Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Banalisation du terrorisme

    Partagez

    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Flavius le Ven 27 Fév 2015 - 19:52

    jacot3 a écrit:
    La prochaine cible des barbares pourrait être le musée du Louvre.


    La pyramide ?
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Flavius le Ven 27 Fév 2015 - 19:56

    Azalee a écrit:
    Autre nouvelle affligeante:
    Le Qatar est l'Arabie saoudite ont exigé de l'Egypte qu'elle cesse les bombardement sur Daesh en Lybie.

    Il serait temps de cesser de flirter avec ses deux pays qui sont derrière ceux qui produisent les Coukibachi, Merah et autres en France, qui financent Daesh, boko haram ....
    Quand je vois les réactions pseudo indignées des politiques français parce quelques députés se sont rendus en Syrie rencontrer le dictateur sanguinaire Assad, je me dis qu'ils se moquent du monde.


    D'autant que la pratique de l’esclavage y est toujours d'actualité. Mais il est vrai qu'il vaut mieux s'interroger sur la démocratie en Israël !

    Invité
    Invité

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Invité le Lun 2 Mar 2015 - 18:16

    Sorry 
    TERRORISME - Le ministre des Finances Michel Sapin a évalué dimanche dernier le renforcement de la lutte contre le terrorisme en France, après les attentats contre Charlie Hebdo et la supérette casher, à "940 millions d'euros", lors de l'émission du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.
    "La totalité des décisions qui ont été annoncées (relèvent) de la lutte contre le terrorisme. Il faut des gendarmes en plus, un certain nombre de gens spécialisés dans la traque du financement du terrorisme ou un certain nombre de policiers supplémentaires ou dans l'armée (...)" et "il y a eu aussi des dépenses annoncées pour par exemple développer le service civique, tout ceci au total c'est 940 millions d'euros", a dit Michel Sapin.
    Pour Michel Sapin, "l'intégralité de ces dépenses nouvelles sont compensées par des économies nouvelles. Le premier ministre a donné vendredi dernier à chaque ministre le détail exact des crédits en plus pour ceux qui avaient des crédits en plus dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et en moins pour financer intégralement ces 940 millions d'euros, c'est une bonne manière de faire, on ne peut pas rester immobile", a-t-il estimé.

    sifflesiffle
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Flavius le Lun 2 Mar 2015 - 20:25

    Coccinelle 2 a écrit:Sorry 
    TERRORISME - Le ministre des Finances Michel Sapin a évalué dimanche dernier le renforcement de la lutte contre le terrorisme en France, après les attentats contre Charlie Hebdo et la supérette casher, à "940 millions d'euros", lors de l'émission du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

    Pour Michel Sapin, "l'intégralité de ces dépenses nouvelles sont compensées par des économies nouvelles. Le premier ministre a donné vendredi dernier à chaque ministre le détail exact des crédits en plus pour ceux qui avaient des crédits en plus dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et en moins pour financer intégralement ces 940 millions d'euros, c'est une bonne manière de faire, on ne peut pas rester immobile", a-t-il estimé.

    sifflesiffle


    C'est en cela que les terrorisme gagne la guerre de civilisation. Ils nous imposent peu à peu des surcoûts à notre économie déjà chancelante, ce qui à terme aura des conséquences sur notre vie quotidienne. Et ces pignoufs de gauche qui font l'apologie d'une immigration à outrance et des régularisations de sans-papiers...

    Invité
    Invité

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Invité le Lun 9 Mar 2015 - 9:45

    Flavius a écrit:


    C'est en cela que les terrorisme gagne la guerre de civilisation. Ils nous imposent peu à peu des surcoûts à notre économie déjà chancelante, ce qui à terme aura des conséquences sur notre vie quotidienne. Et ces pignoufs de gauche qui font l'apologie d'une immigration à outrance et des régularisations de sans-papiers...

