Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

-32%
Le deal à ne pas rater :
ODR 100€ sur le Pack HP PC Portable – RAM 8Go, 256Go SSD + ...
570.29 € 833.70 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
ASOS : -15% sur tout avec le code ASOSNEWSUMMER
Voir le deal

    reflexion sur la banalisation de mal

    avatar
    Invité
    Invité

    reflexion sur la banalisation de mal Empty reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Invité le Dim 28 Avr 2019 - 9:47

    Une série d'attentats coordonnés visant la communauté chrétienne du Sri Lanka a fait près de 260 morts.
    Hier une synagogue a été hier attaquée par un suprématiste blanc de 19 ans.
    Il ne se passe pas un jour sans qu'un attentat ne se produise quelque part dans le monde motivé par une religion pervertie ou une idéologie malsaine !
    Les réactions sont de plus en plus molles et les médias n'y prêtent plus grande attention.
    Cette banalisation du mal vous inspire t-elle quelques réflexions ?
    avatar
    cristaline

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 13806
    Date d'inscription : 18/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par cristaline le Dim 28 Avr 2019 - 11:00

    Ah oui !!! Tout d'abord, j'ai été très étonnée de la mollesse des médias par rapport à ce qui s'est passé au Sri Lanka, et par le fait que ça passait presque au rang de fait divers lointain qui ne nous concernait pas, j'en ai été choquée, car même ici, il me semble qu'on en a peu parlé, mais bon, j'étais absente et ça m'a peut-être échappé...Lire à ce sujet l'excellent article de la remarquable Natacha Polony dans le numéro de Marianne de cette semaine, elle en parle, justement....

    Pour moi, qui ai été élevée dans la religion catholique, avec ses rites et ses dogmes parfois contestables, j'en ai rejeté la pratique assez tôt  dans ma jeunesse, car trop de choses me dérangeaient, la confession, notamment

    Cependant, j'ai gardé au fond de moi l'image de mon père, un homme d'une grande intelligence et d'une grande spiritualité, très pratiquant car très habité par une foi profonde, et pour moi, la religion, c'est avant tout ça, la foi, et c'est surtout de l'ordre de l'intime ! On n'a pas à exhiber sa religion en étendard, ou en marque de reconnaissance communautaire, comme c'est le cas actuellement avec l'islam ; les humains étant déboussolés par un monde inquiétant, à une époque incertaine, se raccrochent à ça, comme reconnaissance d'appartenance à un groupe avant de se retrouver dans la foi...

    On assiste donc à une surenchère folle, et à partir du moment où il y a eu Christchurch ( ignoble !), j'étais sûre que l'on assisterait à une escalade de la violence en matière de pratique religieuse et d'actes violents contre les lieux de culte....

    Je n'ai pas eu l'occasion de l'exprimer ici, mais je suis sûre que l'incendie de ND de Paris participe de cette volonté de s'attaquer aux catholiques, comme par hasard un lundi saint, tandis que l'épouvantable massacre du Sri lanka intervenait quelques jours plus tard, le jour de Pâques ; je ne crois pas à l'accident, mais certainement pas non plus à la théorie du complot ; je pense à un acte de malveillance, délibéré, mais que l'on n'arrivera probablement jamais à prouver, si tant est que d'autres se dirigent vers cette hypothèse...


    Dernière édition par cristaline le Dim 28 Avr 2019 - 18:43, édité 1 fois
    Moiself
    Moiself

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 22569
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 102

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Moiself le Dim 28 Avr 2019 - 11:09

    cristaline a écrit:Ah oui !!! Tout d'abord, j'ai été très étonnée de la mollesse des médias par rapporte à ce qui s'est passé au Sri Lanka, et par le fait que ça passait presque au rang de fait divers lointain qui ne nous concernait pas, j'en ai été choquée, car même ici, il me semble qu'on en a peu parlé, mais bon, j'étais absente et ça m'a peut-être échappé...Lire à ce sujet l'excellent article de la remarquable Natacha Polony dans le numéro de Marianne de cette semaine, elle en parle, justement....

