Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

Le Deal du moment : -29%
Jeu d’ambiance Dobble
Voir le deal
7.12 €
Le deal à ne pas rater :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
196.29 €
Voir le deal

    Banalisation du mal

    LV426
    LV426

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 6533
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par LV426 le Sam 27 Mai 2017 - 11:37

    The Rat Pack a écrit:

    Bien-pensant de gôche:
    - Mais voyons...! Tous les musulmans ne sont pas terroristes...!!!

    Personne normalement constituée intellectuellement:
    - Non, mais tous les terroristes sont musulmans...


    Tous les terroristes sont musulmans
    Tous les musulmans ne sont pas terroristes.

    Pas besoin de deux personnes pour énoncer ces deux faits. 
    Ni de leur attribuer à chacune un "profil" différent.
    Une seule personne, "normalement constituée intellectuellement", peut dire l'un et l'autre.

    Quand il a plu, le sol est toujours mouillé
    Oui, mais un sol mouillé n'indique pas nécessairement qu'il a plu.

    Pareil.  Very Happy

    The Rat Pack a écrit:
    "L'islam, c'est l'islamisme au repos; l'islamisme, c'est l'islam en action"
    Un aphorisme....
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Flavius le Sam 27 Mai 2017 - 12:45

    beced a écrit:

    Banalisation du mal - Page 3 3966895391
    L'émission "Répliques" d'aujourd'hui (sur France-Culture) dont le titre était "La guerre civile aura-t-elle lieu ?" évoquait entre autres ce sujet.
    L'émission peut-être réécoutée...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Zut, c'est la première fois que je rate cette émission et il faut que ce soit un thème particulièrement intéressant. J'ai privilégié la salle de sport à la culture. Je vais donc la suivre en podcast. 

    Mais qu'attendent donc les autorités pour donner l'ordre aux militaires de tirer lorsqu'ils sont attaqués ? Aux USA, il y aurait déjà deux connards de fumés ! On est en train de céder notre culture, au sens le plus large, pour un libéralisme, au sens le plus large et hasardeux du terme. Nous vendrons notre âme au titre du libre échange tout azimut ! Les philosophes les plus lucides en sont conscients...
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Flavius le Sam 27 Mai 2017 - 12:55

    LV426 a écrit:


    Tous les terroristes sont musulmans
    Tous les musulmans ne sont pas terroristes.

    Pas besoin de deux personnes pour énoncer ces deux faits. 
    Ni de leur attribuer à chacune un "profil" différent.
    Une seule personne, "normalement constituée intellectuellement", peut dire l'un et l'autre.

    Quand il a plu, le sol est toujours mouillé
    Oui, mais un sol mouillé n'indique pas nécessairement qu'il a plu.

    Pareil.  Very Happy


    Un aphorisme....
    C'est en tout cas ce que veulent nous faire croire tous les radicaux et les terroristes. Je pense pour ma part, et si je me réfère à l'histoire, que les plus modérés sont toujours balayés par les plus radicaux. Il faut absolument que les musulmans qui estiment que leur confession est compatible avec la république et ses valeurs, fassent preuve eux aussi d'un peu plus de radicalisme dans leur expression pour à opposer aux assassins terroristes. Cela aurait quand même plus de gueule qu'une certaine modération voire une trop grande réserve dans leur discours. Ce sont les terroristes qu'il faut marginaliser et stigmatiser...pas l'inverse. Le cas échéant nous risquons d'aller dans le sens des daesh and co : unir dans un même camp la nation arabe. Et dans ce cas, grâce à notre immigration débridée depuis 40 ans et la démographie d'une cinquième colonne potentielle, nous disparaîtrons corps et âme.


    Dernière édition par Flavius le Sam 27 Mai 2017 - 19:11, édité 1 fois
    The Rat Pack
    The Rat Pack

    Banalisation du mal - Page 3 Default5

    Messages : 151
    Date d'inscription : 18/12/2013

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par The Rat Pack le Sam 27 Mai 2017 - 13:17

    LV426 a écrit:


    Tous les terroristes sont musulmans
    Tous les musulmans ne sont pas terroristes.

