Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

Le Deal du moment : -29%
– 200€ sur le Robot multifonction Moulinex ...
Voir le deal
499.99 €

    Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Vieux singe
    Vieux singe

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Default6

    Messages : 1489
    Date d'inscription : 19/12/2013
    Age : 86
    Localisation : Paris

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Vieux singe le Mar 30 Sep 2014 - 22:17

    jacot3 a écrit:
    Petite annonce :
    échangerais femme de soixante ans contre deux de trente.
    Imprudent
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Mer 1 Oct 2014 - 10:29

    jacot3 a écrit:
    Petite annonce :
    échangerais femme de soixante ans contre deux de trente.

    Vous avez gagné au loto ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Mer 1 Oct 2014 - 22:12

    Flavius a écrit:

    Vous avez gagné au loto ?

    Oui, et il s'est fait greffer une prostate toute neuve avec option push up et tirs multiples. !!!!! rire
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Jeu 2 Oct 2014 - 12:19

    sabbatha a écrit:

    Oui, et il s'est fait greffer une prostate toute neuve avec option push up et tirs multiples. !!!!! rire

    Comme le "ton" de vos messages ont bien changé depuis votre arrivée !!!!! rire rire
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Jeu 2 Oct 2014 - 18:44

    sabbatha a écrit:

    Oui, et il s'est fait greffer une prostate toute neuve avec option push up et tirs multiples. !!!!! rire

    Je ne savais pas que vous étiez si intime avec Jacot dont j'apprécie en général l'humour et les analyses...
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Ven 3 Oct 2014 - 14:08

    sabbatha a écrit:

    Oui, et il s'est fait greffer une prostate toute neuve avec option push up et tirs multiples. !!!!! rire

    Le petit nom que lui donnent ces dames depuis est Tonton Mitraillette. 

    rire
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Sam 4 Oct 2014 - 22:08

    Ben je ne savais pas que je n'avais pas le droit à la grivoiserie comme les messieurs!! Very Happy Cela dit, le cas échéant je ne m'en priverai pas!! Ayant été élevée à la mamelle laïque et gauloise !!!.
    Tant pis pour ceux que ça choque.
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Sam 4 Oct 2014 - 22:08

    maadim27 a écrit:

    Le petit nom que lui donnent ces dames depuis est Tonton Mitraillette. 

    rire

    Ça peut toujours servir !!! rire
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Sam 4 Oct 2014 - 22:11

    Flavius a écrit:

    Je ne savais pas que vous étiez si intime avec Jacot dont j'apprécie en général l'humour et les analyses...


    Je ne suis pas intime avec lui, j'ai juste poussé plus loin les allusions que ces messieurs et vous faisiez. Le fait d'être une femme ne m'empêche pas d'oser, voire même d'être vulgaire parfois. Ça défoule! Very Happy
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Dim 5 Oct 2014 - 9:29

    jacot3 a écrit:
    Petite annonce :
    échangerais femme de soixante ans contre deux de trente.
    hello Jacot Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 298134301

    Pourquoi pas contre trois de vingt, mais alors là, ce n'est plus "la vie en rose" mais plutôt celle en bleu, non ????!!

    Quoique rire Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 1635331732
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Dim 5 Oct 2014 - 9:32

    sabbatha a écrit:Ben je ne savais pas que je n'avais pas le droit à la grivoiserie comme les messieurs!! Very Happy  Cela dit, le cas échéant je ne m'en priverai pas!! Ayant été élevée à la mamelle laïque et gauloise !!!.
    Tant pis pour ceux que ça choque.
    N'hésitez pas à me quoter, puisque suis en cause rire rire : cela ne me choque nullement, je constate le grand changement avec vos posts de votre arrivée et ceux de maintenant, et le mentionne

    le puis-je ???? Oui, merci, non merci quand même rire Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 2065525499
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Dim 5 Oct 2014 - 19:46

    sabbatha a écrit:


    Je ne suis pas intime avec lui, j'ai juste poussé plus loin les allusions que ces messieurs et vous faisiez. Le fait d'être une femme ne m'empêche pas d'oser, voire même d'être vulgaire parfois. Ça défoule! Very Happy


    Mais votre grivoiserie ne me dérange nullement. Bof, seul le mauvais goût est vulgaire selon moi.
    J'écoutai plus jeune les chansons paillardes de Colette Renard et j'ai compris dès cette époque que le talent ne pouvait être vulgaire.
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Dim 5 Oct 2014 - 20:12

    Coccinelle 2 a écrit:
    hello Jacot  Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 298134301

    Pourquoi pas contre trois de vingt, mais alors là, ce n'est plus "la vie en rose" mais plutôt celle en bleu, non ????!!

