Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Proche-Orient

    Partagez

    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Sam 19 Aoû 2017 - 12:55

    beced a écrit:


    D'un autre côté un bienfait n'ait jamais perdu.    *

    D'un autre côté (dirait un autre ) on en veut parfois à qui vous vient en aide....  Sorry
    .
    .
    .
    * : On pense évidemment à Androclès et le lion (en arabe : "assad ) ....
    Je trouve que Israël en fait trop pour les autres et pas assez pour sa population

    beced



    Messages : 11704
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Sam 19 Aoû 2017 - 15:58

    Flavius a écrit:
    Je trouve que Israël en fait trop pour les autres et pas assez pour sa population

    En effet. Mais il me semble que c'est le cas de pas mal de démocraties et même de l'UE....
    avatar
    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Sam 19 Aoû 2017 - 19:53

    beced a écrit:

    En effet. Mais il me semble que c'est le cas de pas mal de démocraties et même de l'UE....
    Vous avez raison. Toutefois vous reconnaîtrez que Israël est un cas un peu particulier au regard des autres nations.
    Et puis n'oubliez pas que les démocraties dont vous parlez ne considèrent pas Israël comme appartenant à leur club. Faut pas se fâcher avec les grandes démocraties arabes et notre turbulente extrême-gauche, sans parler d'une antisémitisme de gauche comme de droite,  toujours latent en France.

    beced



    Messages : 11704
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Sam 19 Aoû 2017 - 21:13

    Flavius a écrit:
    Vous avez raison. Toutefois vous reconnaîtrez que Israël est un cas un peu particulier au regard des autres nations.
    Et puis n'oubliez pas que les démocraties dont vous parlez ne considèrent pas Israël comme appartenant à leur club. Faut pas se fâcher avec les grandes démocraties arabes et notre turbulente extrême-gauche, sans parler d'une antisémitisme de gauche comme de droite,  toujours latent en France.


    Je parlais sur le fait qu'un pays "normal", tout comme un citoyen "normal",  tient compte de ses propres interêts, et ces derniers étant fonctions "aussi" d'un bon voisinage 


    La relation des Nations vis-à-vis d'Israel est évidemment uniquement basée sur des interêts politiques ou stratégiques, et opérant sur un double langage. Le plus évident ou ironique étant que le bâtiment de l'ONU se tient sur des terres indiennes....

    Exemple: 
    Les JT de ce soir ont tous parlé des attaques au couteau en Finlande ou en Russie : pas un mot sur celui qui a eu aujourd'hui en Israel (un policier blessé, et l'assaillant neutralisé ).
    Autre exemple: l'opinion mondiale a été choqué (avec raison d'ailleurs ) par le fait qu'un soldat israelien achève un terroriste palestinien quelques minutes après une attaque contre ses collègues. Mais cette même opinion a applaudi devant les images d'Obama et Hilary Clinton regardant par écran interposé l'assassinat de sang froid d'un vieillard endormi par des troupes d'élite américaine....: action suivie par un film oscarisé.... 
    Le fait qu'il s'agissait de Ben Laden ne change rien au fait qu'il y a là deux poids, deux mesures.... 

    ..


    Dernière édition par beced le Sam 19 Aoû 2017 - 23:45, édité 1 fois
    avatar
    PandaCoinCoin



    Messages : 351
    Date d'inscription : 08/08/2017

    Re: Proche-Orient

    Message par PandaCoinCoin le Sam 19 Aoû 2017 - 21:30

    beced a écrit:


    Je parlais sur le fait qu'un pays "normal", tout comme un citoyen "normal",  tient compte de ses propres interêts, et ces derniers sont fonctions "aussi" d'un bon voisinage 


    La relation des Nations vis-à-vis d'Israel est évidemment uniquement basée sur des interêts politiques ou stratégiques, et opérant sur un double langage. Le plus évident ou ironique étant que le bâtiment de l'ONU se tient sur des terres indiennes....

    Exemple: 
    Les JT de ce soir ont tous parlé des attaques au coutean en Finlande ou en Russie : pas un mot sur celui qui a eu aujourd'hui en Israel (un policier blessé, et l'assaillant neutralisé ).
    Autre exemple: l'opinion mondiale a été choqué (avec raison d'ailleurs ) par le fait qu'un soldat israelien achève un terroriste palestinien quelques minutes après une attaque contre ses collègues. Mais cette même opinion a applaudi devant les images d'Obama et Hilary Clinton regardant par écran interposé l'assassinat de sang froid d'un vieillard endormi par des troupes d'élite américaine....: action suivie par un film oscarisé.... 
    Le fait qu'il s'agissait de Ben Laden ne change rien au fait qu'il y a là deux poids, deux mesures.... 

