Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Proche-Orient

    Partagez

    Flavius



    Messages : 5156
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Jeu 25 Mai 2017 - 18:35

    jacot3 a écrit:
    Trois Palestiniens condamnés pour avoir assassiné en mars un commandant militaire du Hamas pour le compte d'Israël selon le mouvement islamiste, ont été exécutés jeudi dans la bande de Gaza, a constaté un journaliste de l'AFP.
    Des centaines de personnes, hommes, femmes et enfants, se sont pressées aux abords du complexe policier dans la ville de Gaza où se sont déroulées les exécutions, a constaté un journaliste de l'AFP. L'ensemble des rues environnantes avaient été fermées au trafic routier et de nombreux policiers étaient déployés. Seules 2.000 personnes, dont une centaine de journalistes, avaient reçu l'autorisation d'assister à ces exécutions.
    J'aime assez l'humour noir de l'AFP !
    Seules 2000 personnes (dont des femmes et des enfants !) avaient reçu l'autorisation d'assister à ces exécutions.
    Il y a longtemps que les journalistes de l'AFP ont été formatés à gauche par les écoles de journalisme dont on ne peut pas dire qu'elles font de la rigueur et de l'objectivités les qualités premières. Mais ce n'est pas d'hier...
    En plus, ces fainéants ne recoupent même plus leurs informations et sont friands de d’événements mis en scène comme ces civils palestiniens tombés sous les bombes de Tsahal, recouverts d'un draps blanc et qui remuent sous ces suaires improvisés. Mais le plus dramatiques, c'est que ces pseudo journalistes savent parfaitement qu'ils se font roulés dans le farine. Mais que ne ferait-on pas pour faire pleurer dans les chaumières, y compris en bafouant toute vérité. C'est pitoyable !
    avatar
    jacot3



    Messages : 720
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Proche-Orient

    Message par jacot3 le Jeu 25 Mai 2017 - 18:56

    Flavius a écrit:
    Il y a longtemps que les journalistes de l'AFP ont été formatés à gauche par les écoles de journalisme dont on ne peut pas dire qu'elles font de la rigueur et de l'objectivités les qualités premières. Mais ce n'est pas d'hier...
    En plus, ces fainéants ne recoupent même plus leurs informations et sont friands de d’événements mis en scène comme ces civils palestiniens tombés sous les bombes de Tsahal, recouverts d'un draps blanc et qui remuent sous ces suaires improvisés. Mais le plus dramatiques, c'est que ces pseudo journalistes savent parfaitement qu'ils se font roulés dans le farine. Mais que ne ferait-on pas pour faire pleurer dans les chaumières, y compris en bafouant toute vérité. C'est pitoyable !
    Je ne suis même pas certain que l'AFP se rende compte du ridicule de la rédaction de cette depeche.


    _________________
    Au royaume des aveugles les borgnes sont mal vus !
    avatar
    Flavius



    Messages : 5156
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Jeu 25 Mai 2017 - 19:12

    jacot3 a écrit:
    Je ne suis même pas certain que l'AFP se rende compte du ridicule de la rédaction de cette depeche.
    Mais je peux vous assurer qu'il n'y a que des pigistes qui se donnent le titre de journaliste à l'AFP. Ils sont souvent payés au SMIC et il y a un grand turn over. L'AFP est en quelque sorte un tremplin pour étoffer son CV et trouver une place dans un canard...

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Mar 30 Mai 2017 - 19:52

    La Norvège réclame à Abbas l’argent du Centre Mughrabi
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [size=40]United Nations pulls support for Palestinian women's centre named after terrorist[/size]




     


     




    La Norvège réclame la subvention offerte à Abbas pour le Centre des Femmes, baptisé au nom de la terroriste Dalal Mughrabi

    Le Ministre des Affaires étrangères de Norvège a condamné vendredi la décision de l’Autorité Palestinienne d’avoir baptisé du nom d’une terroriste, un Centre pour les Femmes dans les territoires, financé en partie par ce pays scandinave,



    « La glorification des attentats terroristes est complètement inacceptable et je déplore cette décision dans les termes les plus fermes que possible. La Norvège ne se permettra pas de se laisser associer avec des institutions qui  s’attribuent le nom de terroristes de cette façon. Nous n’accepterons pas l’emploi des financement d’aide norvégienne pour de tels objectifs », a déclaré le Ministre norvégien des Affaires étrangères, dans un communiqué.
     