    JE suis outrée qd j'entends la réaction de cette personne qu'il faudrait ""plaindre"", je suppose

    ""condamné à 10 ans de prison pour terrorisme et libéré en 2011, l'homme vit reclus et sous contrainte dans un village de l'ouest de la France. Une prison à ciel ouvert, assure-t-il.
    Ils sont neuf à vivre assignés à résidence dans des petites villes françaises. En exclusivité pour Europe 1, voici le témoignage d’un islamiste, condamné à 10 ans de prison pour terrorisme dans le cadre des filières tchétchènes qui voulaient frapper en France entre 2001 et 2002. Merouane Benahmed a été libéré en 2011. Il est depuis interdit de séjour en France mais aussi en Algérie, ou il a été condamné à mort. Résultat : l’homme est assigné à résidence depuis près de 4 ans dans des prisons à ciel ouvert. Il vit en ce moment dans une petite commune de l’Ouest"""""

    "En réalité, je suis en prison". Le maire de ce petit village a hérité de cet "invité" encombrant un jour de novembre, sans qu’il ait eu son mot à dire. Dans la commune, peu de gens sont au courant du profil djihadiste de l’Algérien : un "barbu" de 42 ans, logé à l’hôtel aux frais de la République. L’homme a la stricte interdiction de sortir du village, il encourt sinon trois ans de prison. "Ils disent que je suis assigné à résidence… mais en réalité, je suis en prison. Quelle est la différence ? Vous ne parlez à personne, vous signez quatre fois par jours à la gendarmerie. Je me trouve comme quelqu’un qui serait enchaîné, entravé : je ne peux rien faire", déplore Merouane Benahmed.
    "Je n’ai même pas 1 euro par mois". Ce statut lui permet-il au moins de travailler ? "C’est impossible", assure-t-il. "On ne peut pas travailler. Où peut-on travailler lorsque l’on doit signer quatre fois par jour à la gendarmerie. C’est impossible. Ce n’est pas une vie. Je ne touche rien, je n’ai même pas 1 euro par mois". Sa famille, son épouse et ses quatre enfants, se trouvent actuellement dans le Gers. "Ils sont bloqués comme moi. C’est de la pression depuis 2011 à ma sortie de prison

    avatar
    jacot3



    Messages : 760
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par jacot3 le Jeu 2 Avr 2015 - 20:17

    Flavius a écrit:


    C'est en cela que les terrorisme gagne la guerre de civilisation. Ils nous imposent peu à peu des surcoûts à notre économie déjà chancelante, ce qui à terme aura des conséquences sur notre vie quotidienne. Et ces pignoufs de gauche qui font l'apologie d'une immigration à outrance et des régularisations de sans-papiers...
    Hier 70 étudiants Kenyans ont été assassinés par des djihadistes somaliens.
    Ces islamistes avaient d'abord fait le tri entre étudiants musulmans et les autres.
    Il y a 20 ou 30 ans ce massacre barbare aurait fait la une des médias. Aujourd'hui quasiment rien.
    L'horreur s'est banalisée et pourtant elle est à nos portes.
    avatar
    jacot3



    Messages : 760
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par jacot3 le Jeu 2 Avr 2015 - 20:41

    jacot3 a écrit:
    Hier 70 étudiants Kenyans ont été assassinés par des djihadistes somaliens.
    Ces islamistes avaient d'abord fait le tri entre étudiants musulmans et les autres.
    Il y a 20 ou 30 ans ce massacre barbare aurait fait la une des médias. Aujourd'hui quasiment rien.
    L'horreur s'est banalisée et pourtant elle est à nos portes.

    Mise à jour : 147 morts, pour la plupart des étudiants. Une brève de 10 secondes dans le journal de France2

    beced



    Messages : 10854
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par beced le Ven 3 Avr 2015 - 7:39

    jacot3 a écrit:

    Mise à jour : 147 morts, pour la plupart des étudiants. Une brève de 10 secondes dans le journal de France2



    Unicef a rapporté mardi soir qu'au moins 62 enfants avaient été tués et 30 autres blessés dans les combats de la semaine écoulée au Yémen, dont certains accusent être le fait  des opérations aériennes de la coalition arabe au Yémen. 
    Opérations dans un pays qui pourtant ne ménaçait pas l'existence des pays de cette alliance.
    Pas un mot sur la RTBF (média belge). Shocked
    avatar
    Azalee



    Messages : 7380
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Azalee le Ven 3 Avr 2015 - 13:35

    jacot3 a écrit:

    Mise à jour : 147 morts, pour la plupart des étudiants. Une brève de 10 secondes dans le journal de France2
    Si ça avait eu lieu à Gaza, ils tiendraient la semaine avec ça !


