Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Affaire Jouyet

    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Affaire Jouyet

    Message par Invité le Lun 10 Nov 2014 - 13:44

    Que penser de cette affaire ?
    Deux journalistes du Monde, toujours les mêmes, visiteurs réguliers de l'Elysée (et toujours le Monde), font part d'un entretien enregistré entre le conseiller de l'Elysée et Fillon, dans lequel ce dernier aurait demandé d’accélérer les procédures contre Sarkozy. Or, en juin, date de l'entretien supposé, Sarkozy a déjà une multitude d'instructions contre lui, dont plusieurs qui se se sont terminées par un non-lieu.
    Qui ment ? Le problème de l'enregistrement, c'est que c'est Jouyet qui parle, pas Fillon.  A un moment où il est question d'un cabinet noir à l'Elysée, où certains disent que le PS veut Juppé pour adversaire en 2017, l'Elysée cherche-t-il a plomber Fillon ? Autant de questions qui vont persister et faire les beaux jours des médias.

    Et Bartelone qui déclare que cette affaire démontre que l'Elysée ne fait pas pression sur la justice et d'ajouter qu'il n'y a pas de Paul Bismute à l'Elysée.  Fou 
    Pas de Bismute, peut-être, mais il faut rappeler 
    - l'épisode Caton en 83 dans laquelle est impliqué Hollande (nous la droite ...).
    - La réflexion de ce même hollande au sujet de Sarkozy : rien de ce que peut faire Sarkozy ne m'échappe.
    - les commentaires de Michel Sapin sur les instructions contre Sarkozy.

    Que Bartelone m'explique en quoi cette affaire démontre que l'Elysée ne fait pression sur la justice parce que j'ai du mal à voir sur quels arguments il pourrait s’appuyer puisqu'il y plus de 10 instructions contre Sarkozy.

    J'ajoute, pour terminer,  que les deux journalistes affirment que Sarkozy ne peut pas se présenter en 2017 parce qu'il a trop d'affaire sur le dos.
    Je trouve cet argument fallacieux parce que ça veut dire qu'il suffit de répendre des rumeurs sur un adversaire, d'inventer des affaires judiciaires pour éliminer un adversaire politique.

    Et pendant ce temps là, le FN jubile !
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Lun 10 Nov 2014 - 14:14

    Ce SCOOP est important car il démonte le mécanisme de l’injustice permanente et démontre comment notre système fonctionne… aussi mal !

    François Fillon et Jean-Pierre Jouyet, Secrétaire Général de l’Elysée, sont des amis de longue date et le Monde est le journal officiel et aussi le nouveau procureur de cette république socialiste. Le Monde est plus que jamais Un canard boiteux.

    Curieuses coïncidence puisque c’est après avoir déjeuné ensemble le 24 juin 2014 que sort maintenant l’affaire serait liée à ce déjeuner…

    Il existe un décalage horaire important et je ne serais pas surpris que l’affaire sorte en fait maintenant pour couvrir le Président actuel et afin de ne pas l’accuser d’avoir fait accélérer comme semblait le demander Fillon à Jouyet la Justice contre Sarkozy.

    Le vrai scandale réside dans le fait incontestable que l’affaire est montée de toutes pièces et judiciairement n’a pas lieu d’être.

    Or c’est le 2 juillet 2014 soit une semaine après le déjeuner Fillon-Jouyet que comme par enchantement démarre une « nouvelle affaire » contre Sarkozy justement sur le financement des pénalités infligées à Sarkozy pour sa campagne présidentielle de 2012 pour dépassement du plafond autorisé.

    Le motif invoqué est « abus de confiance » sous le prétexte que Sarkozy ne pouvait pas faire rembourser ce dépassement par l’UMP.

    Manque de chance pour la gauche et pour Fillon, deux notes révèlent que c’était possible et légal !

    C’est le patron du fisc, Bruno Bézard qui le premier estime que l’UMP peut payer le dépassement.

    C’est ensuite Jean Maïa, directeur des affaires juridiques du ministère de l’Économie et des Finances qui confirmera cette possibilité.

    Ainsi le remboursement de la dette imposée par le Conseil Constitutionnel contre Sarkozy a été réglé de façon tout à fait légale.

    D’ailleurs les services financiers de l’État, le Trésor Public, ont accepté cette méthode de règlement. Et ce en 2013 !!! Deux notes sont datées du 4 et 13 novembre 2013 en ce sens, l’une est signé par le Directeur Bruno Bézard et l’autre par le Directeur Jean Maïa…

    Ce qui est encore plus bizarre c’est que le 6 octobre 2014 une enquête judiciaire est ouverte sur ce sujet et curieusement l’affaire éclate médiatiquement en novembre 2014,

    La chronologie établie des faits ne plaide pas en faveur des protagonistes Fillon et Jouyet !

    Rappelons que c’est Fillon qui par la voix de son avocat avait déclaré que l’UMP n’avait pas à payer pour Sarkozy et mieux dénonçait un abus de confiance.

    Si Fillon a vraiment demandé à Jouyet de « taper et taper vite » sur Sarkozy, il s’est en conséquence totalement discrédité politiquement. Il devrait en tirer les conséquences maintenant.

    Monsieur Fillon, vous vous trompez de combat.

    Elle est en piteux état notre République.

    Arrêtons de refuser l’évidence aussi.

    L’attitude de cette élite auto proclamée me parait simplement dégueulasse.

    source net
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Lun 10 Nov 2014 - 14:25

    Azhalee a écrit:Que penser de cette affaire ?
    Deux journalistes du Monde, toujours les mêmes, visiteurs réguliers de l'Elysée (et toujours le Monde), font part d'un entretien enregistré entre le conseiller de l'Elysée et Fillon, dans lequel ce dernier aurait demandé d’accélérer les procédures c.

    Et pendant ce temps là, le FN jubile !

    Affaire Jouyet 2065525499
    Le numéro deux de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet se retrouve extrêmement fragilisé après ses revirements et une source à l'Elysée, interrogé par l'AFP, évoque "un départ rapide".

