontière ukrainienne et au nord de Kharkov, sa seconde ville par ordre d’importance. Là encore, la plupart des habitants sont russophones avec une forte affinité pour Moscou – à la grande différence de leurs compatriotes orientés vers l’Europe, dans la capitale, Kiev .

    Ces mouvements militaires sont accompagnés, à Moscou, de la rhétorique rude des premières répliques directes russes au tumulte à Kiev et au renversement du Président pro-russe, Viktor Yanukovich, contre lequel la police de Kiev a émis un mandat d’arrêt pour meurtre de masse.

    Le Premier Ministre russe Dmitry Medvedev a déclaré, lundi : “Aujourd’hui, je ne vois aucun partenaire ukrainien légitime, qui soit prêt au dialogue. Si ces gens qui traversent Kiev, avec des masques noirs et des fusils d’assaut kalashnikov se considèrent comme un gouvernement, il sera difficile pour nous, de travailler avec un tel « gouvernement » a-t-il affirmé, désignant cela comme « le résultat d’une mutinerie  ».

    Le Premier Ministre a parlé “d’une véritable menace pour nos intérêts, et pour la vie et la santé fr nos citoyens  ».

    Avec de tels commentaires, le dirigeant russe a posé les termes d’un prétexte à une intervention militaire russe en Ukraine. C’était la réponse de Moscou à l’avertissement diffusé par la conseillère à la Sécurité Nationale américaine, Susan Rice, dimanche 23 février, que « ce serait une grave erreur pour la Russie, que d’envoyer des forces militaires ».

    Le Sud de la Péninsule de Crimée apparaît comme un potentiel point chaud dans la crise ukrainienne. Ce territoire et son port de Sébastopol faisait partie de la puissance impériale russe, depuis le 18ème siècle, jusqu’en 1954, quand Nikita Khroutchev, d’ethnie ukrainienne, en a transféré le contrôle à l’Ukraine – une mesure ressentie, depuis, avec amertume par les Russes.

    Lorsque l’Ukraine a rompu avec l’Union Soviétique, en 1991, elle a emporté la Crimée avec elle. Depuis, Moscou loue la base navale cruciale, sur le plan stratégique, en tant que port en eau profonde, pour la flotte russe de la Mer Noire, avec accès facilité à la Méditerranée. Cette location est payée par avance jusqu’en 2042. Les gens d’ethnie russe représentent presque 60% de la population, les Ukrainiens et les Tatars de Crimée comptant pour le reste.

    Si la tourmente ukrainienne se poursuit et que se pose une réelle menace de partition, Vladimir Poutine pourrait bien saisir l’opportunité de prendre le contrôle complet de la Péninsule. La force militaire russe à Sébastopol, y était déjà prête, dès ce lundi.

    Tout le pays, et même la partie russe , est en train de se bloquer. A Karkoff, avec qui nous sommes en contact quotidiennement,(relations familiales ukrainiennes d'origine russe) la nourriture se fait rare et chère dans les magasins, les gens ne sont plus payés et ne peuvent plus retirer du liquide dans les banques , (sauf parfois au compte goutte) , on ne peut plus faire parvenir aucun colis de chez nous, ….
    Les gens la bas s'attendent à une intervention de l'armée russe dès que le pourrissement de la situation permettra de la justifier. (comme ce fut le cas en Géorgie)
    L'inquiétude grandit
    avatar
    Flavius



    Messages : 6178
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Flavius le Mer 26 Fév 2014 - 4:16

    Vieux singe a écrit:

    Tout le pays, et même la partie russe , est en train de se bloquer. A Karkoff, avec qui nous sommes  en contact quotidiennement,(relations familiales ukrainiennes d'origine russe)  la nourriture se fait rare et chère dans les magasins, les gens ne sont plus payés et ne peuvent plus retirer du liquide dans les banques , (sauf parfois au compte goutte) , on ne peut plus faire parvenir aucun colis de chez nous, ….
    Les gens la bas s'attendent à une intervention de l'armée russe dès que  le pourrissement de la situation permettra de la justifier. (comme ce fut le cas en Géorgie)
    L'inquiétude grandit

    Ukraine : le combat des "juifs de Maïdan"

    lundi 24 février 2014, par Juifs D’Ukraine
    "Je suis juif, pratiquant de surcroît. Mais je n’ai jamais fait l’expérience de l’antisémitisme sur la place de l’Indépendance" : ainsi commence le témoignage d’un jeune commandant d’un "groupe d’autodéfense" opposé au régime de Viktor Ianoukovitch en Ukraine.

