Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Alain Resnais

    Partagez

    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par maadim27 le Lun 3 Mar 2014 - 18:29

    cristonne a écrit:

    Oui, un grand cinéaste, original et "jeune" dans ses créations...

    Oui -Il cherchait encore et toujours, et il trouvait. 

    Malheureusement les artistes qui ont travaillé avec lui ont disparu, en plein vol, et ceux là ne peuvent pas témoigner 
    de sa démarche, de sa volonté de suspense même modéré, pour créer un rythme. 
    Seyrig, Borgarde.... tant d'autres - je sens un courant d'air froid dans le dos. 

    Combien de réalisateurs lui ont emprunté ses trucs ? 
    et qui n'ont que l' ombre de son talent. 
    Là je comprends le mot " monument" et "patrimoine".

    beced



    Messages : 11468
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par beced le Lun 3 Mar 2014 - 18:32

    Vieux singe a écrit:

    Tu crois pas si bien dire car les singes de ma famille connaissait ce jeu depuis longtemps
    C'est le jeu de "Nim" qui s'est joué ici avec 7 allumettes mais qui peut se jouer sur tous autres  nombres impairs
    La solution se construit par la numération binaire (1=1, 2=10, 3=11, 4= 100, 5=101, 6=110, 7=111, 8= 1000, etc…utilisée en informatique) sur les sommes verticales des allumettes disposées  (dans le film) par lignes, 7, 5, 3, 1,
    Pour gagner, il faut immédiatement obtenir en colonnes des sommes paires et par suite, l'autre est sûr de perdre.
    Je fais l'économie d'une explication détaillée car la démonstration est un peu longuette.

    Les briquets ne sont utilisés que par des fumeurs encrassés, et  les silex ont surtout servi au début pour écraser ceux qui gagnaient tout le temps (ayant découvert l'astuce)
    Moi, je m'en fous car j'ai un air de demeuré qui me protège des fous furieux et m'attire la protection des dames en quête de reconnaissance du divin. salut 

    J'ai lu je ne sais plus où que les enfants des Cro-Magnons qui jouaient avec les silex faisaient pipi au lit...
    Ce qui explique certaines odeurs persistantes dans les grottes de Lascaux.   


    avatar
    cristaline



    Messages : 3786
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Alain Resnais

    Message par cristaline le Lun 3 Mar 2014 - 18:40

    maadim27 a écrit:

    Oui -Il cherchait encore et toujours, et il trouvait. 

    Malheureusement les artistes qui ont travaillé avec lui ont disparu, en plein vol, et ceux là ne peuvent pas témoigner 
    de sa démarche, de sa volonté de suspense même modéré, pour créer un rythme. 
    Seyrig, Borgarde.... tant d'autres - je sens un courant d'air froid dans le dos. 

    Combien de réalisateurs lui ont emprunté ses trucs ? 
    et qui n'ont que l' ombre de son talent. 
    Là je comprends le mot " monument" et "patrimoine".

    Je crois qu'on peut très légitimement dire qu'il laisse une oeuvre, et aura largement contribué à donner ses lettres de noblesse au cinéma...J'espère que la télé rediffusera certains de ses films dans les jours à venir...
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: Alain Resnais

    Message par maadim27 le Lun 3 Mar 2014 - 18:43

    cristonne a écrit:


    Franchement, je ne trouve pas anormal que la corporation des gens du cinéma se retrouve aux obsèques d'un des leurs ; je trouve même cela archi normal...


    La corporation, certes. Mais ce ne sont pas des proches, des acteurs, des techniciens qui ont travaillé avec lui.

    On va nous montrer des actrices connues mais qui n'ont parfois pas tourné avec lui. Ce genre de cérémonie a un double aspect : public puisqu'il s'agissait d'un homme célèbre - et privé. La télé oublie le côté privé, pour faire un reportage. 
    Le problème ne se pose pas avec un homme de lettres : on signale son décès, en publiant une photo et basta. 
    Sont pas bankables
    avatar
    cristaline



    Messages : 3786
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Alain Resnais

    Message par cristaline le Lun 3 Mar 2014 - 18:46

    maadim27 a écrit:


    La corporation, certes. Mais ce ne sont pas des proches, des acteurs, des techniciens qui ont travaillé avec lui.