    L'étau se resserre autour de Jean-Pierre Jouyet. Depuis dimanche soir, de nombreux responsables politiques appellent à sa démission. La plupart sont de droite, mais certaines voix à gauche s'élèvent aussi contre le secrétaire général de l'Elysée. Ainsi, le député socialiste Alexis Bachelay, interrogé lundi matin par RMC, a ainsi demandé au n°2 de l'Elysée de "partir".

    je me souviens d'un certain Sapin qui disait en parlant de N. "Sarkozy, on s'en occupe", he bien voilà !!!
    Les mensonges et la chasse aux sorcières sont courants dans ce gouvernement !!!!
    Moiself
    Moiself

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 22569
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 102

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Moiself le Lun 10 Nov 2014 - 16:10

    Azhalee a écrit:Que penser de cette affaire ?
    Deux journalistes du Monde, toujours les mêmes, visiteurs réguliers de l'Elysée (et toujours le Monde), font part d'un entretien enregistré entre le conseiller de l'Elysée et Fillon, dans lequel ce dernier aurait demandé d’accélérer les procédures contre Sarkozy. Or, en juin, date de l'entretien supposé, Sarkozy a déjà une multitude d'instructions contre lui, dont plusieurs qui se se sont terminées par un non-lieu.
    Qui ment ? Le problème de l'enregistrement, c'est que c'est Jouyet qui parle, pas Fillon.  A un moment où il est question d'un cabinet noir à l'Elysée, où certains disent que le PS veut Juppé pour adversaire en 2017, l'Elysée cherche-t-il a plomber Fillon ? Autant de questions qui vont persister et faire les beaux jours des médias.

    Et Bartelone qui déclare que cette affaire démontre que l'Elysée ne fait pas pression sur la justice et d'ajouter qu'il n'y a pas de Paul Bismute à l'Elysée.  Fou 
    Pas de Bismute, peut-être, mais il faut rappeler 
    - l'épisode Caton en 83 dans laquelle est impliqué Hollande (nous la droite ...).
    - La réflexion de ce même hollande au sujet de Sarkozy : rien de ce que peut faire Sarkozy ne m'échappe.
    - les commentaires de Michel Sapin sur les instructions contre Sarkozy.

    Que Bartelone m'explique en quoi cette affaire démontre que l'Elysée ne fait pression sur la justice parce que j'ai du mal à voir sur quels arguments il pourrait s’appuyer puisqu'il y plus de 10 instructions contre Sarkozy.

    J'ajoute, pour terminer,  que les deux journalistes affirment que Sarkozy ne peut pas se présenter en 2017 parce qu'il a trop d'affaire sur le dos.
    Je trouve cet argument fallacieux parce que ça veut dire qu'il suffit de répendre des rumeurs sur un adversaire, d'inventer des affaires judiciaires pour éliminer un adversaire politique.

    Et pendant ce temps là, le FN jubile !
    J'ai vu ces deux "journalistes" chez Ruquier. Sans attendre la moindre décision de justice, ces "hommes de main" déclare que NS est forcément coupable. Or ils admettent qu'il n'a pas encore été condamné de quoi que ce soit, mais ils rendent leur verdict: NS n'a plus le droit de se présenter. Circulez il n'y a rien à voir.
    Les bras m'en sont tombés. Ce n'est pas lamentable, c'est scandaleux de se livrer à ce genre de procès moscovite.
    A tel point que même Ruquier et Caron prenait presque la défense de Sarkozy tant c'est énorme.

    Les français seraient tellement devenus veaux qu'ils goberaient cette manoeuvre, qui est une insulte à leur intelligence ?
    Moiself
    Moiself

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 22569
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 102

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Moiself le Lun 10 Nov 2014 - 16:12

    aurore06 a écrit:Ce SCOOP est important car il démonte le mécanisme de l’injustice permanente et démontre comment notre système fonctionne… aussi mal !

    François Fillon et Jean-Pierre Jouyet, Secrétaire Général de l’Elysée, sont des amis de longue date et le Monde est le journal officiel et aussi le nouveau procureur de cette république socialiste. Le Monde est plus que jamais Un canard boiteux.

    Curieuses coïncidence puisque c’est après avoir déjeuné ensemble le 24 juin 2014 que sort maintenant l’affaire serait liée à ce déjeuner…

    Il existe un décalage horaire important et je ne serais pas surpris que l’affaire sorte en fait maintenant pour couvrir le Président actuel et afin de ne pas l’accuser d’avoir fait accélérer comme semblait le demander Fillon à Jouyet la Justice contre Sarkozy.

    Le vrai scandale réside dans le fait incontestable que l’affaire est montée de toutes pièces et judiciairement n’a pas lieu d’être.

    Or c’est le 2 juillet 2014 soit une semaine après le déjeuner Fillon-Jouyet que comme par enchantement démarre une « nouvelle affaire » contre Sarkozy justement sur le financement des pénalités infligées à Sarkozy pour sa campagne présidentielle de 2012 pour dépassement du plafond autorisé.

    Le motif invoqué est « abus de confiance » sous le prétexte que Sarkozy ne pouvait pas faire rembourser ce dépassement par l’UMP.

    Manque de chance pour la gauche et pour Fillon, deux notes révèlent que c’était possible et légal !

    C’est le patron du fisc, Bruno Bézard qui le premier estime que l’UMP peut payer le dépassement.

    C’est ensuite Jean Maïa, directeur des affaires juridiques du ministère de l’Économie et des Finances qui confirmera cette possibilité.

    Ainsi le remboursement de la dette imposée par le Conseil Constitutionnel contre Sarkozy a été réglé de façon tout à fait légale.

    D’ailleurs les services financiers de l’État, le Trésor Public, ont accepté cette méthode de règlement. Et ce en 2013 !!! Deux notes sont datées du 4 et 13 novembre 2013 en ce sens, l’une est signé par le Directeur Bruno Bézard et l’autre par le Directeur Jean Maïa…

    Ce qui est encore plus bizarre c’est que le 6 octobre 2014 une enquête judiciaire est ouverte sur ce sujet et curieusement l’affaire éclate médiatiquement en novembre 2014,

    La chronologie établie des faits ne plaide pas en faveur des protagonistes Fillon et Jouyet !

    Rappelons que c’est Fillon qui par la voix de son avocat avait déclaré que l’UMP n’avait pas à payer pour Sarkozy et mieux dénonçait un abus de confiance.

    Si Fillon a vraiment demandé à Jouyet de « taper et taper vite » sur Sarkozy, il s’est en conséquence totalement discrédité politiquement. Il devrait en tirer les conséquences maintenant.

    Monsieur Fillon, vous vous trompez de combat.

    Elle est en piteux état notre République.

    Arrêtons de refuser l’évidence aussi.

    L’attitude de cette élite auto proclamée me parait simplement dégueulasse.

    source net
    Affaire Jouyet 298134301 C'est peu de le dire, on rejoue le film Z dirait-on !  Suspect
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Lun 10 Nov 2014 - 16:16

    aurore06 a écrit:

    Affaire Jouyet 2065525499
    Le numéro deux de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet se retrouve extrêmement fragilisé après ses revirements et une source à l'Elysée, interrogé par l'AFP, évoque "un départ rapide".