    Pas besoin de deux personnes pour énoncer ces deux faits. 
    Ni de leur attribuer à chacune un "profil" différent.
    Une seule personne, "normalement constituée intellectuellement", peut dire l'un et l'autre.

    Quand il a plu, le sol est toujours mouillé
    Oui, mais un sol mouillé n'indique pas nécessairement qu'il a plu.

    Pareil.  Very Happy

    Vous aurez beau décortiquer ces deux phrases dans tous les sens, leur trouver des correspondances, essayer de les banaliser, de les affadir, il n'en demeure pas moins une vérité première, même si elle vous dérange:

    TOUS LES TERRORISTES SONT MUSULMANS...!
    avatar
    Invité
    Invité

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Invité le Sam 27 Mai 2017 - 13:42

    Flavius a écrit:
    C'est en tout cas ce que veulent nous faire croire tous les radicaux et les terrorisme. Je pense pour ma part, et si je me réfère à l'histoire, que les plus modérés sont toujours balayés par les plus radicaux. Il faut absolument que les musulmans qui estiment que leur confession est compatible avec la république et ses valeurs, fassent preuve eux aussi d'un peu plus de radicalisme dans leur expression pour d'opposer aux assassins terroristes. Cela aurait quand même plus de gueule qu'une certaine modération voire réserve dans leur discours. Ce sont les terroristes qu'il faut marginaliser et stigmatiser...pas l'inverse. Le cas échéant nous risquons d'aller dans le sens des daesh and co : unir dans un même camp la nation arabe. Et dans ce cas, grâce à notre immigration débridée depuis 40 ans et la démographie d'une cinquième colonne potentielle, nous disparaîtrons corps et âme.
    Banalisation du mal - Page 3 3966895391 Banalisation du mal - Page 3 3966895391 Banalisation du mal - Page 3 3966895391
    LV426
    LV426

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 6533
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par LV426 le Sam 27 Mai 2017 - 16:22

    The Rat Pack a écrit:

    Vous aurez beau décortiquer ces deux phrases dans tous les sens, leur trouver des correspondances, essayer de les banaliser, de les affadir, il n'en demeure pas moins une vérité première, même si elle vous dérange:

    TOUS LES TERRORISTES SONT MUSULMANS...!
    C'est exact.
    C'est même un fait.
    C'est d'ailleurs ainsi que je l'ai qualifié.
    Les deux phrases décrivent des faits indiscutables.

    Qu'est-ce qui est faux dans ce que j'ai écrit ?
    Cela me semble plus utile de le pointer que de gloser sur mes intentions supposées où sur l'endroit d'où je serais censé parler. (essayer de banaliser... décortiquer... vous dérange...)


    Dernière édition par LV426 le Sam 27 Mai 2017 - 16:40, édité 1 fois
    cristaline
    cristaline

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 13501
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par cristaline le Sam 27 Mai 2017 - 16:39

    jacot3 a écrit:
    je suppose que les occidentaux sont aussi responsables de la mort de 28 chrétiens coptes aujourd'hui en Egypte ?
    Ce Corbyn est vraiment le roi des khons et l'aveuglement de certains occidentaux coutera très cher !


    Je dirais même "COÛTE" déjà très cher !! Le futur n'est plus d'actualité....
    avatar
    beced

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 26890
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par beced le Sam 27 Mai 2017 - 18:43

    ...Portland Police say two people are dead following a stabbing attack on a MAX train Friday afternoon.

    The attack occurred at the Hollywood Transit Center. Police Sgt. Pete Simpson said a white male as Jeremy Joseph Christian, 35, of North Portland, on the train had insulted several people. Witnesses say some of his remarks were directed at two women on the train who appeared to be Muslim.

    “The suspect was on the MAX train yelling various remarks that would best be characterized as hate speech toward a variety of ethnicities and religions,” Simpson wrote in a press release......

