Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Caron-Fourest

    Partagez
    avatar
    jacot3



    Messages : 760
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Caron-Fourest

    Message par jacot3 le Dim 3 Mai 2015 - 9:53

    Par curiosité, émoustillé par les comptes-rendus des gazettes, j'ai regardé ONPC pour la première fois depuis longtemps.
    Je dois dire qu'avoir traité Caron de con est un euphémisme. Non seulement ce type qui se prétend journaliste est odieux mais c'est un parfait imbécile. Il était là pour démolir C.Fourest et certainement pas pour parler de son livre. Mme Salamé, beaucoup plus polie était là pour délivrer une théorie incohérente comme quoi le livre de C.Fourest ne servait à rien, ce qui est une forme plus subtile de grossièreté.

    Invité
    Invité

    Re: Caron-Fourest

    Message par Invité le Dim 3 Mai 2015 - 11:13

    jacot3 a écrit:Par curiosité, émoustillé par les comptes-rendus des gazettes, j'ai regardé ONPC pour la première fois depuis longtemps.
    Je dois dire qu'avoir traité Caron de con est un euphémisme. Non seulement ce type qui se prétend journaliste est odieux mais c'est un parfait imbécile. Il était là pour démolir C.Fourest et certainement pas pour parler de son livre. Mme Salamé, beaucoup plus polie était là pour délivrer une théorie incohérente comme quoi le livre de C.Fourest ne servait à rien, ce qui est une forme plus subtile de grossièreté.

    Fou  Comment aurait il pû en être autrement, et connaissant ce journaliste Caron, puisque le livre de C.Fourest ne peut qu'entrainer des débats "houleux"

    " Elle revient sur ces voix dissidentes qui, au nom de la « responsabilité », de la peur « d’offenser » ou du soupçon d’« islamophobie » n’ont pas voulu « être Charlie ».

    De la presse anglo-saxonne qui a censuré la couverture de Luz à une certaine gauche qui s’est pincé le nez en passant par le président d’honneur du Front national plutôt « Charles Martel » et un Dieudonné plutôt « Charlie Coulibaly ».

    Dans cet essai poignant, vif et sans concessions, elle recadre les débats sur la liberté d’expression, alerte sur les dangers d’une mondialisation de l’intimidation, tout en clarifiant la ligne de fracture entre laïcité et négationnisme, droit au blasphème et incitation à la haine, entre rire du terrorisme et rire avec les terroristes."""



    Je dois bien admettre qu'elle n'a pas tort !!!!
    avatar
    Flavius



    Messages : 5277
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Caron-Fourest

    Message par Flavius le Dim 3 Mai 2015 - 12:07

    jacot3 a écrit:Par curiosité, émoustillé par les comptes-rendus des gazettes, j'ai regardé ONPC pour la première fois depuis longtemps.
    Je dois dire qu'avoir traité Caron de con est un euphémisme. Non seulement ce type qui se prétend journaliste est odieux mais c'est un parfait imbécile. Il était là pour démolir C.Fourest et certainement pas pour parler de son livre. Mme Salamé, beaucoup plus polie était là pour délivrer une théorie incohérente comme quoi le livre de C.Fourest ne servait à rien, ce qui est une forme plus subtile de grossièreté.
    J'ai fait le même constat que vous. Entre une Salamé qui, quand elle ne minaude pas, se prend toujours pour l'invité en monopolisant la parole par des questions longues comme un jour sans pain et un petit marquis prétentieux et sectaire qui se croit journaliste alors qu'il n'est que le porte-parole d'un courant de pensée qui a conduit la France là où elle en est, que le livre de Fourest n' a été évoqué réellement que par l'agacé et agaçant Ruquier finissant par s'énerver contre le con de service.
    D'ici à ce qu'un jour le grimaçant sur ressort nous avoue regretter avoir permis à Caron de s'exprimer à l'instar de Zemmour.... rire rire

    beced



    Messages : 10838
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Caron-Fourest

    Message par beced le Dim 3 Mai 2015 - 12:12

    Et dire que j'ai raté cette émission....  Rolling Eyes
    :
    :Peureux
    avatar
    Flavius



    Messages : 5277
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Caron-Fourest

    Message par Flavius le Dim 3 Mai 2015 - 12:16

    Bête à Bon Dieu a écrit:

    Fou  Comment aurait il pû en être autrement, et connaissant ce journaliste Caron, puisque le livre de C.Fourest ne peut qu'entrainer des débats "houleux"

    " Elle revient sur ces voix dissidentes qui, au nom de la « responsabilité », de la peur « d’offenser » ou du soupçon d’« islamophobie » n’ont pas voulu « être Charlie ».