    Quoique rire Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 1635331732
    Ou 3/4 d'une de 90.  rire
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Lun 6 Oct 2014 - 16:14

    Azhalee a écrit:
    Ou 3/4 d'une de 90.  rire


    Mes pauvres ami(e)s !

    Vous ne savez pas ce que vous dites : 2 sur les bras et c'est déjà 2 de trop !
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Lun 6 Oct 2014 - 16:17

    maadim27 a écrit:


    Mes pauvres ami(e)s !

    Vous ne savez pas ce que vous dites : 2 sur les bras et c'est déjà 2 de trop !
    Oui mon frère. Amen !
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Lun 6 Oct 2014 - 16:27

    Azhalee a écrit:
    Oui mon frère. Amen !


    Ti choisis ! Laquelle ? 
    Jiti fais prix d' ami - c''est jiré !
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Sam 11 Oct 2014 - 13:17

    Une bouffée d’espérance !

    Voici le dernier éditorial de Yves de Kerdrel paru dans valeurs actuelles.

    ATTENTION :
    Cet article ne doit absolument pas être lu par les anti-sarkozistes viscéraux.
    Danger d’AVC ou d’infarctus …
     Very Happy

    Sarkozy a autant de défauts que de qualités. Mais il a un atout que les autres n’ont pas, c’est sa capacité à redonner confiance à tous ceux qui sont désespérés.

    Le 13 octobre 1944, le général de Gaulle reçoit Albert Lebrun, le dernier président de la IIIe République, pour une forme de passation de pouvoirs. Dans ses Mémoires de guerre, le chef de la France libre raconte qu’en raccompagnant à la porte de son bureau celui qui fut son prédécesseur, il se disait : « Au fond, comme chef de l’État, deux choses lui avaient manqué : qu’il fût un chef ; qu’il y eût un État. »

    Soixante-dix ans plus tard, la France revit la même situation. L’État est en lambeaux. Ses comptes sont en faillite. Sa dette dépasse les 2 000 milliards d’euros sans compter les retraites des fonctionnaires. Plus de 750 zones de non-droit où se concentrent 6 millions de Français sont devenues inaccessibles aux pompiers, à la police et aux médecins. L’armée n’a plus les moyens de réaliser les missions qui lui sont dévolues. L’Éducation nationale est en déroute, si bien que 40 % des jeunes entrant en sixième ne comprennent pas ce qu’ils lisent. Et rien ne permet d’enrayer ce déclin du pays que seules nos élites refusent de regarder en face.

    S’il n’y a plus d’État, c’est aussi et d’abord parce qu’il n’y a pas de chef. François Hollande n’a toujours pas endossé les habits de président de la République, trente mois après son élection. Il est resté à la fois le premier secrétaire du Parti socialiste, par son esprit clanique et son incapacité à prendre une décision, et le président du conseil général de la Corrèze, par sa petitesse d’esprit, son impuissance à esquisser un dessein pour la France et son inaptitude complète à représenter le pays sur le reste de la planète. Il est à la France ce que le travailliste Clement Attlee fut au Royaume-Uni juste après la guerre : une sorte d’homme politique fantôme. Tellement absent que Churchill avait eu sur lui ce mot si cruel : « Une voiture vide s’arrêta devant le 10 Downing Street et monsieur Attlee en sortit. »

    « Un chef est un marchand d’espérance », disait Napoléon Bonaparte, qui s’y connaissait un petit peu dans ce domaine, avant d’ajouter : « On ne conduit le peuple qu’en lui montrant un avenir. » Si la France fait face à une telle morosité, à une telle crise de défiance, voire à une telle langueur, aujourd’hui, ce n’est pas parce que les Français ont subitement ingurgité une trop forte dose de tranquillisants. C’est sans doute qu’on les a assommés avec un violent coup de matraque fiscale. C’est aussi parce qu’ils ont compris que le travail, le mérite et l’épargne étaient désormais considérés comme des tares. C’est enfin parce qu’ils n’ont pas la chance d’avoir à la tête de leur pays une Angela Merkel, un David Cameron, voire un Matteo Renzi qui incarnent tous à leur manière la notion de leadership.

