Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Nos amis les animaux.

    Partagez

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Mar 17 Avr 2018 - 11:50

    Le papa apprenant la nouvelle ! salut


    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Ven 20 Avr 2018 - 7:39

    ... Vidéo touchante a été tournée dans un hôpital vétérinaire de Kunming, en Chine: un golden retriever a «pleuré des larmes de gratitude» après que les défenseurs des animaux ont recueilli de l'argent pour le sauver du destin qui l’attendait auprès d'un vendeur de viande de chien.



    Dans la ville chinoise de Kunming, un golden retriever et 20 autres chiens ont été sauvés de la ferme où ils étaient élevés pour leur viande.
    Quand les animaux sont arrivés dans l'hôpital vétérinaire, ils n'ont pas pu retenir leur joie: ils ont sauté et ont fait la fête aux volontaires, et un golden retriever était tellement ému que la chienne s'est même laissée aller à verser quelques larmes.
    Pour sauver des animaux, les bénévoles ont recueilli plus de 2.000 dollars sur des plateformes de crowdfunding.
    Selon Daily Mail, les chiens de la ferme étaient gardés dans des cages tellement exiguës qu'il leur était impossible de bouger.
    Les volontaires et le personnel de l'hôpital vétérinaire où se trouvent actuellement les chiens essaient de trouver de nouveaux propriétaires aux  animaux sauvés.
    Les utilisateurs du Net dans les commentaires sous la vidéo ont remercié les bénévoles et se sont déclarés très touchés par les émotions du chien.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Ven 20 Avr 2018 - 7:41


    Ben Kilham, l’homme qui vivait avec les ours -   AFP


    « Stripy » et « Jake », deux oursons qu’il a nourris en partie au biberon, n’hésitent pas à le suivre et à lui sauter dessus, mais une douzaine d’autres refusent de descendre de l’arbre quand il s’approche : Ben Kilham a fait de l’observation des ours noirs l’oeuvre de sa vie, et tiré de ses travaux autant d’enseignements sur les ours que sur les humains.
    Dans un enclos de trois hectares proche de sa maison, il accueille des oursons orphelins confiés par le département de la pêche et de la faune du New Hampshire, dans l’Est des Etats-Unis.

    Leurs mères ont été tuées d’un coup de fusil, renversées par une voiture, ou ont vu leurs tanières détruites par les forestiers.
    Ben Kilham veille à ce que ces oursons grandissent et grossissent, puis, à 18 mois, les relâche dans la nature.
    Tout, dans sa maison aux allures de grange rénovée dans les bois du New Hampshire, respire sa passion, qui a fait de lui une référence internationale sur le comportement des ursidés: photos et peintures d’ours aux murs; trois petits ours en bois qui vous souhaitent « Bienvenue » dans l’entrée...
    Outre l’enclos géant, Ben Kilham a également une vaste zone d’observation où il étudie les ours adultes, dont « Squirty », âgée de 22 ans, recueillie en 1996 et qui compte 11 portées à son actif.
    [#1C00E2]
    Cet homme de 65 ans à la carrure de bûcheron connaît si bien les ours noirs - les plus communs des ours, avec une population nord-américaine qui a fortement remonté ces dernières décennies, pour atteindre environ 750.000 individus - que le gouvernement chinois l’a sollicité pour aider à la réintroduction en Chine du panda géant.[/#1C00E2]

    Contrairement aux ours noirs, cette espèce est toujours classée « vulnérable », même si elle n’est plus considérée en danger d’extinction. Cette collaboration a inspiré un documentaire baptisé « Pandas », sorti en avril aux Etats-Unis.
    De ses années d’observation des ours, Ben Kilham a tiré des certitudes. Notamment qu’ils sont aussi proches des hommes que les grands singes, même si «on a beaucoup plus étudié les grands singes car ils étaient génétiquement nos plus proches parents.»
    Les femelles sont capables, comme les hommes, d’ « altruisme réciproque », affirme-t-il, autrement dit d’agir avec un autre animal de manière mutuellement bénéfique.
    Squirty l’a prouvé très tôt: Ben Kilham explique avoir constaté que juste après avoir relâché l’oursonne dans la nature, une ourse sauvage sans progéniture propre était prête à le charger pour protéger Squirty. « Elles n’avaient aucune parenté », « c’était du pur altruisme ».

