Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    bizarre....

    avatar
    beced

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 27522
    Date d'inscription : 31/12/2013

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par beced le Lun 18 Aoû 2014 - 18:13

    sabbatha a écrit:Ouest-France refuse de publier l'avis de décès d'une dirigeante d'une association pro-euthanasie


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Censure post-mortem...

    Sans rapport direct, j'ai toujours trouvé dommage que dans les cimetières, les tombes ne soient pas uniformes en volume. A l'image de celles que l'on voit dans les cimetières militaires.
    = bizarre....  - Page 11 Naufrages_59af42038ae465fd1fd0e7e48de25203
    Deborah Colt
    Deborah Colt

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 4353
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Deborah Colt le Lun 18 Aoû 2014 - 18:44

    beced a écrit:


    Censure post-mortem...

    Sans rapport direct, j'ai toujours trouvé dommage que dans les cimetières, les tombes ne soient pas uniformes en volume. A l'image de celles que l'on voit dans les cimetières militaires.
    =  bizarre....  - Page 11 Naufrages_59af42038ae465fd1fd0e7e48de25203
    si on ne peut plus frimer apres la mort, j' en connais qui vont s' ennuyer a mourir !!!
    avatar
    beced

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 27522
    Date d'inscription : 31/12/2013

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par beced le Lun 18 Aoû 2014 - 19:11

    Deborah Colt a écrit:
    si on ne peut plus frimer apres la mort, j' en connais qui vont s' ennuyer a mourir !!!
     C'est pas moi Arhlaan Deborah  bizarre....  - Page 11 2065525499 


    Le problème est que la mort a un casier judiciaire: en effet elle a été condamnée pour faux et usage de faux... bizarre....  - Page 11 2541696796 
    bizarre....  - Page 11 Faux_small
    v
    v
    v
    v
    v
    bizarre....  - Page 11 88-mort


    Dernière édition par beced le Lun 18 Aoû 2014 - 23:04, édité 1 fois
    Deborah Colt
    Deborah Colt

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 4353
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Deborah Colt le Lun 18 Aoû 2014 - 19:20

    beced a écrit:
     C'est pas moi Arhlaan Deborah  bizarre....  - Page 11 2065525499 


    Le problème est que la mort à un casier judiciaire: en effet elle a été condamnée pour faux et usage de faux... bizarre....  - Page 11 2541696796 
    bizarre....  - Page 11 Faux_small
    v
    v
    v
    v
    v
    bizarre....  - Page 11 88-mort
    hello Beced
    pour voir smiley et images , je suis obligee de faire comme si je voulais repondre au post
    j' avais deja evoque ce probleme et on m' avais dit que c' etait surement a cause d' une mauvaise reception internet

    dire que je peux voir les smileys sur onpc et pas sur dldn, y a de quoi d' enerver .....

    avatar
    Invité
    Invité

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Invité le Lun 18 Aoû 2014 - 20:27

    Deborah Colt a écrit:
    hello Beced
    pour voir smiley et images , je suis obligee de faire comme si je voulais repondre au post
    j' avais deja evoque ce probleme et on m' avais dit que c' etait surement a cause d' une mauvaise reception internet

    dire que je peux voir les smileys sur onpc et pas sur dldn, y a de quoi d' enerver .....

    Je ne vois qu'une solution : un paramètre de ton navigateur, ou d'un parefeu.
    avatar
    beced

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 27522
    Date d'inscription : 31/12/2013

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par beced le Lun 18 Aoû 2014 - 20:32

    Azhalee a écrit:
    Je ne vois qu'une solution : un paramètre de ton navigateur, ou d'un parefeu.

    Un parefeu ou un "Dôme de fer" ....

     Sorry  >>>>  Je sors 
     Timide 
    avatar
    beced

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 27522
    Date d'inscription : 31/12/2013

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par beced le Lun 18 Aoû 2014 - 20:34

    Deborah Colt a écrit:
    hello Beced
    pour voir smiley et images , je suis obligee de faire comme si je voulais repondre au post
    j' avais deja evoque ce probleme et on m' avais dit que c' etait surement a cause d' une mauvaise reception internet

    dire que je peux voir les smileys sur onpc et pas sur dldn, y a de quoi d' enerver .....


    Hello Deborah, Azhalee et tout le monde  salut 

    J'ai ce problème aussi de temps en temps et j'utilise aussi ta méthode ou je relance l'adresse de la page (F5 je crois pour les PC) ou j'attends que la page prenne le temps de s'ouvrir complétement (ma liaison internet est lente ).
    `

    `
     bizarre....  - Page 11 2065525499 
    Deborah Colt
    Deborah Colt

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 4353
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Deborah Colt le Lun 18 Aoû 2014 - 20:38

    Azhalee a écrit:
    Je ne vois qu'une solution : un paramètre de ton navigateur, ou d'un parefeu.
    hello Azhalee
    je suis sure que meme en hebreu j' aurai du mal a comprendre ce que tu veux dire
    alors en francais !!!!!
    en haut normand peut etre , crevindiou de nomde diou !!!!!!!!
    avatar
    Invité
    Invité

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Invité le Lun 18 Aoû 2014 - 20:39

    Deborah Colt a écrit:
    hello Azhalee
    je suis sure que meme en hebreu j' aurai du mal a comprendre ce que tu veux dire
    alors en francais !!!!!
    en haut normand peut etre , crevindiou de nomde diou !!!!!!!!
     rire  rire  rire Bon ben, tant pis !
    avatar
    Invité
    Invité

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Invité le Lun 18 Aoû 2014 - 20:40

    beced a écrit:

    Hello Deborah, Azhalee et tout le monde  salut 

    J'ai ce problème aussi de temps en temps et j'utilise aussi ta méthode ou je relance l'adresse de la page (F5 je crois pour les PC) ou j'attends que la page prenne le temps de s'ouvrir complétement (ma liaison internet est lente ).
    `

    `
     bizarre....  - Page 11 2065525499 
    Il y a la liaison lente, la vitesse du processeur et toutes les cochonnerie accumulées qui ralentissent l'ensemble.
    avatar
    beced

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 27522
    Date d'inscription : 31/12/2013

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par beced le Lun 18 Aoû 2014 - 23:07

    Azhalee a écrit:
    Il y a la liaison lente, la vitesse du processeur et toutes les cochonnerie accumulées qui ralentissent l'ensemble.


