Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Partagez

    Flavius



    Messages : 5152
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 4 Déc 2014 - 17:47

    aurore06 a écrit:
    Zemmour : UMP, apocalypse now !


    Voici le texte de la chronique d’Eric Zemmour ce matin sur RTL. S’appuyant sur le précédent duel Chirac-Balladur en 1995, il nous prédit un scénario catastrophe pour la droite avec l’affrontement Sarkozy-Juppé :

    Yves Calvi : La droite a déjà connu un duel présidentiel dans ses rangs et elle est bien partie pour en connaître un nouveau en 2017

    Eric Zemmour : Et oui, c’était il y a vingt ans. Jacques Chirac était candidat à la présidentielle et Edouard Balladur ne tarderait pas à le devenir. L’un avait été le ministre des finances de l’autre. On les appelait les « amis de trente ans » ! Chirac tenait l’appareil du RPR et avait le soutien des militants. Balladur était le candidat des médias et des élites. La gauche vivait la fin du second mandat de Mitterrand comme un calvaire et savait qu’elle n’avait aucune chance de gagner la présidentielle qui s’annonçait. Les élites de gauche ne cachaient pas alors leur tendresse pour le « modéré » Balladur. A l’époque, Nicolas Sarkozy avait choisi Edouard Balladur comme champion et vantait ses bons sondages. Alain Juppé était secrétaire général du RPR et garantissait Chirac de la fidélité du parti.

    Sarkozy s’apprête à endosser la tunique de Chirac, celle de chef de parti qui tient l’appareil avec le soutien des militants. Alain Juppé a déjà pris le rôle de Balladur, candidat chéri des médias et des élites. Sarkozy dit ce que veulent entendre les militants, sur la menace de l’immigration ou l’abrogation de la loi Taubira. Juppé dit ce que veulent entendre les médias et la gauche, sur l’identité heureuse et l’adoption pour les couples homosexuels. Les deux hommes se connaissent depuis plus de trente ans. L’un a été le ministre des affaires étrangères de l’autre. Pour la gauche, la situation est pire encore qu’il y a vingt ans. Son candidat n’a même pas une chance sérieuse d’accéder au second tour de la présidentielle de 2017. Cette disparition de la gauche décidera les deux champions de la droite à aller jusqu’au bout. Le combat sera inexpiable, les coups tordus, légions, les révélations sur les affaires des uns et des autres fleuriront comme crocus au printemps.

    Yves Calvi :
    Oui, mais la primaire dans tout ça ?

    Eric Zemmour :
    La primaire aurait dû les départager et assurer une sélection loyale mais elle sera, au contraire, le prétexte de la rupture et légitimera leur affrontement au premier tour de l’élection présidentielle. Sarkozy acceptera le principe de la primaire, mais réservée aux adhérents de l’UMP. Juppé voudra l’ouvrir aux centristes de l’UDI, du Modem de Bayrou et même, sans le dire, aux électeurs de gauche. Ces derniers, n’ayant plus de candidats crédibles, voudront choisir celui de l’UMP et mettre Juppé à la place de Sarkozy. La présidentielle se jouerait alors entièrement au sein de l’UMP puisque le seul enjeu serait le choix du candidat sélectionné pour battre Marine Le Pen au second tour.

    Sarkozy n’acceptera pas cette défaite annoncée. Il débaptisera l’UMP pour montrer que le parti est désormais à lui. Juppé rappelera qu’il a fondé l’UMP pour qu’elle soit le parti de la droite et du centre. Sarkozy se parera des atours de l’homme du peuple contre l’homme des élites, l’homme des militants contre celui des sondages, l’homme à poigne contre celui du laxisme. Juppé jouera le modéré contre l’excité, l’homme d’Etat contre le chef d’un clan. Le gaullo-social contre le libéral. Sarkozy se voudra le candidat de la droite républicaine. Juppé, sera le candidat de toutes les gauches,  y compris la droite. Les deux donneront leurs corps pour servir de rempart contre le front national.

    L’histoire est déjà écrite. On a même titre : « vingt ans après ! »

    Excellente analyse … Et Juppé ira jusqu’au bout, prenant posture sur posture , flattant le centre gauche et la gauche du centre !

    Sarkozy a intérêt à ce que les primaires soient les plus ouvertes possible par qu'il est le seul, en tout cas le croît-il à disposer d'un noyau dur qui est le plus important.
    avatar
    Ymar



    Messages : 4803
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ymar le Jeu 4 Déc 2014 - 19:31

    Flavius a écrit:

    Le renouvellement de la classe politique est en marche...