    _________________
    Gaulois

    Invité
    Invité

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Invité le Ven 3 Avr 2015 - 14:21


    jacot3 a écrit:

    Mise à jour : 147 morts, pour la plupart des étudiants. Une brève de 10 secondes dans le journal de France2

      Il n’y a pas de récupération politique à faire !
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Flavius le Ven 3 Avr 2015 - 18:18

    Azalee a écrit:
    Si ça avait eu lieu à Gaza, ils tiendraient la semaine avec ça !
    Des semaines
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Flavius le Ven 3 Avr 2015 - 18:21

    Coccinelle 2 a écrit:

    JE suis outrée qd j'entends la réaction de cette personne qu'il faudrait ""plaindre"", je suppose

    ""condamné à 10 ans de prison pour terrorisme et libéré en 2011, l'homme vit reclus et sous contrainte dans un village de l'ouest de la France. Une prison à ciel ouvert, assure-t-il.
    Ils sont neuf à vivre assignés à résidence dans des petites villes françaises. En exclusivité pour Europe 1, voici le témoignage d’un islamiste, condamné à 10 ans de prison pour terrorisme dans le cadre des filières tchétchènes qui voulaient frapper en France entre 2001 et 2002. Merouane Benahmed a été libéré en 2011. Il est depuis interdit de séjour en France mais aussi en Algérie, ou il a été condamné à mort. Résultat : l’homme est assigné à résidence depuis près de 4 ans dans des prisons à ciel ouvert. Il vit en ce moment dans une petite commune de l’Ouest"""""

    "En réalité, je suis en prison". Le maire de ce petit village a hérité de cet "invité" encombrant un jour de novembre, sans qu’il ait eu son mot à dire. Dans la commune, peu de gens sont au courant du profil djihadiste de l’Algérien : un "barbu" de 42 ans, logé à l’hôtel aux frais de la République. L’homme a la stricte interdiction de sortir du village, il encourt sinon trois ans de prison. "Ils disent que je suis assigné à résidence… mais en réalité, je suis en prison. Quelle est la différence ? Vous ne parlez à personne, vous signez quatre fois par jours à la gendarmerie. Je me trouve comme quelqu’un qui serait enchaîné, entravé : je ne peux rien faire", déplore Merouane Benahmed.
    "Je n’ai même pas 1 euro par mois". Ce statut lui permet-il au moins de travailler ? "C’est impossible", assure-t-il. "On ne peut pas travailler. Où peut-on travailler lorsque l’on doit signer quatre fois par jour à la gendarmerie. C’est impossible. Ce n’est pas une vie. Je ne touche rien, je n’ai même pas 1 euro par mois". Sa famille, son épouse et ses quatre enfants, se trouvent actuellement dans le Gers. "Ils sont bloqués comme moi. C’est de la pression depuis 2011 à ma sortie de prison


    Ben comme je suis un grand humaniste, je dirai : qu'il crève ! Mais sans sans douleurs...
    avatar
    Ara



    Messages : 3533
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Ara le Ven 10 Avr 2015 - 17:56



    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    Pasta



    Messages : 881
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Pasta le Ven 17 Avr 2015 - 8:12

    L’intégration à la française, c’est l’intégration à l’envers



    Pour le Français Farid, l'islam lui a apporté "la sagesse". Quant à la maman convertie, elle enseigne l'arabe et la religion à leurs enfants. On ne sait jamais, "ils iront peut-être étudier en Égypte ou en Arabie saoudite, et parce qu'au paradis, on parle arabe".