    Vingt ans après, ces femelles et leurs parentes partagent toujours leur nourriture.
    Squirty est aussi «souvent plus agressive envers sa propre famille qu’envers cette ourse», comme chez les humains, «souvent plus durs avec les membres de (leur) famille qu’avec des étrangers», dit-il.
    Des parallèles auxquels rechignent encore beaucoup de scientifiques, convaincus que l’homme est plus capable que l’animal.
    Pourtant «il n’y a pas grand chose» que les animaux ne puissent pas faire, langage excepté - et encore: si ce dernier a permis aux hommes d’atteindre leur niveau de développement actuel, Ben Kilham le voit autant comme un facteur de « corruption » des actions et pensées humaines que de progrès.
    Alors que les ours agissent sur la base d’ « informations réelles», les informations utilisées par les humains sont « perturbées depuis l’apparition des mots. Presque tout ce que nous lisons contient des inexactitudes. Particulièrement aujourd’hui avec internet et les fake news » (fausses informations), dit Ben Kilham.
    Il se dit fasciné par l’impact du langage sur le comportement humain. Sa propre dyslexie est à l’origine de difficultés scolaires qui l’ont longtemps empêché de poursuivre les études de biologie animale dont il rêvait depuis l’enfance.
    Il a grandi entouré d’animaux que son père virologue affectionnait: des oiseaux qu’il étudiait en ornithologue amateur, jusqu’au bébé crocodile rapporté d’Ouganda et qui grandit un temps dans la cave familiale.
    Après une première carrière d’armurier, Ben Kilham voit son rêve se concrétiser lorsque le département de la pêche et de la faune, informé de son intérêt pour les ours via un ami biologiste, lui confie deux premiers oursons orphelins, mettant ainsi sur les rails le premier centre de réhabilitation pour oursons du New Hampshire.
    En un quart de siècle, Ben Kilham a réhabilité 165 oursons et documenté 1.500 interactions entre ours sauvages, décrochant récemment un doctorat en sciences environnementales. Une belle revanche pour cet ancien mauvais élève, formé sur le tas et dont les travaux ont longtemps été méprisés par la communauté scientifique.
    Il avait déjà trouvé un public grâce à des articles dans la revue National Geographic et à son premier livre paru en 2002, « Among the Bears » ("Au milieu des ours"), un succès.
    Aujourd’hui reconnu, Kilham poursuit ses observations et enchaîne les conférences, devenues son gagne-pain.
    Il prêche aussi le respect des ours, redoutés et chassés aux Etats-Unis : 10 à 15% des 5.000 à 6.000 ours du New Hampshire sont abattus chaque année pendant la saison de chasse, même si ces omnivores, qui peuvent vivre jusqu’à 40 ans, « ne s’intéressent pas du tout aux hommes » et sont sans danger pour eux, dit-il.
    Malgré les multiples conseils diffusés, beaucoup de gens laissent traîner de la nourriture ou n’engrillagent pas leur poulailler, attirant ce mammifère qui doit engraisser avant l’hibernation et au début du printemps. Cela crée des interactions homme-animal dont l’ours sort toujours perdant.
    « On peut vivre très facilement avec les ours, c’est juste une question d’éducation du public », dit Ben Kilham. « Mais éduquer le public, c’est comme essayer de faire avancer des chats : l’information passe très mal. »

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    ...


    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Sam 21 Avr 2018 - 7:49

       Les vaches pourraient être les derniers grands mammifères terrestres dans 300 ans      
     
    On en parle beaucoup ces derniers temps. La sixième extinction de masse des animaux est en cours et s’accélère. Les mammifères en sont les premières victimes. Parmi eux, les plus imposants sont les plus touchés. La vache domestique pourrait ainsi bien être le plus grand mammifère terrestre encore en vie dans quelques siècles.
    Une étude parue dans le magazine «Science» avance que les plus gros mammifères auront bientôt disparus si l’on ne réagit pas très vite. Ce phénomène, bien que lié au changement climatique, est dû en grande parti à l’Homme et ses activités. La professeure Felisa Smith, biologiste à l’Université du Nouveau-Mexique, avance que «l’extinction des mammifères est rarement synonyme de changement climatique, mais toujours de l’arrivée des hommes».

