Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

-37%
Le deal à ne pas rater :
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
16.99 € 26.99 €
Voir le deal

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Flavius le Dim 28 Sep 2014 - 20:14

    Ara a écrit:

    Je vous retrouve. Je suis rassurée . L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 2768076984


    C'est ça la vie ! On se perd pour mieux se retrouver...
    Vieux singe
    Vieux singe

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 1489
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 86
    Localisation : Paris

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Vieux singe le Lun 29 Sep 2014 - 10:46

    Flavius a écrit:

    Ben je vais être franc avec vous, je ne l'ai pas aimée non plus et votre sanction ne me surprend pas plus que cela. J'aurais bien voulu être plus incisif à l'égard de cette religion pris comme prétexte par certains pour être à l'origine de tant de massacres.
    Mais très rapidement je me suis dit qu'il ne fallait pas que je me laisse entraîner par mes affects, mais plutôt que je tente une analyse débarrassée de ses derniers pour coller au plus près des réalités.
    Prenons par exemple l'ancien Testament. Les épisodes cruels de guerres et de conquêtes ne manquent pas. Pas plus que ne manquent les sentiments les plus bas que l'on peut trouver chez l'homme : jalousie, meurtres, cruautés diverses, parricides, fratricides, incestes, adultères se succèdent allègrement,etc. Et je me suis dit que peut-être, cette compilation de sentiments sordides relatait tout ce à quoi l'homme ne devait pas s'abaisser à être et à faire, ce qui rend en fait le livre le plus lu au monde, très humain.

    Le Nouveau testament est lui pratiquement inhumain car il ne parle que d'amour et béatitude, de dévotion culpabilisante et de masochisme au nom d'un dieu plein de promesses pour le futur. Ce n'est as le monde tel qu'il était à l'époque et tel qu'il est aujourd'hui, tout simplement que la nature de l'être est autre. La vraie vie devient la mort en quelque sorte.
    C'est un livre selon moi inhumain et fantasmagorique. Et pourtant Tout amour qu'il est, que de massacres au nom de ce dieu si miséricordieux !

    Mais voilà, ces livres ne sont pas incréés et peuvent par là, être contextualisés. Les hommes ont eu la sagesse et la possibilité adapter les textes afin que ces derniers soient en harmonie, plus ou moins, avec les avancées de nos sociétés. Ils ont eu la conscience et la sagesse d'accepter que ces livres aient été écrits par les hommes et non par D.ieu. S'agissant du coran, il n'en va pas du tout du même esprit. Les textes sacrés ne  peuvent être contextualisés aux différentes époques.  Et ceux qui s'y sont essayés ont été assassinés.
    Là est le dilemme pour les musulmans qui doivent faire le grand écart entre le coran de la Mecque et celui de Médine. Le premier est en effet construit autour de la tolérance de l’amour et de la paix, alors que le second est pratiquement un livre de guerre intolérant. Or 1/3 du coran correspond à celui de Médine
    Par ailleurs, comme vous le savez la difficulté réside dans le fait que le coran est intouchable parce qu’incréé.
    Quand D.ieu donne à Moïse les tables de la loi, il ne viendrait à personne d’y faire des corrections. Or, tout le Coran est écrit par dieu. D’où les difficultés à contextualiser ce texte, et ceux qui s’y sont essayés ont été exécuté. Par ailleurs, celui de Médine est le plus récent.
    Quant à l’Arabie Saoudite, les pays du Golfe et le Qatar, ils ont créé un Frankenstein qui leur a échappé. Aujourd’hui, malgré leur six cent avions, ils demandent de l’aide à l’Occident. Mais ne nous y trompons pas, le coran revendiqué par Daesh, est le même que celui revendiqué par ces pays arabes.
    Est-ce que mon explication aura eu le don cette fois-ci de vous séduire un peu plus ?

    Cette approche me convient bien que guère rassurante.
    Reste que toute religion demeurera toujours un mix d'espoir et de menace à prendre toujours au sérieux.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Flavius le Lun 29 Sep 2014 - 12:47

    Vieux singe a écrit:

    Cette approche me convient bien que guère rassurante.
    Reste que toute religion demeurera toujours un mix d'espoir et de menace à prendre toujours au sérieux.

    Bonjour, Vieux singe,

    Vous vous faites trop rare à mon goût.

    Vous aurez compris que ce n'est pas non plus un réquisitoire contre les religions. A contre courant, une fois de plus, à la mode qui consiste à vouer aux gémonies toutes les religions, je considère que si elles ont souvent trahi le message initial et provoqué, parfois à leur corps défendant bien des massacres, elles ont aussi enrichi nos cultures au sens stricto sensu du terme.
    Ara
    Ara

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 5966
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Ara le Lun 29 Sep 2014 - 12:50

    Vieux singe a écrit:

    Cette approche me convient bien que guère rassurante.
    Reste que toute religion demeurera toujours un mix d'espoir et de menace à prendre toujours au sérieux.

    J'aime beaucoup vous lire, mais là, j'ai un peu de mal avec votre conclusion , que je trouve un tantinet relativiste.
    Car je me demande quelle autre religion en dehors de la secte coranique, fait la promotion du meurtre et met en pratique cette injonction.

    "Dans un journal Belge, 126 musulmans souhaitent éteindre l’incendie qui se propage dans les esprits des européens.

    Ils ont réalisé que tout le travail fait pendant des années d’intrusion, d’imposition progressive de l’islam dans tous les rouages de nos sociétés est gravement compromis par ces décapitations qui montrent au monde entier ce qu’est l’islam en mouvement.

    Encore minoritaires en nombre, les tenants de l’islam politique, de l’islam totalitaire comprennent que s’ils ne réagissent pas en faisant un peu d’enfumage, ils risquent de perdre les gains accumulés depuis plus de quarante ans. De perdre cette image d’un islam tranquille, de paix, de tolérance, d’amour, toujours victime de ces racistes islamophobes.

    Il est inutile de tourner le dos à la réalité. Aujourd’hui, un Mahomet serait poursuivi par la justice de la Haye, serait traîné devant des tribunaux pour crimes de guerre. L’information va plus vite que celle qui a permis de savoir les crimes de guerre comme les 80 millions de morts en Inde commis par l’invasion musulmane.