    « La vraie intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohammed », s’exclamait Martin Hirsch, en 2010. Cinq ans plus tard, son souhait, chez cette famille roubaisienne, est exaucé.
    « Zone interdite » sur M6, le 12 avril, présentait « Quartiers sensibles », où à Roubaix, dans le quartier du Pile comme aux Mureaux, se côtoient misère, solidarité, chômage, communautarismes, mères de famille nombreuse sans père(s), et trafics. Et c’est à Roubaix que nous rencontrons une famille ch’timi convertie à l’islam, qui fait partie des 3.500 Français, chaque année, qui embrassent la religion musulmane.
    Kevin est devenu Farid et porte le qami. Farid est marié à Inès, convertie aussi, qui porte la burqa. Le couple a sept enfants, tous portent un prénom musulman, et deux d’entre eux sont inscrits dans une école musulmane Montessori – créée par deux Françaises converties – pour 2.000 euros par enfant et par an. Un lourd budget, dit Inès.
    Et Farid d’expliquer les raisons de sa conversion pour « éviter pas mal de problèmes au niveau de la délinquance ». Ce qui n’est manifestement pas le cas pour d’autres jeunes de ces quartiers pour qui il n’y a « pas d’autre choix que de dealer ou de voler » puisqu’il n’y a « rien pour nous, y a que pour les Français ». Dealer ? Ca rapporte « entre 150 et 200 euros par jour ».
    Lire aussi : Entente Boubakeur-Frères musulmans : le nouveau visage de « l’islam de France » ?
    Pour le Français Farid, l’islam lui a apporté « la sagesse ». Quant à la maman convertie, elle enseigne l’arabe et la religion à leurs enfants. On ne sait jamais, « ils iront peut-être étudier en Égypte ou en Arabie saoudite, et parce qu’au paradis, on parle arabe ». Alors que Canada, Australie, États-Unis, Angleterre ou même l’Amérique du Sud sont généralement les pays de prédilection des jeunes futurs expatriés, l’hypothèse émise d’un pays islamique choisi par ses enfants en dit long sur la force de la conversion de la maman ch’ti.
    Mais l’heure de la prière sonne sur le téléphone portable, et la maman de surveiller Ibrahim, son aîné d’environ 10 ans, pour les ablutions. Un rituel dont il convient de respecter scrupuleusement les onze étapes.
    Qu’en pense Vincent Peillon, pour qui la religion catholique « religion d’oppression » « empêche de construire « un pays de liberté » ? Surtout, une famille convertie aussi respectueuse de ces nouveaux préceptes est-elle en conformité avec la laïcité portée en étendard par son successeur Najat Vallaud-Belkacem ?
    Au fond, entre le quartier où tous les commerces sauf la pharmacie sont halal, que communautarismes assumés, dégradations volontaires, trafics de drogue, bagarres et autres rodéos pétaradants ont abouti à pousser hors leurs quartiers les Français de souche et de cœur, il n’y reste plus – parmi eux – que ceux retenus par des motifs économiques ou familiaux. Alors, si la conversion à la religion dominante, pour certains, n’était pas, pour beaucoup, une façon de se soumettre à ce nouvel environnement ? Ce que Martin Hirsch, un visionnaire, appellait « une vraie intégration »
    On se demande alors si par sa « politique de peuplement », son acceptation de construire 2.500 mosquées supplémentaires, le gouvernement Valls ne nourrirait pas quelques arrière-pensées.
    Caroline Artus


    _________________
    Siamo talmente circondati dalla falsità che la sincerità viene recepita come un'offesa.
    avatar
    cristaline



    Messages : 3213
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par cristaline le Ven 17 Avr 2015 - 18:11

    Pasta, nous sommes en route pour la désintégration, dans pas longtemps ! 


    Sorry Girl flag affraid Evil or Very Mad
    avatar
    cristaline



    Messages : 3213
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par cristaline le Ven 17 Avr 2015 - 18:12

    Ara a écrit:



    Religion de paix et d'amour.....Shocked
    avatar
    cristaline



    Messages : 3213
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par cristaline le Ven 17 Avr 2015 - 18:13

    Flavius a écrit:

    Ben comme je suis un grand humaniste, je dirai : qu'il crève ! Mais sans sans douleurs...



    Je dis comme toi, mais "avec" douleurs....
    avatar
    Pasta



    Messages : 881
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Pasta le Ven 17 Avr 2015 - 18:23

    cristonne a écrit:Pasta, nous sommes en route pour la désintégration, dans pas longtemps ! 


    Sorry Girl flag affraid Evil or Very Mad


    j'en suis de plus en plus convaincu !!!!,les news ,dans tous les domaines ,nous confirme la volonté de ce gouvernement de couler la France


    Ps: lu aujourd'hui dans un journal ;un député (de gauche) a fait un rapport et une proposition au gouvernement :supprimer 30 ALD (maladie de longue durée ) de la liste ,très humaniste ces gens de gauche ....
        