    Pour moi, qui ai été élevée dans la religion catholique, avec ses rites et ses dogmes parfois contestables, j'en ai rejeté la pratique assez tôt  dans ma jeunesse, car trop de choses me dérangeaient, la confession, notamment

    Cependant, j'ai gardé au fond de moi l'image de mon père, un homme d'une grande intelligence et d'une grande spiritualité, très pratiquant car très habité par une foi profonde, et pour moi, la religion, c'est avant tout ça, la foi, et c'est surtout de l'ordre de l'intime ! On n'a pas à exhiber sa religion en étendard, ou en marque de reconnaissance communautaire, comme c'est le cas actuellement avec l'islam ; les humains étant déboussolés par un monde inquiétant, à une époque incertaine, se raccrochent à ça, comme reconnaissance d'appartenance à un groupe avant de se retrouver dans la foi...

    On assiste donc à une surenchère folle, et à partir du moment où il y a eu Christchurch ( ignoble !), j'étais sûre que l'on assisterait à une escalade de la violence en matière de pratique religieuse et d'actes violents contre les lieux de culte....

    Je n'ai pas eu l'occasion de l'exprimer ici, mais je suis sûre que l'incendie de ND de Paris participe de cette volonté de s'attaquer aux catholiques, comme par hasard un lundi saint, tandis que l'épouvantable massacre du Sri lanka intervenait quelques jours plus tard, le jour de Pâques ; je ne crois pas à l'accident, mais certainement pas non plus à la théorie du complot ; je pense à un acte de malveillance, délibéré, mais que l'on n'arrivera probablement jamais à prouver, si tant est que d'autres se dirigent vers cette hypothèse...
    reflexion sur la banalisation de mal 3966895391 reflexion sur la banalisation de mal 3966895391 reflexion sur la banalisation de mal 3966895391 Brillant
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15864
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Flavius le Dim 28 Avr 2019 - 11:10

    jacot3 a écrit:Une série d'attentats coordonnés visant la communauté chrétienne du Sri Lanka a fait près de 260 morts.
    Hier une synagogue a été hier attaquée par un suprématiste blanc de 19 ans.
    Il ne se passe pas un jour sans qu'un attentat ne se produise quelque part dans le monde motivé par une religion pervertie ou une idéologie malsaine !
    Les réactions sont de plus en plus molles et les médias n'y prêtent plus grande attention.
    Cette banalisation du mal vous inspire t-elle quelques réflexions ?
    Bien entendu. En fait qu'elle différence entre une religion régie par des dogmes et une idéologie régie par ces mêmes dogmes. Je n'en connais aucune.

    En fait l'antisémitisme et le anti-christianisme (plus nouveau) procède des même processus, même si le second ne procède pas des mêmes origines, et pour cause.

    J'ai le sentiment que pour certains, tout ce qui s'éloigne de leurs concepts devient inacceptable et transgressif. Il en va de même de l'homophobie. Accepter la différence n'est pas donné à tout le monde. D'ailleurs c'est un peu plus compliqué que cela. On peut être revêche à tout ce qui ne correspond pas à notre idéal, nos habitudes, notre culture. On peut même être intolérants à tous ce qui touche à nos mœurs, à tout ce qui nous a construit, etc. Mais ce qui fait passer à l'acte de suppression de ce qui nous convient pas, relève de obsessionnel. Et qui dit obsession dit aussi maladie mentale. c'est souvent aussi ce que l'on dit de la jalousie ou le fait d'être possessif. 

    S'agissant de l'antisémitisme que je connais mieux, il faut aller plus loin. Jalousie, envie, transgression, mais aussi jugement et punition pour acte de déicide, donc aspect religieux et enfin ce qui le distingue de tous les "antis", c'est la haine montée en système, ce que l'on ne voit pas ailleurs.