    Depuis deux ans, non seulement la France n’est plus dirigée, mais l’opposition est incapable de faire surgir en son sein un leader incontestable. Il y a eu cette insupportable guerre entre Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l’UMP. Tous les deux avaient bien sûr des qualités de leader. Mais dans cette bataille absurde, ils se sont brûlé les ailes et ont écorné à la fois leur image et leur capacité à incarner une alternative à cette gauche immorale qui nous gouverne. Et l’affaire Bygmalion a enterré les dernières illusions des sympathisants de droite sur les dirigeants de l’UMP. Tout cela n’enlève rien aux qualités d’une Nathalie Kosciusko-Morizet, dont chacun a pu apprécier la combativité dans la bataille pour Paris, à celles d’un Bruno Le Maire, qui s’épuise à porter un discours qu’il croit neuf et qui est déjà bien dépassé, à celles d’un Xavier Bertrand, qui trace sa route contre vents et marées dans la perspective de 2017, ou d’un Laurent Wauquiez, qui a le courage de réfuter un par un tous les dogmes de la bien-pensance.

    Mais, parmi tous ces jeunes talents que compte la droite, aucun n’a réussi à émerger jusqu’à présent. Il y a aussi les personnalités de la génération précédente, comme Alain Juppé, dont chacun apprécie la rigueur intellectuelle, ou comme François Fillon, qui assume un audacieux programme de rupture. Mais, pour des raisons que la raison ignore, trente mois après la victoire de François Hollande, aucun de ces deux ténors ne s’est réellement imposé comme un recours naturel. Il reste donc Nicolas Sarkozy, avec ses qualités et ses défauts. Beaucoup de lecteurs diront qu’il a au moins autant de défauts que de qualités. Il a tout de même un atout que tous les autres réunis n’ont pas, c’est cette capacité à galvaniser le peuple de droite, à diriger un parti et à redonner confiance à tout un pays. Son retour en politique est donc bien plus qu’un pari. C’est une bouffée d’espérance pour tous ceux qui n’en peuvent plus d’une France présidée par une ombre et qui rêvent d’une France à nouveau forte.

    Yves de Kerdrel pour Valeurs actuelles
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 18:26

    Malgré Kerdrel, je continue de penser pour ma part que Sarkozy n'est qu'un camelot de foire. Et tous les Kerdrel du monde pourront bien écrire ce qu'ils voudront à sa gloire, mon impression ne s'en trouvera pas altérée.
    Que ferait-il de plus pour la France qu'il n'a pas réussi à sortir de l'ornière? Qui nous dit que lui à la place de Hollande aurait obtenu un résultat différent? Tous ces gens là sont dépassés !!!
    Ara
    Ara

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Default6

    Messages : 5966
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ara le Mer 15 Oct 2014 - 20:24

    Nicolas Sarkozy, détesté à cause de ses origines juives (Kouchner)

    L'ancien ministre a déclaré à la radio que la France était un pays "raciste"

    L’ancien ministre français ​des Affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner, a déclaré que l’ancien président Nicolas Sarkozy a été largement détesté à cause de ses origines juives, lors de l’émission "Grand Oral des GG" diffusée sur l’antenne de RMC, mardi matin.

    Dans son livre intitulé Mémoires croisées, Bernard Kouchner écrit que Nicolas Sarkozy avait été détesté par une partie des médias et de la population parce qu'il était fils de hongrois et petit-fils de Juif.

    Alors que les journalistes Alain Marschall et Olivier Truchot lui ont demandé s'il était convaincu de cette affirmation, il a répondu: "oui, absolument, je pense que la France est raciste. Il a bien su se débrouiller, il a su surmonter ça, mais oui, à l’origine je pense qu’il y a eu cette affaire, bien sûr".

    La prétendue judéité de Nicolas Sarkozy a fait verser beaucoup d'encre, notamment lors de sa visite en Algérie pour la campagne présidentielle de 2007.

    Un ministre algérien avait déclaré dans la presse que l'ancien chef de l’Etat français devait son élection au "lobby juif" et avait insisté sur "les origines du président français et les parties qui l’ont amené au pouvoir".

    L'ancien président, qui a été baptisé, n'est pas juif selon la loi juive, contrairement à une partie de sa famille.