    L’idée que les gros mammifères auraient plus de mal à s’adapter aux changements climatiques est démentie par l’étude. Un bouleversement dans le climat induit généralement un déplacement vers des environnements plus favorables à leur survie. Le processus d’adaptation permet alors de graduellement faire évoluer leur physionomie aux nouvelles normes climatiques. Les périodes de glaciations ont ainsi favorisé une augmentation de la masse corporelle des mammifères qui pouvaient alors mieux réguler leur température interne.

    Ce processus de migration est aujourd’hui entravé par l’activité humaine. La réduction d’espaces protégés et l’obstruction des grandes routes migratoires empêchent les animaux de se déplacer. Cela les rend plus vulnérable à la chasse et au braconnage.
    L’équipe de chercheurs a analysé 65 millions d’années de fossiles. Elle s’est particulièrement concentrée sur les 125.000 dernières années, période qui a vu démarrer les grandes migrations humaines à travers et hors d’Afrique. Il apparaît que là où l’Homme est présent, les grands mammifères ont tendance à disparaître.

    L’exemple le plus frappant apparaît lorsque l’on compare le poids de la biodiversité présente en Afrique et aux Amériques à cette période. Elle était deux fois plus importante outre-Atlantique, un espace encore inoccupé par l’Homme, qu’en Afrique, berceau de l’espèce humaine.

    Depuis 1970, la Terre a perdu 58% de ses populations d'espèces sauvages!  
    Les premiers hommes auraient donc décimé les populations de grands mammifères africains, un espace qui leur offrait pourtant toutes les conditions nécessaires à leur développement. Cette tendance étant accentuée par l’augmentation du nombre d’hominidés, leurs besoins grandissant en viande et l’évolution technologique de leur arsenal.

    Quasiment tous les grands mammifères sont aujourd’hui en danger d’extinction.
    L’équipe estime que si toutes ces espèces disparaissent au cours des 200 prochaines années, «le plus gros mammifères terrestre pourrait bien être la vache domestique». Cette dernière, élevée, protégée et parfois même vénérée par l’Homme, est en effet bien loin d’être menacée.
    Selon Felisa Smith, cette étude pourrait nous encourager à «faire quelque chose pour empêcher ça si nous tenons à la biodiversité de la planète».

    Une extinction des grands mammifères menacés signifierait un poids global de la biodiversité au plus bas depuis 45 millions d’années.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    clymene3



    Messages : 2684
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 20

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par clymene3 le Sam 21 Avr 2018 - 10:23

    Mais au fait, qui s’en soucie vraiment ?
    Malheureusement.

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Lun 23 Avr 2018 - 12:38

    Il y a une (ou deux ) cigogne qui tourne au-dessus de Buckingham palace.... Smile



    .....

    Sans rapport (direct )...  Smile
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Pendant 24 ans, en Croatie, le retraité Stjepan s'est consacré à prendre soin de la cigogne Malena, qui après avoir été blessé par une balle ne peut plus voler.
    Une cigogne femelle a capturé le coeur de Stjepan Vokic. La confiance entre l'homme et la faune est si ferme qu'en automne, quand la cigogne mâle de Malena, Klepetan, s'envole vers le sud, elle reste à la maison avec Stepjan. Prendre soin de Malena dicte la journée de Stjepan. Il a à peine le temps pour lui ou ses amis. Il ne s'autorise pas de vacances ni ne rend visite à ses fils. Pluie ou brille, tous les jours il va pêcher Marlena....

    (Traduction Google )
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Mar 24 Avr 2018 - 7:15

     
    Trois oursons sans famille recueillis en Bulgarie 
            

    Trois oursons qui erraient seuls, apparemment sans famille, dans les montagnes bulgares ont été découverts par des villageois et confiés à un parc spécialisé où ils reprennent des forces, a annoncé lundi l’association de défense des animaux «Vier Pfoten» (« Quatre pattes »).
    Sans leur maman, les oursons âgés d’environ trois mois, trouvés dans le massif des Rhodopes, au sud du pays, menaçaient de dépérir. Le ministère bulgare de l’Environnement a décidé de les confier provisoirement aux soigneurs du parc de Belitsa (sud), spécialisé dans l’accueil des plantigrades.
    Les spécialistes ont trouvé les petits orphelins, deux mâles bruns et une femelle, stressés mais en bonne santé. Pesant entre deux et trois kilos chacun, ils sont pour l’instant nourris au biberon, avec du lait de chèvre.