    ..
     salut beced malheurement on vie da's une société a 2 poid 2 mesures c est un peu a la tete du client

    beced



    Messages : 11704
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Mar 5 Sep 2017 - 22:14

    Shocked  
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Nadim Khoury, cofondateur et maître brasseur de la brasserie Taybeh
    Shocked  
     

    Un Festival de la  bière à Bethléem réunit des milliers de jeunes - Souhail Ftouh



    Une scène inimaginable à Alger, à Tunis ou même à Dubaï.Près de 8 000 palestiniens ont participé à deux nuits consécutives de musique, de bière et de danse pour cette deuxième édition du festival annuel de la bière à Bethléem.Entre samedi et dimanche, environ 7 à 8 000 Palestiniens et touristes ont manifesté leur amour pour la bière en se rendant au fin fond d’un petit village, à l’est de Bethléem, appelé Beit Sahour, pour le deuxième festival annuel de la Shepherds Beer.

    Des responsables de l’Autorité palestinienne (AP) étaient aussi présents. Des milliers de jeunes Palestiniens, ont payé 30 shekels leur billet d’entrée, et se sont tenus collés serrés, les poings en l’air, et ont chanté et levé leurs verres remplis de bière.

    La fête était bondée et vivante, adolescents et adultes, hommes et femmes, dansaient, côte-à-côte, en appréciant la bière et le hip-hop. Des jeunes sont même venus de la ville  druze de Majdal Shams, située sur la frontière entre Israël et la Syrie.

    Plusieurs groupes de musiciens étaient présents.

    Le groupe Hawa Dafi a été le premier à monter sur scène, et a excité la foule avec un mélange de musique arabe, rock et jazz, avec des saxophones et des oud.

    Puis vint le tour du rappeur arabe-israélien Tamer Nafar, membre du groupe Dam. La foule enjouée chantait les paroles enflammées de Nafar.
      

    Ce festival annuel montre que chez les palestiniens la fête autour de la bière est bien vivante dans une société largement conservatrice.

    L’importante consommation de bière, et même de saucisses de porc à 10 shekels, dans un festival public, démontre que les palestiniens sont plus libres que tous les jeunes des pays arabes.

    Des Témoignages que la Palestine est plus heureuse que les frères arabes qui soutiennent « la cause » !

    Charlie Asfur, 22 ans, né à Chicago, habite à Ramallah depuis qu’il a 14 ans. A son retour aux États-Unis, il y a huit mois, il déclarait :

    « La Palestine est le pays le plus cool que tu puisses trouver ; tout le monde boit et tout le monde fume du hash », a-t-il dit, en référence au hashish.

    « La Palestine est le pays le plus libre », dit-il. Mais il a précisé qu’il faut faire attention à ce que l’on dit en public sur la politique ou la religion.

    Ancien barman, Asfur affirme qu’il recommanderait la Shepherds Beer avant la bière blonde américaine Samuel Adams, parce que « ça vient de la terre ».

    Autre témoignage intéressant, celui de Arwa Salameh, une palestinienne de 26 ans, qui a expliqué qu’elle était « surprise de la belle musique » d’Hawa Dafi, et qui a ajouté que les chansons de Nafar sont très populaires dans les boites de nuit palestiniennes.

    « Ce type de fête est de plus en plus populaire en Palestine. C’est sympa », a-t-elle souligné.

    Ou encore celui de Khallil Abdullah,  un musulman de 26 ans : « J’en bois partout où je vais, parce que je l’aime bien », a-t-il dit.

    Un autre participant, Chris Zaknoun, un palestinien de 40 ans, consultant pour des organisations internationales en Cisjordanie, a dit qu’il est ravi que la bière soit bonne, mais était encore plus heureux que de jeunes Palestiniens aient une occasion de faire la fête.

    « Chaque fête qui a lieu en Palestine donne une chance aux jeunes gens de vivre différemment pour un temps. Cela leur permet de décompresser », dit-il.

    « Quand vous buvez de la bière, c’est une détente, si vous l’aimez, buvez-en ! » ajoute-t-il.

    La bière est très populaire chez les palestiniens

    Bien que les Palestiniens soient, en écrasante majorité, musulmans, et devraient donc s’abstenir de boire de l’alcool, la bière est très populaire chez eux.

    Il y a quatre ans, Alaa Sayej, 29 ans, a ouvert une brasserie dans sa ville natale du nord de Ramallah, à Birzeit : son nom est  Shepherds Beer.

    La brasserie de Sayej était financièrement soutenue par son père, et ses frères et sœurs sont tous impliqués dans le business. Son frère Khaled est maître-brasseur.

    La distillerie familiale a commencé à vendre sa bière en 2015. La bière Shepherds est vendue aujourd’hui dans l’ensemble des Territoires palestiniens, en Israël, en Italie, et au Chili, qui héberge une importante diaspora palestinienne.

    La Shepherds Beer se décline dans trois versions : une bière ambrée, une brune et une blonde. Il y a également un arôme saisonnier, et la brasserie de Birzeit, qui produit la ligne de Shepherds Beer, travaille également sur une bière sans alcool appelée Dahab, qui signifie « or » en arabe.

