Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 14660
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Flavius le Mar 23 Avr 2019 - 19:32

    Dernière en date des impérities d'une société qui, n'ayant plus foi dans son destin, accumule les rustines là où il faudrait changer de roue.

    Blanquer, qui pourtant me paraissait homme sensé et pragmatique au point de renouer avec les fondamentaux constituant la mission de l'école, propose de faire de chaque établissement scolaire un resto du cœur. Est-ce vraiment le lieu pour pratiquer la charité chrétienne ? Je pensais bien naïvement, qu'il existait pour cela , des églises, des cathédrales qui ne brûlent pas et même des lieux consacrés pour s'acheter une place au paradis. Quand j'affirmais que l'émotion et la charité se substituaient à une politique des grands desseins pour l'avenir du pays, ces démarches minables me confortent dans ce sentiment.

    Mais revenons aux faits. Comme ça nos chères têtes, de moins en moins blondes, déchirent le cœur de nos instits et ministre sous la prétexte vertigineux qu'elles se rendraient à l'école sans avoir pris de petit déjeuner. Parents trop pauvres ou si irresponsables. Je serai tenter par la deuxième solution. comment m'expliquer que ces enfants au portable dernière génération ont des parents si misérables qu'ils n'ont pas de quoi acheter du pain, du beurre et un pot de confiture ? De qui se moque-t-on ? Que ces parents se fichent totalement de leurs enfants serait plus honnête à avouer que les conneries que l'on veut nous faire avaler. On fait des enfants et la société s'occupera de les éduquer, de les élever et de leur un minimum de savoir. Je pense qu'avec les derniers résultats obtenus dans les classements des établissements scolaires par pays, on ferait mieux de se contenter de former un peu mieux nos instits, de faire valoir les valeurs de la république, de responsabiliser les parents, faire des enfants est le plus facile à faire. Les élever c'est autre chose. avec un Etat qui rentre de plus en plus dans nos chambres à coucher, nous formons des générations de majeurs irresponsables que l'on place peu à peu sous tutelle. Alors c'était mieux avant ? sans hésitation OUI pour cet aspect des choses. Plus de claques, plus de fessées, plus de sermons, plus d'engueulades, plus de punitions, nous tuons selon moi les enfants rois d'aujourd'hui.

    J'aimerai bien connaître votre avis sur le sujet.
    Phelpsounet
    Phelpsounet

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 364
    Date d'inscription : 18/02/2019

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Phelpsounet le Mer 24 Avr 2019 - 8:01

    Flavius a écrit:Dernière en date des impérities d'une société qui, n'ayant plus foi dans son destin, accumule les rustines là où il faudrait changer de roue.

    Blanquer, qui pourtant me paraissait homme sensé et pragmatique au point de renouer avec les fondamentaux constituant la mission de l'école, propose de faire de chaque établissement scolaire un resto du cœur. Est-ce vraiment le lieu pour pratiquer la charité chrétienne ? Je pensais bien naïvement, qu'il existait pour cela , des églises, des cathédrales qui ne brûlent pas et même des lieux consacrés pour s'acheter une place au paradis. Quand j'affirmais que l'émotion et la charité se substituaient à une politique des grands desseins pour l'avenir du pays, ces démarches minables me confortent dans ce sentiment.

    Mais revenons aux faits. Comme ça nos chères têtes, de moins en moins blondes, déchirent le cœur de nos instits et ministre sous la prétexte vertigineux qu'elles se rendraient à l'école sans avoir pris de petit déjeuner. Parents trop pauvres ou si irresponsables. Je serai tenter par la deuxième solution. comment m'expliquer que ces enfants au portable dernière génération ont des parents si misérables qu'ils n'ont pas de quoi acheter du pain, du beurre et un pot de confiture ? De qui se moque-t-on ? Que ces parents se fichent totalement de leurs enfants serait plus honnête à avouer que les conneries que l'on veut nous faire avaler. On fait des enfants et la société s'occupera de les éduquer, de les élever et de leur un minimum de savoir. Je pense qu'avec les derniers résultats obtenus dans les classements des établissements scolaires par pays, on ferait mieux de se contenter de former un peu mieux nos instits, de faire valoir les valeurs de la république, de responsabiliser les parents, faire des enfants est le plus facile à faire. Les élever c'est autre chose. avec un Etat qui rentre de plus en plus dans nos chambres à coucher, nous formons des générations de majeurs irresponsables que l'on place peu à peu sous tutelle. Alors c'était mieux avant ? sans hésitation OUI pour cet aspect des choses. Plus de claques, plus de fessées, plus de sermons, plus d'engueulades, plus de punitions, nous tuons selon moi les enfants rois d'aujourd'hui.

