Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    L'indispensable résistance

    Partagez

    Flavius



    Messages : 6520
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Flavius le Mar 7 Nov 2017 - 19:42

    stirnersept7 a écrit:
    Quelqu'un a jeté de l'argent par les fenêtres ?
    avatar
    stirnersept7



    Messages : 1625
    Date d'inscription : 16/01/2014
    Localisation : Creuse, Touraine, Bamako

    Re: L'indispensable résistance

    Message par stirnersept7 le Ven 10 Nov 2017 - 22:24

    Ce jour à Clichy

    Manifestation d'élus ( une centaine)
    qui chantent la Marseillaise quand débute la prière des coucous.

    Ça va mal finir tout ça.

    Les muzz se croient chez eux ?
    Bloquant nos rues ?
    Protégés par les benêts de la gauche islamo tarée.
    ( depuis que j'ai trouvé ce mot, je l'utilise. Je ne dois pas être le seul. )

    Avec 10 ans de retard.

    Souvenez-vous de l'apéro saucisson pinard.

    Une chanson que j'ai du passer partout.



    _________________
    Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir RIVAROL
    avatar
    stirnersept7



    Messages : 1625
    Date d'inscription : 16/01/2014
    Localisation : Creuse, Touraine, Bamako

    Re: L'indispensable résistance

    Message par stirnersept7 le Ven 10 Nov 2017 - 22:26

    Je passe sous les radars de la bonne pensée.


    _________________
    Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir RIVAROL
    avatar
    stirnersept7



    Messages : 1625
    Date d'inscription : 16/01/2014
    Localisation : Creuse, Touraine, Bamako

    Re: L'indispensable résistance

    Message par stirnersept7 le Ven 10 Nov 2017 - 23:06



    _________________
    Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir RIVAROL
    avatar
    stirnersept7



    Messages : 1625
    Date d'inscription : 16/01/2014
    Localisation : Creuse, Touraine, Bamako

    Re: L'indispensable résistance

    Message par stirnersept7 le Ven 10 Nov 2017 - 23:18

    Un vendredi après midi
    à 14 h.

    Ils bossent où ces types ?
    - stirner, vous êtes un mauvais "esprit", vous attisez la haine .
    - Ha bon, mon bon, j'ai besoin de l'attiser ?
    - ben oui, parole de demeuré islamogochetarée
    - Votre parole, votre pensée, vous pouvez la remballer. 
    - pourquoi ? Je suis dans le camp du cœur, du bien, du bon car je suis de gauche, moi, monsieur le facho
    - mais non, mon pauvre. Tu devrais remettre en cause tes certitudes.T'es taré, dhimmi, cerveau lessivé, méprisable.


    Et j'aurais bien continuer mais je vais aller sur la 3

    En attendant que font tous ces coucous,le c.ul en l'air à 14 h 
    un vendredi après midi ?

    Ils bossent tous la nuit
    ou sont-ils  entretenus avec nos impôts.
    Et leurs femmes, elles sont où ?
    Les hommes prient leur ala inventé par leur psychopathe ( c'est reconnu)pour piller.
    La "culture" araboégorgeurs ( de moutons, et d'humain aussi parfois).
    et leurs femmes  elles font quoi ?
    Ha des gosses.
    Au moins 7 .
    Le ventre de nos femmes etc......
    Donc dispensées de prières de rues.

    - Stirner, rappel à l'ordre.
    - allez vous faire foutre.


    _________________
    Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir RIVAROL
    avatar
    cristaline



    Messages : 4156
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: L'indispensable résistance

    Message par cristaline le Sam 11 Nov 2017 - 0:03

    Et pendant ce temps, on empêche l’installation d’une crèche à la mairie de Béziers, pour ne pas fâcher
    ! Ça me rend folle de rage !
    Je dis merde au « vivre ensemble » !
    Ras le bol des concessions !
    avatar
    cristaline



    Messages : 4156
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 66

    Re: L'indispensable résistance

    Message par cristaline le Sam 11 Nov 2017 - 23:43

    "Prières de rue à Clichy : lettre ouverte de Céline Pina au ministre de l'Intérieur" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Jusqu’où va t’on se faire bouffer ? Lire les commentaires, les Français en ont ras-le-bol !