    Ces commentaires de Brende ont été formulés en référence à un nouveau centre pour l’insertion des femmes ouvert un peu plus tôt ce mois-ci, dans la ville de Burqa, dans le Bande Occidentale de Judée-Samarie. Ce centre a pris le nom de Dalal Mughrabi, qui a pris part au Massacre de la route côtière,en 1978. Mughrabi et plusieurs autres terroristes du Fatah avaient débarqué sur une plage près de Tel Aviv, détourné un bus sur la Route de la côte d’Israël et tué 38 civils, dont 13 enfants et blessé plus de 70 personnes.


    Brende a déclaré que la Norvège n’avait pas été tenue au courant de la décision de désigner ce centre d’après le patronyme de Mughrabi. Il a exigé que le nom de son propre pays soit retiré du centre et que les financements qu’il a donné pour sa construction soit remboursés à la Norvège.


      « Nous avons demandé à ce que le logo du bureau de la représentation norvégienne soit enlevé immédiatement de ce bâtiment et que le financement qui avait été versé à ce centre soit remboursé », a t-il dit.


    Il a aussi déclaré que la Norvège ne participera plus à des projets identiques, jusqu’à ce que son pays ne reçoive des garanties « que rien de cette nature ne se reproduira ».
    « Nous n’entrerons plus dans aucun accord avec la Commission Electorale palestinienne ni avec les organismes féminins de l’ONU dans les territoires palestiniens, jusqu’à ce que des procédures satisfaisantes soient en place afin de s’assurer que rien qui soit de cette nature ne se produise à nouveau », a t-il déclaré.


    Cette rebuffade de la Norvège à l’encontre de l’AP survenait après que la branche norvégienne de l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem ait signalé le dossier à l’attention du pays, vendredi 26 mai, a déclaré cette organisation dans un communiqué, tout en remerciant Brende pour sa réponse aussi « prompte que claire ».


    « L’Autorité Palestinienne sabote la quête de la Paix dans cette région et enfreint toutes les normes de la décence humaine, quand elle décide de glorifier et de perpétuer l’héritage méprisable de terroristes comme Dalal Mughrabi », a affirmé le Président de l’Ambassade Chrétienne, Jürgen Bühler. « Le Gouvernement norvégien a agi de manière appropriée quand il a condamné cette action immorale de l’Autorité Palestinienne ».


    L’observatoire Palestinian Media Watch, qui a, le premier, attiré l’attention sur ce baptême de ce Centre pour femmes au nom d’une terroriste, a cité un responsable de village disant que « le Centre se focalisera essentiellement sur la lutte et l’histoire de la Martyre Dalal Mughrabi et la présentera aux groupements de jeunesse et… Cela constitue le commencement de l’enrichissement des activités concernant l’histoire de la lutte du peuple palestinien ».

    .....
    PS.
    A  noter que cette info vient au moment où l'on apprend que Donald Trump, lors de son voyage dans la région, aurait "engueulé" Abbas pour ses mensonges et ses propos sur son désir de faire la paix avec les Israeliens.
    ..
    avatar
    Flavius



    Messages : 5156
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Mar 30 Mai 2017 - 19:59

    beced a écrit:La Norvège réclame à Abbas l’argent du Centre Mughrabi
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [size=40]United Nations pulls support for Palestinian women's centre named after terrorist[/size]




     


     




    La Norvège réclame la subvention offerte à Abbas pour le Centre des Femmes, baptisé au nom de la terroriste Dalal Mughrabi

    Le Ministre des Affaires étrangères de Norvège a condamné vendredi la décision de l’Autorité Palestinienne d’avoir baptisé du nom d’une terroriste, un Centre pour les Femmes dans les territoires, financé en partie par ce pays scandinave,



    « La glorification des attentats terroristes est complètement inacceptable et je déplore cette décision dans les termes les plus fermes que possible. La Norvège ne se permettra pas de se laisser associer avec des institutions qui  s’attribuent le nom de terroristes de cette façon. Nous n’accepterons pas l’emploi des financement d’aide norvégienne pour de tels objectifs », a déclaré le Ministre norvégien des Affaires étrangères, dans un communiqué.
     
