Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Le droit des femmes

    Partagez

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Jeu 7 Avr 2016 - 8:48

    stylo a écrit:ça existe un prof de religion (s) ?

    J'aurais dû écrire prof "sur" les religions.
    Sorry

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Jeu 7 Avr 2016 - 18:46




    Voile et mini-jupe: un peu de pudeur Esther Benbassa!
     

    (par Elisabeth Lévy - directrice de la rédaction de Causeur 07 avril 2016 )


    La mini-jupe et le voile islamique, deux faces opposées de la même aliénation des femmes : alors que la loi scélérate de pénalisation des clients de prostituées vient d’être adoptée, les amateurs de « convergence des luttes » vont adorer la dernière trouvaille d’Esther Benbassa. La bonne blague, se dit-on d’abord par réflexe laïque. D’abord, je n’ai pas de voile dans ma garde-robe. Et puis, j’aimerais que personne ne décide à ma place par qui et comment je me fais aliéner. Entre nous, qu’on me dise quel serait l’intérêt des jeux érotiques et amoureux s’ils ne comportaient une dose, variable et tournante, d’aliénation. Au fond, une société se définit peut-être par les formes d’aliénations qu’elle admet. Il me semble que la nôtre a forgé au cours des siècles un goût pour la séduction qui devrait lui faire préférer la mini-jupe au voile. Chez nous, la coquetterie a pour habitude de narguer les canons religieux, pas de s’y conformer. En France, mode islamique est un oxymore.

    Bref, tant qu’à être aliénée, je préfère l’être en me dévoilant qu’en me voilant. Cependant, notre estimable sénatrice écolo parisienne n’a pas tort sur toute la ligne. Le voile et la mini-jupe ont bien quelque chose à voir l’un avec l’autre. D’abord, comme toute fanfreluche, ils parlent de ce que nous voulons être. Mais en outre ces deux fanfreluches-là ont en commun de parler de la sélection des partenaires sexuels. Le voile dit « non-musulman, pas touche ! » tandis que la mini-jupe signifie que tout homme peut fantasmer qu’il a sa chance, pour peu qu’il sache causer aux dames. Attention, cela ne signifie pas que toute femme en mini-jupe soit en quête d’un homme réel. On peut être équipée en mari et/ou amants et aimer susciter le trouble fugace d’inconnus qu’on aurait pu aimer et dont on ignorera toujours le prénom. La mini-jupe parle d’échange informulé, de désir inassouvi, le voile culpabilise le désir.
     
    De ce fait, la mini-jupe fait partie de toute une palette que la coquette fait varier avec ses humeurs, selon qu’elle a ou non envie d’être convoitée. Un jour, elle préfèrera le jean, un autre le tailleur convenable, un autre encore le cuir façon Cruella ou, pourquoi pas, une tenue passe-murailles. Dans mon échantillon personnel et distingué de mini-jupistes, aucune ne pratique quotidiennement. En revanche, on ne se voile pas en fonction de son humeur du moment. Le voile est, au sens littéral du terme, un uniforme. Et il définit, pour les femmes qui le portent, une catégorie d’hommes interdits. L’endogamie est certes un droit – et elle n’est pas l’apanage des musulmans. Avec le voile, elle est érigée en norme sociale. C’est légal, mais déprimant.

    Mais le plus important, c’est que la mini-jupe, in fine, dit que c’est la femme qui choisit. Si nous pouvons dévoiler des parcelles judicieusement choisies de notre peau, c’est parce que nous savons qu’aucun homme ne prendra cela pour une autorisation. En conséquence, si nulle ne doit être obligée de porter des mini-jupes, toute femme doit avoir le droit de le faire. C’est qu’en Occident, chère Esther Benbassa, porter une mini-jupe ne signifie pas qu’on est « disponible » pour reprendre le terme des sociologues dénégateurs à propos des Allemandes agressées à Cologne, mais qu’on aime les jeux de la séduction. Si aucune institution, aucun code moral, aucune domination patriarcale n’a jamais cherché à interdire aux femmes de se cacher dans des vêtements informes, alors qu’on a souvent voulu les assigner à la pudeur, c’est bien parce qu’il y a dans la séduction des femmes un potentiel hautement explosif pour les hommes. Dans nos sociétés libérales et civilisées, nous savons domestiquer ce potentiel et nous réservons ses tumultes et la plupart des ses bienfaits à la sphère privée. Les hommes ont appris à vivre avec – et souvent sous – le charme des femmes. Et ceux qui ne l’ont pas appris sont punis par la loi et montrés du doigt.