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Jeremy Joseph Christian, 35 ans , de  North Portland proférant des discours haineux (anti-islam) à l'encontre de deux femmes d'apparence musulmane aurait poignardé trois personnes voulant s'opposer dans un train aux États-Unis dans l'Oregon. Deux personnes ont été tuées, une autre blessée.
    L’homme proférait des insultes islamophobes envers les deux femmes dont l’une au moins, portait le voile selon la presse locale. Des propos comme « musulmans criminels », « sortez du train, sortez de notre pays car vous ne payez pas d’impôts ici ».
     Le suspect a également reçu un traitement médical... Shocked
    Le suspect était déjà connu pour des propos racistes et de salut nazi lors de manifs.  
    ....
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Flavius le Sam 27 Mai 2017 - 19:13

    Azalee a écrit:
    Banalisation du mal - Page 3 3966895391 Banalisation du mal - Page 3 3966895391 Banalisation du mal - Page 3 3966895391
    J'ai corrigé mon texte pour qu'il soit un peu plus compréhensif. Dans ma précipitation, j'avais avalé quelques mots.
    Ara
    Ara

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 5989
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Ara le Dim 28 Mai 2017 - 16:00

    stirnersept7 a écrit:Banalisation du mal - Page 3 Mini_123492ANGOLAS

    Ils vont allumer des bougies
    Ils vont éteindre la Tour Eiffel ( sans doute qu'ils n'ont pas le drapeaux anglais en stock lumineux)
    Il vont mettre des fleurs

    ( depuis l'invasion musulmane , j'aurais du me mettre marchand de bougies ou fleuriste)


    En Pologne ou en Hongrie, des pays de l'Europe , aucun problème.
    Evidemment.

    En France, en Angleterre, on accueille.
    On nous fout des bombes et nous tendons la joue gauche.

    En Angola, ils ont compris trés vite.
    Ils dynamisent les mosquées.
    Et que les muzz retournent chez eux.

    Banalisation du mal - Page 3 470878652
    Ara
    Ara

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 5989
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 20

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Ara le Dim 28 Mai 2017 - 16:02

    stirnersept7 a écrit:Toujours le même discours.
    Sauf que cette fois-ci il y a comme un ras le bol.

    Juliette Méadel, l'ancienne secrétaire d'état aux victimes et candidate aux législative 2017 en Seine et Marne écrit
    " ils n'auront pas notre haine, ni à Paris, ni à Nice, ni à Manchester "

    Il lui a été répondu , de façon plus ou moins aimable
    " fermez votre grande g.......,Ces chiens  auront ma haine et vous mon mépris "
    " les tueurs ont ma haine et les bisounours mon mépris "
    quand d'autres traduisent par 
    " tuez-nous, écrasez nos enfants , nous mourrons heureux dans les bienfaits du vivre ensemble "
    "marre des bisounours gavés au padamalgame "

    "ils auront quoi alors ?"
    " s'ils n'ont pas votre haine , ils ont votre complicité passive.Je préfère être haineux qu'assassin."

    et il y en a des centaines comme ça.

    Je pense qu'il y a un vrai ras le bol de ces phrases.
    Banalisation du mal - Page 3 1635331732
    Ras le bol est un mot doux pour dire mon sentiment.
    LV426
    LV426

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 6533
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par LV426 le Lun 29 Mai 2017 - 10:46

    Elle est paradoxale, cette phrase "vous n'aurez pas notre haine".
    Comme si la haine était un sentiment que l'on décidait ou non de ressentir.

    Mais peu importe la haine ou le défaut de haine.
    Peu importe l'indignation (en référence au premier post de ce fil) ou le défaut d'indignation.
    Entre parenthèses, il me semble qu'il faut faire le distinguo entre l'indignation ressentie et l'indignation exprimée, qui ne se recouvrent pas nécessairement.

    L'indignation réunit au moins trois sentiments : douleur, colère et....surprise.
    Si le dernier manque à l'appel, il est naturel qu'elle aille en s'affaiblissant.
    Les deux autres restent...ou pas.

    Mais ce qui reste avant tout, et qui croît, et c'est le plus important parce que le plus concrètement productif, c'est la détermination.
    avatar
    beced

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 26890
    Date d'inscription : 31/12/2013

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par beced le Lun 29 Mai 2017 - 11:56

    LV426 a écrit:Elle est paradoxale, cette phrase "vous n'aurez pas notre haine".
    Comme si la haine était un sentiment que l'on décidait ou non de ressentir.