    De la presse anglo-saxonne qui a censuré la couverture de Luz à une certaine gauche qui s’est pincé le nez en passant par le président d’honneur du Front national plutôt « Charles Martel » et un Dieudonné plutôt « Charlie Coulibaly ».

    Dans cet essai poignant, vif et sans concessions, elle recadre les débats sur la liberté d’expression, alerte sur les dangers d’une mondialisation de l’intimidation, tout en clarifiant la ligne de fracture entre laïcité et négationnisme, droit au blasphème et incitation à la haine, entre rire du terrorisme et rire avec les terroristes."""



    Je dois bien admettre qu'elle n'a pas tort !!!!
    Quand on écoute et constatons le comportement de l'indigne Caron, on en vient inéluctablement à supporter, voire à apprécier l'intrépide pasionaria Caroline Fourest
    avatar
    Moiself



    Messages : 6914
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Caron-Fourest

    Message par Moiself le Dim 3 Mai 2015 - 12:52

    jacot3 a écrit:Par curiosité, émoustillé par les comptes-rendus des gazettes, j'ai regardé ONPC pour la première fois depuis longtemps.
    Je dois dire qu'avoir traité Caron de con est un euphémisme. Non seulement ce type qui se prétend journaliste est odieux mais c'est un parfait imbécile. Il était là pour démolir C.Fourest et certainement pas pour parler de son livre. Mme Salamé, beaucoup plus polie était là pour délivrer une théorie incohérente comme quoi le livre de C.Fourest ne servait à rien, ce qui est une forme plus subtile de grossièreté.
    J'ai zappé au bon moment, j'ai savouré cet échange avec Fourest et Caron. Le petit roquet s'est bien fait recadré, il était rouge puis blanc de colère jusqu'à ne plus rien dire tant sa Suffisance était vexée de n'avoir pu empêcher C. Fourest de s'exprimer.
    D'autant que le propos de C. Fourest était convaincant.


    Dernière édition par Moiself le Dim 3 Mai 2015 - 13:34, édité 1 fois
    avatar
    cristaline



    Messages : 3180
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Caron-Fourest

    Message par cristaline le Dim 3 Mai 2015 - 12:56

    Vous me donnez envie ! Beced, dorénavant, je regarde toujours ONPC en replay, ça dure une semaine, on peut du coup regarder l'émission quand on veut, arrêter la lecture, la reprendre, sauter des passages, j'aime bien la formule !
    avatar
    jacot3



    Messages : 760
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Caron-Fourest

    Message par jacot3 le Dim 3 Mai 2015 - 13:15

    Flavius a écrit:
    J'ai fait le même constat que vous. Entre une Salamé qui, quand elle ne minaude pas, se prend toujours pour l'invité en monopolisant la parole par des questions longues comme un jour sans pain et un petit marquis prétentieux et sectaire qui se croit journaliste alors qu'il n'est que le porte-parole d'un courant de pensée qui a conduit la France là où elle en est, que le livre de Fourest n' a été évoqué réellement que par l'agacé et agaçant Ruquier finissant par s'énerver contre le con de service.
    D'ici à ce qu'un jour le grimaçant sur ressort nous avoue regretter avoir permis à Caron de s'exprimer à l'instar de Zemmour.... rire rire
    Je ne sais pas si l'équipe Caron-Salamé ont une carte de journaliste mais si c'est le cas c'est navrant
    Voici toute une profession dévalorisée par ces individus.
    Quand je regarde Bourdin sur BFMTV j'ai un peu le même sentiment, sauf que le QI de Bourdin est celui d'un génie à coté du couple ONPC.
    avatar
    Azalee



    Messages : 7360
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Caron-Fourest