    .

    avatar
    Moiself



    Messages : 8881
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Moiself le Dim 12 Nov 2017 - 2:00

    cristaline a écrit:"Prières de rue à Clichy : lettre ouverte de Céline Pina au ministre de l'Intérieur" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Jusqu’où va t’on se faire bouffer ? Lire les commentaires, les Français en ont ras-le-bol !

    Un grand bravo madame Pina.

    Ces élus devraient être traduis en justice pour haute trahison en permettant à cette religion de bafouer les règles élémentaires de la démocratie. Sommes-nous encore en France ou ce sont les barbares qui ont droit de cité dans ce cher et vieux pays comme disait le Général.
    avatar
    Flavius



    Messages : 6520
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Flavius le Dim 12 Nov 2017 - 11:57

    Moiself a écrit:

    Un grand bravo madame Pina.

    Ces élus devraient être traduis en justice pour haute trahison en permettant à cette religion de bafouer les règles élémentaires de la démocratie. Sommes-nous encore en France ou ce sont les barbares qui ont droit de cité dans ce cher et vieux pays comme disait le Général.
    Il me semble aussi que Pécresse s'est insurgée contre ce coup de force en disant que lorsqu'il y a un coup de force de ce type, le dernier mot doit appartenir à l'Etat.
    En sera-t-il ainsi parmi les munichois de toujours ?
    avatar
    Flavius



    Messages : 6520
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Flavius le Dim 12 Nov 2017 - 12:06

    cristaline a écrit:"Prières de rue à Clichy : lettre ouverte de Céline Pina au ministre de l'Intérieur" : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Jusqu’où va t’on se faire bouffer ? Lire les commentaires, les Français en ont ras-le-bol !

    .

    Vous êtes assez perspicace pour vous rendre compte que cela est déjà fait. Maintenant ils en sont à la digestion. Il faut que cette dernière leur soit mortifère. Mais pour cela il faut beaucoup de courage et je doute que nos dirigeants actuels, comme leurs prédécesseurs d'ailleurs, soient en mesure d'en disposer pour des raisons multiples et diverses que nous avons souvent évoquées ici.
    avatar
    Flavius



    Messages : 6520
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Flavius le Dim 12 Nov 2017 - 12:08

    stirnersept7 a écrit:Un vendredi après midi
    à 14 h.

    Ils bossent où ces types ?
    - stirner, vous êtes un mauvais "esprit", vous attisez la haine .
    - Ha bon, mon bon, j'ai besoin de l'attiser ?
    - ben oui, parole de demeuré islamogochetarée
    - Votre parole, votre pensée, vous pouvez la remballer. 
    - pourquoi ? Je suis dans le camp du cœur, du bien, du bon car je suis de gauche, moi, monsieur le facho
    - mais non, mon pauvre. Tu devrais remettre en cause tes certitudes.T'es taré, dhimmi, cerveau lessivé, méprisable.


    Et j'aurais bien continuer mais je vais aller sur la 3

    En attendant que font tous ces coucous,le c.ul en l'air à 14 h 
    un vendredi après midi ?

    Ils bossent tous la nuit
    ou sont-ils  entretenus avec nos impôts.
    Et leurs femmes, elles sont où ?
    Les hommes prient leur ala inventé par leur psychopathe ( c'est reconnu)pour piller.
    La "culture" araboégorgeurs ( de moutons, et d'humain aussi parfois).
    et leurs femmes  elles font quoi ?
    Ha des gosses.
    Au moins 7 .
    Le ventre de nos femmes etc......
    Donc dispensées de prières de rues.

    - Stirner, rappel à l'ordre.
    - allez vous faire foutre.
    Il y a du Céline dans cette écriture...
    avatar
    The Rat Pack



    Messages : 149
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Re: L'indispensable résistance

    Message par The Rat Pack le Dim 12 Nov 2017 - 13:33

    stirnersept7 a écrit:

    Quel formidable parking à vélos...!!!


    _________________
    Ex Dandag94
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 620
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Vieux singe le Dim 12 Nov 2017 - 14:06

    Flavius a écrit:
    Il y a du Céline dans cette écriture...