    L'anti-christianisme correspond plus à une époque et à la montée d'un fanatisme religieux qui prône la pureté et la conquête prosélyte. Mais dans ce cadre, que ces deux religions fassent l'objet d'actes terroristes n'est que la conséquence de la radicalisation d'une idéologie et d'un fanatisme religieux. La boucle est ainsi bouclée avec le début de ma réponse, à savoir que je ne relève aucunes différences entre religion et idéologie à partir du moment où elles sont régies par les dogmes et dès lors qu'elles ont pour objectif premier de convertir l'humanité à ses préceptes. C'est ce qu'on appelle la radicalisation.

    Alors, quid de la banalisation ? Là nous rencontrons la loi médias. Un événement exceptionnel qui se produit une fois, il est exceptionnel. S'il se produit plusieurs fois par mois, il ne l'est plus. Et vous pourrez constater que même si l'événement est grave, mais répété, alors on lui consacre de moins en moins de temps. En plus, plus l’événement se produit loin de chez nous, et moins il nous touche. Un mort chez nous dans un quartier de Marseille, attire notre attention. 1000 morts dans une inondation au Pérou : un sous-titre dans les journaux d'informations en continu.  

    On ne tire pas suffisamment les leçons du passé. Il paraît que cela ennuie les jeunes. Et pourtant...
    LV426
    LV426

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 6712
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par LV426 le Dim 28 Avr 2019 - 11:15

    Petit bémol.
    Je suis loin d'être la personne la mieux informée de la planète. Pourtant, tous les jours depuis une semaine, j'entends parler de l'attentat au Sri Lanka et de ses suites sur France Info.
    avatar
    cristaline

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 13806
    Date d'inscription : 18/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par cristaline le Dim 28 Avr 2019 - 11:22

    Merci, Moiself ! Very Happy

    LV, oui, bien sûr, on en a parlé, mais le sujet ND tenait encore le haut du pavé, ( avec raison) et comme il n'y a pas d'instrument de mesure de la cote des sujets de par le monde, on finit par juger selon son ressenti personnel...

    Pour ma part, je suis les infos sur mon téléphone, j'ai plusieurs journaux et chacun met ses "une" et ses titres selon l'orientation du journal et l'actualité, eh bien, le Sri lanka arrivait parfois en 3ème voire 4ème position par rapport à d'autres sujets...Et sur le moment, ça m'a questionnée...
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15864
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Flavius le Dim 28 Avr 2019 - 11:23

    LV426 a écrit:Petit bémol.
    Je suis loin d'être la personne la mieux informée de la planète. Pourtant, tous les jours depuis une semaine, j'entends parler de l'attentat au Sri Lanka sur France Info.
    Bonjour le sage. Content de vous lire.

    Moi aussi. Pour être honnête, reconnaissons que les médias ont informé la planète au point que très rapidement on a su que la piste islamiste était prise très au sérieux.

    Va pour pour l'information. Mais néanmoins, ces mêmes médias n'auraient-ils pas pu se fendre d'une mise en perspective de cet événement pour en faire un phénomène planétaire comme l'a fait Jacot ? Cela aurait permis une réflexion et des développements plus utiles à la compréhension de notre environnement sociétal.
    avatar
    cristaline

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 13806
    Date d'inscription : 18/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par cristaline le Dim 28 Avr 2019 - 11:32

    Parmi les choses que j'ai lues et qui ont énervé certains, c'est qu'on en ait fait des tonnes sur le fait que la présidente de Nouvelle Zélande avait revêtu un foulard en signe de solidarité avec les musulmans, suivie par de nombreuses femmes, et là, beaucoup ont vu le signal de trop, et se sont demandé si les Sri Lankais allaient arborer une croix en signe de solidarité ; un peu simpliste, le raisonnement, mais sur le fond, pas faux !
    LV426
    LV426

