Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Partagez

    beced



    Messages : 11157
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par beced le Jeu 14 Mai 2015 - 17:46

    Selon moi les premiers supporters du retour de Sarkozy à la Présidence sont des médias comme Libé, NouvelObs, Le Grand Journal, Charlie Hebdo, les humoristes, "C' dans l'air", les caricaturistes et les chroniqueurs....
    :
    Vu de l'autre côté de la frontière je me demande si le meilleur candidat de la droite à la Présidence, vu le contexte, ne serait pas Debré (peu importe le prénom )...
     
    avatar
    Flavius



    Messages : 5550
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 14 Mai 2015 - 19:40

    beced a écrit:Selon moi les premiers supporters du retour de Sarkozy à la Présidence sont des médias comme Libé, NouvelObs, Le Grand Journal, Charlie Hebdo, les humoristes, "C' dans l'air", les caricaturistes et les chroniqueurs....
    :
    Vu de l'autre côté de la frontière je me demande si le meilleur candidat de la droite à la Présidence, vu le contexte, ne serait pas Debré (peu importe le prénom )...
     


    Il est vrai que Sarkozy est le bon client pour ces milieux politico-médiatiques. Pour autant, il n' pas échappé à votre sagacité particulièrement aiguisée qu'une frontière n'a pas pu émoussée, que tout ce petit monde égocentrique qui se veut pertinent en toute choses, était en parfait décalage avec ceux qu'ils ont la prétention de représenter. Ils veulent  formater les esprits, hic et nunc, pour en faire des opinions répondant à leur propre aspiration. Et pourtant cette prétention est, au fil des scrutins, battue en brèche. Le pire, c'est qu'au lieu de tirer les conclusions de leurs perversité, au lieu de reconnaître leurs échecs, ces tartufes continuent à nous imposer leurs pitreries. Ce qui fait qu'ils sont complètement discrédités.

    beced



    Messages : 11157
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par beced le Jeu 14 Mai 2015 - 22:05

    Flavius a écrit:


    Il est vrai que Sarkozy est le bon client pour ces milieux politico-médiatiques. Pour autant, il n' pas échappé à votre sagacité particulièrement aiguisée qu'une frontière n'a pas pu émoussée, que tout ce petit monde égocentrique qui se veut pertinent en toute choses, était en parfait décalage avec ceux qu'ils ont la prétention de représenter. Ils veulent  formater les esprits, hic et nunc, pour en faire des opinions répondant à leur propre aspiration. Et pourtant cette prétention est, au fil des scrutins, battue en brèche. Le pire, c'est qu'au lieu de tirer les conclusions de leurs perversité, au lieu de reconnaître leurs échecs, ces tartufes continuent à nous imposer leurs pitreries. Ce qui fait qu'ils sont complètement discrédités.


    C'est la contradiction de celui qui se présente volontairement au nom du bien du peuple, puisque par définition cette initiative suggère une condescendance envers ce dernier...
     
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 574
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Vieux singe le Ven 15 Mai 2015 - 11:57

    Flavius a écrit:

    Bonjour et heureux de vous lire ici,

    Bien sûr que le pouvoir est une addiction. Je dirai même une addiction tout ce qu'il y a de plus humain. Combien de livres paraissent chaque années d'anciens ministres, de secrétaires d'Etats de hauts fonctionnaires qui dévoilent les coulisses du pouvoir avec un certain parfum de regret sous leur plumes, de souvenirs, de règlement de comptes,etc ? Même les syndicalistes ayant joué un rôle du plus haut niveau à la tête de leur centrale syndicale sont touchés. Le pouvoir c'est l'ego qui se réalise, qui lui donne sa légitimité.

    J'ai, dans une autre vie, flirté avec cette situation et regretté, pourquoi ne pas l'avouer, de la quitter. Ce fut dur de replonger parmi le commun des mortels. Belle leçon d'humilité et de modestie bien sûr. Mais quand même ! Enfin cet épisode de ma vie fut des plus enrichissants, mais aussi des plus étranges en matière d'ivresse. Aujourd'hui cela me permet de prendre du recul, de mettre des nuances dans mes jugements et de relativiser avant de commenter les décisions politiques et économiques qui sont prises.