    On va nous montrer des actrices connues mais qui n'ont parfois pas tourné avec lui. Ce genre de cérémonie a un double aspect : public puisqu'il s'agissait d'un homme célèbre - et privé. La télé oublie le côté privé, pour faire un reportage. 
    Le problème ne se pose pas avec un homme de lettres : on signale son décès, en publiant une photo et basta. 
    Sont pas bankables

    Hélas, la télé fait du "closer", elle est à la recherche de scoops, du "qui va faire d el'audimat", voir qui est venu, qui est avec un tel ou une telle, cela dit, je suis la première scandalisée quand de grands musiciens ou hommes de lettres disparaissent en toute discrétion ( Abbado récemment) ; mais bon, si toutefois nous n'avions pas d'avis sur la débilité du média "télé", nous sommes fixés...
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: Alain Resnais

    Message par maadim27 le Lun 3 Mar 2014 - 18:46

    cristonne a écrit:

    Je crois qu'on peut très légitimement dire qu'il laisse une oeuvre, et aura largement contribué à donner ses lettres de noblesse au cinéma...J'espère que la télé rediffusera certains de ses films dans les jours à venir...

    Oui, moi aussi. 
    Pourvu qu'il n' y ait pas du foot.
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: Alain Resnais

    Message par maadim27 le Lun 3 Mar 2014 - 18:54

    cristonne a écrit:

    Hélas, la télé fait du "closer", elle est à la recherche de scoops, du "qui va faire d el'audimat", voir qui est venu, qui est avec un tel ou une telle, cela dit, je suis la première scandalisée quand de grands musiciens ou hommes de lettres disparaissent en toute discrétion ( Abbado récemment) ; mais bon, si toutefois nous n'avions pas d'avis sur la débilité du média "télé", nous sommes fixés...

    et nous sommes d'accord.

    Invité
    Invité

    Re: Alain Resnais

    Message par Invité le Lun 3 Mar 2014 - 18:55

    maadim27 a écrit:[
    Oui, moi aussi. 
    Pourvu qu'il n' y ait pas du foot.
    C'est un grand homme (encore une fois) qui s'en va mais je ne me souviens pas trop de ses films : en allant voir sur le net pour me remémorer, je n'ai vu qu "'Hiroshima mon Amour", donc je ne peux pas trop en parler
    J'adore sa femme S. Azéma par contre que je connais un peu mieux
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: Alain Resnais

    Message par maadim27 le Lun 3 Mar 2014 - 19:04

    Magaly a écrit:
    C'est un grand homme (encore une fois) qui s'en va mais je ne me souviens pas trop de ses films : en allant voir sur le net pour me remémorer, je n'ai vu qu "'Hiroshima mon Amour", donc je ne peux pas trop en parler
    J'adore sa femme S. Azéma par contre que je connais un peu mieux

    Hiroshima mon Amour ! mais c'est un Classique. 

    Oui, S. Azéma.... si discrète tout en étant extravertie à l'écran.
    avatar
    Macky 1



    Messages : 1228
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 65
    Localisation : ANGERS

    Re: Alain Resnais

    Message par Macky 1 le Mar 4 Mar 2014 - 19:39

    cristonne a écrit:


    Je reviens à ton post : pourquoi "hypocrisie" ? par rapport à quoi ? Où est l'hypocrisie ???   

    Pas tous bien sûr mais la plupart des "amis ou potes" dans ces moments là tu les entends tous dire que c'était
    "un grand(e)............le (la) meilleur , qui aimait tout le monde et adoré de tous  " blablabla
    Cela m'agace à chaque fois même si il y a les vrais et incères témoignages
    Ne me dis pas que tu n'as jamais vu et entendu cela
    Perso, il m'arrive d'aller à une sépulture pour celle ou celui qui reste mais pas pour la mémoire du   (la) défunt(e) si je ne l'appréciais pas , cela  peut-être l'inverse
    Je ne SUPPORTE pas l'hypocrisie et dieu sait s'il y en a COMME SUR LES FORUMS même si cela est moins grave que dans le réel
    J'espère que cela répond à ta question  


    _________________
    Il vaut mieux se disputer avec quelqu'un d'intelligent que parler à un imbécile
    avatar
    Pasta