    L'étau se resserre autour de Jean-Pierre Jouyet. Depuis dimanche soir, de nombreux responsables politiques appellent à sa démission. La plupart sont de droite, mais certaines voix à gauche s'élèvent aussi contre le secrétaire général de l'Elysée. Ainsi, le député socialiste Alexis Bachelay, interrogé lundi matin par RMC, a ainsi demandé au n°2 de l'Elysée de "partir".

    je me souviens d'un certain Sapin qui disait en parlant de N. "Sarkozy, on s'en occupe", he bien voilà !!!
    Les mensonges et la chasse aux sorcières sont courants dans ce gouvernement !!!!

    Bonjour Azha, Aurore et tous

    Cela commence sérieusement (je vais être vulgaire pour une fois rire rire ) à me gonfler ce genre d'affaires, surement à un moment propice (ou non) à l'UMP, à croire que l'on sort du chapeau, avec une baguette magique :
    A qui profite l'affaire JOUYET ???? François Fillon qui dénonce un complot, Nicolas Sarkozy vu comme l'homme à abattre, Alain Juppé qui compte les points & François Hollande respectueux de l'indépendance de la justice… ???

    Il n'y a pas d'autres choses plus importantes à régler en France, nom d'un chien ???!!!!
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Lun 10 Nov 2014 - 16:36

    aurore06 a écrit:

    Affaire Jouyet 2065525499
    Le numéro deux de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet se retrouve extrêmement fragilisé après ses revirements et une source à l'Elysée, interrogé par l'AFP, évoque "un départ rapide".

    L'étau se resserre autour de Jean-Pierre Jouyet. Depuis dimanche soir, de nombreux responsables politiques appellent à sa démission. La plupart sont de droite, mais certaines voix à gauche s'élèvent aussi contre le secrétaire général de l'Elysée. Ainsi, le député socialiste Alexis Bachelay, interrogé lundi matin par RMC, a ainsi demandé au n°2 de l'Elysée de "partir".

    je me souviens d'un certain Sapin qui disait en parlant de N. "Sarkozy, on s'en occupe", he bien voilà !!!
    Les mensonges et la chasse aux sorcières sont courants dans ce gouvernement !!!!
    Je comprends les complotistes et ceux qui croient au cabinet noir de l'Elysée.  Je ne sais pas s'ils ont raison, mais les socialistes font tout pour que cela soit plausible.
    Pas une seule fois je n'ai entendu quelqu'un émettre l'hypothèse que Jouyet ait pu inventer cette demande de Fillon. Perso, je ne sais pas si c'est vrai mais je note que tous les médias ont pris ça pour argent comptant.
    Et pourtant, oui, Sapin et Hollande n'ont pas pu s'empêcher de faire un petit commentaire avant la rencontre en question, l'un et l'autre laissant entendre qu'ils avaient Sarkozy dans le collimateur.
    Fillon avait-il besoin d'en rajouter une couche puisque Sarkozy a déjà 11 instructions sur le dos ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Lun 10 Nov 2014 - 16:39

    Moiself a écrit:
    J'ai vu ces deux "journalistes" chez Ruquier. Sans attendre la moindre décision de justice, ces "hommes de main" déclare que NS est forcément coupable. Or ils admettent qu'il n'a pas encore été condamné de quoi que ce soit, mais ils rendent leur verdict: NS n'a plus le droit de se présenter. Circulez il n'y a rien à voir.
    Les bras m'en sont tombés. Ce n'est pas lamentable, c'est scandaleux de se livrer à ce genre de procès moscovite.
    A tel point que même Ruquier et Caron prenait presque la défense de Sarkozy tant c'est énorme.

    Les français seraient tellement devenus veaux qu'ils goberaient cette manoeuvre, qui est une insulte à leur intelligence ?
    Plus ça va, plus les journalistes jouent aux juges et aux jurés.  Ils font le procès et condamnent sans débat contradictoire et demandent à l'opinion de les suivre.
    Les français sont-ils des veaux ? Ben, ça se pourrait.  rire
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Lun 10 Nov 2014 - 16:42

    Coccinelle 2 a écrit:

    Bonjour Azha, Aurore et tous

    Cela commence sérieusement (je vais être vulgaire pour une fois rire rire ) à me gonfler ce genre d'affaires, surement à un moment propice (ou non) à l'UMP, à croire que l'on sort du chapeau, avec une baguette magique :
    A qui profite l'affaire JOUYET ????  François Fillon qui dénonce un complot, Nicolas Sarkozy vu comme l'homme à abattre, Alain Juppé qui compte les points & François Hollande respectueux de l'indépendance de la justice… ???

    Il n'y a pas d'autres choses plus importantes à régler en France, nom d'un chien ???!!!!
    A qui profite l'affaire ? A mon avis, à Juppé.
    Comme je le souligne dans mon premier message, la rumeur court comme quoi Juppé serait le candidat idéal pour le PS parce qu'il le juge incompétent. Ils savent de quoi ils parlent.
    Ils partent du principe que si c'est Juppé, la victoire est assurée pour le PS en 2022. Ils oublient juste le trublion qui risque de les griller : le FN.
    LV426
    LV426

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 6706
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par LV426 le Lun 10 Nov 2014 - 16:49

    Affaire Jouyet Bras_ml
    J'ai trouvé ça par terre. Je crois que c'est à Moiself.
    Par contre, j'ai pas trouvé le deuxième.
    avatar
    beced

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 27475
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par beced le Lun 10 Nov 2014 - 17:06

    Azhalee a écrit:
    A qui profite l'affaire ? A mon avis, à Juppé.
    Comme je le souligne dans mon premier message, la rumeur court comme quoi Juppé serait le candidat idéal pour le PS parce qu'il le juge incompétent. Ils savent de quoi ils parlent.
    Ils partent du principe que si c'est Juppé, la victoire est assurée pour le PS en 2022. Ils oublient juste le trublion qui risque de les griller : le FN.

