Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Banalisation du mal

    Partagez

    Azalee



    Messages : 7157
    Date d'inscription : 09/01/2014

    Re: Banalisation du mal

    Message par Azalee le Lun 29 Mai 2017 - 14:28

    LV426 a écrit:
    C'est classique et je me reconnais aussi, même si j'essaie de mettre ce sentiment à distance.
    Je suis coupable d'emblée, avant même de prononcer ou d'écrire le premier mot.
    C'est une structure qui se construit dès l'enfance.
    Perso, je préférais quand ma mère me collait des claques plutôt que quand elle me disait que je la "tuais à petit feu".  rire

    Mais je m'arrête parce que je me sens coupable de déborder du sujet.
    Le mienne de mère disait régulièrement : "Ah s'il n'y avait pas les gosses... !".
    Je dois me sentir coupable d'exister. 
    avatar
    Azalee



    Messages : 7157
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Banalisation du mal

    Message par Azalee le Lun 29 Mai 2017 - 14:29

    Moiself a écrit:
    Azalée, en taule ! Sherlock Si on vous demande pourquoi, elle, elle le sait !
    Farpaitement !


    _________________
    Gaulois
    avatar
    LV426



    Messages : 3398
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Localisation : Basse Normandie

    Re: Banalisation du mal

    Message par LV426 le Lun 29 Mai 2017 - 14:55

    Azalee a écrit:
    Le mienne de mère disait régulièrement : "Ah s'il n'y avait pas les gosses... !".
    Je dois me sentir coupable d'exister. 
    C'est encore pire.
    Du coup, tu dois être encore plus atteinte que moi.  Very Happy


    _________________
    Stop bullying, be creative.                            


    avatar
    Azalee



    Messages : 7157
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Banalisation du mal

    Message par Azalee le Lun 29 Mai 2017 - 14:57

    LV426 a écrit:
    C'est encore pire.
    Du coup, tu dois être encore plus atteinte que moi.  Very Happy
    rire rire rire  Je suis très atteinte en effet. 
    Mais j'ai une consolation. Pendant cette même période, mes sœurs me disaient que j'étais adoptée. 


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Ymar



    Messages : 4809
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Banalisation du mal

    Message par Ymar le Lun 29 Mai 2017 - 15:03

    Azalee a écrit:
    Farpaitement !

    Coups et blessures, 

     PA 


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Moiself



    Messages : 6784
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Banalisation du mal

    Message par Moiself le Lun 29 Mai 2017 - 15:05

    Azalee a écrit:
    rire rire rire  Je suis très atteinte en effet. 
    Mais j'ai une consolation. Pendant cette même période, mes sœurs me disaient que j'étais adoptée. 
    Fou rire   Tu me rappelles un souvenir. En vacances à Aix, ma fille ainée n'arrêtait pas nous dire qu'on n'étaient pas ses vrais parents. Excédé, à la fin je lui ai dit : C'est vrai on t'a trouvée dans une poubelle et tu pleurais.
    Deux rues plus loin, elle voit une poubelle et elle se précipite sur elle, les bras tendus, en criant "Maman" ! Fou
    avatar
    Azalee



    Messages : 7157
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Banalisation du mal

    Message par Azalee le Lun 29 Mai 2017 - 15:06

    Ymar a écrit:

    Coups et blessures, 

     PA 
    Pas d'accord. Il aime ça !


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Azalee



    Messages : 7157
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Banalisation du mal

    Message par Azalee le Lun 29 Mai 2017 - 15:07

    Moiself a écrit:
    Fou rire   Tu me rappelles un souvenir. En vacances à Aix, ma fille ainée n'arrêtait pas nous dire qu'on n'étaient pas ses vrais parents. Excédé, à la fin je lui ai dit : C'est vrai on t'a trouvée dans une poubelle et tu pleurais.
    Deux rues plus loin, elle voit une poubelle et elle se précipite sur elle, les bras tendus, en criant "Maman" ! Fou
    Pauv'gosse !


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Moiself



    Messages : 6784
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Banalisation du mal

    Message par Moiself le Lun 29 Mai 2017 - 15:07

    Ymar a écrit:

    Coups et blessures, 

     PA 
    PA,
    Tu applaudis ses aveux ou les coups et blessures ? Sorry
    avatar
    Ymar



    Messages : 4809
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 64
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Banalisation du mal

    Message par Ymar le Lun 29 Mai 2017 - 15:13

    Moiself a écrit:
    PA,
    Tu applaudis ses aveux ou les coups et blessures ? Sorry

    Je reconnais à Azalée son honnêteté et par là même tapoter tes petites fesses de bébé m'amuserait énormément! 

    Ta fille a vraiment beaucoup d'humour  rire

     PA


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Moiself



    Messages : 6784
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Banalisation du mal

    Message par Moiself le Lun 29 Mai 2017 - 15:22

    Ymar a écrit:

    Je reconnais à Azalée son honnêteté et par là même tapoter tes petites fesses de bébé m'amuserait énormément! 

    Ta fille a vraiment beaucoup d'humour  rire

     PA
    rire  Gourmande !

    Oui elle nous a bien fait rire, on ne l'a pas oubliée celle-là.

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Banalisation du mal

    Message par beced le Lun 29 Mai 2017 - 18:10

    LV426 a écrit:
    salut
    Possible.
    Mais, si tu as raison, il me semble alors que les gens qui la prononcent confondent le sentiment en lui-même avec les réactions qu'il déclenche.
    Je pense qu'on ne peut ni (s')interdire ni (s')imposer aucun sentiment. Ou aucune "passion", pour employer un mot plus fort et plus approprié, me semble-t-il, en l'occurrence.
    ...sauf, peut-être, en s'adonnant à un entraînement intensif avec Matthieu Ricard.  Very Happy

    En revanche, on peut, c'est vrai, les empêcher de nous dominer, de nous dicter nos actes, ou, au contraire, s'y abandonner. 

    Maintenant, on peut m'objecter que "c'est en forgeant qu'on devient forgeron" et que s'abandonner à la haine peut conduire à la renforcer et réciproquement.

    Pour ma part, je donne -- sans me prononcer sur sa pertinence -- un sens différent à cette phrase : "vous ne nous aliénerez pas, vous ne nous obligerez pas à devenir d'autres vous-mêmes".


    Pour faire suite à mon message, je trouve qu'un des risques du slogan "vous n'aurez pas ma haine" est son corollaire sous la forme de la justification ou de la recherche de circonstance atténuante au crime. Une sorte de syndrome de Stockholm.


    Comme par exemple quand chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn  fait porter une part
    de la responsabilité du crime à ....l'Angleterre.

    ..

    beced



    Messages : 10563
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Banalisation du mal

    Message par beced le Lun 29 Mai 2017 - 18:12

    Ymar a écrit:

    Je reconnais à Azalée son honnêteté et par là même tapoter tes petites fesses de bébé m'amuserait énormément! 

    Ta fille a vraiment beaucoup d'humour  rire

     PA


    Il y avait une époque où tapoter les fesses de B.B. était un de mes fantasmes.  en forme
    Depuis j'en ai eu d'autres (tout aussi bizarre d'ailleurs )  Timide

    ...

    Contenu sponsorisé

    Re: Banalisation du mal

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017 - 19:33