    Messages : 881
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par Pasta le Mar 4 Mar 2014 - 19:59

    Macky 1 a écrit:

    Pas tous bien sûr mais la plupart des "amis ou potes" dans ces moments là tu les entends tous dire que c'était
    "un grand(e)............le (la) meilleur , qui aimait tout le monde et adoré de tous  " blablabla
    Cela m'agace à chaque fois même si il y a les vrais et incères témoignages
    Ne me dis pas que tu n'as jamais vu et entendu cela
    Perso, il m'arrive d'aller à une sépulture pour celle ou celui qui reste mais pas pour la mémoire du   (la) défunt(e) si je ne l'appréciais pas , cela  peut-être l'inverse
    Je ne SUPPORTE pas l'hypocrisie et dieu sait s'il y en a COMME SUR LES FORUMS même si cela est moins grave que dans le réel
    J'espère que cela répond à ta question  

    Je suis entièrement d'accord avec toi !!!!  
    !


    _________________
    Siamo talmente circondati dalla falsità che la sincerità viene recepita come un'offesa.
    avatar
    cristaline



    Messages : 3786
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Alain Resnais

    Message par cristaline le Mer 5 Mar 2014 - 10:01

    Macky 1 a écrit:

    Pas tous bien sûr mais la plupart des "amis ou potes" dans ces moments là tu les entends tous dire que c'était
    "un grand(e)............le (la) meilleur , qui aimait tout le monde et adoré de tous  " blablabla
    Cela m'agace à chaque fois même si il y a les vrais et incères témoignages
    Ne me dis pas que tu n'as jamais vu et entendu cela
    Perso, il m'arrive d'aller à une sépulture pour celle ou celui qui reste mais pas pour la mémoire du   (la) défunt(e) si je ne l'appréciais pas , cela  peut-être l'inverse
    Je ne SUPPORTE pas l'hypocrisie et dieu sait s'il y en a COMME SUR LES FORUMS même si cela est moins grave que dans le réel
    J'espère que cela répond à ta question  


    Oui, bien sûr que j'ai vu et entendu tout ça jusqu'à la nausée ; mais au départ, je voulais juste signaler qu'un grand homme du cinéma s'en allait ( mop, coucou, elle yeute !  rire )

    Le jour où Michael jackson est mort, je n'ai pas moufté, car je n'appréciais pas trop le bonhomme ; le jour où Johnny partira, j'éteindrai le téléviseur pendant une semaine...Evil or Very Mad Girl flag 

    Toi, tu insistes sur le côté hypocrite de ces éloges funèbres, moi, sur l'aspect "grand cinéaste", voilà...  

    Invité
    Invité

    Re: Alain Resnais

    Message par Invité le Mer 5 Mar 2014 - 11:02

    maadim27 a écrit:Hiroshima mon Amour ! mais c'est un Classique. 

    Oui, S. Azéma.... si discrète tout en étant extravertie à l'écran.

    C'est vrai mais je suis "classique" et très "fleur bleue", cher ami Very Happy 
    avatar
    Flavius



    Messages : 5784
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par Flavius le Ven 7 Mar 2014 - 7:10

    maadim27 a écrit:


    Sombre dimanche. 
    La culture perd un cinéaste très personnel qui ne bâclait pas le travail. 

    Dommage.

    Pour la petite histoire :

    « Nuit et Brouillard », film de toutes les polémiques

    Il nous a paru intéressant de signaler que le film NUIT et BROUILLARD d’Alain Resnais est un film fait sur commande. Son auteur qui a profité, à juste titre, d’une grande notoriété grâce à cette œuvre majeure, a été surtout le porte-parole d’une équipe qui a voulu que le sujet de la Shoah fasse enfin débat, et ce bien avant que la Shoah ne soit considérée comme un fait majeur du XXeme siècle.

    On l’oublie parfois : d’une durée de trente-deux minutes, Nuit et Brouillard, l’un des films les plus importants d’Alain Resnais, était une commande du Comité d’histoire de la seconde guerre mondiale, un organisme gouvernemental chargé de rassembler de la documentation sur la période de l’Occupation.