    J'aimerai bien connaître votre avis sur le sujet.
    warpcoil  je suis assez d accord faut arreter de donner de l argent au gens pour faire des gosse , y en a qui font plein d enfants et eduque pas ils finissent delincant islamiste radical .... Et ca coute un pont a la société
    Arlequine2
    Arlequine2

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 1444
    Date d'inscription : 24/03/2019
    Age : 66
    Localisation : Metz

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Arlequine2 le Mer 24 Avr 2019 - 11:06

    Flavius a écrit:Dernière en date des impérities d'une société qui, n'ayant plus foi dans son destin, accumule les rustines là où il faudrait changer de roue.

    Blanquer, qui pourtant me paraissait homme sensé et pragmatique au point de renouer avec les fondamentaux constituant la mission de l'école, propose de faire de chaque établissement scolaire un resto du cœur. Est-ce vraiment le lieu pour pratiquer la charité chrétienne ? Je pensais bien naïvement, qu'il existait pour cela , des églises, des cathédrales qui ne brûlent pas et même des lieux consacrés pour s'acheter une place au paradis. Quand j'affirmais que l'émotion et la charité se substituaient à une politique des grands desseins pour l'avenir du pays, ces démarches minables me confortent dans ce sentiment.

    Mais revenons aux faits. Comme ça nos chères têtes, de moins en moins blondes, déchirent le cœur de nos instits et ministre sous la prétexte vertigineux qu'elles se rendraient à l'école sans avoir pris de petit déjeuner. Parents trop pauvres ou si irresponsables. Je serai tenter par la deuxième solution.

    1) comment m'expliquer que ces enfants au portable dernière génération ont des parents si misérables qu'ils n'ont pas de quoi acheter du pain, du beurre et un pot de confiture ? De qui se moque-t-on ? Que ces parents se fichent totalement de leurs enfants serait plus honnête à avouer que les conneries que l'on veut nous faire avaler.

    2) On fait des enfants et la société s'occupera de les éduquer, de les élever et de leur un minimum de savoir. Je pense qu'avec les derniers résultats obtenus dans les classements des établissements scolaires par pays, on ferait mieux de se contenter de former un peu mieux nos instits, de faire valoir les valeurs de la république, de responsabiliser les parents, faire des enfants est le plus facile à faire. Les élever c'est autre chose. avec un Etat qui rentre de plus en plus dans nos chambres à coucher, nous formons des générations de majeurs irresponsables que l'on place peu à peu sous tutelle. Alors c'était mieux avant ? sans hésitation OUI pour cet aspect des choses. Plus de claques, plus de fessées, plus de sermons, plus d'engueulades, plus de punitions, nous tuons selon moi les enfants rois d'aujourd'hui.

    J'aimerai bien connaître votre avis sur le sujet.

    1) J'émettrai un avis un peu différent du vôtre, quant aux enfants qui EUX ont un petit déjeuner complet sous leurs yeux (céréales chocolatées, pain/beurre/confiture, brioche rire rire ) ou autre, mais qui n'ont guère d'appétit vers 7 h - 7 h 30 et donc partent le ventre vide à l'école ; ce fut le cas de ma seconde fille et pourtant elle avait le choix.

    Donc, un petit déjeuner à l'école peut être le bienvenu dans ce cas, comme dans celui que vous soulevez : plus d'appétit un peu plus tard, motivé avec les autres petits copains ; la collation de 10 heures (verre de lait et biscuits) était donc judicieuse MAIS sous prétexte d'une "prétendue obésité" rire  rire elle fut supprimée dès 2004   Evil or Very Mad  ***

    C'est un second aspect de ces petits déjeuners à l'école, que vous n'avez pas soulevé.