    Désormais, nous savons ce qu’est l’islamisme. C’est l’islam en mouvement et cela n’arrange pas nos tenants qui auraient aimé que l’islam ne montre pas son vrai visage.

    J’ai fait des insertions pour que vous puissiez réaliser ô combien, la taqqya est la seule arme qu’utilisent les tenants de l’islam au repos.


    Gérard Brazon (Le Blog-Puteaux-Libre)"
    Ara
    Ara

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 5966
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Ara le Lun 29 Sep 2014 - 12:52

    Flavius a écrit:

    Bonjour, Vieux singe,

    Vous vous faites trop rare à mon goût.

    Vous aurez compris que ce n'est pas non plus un réquisitoire contre les religions. A contre courant, une fois de plus, à la mode qui consiste à vouer aux gémonies toutes les religions, je considère que si elles ont souvent trahi le message initial et provoqué, parfois à leur corps défendant bien des massacres, elles ont aussi enrichi nos cultures au sens stricto sensu du terme.

    Tout à fait.
    Ce qui est loin d'être le cas de l'hisse lame, qui n'apporte que désolation et haine depuis son avènement.
    Ceci devrait la mettre d'office dans la liste des sectes.
    Ymar
    Ymar

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 12454
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Ymar le Lun 29 Sep 2014 - 13:06

    Flavius a écrit:

    Bonjour, Vieux singe,

    Vous vous faites trop rare à mon goût.

    Vous aurez compris que ce n'est pas non plus un réquisitoire contre les religions. A contre courant, une fois de plus, à la mode qui consiste à vouer aux gémonies toutes les religions, je considère que si elles ont souvent trahi le message initial et provoqué, parfois à leur corps défendant bien des massacres, elles ont aussi enrichi nos cultures au sens stricto sensu du terme.

    Flavius,

    Vous connaissez très bien mes options et ne vilipende aucune religion mais je ne vis depuis peu d'années siffle
    et n'ai jamais éprouvé le besoin d'en adopter une pour exister tout simplement.
    Ce que j'en vois ou en ai appris par lectures ( très peu ) et autres biais dont les relationnels ne m'a pour
    le moment rien appris de plus à faire ou penser et je n'y vois pas les richesses apportées dans ce que
    l'être peut être ou pas.

    Au fait, j'ai apprécié les deux textes car ils soulèvent toute l'ambiguïté qui d'un jour à l'autre peut nous
    amener à une autre réflexion.
    Vieux singe
    Vieux singe

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 1489
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 86
    Localisation : Paris

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Vieux singe le Lun 29 Sep 2014 - 13:56

    Flavius a écrit:

    Bonjour, Vieux singe,

    Vous vous faites trop rare à mon goût.

    Vous aurez compris que ce n'est pas non plus un réquisitoire contre les religions. A contre courant, une fois de plus, à la mode qui consiste à vouer aux gémonies toutes les religions, je considère que si elles ont souvent trahi le message initial et provoqué, parfois à leur corps défendant bien des massacres, elles ont aussi enrichi nos cultures au sens stricto sensu du terme.
    Certes ma conclusion chatouille le fond du sujet
    Déjà, je partage la votre puisqu'elle s'inclue dans mon mix
    La question est de préciser sa place dans notre vision et organisation politique.
    La "réussite" d'une religion se mesure par son "inscription", insertion dans la dimension sociale, ou culturelle au sens large du mot. La menace inéluctable est qu'elle en sorte, selon une tendance forcément "naturelle".vers les jeux politiques, disons de pouvoir quelle qu'en soit la "couleur du moment.
    C'est là qu'une analyse , pas seulement historique, peut éclairer de telles tendances que beaucoup reconnaissent mais que peu admettent dans la chaleur éclairée de leur propre chapelle.
    Donc tout ça est à "gérer" car rien n'est gratuit dans ce bas monde

    La mondialisation "technicienne" et la communautarisation subséquente rendent plus visible aujourd'hui ces menaces et ces dérives. Mon propos est un peu sommaire mais il correspond premièrement à mon ressenti ce qui est sans doute sa limite à ma mesure L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 2480971569
    avatar
    Invité
    Invité

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Invité le Lun 29 Sep 2014 - 18:18

    Ara a écrit:Personne ne sait ce qui arrive aux professeurs de droite, dans l’Éducation nationale, en France, en 2014. C’est un secret bien gardé. Ce texte va pourtant le raconter.

    "À la suite de ma participation à la quatrième Manif pour tous, j’ai été reconnu et dénoncé par une collègue parce que j’étais en photo sur Paris Normandie et aussi car je tiens un blog où je ne cache rien de mes engagements. J’ai toujours eu à cœur, également, d’être neutre dans l’exercice de mon métier, respectant plus la loi sur cette question que bien des collègues de gauche.

    Pour elle, j’étais un « fasciste », un « homme dangereux » et elle m’a averti qu’elle allait faire en sorte de « protéger les élèves de mon influence ». Elle a fait circuler cette info dans toute l’académie, y compris chez les formateurs de l’ESPE (ex-IUFM : Institut universitaire de « dé »-formation des maîtres) où je préparais le concours pour être, enfin, titularisé après quinze ans de galères diverses.

    Ont suivi toutes sortes de vexations et persécutions quotidiennes. Des collaborations que je menais avec des écoles depuis des années ont soudain cessé, des projets que je lançais qui avaient pourtant reçu l’aval de l’administration auparavant ont été supprimés, j’étais devenu professionnellement infréquentable. Cela ne s’est pas arrêté là. Lors de ma formation en alternance, mes formatrices téléphonaient chaque jour au lycée où je travaillais afin de vérifier si j’étais bien présent. Et l’une d’elles est allée jusqu’à me dire ceci en face :

    « Ceux qui ne respectent pas les valeurs de la République, on arrive toujours à les éjecter d’une manière ou d’une autre. »

    Mais j’ai malgré tout continué de travailler d’arrache-pied pour avoir mon examen, considérant que ces obstacles étaient finalement autant d’encouragements supplémentaires à me motiver pour réussir – examen que j’ai finalement décroché en juin 2014.