    Sorti en 1956, dix ans après la libération des camps, produit par Anatole Dauman, Samy Halfon et Philippe Lifchitz, il débute par l’impératif biblique « souviens-toi ». Mêlant archives en noir et blanc et images en couleur, le film fut supervisé par deux historiens de la déportation : Olga Wormser-Migot et Henri Michel. Ecrit par l’écrivain Jean Cayrol, lui-même ancien déporté, le texte est dit par Michel Bouquet – ce dernier, en hommage aux victimes, refusa que son nom figure au générique.


    LES NN, NACHT UND NEBEL


    Quant à la musique, composée par Hanns Eisler, elle amplifie l’émotion que l’on ressent en voyant ce film dont le titre évoque le nom donné aux déportés par les nazis : les NN (Nacht und Nebel).

    Nuit et Brouillard est un film sur l’univers concentrationnaire, en ce sens qu’il ne différencie pas explicitement les camps de concentration des camps d’extermination. Et si l’on y voit les chambres à gaz d’Auschwitz, la spécificité du génocide juif n’apparaît pas (le mot juif n’est cité qu’une seule fois) : il faudra pour cela attendre le film de Claude Lanzmann, Shoah, en 1985.

    Le film s’achève sur un travelling arrière des chambres à gaz, citant les 9 millions de morts qui hantent le paysage : « Il y a nous, qui regardons sincèrement ces ruines comme si le vieux monstre concentrationnaire était mort sous les décombres, qui feignons de reprendre espoir devant cette image qui s’éloigne, comme si on guérissait de la peste concentrationnaire, nous qui feignons de croire que tout cela est d’un seul temps et d’un seul pays, et qui ne pensons pas à regarder autour de nous, et qui n’entendons pas qu’on crie sans fin. »

    ALLUSION À LA COLLABORATION

    A l’époque, c’est l’allusion à la Collaboration qui fait réagir en France : une des images du film montre un gendarme français dans le camp de Pithiviers, où transitent les juifs avant leur déportation. A la demande de la commission de contrôle, Alain Resnais devra censurer son film, en apposant un bandeau noir sur la photographie incriminée – il y restera jusqu’en 1997. Resnais expliquera également que le Service des armées lui avait refusé l’utilisation d’une archive en raison du "caractère" de son film.

    A l’annonce du choix de Nuit et Brouillard pour représenter la France au Festival de Cannes, l’ambassade d’Allemagne de l’Ouest fit une démarche, couronnée de succès, auprès du gouvernement de Guy Mollet pour faire retirer le film de la sélection officielle. Outre les protestations nombreuses – y compris en Allemagne même –, s’ensuivit une campagne de presse en faveur du film. Jean Cayrol, le scénariste, s’exprima dans Le Monde du 11 avril 1956 : "La France refuse ainsi d’être la France de la vérité, car la plus grande tuerie de tous les temps, elle ne l’accepte que dans la clandestinité de la mémoire. (…) Elle arrache brusquement de l’histoire les pages qui ne lui plaisent plus, elle retire la parole aux témoins, elle se fait complice de l’horreur." Finalement, le film sera projeté à Cannes, mais hors compétition.

    ABSENCE DE RÉFÉRENCE À LA SHOAH

    Concernant l’absence de référence à la Shoah, Alain Resnais connaissait les réticences de Claude Lanzmann. Avec élégance, il s’en était expliqué dans Alain Resnais, Liaisons secrètes, accords vagabonds, de Suzanne Liandrat-Guigues et Jean-Louis Leutrat (Ed. Cahiers du cinéma, 2006) : " Il a raison. Mais je ne pense pas que Claude Lanzmann dise que cela a été volontaire. Nuit et Brouillard a été fait en 1955, c’est ce qu’il faut tout le temps redire. En le regardant, il faut essayer de s’imaginer ce qu’étaient la mentalité et les connaissances à cette époque. Et puis, il y avait cette idée qu’il fallait réconcilier tous les Français."

    « A l’époque, ajoutait Resnais, la notion de Shoah n’existait pas. Pour le commentaire, Olga Wormser et Henri Michel se sont interrogés sur le nombre de morts ; celui retenu à l’époque est un chiffre global de 9 millions. Est-ce qu’il fallait détailler le nombre de Tziganes, d’homosexuels, de politiques ? Nous ne connaissions pas les chiffres. Six millions de Juifs sur 9 millions, nous ne le savions pas. »

    LE FILM LE PLUS MONTRÉ AUX COLLÉGIENS

    Encore aujourd’hui, Nuit et Brouillard est le film qui est le plus souvent montré aux collégiens lorsqu’il s’agit d’enseigner les horreurs nazies. Affaire de durée sans doute – Shoah dure plus de neuf heures et dix minutes – mais pas seulement.