    «Dans 90% des cas, lorsque des oursons si jeunes sont trouvés seuls, la maman ourse a été chassée ou tuée par des braconniers», a déclaré Dimitar Ivanov, le directeur du parc géré par l’association «Vier Pfoten» (« Quatre pattes »).
    La structure, qui est l’un des plus importants sanctuaires d’ours en Europe, a été créée pour réinsérer dans le milieu naturel «des ours dansants» autrefois exhibés dans des spectacles de rue, une pratique désormais interdite en Bulgarie.
    Si la maman ourse n’est pas retrouvée, les petits seront confiés au parc Arktouros, situé dans le nord de la Grèce voisine et spécialisé dans les soins aux oursons. Ils seront préparés à retourner à la vie sauvage.
    L’ours, particulièrement présent dans les pays du sud-est de l’Europe, compte en Bulgarie une population de 600 à 800 individus, selon un recensement récent.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    .

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Mar 24 Avr 2018 - 18:51

    Sujet dans le vent ....  
     
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


     .. Top 10 des animaux qui pètent et on le savait pas, la faune du prout...  Shocked

    1. La baleine .......
    2. La mouche ....
    3. La tortue .......
    4. Les termites .....
    5. Les serpents .........
    6. Les oiseaux (mais juste parce que ça les fait marrer) .........
    7. Les dinosaures  ....
    8. L'huître ......
    9. Les ignanes  .........
    10. La chauve-souris ........


    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Mer 25 Avr 2018 - 7:39

    Des milliers d’internautes ont été touchés par l’histoire de Beaux Tox. Délaissé pendant cinq ans, ce labrador né avec une malformation faciale a enfin trouvé le maître qu’il lui fallait.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Jusqu’à présent Beaux Tox n’avait pas eu beaucoup de chance dans sa vie de chien. Né d’une portée de six chiots, ce labrador est sorti du ventre de sa mère avec une déformation faciale importante. Il a grandi dans un élevage près d’Austin au Texas mais personne n’a voulu l’acheter. Finalement, les éleveurs ont décidé de le donner pour s’en débarrasser. 
    Cinq ans seul au fond d’une cour>> Mais alors que ce labrador aurait pu espérer un nouveau départ, il n’a pas été gâté par son nouveau maître. Ne s’entendant pas avec les chats que l’homme possédait déjà, il a été relégué au fond d’une cour. Il y a vécu cinq ans, seul et complètement négligé par son propriétaire, sans même avoir un panier à sa disposition. Un groupe de sauvetage a alors entrepris de sortir Beaux Tox de là.

    Le labrador était mal en point. Il avait la peau sur les os et était couvert de parasites. Il n’y avait plus beaucoup d’espoir pour ce chien, qui en plus de sa malformation faciale était dans un état désespéré. Pourtant, c’est à ce moment qu’il a enfin rencontré son ange gardien. Dès qu’elle l’a vu Jamie Hulit s’est dit qu’elle devait faire quelque chose pour lui. La femme, elle-même placée en famille d’accueil pendant deux ans avant d’être adoptée à neuf ans, a décidé de prendre Beaux Tox sous son aile.
    Aujourd’hui âgé de six ans, le labrador commence une nouvelle vie. « Il est plein de vie et il nous apporte tellement », a raconté la femme qui l’a adopté à The Dodo. Depuis le 28 mars, Beaux Tox a même un compte Instagram, déjà suivi par près de 20.000 personnes.



    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Mer 25 Avr 2018 - 18:31

    Ce sujet aurait pu convenir aussi sur le topic "de l'art ou du cochon"  Cool


    ....... ... Pigcasso ne peint pas seulement pour des coups de pied. Ses peintures se vendent jusqu'à 4000 $, et tout l'argent sert à soutenir Farm Sanctuary South Africa.
     
                                        
    PIGASSO Rencontrez le cochon qui conquiert le monde de l'art avec ses peintures abstraites après son sauvetage de la côtelette
    Pigasso, sept mois, passe des heures devant son chevalet à créer des chefs-d'œuvre
    Un porcin appelé Pigasso sauvé d'un abattoir prend d'assaut le monde de l'art avec ses peintures abstraites.
     
    Et la grande critique d'art internationale Marjorie Allthorpe-Guyton a déclaré que Pigasso "a définitivement du talent".