    Le festival de Shepherds Beer n’est pas le seul en Cisjordanie. En septembre 2016, la brasserie Taybeh (délicieux en arabe) a organisé un autre festival similaire, le Oktoberfest de Taybe.

    Cette fête, à laquelle ont assisté environ 16 000 personnes, était initiée par la brasserie qui est située dans un village palestinien appelé Taybeh au nord-est de Jérusalem.

    Chose surprenante : le nombre d’enfants palestiniens qui y participent. Une preuve que la bière est vraiment une affaire de famille chez les arabes palestiniens. Ce n’est pas un festival de bière traditionnel.

    La brasserie de Taybeh a été fondée en 1955 par deux frères, Daoud et Nadim Khoury, nés en Cisjordanie mais élevés aux États-Unis. La famille est rentrée dans leur village natal après la signature des accords d’Oslo en 1993.
      

    La bière Taybeh attire désormais 70 % du marché palestinien. Il en exporte six variétés au Japon, en Suède, au Danemark, en Italie, en Espagne, en Suisse et en Israël. Les frères Khoury ont également fondé les vignobles de Taybeh en 2013.

    Les médias arabes refusent de rapporter que  les palestiniens  apprécient la bière

    Beaucoup de médias arabes s’abstiennent de parler des festivals de la bière palestinienne, qui ont pourtant de plus en plus de succès avec les années.

    D’abord, ils veulent entretenir une image à travers le monde que les palestiniens sont réellement malheureux sous l’occupation [israélienne]. Mais aussi, ils ne veulent pas de publicité sur ce genre de festival pour garder le bon visage de la « Palestine musulmane ».

    L’image de la soi-disant « résistance contre Israël  » contraste avec le commerce et la consommation de la bière chez les palestiniens.

    Beaucoup de groupes de médias arabes craignent que ce genre de festivités aient de l’écho dans les pays arabes et les cercles des jeunes.

    D’ailleurs, ces scènes sont impossibles hors de la Palestine. Les jeunes dans les pays arabes qui oseraient consommer de l’alcool en public auraient des problèmes avec la police et la justice.

    --Par Souhail Ftouh --

     
      
     


     


    ARTICLE SUMMARY
    Despite the troubled economy and stout competition from an established brand, one young Palestinian businessman convinced his family to join him in opening a new brewery in Birzeit.

     Birzeit Brewery
    A promotional image from new Palestinian brewing company Birzeit Brewery showcases its first brew, Shepherds Beer, Aug. 4, 2015.



    Alaa Sayej knows it's a tough time to invest in “Made in Palestine” products. Formal talks to


    Read more: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    avatar
    jacot3



    Messages : 863
    Date d'inscription : 21/12/2013
    Age : 78

    Re: Proche-Orient

    Message par jacot3 le Mer 27 Sep 2017 - 8:56

    beced a écrit:Shocked  
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Nadim Khoury, cofondateur et maître brasseur de la brasserie Taybeh
    Shocked  
     

    Un Festival de la  bière à Bethléem réunit des milliers de jeunes - Souhail Ftouh



    Une scène inimaginable à Alger, à Tunis ou même à Dubaï.Près de 8 000 palestiniens ont participé à deux nuits consécutives de musique, de bière et de danse pour cette deuxième édition du festival annuel de la bière à Bethléem.Entre samedi et dimanche, environ 7 à 8 000 Palestiniens et touristes ont manifesté leur amour pour la bière en se rendant au fin fond d’un petit village, à l’est de Bethléem, appelé Beit Sahour, pour le deuxième festival annuel de la Shepherds Beer.

    Des responsables de l’Autorité palestinienne (AP) étaient aussi présents. Des milliers de jeunes Palestiniens, ont payé 30 shekels leur billet d’entrée, et se sont tenus collés serrés, les poings en l’air, et ont chanté et levé leurs verres remplis de bière.

    La fête était bondée et vivante, adolescents et adultes, hommes et femmes, dansaient, côte-à-côte, en appréciant la bière et le hip-hop. Des jeunes sont même venus de la ville  druze de Majdal Shams, située sur la frontière entre Israël et la Syrie.

    Plusieurs groupes de musiciens étaient présents.

    Le groupe Hawa Dafi a été le premier à monter sur scène, et a excité la foule avec un mélange de musique arabe, rock et jazz, avec des saxophones et des oud.

    Puis vint le tour du rappeur arabe-israélien Tamer Nafar, membre du groupe Dam. La foule enjouée chantait les paroles enflammées de Nafar.
      

    Ce festival annuel montre que chez les palestiniens la fête autour de la bière est bien vivante dans une société largement conservatrice.

    L’importante consommation de bière, et même de saucisses de porc à 10 shekels, dans un festival public, démontre que les palestiniens sont plus libres que tous les jeunes des pays arabes.