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 6712
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par LV426 le Dim 28 Avr 2019 - 11:55

    cristaline a écrit:Parmi les choses que j'ai lues et qui ont énervé certains, c'est qu'on en ait fait des tonnes sur le fait que la présidente de Nouvelle Zélande avait revêtu un foulard en signe de solidarité avec les musulmans, suivie par de nombreuses femmes, et là, beaucoup ont vu le signal de trop, et se sont demandé si les Sri Lankais allaient arborer une croix en signe de solidarité ; un peu simpliste, le raisonnement, mais sur le fond, pas faux !
    Nous vivons dans un monde où le symbole, le "geste symbolique" est roi. Allumages de bougies, marches, ...
    Ne serait-ce pas un signe d'impuissance ?
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15864
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Flavius le Dim 28 Avr 2019 - 11:56

    LV426 a écrit:
    Nous vivons dans un monde où le symbole, le "geste symbolique" est roi. Allumages de bougies, marches, ...
    Ne serait-ce pas un signe d'impuissance ?
    Vous avez oublié les nounours...
    avatar
    cristaline

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 13806
    Date d'inscription : 18/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par cristaline le Dim 28 Avr 2019 - 11:58

    LV426 a écrit:
    Nous vivons dans un monde où le symbole, le "geste symbolique" est roi. Allumages de bougies, marches, ...
    Ne serait-ce pas un signe d'impuissance ?


    Et comment !!! Sorry
    avatar
    Invité
    Invité

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Invité le Dim 28 Avr 2019 - 12:57

    cristaline a écrit:


    Et comment !!! Sorry
    Je n'ai pas voulu faire un commentaire sur la banalité du mal comme Anna Arendt mais sur la banalisation du mal.
    avatar
    cristaline

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 13806
    Date d'inscription : 18/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par cristaline le Dim 28 Avr 2019 - 14:01

    jacot3 a écrit:
    Je n'ai pas voulu faire un commentaire sur la banalité du mal comme Anna Arendt mais sur la banalisation du mal.


    Je pense avoir saisi.... sun10

    Il ne vous a pas échappé qu'à l'heure actuelle, les nouvelles, les faits divers, tout se propage à la vitesse de l'éclair via les "réseaux sociaux", provoquant réactions en chaîne et exacerbées, et donnant même des idées à ceux qui en étaient dépourvus...Alors, oui, la mal se banalise plus visiblement

    Cf. l'article ( de Kamel Daoud reflexion sur la banalisation de mal 1635331732 ) dans "le Point", sur la rapidité de propagation des événements via les réseaux, où chacun se croit investi soudain d'un pouvoir, où la haine déferle sans limites etc...Vecteur de banalisation, donc.....
    avatar
    Invité
    Invité

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Invité le Dim 28 Avr 2019 - 15:23

    jacot3 a écrit:Une série d'attentats coordonnés visant la communauté chrétienne du Sri Lanka a fait près de 260 morts.
    Hier une synagogue a été hier attaquée par un suprématiste blanc de 19 ans.
    Il ne se passe pas un jour sans qu'un attentat ne se produise quelque part dans le monde motivé par une religion pervertie ou une idéologie malsaine !
    Les réactions sont de plus en plus molles et les médias n'y prêtent plus grande attention.
    Cette banalisation du mal vous inspire t-elle quelques réflexions ?
    Sur ce sujet, j'ai entendu il y a peu quelqu'un du Figaro, je crois, qui disait qu'il était satisfait de cette banalisation car ça traduisait, selon lui, l'échec du terrorisme puisque les gens s'étaient habitués et qu'ils devenaient indifférents, au grand dam des terroristes.
    C'est un point de vue curieux qui vaut ce qu'il vaut. Est-ce que les terroristes sont sensibles à ça, j'ai un doute. Leur objectif reste le même.
    avatar
    Invité
    Invité

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Invité le Dim 28 Avr 2019 - 15:27