    Affaire Jouyet 2065525499
    Le scandale il me semble vient des deux journalistes du monde qui n'ont pas produit "l'enregistrement", ce qui du coup permet à toutes les hypothèses ou rumours de circuler.
    L'interview de Fillon au JT de TF1 a été mené comme si la paroles des deux journalistes ne pouvait pas mettre en doute: une sorte de château de cartes donc...
    Jusqu'à preuve du contraire.
    =
    L'affaire profite en fait à Nabilla qui était à couteaux tirés avec son copain et qui ne fait donc plus la lune de l'actualité... siffle
    Moiself
    Moiself

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 22569
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 102

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Moiself le Lun 10 Nov 2014 - 17:06

    LV426 a écrit:Affaire Jouyet Bras_ml
    J'ai trouvé ça par terre. Je crois que c'est à Moiself.
    Par contre, j'ai pas trouvé le deuxième.
    rire rire Ah merci LV, je suis bien content d'en avoir retrouvé un. Ça va me coûter un bras pour me le remettre en place.
    Offre récompense si vous retrouvez l'autre. Merci. D'autant qu'il y a des doigts au bout et que c'est plus facile pour taper sur le clavier.
    LV426
    LV426

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 6706
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par LV426 le Lun 10 Nov 2014 - 17:09

    Moiself a écrit:
    rire rire Ah merci LV, je suis bien content d'en avoir retrouvé un. Ça va me coûter un bras pour me le remettre en place.
    Offre récompense si vous retrouvez l'autre. Merci. D'autant qu'il y a des doigts au bout et que c'est plus facile pour taper sur le clavier.
    Ils n'ont pas dû tomber en même temps. Mais si tu te rappelles par où tu es passé, ça ne devrait pas poser de problème.
    Moiself
    Moiself

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 22569
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 102

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Moiself le Lun 10 Nov 2014 - 17:16

    LV426 a écrit:
    Ils n'ont pas dû tomber en même temps. Mais si tu te rappelles par où tu es passé, ça ne devrait pas poser de problème.
    Ah oui en effet, je viens de passer à Onpc et ça a du m'arriver en essayant de comprendre la théorie des cordes !
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Lun 10 Nov 2014 - 19:04

    LV426 a écrit:Affaire Jouyet Bras_ml
    J'ai trouvé ça par terre. Je crois que c'est à Moiself.
    Par contre, j'ai pas trouvé le deuxième.
    Et en plus c'est un bras droit.  rire rire rire
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15851
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Flavius le Lun 10 Nov 2014 - 20:13

    Moiself a écrit:
    J'ai vu ces deux "journalistes" chez Ruquier. Sans attendre la moindre décision de justice, ces "hommes de main" déclare que NS est forcément coupable. Or ils admettent qu'il n'a pas encore été condamné de quoi que ce soit, mais ils rendent leur verdict: NS n'a plus le droit de se présenter. Circulez il n'y a rien à voir.
    Les bras m'en sont tombés. Ce n'est pas lamentable, c'est scandaleux de se livrer à ce genre de procès moscovite.
    A tel point que même Ruquier et Caron prenait presque la défense de Sarkozy tant c'est énorme.

    Les français seraient tellement devenus veaux qu'ils goberaient cette manoeuvre, qui est une insulte à leur intelligence ?

    Et on finira par constater que ces deux journalistes appartiennent au cabinet noir de l'Elysée supposé nuire à la droite en général et Sarkozy en particulier. Bon je caricature. Mais là ça serait plutôt l'arroseur arrosé. A combien déjà la cote de Normal 1er le vertueux ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Mar 11 Nov 2014 - 13:29

    ARTICLE INTERESSANT !


    Fillon – Hollande : même combat ?



    Hier je publiais un article, qui malgré pas mal d’étonnement et de réserve, accréditait l’idée de la culpabilité de François Fillon dans l’affaire Jouyet-Fillon. Cet article a suscité plusieurs commentaires me reprochant cette position, ce qui m’a fait douter toute la journée.

    Mais ce soir, après avoir regardé « C dans l’air » et écouté notamment le journaliste du JDD, Laurent Valdinguié, j’ai ravalé tous mes doutes et je persiste dans ma conviction que François Fillon a bel et bien demandé à Jean-Pierre Jouyet de faire accélérer une des enquêtes sur Nicolas Sarkozy. Je m’en explique.

    collusion-fillon-hollande

    A mon sens, il est difficile de continuer à nourrir un doute quand on analyse le calendrier précis de cette affaire, très bien décrit par Laurent Valdinguié. Vous retrouverez toutes ces informations dans cet article du JDD.

    Voici ce calendrier précis :

      En novembre 2013, l’UMP fait un chèque de 516.615 € au fisc pour régler les pénalités pour dépassement des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy.

       Le 13 novembre, le patron du juridique de Bercy, interrogé par ses services sur la légalité du règlement par l’UMP de ces pénalités infligées au candidat Sarkozy, conclut : « Dans aucune des branches du droit auxquelles renvoie ce dossier, on ne trouve donc d’obstacle à ce que les sommes avancées par l’UMP tiennent lieu de règlement définitif des créances de l’État« . L’affaire semble close.

       Le 10 juin 2014, un triumvirat composé de Fillon, Juppé et Raffarin prend la tête de l’UMP.

       A partir de ce moment, François Fillon montre une certaine obsession à dénoncer le règlement de ces pénalités par l’UMP. Il ne parvient pas à convaincre ni Raffarin, qui veut la paix au sein de l’UMP, ni surtout Juppé à qui Nicolas Sarkozy a opportunément rappelé que dans le passé, le RPR avait fait le même chose pour lui. François Fillon met en cause l’avocat de l’UMP, qu’il juge trop proche de l’ancien président, et  demande même une contre-expertise pour tenter de démontrer l’illégalité de la transaction pourtant validée par Bercy.

      Le 24 juin a lieu le fameux déjeuner entre Jouyet et Fillon, accompagné de son ancien directeur de cabinet, Antoine Gosset-Grainville.

    A partir de cette date, le calendrier s’accélère prodigieusement !

      Le 30 juin, les commissaires aux comptes valident les comptes de l’UMP.

       Mais bizarrement, dès le lendemain, 1 juillet, ces mêmes commissaires aux comptes vont voir le parquet pour exprimer un doute sur la fameuse transaction. La volte face interroge !

       Dès le lendemain, le 2 juillet,  le parquet déclenche une enquête préliminaire pour abus de confiance. Cette réactivité exceptionnelle interroge encore plus ! Moins de 24 heures quand la même décision avait demandé trois mois pour Jérôme Cahuzac !

    Il ne s’est passé que 8 jours entre le déjeuner Jouyet-Fillon
    et le déclenchement d’une enquête ! Stupéfiant non ?