    Le grand-père maternel de Sarkozy était un Juif originaire de la communauté de Salonique, valant à l'ancien président un accueil chaleureux de la part de cette même communauté lors de son déplacement en Grèce en 2006. Il avait déclaré à cette occasion que "ses racines étaient à Salonique".

    Bernard Kouchner, médecin, fondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, a notamment été ministre dans le gouvernement de François Fillon, sous la présidence de Sarkozy.

    Dans ce livre Mémoires croisées, écrit en binôme avec Adam Michnik, grande figure intellectuelle de l'Europe de l'Est, il propose ses réflexions sur la société d’après-guerre, sur ses propres origines juives, le communisme, les guerres coloniales, Mai 1968, le conflit israélo-palestinien, la guerre d’Irak, les crises européennes et les récents événements ukrainiens.



    Et vous, qu'en pensez-vous ?


    Dernière édition par Ara le Jeu 16 Oct 2014 - 10:59, édité 1 fois
    cristaline
    cristaline

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Default6

    Messages : 13480
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par cristaline le Mer 15 Oct 2014 - 23:11

    Moiself a écrit:

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 1635331732 Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 1635331732 Aussi !



    + 1, même si je n'étais pas là au moment de son interview ( j'entends les ricanements de l'internaute !! en forme), mais je fais partie de ceux qui pensent qu'il a une vraie compétence en matière de politique, il connaît bien le job, il est habile, stratège, très intelligent ; et puis, on  ne demande pas aux hommes politiques d'être des saints ! Heureusement, sinon, nous n'aurions pas grand monde ! Je pense aussi qu'il tirera les leçons de ses erreurs passées ; quand il parle, il a le don de galvaniser les gens, quand c'est hollande, je baille au bout de deux minutes, ses conférences de presse étaient imbuvables....J'ai vu l'annonce du retour de Sarko avec grand plaisir, même s'il est encore en butte aux affaires ; mais la façon dont il a été sali, traîné dans la boue, la façon dont ses droits de citoyen ont été bafoués, ( présomption d'innocence, les écoutes immondes, etc...), dont il a été conspué par ce pitoyable hollande, (il aurait été plus inspiré de la boucler, et de bâtir un programme sur autre chose que la critique incessante de son prédécesseur), eh bien franchement, dans les politiques actuels, je ne vois pas qui d'autre...
    cristaline
    cristaline

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Default6

    Messages : 13480
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par cristaline le Jeu 16 Oct 2014 - 10:11

    "C'est la France qui devrait guider l'Europe, c'est l'Europe qui sermonne la France, voilà où nous a conduits le président normal »




    N.Sarkozy


    Tout est dit !!!! 
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Invité le Ven 17 Oct 2014 - 14:33

    Sarko : la traque continue

    Dans Valeurs actuelles, un article fait le point sur la traque de Nicolas Sarkozy pilotée depuis l’Elysée :

    ils ne le lâcheront pas !


    La traque continue. Depuis son retour en politique, Nicolas Sarkozy reste la cible prioritaire de magistrats politisés dont le pouvoir et les journalistes se servent pour régler un compte politique. En toute impunité.

    L’ancien président s’y attendait : son retour devait être l’occasion, pour la justice, qui le poursuivra de sa vindicte jusqu’au bout, et pour la presse, qui a décrété sa culpabilité dans toutes les affaires où elle le mouille, de s’en donner à coeur joie. Mais la violence de la déflagration est inattendue.

    Le 7 octobre, alors que Sarkozy poursuit sa tournée de meetings à travers la France à la rencontre des militants UMP, les journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme consacrent la manchette de leur journal à l’affaire Bygmalion. « Affaire Bygmalion: Sarkozy directement menacé», écrivent-ils, insistant sur « le financement illicite de la campagne» de 2012, et annonçant que « l’affaire Bygmalion est bien une affaire Sarkozy », insinuant que l’ancien président connaissait forcément l’existence de la société Bygmalion.

    Dans le Monde du lendemain, les journalistes récidivent : «Les hélicoptères du Kazakhstan, l’affaire d’État qui inquiète Sarkozy» : le titre barre la une du quotidien du soir, évoquant« d’éventuelles rétrocommissions lors de contrats signés en 2010 ».

    Les médias s’emballent. Les plateaux de télévision convient pro et antisarkozystes pour qu’ils s’écharpent sur des affaires dont personne ne sait rien. Le message est clair : revenu dans l’arène, Sarkozy est plus que jamais une cible. La suspicion est permanente, les révélations sur des pseudo· »affaires » sont quotidiennes, le poison est instillé. «Qui me rendra mon honneur ?», avait demandé Sarkozy sur France 2. Certainement pas les journalistes du Monde.