    En effet, selon la dynamique de tout engagement idéologique,
    sauf que la réalité vient nourrir une situation à vocation conflictuelle
    et nos représentants ont peur d'en prendre conscience.
    Et sans prise de conscience, peu de chance d'aborder sérieusement une réflexion stratégique
    sur le coeur d'un conflit déjà largement en cours mais jamais clairement identifié.
    La litanie anti raciste n'est qu'un masque habité par ....
    Je pourrais développer mais je vous laisse la main, la main du diable ou du seigneur?
    avatar
    Flavius



    Messages : 6520
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Flavius le Dim 12 Nov 2017 - 19:35

    Vieux singe a écrit:

    En effet, selon la dynamique de tout engagement idéologique,
    sauf que la réalité vient nourrir une situation à vocation conflictuelle
    et nos représentants ont peur d'en prendre conscience.
    Et sans prise de conscience, peu de chance d'aborder sérieusement une réflexion stratégique
    sur le coeur d'un conflit déjà largement en cours mais jamais clairement identifié.
    La litanie anti raciste n'est qu'un masque habité par ....
    Je pourrais développer mais je vous laisse la main, la main du diable ou du seigneur?
    Vous me laissez la main ? Je vous en remercie, mais ce n'est pas tout à fait le but du jeu.Nous souhaitons tous tirer le plus grand profit de vos profondes réflexions.
    avatar
    stirnersept7



    Messages : 1625
    Date d'inscription : 16/01/2014
    Localisation : Creuse, Touraine, Bamako

    Re: L'indispensable résistance

    Message par stirnersept7 le Dim 12 Nov 2017 - 21:40

    Vieux singe a écrit:

    En effet, selon la dynamique de tout engagement idéologique,
    sauf que la réalité vient nourrir une situation à vocation conflictuelle
    et nos représentants ont peur d'en prendre conscience.
    Et sans prise de conscience, peu de chance d'aborder sérieusement une réflexion stratégique
    sur le coeur d'un conflit déjà largement en cours mais jamais clairement identifié.
    La litanie anti raciste n'est qu'un masque habité par ....
    Je pourrais développer mais je vous laisse la main, la main du diable ou du seigneur?

    Je vous lis 
    Et quand je lis vos posts, ça m'oblige à faire un effort.
    Je les relis parfois deux fois pour comprendre.
    ( je suis un bas du front)

    Vous parlez d'engagement idéologique

    Je me méfie des idéologies.
    Je ne fais que constater.
    Constater que quand le FN dénonçait les prières de rues
    Quand MLP en 2010 les dénonçait 
    et qu'elle fut poursuivi en justice pour avoir comparé ces prières de rues à une occupation 
    (pourtant la rue était occupée)

    A l'époque, toute la merdiacrasse politique l'avait comparée au diable.

    Je me souviens des premiers à avoir sonné la charge.
    Des élus de l'UMP, de Fillon à Copé.( à l'époque responsable de cette fausse droite)

    Aujourd'hui, des maires perturbent ces prières de rues.
    Selon les merdias.

    Moi j'aurais dit :
    les prières de rues perturbent.

    Mais non, ce sont ces élus qui perturbent.

    Que cette classe de la bonne pensée continue de cette façon.
    Chaque jour elle se fait laminer un peu plus.


    _________________
    Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir RIVAROL
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 620
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Vieux singe le Lun 13 Nov 2017 - 9:42

    stirnersept7 a écrit:

    Je vous lis 
    Et quand je lis vos posts, ça m'oblige à faire un effort.
    Je les relis parfois deux fois pour comprendre.
    ( je suis un bas du front)

    Vous parlez d'engagement idéologique

    Je me méfie des idéologies.
    Je ne fais que constater.
    Constater que quand le FN dénonçait les prières de rues
    Quand MLP en 2010 les dénonçait 
    et qu'elle fut poursuivi en justice pour avoir comparé ces prières de rues à une occupation 
    (pourtant la rue était occupée)

    A l'époque, toute la merdiacrasse politique l'avait comparée au diable.

    Je me souviens des premiers à avoir sonné la charge.
    Des élus de l'UMP, de Fillon à Copé.( à l'époque responsable de cette fausse droite)

    Aujourd'hui, des maires perturbent ces prières de rues.
    Selon les merdias.

    Moi j'aurais dit :
    les prières de rues perturbent.

    Mais non, ce sont ces élus qui perturbent.