    Pour mieux comprendre l’enjeu de l’affaire Jouyet-Fillon, Laurent Valdinguié explique que toutes les affaires judiciaires autour de l’ancien président de la République sont des affaires de très longue haleine et que probablement aucune n’aboutira à une éventuelle condamnation avant la présidentielle de 2017.

    Par contre, cette affaire de règlement de pénalités par l’UMP est très simple
    et, selon le journaliste du JDD, peut aboutir à une condamnation en 3 mois !

    Ceci tend à rendre crédible les propos suivants de Fillon rapportés par Jean-Pierre Jouyet et le pressant d’accélérer le cours de la Justice :

       « Fillon m’a dit, texto : “Jean-Pierre, c’est de l’abus de bien social. C’est une faute personnelle. Il n’y avait rien à demander à l’UMP, de payer tout ça.” (…) Et puis il me dit : “Mais Jean-Pierre, t’as bien conscience que si vous ne tapez pas vite, vous allez le laisser revenir ? »

    Catherine Nay, qui participait au débat, pointe l’intervention probable de François Hollande lui-même dans cette affaire. Voici sa thèse :

       On n’imagine pas Fillon, qui est un « taiseux et un introverti » aller se vanter, même auprès de ses proches, d’avoir été demander à l’Elysée de tuer plus vite son adversaire,

       Les deux journalistes du Monde sont reçus très régulièrement par François Hollande qui par ailleurs interdit à Jean-Pierre Jouyet de parler à d’autres journalistes.

       On peut donc penser que ces deux journalistes ont eu des informations venant de François Hollande. Quand l’un d’eux dit à Jouyet : « il parait même que Fillon vous a demandé d’accélérer le cours de la justice« , Jouyet lui répond : « vous êtes drôlement bien informé !«

       Il est donc crédible que François Hollande ait missionné Jean-Pierre Jouyet dans cette sinistre affaire !

    Conclusion

    Je suis désolé pour les supporters de François Fillon, parmi lesquels je me comptais, il y a un an, mais, quand on observe l’enchainement des événements depuis ce fameux déjeuner du 24 juin, une conclusion semble s’imposer :
    il y a présomption de collusion entre Fillon et Hollande pour mettre fin à la montée en puissance de Nicolas Sarkozy.

    Je souhaite me tromper et j’espère que les suites données à cette affaire disculperont François Fillon. Par ailleurs, si la guerre à droite est relancée, le pouvoir socialiste est paradoxalement encore plus atteint que la droite :
    Une suspicion légitime est jetée sur François Hollande quant à ses pratiques de manipulation de la Justice.

    Voir cet article d’Eric Martin qui rapporte quelques confidences des deux journalistes du Monde : « Et si la sortie du livre « Sarko s’est tuer » entraînait au final la démission de Hollande ? » http://www.ndf.fr/nos-breves/10-11-2014/et-si-la-sortie-du-livre-sarko-sest-tuer-entrainait-au-final-la-demission-de-hollande?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29

    Pour information, la teneur de l’enregistrement est confirmée par un journaliste de BFMTV, Jérémy Brossard, qui assure l’avoir écouté :



    Voir aussi cet article du Point « Ce que contiennent les enregistrements du Monde »
    -20141111]http://www.lepoint.fr/politique/affaire-jouyet-fillon-l-afp-revele-les-enregistrements-du-monde-10-11-2014-1880071_20.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20141111

    Une certitude demeure !

    En corollaire à tout cela, nous avons la confirmation éclatante de la présence d’un cabinet noir à l’Elysée et de la réalité de la main mise de Hollande sur la Justice par Taubira interposée puisque Jean-Pierre Jouyet ne dit pas avoir éconduit son visiteur en l’assurant que, dans la République « exemplaire » de François Hollande, la Justice était indépendante …

    Affaire Jouyet 851801111114
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Mar 11 Nov 2014 - 13:43

    aurore06 a écrit:ARTICLE INTERESSANT !


    Fillon – Hollande : même combat ?



    Hier je publiais un article, qui malgré pas mal d’étonnement et de réserve, accréditait l’idée de la culpabilité de François Fillon dans l’affaire Jouyet-Fillon. Cet article a suscité plusieurs commentaires me reprochant cette position, ce qui m’a fait douter toute la journée.

    Mais ce soir, après avoir regardé « C dans l’air » et écouté notamment le journaliste du JDD, Laurent Valdinguié, j’ai ravalé tous mes doutes et je persiste dans ma conviction que François Fillon a bel et bien demandé à Jean-Pierre Jouyet de faire accélérer une des enquêtes sur Nicolas Sarkozy. Je m’en explique.

    collusion-fillon-hollande

    A mon sens, il est difficile de continuer à nourrir un doute quand on analyse le calendrier précis de cette affaire, très bien décrit par Laurent Valdinguié. Vous retrouverez toutes ces informations dans cet article du JDD.

    Voici ce calendrier précis :

      En novembre 2013, l’UMP fait un chèque de 516.615 € au fisc pour régler les pénalités pour dépassement des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy.

       Le 13 novembre, le patron du juridique de Bercy, interrogé par ses services sur la légalité du règlement par l’UMP de ces pénalités infligées au candidat Sarkozy, conclut : « Dans aucune des branches du droit auxquelles renvoie ce dossier, on ne trouve donc d’obstacle à ce que les sommes avancées par l’UMP tiennent lieu de règlement définitif des créances de l’État« . L’affaire semble close.

       Le 10 juin 2014, un triumvirat composé de Fillon, Juppé et Raffarin prend la tête de l’UMP.

       A partir de ce moment, François Fillon montre une certaine obsession à dénoncer le règlement de ces pénalités par l’UMP. Il ne parvient pas à convaincre ni Raffarin, qui veut la paix au sein de l’UMP, ni surtout Juppé à qui Nicolas Sarkozy a opportunément rappelé que dans le passé, le RPR avait fait le même chose pour lui. François Fillon met en cause l’avocat de l’UMP, qu’il juge trop proche de l’ancien président, et  demande même une contre-expertise pour tenter de démontrer l’illégalité de la transaction pourtant validée par Bercy.

      Le 24 juin a lieu le fameux déjeuner entre Jouyet et Fillon, accompagné de son ancien directeur de cabinet, Antoine Gosset-Grainville.

    A partir de cette date, le calendrier s’accélère prodigieusement !

      Le 30 juin, les commissaires aux comptes valident les comptes de l’UMP.

       Mais bizarrement, dès le lendemain, 1 juillet, ces mêmes commissaires aux comptes vont voir le parquet pour exprimer un doute sur la fameuse transaction. La volte face interroge !