    Mais peu importe la haine ou le défaut de haine.
    Peu importe l'indignation (en référence au premier post de ce fil) ou le défaut d'indignation.
    Entre parenthèses, il me semble qu'il faut faire le distinguo entre l'indignation ressentie et l'indignation exprimée, qui ne se recouvrent pas nécessairement.

    L'indignation réunit au moins trois sentiments : douleur, colère et....surprise.
    Si le dernier manque à l'appel, il est naturel qu'elle aille en s'affaiblissant.
    Les deux autres restent...ou pas.

    Mais ce qui reste avant tout, et qui croît, et c'est le plus important parce que le plus concrètement productif, c'est la détermination.
    Banalisation du mal - Page 3 298134301
    Rien à redire à ton texte.
    Cela dit la phrase "vous n'aurez pas notre haine" me semble avant tout une variante de la phrase souvent citée par Camus "un homme, ça s'empêche".
    Et donc ton analyse de la phrase ne tient pas compte de son immédiate utilité, heu, "thérapeutique": comme "il ne faut pas que ma douleur du moment, me fasse dire ou faire ce que je pourrais regretter plus tard".
    ..
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Flavius le Lun 29 Mai 2017 - 12:30

    LV426 a écrit:Elle est paradoxale, cette phrase "vous n'aurez pas notre haine".
    Comme si la haine était un sentiment que l'on décidait ou non de ressentir.

    Mais peu importe la haine ou le défaut de haine.
    Peu importe l'indignation (en référence au premier post de ce fil) ou le défaut d'indignation.
    Entre parenthèses, il me semble qu'il faut faire le distinguo entre l'indignation ressentie et l'indignation exprimée, qui ne se recouvrent pas nécessairement.

    L'indignation réunit au moins trois sentiments : douleur, colère et....surprise.
    Si le dernier manque à l'appel, il est naturel qu'elle aille en s'affaiblissant.
    Les deux autres restent...ou pas.

    Mais ce qui reste avant tout, et qui croît, et c'est le plus important parce que le plus concrètement productif, c'est la détermination.
    Ben il paraît que si on nous a donné la parole, ou l'écriture, c'était pour mieux trahir nos convictions profondes. Ça devait s'adresser aux politiciens ...?
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Flavius le Lun 29 Mai 2017 - 12:34

    beced a écrit:
    Banalisation du mal - Page 3 298134301
    Rien à redire à ton texte.
    Cela dit la phrase "vous n'aurez pas notre haine" me semble avant tout une variante de la phrase souvent citée par Camus "un homme, ça s'empêche".
    Et donc ton analyse de la phrase ne tient pas compte de son immédiate utilité, heu, "thérapeutique": comme "il ne faut pas que ma douleur du moment, me fasse dire ou faire ce que je pourrais regretter plus tard".
    ..
    La phrase de Camus : "un homme ça s'empêche", cela veut dire que pour être un homme civilisé et capable de vivre en société, alors il devait se faire violence en faisant taire ses instincts naturels. En un mot avoir un comportement policé. Bien entendu, cela ne concerne pas les idées...Et j'ai toujours préféré Camus à Sartre, justement pour cet aspect des choses...
    sherekhan
    sherekhan

    Banalisation du mal - Page 3 Default5

    Messages : 170
    Date d'inscription : 30/04/2017

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par sherekhan le Lun 29 Mai 2017 - 12:35

    stirnersept7 a écrit:Une fois de plus les chrétiens d'Egyptes.
    La mère Hidalgo va-t-elle éteindre la tour Eiffel ?
    Je pense que non, car ça va être ramadan.
    Comme ne cesse de nous le rappeler les médias. Pour Carême, rien, mais le ramadan.......

    Faut pas vexer ses amis.
    De plus les victimes sont chrétiennes, .

    Victimes selon la terminologie de gauche de 
    - détraqués
    - terroristes
    - fous
    - isolés
    - etc...
    Par contre jamais musulman, ni islam, 

    Faut pas amalgamer.
    Faut pas stigmatiser.

    Et c'est l'effet inverse qui se produit.

    De toute façpn la différence entre un musulman radical et un "modéré" - ce qui ne peut exister en islam- c'est que l'un jette des pierres plus grosses que l'autre  pour lapider .