    Sans parler des bouchons sur les routes dont parlait Bison dit le Futé.... en forme 

    bizarre....  - Page 11 Bison_fute
    Ymar
    Ymar

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 12667
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 68
    Localisation : A l'Ouest

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Ymar le Lun 18 Aoû 2014 - 23:44

    Deborah Colt a écrit:
    hello Beced
    pour voir smiley et images , je suis obligee de faire comme si je voulais repondre au post
    j' avais deja evoque ce probleme et on m' avais dit que c' etait surement a cause d' une mauvaise reception internet

    dire que je peux voir les smileys sur onpc et pas sur dldn, y a de quoi d' enerver .....


    Bonsoir Deborah,

    Regardes dans ton profil, peut être as tu coché ou décoché une des cases, BBcode, Html ou autres,
    je ne sais plus mais je pense que cela peut venir de là car si tu les lis ailleurs je ne vois guère d'autres
    raisons.

     bizarre....  - Page 11 2065525499 
    avatar
    Invité
    Invité

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Invité le Lun 18 Aoû 2014 - 23:58

    Ymar a écrit:

    Bonsoir Deborah,

    Regardes dans ton profil, peut être as tu coché ou décoché une des cases, BBcode, Html ou autres,
    je ne sais plus mais je pense que cela peut venir de là car si tu les lis ailleurs je ne vois guère d'autres
    raisons.

     bizarre....  - Page 11 2065525499 
    Bien vu. L'option Toujours activer les Smileys : est peut-être désactivée dans les préférences du profil. A vérifier.
    Deborah Colt
    Deborah Colt

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 4353
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Deborah Colt le Mar 19 Aoû 2014 - 16:20

    Ymar a écrit:

    Bonsoir Deborah,

    Regardes dans ton profil, peut être as tu coché ou décoché une des cases, BBcode, Html ou autres,
    je ne sais plus mais je pense que cela peut venir de là car si tu les lis ailleurs je ne vois guère d'autres
    raisons.

     bizarre....  - Page 11 2065525499 
    hello Ymar
    j' ai verifie en suivant tes precieux conseils
    malheureusement ma " panne " vient d' ailleurs
    merci pour ton aide
    Ymar
    Ymar

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 12667
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 68
    Localisation : A l'Ouest

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Ymar le Mar 19 Aoû 2014 - 16:25

    Azhalée, Deborah,

    Je n'y suis strictement pour rien, c'est toujours le dragon qui dresse ces engins à la maison, je ne fais que
    transmettre.

     bizarre....  - Page 11 2078703289 pour vous deux
    Deborah Colt
    Deborah Colt

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 4353
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Deborah Colt le Mar 19 Aoû 2014 - 16:38

    ca ne s' arrange pas
    apres le disparition des smileys et des images, voila que le petit carre rouge qui permet d' acceder au derniers messages d' un sujet vient de se faire la malle ainsi que les petits curseurs qui permettaient d' aller en bas ou haut de page
    avatar
    Invité
    Invité

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Invité le Mar 19 Aoû 2014 - 17:20

    Deborah Colt a écrit:ca ne s' arrange pas
    apres le disparition des smileys et des images, voila que le petit carre rouge qui permet d' acceder au derniers messages d' un sujet vient de se faire la malle ainsi que les petits curseurs qui permettaient d' aller en bas ou haut de page

    qu'est ce que tu as "bidouillé" encore, Miss  rire rire bizarre....  - Page 11 298134301 
    Deborah Colt
    Deborah Colt

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 4353
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Deborah Colt le Mar 19 Aoû 2014 - 17:32

    Coccinelle 2 a écrit:

    qu'est ce que tu as "bidouillé" encore, Miss  rire rire bizarre....  - Page 11 298134301 

    rien du tout
    ce qui est un peu deroutant en plus
    avatar
    Invité
    Invité

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Invité le Mar 19 Aoû 2014 - 18:47

    Deborah Colt a écrit:ca ne s' arrange pas
    apres le disparition des smileys et des images, voila que le petit carre rouge qui permet d' acceder au derniers messages d' un sujet vient de se faire la malle ainsi que les petits curseurs qui permettaient d' aller en bas ou haut de page
    C'est quoi ton ordi ? Qu'est-ce qu'il a dans le ventre ? Avant que je change d'ordi, j'avais du mal à ouvrir les pages aussi. Depuis, elles sont ouvertes avant que j'y ai pensé. Pourtant, ma connexion est toujours la même.
    Es-tu certaine que ça n'est pas un coup du hamas ?
    avatar
    beced

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 27522
    Date d'inscription : 31/12/2013

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par beced le Mar 19 Aoû 2014 - 18:53

    Azhalee a écrit:
    C'est quoi ton ordi ? Qu'est-ce qu'il a dans le ventre ? Avant que je change d'ordi, j'avais du mal à ouvrir les pages aussi. Depuis, elles sont ouvertes avant que j'y ai pensé. Pourtant, ma connexion est toujours la même.
    Es-tu certaine que ça n'est pas un coup du hamas ?


    Tu fais sans doute allusion au proverbe "bière qui roule, n'hamas pas mousse"?

