Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Partagez
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Ven 7 Mar - 7:05

    Saisies de missiles : les Pasdarans piégés par le Mossad

    La marine israélienne a arraisonné un navire iranien avec des missiles syriens de longue portée, à son bord, qui auraient changé la donne (Dôme de Fer est inefficace contre ce type d’engins). La traque aux espions, au sein même des Gardiens de la Révolution Iranienne, est lancée...

    A noter que les médias français ont totalement fait l’impasse sur cette opération, qui a l’inconvénient de démontrer haut et clair que Rouhani, soit couvre cette extension de l’hégémonie terroriste iranienne sur la région -et donc que c’est un extrémiste au visage rond et affable-, soit est totalement impuissant à s’y opposer. Ce par quoi, il ne peut être un interlocuteur crédible des puissances qui négocient avec un homme de paille.

    On doute que ces missiles de longue portée puissent avoir été destinés au Hamas, mais plutôt au Jihad Islamique, allié déclaré de l’Iran, ainsi qu’aux Frères Musulmans égyptiens et à des groupes d’Al Qaïda qui gravitent autour d’eux.

    Le Général-Major Aviv Kochavi, chef de l’AMAN, les renseignements militaires, a affirmé qu’ à la suite de l’opération israélienne spectaculaire, en haute-mer, contre la cargaison de Missiles M 302, les Gardiens de la Révolution Iranienne et, plus spécifiquement, la Brigade Al-Qods commandée par le Général Qassem Souleimani, ont ouvert une enquête et devraient, probablement, suspendre de futurs convois d’armement, jusqu’à ce qu’ils découvrent qui, sur le terrain et dans leurs rangs, a organisé la fuite de cette information jusqu’à l’oreille des renseignements israéliens.

    "D’après nos évaluations, ils vont stopper les tentatives de transfert clandestin d’armes vers l’Axe du Sud (Gaza-Egypte) pendant quelques mois", a déclaré Kochavi. "La révélation de cet arraisonnement du navire a déclenché une enquête au sein des Gardiens de la Révolution, sur les fuites qui ont conduit à cette tentative avortée de transfert d’armement".





    Pour Israël, le fait que de telles armes, les M 302 tombent entre les mains des terroristes de Gaza ou/et du Sinaï aurait représenté le franchissement d’une zone rouge, ou " changé la donne" stratégique dans les rapports de forces. En effet, le système d’interception anti-missiles Dôme de Fer est, actuellement, incapable de neutraliser des missiles de longue portée (150 à 200 kms), puisque conçu pour faire obstacle aux roquettes de petite ou moyenne portée, en périphérie de Gaza.

    C’est la Fronde de David qui est l’arme requise pour renforcer le bouclier anti-missiles israélo-américain, à ce stade. Or, cette arme est encore en développement et on la pense opérationnelle, d’ici 2016, non immédiatement. Ici, l’utilisation de ces missiles de 302 mm sert directement les intérêts de l’Iran, en cas d’attaque israélienne contre ses installations nucléaires, quel que puisse être le groupe supplétif allié de l’Iran qui les actionnerait.

    La Maison Blanche, en signe de défiance vis-à-vis de l’Iran, s’est empressée de rappeler sa coordination de tous les instants avec les renseignements israéliens.

    Lors d’une révélation, inhabituelle par sa franchise, le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney a déclaré mercredi soir 5 mars, que les services de renseignements et l’armée américaine avaient travaillé de concert avec Israël, afin de tracer le parcours du navire KLOS C, battant pavillon panaméen, pris d’assaut par les commandos de la marine israélienne, le Shayetet 13 , sur la Mer Rouge et actuellement en route pour Eilat.

    Washington aurait travaillé avec Israël, via leurs services de renseignements respectifs, et au niveau des conseillers à la sécurité nationale, dès que l’un et l’autre ont su que le bateau était en mouvement. Carney a bien fait savoir que le Président Barack Obama a donné l’ordre à l’armée américaine de se préparer à toute éventualité, au cas où il serait nécessaire d’intercepter le navire (autrement dit, que les Marines US auraient aussi pu passer à l’action en cas de besoin).

    "Nos homologues israéliens ont finalement choisi de prendre l’initiative ".

    Ce serait la première fois, depuis quatre ans, que les Etats-Unis et Israël collaborent étroitement sur une opération contre l’Iran - depuis l’attaque informatique au virus Stuxnet, en 2010, contre les installations nucléaires iraniennes.

    Jusqu’à présent, l’Administration Obama refusait fermement d’agir contre l’Iran, par crainte de mettre en péril la voie de la diplomatie internationale, visant à infléchir le programme nucléaire des Iraniens.

    Cette franchise inhabituelle avec laquelle l’Administration américaine a annoncé sa coordination avec Israël, est à la fois, importante en elle-même et un jalon indiquant la route vers un possible changement radical de politique concernant l’Iran. Les Etats-Unis et Israël apparaissent progressivement s’aligner - et dans leurs politiques militaires, aussi - contre le bloc Irano-syrien-Hezbollah.

    Cette volte-face radicale a probablement été le point culminant des conversations entre le Président américain et le Premier Ministre Binyamin Netanyahu, à la Maison Blanche, lundi 3 mars, à la suite desquelles Netanyahu s’est montré élogieux envers Obama, dans ces commentaires devant la conférence de l’AIPAC, à Washington, le jour suivant.

    Les sources des renseignements américains et israéliens révèlent que les deux pays sont sur le qui-vive, en cas de réplique rapide et cinglante, de la part de Téhéran, à la capture de son navire d’armement et à sa condamnation par la Maison Blanche. Comme l’a expliqué Carney : "Nous continuerons de nous élever contre le soutien de l’Iran aux activités de déstabilisation de la région, en coordination avec nos partenaires et alliés. Ces actes illicites sont inacceptables pour la communauté internationale et une violation flagrante des obligations de l’Iran devant le Conseil de Sécurité".

    La Chambre des représentants, au Congrès, a adopté, mercredi, par un vote de 410 contre 1 voix, l’Acte de Partenariat Stratégique Américano-Israélien de 2013. Le vote de ce projet de loi survient juste après la tenue de sa conférence annuelle par l’AIPAC, cette semaine à Washington D.C.

    Cette motion bipartisane a été coparrainée par les Représentants américains Ileana Ros-Lehtinen (R-FL), Ted Deutch (D-FL), Ed Royce (R-CA), et Eliot Engel (D-NY), et elle déclare [ou rappelle] qu’Israël est un "partenaire stratégique de premier ordre pour les Etats-Unis".

    Les missiles syriens longue portée étaient destinés aux Frères Musulmans, selon des sources moyen-orientales.

    Un commando d’élite du Shayelet 13 (Flottille 13) a arraisonné, tôt ce mercredi 5 mars, le KLOS C. un cargo iranien enregistré au Panama. A l’intérieur, dissimulées derrière des sacs de ciment, on a trouvé des dizaines de roquettes de 302 mm, d’une portée de 150 kms, fabriquées en Syrie et destinées par l’Iran à la Bande de Gaza, après avoir mouillé dans les eaux du Soudan.