    Personnellement, je serais POUR cette proposition, bien évidemment !!

    2) Pour ce qui est de l'éducation, là je partage votre point de vue et déjà dans les années 90 j'avais aussi ce genre de discours et m'étais pris la tête avec des parents d'élèves (je faisais partie d'une association de parents d'élèves justement) car je n'étais pas du tout d'accord avec ceux qui jetaient la pierre aux enseignants, les rendant responsables du manque "d'éducation" de leurs rejetons !!!!! Rien n'a changé, bien au contraire cela n'a fait qu'empirer au fil des ans...

    Il y a un très bon livre """Vos enfants ne m'intéressent plus", de M. Maschino qui résume déjà cet état de fait (édité en 83) !!!!!

    *** Pour rappel : """""Dans la lignée de la politique mise en œuvre par Mendès-France, l’Union européenne subventionne la distribution de lait dans les écoles depuis 1976. Le programme actuel de distribution s’appelle « Lait aux écoles ». Enfant-buvant-du-laitIl vise à encourager la consommation par les élèves de lait et produits laitiers et surtout de les sensibiliser à des habitudes alimentaires saines pour une efficacité à long terme. Il revêt ainsi une dimension à la fois nutritionnelle et pédagogique. Concrètement, l’Union européenne subventionne les établissements de la petite enfance (crèches) et d’enseignement (maternelle au lycée) afin qu’ils puissent fournir aux scolaires des produits laitiers choisis"""""

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 14660
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Flavius le Mer 24 Avr 2019 - 13:04

    L
    PP
    Arlequine2 a écrit:

    1) J'émettrai un avis un peu différent du vôtre, quant aux enfants qui EUX ont un petit déjeuner complet sous leurs yeux (céréales chocolatées, pain/beurre/confiture, brioche rire rire ) ou autre, mais qui n'ont guère d'appétit vers 7 h - 7 h 30 et donc partent le ventre vide à l'école ; ce fut le cas de ma seconde fille et pourtant elle avait le choix.

    Donc, un petit déjeuner à l'école peut être le bienvenu dans ce cas, comme dans celui que vous soulevez : plus d'appétit un peu plus tard, motivé avec les autres petits copains ; la collation de 10 heures (verre de lait et biscuits) était donc judicieuse MAIS sous prétexte d'une "prétendue obésité" rire  rire elle fut supprimée dès 2004   Evil or Very Mad  ***

    C'est un second aspect de ces petits déjeuners à l'école, que vous n'avez pas soulevé.

    Personnellement, je serais POUR cette proposition, bien évidemment !!

    2) Pour ce qui est de l'éducation, là je partage votre point de vue et déjà dans les années 90 j'avais aussi ce genre de discours et m'étais pris la tête avec des parents d'élèves (je faisais partie d'une association de parents d'élèves justement) car je n'étais pas du tout d'accord avec ceux qui jetaient la pierre aux enseignants, les rendant responsables du manque "d'éducation" de leurs rejetons !!!!! Rien n'a changé, bien au contraire cela n'a fait qu'empirer au fil des ans...

    Il y a un très bon livre """Vos enfants ne m'intéressent plus", de M. Maschino qui résume déjà cet état de fait (édité en 83) !!!!!

    *** Pour rappel : """""Dans la lignée de la politique mise en œuvre par Mendès-France, l’Union européenne subventionne la distribution de lait dans les écoles depuis 1976. Le programme actuel de distribution s’appelle « Lait aux écoles ». Enfant-buvant-du-laitIl vise à encourager la consommation par les élèves de lait et produits laitiers et surtout de les sensibiliser à des habitudes alimentaires saines pour une efficacité à long terme. Il revêt ainsi une dimension à la fois nutritionnelle et pédagogique. Concrètement, l’Union européenne subventionne les établissements de la petite enfance (crèches) et d’enseignement (maternelle au lycée) afin qu’ils puissent fournir aux scolaires des produits laitiers choisis"""""

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Oui, ça je peux comprendre qu'il y a un problème de timing. Cependant rien n'empêche les parents dont la santé de leur enfant passe avant le telephone portable, de mettre dans leur cartable un encas pour l'heur où la faim se fera sentir.