    Message par Azalee le Dim 3 Mai 2015 - 15:02

    jacot3 a écrit:Par curiosité, émoustillé par les comptes-rendus des gazettes, j'ai regardé ONPC pour la première fois depuis longtemps.
    Je dois dire qu'avoir traité Caron de con est un euphémisme. Non seulement ce type qui se prétend journaliste est odieux mais c'est un parfait imbécile. Il était là pour démolir C.Fourest et certainement pas pour parler de son livre. Mme Salamé, beaucoup plus polie était là pour délivrer une théorie incohérente comme quoi le livre de C.Fourest ne servait à rien, ce qui est une forme plus subtile de grossièreté.
    Et Caron de défendre Ramadan (des frères musulmans) et Dialo (des indigènes de la république) dont le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont anti France et anti républicain.
    Fourest a coupé le sifflet de Caron, je dis bravo. Le pauvre s'est senti insulté. La vérité n'est pas toujours agréable à entendre. Il est vrai que contrairement à lui, Fourest a utilisé l'insulte directe. Et le petit bonhomme de chouiner comme un gamin a qui on a enlevé son joujou....  en forme


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Azalee



    Messages : 7360
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Caron-Fourest

    Message par Azalee le Dim 3 Mai 2015 - 15:05

    Flavius a écrit:
    Quand on écoute et constatons le comportement de l'indigne Caron, on en vient inéluctablement à supporter, voire à apprécier l'intrépide pasionaria Caroline Fourest
    C'est clair !  Shocked


    _________________
    Gaulois

    beced



    Messages : 10838
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Caron-Fourest

    Message par beced le Dim 3 Mai 2015 - 15:09

    cristonne a écrit:Vous me donnez envie ! Beced, dorénavant, je regarde toujours ONPC en replay, ça dure une semaine, on peut du coup regarder l'émission quand on veut, arrêter la lecture, la reprendre, sauter des passages, j'aime bien la formule !
    salut
    Suite à ce débat (en fait "affrontement" ) et à propos de son livre, Caroline Fourest était l'invitée vendredi matin
    à France-Inter.

    Elle y évoque aussi un article récent d'Emmanuel Todd (qui critique la manif du 11 janvier ) et elle revient 
    sur son passage à ONPC (à la minute 14'40" ):
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    :
    :


    Dernière édition par beced le Dim 3 Mai 2015 - 15:11, édité 1 fois
    avatar
    jacot3



    Messages : 760
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Caron-Fourest

    Message par jacot3 le Dim 3 Mai 2015 - 15:10

    Azalee a écrit:
    Et Caron de défendre Ramadan (des frères musulmans) et Dialo (des indigènes de la république) dont le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont anti France et anti républicain.
    Fourest a coupé le sifflet de Caron, je dis bravo. Le pauvre s'est senti insulté. La vérité n'est pas toujours agréable à entendre. Il est vrai que contrairement à lui, Fourest a utilisé l'insulte directe. Et le petit bonhomme de chouiner comme un gamin a qui on a enlevé son joujou....  en forme

    Avoir traité Caron de con était un euphémisme ! Ce type est un crétin imbu de lui-même !
    avatar
    Flavius



    Messages : 5277
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Caron-Fourest

    Message par Flavius le Dim 3 Mai 2015 - 16:29

    jacot3 a écrit:
    Je ne sais pas si l'équipe Caron-Salamé ont une carte de journaliste mais si c'est le cas c'est navrant
    Voici toute une profession dévalorisée par ces individus.
    Quand je regarde Bourdin sur BFMTV j'ai un peu le même sentiment, sauf que le QI de Bourdin est celui d'un génie à coté du couple ONPC.

    Le duo infernal et pathétique Salamé/Caron dispose d'une carte de journalisme, c'est indéniable. Ô pas de ces journalistes d'investigation ou rédactionnels qui font la gloire de ce métier...Non des journalistes/présentateurs/tronc. Ils radotent ce que les prompteurs diffusent ou cachetonnent comme le font les Barbier, Domenach, ou Neumann sur les plateaux télé pour faire des ménages particulièrement bien rémunérés pour pas grand chose. A Canal+ par exemple, Domenach n'est payé que pour faire le pitre mais en vendant son nom pour servir une certaine crédibilité à la chaîne. 
    On est loin des papiers de Françoise Giroud qui, sans être passer par Ecole Supérieure des Journalistes, (ESJ), a eu comme professeurs Servan Schreiber et la résistance, des Pierre Lazareff, des Pierre Desgraupe, des Duhamel, Denis Jeambar, etc.
    Le niveau de culture général des jeunes journalistes est au plus bas. Et je me dis aujourd'hui que l'on était plutôt gonflé de nous amuser à relever les erreurs de vocabulaire chez un Zitrone...Aujourd'hui, on passerait notre temps à cela.