    Que cette classe de la bonne pensée continue de cette façon.
    Chaque jour elle se fait laminer un peu plus.

    j'ai bien dit, j'ai bien précisé, j'ai bien rappelé, j'ai bien souligné,
    que les faits ont nourri, et plus encore aujourd'hui, l'engagement idéologique
    qui transparait dans vos propos et analyses.
    C'est pas une critique, d'autant qu'on est tout plus ou moins porteur ,
    d'une imprégnation "idéologique", d'un positionnement socio-politique, conscient ou pas.
    Pour en revenir au sujet, je pense, je crois,?, que tout musulman est impliqué aujourd'hui
    dans la stratégie de l'Islam politique, qu'il en soit conscient ou pas, victime ou pas, moteur ou pas,
    immigré ou présent depuis longtemps sur notre territoire.
    C'est en ce sens que la majorité d'entre eux peut être considérée comme victime de cette situation
    dont, il est vrai, l'origine des toutes dernières décennies vient d'une géopolitique extérieure

    Mais pour autant, si on a identifié un affrontement, il faut bien identifier l'ennemi.
    Quand j'étais enfant à Saint savin sur Gartemple, les verts de gris qui traversaient le village,
    étaient vus comme ennemi bien que sous l'uniforme, et même seulement la langue,
    souvent un brave type comme un pote du village était dedans.
    Là est déjà un vrai problème dans notre actualité, et les mouvements migratoires de fort volume
    vont finalement, fatalement, aggraver une situation que j'aperçois dans un brouillard menaçant.
    Ma comparaison est exagérée, voire caricaturale, mais je l'ai osé pour afficher une version qui traduit
    une approche rarement acceptée car elle a de quoi faire peur sur les ruptures qui apparaissent maintenant dans notre société.
    Car quoi qu'on en dise, qu'on prétende, tout bonhomme, et même en femme ou assimilée,!!
    a pour moi la même "valeur" et qualité humaine, en tenant compte d'une diversité de paramètres individuels
    qui n'ont, en terme de valeur humaine, rien à voir avec la 'race", la religion, et même la culture.
    C'est ce que je pense, que j'ai ressenti partout ou j'ai vécu sur la grande boule qui n'est pourtant pas de cristal.
    Amen
    avatar
    Moiself



    Messages : 8881
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Moiself le Lun 13 Nov 2017 - 13:23

    Vieux singe a écrit:

    j'ai bien dit, j'ai bien précisé, j'ai bien rappelé, j'ai bien souligné,
    que les faits ont nourri, et plus encore aujourd'hui, l'engagement idéologique
    qui transparait dans vos propos et analyses.
    C'est pas une critique, d'autant qu'on est tout plus ou moins porteur ,
    d'une imprégnation "idéologique", d'un positionnement socio-politique, conscient ou pas.
    Pour en revenir au sujet, je pense, je crois,?, que tout musulman est impliqué aujourd'hui
    dans la stratégie de l'Islam politique, qu'il en soit conscient ou pas, victime ou pas, moteur ou pas,
    immigré ou présent depuis longtemps sur notre territoire.
    C'est en ce sens que la majorité d'entre eux peut être considérée comme victime de cette situation
    dont, il est vrai, l'origine des toutes dernières décennies vient d'une géopolitique extérieure

    Mais pour autant, si on a identifié un affrontement, il faut bien identifier l'ennemi.
    Quand j'étais enfant à Saint savin sur Gartemple, les verts de gris qui traversaient le village,
    étaient vus comme ennemi bien que sous l'uniforme, et même seulement la langue,
    souvent un brave type comme un pote du village était dedans.
    Là est déjà un vrai problème dans notre actualité, et les mouvements migratoires de fort volume
    vont finalement, fatalement, aggraver une situation que j'aperçois dans un brouillard menaçant.
    Ma comparaison est exagérée, voire caricaturale, mais je l'ai osé pour afficher une version qui traduit
    une approche rarement acceptée car elle a de quoi faire peur sur les ruptures qui apparaissent  maintenant dans notre société.
    Car quoi qu'on en dise, qu'on prétende, tout bonhomme, et même en femme ou assimilée,!!
    a pour moi la même "valeur" et qualité humaine, en tenant compte d'une diversité de paramètres individuels
    qui n'ont, en terme de valeur humaine, rien à voir avec la 'race", la religion, et même la culture.
    C'est ce que je pense, que j'ai ressenti partout ou j'ai vécu sur la grande boule qui n'est pourtant pas de cristal.
    Amen