    La société fait pas ci, fait pas ça, mange comme ci, mange comme ça, ne boit pas ci, ne bois pas ça, ne bois pas ça, bois mais avec modération, éleve tes enfants comme les bobos le souhaitent, pense ça, mais pas ça, etc, commence à me sortir par les yeux.
    Ah oui, j'oubliais l'Europe et son efficience  démontrée...

    J'ai bénéficié du verre de lait et du viandox de Mendes France. Ça n'a pas duré longtemps.

    Mais je suis un affreux réactionnaire attaché à ma liberté et à la responsabilité de l'individu. Donc mon avis...
    Ymar
    Ymar

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 11963
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Ymar le Mer 24 Avr 2019 - 13:49

    Arlequine,  Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 1567682427

    Je ne suis pas du tout mais alors pas du tout d'accord avec toi sur ce point!
    Cette mesure ne fait qu'entretenir les défaillances parentales pour la majorité
    des cas, j'entend celui de ta fille mais comme il est dit précédemment qui
    empêche les parents de joindre un en-cas pour la récré matinale.
    Pourquoi ne donne t'on pas un verre de lait comme auparavant et en plus
    on augmenterait les quotas laitiers. Je plaisante encore que...
    Le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner sont des moments de retrouvailles
    et c'est très important pour j'oserai dire la future hygiène de vie bien plus
    que de les voir fixer divers et variés écrans!
    Ne connais-tu personne qui colle son/ses gosse/s en garderie pour pouvoir
    vaquer à du shopping avec sa/ses copine/s et bien vois-tu j'en ai vues!
    Chez nous pas de cantine, notre fille prépare les déjeuners des filles la veille
    et selon dispo elle les met en lunch-boxes ou nous nous en chargeons si aléas,
    en plus gros avantage comme elles échangent elles apprennent la convivialité.

    Franchement je n'arrive pas à comprendre ces reports sur le service public 
    de ces engagements si naturels lorsque l'on a des enfants!
    Pour finir sur ce sujet je ne crois absolument pas que l'on s'assure au travers 
    de cette mesure du bien être des enfants mais que c'est encore une avancée
    dans l'élan démissionnaire de parents irresponsables pour partie.
    J'apprécie Blanquer mais pour le coup c'est une bêtise pour rester correct!

    En supplément et c'est gratuit je ne comprend pas plus et ce n'est pas d'hier
    la prime de rentrée scolaire allouée en numéraire et qui devrait plutôt être
    versée par le biais de dotations et d'équipements pour suivre la scolarité!
    J'ai eu par le passé maintes discussions avec des parents qui devenaient
    le plus souvent " conflictuelles " en regard des achats faits avec ces sommes.
    avatar
    Invité
    Invité

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 14:06

    Je rejoins Ymar. Cette mesure est encore une façon de déresponsabiliser les parents, de se substituer à eux et de leur faire croire que l'État fera ce qu'ils ne font pas et ça me gêne énormément.
    Hier j'entendais que cette mesure était destinée aux enfants dont les parents n'ont pas les moyens OU pas le temps de nourrir leurs enfants le matin.
    Donc, ça n'est plus la peine de se lever 1/2 heures plus tôt pour les faire déjeuner, l'école va s'en charger. Shocked 
    Autre question, à quoi servent les allocations familiales, qui sont, il me semble, attribuées aux enfants et pas aux parents, donc pour les nourrir.
    Et comme le souligner un maire, qui va payer pour ça ?
    Et que vont se dire les autres parents ? qu’eux aussi pourront dormir 1/2 heure de plus, parce qu'après tout, y'a pas de raison qu'il n'en profite pas aussi.