    Flavius,

    Allons NS ne cesse de parler de renouveau, Panurge et ses collègues savent très bien nous tenter
    d'herbe fraîche pour transhumer.
    Au lieu de nous promettre monts et merveilles ils devraient se faire stagiaires en entreprises, en discutant
    avec quelques clients depuis quelques semaines il en est même qui le souhaitent en particulier sur
    les règles administratives ( diverses et variées ) et aimeraient les voir se dépatouiller dans les méandres
    qu'ils se plaisent à pondre et ainsi faire leurs bilans de compétences, ça peut être marrant.


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5152
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 4 Déc 2014 - 19:55

    Ymar a écrit:

    Flavius,

    Allons NS ne cesse de parler de renouveau, Panurge et ses collègues savent très bien nous tenter
    d'herbe fraîche pour transhumer.
    Au lieu de nous promettre monts et merveilles ils devraient se faire stagiaires en entreprises, en discutant
    avec quelques clients depuis quelques semaines il en est même qui le souhaitent en particulier sur
    les règles administratives ( diverses et variées ) et aimeraient les voir se dépatouiller dans les méandres
    qu'ils se plaisent à pondre et ainsi faire leurs bilans de compétences, ça peut être marrant.

    Je ne connais qu'une seule solution pour renouveler la classe politique.
    Décréter par ordonnance l'arrêt du cumul des mandats et de leur renouvellement à deux fois pour tous
    Inscrire dans la constitution que le mandat présidentiel se limitera à 7 ans non renouvelable.
    Nous devrions ainsi stopper cette féodalité où les élus ne pensent qu'à leur plan de carrière.
    On pourrait d'ailleurs faire en sorte que moins de privilèges soient accordés à la fonction, ce qui limiterait encore les postulants.
    avatar
    Ymar



    Messages : 4803
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ymar le Jeu 4 Déc 2014 - 19:59

    Flavius a écrit:

    Je ne connais qu'une seule solution pour renouveler la classe politique.
    Décréter par ordonnance l'arrêt du cumul des mandats et de leur renouvellement à deux fois pour tous
    Inscrire dans la constitution que le mandat présidentiel se limitera à 7 ans non renouvelable.
    Nous devrions ainsi stopper cette féodalité où les élus ne pensent qu'à leur plan de carrière.
    On pourrait d'ailleurs faire en sorte que moins de privilèges soient accordés à la fonction, ce qui limiterait encore les postulants.

    Flavius,

    A l'ordonnance près ce msg me rappelle " Le programme des Français pour 2012 " de Catart dont je
    m'empresse de dire que je n'ai aucune nouvelles malgré mes mails.


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5152
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 4 Déc 2014 - 20:09

    Ymar a écrit:

    Flavius,

    A l'ordonnance près ce msg me rappelle " Le programme des Français pour 2012 " de Catart dont je
    m'empresse de dire que je n'ai aucune nouvelles malgré mes mails.

    Ah bon ! Je ne savais pas que catart avait proposé ces mesures. Comme quoi, on n'a rien inventé depuis la roue. Mais il vrai que ces mesures sont frappées au coin du bon sens si l'on veut décaniller ses inamovibles enracinés dans leur sinécure.
    Cartart, je me rappelle du pseudo. Qu'est-il devenu, je n'en sais strictement rien.
    avatar
    Ara



    Messages : 3439
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ara le Dim 1 Fév 2015 - 13:29

    Abstraction faite de la haine primaire et systématique dont font preuve ses détracteurs, Sarkozy est donné favori dans les sondages.

    SONDAGE] Candidat préféré des sympathisants UMP pour 2017 : Nicolas Sarkozy 58% (+6), Juppé 27% (- 9), Fillon 5% (=)

    Selon un sondage Ifop exclusif pour Atlantico, Nicolas Sarkozy effectue une reprise en main dans le noyau dur des sympathisants UMP. La dynamique est maintenant de son côté, tandis que celle d'Alain Juppé freine brusquement après une période pourtant faste sur la fin de l'année 2014.




    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    Flavius



    Messages : 5152
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Dim 1 Fév 2015 - 20:41

    Ara a écrit:Abstraction faite de la haine primaire et systématique dont font preuve ses détracteurs, Sarkozy est donné favori dans les sondages.

    SONDAGE] Candidat préféré des sympathisants UMP pour 2017 : Nicolas Sarkozy 58% (+6), Juppé 27% (- 9), Fillon 5% (=)

    Selon un sondage Ifop exclusif pour Atlantico, Nicolas Sarkozy effectue une reprise en main dans le noyau dur des sympathisants UMP. La dynamique est maintenant de son côté, tandis que celle d'Alain Juppé freine brusquement après une période pourtant faste sur la fin de l'année 2014.