    Des Témoignages que la Palestine est plus heureuse que les frères arabes qui soutiennent « la cause » !

    Charlie Asfur, 22 ans, né à Chicago, habite à Ramallah depuis qu’il a 14 ans. A son retour aux États-Unis, il y a huit mois, il déclarait :

    « La Palestine est le pays le plus cool que tu puisses trouver ; tout le monde boit et tout le monde fume du hash », a-t-il dit, en référence au hashish.

    « La Palestine est le pays le plus libre », dit-il. Mais il a précisé qu’il faut faire attention à ce que l’on dit en public sur la politique ou la religion.

    Ancien barman, Asfur affirme qu’il recommanderait la Shepherds Beer avant la bière blonde américaine Samuel Adams, parce que « ça vient de la terre ».

    Autre témoignage intéressant, celui de Arwa Salameh, une palestinienne de 26 ans, qui a expliqué qu’elle était « surprise de la belle musique » d’Hawa Dafi, et qui a ajouté que les chansons de Nafar sont très populaires dans les boites de nuit palestiniennes.

    « Ce type de fête est de plus en plus populaire en Palestine. C’est sympa », a-t-elle souligné.

    Ou encore celui de Khallil Abdullah,  un musulman de 26 ans : « J’en bois partout où je vais, parce que je l’aime bien », a-t-il dit.

    Un autre participant, Chris Zaknoun, un palestinien de 40 ans, consultant pour des organisations internationales en Cisjordanie, a dit qu’il est ravi que la bière soit bonne, mais était encore plus heureux que de jeunes Palestiniens aient une occasion de faire la fête.

    « Chaque fête qui a lieu en Palestine donne une chance aux jeunes gens de vivre différemment pour un temps. Cela leur permet de décompresser », dit-il.

    « Quand vous buvez de la bière, c’est une détente, si vous l’aimez, buvez-en ! » ajoute-t-il.

    La bière est très populaire chez les palestiniens

    Bien que les Palestiniens soient, en écrasante majorité, musulmans, et devraient donc s’abstenir de boire de l’alcool, la bière est très populaire chez eux.

    Il y a quatre ans, Alaa Sayej, 29 ans, a ouvert une brasserie dans sa ville natale du nord de Ramallah, à Birzeit : son nom est  Shepherds Beer.

    La brasserie de Sayej était financièrement soutenue par son père, et ses frères et sœurs sont tous impliqués dans le business. Son frère Khaled est maître-brasseur.

    La distillerie familiale a commencé à vendre sa bière en 2015. La bière Shepherds est vendue aujourd’hui dans l’ensemble des Territoires palestiniens, en Israël, en Italie, et au Chili, qui héberge une importante diaspora palestinienne.

    La Shepherds Beer se décline dans trois versions : une bière ambrée, une brune et une blonde. Il y a également un arôme saisonnier, et la brasserie de Birzeit, qui produit la ligne de Shepherds Beer, travaille également sur une bière sans alcool appelée Dahab, qui signifie « or » en arabe.

    Le festival de Shepherds Beer n’est pas le seul en Cisjordanie. En septembre 2016, la brasserie Taybeh (délicieux en arabe) a organisé un autre festival similaire, le Oktoberfest de Taybe.

    Cette fête, à laquelle ont assisté environ 16 000 personnes, était initiée par la brasserie qui est située dans un village palestinien appelé Taybeh au nord-est de Jérusalem.

    Chose surprenante : le nombre d’enfants palestiniens qui y participent. Une preuve que la bière est vraiment une affaire de famille chez les arabes palestiniens. Ce n’est pas un festival de bière traditionnel.

    La brasserie de Taybeh a été fondée en 1955 par deux frères, Daoud et Nadim Khoury, nés en Cisjordanie mais élevés aux États-Unis. La famille est rentrée dans leur village natal après la signature des accords d’Oslo en 1993.
      

    La bière Taybeh attire désormais 70 % du marché palestinien. Il en exporte six variétés au Japon, en Suède, au Danemark, en Italie, en Espagne, en Suisse et en Israël. Les frères Khoury ont également fondé les vignobles de Taybeh en 2013.

    Les médias arabes refusent de rapporter que  les palestiniens  apprécient la bière

    Beaucoup de médias arabes s’abstiennent de parler des festivals de la bière palestinienne, qui ont pourtant de plus en plus de succès avec les années.

    D’abord, ils veulent entretenir une image à travers le monde que les palestiniens sont réellement malheureux sous l’occupation [israélienne]. Mais aussi, ils ne veulent pas de publicité sur ce genre de festival pour garder le bon visage de la « Palestine musulmane ».

    L’image de la soi-disant « résistance contre Israël  » contraste avec le commerce et la consommation de la bière chez les palestiniens.

    Beaucoup de groupes de médias arabes craignent que ce genre de festivités aient de l’écho dans les pays arabes et les cercles des jeunes.