    Autre question qui me taraude, comment savoir qui déjeune ou pas le matin ? Pour moi, c'est une ingérence dans la vie privée des familles car il va forcément y avoir"enquête".
    MACKY
    MACKY

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 6227
    Date d'inscription : 08/06/2018
    Age : 68
    Localisation : Angers

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par MACKY le Mer 24 Avr 2019 - 14:08

    Je vais faire plus court que toi Ymar ( je suis d'accord avec toi)
    Cela ne changera rien ( à mon humble avis) j'ai un modèle tout près de moi - mes petits enfants ,grands maintenant mais quand même 
    1) Ce n'est pas à l'école d'éduquer les enfants
    2) J' entends les réflexions des parents , je ne parle pas que de mes enfants  ( on a pas le temps le matin ) la mère qui passe plus de temps dans la salle de bain qu'à s'occuper de son môme
                                                                                                         le père qui ne s'en occupas du tout
                                                                                                         le gamin qui n'en fait qu'à sa tête
    Nous travaillions tous les 2 ' commerçants en plus"  eh bien je prenais le temps et "j'obligeais " ma fille à prendre son petit déj car elle mangeait à la cantine  et là...... je ne voyais pas ce qu'elle mangeait donc je m'assurais qu'elle prenne un petit déj complet 
    Merde mais quand vont ils comprendre que les parents élèvent et l'école éduque,  font chier avec toutes leurs konneries



    C'était mon billet d'humeur du jour rire
    avatar
    Invité
    Invité

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 14:24

    MACKY a écrit:Je vais faire plus court que toi Ymar ( je suis d'accord avec toi)
    Cela ne changera rien ( à mon humble avis) j'ai un modèle tout près de moi - mes petits enfants ,grands maintenant mais quand même 
    1) Ce n'est pas à l'école d'éduquer les enfants
    2) J' entends les réflexions des parents , je ne parle pas que de mes enfants  ( on a pas le temps le matin ) la mère qui passe plus de temps dans la salle de bain qu'à s'occuper de son môme
                                                                                                         le père qui ne s'en occupas du tout
                                                                                                         le gamin qui n'en fait qu'à sa tête
    Nous travaillions tous les 2 ' commerçants en plus"  eh bien je prenais le temps et "j'obligeais " ma fille à prendre son petit déj car elle mangeait à la cantine  et là...... je ne voyais pas ce qu'elle mangeait donc je m'assurais qu'elle prenne un petit déj complet 
    Merde mais quand vont ils comprendre que les parents élèvent et l'école éduque,  font chier avec toutes leurs konneries



    C'était mon billet d'humeur du jour rire
    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391 Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391 Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391 Billet que je partage.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 14660
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Flavius le Mer 24 Avr 2019 - 15:21

    MACKY a écrit:ÎkJe vais faire plus court que toi Ymar ( je suis d'accord avec toi)
    Cela ne changera rien ( à mon humble avis) j'ai un modèle tout près de moi - mes petits enfants ,grands maintenant mais quand même 
    1) Ce n'est pas à l'école d'éduquer les enfants
    2) J' entends les réflexions des parents , je ne parle pas que de mes enfants  ( on a pas le temps le matin ) la mère qui passe plus de temps dans la salle de bain qu'à s'occuper de son môme
                                                                                                         le père qui ne s'en occupas du tout
                                                                                                         le gamin qui n'en fait qu'à sa tête
    Nous travaillions tous les 2 ' commerçants en plus"  eh bien je prenais le temps et "j'obligeais " ma fille à prendre son petit déj car elle mangeait à la cantine  et là...... je ne voyais pas ce qu'elle mangeait donc je m'assurais qu'elle prenne un petit déj complet 
    Merde mais quand vont ils comprendre que les parents élèvent et l'école éduque,  font chier avec toutes leurs konneries



    C'était mon billet d'humeur du jour rire
    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391 Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391 Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 14660
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Flavius le Mer 24 Avr 2019 - 15:24

    ÎÛ
    Azalee a écrit:
    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391 Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391 Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391 Billet que je partage.
    L'Etat nounou me débecte au plus haut point ; et les parents immatures qui font des enfants et qui attendent de la société qu'elle les élève me gavent.
    Arlequine2
    Arlequine2

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 1444
    Date d'inscription : 24/03/2019
    Age : 66
    Localisation : Metz

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Arlequine2 le Mer 24 Avr 2019 - 15:37

    Ymar a écrit:Arlequine,  Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 1567682427

    Je ne suis pas du tout mais alors pas du tout d'accord avec toi sur ce point!


