Des lettres et des news

Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : coffrets dresseur d’élite EV05 Forces Temporelles
Voir le deal

4 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment?

Fontsestian
Fontsestian

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Default6


Messages : 203
Date d'inscription : 12/11/2023
Age : 78
Localisation : Provence

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Empty Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment?

Message par Fontsestian Jeu 8 Fév 2024 - 10:29

En tant qu'homme je ne suis évidemment pas qualifié pour mesurer le désagrément que constitue la survenue mensuelle de règles douloureuses, cependant je peux me poser la question de la légitimité d'un "congé menstruel". Non pas que je conteste la réalité de ce problème mais je me demande si, à une époque où on s'attelle fort légitimement à établir une stricte égalité entre les sexes, il est bon de souligner par un texte de loi les particularités féminines. A l'initiative de la sénatrice Conway-Mouret et soutenu par la gauche, ce projet, qui sera examiné le 14 février, propose un congé systématique de deux jours par mois sur la foi d'un certificat médical valable un an. A quoi bon? Qu'est ce qui empêche aujourd'hui une femme de demander à son médecin un arrêt de travail, en cas de règles douloureuses et si besoin pour plus de deux jours? A mon sens rien. Alors pourquoi stigmatiser la condition féminine par une mesure qui ne serait pas nécessaire et reviendrait à faire, aux yeux des employeurs, d'une salariée une collaboratrice qui pourrait systématiquement s'absenter deux jours par mois? Bien sûr ça ne serait pas le cas pour toutes mais lorsqu'on connaît le laxisme de beaucoup de médecins en matière d'arrêts de travail et de certificats de complaisance on peut s'interroger. A travers une telle mesure, les femmes au travail ne seront elles pas une fois encore considérées comme moins fiables que les hommes avec tout ce que cela entraîne en termes d'évolution professionnelle et de salaire? Le débat est ouvert.
Admin
Admin
Administrateur
Administrateur


Messages : 196
Date d'inscription : 11/12/2013

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Empty Re: Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment?

Message par Admin Jeu 8 Fév 2024 - 20:56

Fontsestian a écrit:En tant qu'homme je ne suis évidemment pas qualifié pour mesurer le désagrément que constitue la survenue mensuelle de règles douloureuses, cependant je peux me poser la question de la légitimité d'un "congé menstruel". Non pas que je conteste la réalité de ce problème mais je me demande si, à une époque où 1/ on s'attelle fort légitimement à établir une stricte égalité entre les sexes, il est bon de souligner par un texte de loi les particularités féminines. A l'initiative de la sénatrice Conway-Mouret et soutenu par la gauche, ce projet, qui sera examiné le 14 février, propose un congé systématique de deux jours par mois sur la foi d'un certificat médical valable un an. A quoi bon? 2/ Qu'est ce qui empêche aujourd'hui une femme de demander à son médecin un arrêt de travail, en cas de règles douloureuses et si besoin pour plus de deux jours? A mon sens rien. 3/ Alors pourquoi stigmatiser la condition féminine par une mesure qui ne serait pas nécessaire et reviendrait à faire, aux yeux des employeurs, d'une salariée une collaboratrice qui pourrait systématiquement s'absenter deux jours par mois? Bien sûr ça ne serait pas le cas pour toutes mais lorsqu'on connaît le laxisme de beaucoup de médecins en matière d'arrêts de travail et de 4/certificats de complaisance on peut s'interroger. A travers une telle mesure, 5/ les femmes au travail ne seront elles pas une fois encore considérées comme moins fiables que les hommes avec tout ce que cela entraîne en termes d'évolution professionnelle et de salaire? Le débat est ouvert.
1/ Les hommes n'ont pas de douleurs de règles. Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? 2480971569 La notion d'égalité entre les sexes est une question de droit, pas de santé.
 
2/ le fait qu'il faut attendre des semaines pour avoir un RDV.

3 - 5/ Effectivement, ça n'incite pas à embaucher des femmes.

4/ Oui, le risque existe comme pour tout arrêt de travail, ni plus, ni moins.

Une mesure pareille me choque moins que le remboursement des protections périodiques...

Le fait est qu'il y a des femmes qui souffrent de maladies qui provoquent des douleurs violentes au moment des règles. L'endométriose en fait partie.
Il y a aussi la maladie migraineuse, comme ce fut mon cas et celui de nombreuses femmes de ma famille.
À partir de là, le fait que ce seulement sur certificat médical, c'est un frein aux abus. À la sécurité sociale de vérifier la réalité du certificat. Après, ce qui pose un problème, c'est le niveau acceptable de la douleur pour bénéficier de cet arrêt. C'est, à mon avis, là que le bât blesse et que les abus sont possibles. Pour autant, faut-il pénaliser les femmes qui souffrent vraiment ?