    Vieux Singe,

    Tout d'abord, je tiens à vous complimenter sur vos textes très pertinents, c'est toujours un plaisir de lire ici des textes intelligents,
    cela nous change des diatribes racistes et autres insultes de bas de caniveau qu'on pouvait lire sur QLMG.
    Ceci étant posé, après les fleurs, je vous envoie le pot.
    Je suis comme mon ami Stirn, je dois souvent vous relire pour comprendre. Mais comme je suis moins intelligent que lui, je dois souvent m'y reprendre à 3 fois et non 2, pour saisir le fond de votre pensée.
    Cette qualité de manier la langue et le verbe conduit souvent à des phrases alambiquées et frisant le jargon philosophique qui fait que moi, lecteur lambda, doit renoncer en me disant que je ne suis pas au niveau.
    Ceci étant re-posé pour la forme, mais pour le fond, je suis en désaccord avec vous.
    C'est en ce sens que la majorité d'entre eux peut être considérée comme victime de cette situation
    dont, il est vrai, l'origine des toutes dernières décennies vient d'une géopolitique extérieure

    C'est vrai que le musulman n'a pas le choix de sa religion, et qu'elle est une contrainte dès ces premières années, où l'éducation est faite sur la base de l'islam, sans laisser le choix au libre arbitre. S'il veut s'insurger contre cet endoctrinement, il met sa vie en jeu, tant la pression est forte. Cette idéologie religieuse lui enseigne en plus la haine du juif et du chrétien, les considérant comme des obstacles à la prédominance de leur religion.
    D'où ces massacres de par le monde, et souvent contre eux-mêmes.
    Mais il n'empêchent qu'ils sont responsables de leur silence coupable et assourdissant devant ces tueries aveugles. S'ils sont vilipendés, c'est surtout par leur manque de réaction et de l'apathie qu'ils manifestent (sic) face à la situation actuelle. Etant chrétien, si j'apprenais que ma religion n'est faite que de prêtres pédophiles impunissables, je la renierais. Mais là encore, il y a une prise de conscience qui peut et veut faire changer cela.
    J'admet que ce serait plus facile pour moi, que pour un musulman.

    Une dernière petite critique, cette phrase : Car quoi qu'on en dise, qu'on prétende, tout bonhomme, et même en femme ou assimilée,!!
    a pour moi la même "valeur" et qualité humaine, en tenant compte d'une diversité de paramètres individuels
    qui n'ont, en terme de valeur humaine, rien à voir avec la 'race", la religion, et même la culture.

    Quel paramètres individuels ? Quel est le curseur de la valeur humaine ? La race, la religion et la culture sont déterminants au contraire, toute la situation actuelle tend à le prouver.

    Sans rancune j'espère, et comme le dit notre cher Phelps, ce n'est que mon avis. Et j'ai bien peur de le partager.
    avatar
    Flavius



    Messages : 6520
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Flavius le Lun 13 Nov 2017 - 14:11

    Moiself a écrit:


    Vieux Singe,

    Tout d'abord, je tiens à vous complimenter sur vos textes très pertinents, c'est toujours un plaisir de lire ici des textes intelligents,
    cela nous change des diatribes racistes et autres insultes de bas de caniveau qu'on pouvait lire sur QLMG.
    Ceci étant posé, après les fleurs, je vous envoie le pot.
    Je suis comme mon ami Stirn, je dois souvent vous relire pour comprendre. Mais comme je suis moins intelligent que lui, je dois souvent m'y reprendre à 3 fois et non 2, pour saisir le fond de votre pensée.
    Cette qualité de manier la langue et le verbe conduit souvent à des phrases alambiquées et frisant le jargon philosophique qui fait que moi, lecteur lambda, doit renoncer en me disant que je ne suis pas au niveau.
    Ceci étant re-posé pour la forme, mais pour le fond, je suis en désaccord avec vous.
    C'est en ce sens que la majorité d'entre eux peut être considérée comme victime de cette situation
    dont, il est vrai, l'origine des toutes dernières décennies vient d'une géopolitique extérieure

    C'est vrai que le musulman n'a pas le choix de sa religion, et qu'elle est une contrainte dès ces premières années, où l'éducation est faite sur la base de l'islam, sans laisser le choix au libre arbitre. S'il veut s'insurger contre cet endoctrinement, il met sa vie en jeu, tant la pression est forte. Cette idéologie religieuse lui enseigne en plus la haine du juif et du chrétien, les considérant comme des obstacles à la prédominance de leur religion.
    D'où ces massacres de par le monde, et souvent contre eux-mêmes.
    Mais il n'empêchent qu'ils sont responsables de leur silence coupable et assourdissant devant ces tueries aveugles. S'ils sont vilipendés, c'est surtout par leur manque de réaction et de l'apathie qu'ils manifestent (sic) face à la situation actuelle. Etant chrétien, si j'apprenais que ma religion n'est faite que de prêtres pédophiles impunissables, je la renierais. Mais là encore, il y a une prise de conscience qui peut et veut faire changer cela.
    J'admet que ce serait plus facile pour moi, que pour un musulman.