    Malgré tous mes efforts et sacrifices, ils ont cependant eu raison de moi et de ma résistance : j’ai été affecté à 1.000 kilomètres de chez moi, contrairement à ce que prévoit pourtant clairement la loi, pour un salaire ne prenant pas en considération mes quinze ans d’ancienneté.

    Je suis loin d’être le seul dans ce cas, ils seraient nombreux à pouvoir témoigner mais leur peur les empêche de le faire, ainsi que la crainte des sanctions qu’ils pourraient encourir. Seuls ceux qui acceptent d’être schizophrènes survivent. La conclusion de cela est que l’école de la République ne respecte pas la diversité des croyances et des opinions."


    http://www.bvoltaire.fr/amaurywatremez/prof-droite-il-paria,105229?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=40f168b04f-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-40f168b04f-30483457&mc_cid=40f168b04f&mc_eid=ebe191e07b

    Tous les deux ou trois ans, on nous fait le coup. 
    A droite et persécuté. 
    Ce sont des poncifs qui reviennent. 
    Lorsqu' on connait des profs cathos et de conviction politique à droite, on ne dit rien - ça ne sert à rien.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Flavius le Lun 29 Sep 2014 - 19:31

    Vieux singe a écrit:
    Certes ma conclusion chatouille le fond du sujet
    Déjà, je partage la votre puisqu'elle s'inclue dans mon mix
    La question est de préciser sa place dans notre vision et organisation politique.
    La "réussite" d'une religion se mesure par son "inscription", insertion dans la dimension sociale, ou culturelle au sens large du mot. La menace inéluctable est qu'elle en sorte, selon une tendance forcément "naturelle".vers les jeux politiques, disons de pouvoir quelle qu'en soit la "couleur du moment.
    C'est là qu'une analyse , pas seulement historique, peut éclairer de telles tendances que beaucoup reconnaissent mais que peu admettent dans la chaleur éclairée de leur propre chapelle.
    Donc tout ça est à "gérer" car rien n'est gratuit dans ce bas monde

    La mondialisation "technicienne" et la communautarisation subséquente rendent plus visible aujourd'hui ces menaces et ces dérives. Mon propos est un peu sommaire mais il correspond premièrement à mon ressenti ce qui est sans doute sa limite à ma mesure L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 2480971569

    Une religion inspire des peintres, des philosophes, des musiciens, des architectes et propose à tous ces gens de transcender leur art en leur donnant les moyens de leur expression.
    Mais elle va aussi développer des contradicteurs qui vont à leur tour se livrer à des arts rebelles si vous me permettez d'utiliser cette terminologie. Que de bons textes sont nés pour contrer l'Eglise et ceux qui la servent..!

    S'agissant des politiques, nous avons en France le mythe du sauveur qui a accompagné l'histoire de notre pays,, histoire qui, contrairement aux anglo-saxons est hantée par les idéologies.
    Nous plaçons de ce fait la barre très haute. Nous avons tendance à oublier que les politiciens, puisqu'ils font acte de professionnalisme, sont des êtres humains avec tout ce que cela comporte en matière de propension à...
    Le pouvoir corrompt dit-on. C'est bien entendu vrai. Mais nous voulons croire au contraire. Combien d'élus et de ministres condamnés chez nous ? Nous allons jusqu'à réélire des politiques déjà condamnés. Pourquoi ? Parce que dans l'inconscient collectif, nous ne pouvons croire que ceux en qui nous avons placé notre confiance, j'allai dire nos croyances surréalistes, sont tels qu'ils ont fini par nous faire croire que la performance est une vertu susceptible de se substituer à la morale et à l'exemplarité que l'on serait en droit d'attendre de nos gouvernants. Un homme politique nordique affirmait qu'il ne voyait personne dans notre classe politique assez intègre pour présidez un club de ping-pong.
    Et je crois sincèrement que nos compatriotes ne se rendent plus compte de l'état de dégradation de nos institutions politiques et de l'image qu'elles donnent à l'étranger. Dans ces conditions comment voulez-vous que notre pays pèse dans les grandes décisions européennes. D'autant qu'avec de telles options, la classe politique ne risque pas de se renouveler.
    Vieux singe
    Vieux singe

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 1489
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 86
    Localisation : Paris

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Vieux singe le Lun 29 Sep 2014 - 21:57

    Flavius a écrit:

    Une religion inspire des peintres, des philosophes, des musiciens, des architectes et propose à tous ces gens de  transcender leur art en leur donnant les moyens de leur expression.
    Mais elle va aussi développer des contradicteurs qui vont à leur tour se livrer à des arts rebelles si vous me permettez d'utiliser cette terminologie. Que de bons textes sont nés pour contrer l'Eglise et ceux qui la servent..!

    S'agissant des politiques, nous avons en France le mythe du sauveur qui a accompagné l'histoire de notre pays,, histoire qui, contrairement aux anglo-saxons est hantée par les idéologies.
    Nous plaçons de ce fait la barre très haute. Nous avons tendance à oublier que les politiciens, puisqu'ils font acte de professionnalisme, sont des êtres humains avec tout ce que cela comporte en matière de propension à...
    Le pouvoir corrompt dit-on. C'est bien entendu vrai. Mais nous voulons croire au contraire. Combien d'élus et de ministres condamnés chez nous ? Nous allons jusqu'à réélire des politiques déjà condamnés. Pourquoi ? Parce que dans l'inconscient collectif, nous ne pouvons croire que ceux en qui nous avons placé notre confiance, j'allai dire nos croyances surréalistes, sont tels qu'ils ont fini par nous faire croire que la performance est une vertu susceptible de se substituer à la morale et à l'exemplarité que l'on serait en droit d'attendre de nos gouvernants. Un homme politique nordique affirmait qu'il ne voyait personne dans notre classe politique assez intègre pour présidez un club de ping-pong.
    Et je crois sincèrement que nos compatriotes ne se rendent plus compte de l'état de dégradation de nos institutions politiques et de l'image qu'elles donnent à l'étranger. Dans ces conditions comment voulez-vous que notre pays pèse dans les grandes décisions européennes. D'autant qu'avec de telles options, la classe politique ne risque pas de se renouveler.
    La qualité de votre propos va finir par me sortir de ma torpeur .
    Comme vous évoquez plusieurs questions distinctes, très distinctes, je ne vais pas aborder tout ça ce soir
    J'espère que demain j'aurai l'audace de me secouer à minima
    En tout cas, je vous remercie déjà d'avoir arrosé ma pelouse qui jaunit par toutes ces pollutions autres que nocturnes
    Vieux singe
    Vieux singe