    Nous, les gourdes…
    Mais voilà, quand elle entend le mot chiffons, Esther Benbassa sort son révolver. Tout ça, c’est rien que des sornettes de gourde soumise à la volonté des hommes : « Nous sommes, nous, femmes, soumises à un diktat, entré profondément dans notre imaginaire, et auquel nous obéissons, le plus souvent inconsciemment, pour plaire aux hommes. Le modèle de séduction imposé reste quasi inaccessible à la majorité d’entre nous. Un modèle d’extrême minceur, plutôt blond, grand, “glamour”, contribuant à un “enfermement du corps des femmes” qui n’a rien à envier à celui que Mme Rossignol dénonce quand elle évoque certaines musulmanes. » En somme, on est tellement sottes, nous les filles, qu’on fait tout ce qui est écrit dans les journaux. Qu’elle permette à une petite brune à l’accent parigot – pas franchement blonde-grande-glamour et pour l’extrême minceur… j’y suis presque ! – de lui rappeler que l’avantage de ce diktat-là, c’est qu’on peut s’en affranchir et jouer avec les styles, les époques, les chichis et les frou-frous. S’il y a des femmes qu’on oblige à se voiler, les victimes de la mode sont toujours consentantes.

    Paradoxalement, alors que notre aimable sénatrice combat le « féminisme de grand-mère » de la ministre de la famille Laurence Rossignol, sur la prostitution, elles se battent à fronts renversés. En effet, si Rossignol a défendu la loi, Benbassa y est opposée. Le rapport entre la condamnation de la prostitution et celle de la mini-jupe peut sembler ténu, il est essentiel. Dans les deux cas, il s’agit d’ériger une norme en matière de désir, autrement dit de se mêler des fesses des adultes consentants. Dans les deux cas, une forme de puritanisme prétend sacraliser le corps des femmes. Ces interventions dans notre existence intime sont autrement plus attentatoires à nos libertés que quelques regards baladeurs.

    Néanmoins, pour être agréable à Esther Benbassa, j’ai une proposition. Cette année, les filles, on oublie le voile et la mini-jupe. Toutes en short ! 



     Egyptienne 
    Marilyn

     
    avatar
    Azalee



    Messages : 7999
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Le droit des femmes

    Message par Azalee le Jeu 7 Avr 2016 - 19:15

    beced a écrit:


    Voile et mini-jupe: un peu de pudeur Esther Benbassa!
     

    (par Elisabeth Lévy - directrice de la rédaction de Causeur 07 avril 2016 )


    La mini-jupe et le voile islamique, deux faces opposées de la même aliénation des femmes : alors que la loi scélérate de pénalisation des clients de prostituées vient d’être adoptée, les amateurs de « convergence des luttes » vont adorer la dernière trouvaille d’Esther Benbassa. La bonne blague, se dit-on d’abord par réflexe laïque. D’abord, je n’ai pas de voile dans ma garde-robe. Et puis, j’aimerais que personne ne décide à ma place par qui et comment je me fais aliéner. Entre nous, qu’on me dise quel serait l’intérêt des jeux érotiques et amoureux s’ils ne comportaient une dose, variable et tournante, d’aliénation. Au fond, une société se définit peut-être par les formes d’aliénations qu’elle admet. Il me semble que la nôtre a forgé au cours des siècles un goût pour la séduction qui devrait lui faire préférer la mini-jupe au voile. Chez nous, la coquetterie a pour habitude de narguer les canons religieux, pas de s’y conformer. En France, mode islamique est un oxymore.