    Banalisation du mal - Page 3 3936810008 Banalisation du mal - Page 3 3936810008 Banalisation du mal - Page 3 3936810008


    sherekhan
    sherekhan

    Banalisation du mal - Page 3 Default5

    Messages : 170
    Date d'inscription : 30/04/2017

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par sherekhan le Lun 29 Mai 2017 - 12:47

    jacot3 a écrit:
    Selon des informations du Parisien, une patrouille Sentinelle a été attaquée et caillassée ce vendredi soir, vers 20 heures, à Corbeil-Essonnes par dix jeunes cagoulés. L'attaque aurait eu lieu sur la Nationale 7.
    Il n'y aurait pas de blessés parmi les militaires. Lundi soir, au même endroit, une patrouille de police avait été visée par des jets de pavés.
    Cela peut sembler banal mais ce sont les prémices des nouveaux territoires perdus de la République et une forme pour ces jeunes de participation au terrorisme islamique !

    A Corbeil Essonnes ils n'en sont plus aux prémices, les Tarterêts étant depuis des décennies un territoire perdu de la République !
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15594
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Flavius le Lun 29 Mai 2017 - 12:50

    sherekhan a écrit:

    A Corbeil Essonnes ils n'en sont plus aux prémices, les Tarterêts étant depuis des décennies un territoire perdu de la République !
    Vivement l'avènement d'un roi pour reconquérir et redessiner la France dans son unité culturelle et de pourvoir à l'intégrité de ses territoires.
    LV426
    LV426

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 6533
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par LV426 le Lun 29 Mai 2017 - 12:57

    beced a écrit:
    Banalisation du mal - Page 3 298134301
    Rien à redire à ton texte.
    Cela dit la phrase "vous n'aurez pas notre haine" me semble avant tout une variante de la phrase souvent citée par Camus "un homme, ça s'empêche".
    Et donc ton analyse de la phrase ne tient pas compte de son immédiate utilité, heu, "thérapeutique": comme "il ne faut pas que ma douleur du moment, me fasse dire ou faire ce que je pourrais regretter plus tard".
    ..
    salut
    Possible.
    Mais, si tu as raison, il me semble alors que les gens qui la prononcent confondent le sentiment en lui-même avec les réactions qu'il déclenche.
    Je pense qu'on ne peut ni (s')interdire ni (s')imposer aucun sentiment. Ou aucune "passion", pour employer un mot plus fort et plus approprié, me semble-t-il, en l'occurrence.
    ...sauf, peut-être, en s'adonnant à un entraînement intensif avec Matthieu Ricard.  Very Happy

    En revanche, on peut, c'est vrai, les empêcher de nous dominer, de nous dicter nos actes, ou, au contraire, s'y abandonner. 

    Maintenant, on peut m'objecter que "c'est en forgeant qu'on devient forgeron" et que s'abandonner à la haine peut conduire à la renforcer et réciproquement.

    Pour ma part, je donne -- sans me prononcer sur sa pertinence -- un sens différent à cette phrase : "vous ne nous aliénerez pas, vous ne nous obligerez pas à devenir d'autres vous-mêmes".
    avatar
    Invité
    Invité

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Invité le Lun 29 Mai 2017 - 13:40

    LV426 a écrit:Elle est paradoxale, cette phrase "vous n'aurez pas notre haine".
    Comme si la haine était un sentiment que l'on décidait ou non de ressentir.

    Mais peu importe la haine ou le défaut de haine.
    Peu importe l'indignation (en référence au premier post de ce fil) ou le défaut d'indignation.
    Entre parenthèses, il me semble qu'il faut faire le distinguo entre l'indignation ressentie et l'indignation exprimée, qui ne se recouvrent pas nécessairement.

    L'indignation réunit au moins trois sentiments : douleur, colère et....surprise.
    Si le dernier manque à l'appel, il est naturel qu'elle aille en s'affaiblissant.
    Les deux autres restent...ou pas.