    _________________
    Siamo talmente circondati dalla falsità che la sincerità viene recepita come un'offesa.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Flavius le Ven 17 Avr 2015 - 19:17

    Pasta a écrit:L’intégration à la française, c’est l’intégration à l’envers



    Pour le Français Farid, l'islam lui a apporté "la sagesse". Quant à la maman convertie, elle enseigne l'arabe et la religion à leurs enfants. On ne sait jamais, "ils iront peut-être étudier en Égypte ou en Arabie saoudite, et parce qu'au paradis, on parle arabe".




    « La vraie intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohammed », s’exclamait Martin Hirsch, en 2010. Cinq ans plus tard, son souhait, chez cette famille roubaisienne, est exaucé.
    « Zone interdite » sur M6, le 12 avril, présentait « Quartiers sensibles », où à Roubaix, dans le quartier du Pile comme aux Mureaux, se côtoient misère, solidarité, chômage, communautarismes, mères de famille nombreuse sans père(s), et trafics. Et c’est à Roubaix que nous rencontrons une famille ch’timi convertie à l’islam, qui fait partie des 3.500 Français, chaque année, qui embrassent la religion musulmane.
    Kevin est devenu Farid et porte le qami. Farid est marié à Inès, convertie aussi, qui porte la burqa. Le couple a sept enfants, tous portent un prénom musulman, et deux d’entre eux sont inscrits dans une école musulmane Montessori – créée par deux Françaises converties – pour 2.000 euros par enfant et par an. Un lourd budget, dit Inès.
    Et Farid d’expliquer les raisons de sa conversion pour « éviter pas mal de problèmes au niveau de la délinquance ». Ce qui n’est manifestement pas le cas pour d’autres jeunes de ces quartiers pour qui il n’y a « pas d’autre choix que de dealer ou de voler » puisqu’il n’y a « rien pour nous, y a que pour les Français ». Dealer ? Ca rapporte « entre 150 et 200 euros par jour ».
    Lire aussi : Entente Boubakeur-Frères musulmans : le nouveau visage de « l’islam de France » ?
    Pour le Français Farid, l’islam lui a apporté « la sagesse ». Quant à la maman convertie, elle enseigne l’arabe et la religion à leurs enfants. On ne sait jamais, « ils iront peut-être étudier en Égypte ou en Arabie saoudite, et parce qu’au paradis, on parle arabe ». Alors que Canada, Australie, États-Unis, Angleterre ou même l’Amérique du Sud sont généralement les pays de prédilection des jeunes futurs expatriés, l’hypothèse émise d’un pays islamique choisi par ses enfants en dit long sur la force de la conversion de la maman ch’ti.
    Mais l’heure de la prière sonne sur le téléphone portable, et la maman de surveiller Ibrahim, son aîné d’environ 10 ans, pour les ablutions. Un rituel dont il convient de respecter scrupuleusement les onze étapes.
    Qu’en pense Vincent Peillon, pour qui la religion catholique « religion d’oppression » « empêche de construire « un pays de liberté » ? Surtout, une famille convertie aussi respectueuse de ces nouveaux préceptes est-elle en conformité avec la laïcité portée en étendard par son successeur Najat Vallaud-Belkacem ?
    Au fond, entre le quartier où tous les commerces sauf la pharmacie sont halal, que communautarismes assumés, dégradations volontaires, trafics de drogue, bagarres et autres rodéos pétaradants ont abouti à pousser hors leurs quartiers les Français de souche et de cœur, il n’y reste plus – parmi eux – que ceux retenus par des motifs économiques ou familiaux. Alors, si la conversion à la religion dominante, pour certains, n’était pas, pour beaucoup, une façon de se soumettre à ce nouvel environnement ? Ce que Martin Hirsch, un visionnaire, appellait « une vraie intégration »
    On se demande alors si par sa « politique de peuplement », son acceptation de construire 2.500 mosquées supplémentaires, le gouvernement Valls ne nourrirait pas quelques arrière-pensées.
    Caroline Artus
    Et ce n'est pas faute d'avoir prévenu ces imbéciles qui nous gouvernent et qui savent tout, que  tout cela allait se passer ainsi. Mais comme eux ne se sentent pas concernés...
    Enfin ces crétins ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas. Ils savaient très bien, mais leur lâcheté les empêchait d'agir.
    avatar
    Azalee



    Messages : 7380
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Azalee le Sam 18 Avr 2015 - 13:04

    Pasta a écrit:L’intégration à la française, c’est l’intégration à l’envers



    Pour le Français Farid, l'islam lui a apporté "la sagesse". Quant à la maman convertie, elle enseigne l'arabe et la religion à leurs enfants. On ne sait jamais, "ils iront peut-être étudier en Égypte ou en Arabie saoudite, et parce qu'au paradis, on parle arabe".