    Ces commentaires de Brende ont été formulés en référence à un nouveau centre pour l’insertion des femmes ouvert un peu plus tôt ce mois-ci, dans la ville de Burqa, dans le Bande Occidentale de Judée-Samarie. Ce centre a pris le nom de Dalal Mughrabi, qui a pris part au Massacre de la route côtière,en 1978. Mughrabi et plusieurs autres terroristes du Fatah avaient débarqué sur une plage près de Tel Aviv, détourné un bus sur la Route de la côte d’Israël et tué 38 civils, dont 13 enfants et blessé plus de 70 personnes.


    Brende a déclaré que la Norvège n’avait pas été tenue au courant de la décision de désigner ce centre d’après le patronyme de Mughrabi. Il a exigé que le nom de son propre pays soit retiré du centre et que les financements qu’il a donné pour sa construction soit remboursés à la Norvège.


      « Nous avons demandé à ce que le logo du bureau de la représentation norvégienne soit enlevé immédiatement de ce bâtiment et que le financement qui avait été versé à ce centre soit remboursé », a t-il dit.


    Il a aussi déclaré que la Norvège ne participera plus à des projets identiques, jusqu’à ce que son pays ne reçoive des garanties « que rien de cette nature ne se reproduira ».
    « Nous n’entrerons plus dans aucun accord avec la Commission Electorale palestinienne ni avec les organismes féminins de l’ONU dans les territoires palestiniens, jusqu’à ce que des procédures satisfaisantes soient en place afin de s’assurer que rien qui soit de cette nature ne se produise à nouveau », a t-il déclaré.


    Cette rebuffade de la Norvège à l’encontre de l’AP survenait après que la branche norvégienne de l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem ait signalé le dossier à l’attention du pays, vendredi 26 mai, a déclaré cette organisation dans un communiqué, tout en remerciant Brende pour sa réponse aussi « prompte que claire ».


    « L’Autorité Palestinienne sabote la quête de la Paix dans cette région et enfreint toutes les normes de la décence humaine, quand elle décide de glorifier et de perpétuer l’héritage méprisable de terroristes comme Dalal Mughrabi », a affirmé le Président de l’Ambassade Chrétienne, Jürgen Bühler. « Le Gouvernement norvégien a agi de manière appropriée quand il a condamné cette action immorale de l’Autorité Palestinienne ».


    L’observatoire Palestinian Media Watch, qui a, le premier, attiré l’attention sur ce baptême de ce Centre pour femmes au nom d’une terroriste, a cité un responsable de village disant que « le Centre se focalisera essentiellement sur la lutte et l’histoire de la Martyre Dalal Mughrabi et la présentera aux groupements de jeunesse et… Cela constitue le commencement de l’enrichissement des activités concernant l’histoire de la lutte du peuple palestinien ».

    .....
    PS.
    A  noter que cette info vient au moment où l'on apprend que Donald Trump, lors de son voyage dans la région, aurait "engueulé" Abbas pour ses mensonges et ses propos sur son désir de faire la paix avec les Israeliens.
    ..
    Je serais curieux de savoir s'ils vont rendre l'oseille ! Moi, je ne rendrai rien ! On a pas le droit d'être aussi khon !

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Lun 5 Juin 2017 - 10:06

    Secret  
    UNRWA apologizes for using Syria photo in Gaza campaign

    The image spurred a strong anti-Israel sentiment during the 2013 Gaza offensive when in fact it depicted a child from Syria.



    UNRWA Twitter screenshot. (photo credit:TWITTER)

    UNRWA has apologized for twice using a photo of a Palestinian child living in Syria, this time in its fund-raising campaign for Gaza.

    The double use of the photograph was brought to light by the Geneva- based group UN Watch, whose executive director Hillel Neuer posted both pictures on Twitter with the caption: “Left: UNRWA photo, Jan.27, 2015, of girl in Syria. Right: Same UNRWA photo, May 29, 2017, but now she’s ‘Aya from Gaza’ oppressed by Israel.”


    =================================================================

    L'UNRWA présente ses excuses pour avoir publié une photo prise en Syrie pour critiquer Israel à propos du conflit avec Gaza en 2013, et faire un appel de fonds pour les Palestiniens.