    Je pense que ce qui a freiné Juppé dans les sondages, c'est sa volonté d'arrimer le ventre mou centriste.
    Les Français semblent préférer un homme volontaire et d'autorité, neuf de préférence.
    avatar
    aurore11



    Messages : 705
    Date d'inscription : 30/12/2013
    Localisation : grasse 06

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par aurore11 le Mer 4 Fév 2015 - 8:07

    Lettre ouverte à Alain Juppé

    Il fut un temps, cher Alain Juppé, où en tant qu’ancien gaulliste – « le meilleur d’entre nous, disait Chirac » – vous aviez le sens de l’intérêt général et en l’occurence, aujourd’hui, le sens de l’intérêt de l’UMP ?

    Comme l’un des chapeaux à plumes qui ont dirigé l’UMP après l’éviction de Jean-François Coppé, vous avez totalement échoué à remonter le parti et à préparer l’alternance. Au point qu’il a fallu que Nicolas Sarkozy revienne – ce qu’il ne souhaitait vraiment pas – pour remettre de l’ordre dans la maison.

    Le moins que l’on pourrait attendre de vous, c’est de faire profil bas, après votre échec, et vous mettre dans le sillage du nouveau président de l’UMP élu démocratiquement par les militants. Au lieu de cela, vous jouez perso sans arrêt, n’ayant en vue, égoïstement,  que votre élection aux primaires de l’UMP en 2016 !

    Et ce matin, alors qu’un bureau national est prévu, dans l’après-midi, pour statuer sur la position officielle à adopter par l’UMP pour le second tour de l’élection partielle du Doubs, vous vous permettez de prendre position dans votre blog pour le candidat socialiste !

    Qui plus est, votre position d’aujourd’hui, est en totale opposition avec celle que vous aviez adoptée en 1990, comme président du RPR, en excluant Alain Carignon du mouvement pour avoir appelé « à faire barrage au Front national » !

    Ecoutez-vous, Alain Juppé :

       « Nous avons depuis des mois et des mois une ligne tout à fait claire. Nous voulons nous battre sous nos couleurs, nous n’avons rien de commun avec le Front national et nous n’avons pas du tout l’intention de faire la courte-échelle au Parti socialiste. Nous nous battons donc sur deux fronts. Alain Carignon a pris une position différente, il s’est mis lui-même en dehors du Rassemblement pour la république ».
     

    En 1990, vous avez donc exclu du RPR un responsable
    qui avait fait exactement ce que vous avez fait ce matin !


    On pourrait accepter cette conduite irresponsable d’un second couteau, mais pas du fondateur de l’UMP et de celui qui la co-dirigeait il y a peu !

    C’est un manque total de respect pour les militants qui, je le mesure chaque jour dans mon blog, sont en rupture totale avec vous ! Vous allez à contre-courant de la droitisation de l’électorat de droite et particulièrement des adhérents de l’UMP !

    C’est votre droit, mais alors, soyez consistant :

    « Quittez l’UMP, et rejoignez l’UDI,
    voire le modem de votre copain Bayrou ! »

    Vous y serez bien plus à l’aise, au côté de Bayrou ! Vous partagez avec lui la même ambition, la même capacité à la compromission avec les socialistes. Comme lui, si par malheur, en 2017, le second tour opposait Hollande à Marine Le Pen, vous appellerez à voter pour que Hollande puisse continuer à détruire notre pays !

    Vous écrivez dans votre blog, en parlant du Front national :

       « Son programme économique est celui de tous les dangers »


    C’est bizarre, votre jugement ne s’applique t-il pas  parfaitement à la politique menée par les socialistes depuis 30 mois ?

    Plus faux-cul que jamais, vous tentez de vous excuser quelques lignes plus bas :

       « Ce n’est pas pour autant que je vais m’engager dans un Front Républicain qui scellerait une alliance avec le PS. Le sens de mon combat, c’est de réussir l’alternance, c’est-à-dire de rompre avec la politique conduite depuis 2012 et qui a plongé notre pays dans le marasme ».

    Si vous appelez à voter PS contre le FN, vous êtes, que vous le vouliez ou non, de fait, dans le front républicain, ce piège tendu par la gauche et dans lequel vous êtes tombé. D’ailleurs, la preuve en est que le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a été le premier à saluer votre prise de position *** !

    Allez, un peu de courage ! Partez pour l’UDI, vous y rejoindrez d’autres précédents transfuges comme par exemple Chantal Jouanneau. Le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde vient d’appeler à voter socialiste dans le Doubs, comme vous.