    Interrogé au lendemain de la mort d’Alain Resnais, Claude Lanzmann estime que "les responsables de l’éducation nationale, mais aussi ceux des institutions juives, n’aiment pas la précision, l’exactitude. Au fond, le monde entier se serait bien satisfait de Nuit et Brouillard. Comme s’il n’y avait pas besoin d’en savoir plus. Le reste, tout ce que j’ai appris en faisant Shoah, aurait relevé de travaux obscurs d’historiens. Pour les non-spécialistes, Nuit et Brouillard disait tout. Le nazisme se résumait à cela".

    Alain Resnais était bien conscient de l’importance fondamentale de Shoah pour la connaissance historiographique. "Sans Lanzmann, disait-il, la notion de Shoah n’aurait pas été perçue de la même manière." Alain Resnais ajoutait : "Maintenant, on dit que Nuit et Brouillard est trop édulcoré, mais en 1955, il était trop violent. En tout cas, à sa sortie, avec tous les problèmes qu’il y a eus, je n’ai jamais vu un déporté dire : “Quand même, il faudrait plus parler de ceci ou de cela.”


    Le Monde.Fr
    avatar
    Flavius



    Messages : 5784
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par Flavius le Ven 7 Mar 2014 - 7:27

    maadim27 a écrit:

    et nous sommes d'accord.

    Puisque je vous tiens mon cher maadim et que je sais que ce sujet vous intéresse !
    :

    Conférence : La Bible et son exégèse à travers les ages

    Maurice Ruben-Hayoun, le bibliste-philosophe anime une série de conférences, à la Mairie du 16ème arrondiisement de Paris.

    Programme 2014 :

    Jeudi 6 février - 19h00-« L’avènement messianique selon chapitre XI du livre d’Isaïe » Jeudi 13 mars - 19h00 « L’ascension de Joseph en Egypte et celle d’Esther en Perse : Consonances et dissonances »

    Jeudi 10 avril - 19h00 « Qui est l’auteur du livre de l’ecclésiaste ? Un théologien ou un philosophe »

    Jeudi 15 mai - 19h00 « Le mal et la justice divine dans le livre de Job »

    Jeudi 12 juin - 19h00 « Les psaumes, patrimoine universel de l’humanité croyante »

    ENTREE LIBRE – Salle des Mariages "pour tous"

    Je connais le bonhomme, il vaut le déplacement !

    beced



    Messages : 11468
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par beced le Ven 7 Mar 2014 - 16:41

    =
    Je me demande si, vu son nom, Resnais croyait à la réssurection?   

     
    avatar
    cristaline



    Messages : 3786
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Alain Resnais

    Message par cristaline le Ven 7 Mar 2014 - 16:58

    beced a écrit:=
    Je me demande si, vu son nom, Resnais croyait à la réssurection?   

     


    Excellent !   

    beced



    Messages : 11468
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par beced le Ven 7 Mar 2014 - 17:31

    cristonne a écrit:


    Excellent !   

    Merci cristone   
    Enfin pas vraiment excellent car j'aurais du écrire résurrection (et pas réssurection..) Sorry 
    == Sniff sniff  Embarassed 
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: Alain Resnais

    Message par maadim27 le Ven 7 Mar 2014 - 17:48

    Flavius a écrit:

    Puisque je vous tiens mon cher maadim et que je sais que ce sujet vous intéresse !
    :

    Conférence : La Bible et son exégèse à travers les ages

    Maurice Ruben-Hayoun, le bibliste-philosophe anime une série de conférences, à la Mairie du 16ème arrondiisement de Paris.