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 1489
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 86
    Localisation : Paris

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Vieux singe le Mar 30 Sep 2014 - 10:45

    Vieux singe a écrit:
    La qualité de votre propos va finir par me sortir de ma torpeur .
    Comme vous évoquez plusieurs questions distinctes, très distinctes, je ne vais pas aborder tout ça ce soir
    J'espère que demain j'aurai l'audace de me secouer à minima
    En tout cas, je vous remercie déjà d'avoir arrosé ma pelouse qui jaunit par toutes ces pollutions autres que nocturnes

    Reprenant le cours du temps,

    Ok pour le premier paragraphe, sauf que l'homme reconnait aujourd'hui une dimension spirituelle, avec ou sans dieu ni religion encartée, mais je ne vais pas reprendre ça qui m'a longtemps occupé dans divers scénacles. On peut facilement reprendre les derniers développements chez Conte Sponvile et autres divers, voir Luc Ferry, … J'espère que notre ami Ymar pourra y trouver refuge et confort.

    Pour le reste, juste deux brèves observations

    1 Oui cette idée du sauveur est bien dans notre tradition car si on a bien coupé la tête du roi depuis longtemps, sa respiration nous poursuit de ses effluves aphrodisiaques et la rémanence ne s'éteindra pas de sitôt , hélas.
    2 Quant à la qualité de nos politiques, c'est bien le peuple donc nous qui les élisons, c'est plus dans le système te l'organisation de nos institutions qu'il faut en trouver la cause, mais sans dote aussi dans notre histoire sociologique d'une société qui a su conserver ses castes bien masquées par de subtiles habillages autant par une droite causant "liberté" que d'une gauche jouant sur toutes les gammes idéologiques pour assurer des transferts sur schémas nouveaux, ou pseudo nouveaux.

    Je sens bien que mon propos n'est pas très clair mais j'ajouterai quand même que le vieillissement d'une société qui se replie sur son Histoire , aura du mal à accepter la donne d'un monde nouveau qui a déjà occupé toute la "zone"
    Pardon pour le flou de mon propos qui reflète bien celui de mon cortex du jour.
    Mais l'avenir plaide pour moi!!
    Ymar
    Ymar

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 12454
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Ymar le Mar 30 Sep 2014 - 11:56

    Vieux Singe,

    Pourriez-vous me suggérer une lecture de cet homme, A.Comte-Sponville, pas plus car j'ai un mal fou à
    me concentrer maintenant quand j'ai trop de choix. Sorry
    Si bien entendu cela ne vous ennuie pas.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Flavius le Mar 30 Sep 2014 - 12:16

    Vieux singe a écrit:
    La qualité de votre propos va finir par me sortir de ma torpeur .
    Comme vous évoquez plusieurs questions distinctes, très distinctes, je ne vais pas aborder tout ça ce soir
    J'espère que demain j'aurai l'audace de me secouer à minima
    En tout cas, je vous remercie déjà d'avoir arrosé ma pelouse qui jaunit par toutes ces pollutions autres que nocturnes

    Vous, vous n'habitez pas Montpellier.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Flavius le Mar 30 Sep 2014 - 13:10

    Vieux singe a écrit:

    Reprenant le cours du temps,

    Ok pour le premier paragraphe, sauf que l'homme reconnait aujourd'hui une dimension  spirituelle, avec ou sans dieu ni religion encartée, mais je ne vais pas reprendre ça qui m'a longtemps occupé dans divers scénacles. On peut facilement reprendre les derniers développements chez Conte Sponvile et autres divers, voir Luc Ferry, … J'espère que notre ami Ymar pourra y trouver refuge et confort.

    Pour le reste, juste deux brèves observations

    1 Oui cette idée du sauveur est bien dans notre tradition car si on a bien coupé la tête du roi depuis longtemps, sa respiration nous poursuit de ses effluves aphrodisiaques et la rémanence ne s'éteindra pas de sitôt , hélas.
    2 Quant à la qualité de nos politiques, c'est bien le peuple donc nous qui les élisons, c'est plus dans le système te l'organisation de nos institutions qu'il faut en trouver la cause, mais sans dote aussi dans notre histoire sociologique d'une société qui a su conserver ses castes bien masquées par de subtiles habillages autant par une droite causant "liberté" que d'une gauche jouant sur toutes les gammes idéologiques pour assurer des transferts sur schémas nouveaux, ou pseudo nouveaux.

    Je sens bien que mon propos n'est pas très clair mais j'ajouterai quand même que le vieillissement d'une société qui se replie sur son Histoire , aura du mal à accepter la donne d'un monde nouveau qui a déjà occupé toute la "zone"
    Pardon pour le flou de mon propos qui reflète bien celui de mon cortex du jour.
    Mais l'avenir plaide pour moi!!

    Ce membre du Comité consultatif national d'éthique et ami de Louis Althusser répond aux grande question de notre temps comme par exemple "comment trouver la sagesse sans se soumettre aux religions ? "ou encore " comment être libre ? Pour y répondre, il fait appel à une métaphysique matérialiste, une éthique humaniste et une spiritualité sans Dieu. Ce qui fait dire à Luc Ferry, il serait proche du bouddhisme, alors que Michel Onfray le définit comme " un chrétien athée", lui-même se définissant un "athée non dogmatique fidèle" ; l'athéisme étant une croyance et non pas un savoir, "fidèle" car restant attaché à un certain nombre de valeurs morales, culturelles et spirituelles, tronc commun de l'humanité, transmises historiquement par les grandes religions.

    Personnellement, et plus lâchement, je me sers de l'agnosticisme pour m'en sortir et pour me retrouver dans les réponses apportées par A. Comte Sponville et dans les valeurs dont il se réclame. L'art induit par la religiosité et l'art transgressif ont les mêmes racines, ou tout au moins, le second devrait remercier le premier.
    Une spiritualité sans la reconnaissance d'une certaine magie consacrant une force supérieure, invisible, dans laquelle l'homme peut se transcender, exprimant non pas une soumission aveugle, mais qui accepte cette soumission si est elle est compensée par un questionnement permanent, voire la possibilité de rébellion. En fait l'homme doit faire montre, selon moi, d'humilité comme c'est souvent les cas des hommes de science. La science sans conscience, c'est la négation de l'âme et donc peut-être celle de la spiritualité.