    Bref, tant qu’à être aliénée, je préfère l’être en me dévoilant qu’en me voilant. Cependant, notre estimable sénatrice écolo parisienne n’a pas tort sur toute la ligne. Le voile et la mini-jupe ont bien quelque chose à voir l’un avec l’autre. D’abord, comme toute fanfreluche, ils parlent de ce que nous voulons être. Mais en outre ces deux fanfreluches-là ont en commun de parler de la sélection des partenaires sexuels. Le voile dit « non-musulman, pas touche ! » tandis que la mini-jupe signifie que tout homme peut fantasmer qu’il a sa chance, pour peu qu’il sache causer aux dames. Attention, cela ne signifie pas que toute femme en mini-jupe soit en quête d’un homme réel. On peut être équipée en mari et/ou amants et aimer susciter le trouble fugace d’inconnus qu’on aurait pu aimer et dont on ignorera toujours le prénom. La mini-jupe parle d’échange informulé, de désir inassouvi, le voile culpabilise le désir.
     
    De ce fait, la mini-jupe fait partie de toute une palette que la coquette fait varier avec ses humeurs, selon qu’elle a ou non envie d’être convoitée. Un jour, elle préfèrera le jean, un autre le tailleur convenable, un autre encore le cuir façon Cruella ou, pourquoi pas, une tenue passe-murailles. Dans mon échantillon personnel et distingué de mini-jupistes, aucune ne pratique quotidiennement. En revanche, on ne se voile pas en fonction de son humeur du moment. Le voile est, au sens littéral du terme, un uniforme. Et il définit, pour les femmes qui le portent, une catégorie d’hommes interdits. L’endogamie est certes un droit – et elle n’est pas l’apanage des musulmans. Avec le voile, elle est érigée en norme sociale. C’est légal, mais déprimant.

    Mais le plus important, c’est que la mini-jupe, in fine, dit que c’est la femme qui choisit. Si nous pouvons dévoiler des parcelles judicieusement choisies de notre peau, c’est parce que nous savons qu’aucun homme ne prendra cela pour une autorisation. En conséquence, si nulle ne doit être obligée de porter des mini-jupes, toute femme doit avoir le droit de le faire. C’est qu’en Occident, chère Esther Benbassa, porter une mini-jupe ne signifie pas qu’on est « disponible » pour reprendre le terme des sociologues dénégateurs à propos des Allemandes agressées à Cologne, mais qu’on aime les jeux de la séduction. Si aucune institution, aucun code moral, aucune domination patriarcale n’a jamais cherché à interdire aux femmes de se cacher dans des vêtements informes, alors qu’on a souvent voulu les assigner à la pudeur, c’est bien parce qu’il y a dans la séduction des femmes un potentiel hautement explosif pour les hommes. Dans nos sociétés libérales et civilisées, nous savons domestiquer ce potentiel et nous réservons ses tumultes et la plupart des ses bienfaits à la sphère privée. Les hommes ont appris à vivre avec – et souvent sous – le charme des femmes. Et ceux qui ne l’ont pas appris sont punis par la loi et montrés du doigt.

    Nous, les gourdes…
    Mais voilà, quand elle entend le mot chiffons, Esther Benbassa sort son révolver. Tout ça, c’est rien que des sornettes de gourde soumise à la volonté des hommes : « Nous sommes, nous, femmes, soumises à un diktat, entré profondément dans notre imaginaire, et auquel nous obéissons, le plus souvent inconsciemment, pour plaire aux hommes. Le modèle de séduction imposé reste quasi inaccessible à la majorité d’entre nous. Un modèle d’extrême minceur, plutôt blond, grand, “glamour”, contribuant à un “enfermement du corps des femmes” qui n’a rien à envier à celui que Mme Rossignol dénonce quand elle évoque certaines musulmanes. » En somme, on est tellement sottes, nous les filles, qu’on fait tout ce qui est écrit dans les journaux. Qu’elle permette à une petite brune à l’accent parigot – pas franchement blonde-grande-glamour et pour l’extrême minceur… j’y suis presque ! – de lui rappeler que l’avantage de ce diktat-là, c’est qu’on peut s’en affranchir et jouer avec les styles, les époques, les chichis et les frou-frous. S’il y a des femmes qu’on oblige à se voiler, les victimes de la mode sont toujours consentantes.