    ..
    avatar
    Ara



    Messages : 3444
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Proche-Orient

    Message par Ara le Lun 5 Juin 2017 - 11:51

    S'achemineraient-on vers une reconnaissance générale de "pays terroriste", en ce qui concerne le Qatar ?
    Et dans ce cas, que fait-on avec le Qatar S.G. des footeux ?

    L'Arabie saoudite et ses alliés rompent avec le Qatar, accusé de "soutenir le terrorisme"


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    jacot3



    Messages : 720
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Proche-Orient

    Message par jacot3 le Sam 10 Juin 2017 - 8:31

    beced a écrit:Secret  
    UNRWA apologizes for using Syria photo in Gaza campaign

    The image spurred a strong anti-Israel sentiment during the 2013 Gaza offensive when in fact it depicted a child from Syria.





    UNRWA Twitter screenshot. (photo credit:TWITTER)

    UNRWA has apologized for twice using a photo of a Palestinian child living in Syria, this time in its fund-raising campaign for Gaza.

    The double use of the photograph was brought to light by the Geneva- based group UN Watch, whose executive director Hillel Neuer posted both pictures on Twitter with the caption: “Left: UNRWA photo, Jan.27, 2015, of girl in Syria. Right: Same UNRWA photo, May 29, 2017, but now she’s ‘Aya from Gaza’ oppressed by Israel.”


    =================================================================

    L'UNRWA présente ses excuses pour avoir publié une photo prise en Syrie pour critiquer Israel à propos du conflit avec Gaza en 2013, et faire un appel de fonds pour les Palestiniens.

    ..
    A lire absolument et à faire circuler :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    Au royaume des aveugles les borgnes sont mal vus !

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Sam 10 Juin 2017 - 8:49

    jacot3 a écrit:
    A lire absolument et à faire circuler :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Bon article.
    L'auteur, Fred Maroun, est un Canadien d'origine arabe qui a vécu au Liban jusqu'en 1984, y compris pendant les 10 ans de la guerre civile ( guerre civile dans laquelle le PLO/Arafat était un des principaux intervenants ou causes).
    .
    .


    ...

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Lun 12 Juin 2017 - 9:06

    Secret


    Une infirmière israélienne a allaité un bébé palestinien pour le sauver

    ======== 
    =
    Ola est à son poste ce vendredi soir à l'hôpital Haddassah de Jérusalem. Arrive une ambulance qui amène en urgence les passagers d'une voiture gravement accidentée. Ce sont des Arabes israéliens de Hébron. 06/06/2017


    Ola Ostrovsky Zak
    Cette infirmière israélienne a allaité un bébé palestinien pour le sauver


    INTERNATIONAL - Une image symbolique. Sur la photo ci-dessus, une infirmière israélienne allaite un bébé palestinien de neuf mois. La tante du petit est assise derrière. La scène se déroule dans la nuit du vendredi 2 juin au samedi 3, à l'hôpital Hadassah de Jérusalem.

    Le HuffPost s'est entretenu avec l'infirmière diplômée. Elle s'appelle Ola Ostrovsky-Zak, elle 34 ans et trois enfants dont le dernier a un 1 an et demi. Elle est juive et installée en Israël depuis deux générations.

    Ola est à son poste ce vendredi soir. Arrive une ambulance qui amène en urgence les passagers d'une voiture gravement accidentée. Ce sont des Arabes israéliens de Hébron. Le père meurt quelques instants plus tard. La mère, qui ne portait pas de ceinture de sécurité, a un traumatisme crânien sérieux. Ses jours sont en danger.

    Il n'avait jamais touché un biberon
    Le petit Yaman, lui, n'a rien. Mais il a faim. Alors il hurle dans la salle d'attente, bercé par ses deux tantes, venues lui porter secours dans l'attente des nouvelles de leur sœur hospitalisée en soins intensifs. Il ne veut pas toucher au biberon que lui tendent les infirmières. Cela fait maintenant sept heures qu'il n'a rien avalé. L'inquiétude grandit.