    Alors lorsque l'on côtoie les cimes comme les présidents et autres ministres, je peux comprendre qu'il soit difficile de résister à cette addiction. Mais si je la comprends, je la combat aussi. Car ce qui est important n'est-il pas la vision que l'on doit avoir de la nation et non de son plan de carrière ?

    pour revenir en l'espèce à Sarkozy, je pense qu'il aurait dû déjà s’abstenir de se présenter comme chef de parti. Guéno le lui a dit et je pense comme lui. Ça le dévalue ainsi que la fonction de président. 
    Maintenant, contre toute attente, il semble avoir réussi son entrée dans l'arène, ce qui n'était pas évident. Est-ce que les "affaires" qui le poursuivent ne vont pas le rattraper ?

    Personnellement, il aurait mieux fait de "sponsoriser" une personnalité moins abîmée et représentant un peu de sang neuf.

     De toute façon, et pour rester cohérent avec moi-même, il est vital pour la France, de renouveler nos institutions et la classe politique française.


    J'aime bien cette analyse en déshabillé et j'en partage les conclusions.
    Juste un mot en complément pour dire que Sarkosy me sort  maintenant  par les trous de nez
    et cela dès le début de son précédent mandat, dès qu'il a joué la haute ostensible , ce qui fut la vraie erreur politique de son départ
    Après, chassez le naturel et il revient à 4 pattes, de plus en plus pauvre.Moi mes cimes étaient parfois comme patron d'entreprise, parfois poste éligible par des politiques locaux. Oserais je dire que je n'ai pas été addicte au gout du pouvoir en tant que tel, trouvant plutôt mon "plaisir" dans un jeu d'animation .
    A chacun ses forces et ses limites
    avatar
    Flavius



    Messages : 5550
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Ven 15 Mai 2015 - 20:31

    beced a écrit:


    C'est la contradiction de celui qui se présente volontairement au nom du bien du peuple, puisque par définition cette initiative suggère une condescendance envers ce dernier...
     
    Oui, mais ça c'est vieux comme la politique. Je reviens sur la scène parce que les Français me le demandent...Il faut bien trouver un prétexte élevé pour revenir sur une promesse de retraite !
    avatar
    Flavius



    Messages : 5550
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Ven 15 Mai 2015 - 20:40

    Vieux singe a écrit:


    J'aime bien cette analyse en déshabillé et j'en partage les conclusions.
    Juste un mot en complément pour dire que Sarkosy me sort  maintenant  par les trous de nez
    et cela dès le début de son précédent mandat, dès qu'il a joué la haute ostensible , ce qui fut la vraie erreur politique de son départ
    Après, chassez le naturel et il revient à 4 pattes, de plus en plus pauvre.Moi mes cimes étaient parfois comme patron d'entreprise, parfois poste éligible par des politiques locaux. Oserais je dire que je n'ai pas été addicte au gout du pouvoir en tant que tel, trouvant plutôt mon "plaisir" dans un jeu d'animation .
    A chacun ses forces et ses limites
    En fait si je devais résumer le mandat de Sarkozy je serais tenté de relever deux fautes majeures : 
    - la première est de ne pas avoir fait passer les réformes structurelles par ordonnances la première année. Dans un quinquennat, ne pas faire c'est perdre. Hollande l'a surement compris...mais trop tard selon moi.
    - Beaucoup d'erreurs de communication qui ont contribué à désacraliser la fonction suprême

    Et j'ajouterai une troisième : son retour inutile et sans fondement.

    Maintenant, je ne vois personne à droite qui ait son talent pour rassembler et pour synthétiser la politique avec des mots que tout le monde comprend. C'est l'anti-énarque par excellence...
    avatar
    Azalee



    Messages : 7706
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Azalee le Sam 16 Mai 2015 - 14:17

    Flavius a écrit:
    En fait si je devais résumer le mandat de Sarkozy je serais tenté de relever deux fautes majeures : 
    - la première est de ne pas avoir fait passer les réformes structurelles par ordonnances la première année. Dans un quinquennat, ne pas faire c'est perdre. Hollande l'a surement compris...mais trop tard selon moi.
    - Beaucoup d'erreurs de communication qui ont contribué à désacraliser la fonction suprême

    Et j'ajouterai une troisième : son retour inutile et sans fondement.