    Pour des raisons évidentes, son nom ne sera pas dévoilé, précise Hadashot, la gazette de l’Association des communautés juives d’Ukraine. Cet homme aurait pu enseigner dans une yeshiva, une école juive, mais aujourd’hui il a troqué sa kippa contre un casque, raconte le journal. Et il se bat à la tête d’un groupe de volontaires à Maïdan, la place de l’Indépendance à Kiev, théâtre de violents affrontements entre les manifestants et les Berkout (les Aigles royaux), les redoutables forces spéciales du régime de Viktor Ianoukovitch, qui ont fait une centaine de morts ces derniers jours.

    A l’en croire, cet homme n’est pas le seul membre de la communauté juive à avoir rejoint la contestation armée : « Dans ma seule unité, j’ai encore quatre Israéliens d’origine ukrainienne qui, comme moi, ont rejoint le Maïdan pour éviter des morts inutiles. Ce sont des hommes qui ont connu la guerre dans les Territoires palestiniens. Mais aujourd’hui, je dirais que nous sommes devenus en quelque sorte les Casques bleus de Maïdan - une référence aux troupes de maintien de la paix des Nations-Unies », poursuit-il.

    Un manifestant anti-gouvernement montre une cartouche, sur la place de l’Indépendance à Kiev le 20 février. Les forces spéciales du régime tirent à balles réelles sur les opposants.

    "L’ambiance ici est plus que tendue. Des gens veulent se venger du sang versé de leurs frères d’armes ; d’autres en ont assez des belles paroles des politiciens. Tous ces esprits échauffés n’ont aucune idée des véritables combats de rue et de leurs conséquences. Et ils oublient que de l’autre côté des barricades il y a des hommes aussi... Bref, nous veillons à ce que la place de l’Indépendance ne perde pas son visage humain", dit-il encore. Et c’est ainsi qu’il a gagné l’estime de ses camarades de combat qui n’hésitent pas à vanter les mérites de cette unité d’autodéfense "juive" ...

    Ce témoignage vient enfoncer un clou dans la propagande gouvernementale - et russe - qui présente la contestation de Maïdan comme un mouvement nationaliste ukrainien aux relents antisémites. Le 21 février, le tabloïd de Moscou Komsomolskaïa Pravda n’hésitait pas à comparer les manifestants de Kiev aux partisans de Stepan Bandera (1909-1959), fondateur de l’Armée insurrectionnelle ukrainienne qualifié par le Centre Simon-Wiesenthal de "collaborateur nazi responsable du massacre de milliers de juifs pendant la guerre de 1939-1945". "Après avoir pris l’Ukraine les Banderovtsi prendront pour cible la Russie", titrait en grosses lettres rouges le journal sur page de Une, sous une photo apocalyptique des émeutes à Kiev.

    La presse française s’était également émue de la présence - voire la prédominance -, parmi les contestataires de ces militants d’extrême droite et autres ultras de foot, tels les membres du groupe Pravyi Sektor. Certains accusant même les correspondants sur place de passer sous silence cette réalité.

    "A Maïdan, je n’ai jamais caché que j’étais juif, pratiquant de surcroît. Et cela n’a jamais posé de problème à qui ce soit. Ici, il y a des Russes, des Azerbaïdjanais, des Arméniens, des Géorgiens et, bien évidemment, des Ukrainiens. Et tous se respectent les uns les autres", poursuit l’interlocuteur du journal Hadashot. Il reconnaît néanmoins que, depuis le début des émeutes, il a été amené à fréquenter des gens avec qui, "en temps normal, il ne se serait pas trouvé beaucoup d’atomes crochus". "Mais les militants professionnels ne représentent pas plus de 40 % des gens présents ici. On y trouve de tout, du vendeur au marché aux légumes jusqu’au jeune cadre dynamique. Moyenne d’âge 27-30 ans. Et toute symbolique fasciste et nazie est absente de Maïdan", précise-t-il. "Des extrémistes bien organisés ? C’est un mythe. En ce moment, je dirige 30 hommes. Mais à n’importe quel moment je peux en mobiliser 300 - aucun d’eux ne peut en faire autant", fanfaronne le "juif de Maïdan".