       Dès le lendemain, le 2 juillet,  le parquet déclenche une enquête préliminaire pour abus de confiance. Cette réactivité exceptionnelle interroge encore plus ! Moins de 24 heures quand la même décision avait demandé trois mois pour Jérôme Cahuzac !

    Il ne s’est passé que 8 jours entre le déjeuner Jouyet-Fillon
    et le déclenchement d’une enquête ! Stupéfiant non ?

    Pour mieux comprendre l’enjeu de l’affaire Jouyet-Fillon, Laurent Valdinguié explique que toutes les affaires judiciaires autour de l’ancien président de la République sont des affaires de très longue haleine et que probablement aucune n’aboutira à une éventuelle condamnation avant la présidentielle de 2017.

    Par contre, cette affaire de règlement de pénalités par l’UMP est très simple
    et, selon le journaliste du JDD, peut aboutir à une condamnation en 3 mois !

    Ceci tend à rendre crédible les propos suivants de Fillon rapportés par Jean-Pierre Jouyet et le pressant d’accélérer le cours de la Justice :

       « Fillon m’a dit, texto : “Jean-Pierre, c’est de l’abus de bien social. C’est une faute personnelle. Il n’y avait rien à demander à l’UMP, de payer tout ça.” (…) Et puis il me dit : “Mais Jean-Pierre, t’as bien conscience que si vous ne tapez pas vite, vous allez le laisser revenir ? »

    Catherine Nay, qui participait au débat, pointe l’intervention probable de François Hollande lui-même dans cette affaire. Voici sa thèse :

       On n’imagine pas Fillon, qui est un « taiseux et un introverti » aller se vanter, même auprès de ses proches, d’avoir été demander à l’Elysée de tuer plus vite son adversaire,

       Les deux journalistes du Monde sont reçus très régulièrement par François Hollande qui par ailleurs interdit à Jean-Pierre Jouyet de parler à d’autres journalistes.

       On peut donc penser que ces deux journalistes ont eu des informations venant de François Hollande. Quand l’un d’eux dit à Jouyet : « il parait même que Fillon vous a demandé d’accélérer le cours de la justice« , Jouyet lui répond : « vous êtes drôlement bien informé !«

       Il est donc crédible que François Hollande ait missionné Jean-Pierre Jouyet dans cette sinistre affaire !

    Conclusion

    Je suis désolé pour les supporters de François Fillon, parmi lesquels je me comptais, il y a un an, mais, quand on observe l’enchainement des événements depuis ce fameux déjeuner du 24 juin, une conclusion semble s’imposer :
    il y a présomption de collusion entre Fillon et Hollande pour mettre fin à la montée en puissance de Nicolas Sarkozy.

    Je souhaite me tromper et j’espère que les suites données à cette affaire disculperont François Fillon. Par ailleurs, si la guerre à droite est relancée, le pouvoir socialiste est paradoxalement encore plus atteint que la droite :
    Une suspicion légitime est jetée sur François Hollande quant à ses pratiques de manipulation de la Justice.

    Voir cet article d’Eric Martin qui rapporte quelques confidences des deux journalistes du Monde : « Et si la sortie du livre « Sarko s’est tuer » entraînait au final la démission de Hollande ? » http://www.ndf.fr/nos-breves/10-11-2014/et-si-la-sortie-du-livre-sarko-sest-tuer-entrainait-au-final-la-demission-de-hollande?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29

    Pour information, la teneur de l’enregistrement est confirmée par un journaliste de BFMTV, Jérémy Brossard, qui assure l’avoir écouté :



    Voir aussi cet article du Point « Ce que contiennent les enregistrements du Monde »
    -20141111]http://www.lepoint.fr/politique/affaire-jouyet-fillon-l-afp-revele-les-enregistrements-du-monde-10-11-2014-1880071_20.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Matinale]-20141111

    Affaire Jouyet 851801111114
    La question que je me pose, c'est l'intérêt de précipiter cette affaire de règlement qui, si elle aboutit à une condamnation et contrairement aux autres affaires, ne jouera, à mon avis, aucun rôle dans la présidentielle de 2017.
    Au pire, Sarko sera obligé de rembourser les sommes versées par l'UMP et quoi ? Ça n'est pas ça qui va arrêter les électeurs. Et si, puisque Bercy n'a rien trouvé d'illégal dans le versement de cette somme par l'UMP, l'affaire peut aboutir à un non-lieu et Sarko en sortira renforcé.
    Alors je n'exclue pas que Fillon soit intervenu auprès de Jouyet, mais l'intérêt ne parait faible comparé au risque encouru. Et puis on sait maintenant  que c'est Jouyet qui est à l'origine de cette rencontre, pas Fillon.
    Donc, cette affaire me semble louche et je crois Hollande tout à fait capable de ce genre de magouille.

    PS: je précise que je ne supporte ni Fillon, ni Sarkozy.  rire
    LV426
    LV426

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 6706
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par LV426 le Mar 11 Nov 2014 - 14:05

    Azhalee a écrit:
    La question que je me pose, c'est l'intérêt de précipiter cette affaire de règlement qui, si elle aboutit à une condamnation et contrairement aux autres affaires, ne jouera, à mon avis, aucun rôle dans la présidentielle de 2017.
    Au pire, Sarko sera obligé de rembourser les sommes versées par l'UMP et quoi ? Ça n'est pas ça qui va arrêter les électeurs. Et si, puisque Bercy n'a rien trouvé d'illégal dans le versement de cette somme par l'UMP, l'affaire peut aboutir à un non-lieu et Sarko en sortira renforcé.
    Alors je n'exclue pas que Fillon soit intervenu auprès de Jouyet, mais l'intérêt ne parait faible comparé au risque encouru. Et puis on sait maintenant  que c'est Jouyet qui est à l'origine de cette rencontre, pas Fillon.
    Donc, cette affaire me semble louche et je crois Hollande tout à fait capable de ce genre de magouille.

    PS: je précise que je ne supporte ni Fillon, ni Sarkozy.  rire

    Que veux-tu dire exactement ?
    Que Jouyet aurait donné cet interview aux deux journalistes en service commandé ? Que ce qu'il leur a dit aurait été dicté par Hollande dans le but de mouiller Fillon ?