    Cette mesure ne fait qu'entretenir les défaillances parentales pour la majorité
    des cas, j'entend celui de ta fille mais comme il est dit précédemment qui
    empêche les parents de joindre un en-cas pour la récré matinale.

    Pourquoi ne donne t'on pas un verre de lait comme auparavant et en plus
    on augmenterait les quotas laitiers. Je plaisante encore que...

    Le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner sont des moments de retrouvailles
    et c'est très important pour j'oserai dire la future hygiène de vie bien plus
    que de les voir fixer divers et variés écrans!

    Ne connais-tu personne qui colle son/ses gosse/s en garderie pour pouvoir
    vaquer à du shopping avec sa/ses copine/s et bien vois-tu j'en ai vues!

    Chez nous pas de cantine, notre fille prépare les déjeuners des filles la veille
    et selon dispo elle les met en lunch-boxes ou nous nous en chargeons si aléas,
    en plus gros avantage comme elles échangent elles apprennent la convivialité.

    Franchement je n'arrive pas à comprendre ces reports sur le service public 
    de ces engagements si naturels lorsque l'on a des enfants!

    Pour finir sur ce sujet je ne crois absolument pas que l'on s'assure au travers 
    de cette mesure du bien être des enfants mais que c'est encore une avancée
    dans l'élan démissionnaire de parents irresponsables pour partie.
    J'apprécie Blanquer mais pour le coup c'est une bêtise pour rester correct!

    En supplément et c'est gratuit je ne comprend pas plus et ce n'est pas d'hier
    la prime de rentrée scolaire allouée en numéraire et qui devrait plutôt être
    versée par le biais de dotations et d'équipements pour suivre la scolarité!
    J'ai eu par le passé maintes discussions avec des parents qui devenaient
    le plus souvent " conflictuelles " en regard des achats faits avec ces sommes.

    Ymar, Macky, Azalée, Flavius   Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 298134301  rire

    Je me doutais un peu des vives réactions contraires à la mienne et c 'est ce qui permet de faire avancer le débat , je peux donc comprendre parfaitement Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391

    Petite précision toutefois (au cas où ....) ; je ne pouvais pas obliger à déjeuner (en dehors d'un bol de lait) ma seconde fille, sinon elle ..... "rejetait tout par dessus bord", mais ne travaillant pas elle ne mangeait pas à la cantine (aussi j'étais tranquille de ce coté là pour le repas de midi)  et je savais qu'elle "dévorait" sa collation de 10 heures Sorry
    Ymar
    Ymar

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 11963
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Ymar le Mer 24 Avr 2019 - 16:01

    Arlequine2 a écrit:

    Ymar, Macky, Azalée, Flavius   Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 298134301  rire

    Je me doutais un peu des vives réactions contraires à la mienne et c 'est ce qui permet de faire avancer le débat , je peux donc comprendre parfaitement Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391

    Petite précision toutefois (au cas où ....) ; je ne pouvais pas obliger à déjeuner (en dehors d'un bol de lait) ma seconde fille, sinon elle ..... "rejetait tout par dessus bord", mais ne travaillant pas elle ne mangeait pas à la cantine (aussi j'étais tranquille de ce coté là pour le repas de midi)  et je savais qu'elle "dévorait" sa collation de 10 heures Sorry

    Arlequine,   Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 1567682427 

    Rien de vif dans tous ces propos car évidemment nous comprenons tous
    qu'un enfant puisse opposer un refus digestif à " ingurgiter un petit déjeuner ",
    ce qui nous a fait réagir sont surtout les " causes " invoquées et probables
    du désintéressement des parents à les laisser partir ventre vide et qui restent
    dans la plupart des cas fallacieuses, tu ne me feras jamais croire que la 1/2h
    prise sur le sommeil par les parents doive se reporter sur l'enseignement.
    avatar
    Invité
    Invité

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 16:15

    Arlequine2 a écrit:

    Ymar, Macky, Azalée, Flavius   Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 298134301  rire

    Je me doutais un peu des vives réactions contraires à la mienne et c 'est ce qui permet de faire avancer le débat , je peux donc comprendre parfaitement Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 3966895391