    Paradoxalement, alors que notre aimable sénatrice combat le « féminisme de grand-mère » de la ministre de la famille Laurence Rossignol, sur la prostitution, elles se battent à fronts renversés. En effet, si Rossignol a défendu la loi, Benbassa y est opposée. Le rapport entre la condamnation de la prostitution et celle de la mini-jupe peut sembler ténu, il est essentiel. Dans les deux cas, il s’agit d’ériger une norme en matière de désir, autrement dit de se mêler des fesses des adultes consentants. Dans les deux cas, une forme de puritanisme prétend sacraliser le corps des femmes. Ces interventions dans notre existence intime sont autrement plus attentatoires à nos libertés que quelques regards baladeurs.

    Néanmoins, pour être agréable à Esther Benbassa, j’ai une proposition. Cette année, les filles, on oublie le voile et la mini-jupe. Toutes en short ! 



     Egyptienne 
    Marilyn  

     
    C'est le même problème pour la loi sur la prostitution. C'est ce qui me faisait dire qu'il y avait une volonté identique entre les intégristes religieux, ceux qui ont voté la loi sur la prostitution et ceux qui voit une même aliénation entre le voile et la minijupe. Le corps de la femme est sacré et ça n'est pas elle de décider ce qu'elle doit en faire.
    Merci à E. Lévy.


    _________________
    Gaulois
    avatar
    Flavius



    Messages : 6073
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par Flavius le Jeu 7 Avr 2016 - 19:45

    Azalee a écrit:
    Esther Benbassa me met hors de moi. Dès qu'elle l'ouvre, c'est pour dire une ineptie comme celle-là. 
    C'est l'exemple type de ces pseudos humanistes bien pensant pour qui tout se vaut (le voile et la mini jupe ? Shocked ).
    Je pense que ce genre de personne pratique la condescendance à un degré particulièrement développé envers les pauvres barbus qui ne peuvent en aucun cas être mauvais. 
    De la part d'une femme, c'est particulièrement choquant mais ça ne me surprend pas.
    avatar
    Flavius



    Messages : 6073
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par Flavius le Jeu 7 Avr 2016 - 19:47

    Azalee a écrit:
    C'est le même problème pour la loi sur la prostitution. C'est ce qui me faisait dire qu'il y avait une volonté identique entre les intégristes religieux, ceux qui ont voté la loi sur la prostitution et ceux qui voit une même aliénation entre le voile et la minijupe. Le corps de la femme est sacré et ça n'est pas elle de décider ce qu'elle doit en faire.
    Merci à E. Lévy.
    Mouais, Benbassa en mini-jupe...Cette personne gagnerait beaucoup à se taire...
    avatar
    Azalee



    Messages : 7999
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Le droit des femmes

    Message par Azalee le Jeu 7 Avr 2016 - 20:19

    Flavius a écrit:
    Mouais, Benbassa en mini-jupe...Cette personne gagnerait beaucoup à se taire...
    Et pratiquement sur tous les sujets. Cette façon angélique de voir les choses me sort par les yeux. Et on l'entend partout...  Shocked


    _________________
    Gaulois

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Jeu 7 Avr 2016 - 23:44

    Azalee a écrit:
    C'est le même problème pour la loi sur la prostitution. C'est ce qui me faisait dire qu'il y avait une volonté identique entre les intégristes religieux, ceux qui ont voté la loi sur la prostitution et ceux qui voit une même aliénation entre le voile et la minijupe. Le corps de la femme est sacré et ça n'est pas elle de décider ce qu'elle doit en faire.
    Merci à E. Lévy.