    Une dernière petite critique, cette phrase : Car quoi qu'on en dise, qu'on prétende, tout bonhomme, et même en femme ou assimilée,!!
    a pour moi la même "valeur" et qualité humaine, en tenant compte d'une diversité de paramètres individuels
    qui n'ont, en terme de valeur humaine, rien à voir avec la 'race", la religion, et même la culture.

    Quel paramètres individuels ? Quel est le curseur de la valeur humaine ? La race, la religion et la culture sont déterminants au contraire, toute la situation actuelle tend à le prouver.

    Sans rancune j'espère, et comme le dit notre cher Phelps, ce n'est que mon avis. Et j'ai bien peur de le partager.
    Je suis bien entendu d'accord avec vous.

    Mais en fait, le fond du problème réside dans l'approche qu'ont certains musulmans du Coran, c'est que ce dernier a été écrit par D.ieu himself, et que par conséquent, il n'est pas possible de le faire évoluer, ce qui fige à tout jamais cette écriture sacrée.

    Le autres religions, et je ne parlerai que de la religion mosaïque que je connais le mieux, il y a le texte, écrit par des prophètes, donc des hommes, et surtout un commentaire de ces textes, le midrash, qui permet de faire évoluer les textes, c'est à dire de les contextualiser dans un temps donné. C'est ce qui fait que ces textes s'adaptes à toutes les sociétés démocratiques et républicaines.

    Et puis on entend souvent cet attachement à la tradition. Or c'est une double erreur, d'une part parce que cette tradition est relativement récente à ses origines et qu'elle a elle aussi connu bien des évolutions. Or vouloir hic et nunc retourner à la tradition, ne veut absolument rien dire. De quelle tradition parle-t-on ? Or les musulmans dans leur ensemble parle d'une tradition qui est une vue de l'esprit.

    Il faut lire à ce sujet le livre de la rabbine Horviller et l'islamologue Rachid Benzine : " « Des mille et une façons d'être juif ou musulman"
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 620
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Vieux singe le Lun 13 Nov 2017 - 14:14

    Flavius a écrit:
    Vous me laissez la main ? Je vous en remercie, mais ce n'est pas tout à fait le but du jeu.Nous souhaitons tous tirer le plus grand profit de vos profondes réflexions.
    En effet, ma réflexion est si profonde qu'on dirait un puits sans fond. Et comme apparemment la forme n'arrange pas les choses, ma réflexion me conduit vers le brouillard qui est devenu mon irréversible destin, bien qu'avec parfois un optimisme vital, une brume de printemps.
    Ce qui me sauve à minima, c'est l'indulgence que vous m'accordez, bien qu'à tort, puisque ma femme ne s'y résout pas toujours.
    Je fais court pour ne pas gaspiller le temps des relecteurs invétérés donc soupçonnés de sympathie à mon égard mais par suite chargés de suspicion.
    Zinzin Zinzin Zinzin Zinzin Zinzin Zinzin salut
    avatar
    Azalee



    Messages : 8209
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Azalee le Lun 13 Nov 2017 - 14:16

    Vieux singe a écrit:

    j'ai bien dit, j'ai bien précisé, j'ai bien rappelé, j'ai bien souligné,
    que les faits ont nourri, et plus encore aujourd'hui, l'engagement idéologique
    qui transparait dans vos propos et analyses.
    C'est pas une critique, d'autant qu'on est tout plus ou moins porteur ,
    d'une imprégnation "idéologique", d'un positionnement socio-politique, conscient ou pas.
    Pour en revenir au sujet, je pense, je crois,?, que tout musulman est impliqué aujourd'hui
    dans la stratégie de l'Islam politique, qu'il en soit conscient ou pas, victime ou pas, moteur ou pas,
    immigré ou présent depuis longtemps sur notre territoire.
    C'est en ce sens que la majorité d'entre eux peut être considérée comme victime de cette situation
    dont, il est vrai, l'origine des toutes dernières décennies vient d'une géopolitique extérieure