    S'agissant de la politique et de ceux qui se sont donnés pour profession de l'animer, on a en effet coupé la tête du roi et il semblerait qu' on le regrette. En fait, nous sommes attachés à l'homme providentiel de droit divin. Le décorum, les privilèges, le mépris de la loi, etc. Les Français ont conservé leur roi sans que ce dernier ne proviennent de famille royale, lignée remplacée en l'occurrence par les promotions de l'ENA.

    Nous faisons montre d'un conservatisme mortifère et vous avez parfaitement raison de le souligner. Regardez combien il est si difficile en France de réformer ! Les politiques s'accrochent à leur sinécure et à leur privilège, les libéraux à leur caste et le vulgus, que le temps a plongé dans une torpeur engourdissant, finance. Les réformes nous sommes tout à fait pour...les autres.
    En effet, l'avenir plaide pour vous... Aujourd'hui il n'y a pas que deux économies qui s'opposent : celle de la performance et celle du Club Med que l'on situe plutôt au Sud, avec néanmoins aujourd'hui quelques nuances. Mais Il y a aussi deux histoires qui se confrontent : celle la réforme religieuse qui gère : en gros les anglo-saxons et celle de l'idéologie qui prie et qui se situe plutôt dans les pays du Sud, avec là encore les nuances qui s'imposent.

    Je n'ai pas été très clair, mais c'est là l'état de mon cortex habituel...
    Vieux singe
    Vieux singe

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 1489
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 86
    Localisation : Paris

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Vieux singe le Mar 30 Sep 2014 - 13:32

    Flavius a écrit:

    Ce membre du Comité consultatif national d'éthique et ami de Louis Althusser répond aux grande question de notre temps comme par exemple "comment trouver la sagesse sans se soumettre aux religions ? "ou encore " comment être libre ? Pour y répondre, il fait appel à une métaphysique matérialiste, une éthique humaniste et une spiritualité sans Dieu. Ce qui fait dire à  Luc Ferry, il serait proche du bouddhisme, alors que Michel Onfray le définit comme " un chrétien athée", lui-même se définissant un "athée non dogmatique fidèle" ; l'athéisme étant une croyance et non pas un savoir, "fidèle" car restant attaché à un certain nombre de valeurs morales, culturelles et spirituelles, tronc commun de l'humanité, transmises historiquement par les grandes religions.

    Personnellement, et plus lâchement, je me sers de l'agnosticisme pour m'en sortir et pour me retrouver dans les réponses apportées par A. Comte Sponville et dans les valeurs dont il se réclame. L'art induit par la religiosité et l'art transgressif ont les mêmes racines, ou tout au moins, le second devrait remercier le premier.
    Une spiritualité sans la reconnaissance d'une certaine magie consacrant une force supérieure, invisible, dans laquelle l'homme peut se transcender, exprimant non pas une soumission aveugle, mais qui accepte cette soumission si est elle est compensée par un questionnement permanent, voire la possibilité de rébellion. En fait l'homme doit faire montre, selon moi, d'humilité comme c'est souvent les cas des hommes de science. La science sans conscience, c'est la négation de l'âme et donc peut-être celle de la spiritualité.

    S'agissant de la politique et de ceux qui se sont donnés pour profession de l'animer, on a en effet coupé la tête du roi et il semblerait qu' on le regrette. En fait, nous sommes attachés à l'homme providentiel de droit divin. Le décorum, les privilèges, le mépris de la loi, etc. Les Français ont conservé leur roi sans que ce dernier ne proviennent de famille royale, lignée remplacée en l'occurrence par les promotions de l'ENA.

    Nous faisons montre d'un conservatisme mortifère et vous avez parfaitement raison de le souligner. Regardez combien il est si difficile en France de réformer ! Les politiques s'accrochent à leur sinécure et à leur privilège, les libéraux à leur caste et le vulgus, que le temps a plongé dans une torpeur engourdissant, finance. Les réformes nous sommes tout à fait pour...les autres.
    En effet, l'avenir plaide pour vous... Aujourd'hui il n'y a pas que deux économies qui s'opposent : celle de la performance et celle du Club Med que l'on situe plutôt au Sud, avec néanmoins aujourd'hui quelques nuances. Mais Il y a aussi deux histoires qui se confrontent : celle la réforme religieuse qui gère : en gros les anglo-saxons et celle de l'idéologie qui prie et qui se situe plutôt dans les pays du Sud, avec là encore les nuances qui s'imposent.

    Je n'ai pas été très clair, mais c'est là l'état de mon cortex habituel…

    Je ne sais pas si c'est très clair mais en tout cas tout y est, tout ce que je trouve dans le baquet où je trempe mes baskets depuis pas mal d'années. J'ai encore les pieds mouillés et je dois les laisser sécher un peu.

    L'agnostisme est aussi ma béquille du moment
    Merci de cette synthèse qui reste forcément ouverte à d'autres, comme il se doit.
    "science sans conscience n'est que ruine de l'âme"
    Ymar
    Ymar

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 12454
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Ymar le Mar 30 Sep 2014 - 13:42

    Vieux Singe, Flavius

    Curieux comme un chat et alléché par vos échanges je suis allé sur Wiki Embarassed mais je ne sais pas lequel
    sera à la portée du néophyte que je suis en la matière...

    Pensez-vous que ceux que vous citez Flavius (entre guillemets) soient un " bon " premier choix L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 2541696796
    Vieux singe
    Vieux singe

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 1489
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 86
    Localisation : Paris

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Vieux singe le Mar 30 Sep 2014 - 13:58

    Flavius a écrit:

    Vous, vous n'habitez pas Montpellier.
    Mais j'ai mon appartement d'été au bord de mer au Cap d'Agde et j'attends des nouvelles très humides !
    Vieux singe
    Vieux singe

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 1489
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 86
    Localisation : Paris

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Vieux singe le Mar 30 Sep 2014 - 14:11

    Ymar a écrit:Vieux Singe, Flavius

    Curieux comme un chat et alléché par vos échanges je suis allé sur Wiki Embarassed mais je ne sais pas lequel
    sera à la portée du néophyte que je suis en la matière...