    Dans ce cas, pourquoi Hollande ferait-il dire à Jouyet que ce sont uniquement des obstacles matériels ("plus vite, on ne peut pas") et non éthiques (l'exécutif ne doit pas intervenir dans le judiciaire), qui l'empêchent d'accéder à la demande de Fillon ?
    Magouiller pour se saborder ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Mar 11 Nov 2014 - 14:19

    Azhalee a écrit:
    La question que je me pose, c'est l'intérêt de précipiter cette affaire de règlement qui, si elle aboutit à une condamnation et contrairement aux autres affaires, ne jouera, à mon avis, aucun rôle dans la présidentielle de 2017.
    Au pire, Sarko sera obligé de rembourser les sommes versées par l'UMP et quoi ? Ça n'est pas ça qui va arrêter les électeurs. Et si, puisque Bercy n'a rien trouvé d'illégal dans le versement de cette somme par l'UMP, l'affaire peut aboutir à un non-lieu et Sarko en sortira renforcé.
    Alors je n'exclue pas que Fillon soit intervenu auprès de Jouyet, mais l'intérêt ne parait faible comparé au risque encouru. Et puis on sait maintenant  que c'est Jouyet qui est à l'origine de cette rencontre, pas Fillon.
    Donc, cette affaire me semble louche et je crois Hollande tout à fait capable de ce genre de magouille.

    PS: je précise que je ne supporte ni Fillon, ni Sarkozy.  rire

    Que Fillon ait formulé cette demande ou pas n’est pas la question.


    Non, la question c’est que si l’Elysée et Jouyet confirment bien la demande de Fillon,  ils apportent alors de toute évidence, eux-mêmes la preuve, qu’il existe bien actuellement une instrumentalisation de la Justice au plus haut sommet de l’Etat.

    Car imaginer un tel stratagème, c’est admettre que Fillon ne pouvait que connaître l’existence d’un cabinet noir à l’Elysée pour imaginer qu’il puisse promulguer une telle demande.

    Ainsi, le plus surprenant, c’est qu’effectivement, il se trouve que le parquet de Paris n’a pas attendu le 3 juillet, soit moins de 10 jours après ce fameux déjeuner du 24 juin,  pour ouvrir une enquête préliminaire sur le paiement par le parti des pénalités imposées à l’ex-chef de l’Etat.

    Alors l’Elysée, en supposant l’existence de ce complot, a-t-il cherché un alibi au travers de Fillon, afin d’opérer sombrement dans l’accélération des procédures judiciaires contre Sarkozy ?

    Non, la question n’est véritablement pas de savoir si Fillon a demandé à l’Elysée d’intervenir auprès de la Justice, la question, ou plutôt les deux questions qui se posent sont :

       L’Elysée a-t-il inventé de toute pièce un complot pour tenter à nouveau de nuire à ses opposants politiques ?

       Ou a-t-il organisé l’instrumentalisation de la Justice en tentant de faire porter la requête sur un dirigeant de l’opposition, qui, en fin de compte, ne change rien sur le fond ?

    Finalement ce bouquin, qui prête à un dirigeant de droite des intentions très opaques à l’encontre d’autres opposants de droite…. cela ne vous rappelle pas cette fameuse affaire CATON dans laquelle (tiens, comme par hasard !) un certain Hollande se faisait passer pour un dirigeant de droite en 1983… pour nuire à la droite ?



    Fou Bon enfin de compte on va dire que se fut "un dîner de cons" .. Je sors Girl flag

    ou alors une affaire montée par Hollande et les journalistes, Jouyet a servi d'intermédiaire, qui a piégé Fillon Zinzin Fou Affaire Jouyet 2541696796
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Mar 11 Nov 2014 - 14:31

    LV426 a écrit:

    Que veux-tu dire exactement ?
    Que Jouyet aurait donné cet interview aux deux journalistes en service commandé ? Que ce qu'il leur a dit aurait été dicté par Hollande dans le but de mouiller Fillon ?

    Dans ce cas, pourquoi Hollande ferait-il dire à Jouyet que ce sont uniquement des obstacles matériels ("plus vite, on ne peut pas") et non éthiques (l'exécutif ne doit pas intervenir dans le judiciaire), qui l'empêchent d'accéder à la demande de Fillon ?
    Magouiller pour se saborder ?
    Le sabordage est la conséquence imprévue pas le but recherché.

    Oui, je n'exclue pas que Hollande soit derrière ça. Je n'affirme pas. 
    Pour mémoire, fait une recherche sur l'affaire Caton dans laquelle Hollande est mouillé et tu verras qu'on retrouve le même schéma qui consiste à mouiller la droite. https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=affaire+Caton+Hollande

    Torpiller Fillon et semer la zizanie dans l'UMP.
    Je trouve suspect l'intervention quasi immédiate de Bartelone et les propos qu'il a tenus, accusant Sarlozy de tous les mots, son insistance à affirmer qu'il n'y avait pas de Paul Bismuth à l'Elysée (expression répétée plusieurs fois), que cette affaire démontrerait que l'Elysée n'influence pas la justice alors que, justement, cette dernière s'est mêlée de l'affaire.  Fou

    Je crois possible que l'Elysée ait organisé cette rencontre entre Fillon et Jouyet pour mouiller Fillon, sachant que la justice allait s'occuper de cette histoire.
    Ces types là sont tellement tordus que je les en crois capables. Hollande est obsédé par Sarkozy et il fait sont possible pour lui nuire. Mais comme ils ne sont pas doués, ils se prennent les pieds dans le tapis...
    .
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Mar 11 Nov 2014 - 14:34

    aurore06 a écrit:

    Que Fillon ait formulé cette demande ou pas n’est pas la question.


    Non, la question c’est que si l’Elysée et Jouyet confirment bien la demande de Fillon,  ils apportent alors de toute évidence, eux-mêmes la preuve, qu’il existe bien actuellement une instrumentalisation de la Justice au plus haut sommet de l’Etat.

    Car imaginer un tel stratagème, c’est admettre que Fillon ne pouvait que connaître l’existence d’un cabinet noir à l’Elysée pour imaginer qu’il puisse promulguer une telle demande.

    Ainsi, le plus surprenant, c’est qu’effectivement, il se trouve que le parquet de Paris n’a pas attendu le 3 juillet, soit moins de 10 jours après ce fameux déjeuner du 24 juin,  pour ouvrir une enquête préliminaire sur le paiement par le parti des pénalités imposées à l’ex-chef de l’Etat.

    Alors l’Elysée, en supposant l’existence de ce complot, a-t-il cherché un alibi au travers de Fillon, afin d’opérer sombrement dans l’accélération des procédures judiciaires contre Sarkozy ?

    Non, la question n’est véritablement pas de savoir si Fillon a demandé à l’Elysée d’intervenir auprès de la Justice, la question, ou plutôt les deux questions qui se posent sont :

       L’Elysée a-t-il inventé de toute pièce un complot pour tenter à nouveau de nuire à ses opposants politiques ?