    Petite précision toutefois (au cas où ....) ; je ne pouvais pas obliger à déjeuner (en dehors d'un bol de lait) ma seconde fille, sinon elle ..... "rejetait tout par dessus bord", mais ne travaillant pas elle ne mangeait pas à la cantine (aussi j'étais tranquille de ce coté là pour le repas de midi)  et je savais qu'elle "dévorait" sa collation de 10 heures Sorry
    Vives ? Je ne trouve pas.
    avatar
    Invité
    Invité

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 16:18

    Flavius a écrit:ÎÛ

    L'Etat nounou me débecte au plus haut point ; et les parents immatures qui font des enfants et qui attendent de la société qu'elle les élève me gavent.
    C'est d'autant plus ridicule que ça concerne aussi ceux qui n'ont pas le temps... Et là, c'est surréaliste.
    Pour le manque de moyen, je croyais que ça relevait des services sociaux.
    Bref, l'école doit pallier tous les manques des familles, ça n'est pas son rôle.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 14660
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Flavius le Mer 24 Avr 2019 - 16:29

    Azalee a écrit:
    C'est d'autant plus ridicule que ça concerne aussi ceux qui n'ont pas le temps... Et là, c'est surréaliste.
    Pour le manque de moyen, je croyais que ça relevait des services sociaux.
    Bref, l'école doit pallier tous les manques des familles, ça n'est pas son rôle.
    Et à moi de financer les défaillances éducatives des enfants des autres.
    avatar
    Invité
    Invité

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 16:42

    Flavius a écrit:
    Et à moi de financer les défaillances éducatives des enfants des autres.
    Ceux qui sont pour vont te répondre que six millions, c'est rien. rire rire rire
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 14660
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Flavius le Mer 24 Avr 2019 - 17:29

    Azalee a écrit:
    Ceux qui sont pour vont te répondre que six millions, c'est rien. rire rire rire
    Ceux qui ne veulent pas entendre parler d'économies ont toujours le même argument : ce n'est que.
    Le problème c'est lorsque l'on ajoute les "ce n'est que", on s'aperçoit que cela fait beaucoup.
    C'est le même argument pour les immigrés : ils ne sont que 60 sur le bateau. Bien sûr. Mais si si c'est 60 tous les jours qui s'ajoutent aux 260 000 chaque année, ça devient ingérable. Cet argument ne tient pas une seconde chez les gens qui réfléchissent un peu.
    Ymar
    Ymar

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 11963
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 67
    Localisation : A l'Ouest

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Ymar le Mer 24 Avr 2019 - 17:31

    Azalee a écrit:
    Ceux qui sont pour vont te répondre que six millions, c'est rien. rire rire rire

    Azalée,  Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 1567682427

    C'est évident, seulement ils sont hyper mauvais en calcul basique car
    5 + 15 + 8+++++ ça fait toujours de grosses sommes sous la barre...
    avatar
    Invité
    Invité

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 17:47

    Flavius a écrit:
    Ceux qui ne veulent pas entendre parler d'économies ont toujours le même argument : ce n'est que.
    Le problème c'est lorsque l'on ajoute les "ce n'est que", on s'aperçoit que cela fait beaucoup.
    C'est le même argument pour les immigrés : ils ne sont que 60 sur le bateau. Bien sûr. Mais si si c'est 60 tous les jours qui s'ajoutent aux 260 000 chaque année, ça devient ingérable. Cet argument ne tient pas une seconde chez les gens qui réfléchissent un peu.
    Rien + rien + rien + rien = beaucoup.

    C'est pourtant quelque chose qui revient systématiquement, surtout quand il s'agit de baisse de dépenses.
    avatar
    Invité
    Invité

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Invité le Mer 24 Avr 2019 - 17:49

    Ymar a écrit:

    Azalée,  Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 1567682427

    C'est évident, seulement ils sont hyper mauvais en calcul basique car
    5 + 15 + 8+++++ ça fait toujours de grosses sommes sous la barre...
    Oui mais chacun ne voit que ce sui compte pour lui. Jamais de vue d'ensemble.
    Quand j'étais gosse, j'entendais souvent dire que les petites rivières faisaient les grands fleuves.
    Aujourd'hui, les fleuves n'intéressent plus.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 14660
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Flavius le Mer 24 Avr 2019 - 18:27

    Azalee a écrit:
    Rien + rien + rien + rien = beaucoup.