    Mais ce qui reste avant tout, et qui croît, et c'est le plus important parce que le plus concrètement productif, c'est la détermination.
    Tout à fait d'accord avec toi. 
    Le ressenti ne se décide pas, d'où peut-être, les réactions  que cette phrase provoquent parce que c'est du déni et une d'une certaine façon, une injonction faites aux autres de faire pareil. Encore une fois, quand j'entends ce genre de chose, je pense qu'on veut me culpabiliser.
    LV426
    LV426

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 6533
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par LV426 le Lun 29 Mai 2017 - 13:58

    Azalee a écrit:
    Tout à fait d'accord avec toi. 
    Le ressenti ne se décide pas, d'où peut-être, les réactions  que cette phrase provoquent parce que c'est du déni et une d'une certaine façon, une injonction faites aux autres de faire pareil. Encore une fois, quand j'entends ce genre de chose, je pense qu'on veut me culpabiliser.
    Moi pas.
    Pas davantage que quand quelqu'un déclare être végétarien.
    Culpabilisé, on l'est toujours plus ou moins, en toutes occasions, explicitement ou non.
    Je me demande même si le monde ne tourne pas autour de ça.
    N'oublions jamais qu'étymologiquement, Satan signifie l'accusateur.
    Ça y est, vla mes vieilles lubies qui me reprennent.
    avatar
    Invité
    Invité

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Invité le Lun 29 Mai 2017 - 14:03

    LV426 a écrit:
    Moi pas.
    Pas davantage que quand quelqu'un déclare être végétarien.
    Culpabilisé, on l'est toujours plus ou moins, en toutes occasions, explicitement ou non.
    Je me demande même si le monde ne tourne pas autour de ça.
    N'oublions jamais qu'étymologiquement, Satan signifie l'accusateur.
    Ça y est, vla mes vieilles lubies qui me reprennent.
    Il est vrai que je culpabilise pour n'importe quoi. 
    Aux USA, je finirai en prison si on me soumettait au détecteur de mensonges sur tous les crimes commis dans le monde tellement je me sens coupable de tout. 
    Shocked
    LV426
    LV426

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 6533
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 18
    Localisation : Bayeux

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par LV426 le Lun 29 Mai 2017 - 14:21

    Azalee a écrit:
    Il est vrai que je culpabilise pour n'importe quoi. 
    Aux USA, je finirai en prison si on me soumettait au détecteur de mensonges sur tous les crimes commis dans le monde tellement je me sens coupable de tout. 
    Shocked
    C'est classique et je me reconnais aussi, même si j'essaie de mettre ce sentiment à distance.
    Je suis coupable d'emblée, avant même de prononcer ou d'écrire le premier mot.
    C'est une structure qui se construit dès l'enfance.
    Perso, je préférais quand ma mère me collait des claques plutôt que quand elle me disait que je la "tuais à petit feu".  rire

    Mais je m'arrête parce que je me sens coupable de déborder du sujet.
    Moiself
    Moiself

    Banalisation du mal - Page 3 Default6

    Messages : 22569
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 102

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Moiself le Lun 29 Mai 2017 - 14:27

    Azalee a écrit:
    Il est vrai que je culpabilise pour n'importe quoi. 
    Aux USA, je finirai en prison si on me soumettait au détecteur de mensonges sur tous les crimes commis dans le monde tellement je me sens coupable de tout. 
    Shocked
    Azalée, en taule ! Sherlock Banalisation du mal - Page 3 478950966 Si on vous demande pourquoi, elle, elle le sait !
    avatar
    Invité
    Invité

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Invité le Lun 29 Mai 2017 - 14:28

    LV426 a écrit:
    C'est classique et je me reconnais aussi, même si j'essaie de mettre ce sentiment à distance.
    Je suis coupable d'emblée, avant même de prononcer ou d'écrire le premier mot.
    C'est une structure qui se construit dès l'enfance.
    Perso, je préférais quand ma mère me collait des claques plutôt que quand elle me disait que je la "tuais à petit feu".  rire

    Mais je m'arrête parce que je me sens coupable de déborder du sujet.
    Le mienne de mère disait régulièrement : "Ah s'il n'y avait pas les gosses... !".
    Je dois me sentir coupable d'exister.  Banalisation du mal - Page 3 2541696796

    Contenu sponsorisé

    Banalisation du mal - Page 3 Empty Re: Banalisation du mal

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 15 Juil 2020 - 11:54