    La loi pénalisant les clients des prostitués risquent
    de provoquer une débandade générale. Shocked


    avatar
    Azalee



    Messages : 7999
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Le droit des femmes

    Message par Azalee le Ven 8 Avr 2016 - 15:24

    beced a écrit:


    La loi pénalisant les clients des prostitués risquent
    de provoquer une débandade générale. Shocked


    Et condamner Bercy pour proxénétisme.  Je sors


    _________________
    Gaulois

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Ven 8 Avr 2016 - 19:05

    Azalee a écrit:
    Et condamner Bercy pour proxénétisme.  Je sors

    Est-ce cela concerne la firme Apple et ses Macs?

    Cela dit il est assez logique qu'un Mac s'y connaisse sur tout ce qui concerne les points G ( ou 2G, 3G, 4G,... ).

    Timide
    avatar
    Flavius



    Messages : 6073
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par Flavius le Dim 10 Avr 2016 - 18:46

    Azalee a écrit:
    Et condamner Bercy pour proxénétisme.  Je sors
    Comme quoi se gouvernement n'a toujours pas touché le fond...
    avatar
    Flavius



    Messages : 6073
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par Flavius le Dim 10 Avr 2016 - 18:47

    Azalee a écrit:
    Et pratiquement sur tous les sujets. Cette façon angélique de voir les choses me sort par les yeux. Et on l'entend partout...  Shocked
    Ce sont ces gens qui nous amènent, avec leur sourire imbécile,  tranquillement et sûrement à la pire des catastrophes


    Dernière édition par Flavius le Lun 11 Avr 2016 - 20:05, édité 1 fois
    avatar
    Azalee



    Messages : 7999
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Le droit des femmes

    Message par Azalee le Dim 10 Avr 2016 - 19:21

    Flavius a écrit:
    Ce sont ces gens qui nous amènent, avec leursourire imbécile,  tranquillement et sûrement à la pire des catstrophe
    Et oui ,mais tout ça au nom de l'humanisme et de la condescendance, alors c'est forcément bien. Tous ces pauvres peuples qui ne peuvent pas se passer de nous... 
    Dommage que ça ne soit pas réciproque (je parle de l'humanisme).


    _________________
    Gaulois

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Lun 11 Avr 2016 - 18:21

    Loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public
    ((Ne doit pas être confondu avec Loi française sur les signes religieux dans les écoles publiques. ))

    La loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est une loi française, entrée en vigueur six mois après sa promulgation, à compter du 11 avril 2011.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    :
    :
      Happy birthday to youyouyouyouyouyou.... en forme




    :
    avatar
    Flavius



    Messages : 6073
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par Flavius le Lun 11 Avr 2016 - 20:04

    Azalee a écrit:
    Et oui ,mais tout ça au nom de l'humanisme et de la condescendance, alors c'est forcément bien. Tous ces pauvres peuples qui ne peuvent pas se passer de nous... 
    Dommage que ça ne soit pas réciproque (je parle de l'humanisme).
    Ah, ces salauds de colonialistes !

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Lun 16 Mai 2016 - 11:39



    Les autorités iraniennes ont arrêté des femmes qui postaient leurs photos sur instagram.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



    Tehran (AFP) - Iran has arrested eight people for working in "un-Islamic" online modelling networks, particularly on Instagram, the head of Tehran's cybercrimes court said on state television.

    The arrests were made under a two-year-old sting operation named "Spider II", targeting among others models who post photos online without the hijab covering the hair that is compulsory for women in public in Iran since its 1979 Islamic revolution......
    avatar
    Flavius



    Messages : 6073
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par Flavius le Jeu 19 Mai 2016 - 20:22

    beced a écrit:

    Les autorités iraniennes ont arrêté des femmes qui postaient leurs photos sur instagram.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



    Tehran (AFP) - Iran has arrested eight people for working in "un-Islamic" online modelling networks, particularly on Instagram, the head of Tehran's cybercrimes court said on state television.