    En partant, emmenez donc NKM avec vous,
    cette bobo de droite qui vous ressemble !

    Et basta …

    Invité
    Invité

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Mer 4 Fév 2015 - 10:54

    aurore06 a écrit:Lettre ouverte à Alain Juppé

    Il fut un temps, cher Alain Juppé, où en tant qu’ancien gaulliste – « le meilleur d’entre nous, disait Chirac » – vous aviez le sens de l’intérêt général et en l’occurence, aujourd’hui, le sens de l’intérêt de l’UMP ?

    Comme l’un des chapeaux à plumes qui ont dirigé l’UMP après l’éviction de Jean-François Coppé, vous avez totalement échoué à remonter le parti et à préparer l’alternance. Au point qu’il a fallu que Nicolas Sarkozy revienne – ce qu’il ne souhaitait vraiment pas – pour remettre de l’ordre dans la maison.

    Le moins que l’on pourrait attendre de vous, c’est de faire profil bas, après votre échec, et vous mettre dans le sillage du nouveau président de l’UMP élu démocratiquement par les militants. Au lieu de cela, vous jouez perso sans arrêt, n’ayant en vue, égoïstement,  que votre élection aux primaires de l’UMP en 2016 !

    Et ce matin, alors qu’un bureau national est prévu, dans l’après-midi, pour statuer sur la position officielle à adopter par l’UMP pour le second tour de l’élection partielle du Doubs, vous vous permettez de prendre position dans votre blog pour le candidat socialiste !

    Qui plus est, votre position d’aujourd’hui, est en totale opposition avec celle que vous aviez adoptée en 1990, comme président du RPR, en excluant Alain Carignon du mouvement pour avoir appelé « à faire barrage au Front national » !

    Ecoutez-vous, Alain Juppé :

       « Nous avons depuis des mois et des mois une ligne tout à fait claire. Nous voulons nous battre sous nos couleurs, nous n’avons rien de commun avec le Front national et nous n’avons pas du tout l’intention de faire la courte-échelle au Parti socialiste. Nous nous battons donc sur deux fronts. Alain Carignon a pris une position différente, il s’est mis lui-même en dehors du Rassemblement pour la république ».
     

    En 1990, vous avez donc exclu du RPR un responsable
    qui avait fait exactement ce que vous avez fait ce matin !


    On pourrait accepter cette conduite irresponsable d’un second couteau, mais pas du fondateur de l’UMP et de celui qui la co-dirigeait il y a peu !

    C’est un manque total de respect pour les militants qui, je le mesure chaque jour dans mon blog, sont en rupture totale avec vous ! Vous allez à contre-courant de la droitisation de l’électorat de droite et particulièrement des adhérents de l’UMP !

    C’est votre droit, mais alors, soyez consistant :

    « Quittez l’UMP, et rejoignez l’UDI,
    voire le modem de votre copain Bayrou ! »

    Vous y serez bien plus à l’aise, au côté de Bayrou ! Vous partagez avec lui la même ambition, la même capacité à la compromission avec les socialistes. Comme lui, si par malheur, en 2017, le second tour opposait Hollande à Marine Le Pen, vous appellerez à voter pour que Hollande puisse continuer à détruire notre pays !

    Vous écrivez dans votre blog, en parlant du Front national :

       « Son programme économique est celui de tous les dangers »


    C’est bizarre, votre jugement ne s’applique t-il pas  parfaitement à la politique menée par les socialistes depuis 30 mois ?

    Plus faux-cul que jamais, vous tentez de vous excuser quelques lignes plus bas :

       « Ce n’est pas pour autant que je vais m’engager dans un Front Républicain qui scellerait une alliance avec le PS. Le sens de mon combat, c’est de réussir l’alternance, c’est-à-dire de rompre avec la politique conduite depuis 2012 et qui a plongé notre pays dans le marasme ».

    Si vous appelez à voter PS contre le FN, vous êtes, que vous le vouliez ou non, de fait, dans le front républicain, ce piège tendu par la gauche et dans lequel vous êtes tombé. D’ailleurs, la preuve en est que le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a été le premier à saluer votre prise de position *** !

    Allez, un peu de courage ! Partez pour l’UDI, vous y rejoindrez d’autres précédents transfuges comme par exemple Chantal Jouanneau. Le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde vient d’appeler à voter socialiste dans le Doubs, comme vous.

    En partant, emmenez donc NKM avec vous,
    cette bobo de droite qui vous ressemble !

    Et basta …

    www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/.