    « La vraie intégration, c’est quand des catholiques appelleront leur enfant Mohammed », s’exclamait Martin Hirsch, en 2010. Cinq ans plus tard, son souhait, chez cette famille roubaisienne, est exaucé.
    « Zone interdite » sur M6, le 12 avril, présentait « Quartiers sensibles », où à Roubaix, dans le quartier du Pile comme aux Mureaux, se côtoient misère, solidarité, chômage, communautarismes, mères de famille nombreuse sans père(s), et trafics. Et c’est à Roubaix que nous rencontrons une famille ch’timi convertie à l’islam, qui fait partie des 3.500 Français, chaque année, qui embrassent la religion musulmane.
    Kevin est devenu Farid et porte le qami. Farid est marié à Inès, convertie aussi, qui porte la burqa. Le couple a sept enfants, tous portent un prénom musulman, et deux d’entre eux sont inscrits dans une école musulmane Montessori – créée par deux Françaises converties – pour 2.000 euros par enfant et par an. Un lourd budget, dit Inès.
    Et Farid d’expliquer les raisons de sa conversion pour « éviter pas mal de problèmes au niveau de la délinquance ». Ce qui n’est manifestement pas le cas pour d’autres jeunes de ces quartiers pour qui il n’y a « pas d’autre choix que de dealer ou de voler » puisqu’il n’y a « rien pour nous, y a que pour les Français ». Dealer ? Ca rapporte « entre 150 et 200 euros par jour ».
    Lire aussi : Entente Boubakeur-Frères musulmans : le nouveau visage de « l’islam de France » ?
    Pour le Français Farid, l’islam lui a apporté « la sagesse ». Quant à la maman convertie, elle enseigne l’arabe et la religion à leurs enfants. On ne sait jamais, « ils iront peut-être étudier en Égypte ou en Arabie saoudite, et parce qu’au paradis, on parle arabe ». Alors que Canada, Australie, États-Unis, Angleterre ou même l’Amérique du Sud sont généralement les pays de prédilection des jeunes futurs expatriés, l’hypothèse émise d’un pays islamique choisi par ses enfants en dit long sur la force de la conversion de la maman ch’ti.
    Mais l’heure de la prière sonne sur le téléphone portable, et la maman de surveiller Ibrahim, son aîné d’environ 10 ans, pour les ablutions. Un rituel dont il convient de respecter scrupuleusement les onze étapes.
    Qu’en pense Vincent Peillon, pour qui la religion catholique « religion d’oppression » « empêche de construire « un pays de liberté » ? Surtout, une famille convertie aussi respectueuse de ces nouveaux préceptes est-elle en conformité avec la laïcité portée en étendard par son successeur Najat Vallaud-Belkacem ?
    Au fond, entre le quartier où tous les commerces sauf la pharmacie sont halal, que communautarismes assumés, dégradations volontaires, trafics de drogue, bagarres et autres rodéos pétaradants ont abouti à pousser hors leurs quartiers les Français de souche et de cœur, il n’y reste plus – parmi eux – que ceux retenus par des motifs économiques ou familiaux. Alors, si la conversion à la religion dominante, pour certains, n’était pas, pour beaucoup, une façon de se soumettre à ce nouvel environnement ? Ce que Martin Hirsch, un visionnaire, appellait « une vraie intégration »
    On se demande alors si par sa « politique de peuplement », son acceptation de construire 2.500 mosquées supplémentaires, le gouvernement Valls ne nourrirait pas quelques arrière-pensées.
    Caroline Artus
    Il y a eu un documentaire sur France 2 il y a une dizaine d'année (Voile sur la république à visionner ici:http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/docu-voile-sur-la-republique-28688) concernant les dérives politiques religieuse avec la complicité des élus concernant le prosélytisme musulman effectué par les frères musulmans à Roubaix (ligue islamique du Nord dirigée par Amar Lasfar, ami de Martine Aubry). Des élus qui s'opposaient ont été contraints de démissionner. Ça n'est pas un hasard si le premier vendeur de burger halal a ouvert la-bas. 
    Depuis ? Silence absolu jusqu'à envoyé spécial.
    Quand je pense que pendant des années on nous a bassiné sur le danger des sectes en France et que tout ceci se passe.
    A lire: http://www.nordeclair.fr/Loisirs/Television/2009/09/24/voile-sur-la-republique-vu-depuis-ici.shtml