    The arrests were made under a two-year-old sting operation named "Spider II", targeting among others models who post photos online without the hijab covering the hair that is compulsory for women in public in Iran since its 1979 Islamic revolution......
    Les dingues se multiplient
    avatar
    Ymar



    Messages : 5624
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 65
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Le droit des femmes

    Message par Ymar le Jeu 19 Mai 2016 - 21:05

    Flavius a écrit:
    Les dingues se multiplient

    Flavius,

    Encore un coup de Monsanto...


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Flavius



    Messages : 6073
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par Flavius le Ven 20 Mai 2016 - 19:36

    Ymar a écrit:

    Flavius,

    Encore un coup de Monsanto...
    Hymar
    Ah, vous aussi ça vous a traversé l'esprit ? rire rire

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Mer 15 Juin 2016 - 12:22


    On critique et on condamne, avec raison, les propos de Donald Trump sur les femmes.

    Curieusement ce sont souvent les mêmes qui, avec des blagues sur les blondes, n'hésitent pas
    à faire rire les collègues: ces derniers en rajoutant...
    avatar
    Azalee



    Messages : 7999
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Le droit des femmes

    Message par Azalee le Mer 15 Juin 2016 - 14:26

    beced a écrit:
    On critique et on condamne, avec raison, les propos de Donald Trump sur les femmes.

    Curieusement ce sont souvent les mêmes qui, avec des blagues sur les blondes, n'hésitent pas
    à faire rire les collègues: ces derniers en rajoutant...
    Et femme à lunettes, femme à lunettes ....


    _________________
    Gaulois

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Mer 15 Juin 2016 - 17:47

    Azalee a écrit:
    Et femme à lunettes, femme à lunettes ....

    Un verre ça va, 2 verres, bonjour les dégâts: surtout si on ne ménage pas sa monture. Peureux

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Jeu 16 Juin 2016 - 11:59



    Arabie Saoudite : Un cours pour battre sa femme débarque à la télévision (VIDÉO)
    ...De nombreux actes de violence sur des femmes n’ont cessé d’être recensés ces dernières années. En France, ce sont 15 à 75% des femmes qui ont été ou sont la cible de violences physiques.
    En Europe, c’est plus d’une femme sur 5 qui est victime de ces violences. Au delà des frontières, ce sont des statistiques édifiantes qui ont été soulevées par l’ONU. Au Guatemala par exemple, 2 femmes sont tuées par jour, en Inde, plusieurs milliers de décès de femmes ont été recensés et aux Etats-Unis, en Israël et en Australie, entre 40 et 70 % des femmes victimes d’assassinat, ont été tuées par leur mari ou leur concubin.

    En Arabie saoudite, un Etat basé sur la charia, un cours pour battre sa femme a été diffusé sur une chaîne saoudienne.
    Tout récemment, c’est une chaîne de télévision Saoudienne qui a diffusé un cours édifiant pour battre sa femme. Khaled Al-Saaby, décrit comme étant un thérapeute a alors expliqué que ce sujet était « délicat », qu’il fallait « instaurer la discipline, non pas se défouler » afin de rappeler à la femme « ses droits et ses devoirs ». ...



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    A noter qu'un des reproches régulièrement adressé à Donals Trump par ses opposants et donc Hilary Clinton
    est ses propos sur les femmes. On peut imaginer une discussion entre la Présidente des USA et le roi d'Arabie et dans laquelle ce dernier lui donne un léger coup de fouet pour la convaincre ou la ramener à la raison.
    avatar
    Ymar



    Messages : 5624
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 65
    Localisation : Tout près de Winnie

    Re: Le droit des femmes

    Message par Ymar le Jeu 16 Juin 2016 - 13:16

    beced a écrit:

    Arabie Saoudite : Un cours pour battre sa femme débarque à la télévision (VIDÉO)
    ...De nombreux actes de violence sur des femmes n’ont cessé d’être recensés ces dernières années. En France, ce sont 15 à 75% des femmes qui ont été ou sont la cible de violences physiques.
    En Europe, c’est plus d’une femme sur 5 qui est victime de ces violences. Au delà des frontières, ce sont des statistiques édifiantes qui ont été soulevées par l’ONU. Au Guatemala par exemple, 2 femmes sont tuées par jour, en Inde, plusieurs milliers de décès de femmes ont été recensés et aux Etats-Unis, en Israël et en Australie, entre 40 et 70 % des femmes victimes d’assassinat, ont été tuées par leur mari ou leur concubin.

    En Arabie saoudite, un Etat basé sur la charia, un cours pour battre sa femme a été diffusé sur une chaîne saoudienne.
    Tout récemment, c’est une chaîne de télévision Saoudienne qui a diffusé un cours édifiant pour battre sa femme. Khaled Al-Saaby, décrit comme étant un thérapeute a alors expliqué que ce sujet était « délicat », qu’il fallait « instaurer la discipline, non pas se défouler » afin de rappeler à la femme « ses droits et ses devoirs ». ...



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    A noter qu'un des reproches régulièrement adressé à Donals Trump par ses opposants et donc Hilary Clinton
    est ses propos sur les femmes. On peut imaginer une discussion entre la Présidente des USA et le roi d'Arabie et dans laquelle ce dernier lui donne un léger coup de fouet pour la convaincre ou la ramener à la raison.

    Beced,

    Comment peut t'on diffuser de pareilles choses et ça se dit civilisé, ce n'est que marche arrière avec ces personnes!

    Ah oui, je n'ai pas ouvert le lien, beurkh, l'info suffit.


    _________________
    Ymar.Athée  Sardo-Altiligérien.
    avatar
    Azalee



    Messages : 7999
    Date d'inscription : 09/01/2014
    Age : 101

    Re: Le droit des femmes

    Message par Azalee le Jeu 16 Juin 2016 - 15:28

    Ymar a écrit:

    Beced,

    Comment peut t'on diffuser de pareilles choses et ça se dit civilisé, ce n'est que marche arrière avec ces personnes!

    Ah oui, je n'ai pas ouvert le lien, beurkh, l'info suffit.
    Ah ? Ils disent ça ? 


    _________________
    Gaulois

    beced



    Messages : 11720
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par beced le Jeu 16 Juin 2016 - 18:13

    Ymar a écrit:

    Beced,

    Comment peut t'on diffuser de pareilles choses et ça se dit civilisé, ce n'est que marche arrière avec ces personnes!

    Ah oui, je n'ai pas ouvert le lien, beurkh, l'info suffit.

    En Inde la communauté musulmane n'a pas diffusé ce genre de vidéo mais voudrait éduquer les maris sur la bonne manière de "corriger" l'épouse.
    Le mouvement "défense des femmes" essayent toujours de lutter contre cette application "soft" de la Sharia, et autres lois délirantes.
    Faut pas Sharier (jeu de mots indoux intraduisable.. Timide )

    (Entendu cela ce matin sur la BBC )
    :
    avatar
    Flavius



    Messages : 6073
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Le droit des femmes

    Message par Flavius le Ven 17 Juin 2016 - 20:23

    beced a écrit:

    En Inde la communauté musulmane n'a pas diffusé ce genre de vidéo mais voudrait éduquer les maris sur la bonne manière de "corriger" l'épouse.
    Le mouvement "défense des femmes" essayent toujours de lutter contre cette application "soft" de la Sharia, et autres lois délirantes.
    Faut pas Sharier (jeu de mots indoux intraduisable.. Timide  )

    (Entendu cela ce matin sur la BBC )
    :
    Ben va falloir que j'aille me faire éduquer. Ma femme me dit que je la frappe mal. Je ne sais pas m'y prendre et ça se termine souvent aux urgences où je reçois les premiers soins...

    Contenu sponsorisé

    Re: Le droit des femmes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 16:29