    Merci pour ce site que je ne connaissais pas, sincèrement rire

    Vous l'aurez compris, l'auteur de ce site n'a pas vraiment voté Hollande !
    Après la victoire de Hollande, il pressentait que la déception allait venir très vite
    avatar
    Ymar



    Messages : 4803
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ymar le Mer 4 Fév 2015 - 10:56

    Excusez moi, je ne peux pas résister Peureux



    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Ara



    Messages : 3439
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ara le Mer 4 Fév 2015 - 11:46

    aurore06 a écrit:Lettre ouverte à Alain Juppé

    Il fut un temps, cher Alain Juppé, où en tant qu’ancien gaulliste – « le meilleur d’entre nous, disait Chirac » – vous aviez le sens de l’intérêt général et en l’occurence, aujourd’hui, le sens de l’intérêt de l’UMP ?

    Comme l’un des chapeaux à plumes qui ont dirigé l’UMP après l’éviction de Jean-François Coppé, vous avez totalement échoué à remonter le parti et à préparer l’alternance. Au point qu’il a fallu que Nicolas Sarkozy revienne – ce qu’il ne souhaitait vraiment pas – pour remettre de l’ordre dans la maison.

    Le moins que l’on pourrait attendre de vous, c’est de faire profil bas, après votre échec, et vous mettre dans le sillage du nouveau président de l’UMP élu démocratiquement par les militants. Au lieu de cela, vous jouez perso sans arrêt, n’ayant en vue, égoïstement,  que votre élection aux primaires de l’UMP en 2016 !

    Et ce matin, alors qu’un bureau national est prévu, dans l’après-midi, pour statuer sur la position officielle à adopter par l’UMP pour le second tour de l’élection partielle du Doubs, vous vous permettez de prendre position dans votre blog pour le candidat socialiste !

    Qui plus est, votre position d’aujourd’hui, est en totale opposition avec celle que vous aviez adoptée en 1990, comme président du RPR, en excluant Alain Carignon du mouvement pour avoir appelé « à faire barrage au Front national » !

    Ecoutez-vous, Alain Juppé :

       « Nous avons depuis des mois et des mois une ligne tout à fait claire. Nous voulons nous battre sous nos couleurs, nous n’avons rien de commun avec le Front national et nous n’avons pas du tout l’intention de faire la courte-échelle au Parti socialiste. Nous nous battons donc sur deux fronts. Alain Carignon a pris une position différente, il s’est mis lui-même en dehors du Rassemblement pour la république ».
     

    En 1990, vous avez donc exclu du RPR un responsable
    qui avait fait exactement ce que vous avez fait ce matin !


    On pourrait accepter cette conduite irresponsable d’un second couteau, mais pas du fondateur de l’UMP et de celui qui la co-dirigeait il y a peu !

    C’est un manque total de respect pour les militants qui, je le mesure chaque jour dans mon blog, sont en rupture totale avec vous ! Vous allez à contre-courant de la droitisation de l’électorat de droite et particulièrement des adhérents de l’UMP !

    C’est votre droit, mais alors, soyez consistant :

    « Quittez l’UMP, et rejoignez l’UDI,
    voire le modem de votre copain Bayrou ! »

    Vous y serez bien plus à l’aise, au côté de Bayrou ! Vous partagez avec lui la même ambition, la même capacité à la compromission avec les socialistes. Comme lui, si par malheur, en 2017, le second tour opposait Hollande à Marine Le Pen, vous appellerez à voter pour que Hollande puisse continuer à détruire notre pays !

    Vous écrivez dans votre blog, en parlant du Front national :

       « Son programme économique est celui de tous les dangers »


    C’est bizarre, votre jugement ne s’applique t-il pas  parfaitement à la politique menée par les socialistes depuis 30 mois ?

    Plus faux-cul que jamais, vous tentez de vous excuser quelques lignes plus bas :

       « Ce n’est pas pour autant que je vais m’engager dans un Front Républicain qui scellerait une alliance avec le PS. Le sens de mon combat, c’est de réussir l’alternance, c’est-à-dire de rompre avec la politique conduite depuis 2012 et qui a plongé notre pays dans le marasme ».

    Si vous appelez à voter PS contre le FN, vous êtes, que vous le vouliez ou non, de fait, dans le front républicain, ce piège tendu par la gauche et dans lequel vous êtes tombé. D’ailleurs, la preuve en est que le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a été le premier à saluer votre prise de position *** !

    Allez, un peu de courage ! Partez pour l’UDI, vous y rejoindrez d’autres précédents transfuges comme par exemple Chantal Jouanneau. Le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde vient d’appeler à voter socialiste dans le Doubs, comme vous.

    En partant, emmenez donc NKM avec vous,
    cette bobo de droite qui vous ressemble !

    Et basta …

    Excellent !!


