Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

Le deal à ne pas rater :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 €
Voir le deal

    Abbas désavoué ?

    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Abbas désavoué ? Empty Abbas désavoué ?

    Message par Flavius le Ven 20 Déc 2013 - 19:06

    Abbas en Afrique du Sud.

    "Réussissant à rendre furieux les activistes, le Président de l’AP a confié aux reporters, en Afrique du Sud, qu’il appuie le boycott des implantations, mais pas d’Israël, avec qui « nous avons des relations commerciales ».

    Alors qu’il était en Afrique du Sud, pour assister aux funérailles de Nelson Mandela, le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas a stupéfait les journalistes et les militants palestiniens, du même coup, quand il a déclaré que les Palestiniens ne soutiennent pas le boycott d’Israël.

    Abbas a bien pris la défense du boycott des produits israéliens fabriqués en Judée-Samarie, sur le territoire que les Palestiniens escomptent bien annexer comme partie intégrante de leur futur état."

    “Non, nous ne sommes pas partisans du boycott d’Israël ", a déclaré le dirigeant palestinien à un groupe de reporters sud-africains, lundi. "Mais, par contre, nous demandons à tous de boycotter les produits des implantations. Parce que toute implantation sur nos territoires est illégale". [NDLR : ce qui ne correspond à aucune résolution de l’ONU]

    “Et les Israéliens devraient, d’abord, commencer par arrêter de construire sur "nos" territoires, devraient tout stopper dans "nos" territoires », a-t-il affirmé, selon l’organe de presse sud-africain "The Star".

    “Mais nous ne demandons à personne de boycotter Israël lui-même", a-t-il réitéré. "Nous avons des relations avec Israël, nous appliquons une reconnaissance mutuelle d’Israël."

    Ses commentaires se sont, aussitôt, attirés les foudres de la condamnation de certains activistes palestiniens, qui ont fustigé Abbas pour avoir perdu le contact et ne plus être du tout en phase avec le peuple palestinien.

    “Les déclarations du Président de l’AP entrent en conflit direct” avec le consensus national palestinien, qui appuie avec la dernière énergie BDS contre Israël depuis 2005 ", a déclaré l’un des fondateurs de Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS), Omar Barghouti, sur le site internet Electronic Intifada.
    avatar
    Invité
    Invité

    Abbas désavoué ? Empty Re: Abbas désavoué ?

    Message par Invité le Ven 20 Déc 2013 - 21:15

    Abbas risque de gros problème chez lui avec des propos pareils.
    J'espère qu'il a de bons gardes du corps.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Abbas désavoué ? Empty Re: Abbas désavoué ?

    Message par Flavius le Lun 23 Déc 2013 - 19:00

    Hypatie a écrit:Abbas risque de gros problème chez lui avec des propos pareils.
    J'espère qu'il a de bons gardes du corps.


    Ben c'est ce que croyait aussi Sadate. Et on a vu le résultat.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Abbas désavoué ? Empty Re: Abbas désavoué ?

    Message par Flavius le Lun 23 Déc 2013 - 19:17

    Flavius a écrit:
    Hypatie a écrit:Abbas risque de gros problème chez lui avec des propos pareils.
    J'espère qu'il a de bons gardes du corps.


    Ben c'est ce que croyait aussi Sadate. Et on a vu le résultat.


    "Le 20 décembre 2013, le responsable palestinien des négociations de paix avec Israël, Saeb Erekat, a indiqué que l’Autorité palestinienne était prête à accepter un accord intérimaire avec Israël pendant une période pouvant s’étaler sur 12 mois, susceptible de déboucher sur un accord de paix (contrairement aux multiples déclarations d’intention sur ce point)."

    - Le premier obstacle à surmonter sera l’obtention d’un accord israélien. Le responsable palestinien a, dès avant l’engagement des discussions, appelé Israël à respecter un certain nombre d’exigences au regard des frontières, des échanges de terres, des arrangements de sécurité de Jérusalem et des principes concernant le problème dit "des réfugiés palestiniens". Autrement dit, Saeb Erekat ne propose pas de négociations, mais simplement d’entériner la position palestinienne.

    - S’agissant des frontières, il a demandé à Israël de se retirer au niveau des lignes d’armistice fixées lors de l’accord passé avec la Transjordanie le 3 avril 1949 (sic), c’est-à-dire des lignes négociées avec un Etat tiers né le 25 mai 1946, sur les terres dépendant du mandat Britannique, qui a annexé la Cisjordanie et Jérusalem Est (en janvier1949), qui a changé de nom ensuite pour s’appeler le Royaume Hachémite de Jordanie le 24 avril 1949, avant de renoncer à la Cisjordanie le 30 juillet 1988 et de faire la paix avec Israël en 1994. Non seulement l’exigence palestinienne sur ce point est absurde, insensée voire pathétique, mais en outre, l’accord d’armistice de 1949, précisait que « la ligne de démarcation ne préjugeait pas des frontières à négocier ». Erekat ne saurait se référer à un accord auquel les palestiniens étaient étrangers, et qui ne figeait aucune frontière inter-étatique.

    Autant dire que c'est une manœuvre de propagande palestinienne, destinée à l'Occident consistant à dire : voila, nous voulons la paix et Israël la refuse. Mais nous avons l'habitude de ces stratégies dans lesquelles tombent pieds joints les Occidentaux parce que ça les arrange et les zhumanistes à la recherche de causes y compris les plus nauséabondes.

    Contenu sponsorisé

    Abbas désavoué ? Empty Re: Abbas désavoué ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 15 Juil 2020 - 11:07