    "Les tantes m'ont dit que Yaman était nourri au sein depuis sa naissance par sa mère, raconte l'infirmière. Il n'a jamais bu au biberon. Elles m'ont demandé si quelqu'un pouvait l'allaiter. Je leur ai dit que si elles étaient d'accord, je pouvais le faire. Les tantes ont manifesté leur surprise. Elles ne pouvaient pas croire qu'une mère juive accepte d'allaiter un bébé palestinien. Elles m'ont pris dans les bras, m'ont embrassée, n'arrêtaient pas de m'enlacer."
    "Beaucoup de mes amis feraient la même chose. Moi, j'étais heureuse à cette idée. Je l'ai allaité cinq fois dans la nuit."
    "J'ai un fils palestinien"
    Les tantes lui disent alors qu'en islam, une femme qui nourrit cinq fois un bébé au sein devient sa seconde mère. "J'ai été très touchée, confie-t-elle. Évidemment, je ne remplacerai pas sa mère, mais maintenant, je peux dire que j'ai un fils palestinien."
    "Au petit matin, je devais rentrer chez moi, continue Ola. Les tantes étaient perdues, comment allaient-elles le nourrir? Elles avaient besoin de volontaires. J'ai posté un message dans le groupe Facebook de la Leche League (une association de mères pro allaitement, ndlr) et mille mères m'ont répondu en deux heures qu'elles étaient prêtes à venir à l'hôpital. Juives, palestiniennes, arabes israéliennes, peu importe qui elles sont et qui est cet enfant, elles ont toutes dit oui". Ola ne manque pas d'humour, elle qui précise: "Je suis sûre que si j'avais fait cette demande sur un forum ouvert, la moitié du pays aurait répondu présent."
    Après cet épisode, l'un des oncles s'est approché d'Ola pour lui dire qu'elle était comme une sœur pour lui à présent. D'autant qu'Ola n'a pas chômé, elle est revenue l'allaiter le samedi et le dimanche suivants.
    Depuis, l'enfant est rentré chez lui, auprès de sa grand-mère et d'une autre tante allaitante.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    .

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Lun 12 Juin 2017 - 9:13

    beced a écrit:Secret


    Une infirmière israélienne a allaité un bébé palestinien pour le sauver

    ======== 
    =
    Ola est à son poste ce vendredi soir à l'hôpital Haddassah de Jérusalem. Arrive une ambulance qui amène en urgence les passagers d'une voiture gravement accidentée. Ce sont des Arabes israéliens de Hébron. 06/06/2017


    Ola Ostrovsky Zak
    Cette infirmière israélienne a allaité un bébé palestinien pour le sauver


    INTERNATIONAL - Une image symbolique. Sur la photo ci-dessus, une infirmière israélienne allaite un bébé palestinien de neuf mois. La tante du petit est assise derrière. La scène se déroule dans la nuit du vendredi 2 juin au samedi 3, à l'hôpital Hadassah de Jérusalem.

    Le HuffPost s'est entretenu avec l'infirmière diplômée. Elle s'appelle Ola Ostrovsky-Zak, elle 34 ans et trois enfants dont le dernier a un 1 an et demi. Elle est juive et installée en Israël depuis deux générations.

    Ola est à son poste ce vendredi soir. Arrive une ambulance qui amène en urgence les passagers d'une voiture gravement accidentée. Ce sont des Arabes israéliens de Hébron. Le père meurt quelques instants plus tard. La mère, qui ne portait pas de ceinture de sécurité, a un traumatisme crânien sérieux. Ses jours sont en danger.

    Il n'avait jamais touché un biberon
    Le petit Yaman, lui, n'a rien. Mais il a faim. Alors il hurle dans la salle d'attente, bercé par ses deux tantes, venues lui porter secours dans l'attente des nouvelles de leur sœur hospitalisée en soins intensifs. Il ne veut pas toucher au biberon que lui tendent les infirmières. Cela fait maintenant sept heures qu'il n'a rien avalé. L'inquiétude grandit.