    Les commandos israéliens sont passés à l’abordage du navire dans les eaux internationales, à la frontière maritime entre le Soudan et l’Erythrée, à 1.500 kms au Sud d’Israël et l’ont ramené à Eilat.

    Les sources militaires de Debkafile ont révélé la transformation du Soudan, au cours des deux dernières années, en dépôt principal et un lieu de fabrication et de stockage logistique d’armes iraniennes qui fournit la Syrie, le Hezbollah et le Hamas. Port Soudan est aussi le foyer de trafic d’armes iraniennes en direction de diverses localisations au Moyen-Orient.

    Tsahal a déclaré que le cargo bourré de missiles irano-syriens était destiné au Hamas palestinien, qui contrôle la Bande de Gaza. S’il en est ainsi, cela signifierait que l’Iran est revenu à sa politique d’armement lourd en direction du Hamas, comprenant des missiles et roquettes, après une pause de deux ans, au cours desquels les extrémistes palestiniens étaient en froid avec Téhéran, à cause de leur animosité envers la Syrie de Bachar al Assad.

    Dans le même ordre d’idées, il est difficile de croire qu’Assad aurait consenti à relayer des missiles fabriqués en Syrie à un de ses opposants. Des sources militaires moyen-orientales pensent, du coup, que la cargaison n’était pas finalement destinée au Hamas pour être utilisée, prioritairement, contre Israël, mais plutôt aux Frères Musulmans qui combattent l’Armée Egyptienne, à partir de leur base avancée dans la Bande de Gaza.

    Elles n’écartent pas la possibilité que des groupes affiliés à Al Qaïda, combattant dans le Sinaï, pourraient bien en être l’adresse finale. Les renseignements occidentaux ont enregistré que les instances en Iran entrent en collaboration active avec des éléments d’Al Qaïda, quand cela correspond à l’agenda de Téhéran.

    L’opération s’est déroulée sous couverture aérienne, menée par des centaines de commandos de la marine, sans faire le moindre blessé. Elle était directement commandée par le Chef d’Etat-Major, le Lieutenant-Général Benny Gantz, depuis les quartiers-généraux du Haut-Commandement, et le Commandant de la Marine, le Général-Major Ram Rottberg, depuis un poste de commandement flottant en Mer.

    Les roquettes ont été envoyées par avion de Syrie en Iran, puis chargées sur un navire qui a embarqué d’Irak, où les missiles ont été dissimulés sous des sacs de ciment, dans des conteneurs. Depuis le port iranien de Bandar Abbas, le navire s’est dirigé vers les rives de la Mer Rouge, où il a été intercepté par les commandos israéliens.

    La traçabilité de la progression de la cargaison d’armes iraniennes s’est déroulée durant tout son trajet.

    En félicitant les forces qui ont capturé cette cargaison, le Premier Ministre israélien Binyamin Netanyahu a commenté en disant que cet épisode montrait le vrai visage de l’Iran – en opposition totale à la posture diplomatique que ce pays adopte dans le cadre des négociations nucléaires avec l’Occident.

    L’armée israélienne a procédé mercredi matin à l’arraisonnement d’un cargo iranien contenant des missiles syriens sophistiqués de moyenne portée à destination de la bande de Gaza.

    Vers 03h30GMT, les commandos de marine israélienne ont reçu l’ordre d’arraisonner le bateau de marchandise KLOS C en mer rouge à 1.500 kilomètres au sud d’Israël, entre l’Erythrée et le Soudan, selon l’armée israélienne.

    Les militaires israéliens de l’unité d’élite "13" ont découvert à bord du navire, qui battait pavillon panaméen, des missiles sophistiqués d’une portée de 200 kilomètres, notamment des missiles syriens M-302.

    Selon l’armée israélienne, le navire avait quitté l’Iran il y a une dizaine de jours et faisait cap sur Port Soudan (Soudan), mais la destination finale du chargement était Gaza.

    Les missiles provenant de Syrie ont été transportés par avion vers l’Iran, qui les a dissimulés dans une cargaison de ciment, a affirmé l’armée israélienne. IDF

    Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, actuellement en visite aux Etats-Unis a tenu à féliciter le chef d’état-major israélien Benny Gantz et le chef du Mossad Tamir Pardo pour cette "opération parfaite qui révèle le vrai visage de l’Iran."

    "Il s’agit d’une preuve accablante de la responsabilité de l’Iran dans la livraison de ces armes vers Gaza", a déclaré M. Gantz qui a dirigé l’opération.

    "Il apparaît une fois de plus que l’Iran continue à être le plus grand exportateur de terrorisme dans le monde", a pour sa part indiqué le ministre israélien de la Défense Moshé Ya’alon dans un communiqué, affirmant que ces armes devaient parvenir à des organisations terroristes dans la bande de Gaza via le Soudan.

    Les commandos israéliens sont partis du port d’Eilat (sud) avec plusieurs centaines de militaires en appui. Ils ont arraisonné le navire sans aucune résistance de l’équipage et il n’y a eu aucun blessé lors de l’opération, a rapporté l’armée.

    L’équipage compte 17 membres de plusieurs nationalités. Ils sont actuellement interrogés par les services de sécurité israéliens pour évaluer le degré de leur implication avec le chargement du navire.

    L’enquête et les interrogatoires des suspects se poursuivront en territoire israélien.

    La marine israélienne a déjà procédé plusieurs fois à ces arraisonnements dans le passé. En mars 2011, le cargo Victoria qui contenait 50 tonnes d’armes a été intercepté par Israël, tout comme le navire Karine-A en 2002.

    L’interception la plus spectaculaire a eu lieu en 2009, lorsqu’Israël a arraisonné le navire FRANCOP, qui transportait 500 tonnes d’armes vers la bande de Gaza.

    Sources :

    - ynetnews.com

    - i24news.tv

    - DEBKAfile Reportage spécial 5 mars 2014, 2:52 PM (IST)

    - debka.com

    Adaptation : Marc Brzustowski.


    beced



    Messages : 11166
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par beced le Ven 7 Mar - 16:32

    Flavius a écrit:Saisies de missiles : les Pasdarans piégés par le Mossad

    La marine israélienne a arraisonné un navire iranien avec des missiles syriens de longue portée, à son bord, qui auraient changé la donne (Dôme de Fer est inefficace contre ce type d’engins). La traque aux espions, au sein même des Gardiens de la Révolution Iranienne, est lancée...

    A noter que les médias français ont totalement fait l’impasse sur cette opération, qui a l’inconvénient de démontrer haut et clair que Rouhani, soit couvre cette extension de l’hégémonie terroriste iranienne sur la région -et donc que c’est un extrémiste au visage rond et affable-, soit est totalement impuissant à s’y opposer. Ce par quoi, il ne peut être un interlocuteur crédible des puissances qui négocient avec un homme de paille.

    On doute que ces missiles de longue portée puissent avoir été destinés au Hamas, mais plutôt au Jihad Islamique, allié déclaré de l’Iran, ainsi qu’aux Frères Musulmans égyptiens et à des groupes d’Al Qaïda qui gravitent autour d’eux.