    Le porcelet a été sauvé d'une ferme en mai et emmené dans un sanctuaire géré par Joanne Lefson au Cap, en Afrique du Sud.

    Elle a dit que le pêcheur de 450 lb aimait jouer au football, mais il n'a pratiquement pas regardé le sport depuis qu'il a ramassé le pinceau.
     
    Le pêcheur de 450 lb aimait jouer au football, mais la peinture prend maintenant la majeure partie de son temps
    Le porcelet a été sauvé d'une ferme en mai et emmené dans un sanctuaire dirigé par Joanne Lefson au Cap
    Joanne a ajouté: "Son style artistique est probablement ce que vous appelez expressionniste et elle s'inspire du paysage du Cap.

    "Son sujet favori est Table Mountain et elle aime être à la plage.

    "Elle authentifie même chacune de ses œuvres avec son" autographe "en trempant son nez dans la peinture et en marquant chacun du bout de son nez.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    ..

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Dim 29 Avr 2018 - 7:50

    [i]Les femmes votent pour la première fois lors du premier tour des élections municipales le 29.4. 1945 [/b] 
    .
    Et en 1945 Orwell publiait "la ferme des animaux":même si ce n'était pas le but premier, c'était déjà une approche indirecte (ou inconsciente) que les animaux pouvaient être vus autrement que des "bêtes".
     
    ...

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Lun 30 Avr 2018 - 8:24

    La plus vieille araignée du monde est morte.... Elle avait 43 ans    Rolling Eyes
     

      Elle s'appelait "Numéro 16" et elle était aimée. La plus vielle araignée du monde est morte à l'âge de 43 ans, ont annoncé, le 27 avril, les scientifiques de l'université de Curtin, en Australie, qui l'observaient à l'état sauvage depuis 1974. La femelle Gaius Villosus a explosé les records de longévité grâce à un rythme de vie bien particulier: elle ne faisait rien.

     https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/28/la-plus-vieille-araignee-du-monde-est-morte-mais-on-vous-deconseille-son-secret-de-longevite_a_23422638/
     
    Une info qui devrait concerner toute la "toile", non ?    Pfff 


    .
    .

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Ven 4 Mai 2018 - 7:18

    ... 
     
    Un scarabée nommé en hommage à Leonardo Di Caprio  

    Des chercheurs ont voulu saluer l’engagement de Leonardo Di Caprio dans la cause environnementale. Ils ont donc décidé de donner son nom à un coléoptère découvert en Malaisie.  
    Le nom exact de l’insecte est Grouvellinus leonardodicaprio
    Le coléoptère a été découvert près d’une chute d’eau sur l’île de Bornéo lors d’une expédition dirigée par une université locale et une organisation néerlandaise. Cette dernière a voulu célébrer le 20ème anniversaire de la Fondation Leornardo Di Caprio. Il s’agit de le remercier de « ses efforts pour la préservation de la diversité ». La fondation de l’acteur a en effet financé à hauteur de plus de 80 millions de dollars des projets écologistes. Depuis des années, il milite en faveur des causes environnementales, et souhaite sensibiliser la population américaine à la question du réchauffement climatique.
     
    Lors de la cérémonie des Oscar en 2016, il avait d’ailleurs affirmé dans son discours  « Le changement climatique est réel, il se passe en ce moment. C’est une menace urgente pour l’ensemble de notre espèce et nous devons travailler ensemble et cesser de tergiverser ».

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    L’acteur de 43 ans a réagi avec humour à cet hommage en remplaçant sa photo de profil Facebook par celle d’un Grouvellinus leonardodicaprio.

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Sam 5 Mai 2018 - 8:40

    RUBRIQUE : LES PRODUITS FRANÇAIS en forme



     
    Très fragile, le bouledogue français est sujet à de nombreuses maladies 

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Les bouledogues français, en passe de devenir la race de chien préférée au Royaume-Uni, sont sujets à de nombreuses maladies, selon une étude publiée qui devrait faire réfléchir les fans de ce petit chien.

    En rassemblant les données de centaines de cliniques vétérinaires du Royaume-Uni, des chercheurs ont répertorié les fragilités de l’animal mettant en évidence des otites, des diarrhées et des conjonctivites à répétition. Surtout chez les mâles.
    Cette étude « fournit aux propriétaires des informations sur les problèmes auxquels ils peuvent s’attendre et peut aider » les autres « à décider si un bouledogue français est vraiment pour eux », souligne l’étude publiée dans la revue Canine Genetics and Epidemiology.