    Le 3 octobre, les deux enquêteurs sont reçus à l’Elysée, le 6, au ministère de la Justice


    Une information, pourtant, va achever de jeter le discrédit sur les intentions des détracteurs de Sarkozy. Valeurs actuelles peut en effet révéler que les deux journalistes ont bénéficié d’un rendez-vous à l’ Élysée, le vendredi 3 octobre, à 19 heures, soit trois jours avant la parution de leur premier article.

    Contactée par Valeurs actuelles, la présidenee de la République n’a pas répondu à notre demande de confirmation. Le lundi 6 octobre, jour de parution de leur  »enquête » sur Bygmalion, et veille de leur article sur le « Kazakhgate », Davet et Lhomme sont reçus à 12h30 au ministère de la justice. « C’est tout à fait vrai« , répond la chancellerie à la demande de vérification de Valeurs actuelles, précisant que ce ministère reçoit « les journalistes qui font des demandes régulières« .

    Enfin, ils terminent, ce lundi 6, à 15 heures, leurs escapades dans les cénacles du milieu politico·judiciaire au pôle financier de Paris, chargé des enquêtes sur Sarkozy. Quel magistrat ont·ils pu rencontrer dans ce lieu censé protéger l’information et non la diffuser? La boucle est bouclée.

    Gérard Davet et Fabrice Lhomme ne sont pas des journalistes comme les autres.

    Ils ont beau invoquer leur neutralité, rappeler qu’ils ont été les premiers à écrire que Sarkozy serait blanchi dans l’affaire Bettencourt (comment auraient-ils pu prétendre l’inverse ?), les deux journalistes ne peuvent éviter que grandisse le soupçon sur leurs intentions. D’autant qu’ils ont publié, en 2011, un livre sobrement intitulé Sarko m’a tuer, …
    et qu’ils bénéficient d’une protection policière de 4 hommes pour chacun d’eux et d’une voiture par personne, pour près de 400 000 euros par an aux frais de l’État.

    Tous deux enquêteurs au journal le Monde, ils s’intéressent de très près aux affaires judiciaires concernant Nicolas Sarkozy. Karachi, Bettencourt, Tapie: rien n’échappe au peigne fin de ces deux limiers de l’investigation.

    En mars dernier, ils révèlent dans le Monde les écoutes téléphoniques ordonnées par la justice sur Sarkozy et son avocat, qui déboucheront sur une mise en examen de l’ancien président pour « corruption active », « trafic d’influence actif » et « recel de violation du secret professionnel ». Déjà à l’époque, ces deux chevaliers blancs sont pris dans la tourmente lorsque le Joumal du dimanche révèle …
    qu’ils ont obtenu un rendez-vous à l’ Élysée avec François Hollande dans les heures précédant la parution de leur enquête.

    Davet et Lhomme prétextent écrire un livre sur le quinquennat, dont ils ne précisent ni la teneur, ni l’éditeur, ni la date de parution. Prière de croire la bonne parole des journalistes, quand bien même ils sont à l’origine de toutes les  »boules puantes » envoyées sur la route de Sarkozy.

    Comment ne pas croire, après la lecture de cet article,
    que le cabinet noir de l’Elysée ne tourne pas à plein régime ?

    J’apprends que Vanessa Schneider, la militante socialiste et néanmoins journaliste au Monde a eu l’insigne honneur d’être autorisée à passer une semaine à l’Elysée … Décidément, l’Elysée devient une annexe de ce grand journal du soir !

    source net

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 193423171014
    Ymar
    Ymar

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Default6

    Messages : 12454
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ymar le Ven 17 Oct 2014 - 15:01

    Je reviens sur le sujet principal qui est notre ex-président et ce que je retiens entre autres de ses actions
    et qui est une des grandes préoccupations ne semble en aucune manière l'avoir ne serait-ce qu'effleuré i.e.

    - Création du CFCM, association 1901, d'accord il n'était pas tout seul mais à l'époque ministre de l'intérieur.
    - Promoteur en 2008 de l'union Méditerranéenne qui sous couverts de projets coopératifs n'est en fait
    que pitoyable atermoiement à une invasion à sens unique, Sud vers le Nord.