    D’ailleurs, ces scènes sont impossibles hors de la Palestine. Les jeunes dans les pays arabes qui oseraient consommer de l’alcool en public auraient des problèmes avec la police et la justice.

    --Par Souhail Ftouh --

     
      
     


     


    ARTICLE SUMMARY
    Despite the troubled economy and stout competition from an established brand, one young Palestinian businessman convinced his family to join him in opening a new brewery in Birzeit.

     Birzeit Brewery
    A promotional image from new Palestinian brewing company Birzeit Brewery showcases its first brew, Shepherds Beer, Aug. 4, 2015.



    Alaa Sayej knows it's a tough time to invest in “Made in Palestine” products. Formal talks to


    Read more: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Un peu de pub :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    Au royaume des aveugles les borgnes sont mal vus !
    avatar
    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Mer 27 Sep 2017 - 10:47

    beced a écrit:Shocked  
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Nadim Khoury, cofondateur et maître brasseur de la brasserie Taybeh
    Shocked  
     

    Un Festival de la  bière à Bethléem réunit des milliers de jeunes - Souhail Ftouh



    Une scène inimaginable à Alger, à Tunis ou même à Dubaï.Près de 8 000 palestiniens ont participé à deux nuits consécutives de musique, de bière et de danse pour cette deuxième édition du festival annuel de la bière à Bethléem.Entre samedi et dimanche, environ 7 à 8 000 Palestiniens et touristes ont manifesté leur amour pour la bière en se rendant au fin fond d’un petit village, à l’est de Bethléem, appelé Beit Sahour, pour le deuxième festival annuel de la Shepherds Beer.

    Des responsables de l’Autorité palestinienne (AP) étaient aussi présents. Des milliers de jeunes Palestiniens, ont payé 30 shekels leur billet d’entrée, et se sont tenus collés serrés, les poings en l’air, et ont chanté et levé leurs verres remplis de bière.

    La fête était bondée et vivante, adolescents et adultes, hommes et femmes, dansaient, côte-à-côte, en appréciant la bière et le hip-hop. Des jeunes sont même venus de la ville  druze de Majdal Shams, située sur la frontière entre Israël et la Syrie.

    Plusieurs groupes de musiciens étaient présents.

    Le groupe Hawa Dafi a été le premier à monter sur scène, et a excité la foule avec un mélange de musique arabe, rock et jazz, avec des saxophones et des oud.

    Puis vint le tour du rappeur arabe-israélien Tamer Nafar, membre du groupe Dam. La foule enjouée chantait les paroles enflammées de Nafar.
      

    Ce festival annuel montre que chez les palestiniens la fête autour de la bière est bien vivante dans une société largement conservatrice.

    L’importante consommation de bière, et même de saucisses de porc à 10 shekels, dans un festival public, démontre que les palestiniens sont plus libres que tous les jeunes des pays arabes.

    Des Témoignages que la Palestine est plus heureuse que les frères arabes qui soutiennent « la cause » !

    Charlie Asfur, 22 ans, né à Chicago, habite à Ramallah depuis qu’il a 14 ans. A son retour aux États-Unis, il y a huit mois, il déclarait :

    « La Palestine est le pays le plus cool que tu puisses trouver ; tout le monde boit et tout le monde fume du hash », a-t-il dit, en référence au hashish.

    « La Palestine est le pays le plus libre », dit-il. Mais il a précisé qu’il faut faire attention à ce que l’on dit en public sur la politique ou la religion.

    Ancien barman, Asfur affirme qu’il recommanderait la Shepherds Beer avant la bière blonde américaine Samuel Adams, parce que « ça vient de la terre ».

    Autre témoignage intéressant, celui de Arwa Salameh, une palestinienne de 26 ans, qui a expliqué qu’elle était « surprise de la belle musique » d’Hawa Dafi, et qui a ajouté que les chansons de Nafar sont très populaires dans les boites de nuit palestiniennes.

    « Ce type de fête est de plus en plus populaire en Palestine. C’est sympa », a-t-elle souligné.

    Ou encore celui de Khallil Abdullah,  un musulman de 26 ans : « J’en bois partout où je vais, parce que je l’aime bien », a-t-il dit.

    Un autre participant, Chris Zaknoun, un palestinien de 40 ans, consultant pour des organisations internationales en Cisjordanie, a dit qu’il est ravi que la bière soit bonne, mais était encore plus heureux que de jeunes Palestiniens aient une occasion de faire la fête.

    « Chaque fête qui a lieu en Palestine donne une chance aux jeunes gens de vivre différemment pour un temps. Cela leur permet de décompresser », dit-il.

    « Quand vous buvez de la bière, c’est une détente, si vous l’aimez, buvez-en ! » ajoute-t-il.

    La bière est très populaire chez les palestiniens

    Bien que les Palestiniens soient, en écrasante majorité, musulmans, et devraient donc s’abstenir de boire de l’alcool, la bière est très populaire chez eux.