    C'est pourtant quelque chose qui revient systématiquement, surtout quand il s'agit de baisse de dépenses.
    Baisser les dépenses ? Ils ne savent pas ce que cela signifie. Ils ne savent que taxer et dépenser. Mais
    cristaline
    cristaline

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 11976
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par cristaline le Mer 24 Avr 2019 - 18:27

    Je me joins à vos coups de gueule à tous ( ou presque, pas d’accord avec arlequine) ; RAS LE BOL de cet assistanat permanent et de la confusion des rôles ! 
    Oui l’école a assez à faire à enseigner et c’est son rôle ! Elle n’est pas là pour se substituer aux parents  defaillants ou démissionnaires, lesquels ont déjà des allocs et des aides ! 
    Le coup du ventre vide me fait rager car il veut nous prendre par l’émotion, et la mienne est archi usée vis à vis de ces familles déresponsabilisées !
    Quand mes enfants étaient petits, 1/ ils déjeunaient 2/ on les envoyait à l’école avec un en-cas : petite brique de lait parfumé et « Prince » ou autres BN pour la récré ; je leur disais souvent de partager avec des copains s’ils en voyaient sans rien ; ça me fatigue de payer toujours pour les irresponsables qui pondent des gosses, ont le matos dernier cri et se foutent de l'éducation de leurs rejetons, pensant que TOUT leur est dû !

    Macky je pousse le même cri que toi ! Girl flag


    Dernière édition par cristaline le Jeu 25 Avr 2019 - 17:08, édité 1 fois
    Moiself
    Moiself

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 21196
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 101

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Moiself le Mer 24 Avr 2019 - 18:34

    cristaline a écrit:O:gitl-flag: Je me joins à vos coups de gueule à tous ( ou presque, pas d’accord avec arlequine) ; RAS LE BOL de cet assistanat permanent et de la confusion des rôles ! 
    Oui l’école a assez à faire à enseigner et c’est son rôle ! Elle n’est pas là pour se substituer aux parents  defaillants ou démissionnaires, lesquels ont déjà des allocs et des aides ! 
    Le coup du ventre vide me fait rager car il veut nous prendre par l’émotion, et la mienne est archi usée vis à vis de ces familles déresponsabilisées !
    Quand mes enfants étaient petits, 1/ ils déjeunaient 2/ on les envoyait à l’école avec un en-cas : petite brique de lait parfumé et « Prince » ou autres BN pour la récré ; je leur disais souvent de partager avec des copains s’ils en voyaient sans rien ; ça me fatigue de payer toujours pour les irresponsables qui pondent des gosses, ont le matos dernier cri et se foutent de l'éducation de leurs rejetons, pensant que TOUT leur est dû !

    Macky je pousse le même cri que toi !
    D'accord avec vous deux.  Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 1635331732
    cristaline
    cristaline

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 11976
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par cristaline le Mer 24 Avr 2019 - 18:50

    Azalee a écrit:
    Vives ? Je ne trouve pas.


    Moi non plus ! Il s’agit d’avis divergents, tout au plus !

    J’avais une de mes « baby sitters » attitrées qui dormait parfois à la maison quand nous devions rentrer très tard et elle ne déjeunait jamais le matin : en terminale ! Je lui préparais des choses la 
    veille mais elle laissait tout, me disant chaque fois qu’elle n’avait jamais faim le matin ! Elle buvait juste un verre d’eau !

    Donc, l’Etat nounou après l’Etat providence, niet !
    MACKY
    MACKY

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Default6

    Messages : 6227
    Date d'inscription : 08/06/2018
    Age : 68
    Localisation : Angers

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par MACKY le Mer 24 Avr 2019 - 18:57

    Moiself a écrit:
    D'accord avec vous deux.  Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 1635331732
    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française 577285714

    Contenu sponsorisé

    Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française Empty Re: Charité et émotion : les deux mamelles de la politique française

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 17 Fév 2020 - 10:42