     Sorry 
    `
    `
    PS ou plutôt PC: cela ne veut rien dire mais cela m'amouse..  Timide 
    Deborah Colt
    Deborah Colt

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 4353
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Deborah Colt le Mar 19 Aoû 2014 - 19:10

    Azhalee a écrit:
    C'est quoi ton ordi ? Qu'est-ce qu'il a dans le ventre ? Avant que je change d'ordi, j'avais du mal à ouvrir les pages aussi. Depuis, elles sont ouvertes avant que j'y ai pensé. Pourtant, ma connexion est toujours la même.
    Es-tu certaine que ça n'est pas un coup du hamas ?
    hello Azhalee
    je ne pense pas que le hamas oserait s' approcher de l' ordi
    car il devrait tout d' abord se Colt iner le chat de la maison qui , on peut le dire sans ambage,
    deteste les islamistes fondamentalistes, surtout palesti-rien,

    je ne sais ce que l' ordi a dans le ventre
    mais c' est bizarre qu' a l' ouverture de page , j' apercoive les images et qu' elles disparaissent des la page stabilisee

    et puis le petit carre qui indique de nouveaux messages dans un sujet et qui se fait la malle ?
    encore un coup de mahmoud ?
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15898
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Flavius le Mar 19 Aoû 2014 - 19:57

    Deborah Colt a écrit:
    hello Azhalee
    je ne pense pas que le hamas oserait s' approcher de l' ordi
    car il devrait tout d' abord se Colt iner le chat de la maison qui , on peut le dire sans ambage,
    deteste les islamistes fondamentalistes, surtout palesti-rien,

    je ne sais ce que l' ordi a dans le ventre
    mais c' est bizarre qu' a l' ouverture de page , j' apercoive les images et qu' elles disparaissent des la page stabilisee

    et puis le petit carre qui indique de nouveaux messages dans un sujet et qui se fait la malle ?
    encore un coup de mahmoud ?

    Hi Deborah,
    Vous êtes sûre qu'il n'y a pas un tunnel sou votre fauteuil ? rire 
    avatar
    beced

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 27522
    Date d'inscription : 31/12/2013

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par beced le Lun 1 Sep 2014 - 9:33

    "I will polish my english"
    (Le Polonais Donald Tusk qui prend la tête du Conseil Européen et
    à qui on reproche sa mauvaise connaisance de la langue du grand Will).
    bizarre....  - Page 11 1635331732
    avatar
    beced

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 27522
    Date d'inscription : 31/12/2013

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par beced le Ven 5 Sep 2014 - 13:53

    JEAN-PIERRE LUTGEN, LE CRÉATEUR DE LA MARQUE ICE-WATCH
    bizarre....  - Page 11 841647

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    CE « SELF-MADE-MAN » SANS BIENS, QUI NOURRISSAIT LE RÊVE DE BÂTIR UNE MARQUE INDUSTRIELLE ET QUI
    S’EST OFFERT LE LUXE DE CHANGER LA DONNE DES CARTES DANS
    LE SECTEUR QUASI MONOPOLISTIQUE DE L’HORLOGERIE.
    ORIGINAIRE DE BASTOGNE, DANS LES ARDENNES BELGES,
    SA RÉUSSITE A AU PASSAGE PLACÉ LA BELGIQUE DANS LE PELOTON DE TÊTE DES
    NATIONS HORLOGÈRES D’ENTRÉE DE GAMME, DERRIÈRE LA SUISSE ET LE JAPON. AVEC EN
    SIX ANS À PEINE, PRÈS DE 10 MILLIONS DE
    MONTRES VENDUES DANS LE MONDE.