    Avec leurs museaux retroussés et leurs grands yeux, les bouledogue français sont de plus en plus populaires. Mais ce qui le rend si mignon est également à l’origine de ses soucis de santé. « Les problèmes respiratoires, observés chez 12,7% des chiens de cette étude, sont connus chez les races à nez court et à face plate », explique l’étude. Même chose pour les plis que les bouledogues français collectionnent autour du museau, qui sont synonymes de problèmes de peau.
    Les chercheurs alertent sur la recrudescence des naissances que connaît cette race: rien qu’au Royaume-Uni, la demande est passée de +0,02% en 2003 à +1,46% en 2013. Et il était déjà le deuxième pedigree le plus populaire en 2017, juste derrière le Labrador Retriever.

    «  A l’heure actuelle, il ne semble pas que la mauvaise santé de ces animaux soit prise en compte par les propriétaires quand ils font leur choix. Les images sur les réseaux sociaux et à la télévision, le facteur ‘oh, il est si mignon’ semblent plus déterminants  »,
    explique à l’AFP Dan O’Neill du Royal Veterinary College, coauteur de l’étude.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    avatar
    clymene3



    Messages : 2684
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 20

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par clymene3 le Sam 5 Mai 2018 - 10:05

    Ah, les modes de chiens !
    Une collègue a eu un bouledogue français, il est mort d’une crise cardiaque à cinq ans.

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Sam 5 Mai 2018 - 10:18

    clymene3 a écrit:Ah, les modes de chiens !
    Une collègue a eu un bouledogue français, il est mort d’une crise cardiaque à cinq ans.

    Le toutou ou le collègue?

    ... en forme
    avatar
    clymene3



    Messages : 2684
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 20

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par clymene3 le Sam 5 Mai 2018 - 10:59

    Bah, beced, j’ai écrit UNE collègue !

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Sam 5 Mai 2018 - 11:49

    clymene3 a écrit:Bah, beced, j’ai écrit UNE collègue !


    En effet, mais un persiflage inconscient n'est jamais à exclure...  Very Happy


    ...
    avatar
    clymene3



    Messages : 2684
    Date d'inscription : 28/12/2017
    Age : 20

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par clymene3 le Sam 5 Mai 2018 - 14:11

    Rien n’est jamais à exclure, en effet !!!

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Dim 6 Mai 2018 - 7:45

    Un petit chat maladroit et un ordi foutu.... Shocked


    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Lun 7 Mai 2018 - 8:36

    [#63009B]((( NB. Sans rapport avec la politique ))... les animaux aussi montrent une préférence pour la gauche ou la droite. _[/#63009B] Nathalie Mayer /Journaliste
     
    Depuis 1877 et les travaux d'un médecin français, Paul Broca, nous savons que notre cerveau fonctionne de manière asymétrique. Ainsi, chez la plupart d'entre nous, c'est l'hémisphère gauche du cerveau qui contrôle le langage. C'est lui aussi qui est le garant des mouvements de nos mains. D'où le fait que nous soyons de préférence droitiers.

    Si on a longtemps pensé que cette latéralité était spécifique à l'Homme, on sait aujourd'hui que ce n'est pas du tout le cas. Les animaux aussi peuvent être droitiers ou gauchers. Et il semblerait même qu'il existe un lien entre leur latéralité et leur comportement. Ainsi les animaux gauchers seraient plus sensibles au stress et à la peur et les animaux droitiers, les chiens notamment, plus faciles à éduquer.

    Mais comment savoir quelle est la préférence d'un animal ? Pour un reptile, par exemple, on notera de quel côté il enroule sa queue. Pour un oiseau, on se concentrera sur le côté qu'il choisit pour éviter un obstacle. Pour un chat ou un chien, c'est tout aussi facile à déterminer.
    Chez les chiens comme chez les chats, les femelles seraient plus généralement droitières et les mâles plutôt gauchers. Mais aucune explication scientifique de ce phénomène n’a pu être vérifiée pour l’heure.