    Mais pour autant, si on a identifié un affrontement, il faut bien identifier l'ennemi.
    Quand j'étais enfant à Saint savin sur Gartemple, les verts de gris qui traversaient le village,
    étaient vus comme ennemi bien que sous l'uniforme, et même seulement la langue,
    souvent un brave type comme un pote du village était dedans.
    Là est déjà un vrai problème dans notre actualité, et les mouvements migratoires de fort volume
    vont finalement, fatalement, aggraver une situation que j'aperçois dans un brouillard menaçant.
    Ma comparaison est exagérée, voire caricaturale, mais je l'ai osé pour afficher une version qui traduit
    une approche rarement acceptée car elle a de quoi faire peur sur les ruptures qui apparaissent  maintenant dans notre société.
    Car quoi qu'on en dise, qu'on prétende, tout bonhomme, et même en femme ou assimilée,!!
    a pour moi la même "valeur" et qualité humaine, en tenant compte d'une diversité de paramètres individuels
    qui n'ont, en terme de valeur humaine, rien à voir avec la 'race", la religion, et même la culture.
    C'est ce que je pense, que j'ai ressenti partout ou j'ai vécu sur la grande boule qui n'est pourtant pas de cristal.
    Amen
    Le mot victime me semble un peu inaproprié car on peut considérer que les victimes on les trouvent dans les attentats parmi lesquelles on trouve des musulmans victimes, effectivement.
    Le terme peut choquer en cette période où les attentats sont commis par des musulmans. C'est une question de perception, pas de nature. 
    De nombreux musulmans sont sans aucun doute  impliqués contre leur gré par une stratégie politique  qu'ils ne souhaitent pas et qu'ils désapprouvent, mais le terme de victime peut choquer dans le contexte actuel où la victime a pris un tout autre sens.

    En théorie, on peut dire que toute vie à la même valeur. Mais je ne pense pas qu'elles ont toutes la même valeur humaine. Certes, le troufion qui participe parce qu'il n'a pas le choix à des massacres a une valeur humaine bien supérieure à celui qui s'est tiré en Syrie pour aider DEASH. De même pour tous les décideurs des tueries et leurs auteurs. 
    Tout est une question de responsabilité, pour les passifs comme pour les actifs. 
    Est-on victime (ou coupable) parce qu'on reste passif, fut-ce par sentiment d'impuissance ou parce qu'on ne sent pas concerné, par les actes de ses semblables, là est la question. Ils sont spectateurs, sans doute.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 620
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Vieux singe le Lun 13 Nov 2017 - 14:24

    "Mais il n'empêchent qu'ils sont responsables de leur silence coupable et assourdissant devant ces tueries aveugles" dixit Moisef and co.
    C'est vrai
    Responsables donc coupables?
    Là on rentre dans un autre débat et vous avez bien de la chance d'en présenter les conclusions si facilement.
    Je vous envie
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 620
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Vieux singe le Lun 13 Nov 2017 - 14:31

    Retenez que quoi qu'il en soit j'assume tout à fait de reconnaitre que étant dans une situation de guerre, de conflit, tout réflexion reste subordonnée à cette situation.
    Mais il me parait utile, pour ne pas dire vital, d'en mesurer à tout moment la portée humaniste puisque nous prétendons toujours en assumer l'histoire et parfois la paternité.
    ça sera mon dernier mot parmi nos maux
    avatar
    Azalee



    Messages : 8209
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Azalee le Lun 13 Nov 2017 - 14:43

    .Vieux singe a écrit:"Mais il n'empêchent qu'ils sont responsables de leur silence coupable et assourdissant devant ces tueries aveugles" dixit Moisef and co.
    C'est vrai
    Responsables donc coupables?
    Là on rentre dans un autre débat et vous avez bien de la chance d'en présenter les conclusions si facilement.
    Je vous envie
    Je ne tire aucune conclusion car la chose et trop complexe pour le faire. Je ne suis pas dans leur tête. 
    Est-on coupable parce que responsable ? 
    Du point de vue philosophique, je n'ai pas la réponse. 
    Du point de vue de l'individu, je suppose que celui qui pense avoir raison ne sent pas coupable.
    Du point de vue de la victime, quand il y'en a, la question ne se pose même pas.
    Du point de vue de la loi, tout dépend qui juge.
    Et puis il y a la morale et c'est encore une autre affaire.