    ISSU D’UNE TRADITION FAMILIALE
    ORIENTÉE VERS LA POLITIQUE ET
    LE SOCIAL, AVEC UN GRAND-PÈRE
    INSTITUTEUR FUSILLÉ PENDANT LA
    GUERRE PAR LES ALLEMANDS, ET
    L’AUTRE DIRECTEUR D’HÔPITAL, PUIS
    UN PÈRE POLITICIEN, GUY LUTGEN,
    MAIRE DE BASTOGNE ET PAR LA SUITE
    MINISTRE, VOUS AVEZ DE MANIÈRE QUASI
    NATURELLE FAIT DES ÉTUDES EN SCIENCE
    POLITIQUE. A QUEL BESOIN AVEZ-VOUS VOULU
    RÉPONDRE EN VOUS TOURNANT VERS LE MONDE
    DES AFFAIRES ET DE LA CRÉATION D’ENTREPRISE ?
    Il est évident en regardant mon
    arbre généalogique que créer une entreprise et avoir l’esprit
    d’indépendance n’était pas dans mes gènes. Je suis issu d’une famille
    résolument tournée vers les autres. Un trait de caractère qui est
    profondément ancré en moi, même si je suis depuis toujours très
    attaché à un esprit de liberté. Je ne m’étais jamais imaginé travaillant
    dans une structure importante, sinon à sa tête. Pour répondre à mon
    besoin de liberté, j’ai créé avec un associé, à la sortie de l’université,
    et avant de partir au service militaire, une société, Tonton Lulu, spécialisée
    dans le pin’s. Puis le phénomène de mode a disparu et il a fallu que
    nous trouvions un autre business. En allant chercher des idées à Hong
    Kong, nous nous sommes aperçus qu’il y avait une opportunité dans
    l’importation d’objets publicitaires. On a aussi très vite
    constaté qu’il n’y avait pas assez de demande pour
    nous faire vivre tous les deux et nous avons dû
    nous séparer. Si j’ai continué cette activité,
    au début de l’an 2000 le concept
    d’amener de nouvelles idées d’Asie a
    complètement volé en éclats avec
    l’arrivée d’Internet qui a supprimé
    tous les intermédiaires. Les clients
    allaient traiter de plus en plus
    directement avec la Chine et on
    nous proposait des marges de
    plus en plus ridicules.
    QUELLE SOLUTION AVIEZ-VOUS
    TROUVÉ POUR NE PAS ÊTRE
    ÉCONOMIQUEMENT ASPHYXIÉ ?
    Il m’a fallu repenser de A à Z mon
    « business model » en créant des
    sites Internet monoproduit. A la place
    des sites présentant tout un panel de
    produits publicitaires hétéroclites avec
    une multitude de sites exclusifs, « Tonton
    Lulu » se présentait à chaque fois comme le spécialiste
    de tel produit. Ce qui permettait d’être à
    chaque fois le premier référencé, en différentes langues, sur
    le moteur de recherche Google. Par exemple, quand j’ai décidé
    d’importer le bracelet en silicone, nous étions extrêmement compétitifs
    car nous pouvions proposer de 100 à 1 million de pièces et nous
    avions le pouvoir de grouper nos commandes à l’international pour
    baisser les coûts de production. Ce que ne pouvaient pas faire nos
    concurrents multi-produits.
    JEAN-PIERRE LUTGEN
    >> LE CRÉATEUR DU PHÉNOMÈNE
    ETIEZ-VOUS À CETTE ÉPOQUE UN ENTREPRENEUR SATISFAIT ?
    C’était une belle aventure mais j’ai toujours considéré que la valeur
    n’existait qu’à travers une marque. J’ai toujours eu le rêve de pouvoir un
    jour créer une marque. Tous les autres types de business disparaissent
    un jour ou l’autre.
    EN FAIT, VOUS RÊVIEZ DE CRÉER VOTRE PÉRENNITÉ DANS LE MILIEU DES
    AFFAIRES. EST-CE QUE LA MONTRE EN SILICONE QUI ALLAIT DONNER NAISSANCE
    À L’ENGOUEMENT HORLOGER ICE-WATCH EST NÉE DE L’AVENTURE
    « TONTON LULU » ?
    C’est vrai que la question de créer une marque qui s’inscrirait dans
    une forme de pérennité a toujours fait partie de mes aspirations
    professionnelles. En ce qui concerne la genèse d’Ice-Watch, elle est au
    tout début intimement liée à l’activité de prospection de ma première
    société. J’avais un bureau à Hong Kong dans lequel il n’y avait qu’une
    seule personne employée à mi-temps. Alors que je voulais fermer le
    bureau en 2006, j’ai vu sur une table un modèle de montre et j’ai eu une
    révélation. Un peu comme la personne qui a découvert Claudia Schiffer
    dans un bar en Allemagne. J’ai ressenti le potentiel de ce modèle de
    montre associé avec un bracelet en silicone et une gamme de couleurs
    vives qui n’avaient pas à ce moment-là leur place dans l’horlogerie.
    Ce fut la base de la réflexion, puis est directement (janvier 2007) arrivée
    l’idée que nous aurions là un objet qui pourrait aller vers la vente au
    détail plutôt que dans le secteur de l’objet publicitaire.
    CELA NE S’EST QUAND MÊME PAS FAIT EN UN JOUR ?
    Cette réflexion a été très empirique. Il y a d’abord eu la montre avec
    son boîtier et son mécanisme, puis le bracelet en silicone, la couleur,
    et enfin la conception du packaging avec cette boîte qui était pour moi
    un élément primordial. J’ai toujours considéré le temps d’ouverture du
    cadeau comme le temps du plaisir. Après, l’histoire d’Ice-Watch s’est
    construite à travers des réflexions, des lectures, des choix stratégiques
    qui ont été posés. Par exemple, le choix du prix fut un élément de
    réflexion extrêmement important. Certaines personnes me conseillaient
    d’avoir un produit en dessous de nos concurrents les plus proches en
    le vendant à 39 euros. Je ne les ai pas écoutés et j’ai suivi l’exemple
    mis en place par le fondateur de Red Bull. Si on veut attaquer un
    marché sursaturé, on doit le faire en affichant une grosse différence
    avec la concurrence. Si nous allions le faire avec le produit en
    lui-même, il fallait aussi le faire à travers le prix de vente. Alors que nos
    concurrents faisaient passer leurs produits de 49 euros à 39 euros, j’ai
    décidé d’être différent en étant plus cher. Ce prix plus élevé nous a