    Il y a quatre ans, Alaa Sayej, 29 ans, a ouvert une brasserie dans sa ville natale du nord de Ramallah, à Birzeit : son nom est  Shepherds Beer.

    La brasserie de Sayej était financièrement soutenue par son père, et ses frères et sœurs sont tous impliqués dans le business. Son frère Khaled est maître-brasseur.

    La distillerie familiale a commencé à vendre sa bière en 2015. La bière Shepherds est vendue aujourd’hui dans l’ensemble des Territoires palestiniens, en Israël, en Italie, et au Chili, qui héberge une importante diaspora palestinienne.

    La Shepherds Beer se décline dans trois versions : une bière ambrée, une brune et une blonde. Il y a également un arôme saisonnier, et la brasserie de Birzeit, qui produit la ligne de Shepherds Beer, travaille également sur une bière sans alcool appelée Dahab, qui signifie « or » en arabe.

    Le festival de Shepherds Beer n’est pas le seul en Cisjordanie. En septembre 2016, la brasserie Taybeh (délicieux en arabe) a organisé un autre festival similaire, le Oktoberfest de Taybe.

    Cette fête, à laquelle ont assisté environ 16 000 personnes, était initiée par la brasserie qui est située dans un village palestinien appelé Taybeh au nord-est de Jérusalem.

    Chose surprenante : le nombre d’enfants palestiniens qui y participent. Une preuve que la bière est vraiment une affaire de famille chez les arabes palestiniens. Ce n’est pas un festival de bière traditionnel.

    La brasserie de Taybeh a été fondée en 1955 par deux frères, Daoud et Nadim Khoury, nés en Cisjordanie mais élevés aux États-Unis. La famille est rentrée dans leur village natal après la signature des accords d’Oslo en 1993.
      

    La bière Taybeh attire désormais 70 % du marché palestinien. Il en exporte six variétés au Japon, en Suède, au Danemark, en Italie, en Espagne, en Suisse et en Israël. Les frères Khoury ont également fondé les vignobles de Taybeh en 2013.

    Les médias arabes refusent de rapporter que  les palestiniens  apprécient la bière

    Beaucoup de médias arabes s’abstiennent de parler des festivals de la bière palestinienne, qui ont pourtant de plus en plus de succès avec les années.

    D’abord, ils veulent entretenir une image à travers le monde que les palestiniens sont réellement malheureux sous l’occupation [israélienne]. Mais aussi, ils ne veulent pas de publicité sur ce genre de festival pour garder le bon visage de la « Palestine musulmane ».

    L’image de la soi-disant « résistance contre Israël  » contraste avec le commerce et la consommation de la bière chez les palestiniens.

    Beaucoup de groupes de médias arabes craignent que ce genre de festivités aient de l’écho dans les pays arabes et les cercles des jeunes.

    D’ailleurs, ces scènes sont impossibles hors de la Palestine. Les jeunes dans les pays arabes qui oseraient consommer de l’alcool en public auraient des problèmes avec la police et la justice.

    --Par Souhail Ftouh --

     
      
     


     


    ARTICLE SUMMARY
    Despite the troubled economy and stout competition from an established brand, one young Palestinian businessman convinced his family to join him in opening a new brewery in Birzeit.

     Birzeit Brewery
    A promotional image from new Palestinian brewing company Birzeit Brewery showcases its first brew, Shepherds Beer, Aug. 4, 2015.



    Alaa Sayej knows it's a tough time to invest in “Made in Palestine” products. Formal talks to


    Read more: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Et c'est le Hamas qui trinque !

    beced



    Messages : 11704
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Mer 27 Sep 2017 - 12:02

    Flavius a écrit:
    Et c'est le Hamas qui trinque !


    A propos de ce dernier, l'organisation terroriste a salué l'attentat de la veille qui a eu pour résultat 3 israéliens morts et un blessé grave dans cette attaque à  "Har Adar" (près de Jérusalem et situé sur la "ligne verte" )  ..: "  Le Hamas salue l’attaque perpétrée à l’extérieur de l’implantation de Har Adar comme « un nouveau chapitre dans l’Intifada ». L'OLP a fait mieux en accusant Israel d'être responsable de cette attaque". 

    Attaque dont une des 3 victimes est un musulman, ce que mes médias, bizarrement, ont oublié de signaler. 

    .
    avatar
    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Mer 27 Sep 2017 - 16:58

    beced a écrit:


    A propos de ce dernier, l'organisation terroriste a salué l'attentat de la veille qui a eu pour résultat 3 israéliens morts et un blessé grave dans cette attaque à  "Har Adar" (près de Jérusalem et situé sur la "ligne verte" )  ..: "  Le Hamas salue l’attaque perpétrée à l’extérieur de l’implantation de Har Adar comme « un nouveau chapitre dans l’Intifada ». L'OLP a fait mieux en accusant Israel d'être responsable de cette attaque". 