    La seule chose dont je suis certaine, c'est que l'appartenance à une race, à une religion, à un peuple, une famille... ne vous rend pas forcément coupable individuellement de son action en tant que groupe.
    Est-on responsable quand on se tait ? Peut-être ne se taisent-ils pas mais qu'il n'y a personne pour les entendre parce que personne n'est là pour relayer leur propos.
    D'ailleurs, tous ne se taisent pas, mais il est bien connu que pour être entendu, un gueulard tout seul avec un micro devant les médias a plus de chance d'être entendu que s'il gueule chez lui.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Azalee



    Messages : 8209
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Azalee le Lun 13 Nov 2017 - 14:44

    Vieux singe a écrit:Retenez que quoi qu'il en soit j'assume tout à fait de reconnaitre que étant dans une situation de guerre, de conflit, tout réflexion reste subordonnée à cette situation.
    Mais il me parait utile, pour ne pas dire vital, d'en mesurer à tout moment la portée   humaniste puisque nous prétendons toujours en assumer l'histoire et parfois la paternité.
    ça sera mon dernier mot parmi nos maux
    Le contexte, toujours le contexte... Sorry


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Vieux singe



    Messages : 620
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 83
    Localisation : Paris

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Vieux singe le Lun 13 Nov 2017 - 15:05

    Azalee a écrit:
    Je ne tire aucune conclusion car la chose et trop complexe pour le faire. Je ne suis pas dans leur tête. 
    Est-on coupable parce que responsable ? 
    Du point de vue philosophique, je n'ai pas la réponse. 
    Du point de vue de l'individu, je suppose que celui qui pense avoir raison ne sent pas coupable.
    Du point de vue de la victime, quand il y'en a, la question ne se pose même pas.
    Du point de vue de la loi, tout dépend qui juge.
    Et puis il y a la morale et c'est encore une autre affaire.

    La seule chose dont je suis certaine, c'est que l'appartenance à une race, à une religion, à un peuple, une famille... ne vous rend pas forcément coupable individuellement de son action en tant que groupe.
    Est-on responsable quand on se tait ? Peut-être ne se taisent-ils pas mais qu'il n'y a personne pour les entendre parce que personne n'est là pour relayer leur propos.
    D'ailleurs, tous ne se taisent pas, mais il est bien connu que pour être entendu, un gueulard tout seul avec un micro devant les médias a plus de chance d'être entendu que s'il gueule chez lui.

    Merci Azalee,
    Je n'en dirai pas plus puisque tu as lu le sens de mon propos
    avatar
    Flavius



    Messages : 6520
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Hérault

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Flavius le Lun 13 Nov 2017 - 18:22

    Vieux singe a écrit:
    En effet, ma réflexion est si profonde qu'on dirait un puits sans fond. Et comme apparemment la forme n'arrange pas les choses, ma réflexion me conduit vers le brouillard qui est devenu mon irréversible destin, bien qu'avec parfois un optimisme vital, une brume de printemps.
    Ce qui me sauve à minima, c'est l'indulgence que vous m'accordez, bien qu'à tort, puisque ma femme ne s'y résout pas toujours.
    Je fais court pour ne pas gaspiller le temps des relecteurs invétérés donc soupçonnés de sympathie à mon égard mais par suite  chargés de suspicion.
    Zinzin Zinzin Zinzin Zinzin Zinzin Zinzin salut  
    Croyez-le bien, ce n'est pas de l'indulgence de ma part, mais un réel intérêt qui me fait m'interroger sur vos propos. 

    Et puis vous savez bien que les femmes sont rarement indulgentes, sauf bien sûr quand il s'agit d'elles-mêmes. Je sens que ça va chier côté de la gent féminines.

    En fait, j'écris ce que je ne pense absolument pas. Je trouve les femmes, notamment les nôtres d'une grande indulgence à notre égard et combien plus responsables lorsqu'elles sont confrontées à un problème. Il me semble qu'elles sont souvent moins lâches que les hommes, même au regard de la douleur. Mais que voulez-vous, sommes-nous responsables d'être ce que nous sommes...des enfants ad vitam aeternam !

    Contenu sponsorisé

    Re: L'indispensable résistance

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov 2017 - 14:01