    Le Général-Major Aviv Kochavi, chef de l’AMAN, les renseignements militaires, a affirmé qu’ à la suite de l’opération israélienne spectaculaire, en haute-mer, contre la cargaison de Missiles M 302, les Gardiens de la Révolution Iranienne et, plus spécifiquement, la Brigade Al-Qods commandée par le Général Qassem Souleimani, ont ouvert une enquête et devraient, probablement, suspendre de futurs convois d’armement, jusqu’à ce qu’ils découvrent qui, sur le terrain et dans leurs rangs, a organisé la fuite de cette information jusqu’à l’oreille des renseignements israéliens.

    "D’après nos évaluations, ils vont stopper les tentatives de transfert clandestin d’armes vers l’Axe du Sud (Gaza-Egypte) pendant quelques mois", a déclaré Kochavi. "La révélation de cet arraisonnement du navire a déclenché une enquête au sein des Gardiens de la Révolution, sur les fuites qui ont conduit à cette tentative avortée de transfert d’armement".





    Pour Israël, le fait que de telles armes, les M 302 tombent entre les mains des terroristes de Gaza ou/et du Sinaï aurait représenté le franchissement d’une zone rouge, ou " changé la donne" stratégique dans les rapports de forces. En effet, le système d’interception anti-missiles Dôme de Fer est, actuellement, incapable de neutraliser des missiles de longue portée (150 à 200 kms), puisque conçu pour faire obstacle aux roquettes de petite ou moyenne portée, en périphérie de Gaza.

    C’est la Fronde de David qui est l’arme requise pour renforcer le bouclier anti-missiles israélo-américain, à ce stade. Or, cette arme est encore en développement et on la pense opérationnelle, d’ici 2016, non immédiatement. Ici, l’utilisation de ces missiles de 302 mm sert directement les intérêts de l’Iran, en cas d’attaque israélienne contre ses installations nucléaires, quel que puisse être le groupe supplétif allié de l’Iran qui les actionnerait.

    La Maison Blanche, en signe de défiance vis-à-vis de l’Iran, s’est empressée de rappeler sa coordination de tous les instants avec les renseignements israéliens.

    Lors d’une révélation, inhabituelle par sa franchise, le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney a déclaré mercredi soir 5 mars, que les services de renseignements et l’armée américaine avaient travaillé de concert avec Israël, afin de tracer le parcours du navire KLOS C, battant pavillon panaméen, pris d’assaut par les commandos de la marine israélienne, le Shayetet 13 , sur la Mer Rouge et actuellement en route pour Eilat.

    Washington aurait travaillé avec Israël, via leurs services de renseignements respectifs, et au niveau des conseillers à la sécurité nationale, dès que l’un et l’autre ont su que le bateau était en mouvement. Carney a bien fait savoir que le Président Barack Obama a donné l’ordre à l’armée américaine de se préparer à toute éventualité, au cas où il serait nécessaire d’intercepter le navire (autrement dit, que les Marines US auraient aussi pu passer à l’action en cas de besoin).

    "Nos homologues israéliens ont finalement choisi de prendre l’initiative ".

    Ce serait la première fois, depuis quatre ans, que les Etats-Unis et Israël collaborent étroitement sur une opération contre l’Iran - depuis l’attaque informatique au virus Stuxnet, en 2010, contre les installations nucléaires iraniennes.

    Jusqu’à présent, l’Administration Obama refusait fermement d’agir contre l’Iran, par crainte de mettre en péril la voie de la diplomatie internationale, visant à infléchir le programme nucléaire des Iraniens.

    Cette franchise inhabituelle avec laquelle l’Administration américaine a annoncé sa coordination avec Israël, est à la fois, importante en elle-même et un jalon indiquant la route vers un possible changement radical de politique concernant l’Iran. Les Etats-Unis et Israël apparaissent progressivement s’aligner - et dans leurs politiques militaires, aussi - contre le bloc Irano-syrien-Hezbollah.

    Cette volte-face radicale a probablement été le point culminant des conversations entre le Président américain et le Premier Ministre Binyamin Netanyahu, à la Maison Blanche, lundi 3 mars, à la suite desquelles Netanyahu s’est montré élogieux envers Obama, dans ces commentaires devant la conférence de l’AIPAC, à Washington, le jour suivant.

    Les sources des renseignements américains et israéliens révèlent que les deux pays sont sur le qui-vive, en cas de réplique rapide et cinglante, de la part de Téhéran, à la capture de son navire d’armement et à sa condamnation par la Maison Blanche. Comme l’a expliqué Carney : "Nous continuerons de nous élever contre le soutien de l’Iran aux activités de déstabilisation de la région, en coordination avec nos partenaires et alliés. Ces actes illicites sont inacceptables pour la communauté internationale et une violation flagrante des obligations de l’Iran devant le Conseil de Sécurité".

    La Chambre des représentants, au Congrès, a adopté, mercredi, par un vote de 410 contre 1 voix, l’Acte de Partenariat Stratégique Américano-Israélien de 2013. Le vote de ce projet de loi survient juste après la tenue de sa conférence annuelle par l’AIPAC, cette semaine à Washington D.C.

    Cette motion bipartisane a été coparrainée par les Représentants américains Ileana Ros-Lehtinen (R-FL), Ted Deutch (D-FL), Ed Royce (R-CA), et Eliot Engel (D-NY), et elle déclare [ou rappelle] qu’Israël est un "partenaire stratégique de premier ordre pour les Etats-Unis".

    Les missiles syriens longue portée étaient destinés aux Frères Musulmans, selon des sources moyen-orientales.

    Un commando d’élite du Shayelet 13 (Flottille 13) a arraisonné, tôt ce mercredi 5 mars, le KLOS C. un cargo iranien enregistré au Panama. A l’intérieur, dissimulées derrière des sacs de ciment, on a trouvé des dizaines de roquettes de 302 mm, d’une portée de 150 kms, fabriquées en Syrie et destinées par l’Iran à la Bande de Gaza, après avoir mouillé dans les eaux du Soudan.

    Les commandos israéliens sont passés à l’abordage du navire dans les eaux internationales, à la frontière maritime entre le Soudan et l’Erythrée, à 1.500 kms au Sud d’Israël et l’ont ramené à Eilat.

    Les sources militaires de Debkafile ont révélé la transformation du Soudan, au cours des deux dernières années, en dépôt principal et un lieu de fabrication et de stockage logistique d’armes iraniennes qui fournit la Syrie, le Hezbollah et le Hamas. Port Soudan est aussi le foyer de trafic d’armes iraniennes en direction de diverses localisations au Moyen-Orient.

    Tsahal a déclaré que le cargo bourré de missiles irano-syriens était destiné au Hamas palestinien, qui contrôle la Bande de Gaza. S’il en est ainsi, cela signifierait que l’Iran est revenu à sa politique d’armement lourd en direction du Hamas, comprenant des missiles et roquettes, après une pause de deux ans, au cours desquels les extrémistes palestiniens étaient en froid avec Téhéran, à cause de leur animosité envers la Syrie de Bachar al Assad.