    Mon chat ou mon chien est-il droitier ?
    Vous pouvez savoir si votre animal de compagnie est plutôt droitier ou gaucher tout simplement en observant quelle patte il avance en premier lorsqu'il commence à marcher, à courir ou à descendre ou monter un escalier par exemple. Ou quelle patte il utilise de préférence pour se saisir d'une proie, de croquettes ou de jouets. Vous pouvez aussi pousser l'enquête jusqu'à mener quelques petites expériences. Déposez un morceau de scotch sur la truffe de votre chien ou un morceau de tissu sur sa tête et voyez quelle patte il utilise pour le retirer.

    Certains animaux en revanche semblent plutôt ambidextres. Ils choisissent un côté en fonction de la tâche qu'ils effectuent. Ainsi des chimpanzés ont été observés utilisant majoritairement leur main gauche pour les gestes demandant de la précision et leur main droite pour des gestes nécessitant de la force.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    .
     


    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Mar 8 Mai 2018 - 7:49

    Au Zimbabwe, une brigade de femmes lutte contre le braconnage des éléphants... brigades de femmes regroupées par l’alliance internationale anti-braconnage, sous le nom de "Akashinga". Avant elles, il y avait eu les Mambas Noirs, première brigade de femmes à surveiller le Kruger Park, l’un des plus grands parcs nationaux du monde..


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



    ..

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Mer 9 Mai 2018 - 8:30

    ..

    Chaque jour, ce chien attend à la sortie du métro que son maître rentre du travail 
    A Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, un chien passe ses journées près d’une station de métro, à attendre que son maître revienne du travail.

    Voici une histoire qui n’est pas sans rappeler celle d’Hatchi, le chien le plus fidèle du monde. Dans les années 1920, au Japon, cet Akita Inu a continué pendant près de sept ans à se rendre chaque jour à la gare dans l’espoir de revoir son maître, un professeur japonais qui est subitement décédé.
     
    Il l’attend de 7h à 19h >>  En Chine, dans la ville de Chongqing, la loyauté d’un chien émeut les internautes du monde entier.  Xiongxiong  est un chien âgé de 15 ans. Depuis plusieurs années, chaque jour, il a pris l’habitude d’accompagner son maître sur la route du travail. Une fois que ce dernier prend le métro vers 7h du matin, le chien reste là et attend patiemment le retour de son maître, vers 19h.
     
    XiongXiong passe ainsi toutes ses journées à la station de métro de Liziba, à Chongqing. Il se laisse caresser par les passants et les voyageurs. Par contre, visiblement, il n’accepte pas la nourriture.

    Il y a quelques semaines, des médias chinois ont commencé à relater l’histoire de ce chien fidèle. Depuis lors, XiongXiong est devenu une véritable star. Certaines personnes n’hésitent pas à faire le déplacement, juste pour le rencontrer. Reste à espérer que cette popularité soudaine n’attire pas de personnes mal intentionnées

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Ven 11 Mai 2018 - 7:48


    Arcturos : un refuge pour ours et loups dans le nord de la Grèce

    Fondée en 1992, la structure Arcturos a recueilli des animaux venant d’aussi loin que l’Autriche ou la Géorgie. Ses vastes enclos proches des villages de Nymfaio et Agrapidia, accueillent actuellement dans des forêts de hêtres et de chênes plus de 20 ours et sept loups. Sept autres loups sont attendus en provenance d’un zoo italien.

    Patrick, Barbara, Usko…: les ours du refuge d’Arcturos, qui les accueille ainsi que des loups sur les pentes du mont Vitsi, dans le nord-ouest de la Grèce, sont souvent de grands traumatisés. « Il y a d’autres refuges dans les Balkans, et ailleurs en Europe, mais ils sont souvent pleins », relève la soigneuse Melina Avgerinou.
    Arcturos était au départ un projet de sauvetage des ours dansants. Longtemps très populaire dans les Balkans, où il persiste encore sporadiquement, ce spectacle de rue était construit sur la souffrance animale, les ours dressés étaient forcés de marcher sur des braises. Depuis, le refuge se spécialise dans la préparation des animaux recueillis au retour à la vie sauvage. « Il y a beaucoup de problèmes avec les ours en captivité dans les Balkans. Le pire c’est en Albanie et à Skopje (en Macédoine) où il y a encore des lacunes légales« , explique la soigneuse.
    Patrick, trois ans, a été retrouvé à l’âge d’un mois, errant à la frontière gréco-albanaise, sa mère ayant apparemment été tuée par des braconniers. Relâché dans la nature à un an, il est réapparu un mois plus tard, pour ne plus quitter les lieux. « La nature n’est pas sûre pour lui car il n’a pas appris à se méfier des humains« , explique Mme Avgerinou.
    L’ourse Barbara reste comme prisonnière du zoo serbe dont elle a pourtant été délivrée il y a 20 ans. Elle continue à arpenter nerveusement son enclos, en secouant la tête. Usko, lui, n’a pas connu chaînes et cages. Mais retrouvé paraplégique tout petit, il ne doit sa liberté de mouvement qu’à ses gardiens d’Arcturos: ils lui ont fabriqué un petit chariot, lui permettant d’aller et venir sur terrain plat.