    LV426 a écrit:
    Nous vivons dans un monde où le symbole, le "geste symbolique" est roi. Allumages de bougies, marches, ...
    Ne serait-ce pas un signe d'impuissance ?
    En effet mais aussi de communion au sens non religieux du terme, ce qui rassure un peu.
    Ara
    Ara

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 6113
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Ara le Dim 28 Avr 2019 - 15:38

    Azalee a écrit:
    Sur ce sujet, j'ai entendu il y a peu quelqu'un du Figaro, je crois, qui disait qu'il était satisfait de cette banalisation car ça traduisait, selon lui, l'échec du terrorisme puisque les gens s'étaient habitués et qu'ils devenaient indifférents, au grand dam des terroristes.
    C'est un point de vue curieux qui vaut ce qu'il vaut. Est-ce que les terroristes sont sensibles à ça, j'ai un doute. Leur objectif reste le même.
    Partant du principe que le but des terroristes est de terroriser, si les visés sont de plus en plus indifférents, je pense qu'il y a motif suffisant pour que les terroristes y soient sensibles .
    Donc, la théorie du type du Figaro se tient, à mon avis .

    Maintenant, de là à "être satisfait" de cette banalisation, c'est un autre degré d'analyse ...
    Ara
    Ara

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 6113
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Ara le Dim 28 Avr 2019 - 15:45

    Azalee a écrit:
    En effet mais aussi de communion au sens non religieux du terme, ce qui rassure un peu.

    Cette pseudo communion vient, selon moi, du fait de la peur de plus en plus générale de nos peuples ,occidentaux surtout. LV a raison de poser la question .

    Cela me fait penser aux moutons qui, lorsqu'ils se sentent attaqués ou en danger, se regroupent, restant ainsi plus vulnérables face à l'attaquant.
    Ainsi sommes-nous face au terrorisme et pour ma part, je ne vois pas ce qu'il y a de rassurant . Sorry
    avatar
    Invité
    Invité

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Invité le Dim 28 Avr 2019 - 16:08

    Ara a écrit:
    Partant du principe que le but des terroristes est de terroriser, si les visés sont de plus en plus indifférents, je pense qu'il y a motif suffisant pour que les terroristes y soient sensibles .
    Donc, la théorie du type du Figaro se tient, à mon avis .

    Maintenant, de là à "être satisfait" de cette banalisation, c'est un autre degré d'analyse ...
    On peut aussi penser que ce qu'ils veulent avant tout c'est nous détruire.
    Alors que les médias deviennent indifférents, je ne pense pas que ça les préoccupe, d'autant qu'au prochain attentat, la terreur sera bien là quand même.
    avatar
    Invité
    Invité

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Invité le Dim 28 Avr 2019 - 16:29

    Azalee a écrit:
    On peut aussi penser que ce qu'ils veulent avant tout c'est nous détruire.
    Alors que les médias deviennent indifférents, je ne pense pas que ça les préoccupe, d'autant qu'au prochain attentat, la terreur sera bien là quand même.
    reflexion sur la banalisation de mal 3966895391 reflexion sur la banalisation de mal 3966895391 reflexion sur la banalisation de mal 3966895391
    avatar
    beced

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 27476
    Date d'inscription : 31/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par beced le Dim 28 Avr 2019 - 18:15

    jacot3 a écrit:Une série d'attentats coordonnés visant la communauté chrétienne du Sri Lanka a fait près de 260 morts.
    Hier une synagogue a été hier attaquée par un suprématiste blanc de 19 ans.
    Il ne se passe pas un jour sans qu'un attentat ne se produise quelque part dans le monde motivé par une religion pervertie ou une idéologie malsaine !
    Les réactions sont de plus en plus molles et les médias n'y prêtent plus grande attention.
    Cette banalisation du mal vous inspire t-elle quelques réflexions ?

    N'oublions pas le massacre à Christchurch /Nlle Zélande par un suprématiste blanc (en fait il est roux ).