    Pensez-vous que ceux que vous citez Flavius (entre guillemets) soient un " bon " premier choix L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 2541696796
    Parmi la dizaine de bouquins qui encombre mon bureau en permanence, y a effectivement celui de Comte Sponville, "L'ESPRIT DE L'ATHEISME-Introduction à une spiritualité sans dieu" que j'ai rencontré plusieurs fois dans des cénacles ou réunions, et aussi celui de Luc Ferry "L'HOMME-DIEU ou le sens de la vie", livres que je feuillette de temps à autres, selon les circonstances ou humeurs du moment.
    Michel Onfray m'intéresse souvent mais me fatigue parfois par ses aprioris idéologiques pas toujours bien "placés"
    Jen profite pour vous signaler un tout petit bouquin de philo facile à lire dans le métro ou dans une salle d'attente, par exemple chez le dentiste :"UNE SEMAINE DE PHILOSOPHIE" de Charles Pépin (4€80)C'est sympa et sans prétention.
    Ymar
    Ymar

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 12454
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Ymar le Mar 30 Sep 2014 - 15:42

    Vieux singe a écrit:
    Parmi la dizaine de bouquins qui encombre mon bureau en permanence, y a effectivement celui de Comte Sponville, "L'ESPRIT DE L'ATHEISME-Introduction à une spiritualité sans dieu" que j'ai rencontré plusieurs fois dans des cénacles ou réunions, et aussi celui de Luc Ferry "L'HOMME-DIEU ou le sens de la vie", livres que je feuillette de temps à autres, selon les circonstances ou humeurs du moment.
    Michel Onfray m'intéresse souvent mais me fatigue parfois par ses aprioris idéologiques pas toujours bien "placés"
    Jen profite pour vous signaler un tout petit bouquin de philo facile à lire dans le métro ou dans une salle d'attente, par exemple chez le dentiste :"UNE SEMAINE DE PHILOSOPHIE" de Charles Pépin (4€80)C'est sympa et sans prétention.

    Vieux singe,

    Merci pour ces itinéraires maintenant il me faudra aller les pêcher L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 3966895391
    Moiself
    Moiself

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 22569
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 102

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Moiself le Mar 30 Sep 2014 - 17:48

    Flavius a écrit:

    Ben je vais être franc avec vous, je ne l'ai pas aimée non plus et votre sanction ne me surprend pas plus que cela. J'aurais bien voulu être plus incisif à l'égard de cette religion pris comme prétexte par certains pour être à l'origine de tant de massacres.
    Mais très rapidement je me suis dit qu'il ne fallait pas que je me laisse entraîner par mes affects, mais plutôt que je tente une analyse débarrassée de ses derniers pour coller au plus près des réalités.
    Prenons par exemple l'ancien Testament. Les épisodes cruels de guerres et de conquêtes ne manquent pas. Pas plus que ne manquent les sentiments les plus bas que l'on peut trouver chez l'homme : jalousie, meurtres, cruautés diverses, parricides, fratricides, incestes, adultères se succèdent allègrement,etc. Et je me suis dit que peut-être, cette compilation de sentiments sordides relatait tout ce à quoi l'homme ne devait pas s'abaisser à être et à faire, ce qui rend en fait le livre le plus lu au monde, très humain.

    Le Nouveau testament est lui pratiquement inhumain car il ne parle que d'amour et béatitude, de dévotion culpabilisante et de masochisme au nom d'un dieu plein de promesses pour le futur. Ce n'est as le monde tel qu'il était à l'époque et tel qu'il est aujourd'hui, tout simplement que la nature de l'être est autre. La vraie vie devient la mort en quelque sorte.
    C'est un livre selon moi inhumain et fantasmagorique. Et pourtant Tout amour qu'il est, que de massacres au nom de ce dieu si miséricordieux !

    Mais voilà, ces livres ne sont pas incréés et peuvent par là, être contextualisés. Les hommes ont eu la sagesse et la possibilité adapter les textes afin que ces derniers soient en harmonie, plus ou moins, avec les avancées de nos sociétés. Ils ont eu la conscience et la sagesse d'accepter que ces livres aient été écrits par les hommes et non par D.ieu. S'agissant du coran, il n'en va pas du tout du même esprit. Les textes sacrés ne  peuvent être contextualisés aux différentes époques.  Et ceux qui s'y sont essayés ont été assassinés.
    Là est le dilemme pour les musulmans qui doivent faire le grand écart entre le coran de la Mecque et celui de Médine. Le premier est en effet construit autour de la tolérance de l’amour et de la paix, alors que le second est pratiquement un livre de guerre intolérant. Or 1/3 du coran correspond à celui de Médine
    Par ailleurs, comme vous le savez la difficulté réside dans le fait que le coran est intouchable parce qu’incréé.
    Quand D.ieu donne à Moïse les tables de la loi, il ne viendrait à personne d’y faire des corrections. Or, tout le Coran est écrit par dieu. D’où les difficultés à contextualiser ce texte, et ceux qui s’y sont essayés ont été exécuté. Par ailleurs, celui de Médine est le plus récent.
    Quant à l’Arabie Saoudite, les pays du Golfe et le Qatar, ils ont créé un Frankenstein qui leur a échappé. Aujourd’hui, malgré leur six cent avions, ils demandent de l’aide à l’Occident. Mais ne nous y trompons pas, le coran revendiqué par Daesh, est le même que celui revendiqué par ces pays arabes.
    Est-ce que mon explication aura eu le don cette fois-ci de vous séduire un peu plus ?

    Flavius,

    Tout d'abord merci pour votre première phrase, c'est très honnête de votre part. Mais je n'en suis pas surpris.
    Et merci pour cette brillante explication (vous êtes trop brillant et ça, ça m'énerve) et qui m'éclaire un peu plus.