    permis de soigner notre packaging et d’avoir maintenant une qualité
    supérieure à nos concurrents. D’un prix de départ de 59 euros, nous
    sommes montés par la suite pour certains modèles à 79 euros,
    et aujourd’hui nous avons des montres plus techniques comme les
    chronographes à 129 euros.
    VOUS AVEZ PRIS ÉGALEMENT UNE DÉCISION QUI A FAIT LA DIFFÉRENCE
    EN DÉCIDANT D’OFFRIR DES MARGES HORS NORMES POUR LE SECTEUR
    AUX REVENDEURS HORLOGERS…
    En intégrant au modèle économique d’Ice-Watch un partage des
    profits plus avantageux qu’à l’accoutumée pour les bijoutiers et les
    distributeurs, après plusieurs mois d’hésitation, ils ont fini par nous
    accepter. Nous les avons aussi séduits avec notre boîte d’emballage.
    Le fait de pouvoir empiler les dix différentes couleurs sur un espace
    au sol de 16 centimètres leur permettait d’avoir plus de produits dans
    leurs vitrines. Ce packaging leur amenait aussi un visuel extrêmement
    fort et coloré à l’intérieur de leurs boutiques. Jusque-là, la présentation
    des montres se faisait de manière horizontale et nous avons amené
    la présentation verticale. C’était surtout le meilleur moyen de nous
    démarquer vis-à-vis de nos concurrents qui avaient des produits
    « A L’HEURE DE LA MONDIALISATION, UNE MARQUE N’EST VRAIMENT
    UNE MARQUE QUE SI ELLE EST PRÉSENTE PARTOUT
    SUR LES CINQ CONTINENTS. »
    Les gens voyaient d’abord les boîtes avant de voir
    les montres. Avec le recul, nous avons eu raison de concevoir la boîte
    d’emballage tel un objet à part entière réutilisable. Aujourd’hui, on la
    retrouve dans des milliers de maisons car personne ne la jette.
    EST-CE-QUE LA VÉRITABLE ACCEPTATION PAR LE MARCHÉ HORLOGER
    EST ARRIVÉE IMMÉDIATEMENT ?
    Non, elle a eu lieu suite à notre participation en 2009 au Salon mondial
    de l’horlogerie et de la bijouterie Baselworld, qui se tient à Bâle. Nous
    avions déjà participé à de nombreux salons afin de finir d’élaborer tout
    le matériel qui aide à promouvoir convenablement un produit : la PLV,
    le site Internet, les photos haute définition ainsi que les relations
    avec la presse et les stars. Nous sommes arrivés à Bâle, qui était
    l’opération de la dernière chance, avec un pack complet. Le distributeur
    qui prenait nos montres pour un territoire avait non seulement le
    produit, mais aussi tous les services qui allaient avec. Grâce à cette
    minutieuse élaboration des services, nous sommes également devenus
    la première marque horlogère fédérant des fans sur Facebook.
    POUR POUVOIR METTRE TOUT CECI SUR PIED, AVIEZ-VOUS LES REINS
    SOLIDES SUR LE PLAN FINANCIER OU LES BANQUES ONT-ELLES FAIT
    LEUR TRAVAIL EN VOUS SOUTENANT ?
    Quand en 2009 est arrivé le problème du financement, je ne pouvais
    pas aller voir un banquier avec ma petite montre en plastique, son
    mouvement japonais et son assemblage en Chine. Il m’aurait ri au nez
    et si un « business angel » m’avait dit « oui », il m’aurait demandé
    60 % de la société. Cela ne m’intéressait pas car je voulais rester
    complètement indépendant. Par ailleurs, n’étant pas d’un environnement
    fortuné, je ne pouvais pas demander à ma famille ou à mes
    amis de me venir en aide. Baselworld fut comme un tapis au poker
    puisque mon épouse m’a prêté toutes ses économies pour que je
    puisse y participer. C'est là que j’ai envisagé de demander à mes
    futurs distributeurs de préfinancer leurs commandes. Si j’avais
    déjà quelques distributeurs, à Bâle j’ai demandé à ceux qui étaient
    intéressés par nos montres non pas un droit d’entrée, mais un
    déposit. Un dépôt d’argent pour commencer la production des
    montres qu’ils souhaitaient avoir pour le mois de juin. Tous m’ont
    répondu que ce n’était pas comme cela que fonctionnait le milieu
    horloger où l’on paye à 60 jours, voire à 90 jours. Je me revois encore
    leur répondre que je n’étais pas du milieu horloger et que s’ils
    voulaient être distributeurs exclusifs de la marque, ils devaient nous
    laisser entre 25 000 et 50 000 dollars selon le pays. J’ai ainsi pu
    récolter 1 million de dollars en six mois, ce qui était énorme pour moi.
    Suffisant en tout cas pour faire démarrer la production tout en permettant
    à la société Ice-Watch de garder une autonomie totale.
    A CE MOMENT-LÀ, ÉTIEZ-VOUS PERÇU PAR LES PROFESSIONNELS DU MARCHÉ
    HORLOGER COMME UN PHÉNOMÈNE SAISONNIER OU COMME UNE ENTITÉ À PART
    ENTIÈRE QUI DÉBARQUE AVEC UN VÉRITABLE CONCEPT ?
    Si en 2009 le marché de l’horlogerie était un peu en difficulté et que
    les montres Ice-Watch apportaient quelque chose de neuf, de décalé
    et de différent de ce qui avait existé jusque-là, nous avons été perçus
    comme un phénomène de mode qui ne durerait pas plus de deux
    saisons. C’est pour cela que les distributeurs ont emboîté le pas. Pour
    ne surtout pas rater ce créneau très court.
    EN MÊME TEMPS, CETTE RÉFLEXION NE PRENAIT PAS EN COMPTE CELLE
    TRÈS STRUCTURÉE QUE VOUS AVIEZ IMAGINÉE POUR BÂTIR VOTRE MARQUE
    À L’INTERNATIONAL...
    Le concept Ice-Watch repose sur deux piliers : l’identité et la valeur
    sociale. Si la première basée sur le packaging est très forte, la
    seconde axée sur la notion du changement dans l’utilisation que font
    les gens de leurs montres fut déterminante. Aujourd’hui, la montre est
    devenue un accessoire de mode que l’on adapte à ce que l’on porte
    ou à ce que l’on fait comme activité dans la journée. Il était aussi