Mutine et MACKY aiment ce message

Fontsestian
Fontsestian

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Default6


Messages : 203
Date d'inscription : 12/11/2023
Age : 78
Localisation : Provence

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Empty Re: Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment?

Message par Fontsestian Ven 9 Fév 2024 - 0:14

Admin a écrit:
1/ Les hommes n'ont pas de douleurs de règles. Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? 2480971569 La notion d'égalité entre les sexes est une question de droit, pas de santé.
 
2/ le fait qu'il faut attendre des semaines pour avoir un RDV.

3 - 5/ Effectivement, ça n'incite pas à embaucher des femmes.

4/ Oui, le risque existe comme pour tout arrêt de travail, ni plus, ni moins.

Une mesure pareille me choque moins que le remboursement des protections périodiques...

Le fait est qu'il y a des femmes qui souffrent de maladies qui provoquent des douleurs violentes au moment des règles. L'endométriose en fait partie.
Il y a aussi la maladie migraineuse, comme ce fut mon cas et celui de nombreuses femmes de ma famille.
À partir de là, le fait que ce seulement sur certificat médical, c'est un frein aux abus. À la sécurité sociale de vérifier la réalité du certificat. Après, ce qui pose un problème, c'est le niveau acceptable de la douleur pour bénéficier de cet arrêt. C'est, à mon avis, là que le bât blesse et que les abus sont possibles. Pour autant, faut-il pénaliser les femmes qui souffrent vraiment ?
1/ a) Bien sûr et je le souligne en préambule. b) L'égalité entre les sexes est un concept fragile qui peut constamment être remis en cause par des idéologies, des religions ou de simples préjugés. Selon moi, pour la préserver, il faut agir avec prudence afin de ne pas alimenter les oppositions. Dans ce cas précis puisque la possibilité d'obtenir un arrêt de travail en cas de règles douloureuses existe déjà, il y aurait, selon moi un risque à l'institutionnaliser.

2/ De nos jours les vidéos consultations et la multiplication des centres médicaux (en tous cas dans ma commune) permettent d'obtenir assez rapidement un entretien avec un praticien. 

3/ 4/ 5/ A mon sens un certificat valable un an peut être interprété par l'employeur comme une "invitation" à prendre deux jours de congés supplémentaires d'où des a priori préjudiciables au statut professionnel de l'intéressée et des femmes en général. Il est impossible aux contrôleurs de la SS de vérifier un grand nombre d'arrêts de travail, chacun le sait et cela conduit à s'en défier. Par ailleurs dans les cas "ordinaires" le formulaire d'arrêt de travail communiqué à l'employeur n'indique pas la nature de la maladie, or dans ce cas là elle serait révélée ce qui va à l'encontre d'une nécessaire discrétion sur la vie privée.

Soizik57 aime ce message

Soizik57
Soizik57

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Default6


Messages : 2557
Date d'inscription : 08/10/2022
Age : 70
Localisation : Metz

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Empty Re: Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment?

Message par Soizik57 Ven 9 Fév 2024 - 17:19

Fontsestian
2 jours par mois ??? C’est parfois plus ces. Fameuses douleurs dues à l’endométriose qui a nécessité une intervention à 45 ans
Secrétaire dans une grande industrie je ne me voyais pas demander un arrêt de travail tous les mois car j’aurais je pense été vite congédiée aussi comme beaucoup d’autres femmes on faisait en sorte de soulager nos maux
Comment faisaient nos mères et grands mères ??
Aussi je considère comme une aberration ce projet de loi qui ne manquera pas d’occasionner des abus et des discriminations
Soizik57
Soizik57

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Default6


Messages : 2557
Date d'inscription : 08/10/2022
Age : 70
Localisation : Metz

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Empty Re: Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment?

Message par Soizik57 Ven 9 Fév 2024 - 17:29

Légitimer un congé pour cette raison n’est pas ce qu’il y a de plus important !!
cristaline
cristaline

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Default6


Messages : 26616
Date d'inscription : 18/12/2013

Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Empty Re: Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment?

Message par cristaline Ven 9 Fév 2024 - 17:35

Soizik57 a écrit:Légitimer un congé pour cette raison n’est pas ce qu’il y a de plus important !!


Je trouve aussi

Contenu sponsorisé


Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment? Empty Re: Un congé en cas de règles douloureuses? Vraiment?

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Sujets similaires

-

La date/heure actuelle est Mar 27 Fév 2024 - 0:42