    Les écoles de journalisme ont elle aussi, malheureusement, dû abaisser le niveau d'études et surtout les professeurs sont de plus en plus engagés politiquement, d'où ce sentiment de pensée unique. Des sondages le plus sérieux montrent que plus de 88% des journalistes se disent de gauche...Ça laisse rêveur sur le choix offert au public !

    Une classe politique médiocre alliée à des médias médiocres et d'aucuns s'interrogent encore sur l'état de notre pays !

    Quant à Bourdin, avant de faire du journalisme sportif, il vendait des assurances en porte-à-porte. Il n'est pas passé par une école de journalisme, ce qui n'est pas un lieu incontournable dans ce métier. Mais les écoles ont quand même le goût de dispenser des techniques journalistiques indispensables à la déontologie. Bourdin est un vendeur d'aspirateur, plus occupé à faire le buz pour maintenir une audience composée pour la plupart de beaufs en manque d'écoute. Et le grégaire béni oui-oui et narcissique, il faut le voir sur BFM, jeter subrepticement un regard attentif sur le cadreur pour s'assurer qu'il est bien l'objet de l'intérêt de cette émission et non l'invité, de caresser sa clientèle dans le sens du poil y compris lorsque ce qui se dit est d'une énormité monumentale.
    Aussi, la bêtise de Salamé qui se croit toujours l'invitée avec ses questions/commentaires plus longues qu'un jour sans pain auxquelles elle a tendance à répondre avant l'interviewé et le revanchard aigri, envieux marquis pathétique s'il en est, ne semblent pas combler le manque de pertinence et l'ennui, pour ne pas dire l'irritation que ces deux-là procurent à ceux qui font de la réflexion une priorité en matière de politique ou encore de culture.

    Toutefois la comparaison avec Bourdin me semble osée et inappropriée. La médiocrité ne se divise pas en degré. C'est une ambiance, un état général. Bourdin est un bateleur que je ne me résous pas à classer dans la catégorie professionnelle des journalistes mais dans la lignée des Sébastien ou des Foucault, pas l'auteur de la folie bien sûr, mais de jean-Pierre.
    avatar
    Ymar



    Messages : 4893
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Caron-Fourest

    Message par Ymar le Dim 3 Mai 2015 - 20:31

    Nous avons donc bien fait de faire un scrabble et vu vos commentaires je ne " pluzzerai " pas sur cette émission, donc merci pour l'info.


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    jacot3



    Messages : 760
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Caron-Fourest

    Message par jacot3 le Lun 4 Mai 2015 - 9:14

    Flavius a écrit:

    Le duo infernal et pathétique Salamé/Caron dispose d'une carte de journalisme, c'est indéniable. Ô pas de ces journalistes d'investigation ou rédactionnels qui font la gloire de ce métier...Non des journalistes/présentateurs/tronc. Ils radotent ce que les prompteurs diffusent ou cachetonnent comme le font les Barbier, Domenach, ou Neumann sur les plateaux télé pour faire des ménages particulièrement bien rémunérés pour pas grand chose. A Canal+ par exemple, Domenach n'est payé que pour faire le pitre mais en vendant son nom pour servir une certaine crédibilité à la chaîne. 
    On est loin des papiers de Françoise Giroud qui, sans être passer par Ecole Supérieure des Journalistes, (ESJ), a eu comme professeurs Servan Schreiber et la résistance, des Pierre Lazareff, des Pierre Desgraupe, des Duhamel, Denis Jeambar, etc.
    Le niveau de culture général des jeunes journalistes est au plus bas. Et je me dis aujourd'hui que l'on était plutôt gonflé de nous amuser à relever les erreurs de vocabulaire chez un Zitrone...Aujourd'hui, on passerait notre temps à cela.