    primordial pour moi d’arriver à imposer la marque sur le plan international.
    A l’heure de la mondialisation, une marque n’est vraiment une
    marque que si elle est présente partout sur les cinq continents. Ce qui
    nous permet d’être aujourd’hui la 1ère marque horlogère en nombre
    de fans et la 183e marque tous produits confondus sur Facebook.
    EN DÉPIT D’UN PLAN D’ATTAQUE MINUTIEUSEMENT RÉFLÉCHI FACE À
    L’ENGOUEMENT QUI S’EST CRÉÉ VIS-À-VIS DES MONTRES ICE-WATCH,
    AVEZ-VOUS DÛ FAIRE FACE À DES CONTRAINTES TECHNIQUES ?
    Entre Bâle 2009 et aujourd’hui, il a fallu que nous élargissions les
    collections et que nous assurions de manière optimale la qualité du
    produit. Si en raison de la demande nous avons rencontré des
    problèmes de qualité au départ, nous les avons complètement réglés.
    Nous avons évolué en qualité horlogère avec dorénavant un ATM de
    10 au lieu de 5, un fond de boîtier de montre vissé au lieu d’être clipsé,
    et nous avons abandonné l’utilisation du polycarbonate au profit du
    polyamide qui casse beaucoup moins car il y a du nylon dedans. Tout
    cela sans augmenter les prix de nos montres. Nous sommes ainsi
    sortis de la catégorie des montres concepts en élargissant au passage
    notre gamme de montres. Au salon Baselworld 2013, nous venons
    de présenter une nouvelle montre, la Ice-Swiss, qui est équipée
    d’un mouvement suisse. Nous avons aussi dévoilé nos nouveaux
    partenariats avec, entre autres, BMW et Pantone qui viennent de
    donner naissance à de nouvelles collections.
    POUR ENDIGUER LES PROBLÈMES TECHNIQUES RENCONTRÉS AU DÉBUT,
    VOUS AVEZ CRÉÉ UN RÉSEAU DE RÉPARATION NOVATEUR. A-T-IL ÉTÉ
    COMPLIQUÉ À STRUCTURER ?
    Comme au départ nous n’avions aucune connaissance horlogère, dans la
    distribution et vis-à-vis des problèmes liés à la qualité, cela a été un
    véritable challenge. Je pense que nous avons répondu à cette problématique
    de manière optimale et novatrice, puisqu’à ma connaissance nous
    sommes les seuls à avoir mis en place un système qui s’appelle le
    Repair Tracker. En tant que client, vous recevez un identifiant et un
    mot de passe en bijouterie qui vous permettent de voir sur notre site
    Internet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à quel stade de réparation en est votre
    montre : elle est au diagnostic, elle va être réparée, elle est réparée,
    elle est rentrée à la bijouterie… Cela supprime complètement les
    échanges fastidieux entre le client, le bijoutier et le réparateur. Au-delà
    de l’aspect purement
    technique de la réparation,
    notre approche Web
    2.0 permet au consommateur d’avoir un
    acte d’achat le plus décontracté possible.
    AU COURS DE CES QUATRE DERNIÈRES ANNÉES, EN
    DEHORS DE L’ENGOUEMENT PLANÉTAIRE AUTOUR DES
    MONTRES ICE-WATCH, Y A-T-IL UNE CHOSE QUE VOUS N’AVIEZ
    PAS PRÉVUE ET QUI VOUS A SURPRIS ?
    Ce qui m’a surpris, déçu et handicapé, ce sont les réactions judiciaires
    de toute une série de groupes à l’encontre du nouvel opérateur que
    nous sommes. Je suis très attaché aux valeurs du libéralisme que l’on
    assimile à tort au capitalisme. En réalité, ce dernier empêche, de par
    la puissance de ces groupes et de leurs attaques, le libéralisme qui est
    de permettre à tout le monde de pouvoir assumer son projet personnel
    ou un projet de groupe. On parle souvent de la success story
    d’Ice-Watch comme d’un conte de fées dans le milieu des affaires.
    Je peux vous assurer que cela a été et est encore un parcours jalonné
    de combats juridiques très durs, très lourds et très coûteux. Voici
    pleinement quelque chose auquel je n’étais pas préparé et d’une rare
    violence. Les offensives sont allées jusqu’à des attaques sur ma
    propre personne de la part de Swatch Group. Ces grands groupes
    capitalistiques se montrent agressifs en oubliant d’où ils viennent et
    en refusant en fait la compétition. Or la compétition est quelque chose
    d’extrêmement valorisant pour l’être humain à l’image des avancées
    qui en résultent dans le milieu médical. Il se surpasse dans la
    difficulté. Refuser la compétition par des procès au lieu d’essayer de
    gagner des parts de marché est une attitude irresponsable.
    RAPPELONS QUE VOUS AVIEZ SIGNÉ EN 2008 UN ACCORD DE COEXISTENCE
    AVEC SWATCH GROUP, QUI VOUS PERMETTAIT DE CONTINUER À DÉVELOPPER
    LES ENREGISTREMENTS DE LA MARQUE ICE-WATCH. SUITE À VOTRE SUCCÈS
    INATTENDU, VOS « AMIS » SUISSES ONT SOUHAITÉ CASSER CET ACCORD DE FAÇON
    UNILATÉRALE. DANS CETTE ESCALADE DE COUPS BAS, AU SUJET DE LA SONORITÉ
    MÊME DE VOTRE NOM, AVEZ-VOUS ÉTÉ SURPRIS PAR CERTAINES DÉCISIONS ?
    Dans le strict non-respect de notre accord, Swatch Group a déposé
    juridiquement des oppositions à nos marques dans un peu plus de
    120 pays, dont la Chine. Les oppositions du Swatch Group sur les
    enregistrements en Chine permettent aux entreprises chinoises de
    produire sans aucun problème de fausses montres Ice-Watch. C’est
    donc avec une certaine complicité, et je pèse mes mots, que Swatch
    Group qui connaît par coeur les tenants et les aboutissants de cette
    opposition à notre marque en Chine permet la mise sur le marché
    84 A la Une
    chinois de millions de pièces contrefaites. Comme si une montre
    contrefaite leur faisait moins de concurrence qu’une véritable
    Ice-Watch. Il est curieux et instructif de voir les chantres de la
    non-contrefaçon en devenir les complices alors que nous avons à la
    base avec eux un accord de coexistence absolue. Heureusement,
