Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture


    Alain Finkielkraut

    Partagez

    berthus



    Messages : 248
    Date d'inscription : 10/01/2014

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par berthus le Lun 24 Fév 2014 - 10:07

    Flavius a écrit:


    Il suffit de rien du tout ! On n'a pas à s'incliner devant la médiocrité et les idéologues de mes deusses pour éviter de les contrarier. Français de souche, est une formule qui exprime très bien et dans un français parfait ce que l'on veut dire.
    Et ceux qui ne sont pas satisfaits de cette formulation, qu'ils aillent se faire téter les yeux par les éléphants siffleurs.
    Asko, toi qui n'est pas un faucon, si tu me lis...


    D'accord avec tout ce que tu écris sur "Français de souche " et Askolovitch .
    On aura bientôt honte d'être de "souche" ,faudra s'excuser . On sera montré du doigt comme un vilain petit canard .
    La fin d'une époque ?


    avatar
    Ara



    Messages : 3533
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Ara le Lun 24 Fév 2014 - 12:28

    stirnersept7 a écrit:Alain Finkielkraut :

    L’idée qu’on ne puisse plus nommer ceux qui sont Français depuis très longtemps me paraît complétement délirante. L’antiracisme devenu fou nous précipite dans une situation où la seule origine qui n’aurait pas de droit de cité en France, c’est l’origine française.

    Mes parents sont nés en Pologne, j’ai été naturalisé en même temps qu’eux en 1950 à l’âge de un an, ce qui veut dire que je suis aussi Français que le général de Gaulle mais que je ne suis pas tout à fait Français comme lui. Aujourd’hui, on peut dire absolument n’importe quoi! Je suis stupéfait et, je dois le dire, désemparé d’être taxé de racisme au moment où j’entonne un hymne à l’intégration, et où je m’inquiète de voir la gauche choisir une autre voie, celle du refus de toute préséance de la culture française sur les cultures étrangères ou minoritaires. L’hospitalité se définit selon moi par le don de l’héritage et non par sa liquidation.»

    BRAVO

    Je plussoie !  


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    Ara



    Messages : 3533
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Ara le Lun 24 Fév 2014 - 12:31

    Flavius a écrit:


    Il suffit de rien du tout ! On n'a pas à s'incliner devant la médiocrité et les idéologues de mes deusses pour éviter de les contrarier. Français de souche, est une formule qui exprime très bien et dans un français parfait ce que l'on veut dire.
    Et ceux qui ne sont pas satisfaits de cette formulation, qu'ils aillent se faire téter les yeux par les éléphants siffleurs.
    Asko, toi qui n'est pas un faucon, si tu me lis...

    Absolument !
    Et si Asko n'est pas un faucon, c'est que c'est un vrai de vrai ! Smile 


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    LV426



    Messages : 3519
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Localisation : Basse Normandie

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par LV426 le Lun 24 Fév 2014 - 14:42

    Flavius a écrit:

    Aujourd'hui être Français de souche, c'est aimer la France et élever ses enfants dans cet esprit, être fier de sa culture, respecter les lois de la république et assumer toute son histoire. Il est nul besoin de remonter aux quartiers de noblesse pour cela. Quand on n'est pas français de souche, on a tous vocation à le devenir pour peu que l'on considère que c'est une bénédiction que d'avoir cette possibilité que nous offre la France et son peuple.
    Ne serait-ce pas parce que vous êtes conscient du caractère approximatif de cette expression que vous lui proposez une définition de rechange, à l'évidence assez éloignée de son sens littéral ?

    N'est-ce pas une manière de reconnaître que la question "où place-t-on le seuil ?", aussi bête paraisse-t-elle, n'en est pas moins légitime ?


    _________________
    Stop bullying, be creative.                            


    avatar
    sabbatha



    Messages : 915
    Date d'inscription : 20/12/2013
    Localisation : Pointe Bretagne

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par sabbatha le Lun 24 Fév 2014 - 15:09

    Moi je n'en démords pas: allez dans ce qui reste de la France rurale correspondant aux terres des premiers rois de France et vous la trouverez là la France de souche, la France des paysans installés là depuis les premières heures de la création du royaume de France et sa stabilisation. Allez-y!. Fréquentez les grands écrivains français ayant parlé des ruraux et vous les  trouverez les Français de souche.
    Je me sens d'autant plus à l'aise pour en parler que je suis Bretonne de souche et Française juste par alliance historique ( mariage d'Anne de Bretagne avec un roi de France). Et ça ne me dérange pas de ne pas être de souche!  Au fil des générations mes ancêtres se sont francisés, bien qu'une partie de ma famille parle encore breton aussitôt qu'elle en a l'occasion. Pour ma part je ne le parle pas mais j'utilise souvent des mots ou des expressions bretonnes intraduisibles en français (on peut les traduire, mais les sonorités du mot français et le mot français lui même ne porte pas en lui toutes les nuances du mot breton.) Donc je me sens Française, mais je sais que je ne suis pas "de souche"!!! Et je vis très bien avec, je n'en fais pas une maladie ou je ne me sens pas outragée pour autant! Puisque c'est la vérité!!!