    Dans le même ordre d’idées, il est difficile de croire qu’Assad aurait consenti à relayer des missiles fabriqués en Syrie à un de ses opposants. Des sources militaires moyen-orientales pensent, du coup, que la cargaison n’était pas finalement destinée au Hamas pour être utilisée, prioritairement, contre Israël, mais plutôt aux Frères Musulmans qui combattent l’Armée Egyptienne, à partir de leur base avancée dans la Bande de Gaza.

    Elles n’écartent pas la possibilité que des groupes affiliés à Al Qaïda, combattant dans le Sinaï, pourraient bien en être l’adresse finale. Les renseignements occidentaux ont enregistré que les instances en Iran entrent en collaboration active avec des éléments d’Al Qaïda, quand cela correspond à l’agenda de Téhéran.

    L’opération s’est déroulée sous couverture aérienne, menée par des centaines de commandos de la marine, sans faire le moindre blessé. Elle était directement commandée par le Chef d’Etat-Major, le Lieutenant-Général Benny Gantz, depuis les quartiers-généraux du Haut-Commandement, et le Commandant de la Marine, le Général-Major Ram Rottberg, depuis un poste de commandement flottant en Mer.

    Les roquettes ont été envoyées par avion de Syrie en Iran, puis chargées sur un navire qui a embarqué d’Irak, où les missiles ont été dissimulés sous des sacs de ciment, dans des conteneurs. Depuis le port iranien de Bandar Abbas, le navire s’est dirigé vers les rives de la Mer Rouge, où il a été intercepté par les commandos israéliens.

    La traçabilité de la progression de la cargaison d’armes iraniennes s’est déroulée durant tout son trajet.

    En félicitant les forces qui ont capturé cette cargaison, le Premier Ministre israélien Binyamin Netanyahu a commenté en disant que cet épisode montrait le vrai visage de l’Iran – en opposition totale à la posture diplomatique que ce pays adopte dans le cadre des négociations nucléaires avec l’Occident.

    L’armée israélienne a procédé mercredi matin à l’arraisonnement d’un cargo iranien contenant des missiles syriens sophistiqués de moyenne portée à destination de la bande de Gaza.

    Vers 03h30GMT, les commandos de marine israélienne ont reçu l’ordre d’arraisonner le bateau de marchandise KLOS C en mer rouge à 1.500 kilomètres au sud d’Israël, entre l’Erythrée et le Soudan, selon l’armée israélienne.

    Les militaires israéliens de l’unité d’élite "13" ont découvert à bord du navire, qui battait pavillon panaméen, des missiles sophistiqués d’une portée de 200 kilomètres, notamment des missiles syriens M-302.

    Selon l’armée israélienne, le navire avait quitté l’Iran il y a une dizaine de jours et faisait cap sur Port Soudan (Soudan), mais la destination finale du chargement était Gaza.

    Les missiles provenant de Syrie ont été transportés par avion vers l’Iran, qui les a dissimulés dans une cargaison de ciment, a affirmé l’armée israélienne. IDF

    Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, actuellement en visite aux Etats-Unis a tenu à féliciter le chef d’état-major israélien Benny Gantz et le chef du Mossad Tamir Pardo pour cette "opération parfaite qui révèle le vrai visage de l’Iran."

    "Il s’agit d’une preuve accablante de la responsabilité de l’Iran dans la livraison de ces armes vers Gaza", a déclaré M. Gantz qui a dirigé l’opération.

    "Il apparaît une fois de plus que l’Iran continue à être le plus grand exportateur de terrorisme dans le monde", a pour sa part indiqué le ministre israélien de la Défense Moshé Ya’alon dans un communiqué, affirmant que ces armes devaient parvenir à des organisations terroristes dans la bande de Gaza via le Soudan.

    Les commandos israéliens sont partis du port d’Eilat (sud) avec plusieurs centaines de militaires en appui. Ils ont arraisonné le navire sans aucune résistance de l’équipage et il n’y a eu aucun blessé lors de l’opération, a rapporté l’armée.

    L’équipage compte 17 membres de plusieurs nationalités. Ils sont actuellement interrogés par les services de sécurité israéliens pour évaluer le degré de leur implication avec le chargement du navire.

    L’enquête et les interrogatoires des suspects se poursuivront en territoire israélien.

    La marine israélienne a déjà procédé plusieurs fois à ces arraisonnements dans le passé. En mars 2011, le cargo Victoria qui contenait 50 tonnes d’armes a été intercepté par Israël, tout comme le navire Karine-A en 2002.

    L’interception la plus spectaculaire a eu lieu en 2009, lorsqu’Israël a arraisonné le navire FRANCOP, qui transportait 500 tonnes d’armes vers la bande de Gaza.

    Sources :

    - ynetnews.com

    - i24news.tv

    - DEBKAfile Reportage spécial 5 mars 2014, 2:52 PM (IST)

    - debka.com

    Adaptation : Marc Brzustowski.

      
    Pas un mot sur cette affaire dans mon média....  
    `
    `
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Sam 8 Mar - 7:17

    beced a écrit:
      
    Pas un mot sur cette affaire dans mon média....  
    `
    `

    Barack Obama et Israël face à la duplicité des autorités iraniennes

    Hier encore, toute la presse israélienne se faisait l’écho de l’arraisonnement en mer rouge d’un navire battant pavillon de complaisance et chargé d’armes et de munitions à destination de Gaza.

    Le navire a été pris par les unités navale d’élite d’Israël. La nouvelle n’a pas vraiment créé la stupeur puisque la guerre de l’ombre menée par l’Etat juif depuis plus de dix ans bat toujours son plein. Ce qui frappe dans ce cas d’espèce, c’est le rôle joué l’Iran (on ne sait pas si M. Rouhani était au courant ou si c’est un coup des Gardiens de la révolution qui restent fidèles à leur méthode d’antan et à leurs alliances avec le Hamas). On n’est même pas sûr que les armes étaient destinées au Hamas en tant que tel ou au Djihad islamique.. Un fait demeure, c’est que les sourires et les offres de paix et de coopération ne consonnent pas vraiment avec une telle attitude et jette une lumière crue sur les différents centres de pouvoir à Téhéran, les Gardiens de la révolution continuant de se comporter comme un Etat dans l’Etat (Status im statu).



    Si le rôle de l’Iran des Ayatollahs en tant que trafiquant d’armes était connu depuis longtemps, on remarque que le Soudan continue de servir de plaque tournante à ce détestable trafic et que, fait plus surprenant, l’Irak, chiite et allié de l’Iran, a fermé les yeux lors du transit de cette cargaison d’armes dans son territoire. Sans oublier la Syrie, laquelle avance étendard pro iranien déployé devant elle, n’ayant plus rien à perdre. Selon les dépêches d’agence, le périple de cette cargaison d’armes dangereuses, dont des missiles chinois ou de fabrication iranienne avec une portée de près de 200 km, fut bien compliqué afin de déjouer les activités de surveillance satellitaire ? Or, la CIA et le Mossad ont fonctionné main dans la main, même si c’est l’état-major de Tsahal qui a gardé la haute main sur toute cette affaire.