    Attaque dont une des 3 victimes est un musulman, ce que mes médias, bizarrement, ont oublié de signaler. 

    .
    Et dire que c'est avec ces dégénérés et ces mythomanes qu'on demande à Israël de pactiser ? 
    Il faudrait peut-être qu'une bonne fois pour toutes, l'Occident qui poursuit des intérêts que leurs populations respectives ne comprennent pas, se mette dans la tête, que Israël ne sacrifiera JAMAIS ses intêtrets propres pour faire plaisir à ceux des Occidentaux. Que ces derniers s'occupent de ce qui se passe dans leur propre pays avant de vouloir s'immiscer dans les affaires du Moyen-Orient.
    Israël, lui sait exactement à qui il a affaire !

    beced



    Messages : 11704
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Jeu 28 Sep 2017 - 13:04

    Flavius a écrit:
    Et dire que c'est avec ces dégénérés et ces mythomanes qu'on demande à Israël de pactiser ? 
    Il faudrait peut-être qu'une bonne fois pour toutes, l'Occident qui poursuit des intérêts que leurs populations respectives ne comprennent pas, se mette dans la tête, que Israël ne sacrifiera JAMAIS ses intêtrets propres pour faire plaisir à ceux des Occidentaux. Que ces derniers s'occupent de ce qui se passe dans leur propre pays avant de vouloir s'immiscer dans les affaires du Moyen-Orient.
    Israël, lui sait exactement à qui il a affaire !


    La timidité des réactions des Occidentaux après le référendum des Kurdes procède des mêmes calculs. Ce qui est d'autant plus étrange vu qu'ils sont les principaux artisans des reculs de DAESH ....
    ..
    Les Kurdes, c'est une langue, une très très longue histoire (6000-5400 av. J.-C.), des coutumes,égalité avec les femmes, ...etc... et une identité qui a survécu aux découpages de la région après les accords Spike-Picot (accords secrets, c'est dire.. ) et autres arrangements..
    ..
    ...
    avatar
    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Dim 8 Oct 2017 - 20:22

    Le fils d’un des fondateurs du Hamas, Mosab Hassan Yousef, ancienne “taupe” du Shin Bet israélien, a dénoncé lundi l’illégitimité de l’Autorité palestinienne.
    “Je prends la parole au nom de l’ONG UN Watch. Je m’appelle Mosab Hassan Yousef. J’ai grandi à Ramallah en tant que membre du Hamas. J’adresse mes paroles à l’Autorité palestinienne, qui prétend être le “seul représentant légitime” du peuple palestinien”, a-t-il déclaré lors d’une prise de parole devant le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, devant une délégation palestinienne stupéfaite.
    “Je demande : d’où vient votre légitimité ? Le peuple palestinien ne vous a pas élu et il ne vous a pas désigné pour le représenter. Vous violez régulièrement leurs droits. Vous kidnappez les étudiants palestiniens et vous les torturez dans vos prisons. Vous torturez vos rivaux politiques. La souffrance du peuple palestinien est le résultat de vos intérêts politiques égoïstes. Vous êtes le plus grand ennemi du peuple palestinien. Si Israël n’existait pas, vous n’auriez personne à blâmer. Assumez la responsabilité du résultat de vos propres actions”, a-t-il lancé.
    “Vous embrasez les flammes de ce conflit pour maintenir votre pouvoir abusif. Enfin, vous utilisez cette instance pour tromper la communauté internationale et tromper la société palestinienne, en faisant croire qu’Israël est responsable des problèmes que vous créez”, a-t-il conclu.
    avatar
    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Dim 8 Oct 2017 - 20:23

    Les Plus Vues
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    avatar
    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Dim 8 Oct 2017 - 20:30

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    beced



    Messages : 11704
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Dim 8 Oct 2017 - 22:56

    La Déclaration Balfour  datée du 2 novembre 1917 va probablement être l'occasion de célébrations dans toute la région.... en forme
    .
    Et peut-être même de documentaire passionnant à la télé...

    .
    .
    avatar
    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Lun 9 Oct 2017 - 20:06

    beced a écrit:La Déclaration Balfour  datée du 2 novembre 1917 va probablement être l'occasion de célébrations dans toute la région.... en forme
    .
    Et peut-être même de documentaire passionnant à la télé...