    Alors non, ceci sans anti-Sarkosisme primaire, cet homme n'a plus de place car ces contradictions
    sont rédhibitoires!

    Par contre je suis comme bien d'autres incapables de dénicher une personne capable d'enrayer et
    surtout ré-orienter notre pays sans nous détacher de tutelles imposées.

    Ne croyez pas que je tourne mal mais franchement accorder crédit à NS, c'est comme voter pour
    Laguillier à une époque.
    Ymar
    Ymar

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Default6

    Messages : 12454
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Ymar le Sam 8 Nov 2014 - 0:47

    Comme je suis pour l'équité

    Peureux
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15579
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Flavius le Dim 9 Nov 2014 - 17:42

    Ara a écrit:Nicolas Sarkozy, détesté à cause de ses origines juives (Kouchner)

    L'ancien ministre a déclaré à la radio que la France était un pays "raciste"

    L’ancien ministre français ​des Affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner, a déclaré que l’ancien président Nicolas Sarkozy a été largement détesté à cause de ses origines juives, lors de l’émission "Grand Oral des GG" diffusée sur l’antenne de RMC, mardi matin.

    Dans son livre intitulé Mémoires croisées, Bernard Kouchner écrit que Nicolas Sarkozy avait été détesté par une partie des médias et de la population parce qu'il était fils de hongrois et petit-fils de Juif.

    Alors que les journalistes Alain Marschall et Olivier Truchot lui ont demandé s'il était convaincu de cette affirmation, il a répondu: "oui, absolument, je pense que la France est raciste. Il a bien su se débrouiller, il a su surmonter ça, mais oui, à l’origine je pense qu’il y a eu cette affaire, bien sûr".

    La prétendue judéité de Nicolas Sarkozy a fait verser beaucoup d'encre, notamment lors de sa visite en Algérie pour la campagne présidentielle de 2007.

    Un ministre algérien avait déclaré dans la presse que l'ancien chef de l’Etat français devait son élection au "lobby juif" et avait insisté sur "les origines du président français et les parties qui l’ont amené au pouvoir".

    L'ancien président, qui a été baptisé, n'est pas juif selon la loi juive, contrairement à une partie de sa famille.

    Le grand-père maternel de Sarkozy était un Juif originaire de la communauté de Salonique, valant à l'ancien président un accueil chaleureux de la part de cette même communauté lors de son déplacement en Grèce en 2006. Il avait déclaré à cette occasion que "ses racines étaient à Salonique".

    Bernard Kouchner, médecin, fondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, a notamment été ministre dans le gouvernement de François Fillon, sous la présidence de Sarkozy.

    Dans ce livre Mémoires croisées, écrit en binôme avec Adam Michnik, grande figure intellectuelle de l'Europe de l'Est, il propose ses réflexions sur la société d’après-guerre, sur ses propres origines juives, le communisme, les guerres coloniales, Mai 1968, le conflit israélo-palestinien, la guerre d’Irak, les crises européennes et les récents événements ukrainiens.



    Et vous,  qu'en pensez-vous ?


    Que voulez-vous qu'on en pense ? Tant que des juifs seront qualifiés ainsi en association avec leurs mérites ou leurs profession, je considérerai que le racisme n'est pas vaincu.
    Je connais un bon médecin juif ; c'est un artiste juif ; c'est un ministre juif ; c'est un président juif ; c'est une invention juive, c'est un Nobel juif, etc. Que les juifs se qualifient ainsi on peut le comprendre, bien que j'y sois opposé. Une minorité se défend comme elle peut, surtout quand elle est agressée en permanence. A mon sens, seuls les Israéliens devraient pouvoir se distinguer de la sorte.
    Mais le plus drôle, se sont les convertis à une religion autre que la leur, qui seront de toute façon qualifier de juif, parce que l'on est juif dans le regard des autres.
    Dit-on d'un médecin qu'il est catholique ou protestant ; d'un président qu'il est athée, d'une Nobel qu'il est chrétien, etc ? En fait le Juif tient à son appartenance à un peuple, une histoire, une culture...même s'il est athée.
    Mais comme la plupart des gens ne savent pas ce qu'est en réalité un juif...Ça met en exergue aussi l’imbécillité des antisémites.

    Contenu sponsorisé

    Sarkozy revient sur le devant de la scène - Page 3 Empty Re: Sarkozy revient sur le devant de la scène

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 8 Juil 2020 - 14:31