    Quelles leçons tirer de cet incident qui est très grave ? D’abord, concernant l’Iran, centre nerveux du terrorisme, le pouvoir du nouveau président n’est pas incontesté puisque des cercles puissants dans le pays déploient une activité diplomatique et militaire parallèle… A moins, ce qu’il ne faut pas exclure, que les amis de M. Rouhani eux-mêmes jouent double jeu, une sorte de politique à la Janus : une face souriante en public et plus grimaçante en privé, dans les coulisses. Dans ce cas, il ne faudrait faire aucune confiance aux pourparlers de Genève, ne jamais lever les sanctions contre l’Iran, pas même d’un millimètre, puisque ces gens ne sont définitivement pas fiables…

    Le cas de l’Irak, pourtant aidé et soutenu par les USA, est plus surprenant et plus inquiétant. Quand on pense que certains scénarii d’intervention israélienne contre le nucléaire iranien incluaient une violation de l’espace aérien irakien avec la complaisance des autorités, on réalise qu’on est vraiment loin du compte : l’Irak serait donc devenu une sorte de satellite de l’Iran, donnant consistance à cet arc chiite que même le roi de Jordanie redoutant… La CIA, bien implantée en Irak, ne peut pas ne pas avoir pris bonne note de cette affaire.

    Mais le Soudan est impliqué lui aussi ; et ce n’est pas la première fois puisque l’aviation israélienne avait déjà pulvérisé des convois d’armes en territoire soudanais. En fin, la mer rouge sert de point de ralliement puisque le navire a été arraisonné dans ses eaux.

    La dernière leçon qui s’impose porte sur les relations entre l’Etat juif et l’Amérique de M. Obama qui ne pratique plus une politique de franche amitié et de soutien à l’égard d’Israël. Certes, son mandat touchera bientôt à sa fin et les efforts qu’il déploie pour renouer avec l’Iran et faciliter la paix avec les Palestiniens n’iront pas bien loin. Les USA se désengagent du reste du monde, ce qui les intéresse aujourd’hui, c’est l’Asie où ils surveillent la Chine comme son surveille le lait sur le feu. Ils n’ont presque plus besoin de pétrole, ils ont chez eux de quoi faire. Le Proche Orient n’a plus qu’un problème à régler : le conflit israélo-arabe… Etc…

    Mais cette vision est à court terme car la crise ukrainienne vient nous le rappeler opportunément. M. Poutine réécrit et redéfinit les frontières en Europe. Du jamais vu. On voit bien que les analyses de M. Obama sont hâtives et qu’il est temps pour les USA de revenir sur les devants de la scène.

    La crise ukrainienne est inquiétante et n’a auciun aspect positif : John Kerry va devoir, de longs mois durant, relâcher la pression sur Israël et exercer son ingéniosité diplomatique qui est si grande, ailleurs qu’au Proche Orient.. C’est ça déjà de gagné.

    Maurice Ruben-Hayoun.



    beced



    Messages : 11166
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par beced le Sam 8 Mar - 8:57

    Flavius a écrit:

    Barack Obama et Israël face à la duplicité des autorités iraniennes

    Hier encore, toute la presse israélienne se faisait l’écho de l’arraisonnement en mer rouge d’un navire battant pavillon de complaisance et chargé d’armes et de munitions à destination de Gaza.

    Le navire a été pris par les unités navale d’élite d’Israël. La nouvelle n’a pas vraiment créé la stupeur puisque la guerre de l’ombre menée par l’Etat juif depuis plus de dix ans bat toujours son plein. Ce qui frappe dans ce cas d’espèce, c’est le rôle joué l’Iran (on ne sait pas si M. Rouhani était au courant ou si c’est un coup des Gardiens de la révolution qui restent fidèles à leur méthode d’antan et à leurs alliances avec le Hamas). On n’est même pas sûr que les armes étaient destinées au Hamas en tant que tel ou au Djihad islamique.. Un fait demeure, c’est que les sourires et les offres de paix et de coopération ne consonnent pas vraiment avec une telle attitude et jette une lumière crue sur les différents centres de pouvoir à Téhéran, les Gardiens de la révolution continuant de se comporter comme un Etat dans l’Etat (Status im statu).



    Si le rôle de l’Iran des Ayatollahs en tant que trafiquant d’armes était connu depuis longtemps, on remarque que le Soudan continue de servir de plaque tournante à ce détestable trafic et que, fait plus surprenant, l’Irak, chiite et allié de l’Iran, a fermé les yeux lors du transit de cette cargaison d’armes dans son territoire. Sans oublier la Syrie, laquelle avance étendard pro iranien déployé devant elle, n’ayant plus rien à perdre. Selon les dépêches d’agence, le périple de cette cargaison d’armes dangereuses, dont des missiles chinois ou de fabrication iranienne avec une portée de près de 200 km, fut bien compliqué afin de déjouer les activités de surveillance satellitaire ? Or, la CIA et le Mossad ont fonctionné main dans la main, même si c’est l’état-major de Tsahal qui a gardé la haute main sur toute cette affaire.



    Quelles leçons tirer de cet incident qui est très grave ? D’abord, concernant l’Iran, centre nerveux du terrorisme, le pouvoir du nouveau président n’est pas incontesté puisque des cercles puissants dans le pays déploient une activité diplomatique et militaire parallèle… A moins, ce qu’il ne faut pas exclure, que les amis de M. Rouhani eux-mêmes jouent double jeu, une sorte de politique à la Janus : une face souriante en public et plus grimaçante en privé, dans les coulisses. Dans ce cas, il ne faudrait faire aucune confiance aux pourparlers de Genève, ne jamais lever les sanctions contre l’Iran, pas même d’un millimètre, puisque ces gens ne sont définitivement pas fiables…

    Le cas de l’Irak, pourtant aidé et soutenu par les USA, est plus surprenant et plus inquiétant. Quand on pense que certains scénarii d’intervention israélienne contre le nucléaire iranien incluaient une violation de l’espace aérien irakien avec la complaisance des autorités, on réalise qu’on est vraiment loin du compte : l’Irak serait donc devenu une sorte de satellite de l’Iran, donnant consistance à cet arc chiite que même le roi de Jordanie redoutant… La CIA, bien implantée en Irak, ne peut pas ne pas avoir pris bonne note de cette affaire.

    Mais le Soudan est impliqué lui aussi ; et ce n’est pas la première fois puisque l’aviation israélienne avait déjà pulvérisé des convois d’armes en territoire soudanais. En fin, la mer rouge sert de point de ralliement puisque le navire a été arraisonné dans ses eaux.