    Vous êtes remonté jusqu'à Moïse pour l'étayer. Merci. Mais alors qu'est que ce dieu, made in Médine, qui change d'avis après quelques années, qui dieu d'amour devient foudre de guerre et de haine (je tenterais bien un jeu de mot facile en disant quel mecque, mais je ne le ferai pas.) Si on se réfère à l'édition, c'est la dernière version qui est donc valable. On peut s'interroger sur la crédibilité du prophète qui parle au nom de dieu en lui faisant dire le contraire de son message de départ. Pour quelque chose d'incréé, avouez que cette création est à géométrie variable, en fonction de l'air du temps.
    Ceci étant dit, cette religion n'a rien créé, si ce n'est de reprendre à son compte les sciences des autres, grecs, indiens. L'age d'or islamique "Andalou", n'a existé qu'en utilisant avec sagesse les connaissances et les savants trouvés sur place. Même Averroes a fini par être exilé pour hérétisme. Et depuis l'islam est retombé dans l'obscurantisme. Ceci est ce que j'en connaît et j'ai bien conscience de mes lacunes, mais j'assume. Vous, Maadim et d'autres en connaissez cent fois plus que moi.
    Qu'a créé cette civilisation ? Un prix Nobel pour cet assassin d'Arafat ? De grands écrivains ? Tahar ben Jelloul est francophone. Une marque de voiture ? De l'industrie ? De grands architectes ? Ah si, des buildings de 1000 m, mais grâce à notre argent du pétrole qu'ils n'ont pas su trouver, et conçus et fabriqués par des architectes et des entreprises américaines, anglaises, françaises etc...
    Pendant ce temps-là, la civilisation judéo-chrétienne à conquis le monde. Avec ses excès et ses guerres bien entendu. Mais je dirais, comme Marchais, que le bilan est globalement positif, à commencer par la démocratie.
    L'islam lui exporte la mort, les massacres, la théocratie la plus obscurantiste, sans parler de la condition de la femme, cet être inférieur.
    Voilà, j'ai bien conscience de ne pas être totalement objectif, mais c'est mon ressenti, et satisfait d'être d'accord avec moi-même.
    Amen.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Flavius le Mar 30 Sep 2014 - 20:09

    Vieux singe a écrit:

    Je ne sais pas si c'est très clair mais en tout cas tout y est, tout ce que je trouve dans le baquet où je trempe mes baskets depuis pas mal d'années. J'ai encore les pieds mouillés et je dois les laisser sécher un peu.

    L'agnostisme est aussi ma béquille du moment
    Merci de cette synthèse qui reste forcément ouverte à d'autres, comme il se doit.
    "science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

    La citation est bien sûr de Rabelais que j'ai tenu à paraphraser car je voulais aller plus loin, en opposant la spiritualité au matérialisme, ce qui expurge la notion même de l'âme. Mais il était bon de rappeler la citation de Rabelais en rendant à César ce qui est à César.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Flavius le Mar 30 Sep 2014 - 20:35

    Moiself a écrit:

    Flavius,

    Tout d'abord merci pour votre première phrase, c'est très honnête de votre part. Mais je n'en suis pas surpris.
    Et merci pour cette brillante explication (vous êtes trop brillant et ça, ça m'énerve) et qui m'éclaire un peu plus.

    Vous êtes remonté jusqu'à Moïse pour l'étayer. Merci. Mais alors qu'est que ce dieu, made in Médine, qui change d'avis après quelques années, qui dieu d'amour devient foudre de guerre et de haine (je tenterais bien un jeu de mot facile en disant quel mecque, mais je ne le ferai pas.) Si on se réfère à l'édition, c'est la dernière version qui est donc valable. On peut s'interroger sur la crédibilité du prophète qui parle au nom de dieu en lui faisant dire le contraire de son message de départ. Pour quelque chose d'incréé, avouez que cette création est à géométrie variable, en fonction de l'air du temps.
    Ceci étant dit, cette religion n'a rien créé, si ce n'est de reprendre à son compte les sciences des autres, grecs, indiens. L'age d'or islamique "Andalou", n'a existé qu'en utilisant avec sagesse les connaissances et les savants trouvés sur place. Même Averroes a fini par être exilé pour hérétisme. Et depuis l'islam est retombé dans l'obscurantisme. Ceci est ce que j'en connaît et j'ai bien conscience de mes lacunes, mais j'assume. Vous, Maadim et d'autres en connaissez cent fois plus que moi.
    Qu'a créé cette civilisation ? Un prix Nobel pour cet assassin d'Arafat ? De grands écrivains ? Tahar ben Jelloul est francophone. Une marque de voiture ? De l'industrie ? De grands architectes ? Ah si, des buildings de 1000 m, mais grâce à notre argent du pétrole qu'ils n'ont pas su trouver, et conçus et fabriqués par des architectes et des entreprises américaines, anglaises, françaises etc...
    Pendant ce temps-là, la civilisation judéo-chrétienne à conquis le monde. Avec ses excès et ses guerres bien entendu. Mais je dirais, comme Marchais, que le bilan est globalement positif, à commencer par la démocratie.
    L'islam lui exporte la mort, les massacres, la théocratie la plus obscurantiste, sans parler de la condition de la femme, cet être inférieur.
    Voilà, j'ai bien conscience de ne pas être totalement objectif, mais c'est mon ressenti, et satisfait d'être d'accord avec moi-même.
    Amen.

    Je vous en prie, ne dites pas cela.

    Le ressenti est aussi important dans l'étayage d'une réflexion que le rationnel que l'on veut apporter à une analyse. L'un comme l'autre me paraisse d'égale importance. Comme pour beaucoup d'autre choses, tout est une question de dosage. Il faut être prêt à se faire violence pour ne pas se cantonner à l'un ou à l'autre. Nous sommes avant tout des hommes avec des sentiments et une réception des informations que l'on interprète en fonction de notre vécu, de notre culture, de notre expérience  et de notre histoire personnelle. Moi aussi je revendique la partialité. Toutefois il me plaît aussi à défendre la part du diable. Intellectuellement ça peut-être jouissif.
    Il est vrai que les dieux que l'on nous présente et que l'on veut unique, ne le sont pas. On affirme souvent cela par œcuménisme source de sagesse et de paix.
    En fait, si l'on prend le D.ieu d'Abraham, il n'a rien à voir avec celui que nous décrit le Juif Jésus. Donc pour ce qui me concerne ce dernier reste un dévoiement du message. Mais après tout pourquoi pas ? Chacun est libre de donner un "visage "à celui qui est censé ne pas en avoir.
    Parallèlement, le dieu de la Mecque, n'est pas celui de Médine. Pourquoi ? Parce que ce sont les hommes qui se soumettent aux contextes de façon à arranger leurs bidons. Pas D.ieu.