    Maintenant, je ne vois personne à droite qui ait son talent pour rassembler et pour synthétiser la politique avec des mots que tout le monde comprend. C'est l'anti-énarque par excellence...
    Pareil

    Son retour est pour moi une erreur stratégique dont personne à l'UMP n'a le courage de dire en face qu'il prend le risque de les faire perdre en 2017. Les électeurs ne sont pas là pour assouvir son besoin de revanche ni son égo. 
    Il a perdu une fois, les gens ne l'aiment toujours pas et il oublie que c'est l'élément principal de sa défaite. 
    S'il devait gagner contre Hollande, ce serait pour la même raison et je ne vois rien de glorieux la-dedans. Ce serait même assez pitoyable. Mais je doute fort que ce genre de chose le touche. Ce qu'il veut, c'est le poste et le reste n'a pas d'importance.
    Comme toujours, c'est le pays qui en fera les frais.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Flavius



    Messages : 5550
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Sam 16 Mai 2015 - 19:51

    Azalee a écrit:
    Pareil

    Son retour est pour moi une erreur stratégique dont personne à l'UMP n'a le courage de dire en face qu'il prend le risque de les faire perdre en 2017. Les électeurs ne sont pas là pour assouvir son besoin de revanche ni son égo. 
    Il a perdu une fois, les gens ne l'aiment toujours pas et il oublie que c'est l'élément principal de sa défaite. 
    S'il devait gagner contre Hollande, ce serait pour la même raison et je ne vois rien de glorieux la-dedans. Ce serait même assez pitoyable. Mais je doute fort que ce genre de chose le touche. Ce qu'il veut, c'est le poste et le reste n'a pas d'importance.
    Comme toujours, c'est le pays qui en fera les frais.
    Comme je l'ai toujours dit, en France on ne vote pas pour, on vote contre. C'est la marque d'une classe politique en déshérence, en qui le le peuple français ne fait plus confiance tant elle médiocre et carriériste.

    beced



    Messages : 11157
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par beced le Lun 15 Fév 2016 - 8:31


    L'annonce de Copé qu'il sera candidat à l'élection (rires chez les téléspectateurs ) ne peut s'expliquer que s'il compte négocier son soutien à tel ou tel candidat des LR en dernière minute.

    :
    avatar
    Ymar



    Messages : 5113
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 65
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ymar le Lun 15 Fév 2016 - 9:48

    beced a écrit:
    L'annonce de Copé qu'il sera candidat à l'élection (rires chez les téléspectateurs ) ne peut s'expliquer que s'il compte négocier son soutien à tel ou tel candidat des LR en dernière minute.

    :

    Beced, 

    C'est tout à fait possible, comme rien ne m'étonne plus dans les manœuvres de beaucoup d'entre eux,
    d'un côté le " racolage " par l'ouverture gouvernementale et de l'autre une " illusoire dispersion " pour 
    offrir le panel d'idées le plus vaste.
    Dans les deux cas ceci ne prouve que la perte des idées classiques de ces deux groupes, méthodes 
    différentes selon la position, majorité ou opposition , mais qui ne visent qu'un seul et même objectif
    où la population n'est que spectatrice, c'est navrant.


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Azalee



    Messages : 7706
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Azalee le Lun 15 Fév 2016 - 14:17

    beced a écrit:
    L'annonce de Copé qu'il sera candidat à l'élection (rires chez les téléspectateurs ) ne peut s'expliquer que s'il compte négocier son soutien à tel ou tel candidat des LR en dernière minute.

    :
    Il est tellement ambitieux qu'il est capable d'y croire vraiment. 
    Mais au pire, un maroquin ou la présidence du parti, c'est toujours ça de pris.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Flavius



    Messages : 5550
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Mar 16 Fév 2016 - 19:14

    Azalee a écrit:
    Il est tellement ambitieux qu'il est capable d'y croire vraiment. 
    Mais au pire, un maroquin ou la présidence du parti, c'est toujours ça de pris.
    Et bien je dois avouer que contrairement à la plupart des Français, je le trouvais bien Copé. C'est le premier à avoir évoqué la droite décomplexée, ce qui demandait une certain courage à à cette époque. Parler d'un antisémitisme musulman était un blasphème pour la bien-pensance. L'histoire lui a donné raison puisque aujourd'hui, c'est un fait avéré que plus personne de bonne foi ne nie.

    Contenu sponsorisé

    Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 7:16