    la marque Ice-Watch est enregistrée en Europe et dans de nombreux
    pays, dont entre autres Hong Kong, ce qui nous permet de bloquer
    aux frontières certaines contrefaçons.
    L’ATTITUDE DE SWATCH GROUP EST DEVENUE QUASI MONOPOLISTIQUE
    ET RÉVÈLE UNE PENSÉE FOCALISÉE SUR L’OCCUPATION DU MARCHÉ
    ET NON SUR SA RÉVOLUTION…
    En ce qui nous concerne, ils ont mis la pression sur de nombreux
    bijoutiers en les menaçant de retirer les 18 marques de Swatch Group
    de leurs boutiques. Je crois qu’ils n’avaient pas réalisé qu’une
    nouvelle marque sortie de nulle part pouvait venir les concurrencer.
    Tout le monde a le droit au succès dans la vie. Pour ma part, je
    souhaite autant de succès à Swatch Group qu’à Ice-Watch et à toute
    autre marque horlogère. Cela voudra dire que le secteur se porte bien.
    La société Ice-Watch travaille en fonction de ses clients, de ses
    humeurs ou de ses envies et certainement pas en fonction de la
    concurrence. D’ailleurs, à l’inverse de Swatch Group, nos concurrents
    ne sont pas nécessairement situés dans l’horlogerie. Ils sont aussi
    dans la téléphonie, les accessoires, les écharpes, voire la mode. En
    ce qui concerne Swatch Group, je suis très surpris qu’une entreprise
    qui est née du libéralisme et qui a prospéré grâce à lui s’inscrive
    dorénavant dans une position quasi monopolistique.
    PEUT-ON DIRE QU’EN 2009 SWATCH AVAIT LE RÔLE DE LA BELLE ENDORMIE
    QUI VIVAIT SUR SES LAURIERS, ET QUE FINALEMENT ELLE A BÉNÉFICIÉ
    DE LA COMPÉTITIVITÉ D’ICE-WATCH ?
    Que ce soit Swatch, Casio ou d’autres marques de montres d’entrée
    de gamme, nous avons reboosté le marché de la montre en plastique.
    Cela est totalement reconnu par l’ensemble des acteurs du marché et
    différentes études. A l’époque, la couleur, le silicone et le fond irisé
    n’étaient pas le leitmotiv de Swatch puisqu’ils étaient plutôt sur le
    créneau de mettre du signe dans la montre, et aujourd’hui ils ont
    adopté cette vision horlogère. On peut donc penser qu’Ice-Watch a
    donné le départ en 2008-2009 d’une nouvelle tendance qui a été
    reprise par bon nombre d’acteurs du secteur horloger entrée de
    gamme. Personne ne peut se plaindre de ce vent d’air frais étant
    donné que le marché s’est développé, laissant des parts de marché
    importantes à chaque acteur.
    QUELLE EST LA RÉALITÉ ÉCONOMIQUE D’UNE SOCIÉTÉ INTERNATIONALE
    COMME ICE SA DONT VOUS ÊTES L’UNIQUE ACTIONNAIRE ?
    Nous sommes présents dans 110 pays avec au total 12 000 points de
    vente qui sont principalement des magasins indépendants plutôt que des
    chaînes. Nous fédérons plus de 4 millions de fans sur Facebook, une
    clientèle extrêmement fidèle, nous sommes la marque numéro
    1 du secteur des montres fashion (50 € à 99 €) en France, en Belgique,
    au Royaume-Uni, en Allemagne ainsi qu’aux Pays-Bas, et nous
    générons un chiffre d’affaires annuel consolidé de 120 millions d’euros.
    86 A la Une
    Il y a pratiquement quatre ans, en septembre 2009, nous avons
    démarré en Allemagne, et sur le dernier quadrimestre 2012 en
    nombre de montres vendues, 18 % étaient des Ice-Watch. Ce qui
    représente une pénétration de 36 % de part de marché dans notre
    segment. En Autriche, nous atteignons les 900 montres vendues
    annuellement par point de vente, et si 80 % des ventes
    se font en Europe, nous sommes très présents
    en Israël, au Liban, en Colombie, au
    Mexique, à Singapour, en Australie, au
    Canada et en Nouvelle-Zélande. Nous
    sommes bel et bien devenus une
    marque à part entière qui ne peut plus
    disparaître du marché du jour au lendemain.
    NOUS AVONS PARLÉ TOUT À L’HEURE DU
    CONCEPT, DE LA VALEUR SOCIALE, DE LA
    FORTE IDENTITÉ, DU FINANCEMENT ET DES
    OUTILS MIS EN PLACE POUR DONNER VIE À
    ICE-WATCH, MAIS IL EXISTE FORCÉMENT UNE
    AUTRE ASTUCE QUI VOUS A PERMIS DE
    RENCONTRER L’ADHÉSION DU PUBLIC…
    A toutes ces pièces du puzzle Ice-
    Watch pour comprendre notre progression,
    il faut ajouter les relations que nous
    avons tissées avec la presse. Nous avons
    bénéficié de relais presse rapides et de
    grande ampleur en raison des partenariats
    que nous avons su monter et via les clips
    vidéo de David Guetta, Katy Perry et
    les Black Eyed Peas où nous étions
    présents. Ce dernier a été vu par plus de
    200 millions de personnes sur YouTube.
    Dans le même temps, tous les sponsorings
    sportifs que nous avons mis en place
    se sont révélés être très performants. A titre
    d’exemple, après que nous ayons misé
    sur Florent Manaudou, que personne
    n’avait approché, il a été médaillé d’or
    du 50 mètres nage libre lors des Jeux
    olympiques de Londres, et le cycliste
    Philippe Gilbert a gagné en 2011
    l’épreuve qui me faisait rêver enfant, la
    mythique Liège-Bastogne-Liège avec les
    couleurs d’Ice-Watch. Mais tout cela n’aurait
    pas pu arriver si nous n’avions pas un
    réseau de distribution dirigé par des
    distributeurs excessivement motivés.
    QUAND ON RENCONTRE UN TEL SUCCÈS,
    COMMENT RÉFLÉCHIT-ON À L’AVENIR POUR
    CONTINUER D’ÊTRE UNE MARQUE QUI DONNE
    DES IMPULSIONS ET DE LA FRAÎCHEUR AU
    MILIEU HORLOGER ?
    S’il faut forcément se remettre en question sur le développement de
    nouveaux produits et de la marque, il faut surtout se remettre en
    question sur le plan personnel. En ce qui concerne la remise en
    question du développement de la marque, je
    m’en occupe conjointement avec les équipes