    La dernière leçon qui s’impose porte sur les relations entre l’Etat juif et l’Amérique de M. Obama qui ne pratique plus une politique de franche amitié et de soutien à l’égard d’Israël. Certes, son mandat touchera bientôt à sa fin et les efforts qu’il déploie pour renouer avec l’Iran et faciliter la paix avec les Palestiniens n’iront pas bien loin. Les USA se désengagent du reste du monde, ce qui les intéresse aujourd’hui, c’est l’Asie où ils surveillent la Chine comme son surveille le lait sur le feu. Ils n’ont presque plus besoin de pétrole, ils ont chez eux de quoi faire. Le Proche Orient n’a plus qu’un problème à régler : le conflit israélo-arabe… Etc…

    Mais cette vision est à court terme car la crise ukrainienne vient nous le rappeler opportunément. M. Poutine réécrit et redéfinit les frontières en Europe. Du jamais vu. On voit bien que les analyses de M. Obama sont hâtives et qu’il est temps pour les USA de revenir sur les devants de la scène.

    La crise ukrainienne est inquiétante et n’a auciun aspect positif : John Kerry va devoir, de longs mois durant, relâcher la pression sur Israël et exercer son ingéniosité diplomatique qui est si grande, ailleurs qu’au Proche Orient.. C’est ça déjà de gagné.

    Maurice Ruben-Hayoun.


      
    Selon moi il me semble que Kerry va au contraire continuer à faire une pression médiatique sur Israel pour montrer que les USA sont impliqués dans les affaires du monde: et que ses efforts soient couronnés de succès on non, c'est une  situation win-win pour lui, puisque dans tous les cas de figure Kerry et donc Obama seront dignes du Nobel.
    Et dans cette affaire les dindons de cette/la farce seront les Israeliens puisque Kerry n'aura pas mis une seule fois le pied à Gaza.
    (Contre la Russie les USA n'ont qu'à suivre ce que décide l'ONU puisque, in fine, peu leur importe le résultat de la crise ukrainienne dans les affaires intérieures américaines).
    `

    beced



    Messages : 11166
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par beced le Mer 11 Mar - 8:02

    Le "faucon" ayatollah Mohammad Yazdi, ancien ministre iranien de la Justice connu pour son intransigeance, a été élu aujourd'hui à la surprise générale à la tête de l'Assemblée des experts, qui désigne et peut révoquer le guide de la Révolution iranienne. 

    Son prédécesseur l'ayatollah Mohammad Reza Mahdavi Kani, qui était en poste depuis 2011, est décédé en octobre dernier à l'âge de 83 ans.  L'ayatollah Yazdi a battu l'ancien président Ali Akbar Hashemi Rafsanjani par 47 voix contre 24 lors du vote de l'assemblée, précise l'agence de presse Fars.  "C'est une amère défaite pour l'ayatollah Rafsanjani. Même s'il garde de l'influence, il n'apparaît plus comme un pilier de la République islamique", a déclaré Hossein Rassam, ancien analyste politique à l'ambassade du Royaume-Uni à Téhéran.  

    Cette élection intervient alors que la République islamique et les pays du P5+1 (Etats-Unis, France, Russie, Chine, Grande-Bretagne et Allemagne) cherchent à conclure un accord politique d'ici la fin mars sur le programme nucléaire iranien, avant de tenter de s'entendre sur un accord définitif au plus tard le 30 juin.
     (Le Figaro )
     Il avait soutenu les attentats-suicides contre Israel. Même les autres mollah (j'aime bien ce mot là), le considèrent comme extrémiste...Shocked


    Mohammad Yazdi

    :
    :
    Mohammad Taghi Mesbah Yazdi (son meilleur profil, je pense )....
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Mer 11 Mar - 12:22

    beced a écrit:Le "faucon" ayatollah Mohammad Yazdi, ancien ministre iranien de la Justice connu pour son intransigeance, a été élu aujourd'hui à la surprise générale à la tête de l'Assemblée des experts, qui désigne et peut révoquer le guide de la Révolution iranienne. 

    Son prédécesseur l'ayatollah Mohammad Reza Mahdavi Kani, qui était en poste depuis 2011, est décédé en octobre dernier à l'âge de 83 ans.  L'ayatollah Yazdi a battu l'ancien président Ali Akbar Hashemi Rafsanjani par 47 voix contre 24 lors du vote de l'assemblée, précise l'agence de presse Fars.  "C'est une amère défaite pour l'ayatollah Rafsanjani. Même s'il garde de l'influence, il n'apparaît plus comme un pilier de la République islamique", a déclaré Hossein Rassam, ancien analyste politique à l'ambassade du Royaume-Uni à Téhéran.  

    Cette élection intervient alors que la République islamique et les pays du P5+1 (Etats-Unis, France, Russie, Chine, Grande-Bretagne et Allemagne) cherchent à conclure un accord politique d'ici la fin mars sur le programme nucléaire iranien, avant de tenter de s'entendre sur un accord définitif au plus tard le 30 juin.
     (Le Figaro )
     Il avait soutenu les attentats-suicides contre Israel. Même les autres mollah (j'aime bien ce mot là), le considèrent comme extrémiste...Shocked


    Mohammad Yazdi

    :
    :
    Mohammad Taghi Mesbah Yazdi (son meilleur profil, je pense )....
    Mais depuis quand l'occident devrait-il se préoccuper de l'avenir d'Israël, alors qu'il s'est déjà suicidé en perdant son âme ?

    beced



    Messages : 11166
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par beced le Sam 28 Mar - 18:31

    'What Iran needs now is a more modern leader – a mullah lite.'
    Shappi Khorsandi
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Sam 28 Mar - 18:35

    Flavius a écrit:
    Mais depuis quand l'occident devrait-il se préoccuper de l'avenir d'Israël, alors qu'il s'est déjà suicidé en perdant son âme ?
    Vive Obama et sa clairvoyance politique !

    beced



    Messages : 11166
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par beced le Jeu 2 Avr - 19:47

     EUROPE ECOLOGIE LES VERTS (EELV)  dont on connait leur position fondamentale antinucléaire ,  demande à la France de ne pas céder aux "pressions d'Israel" en ce qui concerne le …..nucléaire iranien…
    :
    Dit autrement EELV  est d'accord pour une course au nucléaire au Moyen Orient.

    « La France ne doit pas céder à la pression israélienne », signé par Sandrine Rousseau, porte-parole national, Julien Bayou, porte-parole national, Marjorie Delmond, attachée de presse, EELV (25 mars 2015 ).
    Il s'agit bien de l'Iran EELV, pays qui finance le terrorisme international, pend les homosexuels et les apostats, emprisonne les femmes qui ne portent pas le foulard, et dont un général a dit cette semaine "la destruction d'Israel est non-négotiable"...
    Une sorte d'application de la citation de Pascal : "Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà."….
            
    avatar
    Ara



    Messages : 3536
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Ara le Jeu 2 Avr - 19:59

    beced a écrit: EUROPE ECOLOGIE LES VERTS (EELV)  dont on connait leur position fondamentale antinucléaire ,  demande à la France de ne pas céder aux "pressions d'Israel" en ce qui concerne le …..nucléaire iranien…
    :
    Dit autrement EELV  est d'accord pour une course au nucléaire au Moyen Orient.