    .
    .
    Sur ARTE peut-être ?  rire rire rire


    La Déclaration Balfour de 1917 est une lettre ouverte datée du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et signée par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] britannique. Elle est adressée à Lord [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (1868-1937), éminence de la communauté [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et financier du mouvement [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], aux fins de retransmission.
    « Cher Lord Rothschild,
    J'ai le grand plaisir de vous adresser, de la part du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la déclaration suivante, sympathisant avec les aspirations juives sionistes, déclaration qui, soumise au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], a été approuvée par lui.
    Le Gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] d'un Foyer national pour le peuple juif et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte soit aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, soit aux droits et au statut politiques dont les Juifs disposent dans tout autre pays.
    Je vous serais obligé de porter cette déclaration à la connaissance de la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. »
    — Arthur James Balfour[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
    La déclaration est publiée dans le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de Londres le 9 novembre, dans l'encart « Palestine for the Jews. Official Sympathy. »
    Par cette lettre, le Royaume-Uni se déclare en faveur de l'établissement en Palestine d'un foyer national [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Cette déclaration est considérée comme une des premières étapes dans la création de l'État d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. En effet, la promesse qu'il contient sera mise en œuvre durant la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (1919), préalable au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (1920), confirmé par la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien](1920).

    beced



    Messages : 11704
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par beced le Lun 9 Oct 2017 - 20:09

    “La Belgique ne permettra pas de se trouver associée aux noms de terroristes de quelque manière que ce soit”, a commenté un porte-parole de Bruxelles, qui verse des millions d’euros à l’AP
    .................
    Il s'agit de Dalal Mughrabi, une terroriste du Fatah responsable du massacre de la route côtière en 1978, qui a tué 38 Israéliens dont 13 enfants .............

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le gouvernement belge va geler tous les financements versés au système scolaire de l’Autorité palestinienne (AP), après qu’une école élémentaire construite avec le soutien de la Belgique a été baptisé du nom d’un terroriste palestinien, a déclaré un porte-parole au Times of Israël.


    Didier Vanderhasselt, porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères, a expliqué que Bruxelles « va mettre en suspens tous les projets liés à la construction ou à l’équipement des écoles palestiniennes. »

    « Le gouvernement belge condamne sans équivoque la glorification des attentats terroristes. La Belgique ne permettra pas que son nom soit associé à ceux de terroristes, de quelque manière que ce soit », a ajouté Vanderhasselt.

    L’école élémentaire pour filles Beit Awaa, située dans la région de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, a été construite grâce à des fonds belges entre 2012 et 2013.



    L’école a ensuite été renommée école élémentaire Dalal Mughrabi. Dalal Mughrabi avait participé au massacre de la route côtière en 1978, pendant lequel plusieurs terroristes du Fatah, dont elle, avaient détourné un bus sur la route côtière israélienne, à proximité de Tel Aviv, et tué 38 civils, dont 13 enfants, et blessé plus de 70 personnes.

    Le porte-parole a précisé que la Belgique avait soutenu la construction de l’école, mais n’était « pas informée du changement de nom. »



    Le pays a alloué 16,5 millions d’euros au financement des écoles de l’AP entre juillet 2013 et juillet 2020, selon le site internet.
    avatar
    Flavius



    Messages : 6044
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Proche-Orient

    Message par Flavius le Lun 9 Oct 2017 - 20:15

    beced a écrit:“La Belgique ne permettra pas de se trouver associée aux noms de terroristes de quelque manière que ce soit”, a commenté un porte-parole de Bruxelles, qui verse des millions d’euros à l’AP
    .................
    Il s'agit de Dalal Mughrabi, une terroriste du Fatah responsable du massacre de la route côtière en 1978, qui a tué 38 Israéliens dont 13 enfants .............

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le gouvernement belge va geler tous les financements versés au système scolaire de l’Autorité palestinienne (AP), après qu’une école élémentaire construite avec le soutien de la Belgique a été baptisé du nom d’un terroriste palestinien, a déclaré un porte-parole au Times of Israël.


    Didier Vanderhasselt, porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères, a expliqué que Bruxelles « va mettre en suspens tous les projets liés à la construction ou à l’équipement des écoles palestiniennes. »

    « Le gouvernement belge condamne sans équivoque la glorification des attentats terroristes. La Belgique ne permettra pas que son nom soit associé à ceux de terroristes, de quelque manière que ce soit », a ajouté Vanderhasselt.

    L’école élémentaire pour filles Beit Awaa, située dans la région de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, a été construite grâce à des fonds belges entre 2012 et 2013.



    L’école a ensuite été renommée école élémentaire Dalal Mughrabi. Dalal Mughrabi avait participé au massacre de la route côtière en 1978, pendant lequel plusieurs terroristes du Fatah, dont elle, avaient détourné un bus sur la route côtière israélienne, à proximité de Tel Aviv, et tué 38 civils, dont 13 enfants, et blessé plus de 70 personnes.

    Le porte-parole a précisé que la Belgique avait soutenu la construction de l’école, mais n’était « pas informée du changement de nom. »



    Le pays a alloué 16,5 millions d’euros au financement des écoles de l’AP entre juillet 2013 et juillet 2020, selon le site internet.
    ENFIN ! 
    De toute façon, on sait ce qui se passe dans ces écoles. C'est la radicalisation à tout crin contre les Juifs et l'apprentissage du terrorisme. Voila à quoi sert la manne européenne et des nations.

    Contenu sponsorisé

    Re: Proche-Orient

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 2:08