    A propos du suprématiste qui a attaqué la synagogue hier aux USA (une femme de 60 ans est morte), ce
    qui est aussi désepérant est qu'à 19 ans on peut déjà "basculer"...

    ...

    .
    avatar
    cristaline

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 13806
    Date d'inscription : 18/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par cristaline le Dim 28 Avr 2019 - 18:30

    beced a écrit:

    N'oublions pas le massacre à Christchurch /Nlle Zélande par un suprématiste blanc (en fait il est roux ).


    A propos du suprématiste qui a attaqué la synagogue hier aux USA (une femme de 60 ans est morte), ce
    qui est aussi désepérant est qu'à 19 ans on peut déjà "basculer"...

    ...

    .


    On en a énormément parlé, beced, justement, par rapport au Sri lanka, ce avec quoi je suis OK avec Jacot

    Maintenant, faut-il faire un concours de comptes-rendus de ces massacres ignobles ? J'ai l'impression que des fous, de par le monde, veulent avoir leur moment de gloire, et faire parler d'eux....Une tuerie en appelle une autre, c'est désolant...
    avatar
    Invité
    Invité

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Invité le Dim 28 Avr 2019 - 18:41

    beced a écrit:

    N'oublions pas le massacre à Christchurch /Nlle Zélande par un suprématiste blanc (en fait il est roux ).


    A propos du suprématiste qui a attaqué la synagogue hier aux USA (une femme de 60 ans est morte), ce
    qui est aussi désepérant est qu'à 19 ans on peut déjà "basculer"...

    ...

    .
    Vous avez raison ! mea culpa, mea maxima culpa !
    Le nombre d'attentats, de guerres et de massacres ayant pour origine le radicalisme islamique est tellement grand qu'il m'a fait oublier Cristchurch !
    J'ai moi aussi banalisé le mal !
    avatar
    cristaline

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 13806
    Date d'inscription : 18/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par cristaline le Dim 28 Avr 2019 - 18:43

    Ben moi, j'en parle, dès le début, en plus....
    avatar
    beced

    reflexion sur la banalisation de mal Default6

    Messages : 27476
    Date d'inscription : 31/12/2013

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par beced le Dim 28 Avr 2019 - 18:47

    jacot3 a écrit:
    Vous avez raison ! mea culpa, mea maxima culpa !
    Le nombre d'attentats, de guerres et de massacres ayant pour origine le radicalisme islamique est tellement grand qu'il m'a fait oublier Cristchurch !
    J'ai moi aussi banalisé le mal !

    reflexion sur la banalisation de mal 2065525499
    Cela dit une des raisons pour laquelle Christchurch "rings a bell" pour moi,est que j'y suis passé il y a quelques années pour y aller observer des baleines. Ce qu'on n'a pas réussi à faire dailleurs, ..... vu la météo pourrie......
    .
    .
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15864
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Flavius le Dim 28 Avr 2019 - 18:48

    beced a écrit:

    N'oublions pas le massacre à Christchurch /Nlle Zélande par un suprématiste blanc (en fait il est roux ).


    A propos du suprématiste qui a attaqué la synagogue hier aux USA (une femme de 60 ans est morte), ce
    qui est aussi désepérant est qu'à 19 ans on peut déjà "basculer"...

    ...

    .
    A, déjà.  rire

    Mais n'as-tu pas le sentiment curieux que ce terrorisme anti religieux nouveau en Occident, dans sa violence notamment, ne s'est pas nourri avant tout du terrorisme d'origine islamique plus ancien ? Ces origines, ces motivations religieuses semblent se répondre, voire s'encourager, presque se soutenir, avec pour but ultime, une confrontation générale appelée de leurs vœux.

    Contenu sponsorisé

    reflexion sur la banalisation de mal Empty Re: reflexion sur la banalisation de mal

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 23 Sep 2020 - 5:54