    Hadashot rappelle néanmoins que quelque 80 % des juifs d’Ukraine regardent les événements de Maïdan "sinon avec hostilité du moins avec scepticisme", pour la simple raison qu’ils sont originaires de régions où les nouvelles de la contestation n’arrivent pas ou sont déformées par la propagande officielle. Cela attriste "énormément", le jeune commandant juif : "Je ne considère pas seulement la présence des juifs à Maïdan comme un devoir moral. C’est aussi un acte politique. Et c’est ce qui nous permettra de continuer à vivre et à travailler dans ce pays. Avec l’aide de Dieu, lorsque je pourrai enfin enlever mon masque et dire qui je suis, personne ne pourra reprocher aux juifs ukrainiens d’avoir fait l’autruche", conclut-t-il.

    Alexandre Levy | le 21.02.2014 à 14:17

    Le Président du Bureau exécutif de l’Agence Juive pour Israël, Nathan Sharansky a annoncé, ce soir (samedi 22 février), que l’Agence Juive étendra son assistance d’urgence à la Communauté juive en Ukraine et contribuera à sécuriser les institutions juives dans le pays. En supplément d’une assistance immédiate, l’Agence Juive lance une campagne de collecte de fonds pour aider à renforcer les mesures de sécurité autour des institutions juives d’Ukraine.

    "La Communauté juive d’Ukraine, qui compte environ 200.000 personnes, est l’une des communautés juives les plus vibrantes au monde, avec des douzaines d’organisations et institutions juives actives. Les récents évènements ont montré que nous devions renforcer les mesures de sécurité autour de ces institutions. Nous avons une responsabilité morale d’assurer la sécurité des Juifs d’Ukraine", a déclaré Sharansky.

    ynetnews.com

    stylo



    Messages : 668
    Date d'inscription : 01/02/2014

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par stylo le Mer 26 Fév 2014 - 8:19

    En voila de la propagande !!!!
    on se croirait revenu aux meilleurs moments de l'occupation.... lorsque l'on lit les médias français ou occidentaux, il est indéniable de constater vers qui penche la balance.
    Où est la neutralité de la France? Quel parti peut elle prendre? Est elle encore LIBRE de penser? Est elle ligotée à un rôle subalterne, est elle le porte paroles de puissances étrangères?

    On lit déjà que les denrées sont chères et commencent à se faire rares. C'est une révolution et bientôt une guerre civile qui se profile à l'horizon. A qui profite le crime? à l'Ukraine et aux ukrainiens? Qui a proposé ces meneurs dès leur accession à l'indépendance? Ne voit on pas aujourd'hui un boxeur se proposer pour le poste de président....

    Franchement pensez vous qu'avec de tels personnages sous domination étrangère ce pays s'en sortira? Les intérêts stratégiques tant du côté occidental que russes vont écarteler ce pays mais il faudrait déjà voir qui a fomenté ce déchirement?
    La géopolitique de ce formidable pays aux capacités énormes laissé à l'abandon depuis son indépendance attire toutes les convoitises, cette économie moribonde ainsi que leur agriculture volée par les étrangers est un réservoir aux investisseurs donc bénéficiaire à l'ouest à 100 %.

    Cela fait pitié de les voir s'entretuer, ces slaves si attachants et qui ont déjà subi tant de malheurs dans leur histoire récente. Si en plus les religions s'en mêlent, nous virons au cauchemar!

    avatar
    Vieux singe



    Messages : 580
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Vieux singe le Mer 26 Fév 2014 - 9:40

    Tout ça ne peut que finir mal

    -L'Europe, déjà saturée n'a ni les moyens "politiques", ni économiques et financiers , ni institutionnels, je jouer au niveau minimum pour "réceptionner" ce pays dans son dénuement actuel

    -La Russie ne peut laisser partir l'un des ses atouts stratégiques à beaucoup d'égards, d'autant qu'elle maitrise et domine actuellement tous les paramètres du jeu

    Prut être que la partition sera le moins pire, partition "masquée" dans un premier par un vague statut d'autonomie sous contrôle.
    J'espère me tromper, encore que le pire reste à imaginer dans plusieurs directions.

    stylo



    Messages : 668
    Date d'inscription : 01/02/2014

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par stylo le Mer 26 Fév 2014 - 11:09

    Ce serait sans doute un pis aller effectivement cette partition, ce qui empècherait les uns et les autres de s'écharper .
    Pas pire qu'une guerre civile pas pire!
    avatar
    Azalee



    Messages : 8041
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Azalee le Mer 26 Fév 2014 - 14:15

    Vieux singe a écrit:Tout ça ne peut que finir mal

    -L'Europe, déjà saturée  n'a ni les moyens "politiques", ni économiques et financiers , ni institutionnels, je jouer au niveau minimum pour "réceptionner" ce pays dans son dénuement actuel