    Les écoles de journalisme ont elle aussi, malheureusement, dû abaisser le niveau d'études et surtout les professeurs sont de plus en plus engagés politiquement, d'où ce sentiment de pensée unique. Des sondages le plus sérieux montrent que plus de 88% des journalistes se disent de gauche...Ça laisse rêveur sur le choix offert au public !

    Une classe politique médiocre alliée à des médias médiocres et d'aucuns s'interrogent encore sur l'état de notre pays !

    Quant à Bourdin, avant de faire du journalisme sportif, il vendait des assurances en porte-à-porte. Il n'est pas passé par une école de journalisme, ce qui n'est pas un lieu incontournable dans ce métier. Mais les écoles ont quand même le goût de dispenser des techniques journalistiques indispensables à la déontologie. Bourdin est un vendeur d'aspirateur, plus occupé à faire le buz pour maintenir une audience composée pour la plupart de beaufs en manque d'écoute. Et le grégaire béni oui-oui et narcissique, il faut le voir sur BFM, jeter subrepticement un regard attentif sur le cadreur pour s'assurer qu'il est bien l'objet de l'intérêt de cette émission et non l'invité, de caresser sa clientèle dans le sens du poil y compris lorsque ce qui se dit est d'une énormité monumentale.
    Aussi, la bêtise de Salamé qui se croit toujours l'invitée avec ses questions/commentaires plus longues qu'un jour sans pain auxquelles elle a tendance à répondre avant l'interviewé et le revanchard aigri, envieux marquis pathétique s'il en est, ne semblent pas combler le manque de pertinence et l'ennui, pour ne pas dire l'irritation que ces deux-là procurent à ceux qui font de la réflexion une priorité en matière de politique ou encore de culture.

    Toutefois la comparaison avec Bourdin me semble osée et inappropriée. La médiocrité ne se divise pas en degré. C'est une ambiance, un état général. Bourdin est un bateleur que je ne me résous pas à classer dans la catégorie professionnelle des journalistes mais dans la lignée des Sébastien ou des Foucault, pas l'auteur de la folie bien sûr, mais de jean-Pierre.
    je vous trouve excessif vis à vis de Bourdin.
    Contrairement aux deux pseudos-journalistes de ONPC il n'est pas là pour déclamer et soigner son ego mais pour poser des questions. par contre ce qui est exaspérant c'est que les réponses ne semblent pas l'interesser. Il interrompt immédiatement son interlocuteur comme si la réponse n'avait aucun intérêt.
    avatar
    cristaline



    Messages : 3180
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Caron-Fourest

    Message par cristaline le Lun 4 Mai 2015 - 10:08

    jacot3 a écrit:
    je vous trouve excessif vis à vis de Bourdin.
    Contrairement aux deux pseudos-journalistes de ONPC il n'est pas là pour déclamer et soigner son ego mais pour poser des questions. par contre ce qui est exaspérant c'est que les réponses ne semblent pas l'interesser. Il interrompt immédiatement son interlocuteur comme si la réponse n'avait aucun intérêt.



    Ce que font pratiquement tous les journalistes à l'heure actuelle, ainsi que les interviewers et les animateurs d'émission : ILS SAVENT, EUX ! Evil or Very Mad

    Encore hier à la radio, je me faisais cette réflexion : on est à l'époque de l'usage d'idées prêtes à l'emploi, et l'ordre sous jacent est de dégainer au plus vite la réponse attendue ; je hais ces journalistes qui se prennent pour le nombril du monde, et n'ont aucun respect  pour leurs invités, encore moins pour leurs auditeurs. On "fait dire" aux gens ce que l'on souhaite entendre....Chez Ruquier, ça vire à la caricature

    J'en avais parlé une fois à Télérama, qui m'avait répondu mollement ; par la suite, j'ai pu voir que de nombreuses personnes se plaignaient de ce phénomène, que j'assimile à la goujaterie : aucun intérêt, en tout cas

    beced



    Messages : 10838
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Caron-Fourest

    Message par beced le Lun 4 Mai 2015 - 12:42

    cristonne a écrit:



    Ce que font pratiquement tous les journalistes à l'heure actuelle, ainsi que les interviewers et les animateurs d'émission : ILS SAVENT, EUX ! Evil or Very Mad

    Encore hier à la radio, je me faisais cette réflexion : on est à l'époque de l'usage d'idées prêtes à l'emploi, et l'ordre sous jacent est de dégainer au plus vite la réponse attendue ; je hais ces journalistes qui se prennent pour le nombril du monde, et n'ont aucun respect  pour leurs invités, encore moins pour leurs auditeurs. On "fait dire" aux gens ce que l'on souhaite entendre....Chez Ruquier, ça vire à la caricature

    J'en avais parlé une fois à Télérama, qui m'avait répondu mollement ; par la suite, j'ai pu voir que de nombreuses personnes se plaignaient de ce phénomène, que j'assimile à la goujaterie : aucun intérêt, en tout cas

    J'ai eu exactement ce sentiment hier en écoutant la fin de l'interview de Marine Le Pen sur Europe 1 : interview qui m'a choqué d'abord par la manière agressive des journalistes plus interessés à faire entendre leurs questions que celui d'entendre les réponse de l'invitée Marine Le Pen; mais aussi parce qu'un de ces journalistes a, semble-t'il, non seulement estimé que parler de la Shoah était dépassé, mais voulait, semble-t'il toujours, que l'invitée partage son avis (en fait lui faire dire cela). 
    Cela ajouté aux procès d'intention fait rapidement en fin d'émission par le "procureur" Jean-Pierre Elkabbach empêchant ainsi l'invitée de réagir sereinement, en a résulté une impression de désinformation  et surtout de faire apparaître Marine Le Pen comme une victime: un comble... 
    :
    :

    beced



    Messages : 10838
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Caron-Fourest

    Message par beced le Lun 4 Mai 2015 - 14:21

    Quand Caroline Fourest traite "Caron de con", elle fait une sorte de contrepèterie belge, non?
     Timide

    :: Et on pourrait même dire elle fait une sorte de pléonasme si l'on s'amuse à faire +- l'anagramme de son nom ...
    =
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 574
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: Caron-Fourest

    Message par Vieux singe le Lun 4 Mai 2015 - 14:36

    Flavius a écrit:

    Le duo infernal et pathétique Salamé/Caron dispose d'une carte de journalisme, c'est indéniable. Ô pas de ces journalistes d'investigation ou rédactionnels qui font la gloire de ce métier...Non des journalistes/présentateurs/tronc. Ils radotent ce que les prompteurs diffusent ou cachetonnent comme le font les Barbier, Domenach, ou Neumann sur les plateaux télé pour faire des ménages particulièrement bien rémunérés pour pas grand chose. A Canal+ par exemple, Domenach n'est payé que pour faire le pitre mais en vendant son nom pour servir une certaine crédibilité à la chaîne. 
    On est loin des papiers de Françoise Giroud qui, sans être passer par Ecole Supérieure des Journalistes, (ESJ), a eu comme professeurs Servan Schreiber et la résistance, des Pierre Lazareff, des Pierre Desgraupe, des Duhamel, Denis Jeambar, etc.
    Le niveau de culture général des jeunes journalistes est au plus bas. Et je me dis aujourd'hui que l'on était plutôt gonflé de nous amuser à relever les erreurs de vocabulaire chez un Zitrone...Aujourd'hui, on passerait notre temps à cela.

    Les écoles de journalisme ont elle aussi, malheureusement, dû abaisser le niveau d'études et surtout les professeurs sont de plus en plus engagés politiquement, d'où ce sentiment de pensée unique. Des sondages le plus sérieux montrent que plus de 88% des journalistes se disent de gauche...Ça laisse rêveur sur le choix offert au public !

    Une classe politique médiocre alliée à des médias médiocres et d'aucuns s'interrogent encore sur l'état de notre pays !