    Au fil des années, Mme Avgerinou s’est improvisée puéricultrice. Depuis avril, c’est elle qui nourrit au biberon le dernier arrivant, baptisé Luigi en l’honneur du gardien de but de la Juventus de Turin, l’international italien Gianluigi Buffon. Ses sauveteurs ont tenté de retrouver sa mère pendant deux jours, en vain, avant de se résoudre à l’extraire de son environnement naturel. Trois autres oursons recueillis récemment en Bulgarie doivent le rejoindre prochainement. Deux jeunes congénères du Monténégro complètent actuellement la crèche d’Arcturos.

    L’addition est coûteuse pour le refuge: quelque 15.000 euros par an pour un ours, 10.000 pour un loup. Le refuge surfe sur l’éveil d’une conscience écologique en Grèce, où la faune et la flore restent très riches mais menacées. « Nous essayons d’apprendre aux gens qu’ils ne sont pas seuls dans la nature et qu’ils ne doivent pas la voir comme une rivale« , relève un des guides, Vassilis Fourkiotis, issu d’une famille paysanne locale. Dans la région, où se concentrent nombre des quelque 400 ours et 700 loups estimés vivre en Grèce, l’ONG travaille ainsi à sensibiliser les agriculteurs pour qu’ils se protègent des prédateurs autrement qu’en les tuant.

    Dans ce combat, les responsables de l’ONG ont trouvé un allié de choix dans une espèce locale de chiens de bergers, en voie ainsi d’être sauvée de l’extinction. « Nous avons donné plus de 800 chiots depuis 1999″, explique Vassilis. « Contrairement à d’autres espèces, ces chiens protègent les troupeaux mais sans tenter de tuer les prédateurs qui les attaquent. » L’ONG avait d’ailleurs un moment envisagé de faire la promotion de ces gardiens de troupeaux à l’étranger, là où, comme dans les Pyrénées, la cohabitation s’est envenimée entre bergers et prédateurs. Mais le projet n’a pas pris forme.

    Grâce à une donation de 500.000 euros de la Fondation Niarchos, qui gère un legs d’un des grands armateurs grecs historiques, la structure espère devenir une référence dans les Balkans en matière d’accueil et de soins vétérinaires. « Ce sera un centre en mesure de fournir des solutions aux pays voisins« , veut croire le porte-parole de l’ONG, Panos Stefanou

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Ven 11 Mai 2018 - 7:59

    Ce matin des cygnes se reposent avant de remonter vers le nord... 
    2222222222222222222222222222222222222222

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    beced



    Messages : 15459
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par beced le Ven 11 Mai 2018 - 18:53

    pingouins1
     .

    Un éleveur britannique a attiré l’attention des tweetos cette semaine après avoir affublé une de ses vaches du soutien-gorge de sa femme. Rassurez-vous, on est bien loin de la blague de potache ou d’un cas de maltraitance animale.

    C’est un voisin qui, amusé par la situation, a publié les photos sur Twitter. Il faut dire qu’on ne voit pas ça tous les jours.
    Mais pourquoi donc cet éleveur bovin a-t-il fait porter un soutien-gorge à cette vache ? Il s’agit en vérité d’un système plutôt ingénieux pour soulager l’animal.
    En effet, le petit de cette vache a une lubie bien particulière. Il refuse catégoriquement de téter aux trayons (les tétines du pis) inférieurs de sa mère. Ce qui incommodait fortement l’animal. L’éleveur a alors eu l’idée d’attacher un soutien-gorge appartenant à sa femme à l’aide d’adhésif pour dissimuler les trayons avant du pis. Un système D amusant qui semble faire ses preuves.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Contenu sponsorisé

    Re: Nos amis les animaux.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 25 Mai 2018 - 22:28