    "Les tantes m'ont dit que Yaman était nourri au sein depuis sa naissance par sa mère, raconte l'infirmière. Il n'a jamais bu au biberon. Elles m'ont demandé si quelqu'un pouvait l'allaiter. Je leur ai dit que si elles étaient d'accord, je pouvais le faire. Les tantes ont manifesté leur surprise. Elles ne pouvaient pas croire qu'une mère juive accepte d'allaiter un bébé palestinien. Elles m'ont pris dans les bras, m'ont embrassée, n'arrêtaient pas de m'enlacer."
    "Beaucoup de mes amis feraient la même chose. Moi, j'étais heureuse à cette idée. Je l'ai allaité cinq fois dans la nuit."
    "J'ai un fils palestinien"
    Les tantes lui disent alors qu'en islam, une femme qui nourrit cinq fois un bébé au sein devient sa seconde mère. "J'ai été très touchée, confie-t-elle. Évidemment, je ne remplacerai pas sa mère, mais maintenant, je peux dire que j'ai un fils palestinien."
    "Au petit matin, je devais rentrer chez moi, continue Ola. Les tantes étaient perdues, comment allaient-elles le nourrir? Elles avaient besoin de volontaires. J'ai posté un message dans le groupe Facebook de la Leche League (une association de mères pro allaitement, ndlr) et mille mères m'ont répondu en deux heures qu'elles étaient prêtes à venir à l'hôpital. Juives, palestiniennes, arabes israéliennes, peu importe qui elles sont et qui est cet enfant, elles ont toutes dit oui". Ola ne manque pas d'humour, elle qui précise: "Je suis sûre que si j'avais fait cette demande sur un forum ouvert, la moitié du pays aurait répondu présent."
    Après cet épisode, l'un des oncles s'est approché d'Ola pour lui dire qu'elle était comme une sœur pour lui à présent. D'autant qu'Ola n'a pas chômé, elle est revenue l'allaiter le samedi et le dimanche suivants.
    Depuis, l'enfant est rentré chez lui, auprès de sa grand-mère et d'une autre tante allaitante.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    .

    Contraste = Shocked


    Un important cinéma de Ramallah (Cisjordanie) a décidé de boycotter le film "Wonder Woman", à cause de la présence au casting de l'actrice israélienne Gal Gadot (emboitant ainsi le pas de plusieurs pays arabes, comme le Liban ou la Tunisie) .

    .
    .
    avatar
    jacot3



    Messages : 720
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Proche-Orient

    Message par jacot3 le Lun 12 Juin 2017 - 9:29

    beced a écrit:

    Contraste =  Shocked


    Un important cinéma de Ramallah (Cisjordanie) a décidé de boycotter le film "Wonder Woman", à cause de la présence au casting de l'actrice israélienne Gal Gadot (emboitant ainsi le pas de plusieurs pays arabes, comme le Liban ou la Tunisie) .

    .
    .
    Honnêtement ça m'en frôle une sans toucher l'autre !
    Girl flag


    _________________
    Au royaume des aveugles les borgnes sont mal vus !

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Lun 12 Juin 2017 - 11:24

    jacot3 a écrit:
    Honnêtement ça m'en frôle une sans toucher l'autre !
    Girl flag

    Le problème est quand même sérieux car cela concerne la moitié de la population. En effet le boycott à l'encontre de Wonder Woman semble, par un effet d'homophonie, concerner la vente des Wonder Bra, pourtant très populaire en Orient....

    avatar
    Azalee



    Messages : 7157
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Proche-Orient

    Message par Azalee le Lun 12 Juin 2017 - 14:28

    beced a écrit:Secret


    Une infirmière israélienne a allaité un bébé palestinien pour le sauver

    ======== 
    =
    Ola est à son poste ce vendredi soir à l'hôpital Haddassah de Jérusalem. Arrive une ambulance qui amène en urgence les passagers d'une voiture gravement accidentée. Ce sont des Arabes israéliens de Hébron. 06/06/2017


    Ola Ostrovsky Zak
    Cette infirmière israélienne a allaité un bébé palestinien pour le sauver


    INTERNATIONAL - Une image symbolique. Sur la photo ci-dessus, une infirmière israélienne allaite un bébé palestinien de neuf mois. La tante du petit est assise derrière. La scène se déroule dans la nuit du vendredi 2 juin au samedi 3, à l'hôpital Hadassah de Jérusalem.

    Le HuffPost s'est entretenu avec l'infirmière diplômée. Elle s'appelle Ola Ostrovsky-Zak, elle 34 ans et trois enfants dont le dernier a un 1 an et demi. Elle est juive et installée en Israël depuis deux générations.