    « La France ne doit pas céder à la pression israélienne », signé par Sandrine Rousseau, porte-parole national, Julien Bayou, porte-parole national, Marjorie Delmond, attachée de presse, EELV (25 mars 2015 ).
    Il s'agit bien de l'Iran EELV, pays qui finance le terrorisme international, pend les homosexuels et les apostats, emprisonne les femmes qui ne portent pas le foulard, et dont un général a dit cette semaine "la destruction d'Israel est non-négotiable"...
    Une sorte d'application de la citation de Pascal : "Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà."….
            

    Bien vu, bien dit .


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Ven 3 Avr - 18:32

    beced a écrit: EUROPE ECOLOGIE LES VERTS (EELV)  dont on connait leur position fondamentale antinucléaire ,  demande à la France de ne pas céder aux "pressions d'Israel" en ce qui concerne le …..nucléaire iranien…
    :
    Dit autrement EELV  est d'accord pour une course au nucléaire au Moyen Orient.

    « La France ne doit pas céder à la pression israélienne », signé par Sandrine Rousseau, porte-parole national, Julien Bayou, porte-parole national, Marjorie Delmond, attachée de presse, EELV (25 mars 2015 ).
    Il s'agit bien de l'Iran EELV, pays qui finance le terrorisme international, pend les homosexuels et les apostats, emprisonne les femmes qui ne portent pas le foulard, et dont un général a dit cette semaine "la destruction d'Israel est non-négotiable"...
    Une sorte d'application de la citation de Pascal : "Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà."….
            


    Ben vous savez bien s'il y a un parti dont  la cohérence est le credo, c'est celui de EELV. Mais rassurez-vous, ils se dirigent peu à peu vers l'implosion.
    avatar
    Azalee



    Messages : 7710
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Azalee le Ven 3 Avr - 19:27

    Flavius a écrit:


    Ben vous savez bien s'il y a un parti dont  la cohérence est le credo, c'est celui de EELV. Mais rassurez-vous, ils se dirigent peu à peu vers l'implosion.
    Leur idéologie d'extrême gauche passe avant l'écologie. Comment s'étonner de leur faible score aux élections ?
    Ils n'ont que ce qu'il mérite. L'écologie politique est une aberration, la preuve ! 
    Vivement l'écologie de la politique !


    Dernière édition par Azalee le Sam 4 Avr - 17:09, édité 1 fois


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Ymar



    Messages : 5126
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 65
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Ymar le Sam 4 Avr - 13:53

    Azalee a écrit:
    Leur idéologie d'extrême gauche passe avant l'écologie. Comment s'étonner de leur faible score aux élection ?
    Ils n'ont que ce qu'il mérite. L'écologie politique est une aberration, la preuve ! 
    Vivement l'écologie de la politique !

    Azalée,

     Je m'étais déjà exprimé à ce sujet par le passé.

    Ils sont quand même surprenants et je dirais même qu'ils me font rigoler car pour ce qu'il en est l'écologie est le domaine de tous, 
    alors la rattacher à une option politique  Fou


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Azalee



    Messages : 7710
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Azalee le Sam 4 Avr - 17:13

    Ymar a écrit:

    Azalée,

     Je m'étais déjà exprimé à ce sujet par le passé.

    Ils sont quand même surprenants et je dirais même qu'ils me font rigoler car pour ce qu'il en est l'écologie est le domaine de tous, 
    alors la rattacher à une option politique  Fou
    J'ai cru entendre que le mouvement allait se scinder en deux. 
    2% des suffrages et il veulent les diviser par deux.... Et ça veut faire pression sur le gouvernement....  Shocked


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Ymar



    Messages : 5126
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 65
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Ymar le Sam 4 Avr - 17:58

    Azalee a écrit:
    J'ai cru entendre que le mouvement allait se scinder en deux. 
    2% des suffrages et il veulent les diviser par deux.... Et ça veut faire pression sur le gouvernement....  Shocked

    Azalée,

    Quoi de plus normal, 1 est le seul truc à leur portée car ils ne sont que dans la querelle d'ego.

    De sacrés saltimbanques surtout quand on voit V.Placé qui ne veut que l'être ( très dangereux à mon goût ), C.Duflot adepte du mascaret et N.Mamère, ce type c'est le comble!


    Dernière édition par Ymar le Dim 5 Avr - 12:53, édité 1 fois


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Sam 4 Avr - 20:31

    Azalee a écrit:
    Leur idéologie d'extrême gauche passe avant l'écologie. Comment s'étonner de leur faible score aux élections ?
    Ils n'ont que ce qu'il mérite. L'écologie politique est une aberration, la preuve ! 
    Vivement l'écologie de la politique !


    Il n'y a en a aucun dans ce parti qui trouve grâce à mes yeux. Ils me sortent par les yeux...
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Sam 4 Avr - 20:33

    Azalee a écrit:
    J'ai cru entendre que le mouvement allait se scinder en deux. 
    2% des suffrages et il veulent les diviser par deux.... Et ça veut faire pression sur le gouvernement....  Shocked


    Il n'y a encore que Hollande pour penser qu'ils peuvent lui faire du mal aux élections. A mon avis, il n'a pas besoin d'eux pour ça. Il s'en sort très bien tout seul ! rire rire
    avatar
    Azalee



    Messages : 7710
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Azalee le Sam 4 Avr - 21:00

    Flavius a écrit:


    Il n'y a encore que Hollande pour penser qu'ils peuvent lui faire du mal aux élections. A mon avis, il n'a pas besoin d'eux pour ça. Il s'en sort très bien tout seul ! rire rire
    Au stade où en est le PS, il coucherait avec les verts si ça ne devait lui rapporter qu'une seule voix. 


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Moiself



    Messages : 7396
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Moiself le Sam 4 Avr - 22:23

    Azalee a écrit:
    Au stade où en est le PS, il coucherait avec les verts si ça ne devait lui rapporter qu'une seule voix. 
    Ça ferait une victime de plus, déja que Valérie en était toute verte ...depuis un bon moment !  Zinzin
    avatar
    Azalee



    Messages : 7710
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Azalee le Sam 4 Avr - 23:23

    Moiself a écrit:
    Ça ferait une victime de plus, déja que Valérie en était toute verte ...depuis un bon moment !  Zinzin
    Même Placé serait prêt à coucher pour un poste de ministre ! 


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Pasta



    Messages : 881
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Pasta le Dim 5 Avr - 8:34

    Flavius a écrit:


    Il n'y a en a aucun dans ce parti qui trouve grâce à mes yeux. Ils me sortent par les yeux...

    Je suis du même avis que toi !!
    Ce sont des gens assoiffés de pouvoir ,des opportunistes qui pensent plus a mettre leur Q dans le siège d'un ministre qu'autre chose


    _________________
    Siamo talmente circondati dalla falsità che la sincerità viene recepita come un'offesa.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Dim 5 Avr - 12:45

    Azalee a écrit:
    Même Placé serait prêt à coucher pour un poste de ministre ! 
    Ah, Placé le bouddha bien nommé, un lèche boules qui tuerait père et mère pour obtenir un maroquin. 
    Et dire que ces gens s'étaient présentés pour faire de la politique autrement. Depuis on n'a jamais vu pires opportunistes que ces blaireaux.