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)

    Invité
    Invité

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Mer 4 Fév 2015 - 12:05

    Ymar a écrit:Excusez moi, je ne peux pas résister Peureux


    Pas mal rire
    avatar
    cristaline



    Messages : 3104
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par cristaline le Mer 4 Fév 2015 - 12:52

    J'applaudis des deux mains, également, à la lettre adressée à Juppé, le pire démago jamais rencontré !

    Un traître ! 

    merci, Aurore, 

    avatar
    Flavius



    Messages : 5152
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 5 Fév 2015 - 17:30

    aurore06 a écrit:Lettre ouverte à Alain Juppé

    Il fut un temps, cher Alain Juppé, où en tant qu’ancien gaulliste – « le meilleur d’entre nous, disait Chirac » – vous aviez le sens de l’intérêt général et en l’occurence, aujourd’hui, le sens de l’intérêt de l’UMP ?

    Comme l’un des chapeaux à plumes qui ont dirigé l’UMP après l’éviction de Jean-François Coppé, vous avez totalement échoué à remonter le parti et à préparer l’alternance. Au point qu’il a fallu que Nicolas Sarkozy revienne – ce qu’il ne souhaitait vraiment pas – pour remettre de l’ordre dans la maison.

    Le moins que l’on pourrait attendre de vous, c’est de faire profil bas, après votre échec, et vous mettre dans le sillage du nouveau président de l’UMP élu démocratiquement par les militants. Au lieu de cela, vous jouez perso sans arrêt, n’ayant en vue, égoïstement,  que votre élection aux primaires de l’UMP en 2016 !

    Et ce matin, alors qu’un bureau national est prévu, dans l’après-midi, pour statuer sur la position officielle à adopter par l’UMP pour le second tour de l’élection partielle du Doubs, vous vous permettez de prendre position dans votre blog pour le candidat socialiste !

    Qui plus est, votre position d’aujourd’hui, est en totale opposition avec celle que vous aviez adoptée en 1990, comme président du RPR, en excluant Alain Carignon du mouvement pour avoir appelé « à faire barrage au Front national » !

    Ecoutez-vous, Alain Juppé :

       « Nous avons depuis des mois et des mois une ligne tout à fait claire. Nous voulons nous battre sous nos couleurs, nous n’avons rien de commun avec le Front national et nous n’avons pas du tout l’intention de faire la courte-échelle au Parti socialiste. Nous nous battons donc sur deux fronts. Alain Carignon a pris une position différente, il s’est mis lui-même en dehors du Rassemblement pour la république ».
     

    En 1990, vous avez donc exclu du RPR un responsable
    qui avait fait exactement ce que vous avez fait ce matin !


    On pourrait accepter cette conduite irresponsable d’un second couteau, mais pas du fondateur de l’UMP et de celui qui la co-dirigeait il y a peu !

    C’est un manque total de respect pour les militants qui, je le mesure chaque jour dans mon blog, sont en rupture totale avec vous ! Vous allez à contre-courant de la droitisation de l’électorat de droite et particulièrement des adhérents de l’UMP !

    C’est votre droit, mais alors, soyez consistant :

    « Quittez l’UMP, et rejoignez l’UDI,
    voire le modem de votre copain Bayrou ! »

    Vous y serez bien plus à l’aise, au côté de Bayrou ! Vous partagez avec lui la même ambition, la même capacité à la compromission avec les socialistes. Comme lui, si par malheur, en 2017, le second tour opposait Hollande à Marine Le Pen, vous appellerez à voter pour que Hollande puisse continuer à détruire notre pays !

    Vous écrivez dans votre blog, en parlant du Front national :

       « Son programme économique est celui de tous les dangers »


    C’est bizarre, votre jugement ne s’applique t-il pas  parfaitement à la politique menée par les socialistes depuis 30 mois ?

    Plus faux-cul que jamais, vous tentez de vous excuser quelques lignes plus bas :

       « Ce n’est pas pour autant que je vais m’engager dans un Front Républicain qui scellerait une alliance avec le PS. Le sens de mon combat, c’est de réussir l’alternance, c’est-à-dire de rompre avec la politique conduite depuis 2012 et qui a plongé notre pays dans le marasme ».

    Si vous appelez à voter PS contre le FN, vous êtes, que vous le vouliez ou non, de fait, dans le front républicain, ce piège tendu par la gauche et dans lequel vous êtes tombé. D’ailleurs, la preuve en est que le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a été le premier à saluer votre prise de position *** !

    Allez, un peu de courage ! Partez pour l’UDI, vous y rejoindrez d’autres précédents transfuges comme par exemple Chantal Jouanneau. Le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde vient d’appeler à voter socialiste dans le Doubs, comme vous.