    Quant à Bourdin, avant de faire du journalisme sportif, il vendait des assurances en porte-à-porte. Il n'est pas passé par une école de journalisme, ce qui n'est pas un lieu incontournable dans ce métier. Mais les écoles ont quand même le goût de dispenser des techniques journalistiques indispensables à la déontologie. Bourdin est un vendeur d'aspirateur, plus occupé à faire le buz pour maintenir une audience composée pour la plupart de beaufs en manque d'écoute. Et le grégaire béni oui-oui et narcissique, il faut le voir sur BFM, jeter subrepticement un regard attentif sur le cadreur pour s'assurer qu'il est bien l'objet de l'intérêt de cette émission et non l'invité, de caresser sa clientèle dans le sens du poil y compris lorsque ce qui se dit est d'une énormité monumentale.
    Aussi, la bêtise de Salamé qui se croit toujours l'invitée avec ses questions/commentaires plus longues qu'un jour sans pain auxquelles elle a tendance à répondre avant l'interviewé et le revanchard aigri, envieux marquis pathétique s'il en est, ne semblent pas combler le manque de pertinence et l'ennui, pour ne pas dire l'irritation que ces deux-là procurent à ceux qui font de la réflexion une priorité en matière de politique ou encore de culture.

    Toutefois la comparaison avec Bourdin me semble osée et inappropriée. La médiocrité ne se divise pas en degré. C'est une ambiance, un état général. Bourdin est un bateleur que je ne me résous pas à classer dans la catégorie professionnelle des journalistes mais dans la lignée des Sébastien ou des Foucault, pas l'auteur de la folie bien sûr, mais de jean-Pierre.

    Vu la dose que vous venez de mettre dans la cornue, je n'ai plus rien à ajouter, vous avez tout dit.
    pour ma part, j'ai voulu proposer un petit couplet sur les chiffres qui sont les hochets du nouveau monde médiatique et donc forumesque, mais ça n'a pas intéressé grand monde. 
    Sauf votre copain merevil qui s'ennuie de son isolement et qui vient de poser une crotte dans mon panier sans que je sache quel est son nouveau cauchemar

    C'est donc le moment pour moi de reprendre la distance avec l'univers virtuel qui irradie nos vibrations cosmiques
    Mais je passerai vous lire de temps à autre.
    avatar
    Ymar



    Messages : 4893
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Caron-Fourest

    Message par Ymar le Lun 4 Mai 2015 - 18:22

    beced a écrit:Quand Caroline Fourest traite "Caron de con", elle fait une sorte de contrepèterie belge, non?
     Timide

    :: Et on pourrait même dire elle fait une sorte de pléonasme si l'on s'amuse à faire +- l'anagramme de son nom ...
    =

    Beced,

    Ben oui mais fourrer-est ce bien raisonnable car-on s'irrite facilement et ça-la-met en colère... siffle


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.

    beced



    Messages : 10838
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Caron-Fourest

    Message par beced le Lun 4 Mai 2015 - 18:33

    Ymar a écrit:

    Beced,

    Ben oui mais fourrer-est ce bien raisonnable car-on s'irrite facilement et ça-la-met en colère... siffle

    Vivivi : cela devait être dit....C'est pas moi
    =
    =
    avatar
    Azalee



    Messages : 7360
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Caron-Fourest

    Message par Azalee le Lun 4 Mai 2015 - 18:46

    cristonne a écrit:



    Ce que font pratiquement tous les journalistes à l'heure actuelle, ainsi que les interviewers et les animateurs d'émission : ILS SAVENT, EUX ! Evil or Very Mad

    Encore hier à la radio, je me faisais cette réflexion : on est à l'époque de l'usage d'idées prêtes à l'emploi, et l'ordre sous jacent est de dégainer au plus vite la réponse attendue ; je hais ces journalistes qui se prennent pour le nombril du monde, et n'ont aucun respect  pour leurs invités, encore moins pour leurs auditeurs. On "fait dire" aux gens ce que l'on souhaite entendre....Chez Ruquier, ça vire à la caricature

    J'en avais parlé une fois à Télérama, qui m'avait répondu mollement ; par la suite, j'ai pu voir que de nombreuses personnes se plaignaient de ce phénomène, que j'assimile à la goujaterie : aucun intérêt, en tout cas
    Je crois que de plus en plus de journalistes posent une question dont ils attendent une réponse dont ils se font eux-mêmes une idée bien précise. 
    Si la réponse ne convient pas, il coupe avant la fin et réoriente la question ou ils donnent leur propre réponse sous forme de question. Pas étonnant que les gens se détournent de plus en plus des médias traditionnels.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    cristaline