    Toutes les religions qui n'ont pas fait de D.ieu l'auteur de leur référents sacrés, ont pu contextualiser leur religion pour l'adapter à l'évolution de leur société. L'anachronisme avec l'islam, c'est qu'on ne peut touché à une seule virgule du coran dans la mesure ou ce serait D.ieu en personne qui en est l'auteur.

    Prenons un exemple dans les Tables de la loi, il est dit : Tu ne tueras point. Or si l'on regarde de plus près, les Juifs ont eu souvent dû se défendre, voire conquérir Canaan et cela au nom de D.ieu. Alors on pourrait leur reprocher de ne pas avoir suivi ce commandement.
    Or les docteurs de loi expliquent qu'il faut prendre le terme de tuer, dans le sens de l'assassinat. Tu n'assassineras point. Telle serait la traduction à retenir. Et là tout s'explique. Et si on réfléchit un tant soi peu, on comprend que D.ieu demande aux Juifs de conquérir des territoires ou de se défendre, sans que ce commandement ne soit trahi.
    Avec le coran, c'est tout à fait impossible parce qu'il doit se lire littéralement, quelque soit l'époque, ce qui donne parfois des sueurs froides au lecteur. Je crains que ce murs soit infranchissable et les radicaux s'attachent au coran de Médine pour justifier leurs exactions et leur barbarie.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Flavius le Mar 30 Sep 2014 - 20:44

    Ymar a écrit:Vieux Singe, Flavius

    Curieux comme un chat et alléché par vos échanges je suis allé sur Wiki Embarassed mais je ne sais pas lequel
    sera à la portée du néophyte que je suis en la matière...

    Pensez-vous que ceux que vous citez Flavius (entre guillemets) soient un " bon " premier choix L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 2541696796


    Que vous répondre si ce n'est que c'est une question d'appréciation personnelle !
    Ara
    Ara

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 5966
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Ara le Mer 1 Oct 2014 - 15:10

    Un coup de gueule bien senti.
    En voilà un qui ne mâche pas ses mots !
    Petit extrait :
    Pauvres cons ! Sombres connards ! Ordures ! OUI je m’adresse à VOUS francarabiens qui depuis 30 plus de piges refusez de voir la vérité, qui depuis plus de 30 piges vous laissez endormir par les bonimenteurs professionnels, qui depuis plus de 30 piges élisez de véritables ordures qui permettent cela !

    Car c’est par VOTRE faute que ces égorgeurs prolifèrent non seulement la-bas dans leurs pays de sauvages, mais aussi en Europe sur votre terre ! Et vous laissez faire ! Vous en redemandez, allez hop, l’ordure Sarkozy revient, et on trouve des français pour l’encourager ! Mais pauvres connards ! Regardez ce que vous faites !

    La France avait un rôle a jouer AVANT la grande invasion, vous auriez pu justement empêcher cette invasion, empêcher le développement de cette doctrine de mort, mais NON ! Vous avez par votre lâcheté et vos renoncements provoque la situation actuelle !

    Ce bobo bien brave la, qui s’est fait couper le citron, il avait voté pour l’un de ceux-la qui vous baisent depuis des décennies, j’en mets ma main à couper !

    Lui y a mis sa tête, remarquez c’est encore mieux ! Eh bien ne comptez pas sur moi pour le plaindre, ni pour VOUS plaindre le jour très proche ou VOUS, vos femmes et enfants, se feront égorger, lapider et trucider sur VOTRE terre ! Je m’en régale à l’avance.

    Leon


    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Arton651-046e5

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Ara
    Ara

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Default6

    Messages : 5966
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Ara le Mer 1 Oct 2014 - 20:48

    Ara a écrit:Un coup de gueule bien senti.
    En voilà un qui ne mâche pas ses mots !
    Petit extrait :
    Pauvres cons ! Sombres connards ! Ordures ! OUI je m’adresse à VOUS francarabiens qui depuis 30 plus de piges refusez de voir la vérité, qui depuis plus de 30 piges vous laissez endormir par les bonimenteurs professionnels, qui depuis plus de 30 piges élisez de véritables ordures qui permettent cela !

    Car c’est par VOTRE faute que ces égorgeurs prolifèrent non seulement la-bas dans leurs pays de sauvages, mais aussi en Europe sur votre terre ! Et vous laissez faire ! Vous en redemandez, allez hop, l’ordure Sarkozy revient, et on trouve des français pour l’encourager ! Mais pauvres connards ! Regardez ce que vous faites !

    La France avait un rôle a jouer AVANT la grande invasion, vous auriez pu justement empêcher cette invasion, empêcher le développement de cette doctrine de mort, mais NON ! Vous avez par votre lâcheté et vos renoncements provoque la situation actuelle !

    Ce bobo bien brave la, qui s’est fait couper le citron, il avait voté pour l’un de ceux-la qui vous baisent depuis des décennies, j’en mets ma main à couper !

    Lui y a mis sa tête, remarquez c’est encore mieux ! Eh bien ne comptez pas sur moi pour le plaindre, ni pour VOUS plaindre le jour très proche ou VOUS, vos femmes et enfants, se feront égorger, lapider et trucider sur VOTRE terre ! Je m’en régale à l’avance.

    Leon


    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Arton651-046e5

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Sous ce texte, ce commentaire d'un internaute, qui m'aurait fait rire si le sujet était moins tragique :

    "Mais il a eu beaucoup de chances ce monsieur …….On lui a coupé la tête certes ( comme chez nous d’ ailleurs, pendant la Graaaaannnde Révolution Françaie ! ).Mais on ne lui a pas coupé les couilles pour les lui mettre dans la bouche, comme aux bons vieux temps de l’ Algérie …….
    Indubitablement, l’ islam est en progrès vers la modération ………"

    Contenu sponsorisé

    L'AVENIR DE L'HUMANITÉ  - Page 37 Empty Re: L'AVENIR DE L'HUMANITÉ

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 8 Juil 2020 - 14:06