    En partant, emmenez donc NKM avec vous,
    cette bobo de droite qui vous ressemble !

    Et basta …


    beced



    Messages : 10556
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par beced le Jeu 7 Mai 2015 - 18:14

    Rebondissement sur les juges et Sarkozy : l'émission de C' dans l'air de ce soir, est éclairante et rend .... perplexe !
    Mais en tout cas c'est passionnnant!
     
    avatar
    Belga Bleu



    Messages : 48
    Date d'inscription : 12/01/2014

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Belga Bleu le Lun 11 Mai 2015 - 8:03

    Flavius a écrit:Et bien amis de droite, du centre, comme de gauche, je souhaiterai que vous commentiez le retour de celui qui avait par trois fois affirmé que s'il n'était pas élu aux dernières présidentielles, il abandonnerait la politique.
    Le pouvoir serait-il une maladie qui, lorsque l'on en est atteint, est incurable ?
    Personnellement, j'ai des éléments qui militent pour cette thèse. Peut-on parler d'une addiction au pouvoir ?
    Plus précisément, êtes-vous pour ou contre ce come back , et comment analysez vous la décision de l'ex ? Est-ce une bonne ou mauvaise idée ? Merci d'avance pour vos commentaires dont je sais déjà qu'ils seront pertinents...















    Il est souvent difficile de se passer une addiction, c'est un peu comme le fumeur qui vous dit, promis lundi j'arrêt de fumer et qu'un mois plus tard on voit tirer sur une clope à la terrasse d'un troquet..., le problème c'es son retour est-il une alternative positive à la catastrophe du Président normal.
    avatar
    Ymar



    Messages : 4803
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ymar le Lun 11 Mai 2015 - 8:35

    Belga Bleu a écrit:















    Il est souvent difficile de se passer une addiction, c'est un peu comme le fumeur qui vous dit, promis lundi j'arrêt de fumer et qu'un mois plus tard on voit tirer sur une clope à la terrasse d'un troquet..., le problème c'es son retour est-il une alternative positive à la catastrophe du Président normal.

    Belga, 

    Bonne surprise que de vous lire

    Rares sont les politiques qui n'ont pas repris du plat malgré une première assiette bien servie, le plus avide à mon sens restant VGE...


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.

    Invité
    Invité

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Lun 11 Mai 2015 - 8:50

    Belga Bleu a écrit:
    Il est souvent difficile de se passer une addiction, c'est un peu comme le fumeur qui vous dit, promis lundi j'arrêt de fumer et qu'un mois plus tard on voit tirer sur une clope à la terrasse d'un troquet..., le problème c'es son retour est-il une alternative positive à la catastrophe du Président normal.

    Hello voisin belge, contente de te lire, reviens plus souvent Belga
    avatar
    Azalee



    Messages : 7157
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Azalee le Lun 11 Mai 2015 - 13:06

    Belga Bleu a écrit:















    Il est souvent difficile de se passer une addiction, c'est un peu comme le fumeur qui vous dit, promis lundi j'arrêt de fumer et qu'un mois plus tard on voit tirer sur une clope à la terrasse d'un troquet..., le problème c'es son retour est-il une alternative positive à la catastrophe du Président normal.
    Le retour à l'anonymat est impossible voir intenable pour les gens comme lui.
    En plus, il vaut sa revanche ce qui ne me parait pas être un bon motif pour se présenter à une élection. Je suis contre sa candidature parce qu'elle risque de provoquer la réélection de Hollande. 
    Et je ne parle pas des affaires judiciaires qui, même si elles n'aboutissent pas, vont ternir sa campagne.
    La France file un mauvais coton...


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Belga Bleu



    Messages : 48
    Date d'inscription : 12/01/2014

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Belga Bleu le Lun 11 Mai 2015 - 18:17

    Bête à Bon Dieu a écrit:

    Hello voisin belge, contente de te lire, reviens plus souvent Belga
    C'est pas l'envie qui manque, mais le forum des news me désoriente un peu, et aussi ma fainéantise naturelle qui chez-moi est presque qu'un don.Bonne soirée à Vous.
    avatar
    Belga Bleu



    Messages : 48
    Date d'inscription : 12/01/2014

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Belga Bleu le Lun 11 Mai 2015 - 18:19

    Azalee a écrit:
    Le retour à l'anonymat est impossible voir intenable pour les gens comme lui.
    En plus, il vaut sa revanche ce qui ne me parait pas être un bon motif pour se présenter à une élection. Je suis contre sa candidature parce qu'elle risque de provoquer la réélection de Hollande. 
    Et je ne parle pas des affaires judiciaires qui, même si elles n'aboutissent pas, vont ternir sa campagne.
    La France file un mauvais coton...
    Si la France file du mauvais coton, ne pensez-vous pas que Hollande en est grandement responsable?
    avatar
    Azalee