    Messages : 3180
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Caron-Fourest

    Message par cristaline le Lun 4 Mai 2015 - 19:22

    Caron, c'est l'anagramme de Coran : ce message pourtant anodin n'a jamais pu passer sur ONPC, j'ai donc renoncé ! Je viens de voir le fameux clash, le pauvre Caron y est grotesque ; il coupe la parole et aboie tant qu'il peut, Fourest ne peut pas en placer une, n'arrive pas à parler de son livre, l'autre repart dans ses obsessions habituelles, et là, il a le culot de lui demander "vous pouvez me laisser parler, oui ? " Ce mec est un fou furieux, vivement qu'il dégage..même Ruquier était visiblement énervé !!
    avatar
    cristaline



    Messages : 3180
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: Caron-Fourest

    Message par cristaline le Lun 4 Mai 2015 - 19:24

    Ymar a écrit:

    Beced,

    Ben oui mais fourrer-est ce bien raisonnable car-on s'irrite facilement et ça-la-met en colère... siffle


    avatar
    Ymar



    Messages : 4893
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Caron-Fourest

    Message par Ymar le Lun 4 Mai 2015 - 23:08

    Azalee a écrit:
    Je crois que de plus en plus de journalistes posent une question dont ils attendent une réponse dont ils se font eux-mêmes une idée bien précise. 
    Si la réponse ne convient pas, il coupe avant la fin et réoriente la question ou ils donnent leur propre réponse sous forme de question. Pas étonnant que les gens se détournent de plus en plus des médias traditionnels.

    Azalée,

    Je suis tout à fait dans ta ligne de pensée, autant j'ai pu apprécier par le passé quelques uns d'entre eux car ils posaient des questions 
    pour éclairer nos avis sur les interviewés mais maintenant ils nous veulent que pour saluer leurs très éminentes opinions.

    Je n'ai vraiment aucune considération pour beaucoup d'entre eux et je ne parle même pas d'A.Caron qui ne veut que descendre en majeure partie
    ses interlocuteurs avec des arguments qui n'ont rien à voir avec le sujet initial et L.Salamé qui avec son côté narcissique dans ses textes me fait 
    penser aux pintades dans une basse-cour, peut être qu'avec des choux... Je sors

    Et j'ai bien trop de respect pour les chroniqueurs pour les admettre de ce rang, alors comme journalistes  siffle Peut être dans Gala,.. concernant les questions sur les coucheries, 
    ce que fait spontanément AC face à ses petits potes.

    " À l’origine, un chroniqueur était celui qui retranscrivait, jour après jour, les événements dont il était le témoin. Aujourd’hui, c’est le plus souvent un journaliste spécialisé ou une personnalité reconnue dans un domaine particulier. Il peut être : judiciaire, social ou de radio ou de télévision.
    Le chroniqueur intervient régulièrement, soit sur un thème bien précis, soit sur des sujets divers qu’il aborde sous un angle particulier. Si la chronique au sens strict est plutôt une réflexion sur un sujet donné, le billet d’humeur est plutôt un commentaire sur l’actualité qui se distingue par son ton généralement humoristique et impertinent. 
    Le chroniqueur peut travailler pour la presse écrite, la radio ou la télévision. Chacun de ces médias réclame des aptitudes particulières. Si pour la presse écrite, il doit briller par son style littéraire, il devra en plus savoir faire preuve de répartie et d’improvisation à la radio ou à la télévision.
    Il arrive parfois que le chroniqueur choisisse d’écrire sous un « nom de plume » (c’est-à-dire un pseudonyme). Cet anonymat lui apporte une plus grande liberté de ton. Il n’est pas rare non plus que plusieurs personnes se succèdent en utilisant un même pseudonyme, étroitement lié à l’histoire du magazine ou du journal. En raison des liens étroits qu’il entretient avec ses lecteurs, on le retrouve plus souvent dans la presse locale ou régionale. "
    Si l'un d'entre vous trouve un seul point où les deux vedettes d'ONPC se rapproche, il aura gagné!


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.

    Contenu sponsorisé

    Re: Caron-Fourest

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 24 Juil 2017 - 12:49