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Flavius le Sam 18 Avr 2015 - 19:14

    Azalee a écrit:
    Il y a eu un documentaire sur France 2 il y a une dizaine d'année (Voile sur la république à visionner ici:http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/docu-voile-sur-la-republique-28688) concernant les dérives politiques religieuse avec la complicité des élus concernant le prosélytisme musulman effectué par les frères musulmans à Roubaix (ligue islamique du Nord dirigée par Amar Lasfar, ami de Martine Aubry). Des élus qui s'opposaient ont été contraints de démissionner. Ça n'est pas un hasard si le premier vendeur de burger halal a ouvert la-bas. 
    Depuis ? Silence absolu jusqu'à envoyé spécial.
    Quand je pense que pendant des années on nous a bassiné sur le danger des sectes en France et que tout ceci se passe.
    A lire: http://www.nordeclair.fr/Loisirs/Television/2009/09/24/voile-sur-la-republique-vu-depuis-ici.shtml
    Si vous pouviez savoir à quel point ces gens me dégoûtent !

    beced



    Messages : 10854
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par beced le Lun 14 Déc 2015 - 19:09

    1989
    Cat Stevens soutient la fatwah contre Salman Rusdie
    ("it's a wild world, la la la la ..." )

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    :
    :
    La réaction de Salman Rushdie ;

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




    PS: après l'émotion causé par cette émission, Cat Stevens a dit que c'était de l'humour.
    :
    :
    avatar
    Ymar



    Messages : 4914
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Ymar le Mar 15 Déc 2015 - 9:36

    Beced, 

    Lamentable ce type, se défendre de tels propos sous prétexte d'humour mais bon ce n'est pas le premier à se réfugier ainsi, beurkh!


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.

    beced



    Messages : 10854
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par beced le Mar 15 Déc 2015 - 10:49

    Ymar a écrit:Beced, 

    Lamentable ce type, se défendre de tels propos sous prétexte d'humour mais bon ce n'est pas le premier à se réfugier ainsi, beurkh!

    Le cas de Cat Stevens est intéressant dans la mesure où son parcours, qui l'amène à dire ce genre de propos, est très différent de ceux, issus de la banlieue (pour faire simple ), qui eux aussi partagent ce genre d'idées comme les terroristes de janvier 2015....
    : Shocked
    :
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Flavius le Mar 15 Déc 2015 - 19:27

    beced a écrit:1989
    Cat Stevens soutient la fatwah contre Salman Rusdie
    ("it's a wild world, la la la la ..." )

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    :
    :
    La réaction de Salman Rushdie ;

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




    PS: après l'émotion causé par cette émission, Cat Stevens a dit que c'était de l'humour.
    :
    :
    Il y a déjà longtemps que Cat Stevens est en pleine déconne...
    avatar
    Ymar



    Messages : 4914
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Ymar le Mar 15 Déc 2015 - 22:00

    beced a écrit:

    Le cas de Cat Stevens est intéressant dans la mesure où son parcours, qui l'amène à dire ce genre de propos, est très différent de ceux, issus de la banlieue (pour faire simple ), qui eux aussi partagent ce genre d'idées comme les terroristes de janvier 2015....
    : Shocked
    :

    Beced,

    Avec toutes mes excuses Beced, je ne vois strictement aucun intérêt aux propos que peut et peuvent tenir de telles engeances, 
    il est seulement et uniquement nécessaire de le savoir pour en faire profit et ainsi dessiner les lignes qui les induisent et en ce sens 
    je rejoins la seconde partie de ta phrase qui elle doit anticiper et induire réparties.


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.

    Contenu sponsorisé

    Re: Banalisation du terrorisme

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 20:43