    Et au fait que représentent-ils ? que dalle ! Et j'apprends ce matin que 65% des Français ont une mauvaise opinion des Verts. Les autres s'en tapent.
    Il faut dire quand on vois une nullité acculturée comme Barbara Pompili qui a la prétention de devenir ministre, elle qui n'a jamais travaillé autrement que comme attachée parlementaire, poste que beaucoup d'élus attribuent à leur secrétaire, leur gouvernante, leur épouse, leur neveu qu'on ne sait plus où caser après qu'il ait été rejeté de toutes les écoles, etc, je me dis que le niveau politique de la France est des plus médiocres et les résultats sont là pour nous le rappeler.
    Qui dans cette classe politique pense réellement à l'avenir de notre pays. Je ne constate que stratégie politique et résistance au changement pour conserver son poste. Ces gens me dégoûtent au plus haut point. Et ce n'est pas normal que je me sente obligé de voter pour le moins pire alors que l'on devrait rechercher l'excellence.
    Pour se passer de ces merdeux, faudra-t-il attendre qu'il prennent tous en même temps un bateau voué au naufrage ? 
    avatar
    Azalee



    Messages : 7710
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Azalee le Dim 5 Avr - 13:26

    Flavius a écrit:
    Ah, Placé le bouddha bien nommé, un lèche boules qui tuerait père et mère pour obtenir un maroquin. 
    Et dire que ces gens s'étaient présentés pour faire de la politique autrement. Depuis on n'a jamais vu pires opportunistes que ces blaireaux.

    Et au fait que représentent-ils ? que dalle ! Et j'apprends ce matin que 65% des Français ont une mauvaise opinion des Verts. Les autres s'en tapent.
    Il faut dire quand on vois une nullité acculturée comme Barbara Pompili qui a la prétention de devenir ministre, elle qui n'a jamais travaillé autrement que comme attachée parlementaire, poste que beaucoup d'élus attribuent à leur secrétaire, leur gouvernante, leur épouse, leur neveu qu'on ne sait plus où caser après qu'il ait été rejeté de toutes les écoles, etc, je me dis que le niveau politique de la France est des plus médiocres et les résultats sont là pour nous le rappeler.
    Qui dans cette classe politique pense réellement à l'avenir de notre pays. Je ne constate que stratégie politique et résistance au changement pour conserver son poste. Ces gens me dégoûtent au plus haut point. Et ce n'est pas normal que je me sente obligé de voter pour le moins pire alors que l'on devrait rechercher l'excellence.
    Pour se passer de ces merdeux, faudra-t-il attendre qu'il prennent tous en même temps un bateau voué au naufrage ? 
     J'ai écouté en pointillés Pompili hier soir. 
    Le slogan "faire de la politique autrement" n'est qu'un slogan. C'est du vent. Là aussi, on trouve des gens issus majoritairement de la fonction publique qui pensent que seul l'argent gagné au service de l'Etat est honorable. 
    Ils ne connaissent rien à l'économie et passent leur temps à porter des jugements moraux sur tout ce qui n'est pas le service de l'Etat et pensent que le privé est juste bon à financer la pléthore d'élus dont ils espèrent faire partie le plus longtemps possible.
    Il me font penser aux aux FDG et PCF qui parlent de nouvelle gauche avec à sa tête Mélenchon et des idées qui n'ont pas évoluées d'un iota depuis les années 50 (et je suis gentille). La Grèce et l'Espagne leur laisse espérer une chance de victoire,  c'est peut-être pour ça que Duflot les courtise. 
    Pas de bol, les gens leur préfèrent le FN ! La France n'est ni l'Espagne, ni la Grèce, qui ont connu des dictatures d'extrême droite et préfèrent se tourner de l'autre côté. 
    Ils en reviendront.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Flavius



    Messages : 5555
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Flavius le Dim 5 Avr - 19:13

    Azalee a écrit:
     J'ai écouté en pointillés Pompili hier soir. 
    Le slogan "faire de la politique autrement" n'est qu'un slogan. C'est du vent. Là aussi, on trouve des gens issus majoritairement de la fonction publique qui pensent que seul l'argent gagné au service de l'Etat est honorable. 
    Ils ne connaissent rien à l'économie et passent leur temps à porter des jugements moraux sur tout ce qui n'est pas le service de l'Etat et pensent que le privé est juste bon à financer la pléthore d'élus dont ils espèrent faire partie le plus longtemps possible.
    Il me font penser aux aux FDG et PCF qui parlent de nouvelle gauche avec à sa tête Mélenchon et des idées qui n'ont pas évoluées d'un iota depuis les années 50 (et je suis gentille). La Grèce et l'Espagne leur laisse espérer une chance de victoire,  c'est peut-être pour ça que Duflot les courtise. 
    Pas de bol, les gens leur préfèrent le FN ! La France n'est ni l'Espagne, ni la Grèce, qui ont connu des dictatures d'extrême droite et préfèrent se tourner de l'autre côté. 
    Ils en reviendront.
    Ils en reviendront d'autant plus vite qu'ils s'apercevront qu'une dictature de gauche peut valoir une dictature de droite. Si l'on prend l'Union Soviétique on peut même affirmer qu'elle dure plus longtemps.

    Une bien bonne aussi : si l'EElV est contre le nucléaire en Occident, il serait plutôt pour que l'Iran dispose de sa bombinette pour se défendre...Mais pour se défendre de qui ? Il n'y a pas plus agressif que l'Iran...

    La direction nationale « d’EELV-les Verts » vient de publier un communiqué exhortant le gouvernement français à ne pas céder aux « pressions israéliennes » sur sa diplomatie visant à empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire. Sans le dire explicitement, nos écologistes hexagonaux cautionnent donc le projet des ayatollahs de se doter de centrales nucléaires, voire plus si affinités. Entre la transition énergétique planétaire et la détestation d’Israël, le cœur vert ne balance pas : C’est cette dernière qui l’emporte.

    beced



    Messages : 11166
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par beced le Ven 24 Juil - 10:43

    Dans une émission de France-Culture sur WC (Winston Churchill… Very Happy ) on y apprend que le seul pays qui a vraiment été choqué par les accords de Munich a été l'Amérique.  


    Ce qui est ironique si l'on sait l'enthousiasme de celle-ci après la conclusion des accords avec l'Iran, alors que la veille 
    des manifestations ont eu lieu et où on pouvait lire sur des banderoles "Mort à l'Amérique (et, évidemment, à Israel );  et 
    suivies le lendemain  par l'apparition du Guide suprême Ali Khamenei,  avec à ses côtés un fusil, et dont 
    le discours disait en substance "rien à cirer de cet accord"...  
    :    :
    :
    :
    :::::::::::: 
     :::::::::::: 
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    ........Les déclarations d'Ali Khamenei ont été auparavant critiquées par le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui a qualifié ces propos d'"extrêmement troublants".     
    ........Nucléaire: Paris perplexe face aux déclarations de l'ayatollah Khamenei ..........
    :

    Contenu sponsorisé

    Re: L'Iran n'a qu'une parole : détruire Israël par tous les moyens

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 22:33