    Ola est à son poste ce vendredi soir. Arrive une ambulance qui amène en urgence les passagers d'une voiture gravement accidentée. Ce sont des Arabes israéliens de Hébron. Le père meurt quelques instants plus tard. La mère, qui ne portait pas de ceinture de sécurité, a un traumatisme crânien sérieux. Ses jours sont en danger.

    Il n'avait jamais touché un biberon
    Le petit Yaman, lui, n'a rien. Mais il a faim. Alors il hurle dans la salle d'attente, bercé par ses deux tantes, venues lui porter secours dans l'attente des nouvelles de leur sœur hospitalisée en soins intensifs. Il ne veut pas toucher au biberon que lui tendent les infirmières. Cela fait maintenant sept heures qu'il n'a rien avalé. L'inquiétude grandit.

    "Les tantes m'ont dit que Yaman était nourri au sein depuis sa naissance par sa mère, raconte l'infirmière. Il n'a jamais bu au biberon. Elles m'ont demandé si quelqu'un pouvait l'allaiter. Je leur ai dit que si elles étaient d'accord, je pouvais le faire. Les tantes ont manifesté leur surprise. Elles ne pouvaient pas croire qu'une mère juive accepte d'allaiter un bébé palestinien. Elles m'ont pris dans les bras, m'ont embrassée, n'arrêtaient pas de m'enlacer."
    "Beaucoup de mes amis feraient la même chose. Moi, j'étais heureuse à cette idée. Je l'ai allaité cinq fois dans la nuit."
    "J'ai un fils palestinien"
    Les tantes lui disent alors qu'en islam, une femme qui nourrit cinq fois un bébé au sein devient sa seconde mère. "J'ai été très touchée, confie-t-elle. Évidemment, je ne remplacerai pas sa mère, mais maintenant, je peux dire que j'ai un fils palestinien."
    "Au petit matin, je devais rentrer chez moi, continue Ola. Les tantes étaient perdues, comment allaient-elles le nourrir? Elles avaient besoin de volontaires. J'ai posté un message dans le groupe Facebook de la Leche League (une association de mères pro allaitement, ndlr) et mille mères m'ont répondu en deux heures qu'elles étaient prêtes à venir à l'hôpital. Juives, palestiniennes, arabes israéliennes, peu importe qui elles sont et qui est cet enfant, elles ont toutes dit oui". Ola ne manque pas d'humour, elle qui précise: "Je suis sûre que si j'avais fait cette demande sur un forum ouvert, la moitié du pays aurait répondu présent."
    Après cet épisode, l'un des oncles s'est approché d'Ola pour lui dire qu'elle était comme une sœur pour lui à présent. D'autant qu'Ola n'a pas chômé, elle est revenue l'allaiter le samedi et le dimanche suivants.
    Depuis, l'enfant est rentré chez lui, auprès de sa grand-mère et d'une autre tante allaitante.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    .
    D'aucuns diront que c'était une tentative d'empoisonnement.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Ymar



    Messages : 4809
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Proche-Orient

    Message par Ymar le Lun 12 Juin 2017 - 14:35

    Beced,

    Cette jeune femme a tout mon respect ainsi que la famille qui a su passer outre 
    ses convictions et ainsi redonner à l'humanisme ses réelles valeurs.

    Pour ce qui est du film je vais être grossier ou vulgaire mais quand on est/naît con 
    on est et on reste con!


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Lun 12 Juin 2017 - 14:53

    Ymar a écrit:Beced,

    1-Cette jeune femme a tout mon respect ainsi que la famille qui a su passer outre 
    ses convictions et ainsi redonner à l'humanisme ses réelles valeurs.

    2-Pour ce qui est du film je vais être grossier ou vulgaire mais quand on est/naît con 
    on est et on reste con!
    salut Ymar, salut

    1-Comme dirait le gars qui a réussi à rattraper in extremis son train : "sujet haletant".
    en forme


    2-Absolument, d'autant plus que si l'actrice devait se trouver en leur présence, tout porte à croire que ces gens ne la boycotteraient certainement pas.... Shocked


    .

    Contenu sponsorisé

    Re: Proche-Orient

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017 - 19:35