    -La Russie ne peut laisser partir l'un des ses atouts stratégiques à beaucoup d'égards, d'autant qu'elle maitrise et domine actuellement tous les paramètres du jeu

    Prut être que la partition sera le moins pire, partition "masquée" dans un premier par un vague statut d'autonomie sous contrôle.
    J'espère me tromper, encore que le pire reste à imaginer dans plusieurs directions.
    Il me semble qu'il manque un élément important qui est le rôle joué par les anciens apparatchiks soviétiques, les richesses qu'ils se sont appropriées et la corruption qui en découle.
    Si on veut vraiment comprendre le pourquoi de la situation actuelle, c'est un facteur important à prendre en compte, d'autant qu'ils vont tout faire pour garder leurs biens mal acquis, avec la brutalité que ça risque d'impliquer, y compris venant de Russie avec la quelles ils ont forcément des intérêts. 
    Mais j'avoue ne pas bien connaitre le sujet.

    beced



    Messages : 11776
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par beced le Mer 26 Fév 2014 - 14:53

    500 à 900 manifestant ont été arrêté hier à Moscou et à St-Petesburg: ils s'opposaient à des condamnations contre des manifestants anti-Poutine arrêtés en ... 2012.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    =
    Des exercises militaires ont débutés en Russie près de la frontière avec l'Ukraine (entendu à la BBC): ils devraient durer de 3 à 7 jours.
    =   

    stylo



    Messages : 668
    Date d'inscription : 01/02/2014

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par stylo le Jeu 27 Fév 2014 - 7:39

    Ces troupes seraient celles qui assuraient la sécurité de Sotchi pendant les jeux.
    Mais n'ayons crainte le patron de l'OTAN a demandé à Moscou de respecter l'intégrité territoriale de ce pays, chose bien sûr que les Etats Unis respectent à droite et à gauche!
    Des ministres de l'union européenne partent ce jour à Kiev rencontrer ce gouvernement démocratiquement élu....
    avatar
    jacot3



    Messages : 869
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par jacot3 le Jeu 27 Fév 2014 - 9:31

    stylo a écrit:Ces troupes seraient celles qui assuraient la sécurité de Sotchi pendant les jeux.
    Mais n'ayons crainte le patron de l'OTAN a demandé à Moscou de respecter l'intégrité territoriale de ce pays, chose bien sûr que les Etats Unis respectent à droite et à gauche!
    Des ministres de l'union européenne partent ce jour à Kiev rencontrer ce gouvernement démocratiquement élu....
    Cela fait plusieurs posts que je remarque que vous avez une affection particulière pour les américains.
    Il est vrai que "bouffer de l'americain" est un des sports favoris des français.

    stylo



    Messages : 668
    Date d'inscription : 01/02/2014

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par stylo le Jeu 27 Fév 2014 - 11:30

    Pardonnez moi d'avoir donné cette impression.
    Ne croyez pas qu'en tant qu'américain vous soyez mal vu ou mal compris mais depuis pas mal de temps la conjoncture internationale se perd dans des conflits que nous pourrions facilement éviter.
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 580
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Vieux singe le Jeu 27 Fév 2014 - 11:52

    stylo a écrit:Pardonnez moi d'avoir donné cette impression.
    Ne croyez pas qu'en tant qu'américain vous soyez mal vu ou mal compris mais depuis pas mal de temps la conjoncture internationale se perd dans des conflits que nous pourrions facilement éviter.

    J'ai la faiblesse de penser le contraire puisque ,quelle que soit la conjoncture internationale, les conflits est ce qu'il y a de plus difficile à éviter. Les prévoir de loin, (c'est à dire en identifier les racines,) est déjà un "sacré" challenge, s'engager ou s'engouffrer dans leur "traitement "sans grande précaution (j'allais dire sans un minimum de garantie) c'est souvent d'un prix plus élevé que prévu.
    C'est peut être le seul enseignement patent qu'on puisse retenir de l'Histoire des hommes.
    Par suite, il me parait plus judicieux de s'organiser au bon niveau pour gérer les conflits qui sont consubstantiels à toute évolution géopolitique .
    Evidemment , ça n'empêche pas parallèlement de tenter de les éviter, comme en criminalité, de réfléchir (ou rêver) à la prévention. Par exemple, les découpages post coloniaux auraient pu tenir compte des ethnies , ou potentialités de développement autonomes, ou autres considérations d'équilibres socio économiques.

    Contenu sponsorisé

    Re: L'info à et sur Kiev

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 22:53