    dynamiques que j’ai mises en place. Dans
    ce sens, nous venons de mettre sur le
    marché une nouvelle montre, la Ice, qui
    est ultra-souple avec un boîtier et un
    bracelet faits dans une seule pièce de
    silicone. Sur le plan de la remise en
    question personnelle, j’ai un entourage,
    une épouse et des amis qui sont très
    vigilants pour que je ne perde pas les valeurs
    qui me tiennent à coeur. Mais parfois cela
    n’est pas suffisant et il faut arriver par soimême
    à prendre de la distance avec ce
    qui se passe. Etre parfois le spectateur de
    ce qui est en train de se dérouler. Ce qui
    m’arrive au tribunal lorsque j’écoute les
    débats qui me concerne directement et que
    j’arrive à en relativiser toute l’importance.
    Il faut avouer que j’ai toujours considéré
    qu’Ice-Watch était avant tout une belle
    aventure humaine car je suis parti dans cette
    aventure sans expérience horlogère, depuis
    une petite ville en Belgique, et sans connaissance
    de la distribution. Le parcours accompli
    peut paraître extraordinaire, mais il faut
    relativiser car nous n’avons pas inventé non
    plus un brevet pour un médicament qui
    permettrait d’éradiquer le sida ou une autre
    avancée utile pour l’humanité. C’était un rêve
    que je souhaitais accomplir mais ce n’est
    pas une fin en soi. Je suis complètement
    dedans, physiquement et émotionnellement,
    depuis 2006, et je dois dorénavant
    pouvoir m’extraire par moments.
    COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS VOTRE RÔLE
    DANS CETTE AVENTURE ?
    Certains veulent me voir comme un
    businessman visionnaire, je crois en
    réalité être un animateur capable de coordonner
    toute une série d’activités humaines
    et de mettre en corrélation des énergies
    pour arriver à concrétiser des projets.
    FORT DU SUCCÈS FULGURANT RENCONTRÉ PAR
    LES MONTRES ICE-WATCH, VOUS ÊTES-VOUS POSÉ
    LA QUESTION D’UNE PÉNÉTRATION DU MARCHÉ
    DE L’HORLOGERIE DE LUXE ?
    Tous les jours des gens viennent nous présenter des idées dans
    le milieu horloger, et non horloger, ou nous proposer de reprendre des
    maisons horlogères ancestrales. Mais notre cheval de bataille reste
    dans l’entrée de gamme. Même en développant la collection
    Ice-Swiss qui est assemblée en Suisse, avec un mécanisme et un
    certificat helvètes, nous avons voulu rester fidèles à notre politique
    d’accessibilité en proposant des modèles entre 350 et 500 euros.
    De toutes les propositions que nous avons reçues, la seule qui a été
    retenue est celle de Swarovski qui a développé un cristal spécial qui
    sera intégré aux montres Ice-Swiss. En regardant au travers avec une
    loupe équipée d’un filtre rouge, on voit apparaître la croix suisse en
    blanc au milieu.
    VOTRE CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDÉ EST DE 120 MILLIONS D’EUROS
    ET VOTRE MARQUE REPRÉSENTE UNE PART DE MARCHÉ DE PLUS DE 400
    MILLIONS D’EUROS AVEC ET UNE IMPLANTATION MONDIALE DANS 110 PAYS,
    VOUS AVEZ DÛ RECEVOIR DES OFFRES DE RACHAT ?
    Directement jamais, mais indirectement oui, puisque ce sont toujours
    des approches qui se font par des intermédiaires. Je ne considérerai
    une offre que le jour où je serai sûr qu’elle sera bénéfique pour
    l’entreprise, comme par exemple pour pouvoir pénétrer des marchés
    difficiles à l’image de l’Amérique ou de la Chine.
    MAINTENANT QUE VOUS AVEZ MIS EN PLACE AVEC BRIO L’UN DE VOS RÊVES,
    QUELS SONT VOS AUTRES RÊVES ?
    J’ai un parcours de vie qui m’a fait rencontrer humainement des anges et
    parfois professionnellement des diables. Désormais, je souhaite prendre
    le temps de retrouver toutes les personnes qui m’ont permis de grandir
    grâce à nos échanges intellectuels et humains. Comme j’ai aujourd’hui le
    projet de réussir ma deuxième vie, je suis capable de tout céder un jour,
    même si j’adore ce que je fais et qu’Ice-Watch m’a permis de rencontrer
    des gens intéressants à travers le monde. Il faut aussi comprendre
    que durant les six premières années de l’aventure Ice-Watch, je n’ai pas
    souvent vu mes enfants puisque j’étais toujours entre deux avions. Ce qui
    a été très compliqué durant les premières années pour ma fille aînée qui
    ne comprenait pas ce que je faisais en étant tout le temps à l’étranger.
    Heureusement, un reportage de la télévision belge qui m’était consacré a
    permis à mes trois enfants de comprendre ce que j’avais bâti. Aujourd’hui
    mes enfants ont 16 ans, 13 ans et 10 ans et je peux m’offrir le luxe
    de passer du temps avec eux. J’envisage aussi de relancer une galerie
    d’art contemporain que j’ai mise en sommeil il y a quelque temps. Que
    voulez-vous, je trouve dans l’art contemporain une bouffée d’oxygène
    sans équivalent ailleurs.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Ymar
    Ymar

    bizarre....  - Page 11 Default6

    Messages : 12667
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 68
    Localisation : A l'Ouest

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Ymar le Ven 5 Sep 2014 - 18:18

    Beced,

    Cet homme me semble des plus intéressants, je ne savais rien de lui avant ce msg, je suis curieux et
    je vais essayer d'en savoir plus, j"apprécie beaucoup ces personnages qui s'investissent comme cela
    sans aucune notion et qui corrigent leur trajectoire au fur et à mesure de l'avancement de projet.

    Contenu sponsorisé

    bizarre....  - Page 11 Empty Re: bizarre....

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 27 Sep 2020 - 22:39