       Ou a-t-il organisé l’instrumentalisation de la Justice en tentant de faire porter la requête sur un dirigeant de l’opposition, qui, en fin de compte, ne change rien sur le fond ?

    Finalement ce bouquin, qui prête à un dirigeant de droite des intentions très opaques à l’encontre d’autres opposants de droite…. cela ne vous rappelle pas cette fameuse affaire CATON dans laquelle (tiens, comme par hasard !) un certain Hollande se faisait passer pour un dirigeant de droite en 1983… pour nuire à la droite ?



    Fou Bon enfin de compte on va dire que se fut "un dîner de cons" .. Je sors Girl flag

    ou alors une affaire montée par Hollande et les journalistes, Jouyet a servi d'intermédiaire, qui a piégé Fillon Zinzin Fou Affaire Jouyet 2541696796
    L'affaire Caton. 
    Tu as publié ce message pendant que j'écrivais le mien.  rire rire rire
    En effet, que Fillon ait formulé la demande n'est pas la question. Qu'il l'ait fait ou pas, la justice s'en est mêlé ce qui démontre que quelqu'un en haut lieu est intervenu.
    LV426
    LV426

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 6706
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par LV426 le Mar 11 Nov 2014 - 15:13

    Azhalee a écrit:
    Le sabordage est la conséquence imprévue pas le but recherché.

    Oui, je n'exclue pas que Hollande soit derrière ça. Je n'affirme pas. 
    Pour mémoire, fait une recherche sur l'affaire Caton dans laquelle Hollande est mouillé et tu verras qu'on retrouve le même schéma qui consiste à mouiller la droite. https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=affaire+Caton+Hollande

    Torpiller Fillon et semer la zizanie dans l'UMP.
    Je trouve suspect l'intervention quasi immédiate de Bartelone et les propos qu'il a tenus, accusant Sarlozy de tous les mots, son insistance à affirmer qu'il n'y avait pas de Paul Bismuth à l'Elysée (expression répétée plusieurs fois), que cette affaire démontrerait que l'Elysée n'influence pas la justice alors que, justement, cette dernière s'est mêlée de l'affaire.  Fou

    Je crois possible que l'Elysée ait organisé cette rencontre entre Fillon et Jouyet pour mouiller Fillon, sachant que la justice allait s'occuper de cette histoire.
    Ces types là sont tellement tordus que je les en crois capables. Hollande est obsédé par Sarkozy et il fait sont possible pour lui nuire. Mais comme ils ne sont pas doués, ils se prennent les pieds dans le tapis...
    .

    Non. La conséquence ne peut pas être imprévue, ce n'est pas possible.
    Il me semble l'avoir démontré dans mon post précédent.
    Je vais essayer de recommencer autrement.

    Si les réponses de Jouyet étaient manipulées par Hollande alors Hollande lui ferait dire ce qui servirait son image, c'est-à-dire :  "Quand je lui ai soumis la requête de M. Fillon, le président m'a répondu qu'il n'était jamais intervenu dans le judiciaire et qu'il n'allait pas commencer maintenant".

    Au lieu de ça, il lui fait dire, en substance "Je trouve tout naturel n'intervenir dans le judiciaire. Je l'ai fait et je continue à le faire mais, là, je suis aux taquets, je ne peux pas faire davantage" ("ça va finir par se voir", par exemple).

    Comment imaginer  une seconde que c'est cette image de lui-même qu'il voudrait voir diffuser dans le public par l'intermédiaire des journalistes ?

    Si la réponse à transmettre à Fillon a vraiment été "Plus vite, on ne peut pas" alors c'eût été achever de se discréditer que de la laisser rapporter telle quelle par Jouyet aux  journalistes. Hollande ne pouvait pas l'ignorer.

    Si vraiment Jouyet a rapporté cette phrase telle quelle aux journalistes, alors il ne peut s'agir que d'une trahison de sa part, par malveillance ou par (énorme) maladresse.





    Dernière édition par LV426 le Mar 11 Nov 2014 - 15:19, édité 2 fois
    Ymar
    Ymar

    Affaire Jouyet Default6

    Messages : 12642
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 68
    Localisation : A l'Ouest

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Ymar le Mar 11 Nov 2014 - 15:16

    Vu les doutes et autres suppositions ainsi que l'implication de nos chers politiques je vais donc attendre
    la parution dans la presse spécialisée, France Dimanche et Ici Paris Souris peur
    avatar
    Invité
    Invité

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Invité le Mar 11 Nov 2014 - 15:25

    LV426 a écrit:

    Non. La conséquence ne peut pas être imprévue, ce n'est pas possible.
    Il me semble l'avoir démontré dans mon post précédent.
    Je vais essayer de recommencer autrement.

    Si les réponses de Jouyet étaient manipulées par Hollande alors Hollande lui ferait dire ce qui servirait son image, c'est-à-dire :  "Quand je lui ai soumis la requête de M. Fillon, le président m'a répondu qu'il n'était jamais intervenu dans le judiciaire et qu'il n'allait pas commencer maintenant".

    Au lieu de ça, il lui fait dire, en substance "Je trouve tout naturel n'intervenir dans le judiciaire. Je l'ai fait et je continue à le faire mais, là, je suis aux taquets, je ne peux pas faire davantage" ("ça va finir par se voir", par exemple).

    Comment imaginer  une seconde que c'est cette image de lui-même qu'il voudrait voir diffuser dans le public par l'intermédiaire des journalistes ?

    Si la réponse à transmettre à Fillon a vraiment été "Plus vite, on ne peut pas" alors c'eût été achever de se discréditer que de la laisser rapporter telle quelle par Jouyet aux  journalistes. Hollande ne pouvait pas l'ignorer.

    Si vraiment Jouyet a rapporté cette phrase telle quelle aux journalistes, alors il ne peut s'agir que d'une trahison de sa part, par malveillance ou par (énorme) maladresse.



    C'est marrant parce que c'est la phrase utilisée par Bartelone. Pas de Paul Bismuth à l'Elysée.
    Tu avoueras qu'ils ne sont pas nets. 
    Tu as cette capacité, que j'ai perdu depuis longtemps, de les croire de bonne foi et incapable du pire.

    La maladresse avec Jouyet, c'est possible. C'est même un spécialiste.  rire rire rire

    Contenu sponsorisé

    Affaire Jouyet Empty Re: Affaire Jouyet

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Sep 2020 - 7:24