    Programme 2014 :

    Jeudi 6 février - 19h00-« L’avènement messianique selon chapitre XI du livre d’Isaïe »   Jeudi 13 mars - 19h00 « L’ascension de Joseph en Egypte et celle d’Esther en Perse : Consonances et dissonances »

    Jeudi 10 avril - 19h00 « Qui est l’auteur du livre de l’ecclésiaste ? Un théologien ou un philosophe »

    Jeudi 15 mai - 19h00 « Le mal et la justice divine dans le livre de Job »

    Jeudi 12 juin - 19h00 « Les psaumes, patrimoine universel de l’humanité croyante »

    ENTREE LIBRE – Salle des Mariages "pour tous"

    Je connais le bonhomme, il vaut le déplacement !


    Merci infiniment Flavius pour cette info. 
    Je grave sur mes tablettes.
    avatar
    maadim27



    Messages : 2868
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : dans mes baskets

    Re: Alain Resnais

    Message par maadim27 le Ven 14 Mar 2014 - 14:54

    Les obsèques, avec du retard. 

    Je ne sais pas pourquoi c'est ainsi que j'imaginais S. Azéma - droite, dure, fermée sur elle. Impénétrable. 
    Pas de défilé de mode. 

    Un commentaire rapide. 
    Est-ce que les médias commenceraient à comprendre ? 

    On attend : le film.

    Raoulkirit



    Messages : 429
    Date d'inscription : 25/12/2013
    Age : 62
    Localisation : Quelque part entre l'Soleil et Saturne

    Re: Alain Resnais

    Message par Raoulkirit le Ven 14 Mar 2014 - 15:12

    beced a écrit:

    Merci cristone   
    Enfin pas vraiment excellent car j'aurais du écrire résurrection (et pas réssurection..) Sorry 
    == Sniff sniff  Embarassed 

    Mais si justement,car même si c'était inconscient,c'était d'autant plus drôle d'avoir fait glisser le S de RESNAIS dans RESSURRECTION ,très fort Beced........Très,très fort!!!!        

    Raoulkirit



    Messages : 429
    Date d'inscription : 25/12/2013
    Age : 62
    Localisation : Quelque part entre l'Soleil et Saturne

    Re: Alain Resnais

    Message par Raoulkirit le Ven 14 Mar 2014 - 16:07

    Raoulkirit a écrit:

    Mais si justement,car même si c'était inconscient,c'était d'autant plus drôle d'avoir fait glisser le S de RESNAIS dans RESSURRECTION ,très fort Beced........Très,très fort!!!!        

    Eh ouais..........je sais.......je sais........Oh puis.....j'en sais rien!!!  Zinzin

    Raoulkirit



    Messages : 429
    Date d'inscription : 25/12/2013
    Age : 62
    Localisation : Quelque part entre l'Soleil et Saturne

    Re: Alain Resnais

    Message par Raoulkirit le Ven 14 Mar 2014 - 16:11

    Raoulkirit a écrit:

    Eh ouais..........je sais.......je sais........Oh puis.....j'en sais rien!!!  Zinzin

    Et comme dirait mon meilleur pote "Quand on sait pas,on ferme sa gu...bouche,OK!!!"   
    avatar
    Pasta



    Messages : 881
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par Pasta le Sam 15 Mar 2014 - 17:49

    Ca y est ils se sont finalement décidé de virer Ruquier avec son émission de M de 19h30 !!qui ne servait qu'à faire manger les inutiles de la TV sur notre compte !!!

       


    _________________
    Siamo talmente circondati dalla falsità che la sincerità viene recepita come un'offesa.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5784
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Resnais

    Message par Flavius le Sam 15 Mar 2014 - 20:10

    Pasta a écrit:Ca y est ils se sont finalement décidé de virer Ruquier avec son émission de M de 19h30 !!qui ne servait qu'à faire manger les inutiles de la TV sur notre compte !!!

       

    Comme quoi dans la vie il y a parfois de bonnes nouvelles !

    Macky2



    Messages : 866
    Date d'inscription : 18/01/2014
    Age : 65
    Localisation : Angers

    Re: Alain Resnais

    Message par Macky2 le Sam 15 Mar 2014 - 20:35

    Pasta a écrit:Ca y est ils se sont finalement décidé de virer Ruquier avec son émission de M de 19h30 !!qui ne servait qu'à faire manger les inutiles de la TV sur notre compte !!!

       
       super perso je ne regardais pas  tellement lui et sa bande m'énerve

    Contenu sponsorisé

    Re: Alain Resnais

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep 2017 - 2:45