    Messages : 7157
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Azalee le Lun 11 Mai 2015 - 18:39

    Belga Bleu a écrit:
    Si la France file du mauvais coton, ne pensez-vous pas que Hollande en est grandement responsable?
    Disons qu'il n'a pas arrangé notre cas.
     Le problème a commencé bien avant lui mais il fait beaucoup d'efforts pour creuser encore plus vite.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Flavius



    Messages : 5152
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 14 Mai 2015 - 14:19

    Flavius a écrit:

    Sarkozy a intérêt à ce que les primaires soient les plus ouvertes possible par qu'il est le seul, en tout cas le croît-il à disposer d'un noyau dur qui est le plus important.
    L'analyse tient debout. Mais il est encore trop tôt pour la considérer comme la seule...
    avatar
    Flavius



    Messages : 5152
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 14 Mai 2015 - 14:37

    Belga Bleu a écrit:















    Il est souvent difficile de se passer une addiction, c'est un peu comme le fumeur qui vous dit, promis lundi j'arrêt de fumer et qu'un mois plus tard on voit tirer sur une clope à la terrasse d'un troquet..., le problème c'es son retour est-il une alternative positive à la catastrophe du Président normal.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5152
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 14 Mai 2015 - 15:04

    Belga Bleu a écrit:















    Il est souvent difficile de se passer une addiction, c'est un peu comme le fumeur qui vous dit, promis lundi j'arrêt de fumer et qu'un mois plus tard on voit tirer sur une clope à la terrasse d'un troquet..., le problème c'es son retour est-il une alternative positive à la catastrophe du Président normal.

    Bonjour et heureux de vous lire ici,

    Bien sûr que le pouvoir est une addiction. Je dirai même une addiction tout ce qu'il y a de plus humain. Combien de livres paraissent chaque années d'anciens ministres, de secrétaires d'Etats de hauts fonctionnaires qui dévoilent les coulisses du pouvoir avec un certain parfum de regret sous leur plumes, de souvenirs, de règlement de comptes,etc ? Même les syndicalistes ayant joué un rôle du plus haut niveau à la tête de leur centrale syndicale sont touchés. Le pouvoir c'est l'ego qui se réalise, qui lui donne sa légitimité.

    J'ai, dans une autre vie, flirté avec cette situation et regretté, pourquoi ne pas l'avouer, de la quitter. Ce fut dur de replonger parmi le commun des mortels. Belle leçon d'humilité et de modestie bien sûr. Mais quand même ! Enfin cet épisode de ma vie fut des plus enrichissants, mais aussi des plus étranges en matière d'ivresse. Aujourd'hui cela me permet de prendre du recul, de mettre des nuances dans mes jugements et de relativiser avant de commenter les décisions politiques et économiques qui sont prises.

    Alors lorsque l'on côtoie les cimes comme les présidents et autres ministres, je peux comprendre qu'il soit difficile de résister à cette addiction. Mais si je la comprends, je la combat aussi. Car ce qui est important n'est-il pas la vision que l'on doit avoir de la nation et non de son plan de carrière ?

    pour revenir en l'espèce à Sarkozy, je pense qu'il aurait dû déjà s’abstenir de se présenter comme chef de parti. Guéno le lui a dit et je pense comme lui. Ça le dévalue ainsi que la fonction de président. 
    Maintenant, contre toute attente, il semble avoir réussi son entrée dans l'arène, ce qui n'était pas évident. Est-ce que les "affaires" qui le poursuivent ne vont pas le rattraper ?

    Personnellement, il aurait mieux fait de "sponsoriser" une personnalité moins abîmée et représentant un peu de sang neuf.

     De toute façon, et pour rester cohérent avec moi-même, il est vital pour la France, de renouveler nos institutions et la classe politique française.

    beced



    Messages : 10556
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par beced le Jeu 14 Mai 2015 - 17:46

    Selon moi les premiers supporters du retour de Sarkozy à la Présidence sont des médias comme Libé, NouvelObs, Le Grand Journal, Charlie Hebdo, les humoristes, "C' dans l'air", les caricaturistes et les chroniqueurs....
    :
    Vu de l'autre côté de la frontière je me demande si le meilleur candidat de la droite à la Présidence, vu le contexte, ne serait pas Debré (peu importe le prénom )...
     

    Contenu sponsorisé

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin 2017 - 12:19