    Donc vous voulez du "de souche" allez en Touraine, dans les pays de Loire, en Île de France etc.... provinces ayant quasiment dès sa création, fait partie des terres de France, mais pas dans les villes, allez dans les campagnes profondes. Dans les villes c'est inutile, les populations, surtout ces dernières décennies, ont été mixées.

    Ça m'agace que l'on refuse qu'il y ait des Français de souche. Je ne vois pas en quoi ça dérange. D'autant que les "de souche" représentent une population en voie de disparition, comme l'est la France rurale traditionnelle.

    Bon je quitte ce sujet parce que je sens que ma tension est en train de frôler la limite acceptable et faire un malaise juste pour dire ce qui est dans l'Histoire et qui n'a donc pas besoin de moi pour être vrai, ce serait bête!!


    _________________
    Sabbatha



    Le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme, W.Churchill
    avatar
    sabbatha



    Messages : 915
    Date d'inscription : 20/12/2013
    Localisation : Pointe Bretagne

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par sabbatha le Lun 24 Fév 2014 - 15:49

    dernière chose, si ça peut servir:
    Jean-Marie Le Pen lui-même n'est pas français de souche. Son nom est breton pur beurre et signifie : le bout, le bâton, le chef..... Par exemple "pen baz" signifie : le bâton de bois. Je ne certifie pas l'orthographe de "baz" je l'ai fait à la phonétique.
    Donc si quelqu'un de FN vous titille avec cette histoire de "de souche" vous avez de quoi répondre!! Et vous direz merci à qui? Hein?


    _________________
    Sabbatha



    Le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme, W.Churchill
    avatar
    LV426



    Messages : 3519
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Localisation : Basse Normandie

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par LV426 le Lun 24 Fév 2014 - 16:16

    sabbatha a écrit:Moi je n'en démords pas: allez dans ce qui reste de la France rurale correspondant aux terres des premiers rois de France et vous la trouverez là la France de souche, la France des paysans installés là depuis les premières heures de la création du royaume de France et sa stabilisation. Allez-y!. Fréquentez les grands écrivains français ayant parlé des ruraux et vous les  trouverez les Français de souche.
    Je me sens d'autant plus à l'aise pour en parler que je suis Bretonne de souche et Française juste par alliance historique ( mariage d'Anne de Bretagne avec un roi de France). Et ça ne me dérange pas de ne pas être de souche!  Au fil des générations mes ancêtres se sont francisés, bien qu'une partie de ma famille parle encore breton aussitôt qu'elle en a l'occasion. Pour ma part je ne le parle pas mais j'utilise souvent des mots ou des expressions bretonnes intraduisibles en français (on peut les traduire, mais les sonorités du mot français et le mot français lui même ne porte pas en lui toutes les nuances du mot breton.) Donc je me sens Française, mais je sais que je ne suis pas "de souche"!!! Et je vis très bien avec, je n'en fais pas une maladie ou je ne me sens pas outragée pour autant! Puisque c'est la vérité!!!

    Donc vous voulez du "de souche" allez en Touraine, dans les pays de Loire, en Île de France etc.... provinces ayant quasiment dès sa création, fait partie des terres de France, mais pas dans les villes, allez dans les campagnes profondes. Dans les villes c'est inutile, les populations, surtout ces dernières décennies, ont été mixées.

    Ça m'agace que l'on refuse qu'il y ait des Français de souche. Je ne vois pas en quoi ça dérange. D'autant que les "de souche" représentent une population en voie de disparition, comme l'est la France rurale traditionnelle.

    Bon je quitte ce sujet parce que je sens que ma tension est en train de frôler la limite acceptable et faire un malaise juste pour dire ce qui est dans l'Histoire et qui n'a donc pas besoin de moi pour être vrai, ce serait bête!!

    Je viens de regarder (ben oui, a fallu que je regarde  Embarassed ) : Anne de Bretagne, ça remonte quand même au XV° siècle.  affraid 
    Moi qui me croyais à l'abri avec mes 10 générations, vla que ma souchitude est tout aussi discutable que la tienne. 

    Bon, de toutes façons, je suis quand même au-dessus de tous soupçons. Aucun effort à faire. D'ailleurs je n'en fais aucun. Au contraire, je suis d'une ingratitude monstrueuse, à se demander si je mérite bien d'être Français, mais on me fiche quand même la paix.   


    _________________
    Stop bullying, be creative.                            


    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Flavius le Lun 24 Fév 2014 - 16:49

    LV426 a écrit:

    Ne serait-ce pas parce que vous êtes conscient du caractère approximatif de cette expression que vous lui proposez une définition de rechange, à l'évidence assez éloignée de son sens littéral ?

    N'est-ce pas une manière de reconnaître que la question "où place-t-on le seuil ?", aussi bête paraisse-t-elle, n'en est pas moins légitime ?

    Non ! je pense que la terminologie "français de souche" est une notion par nature évolutive.
    En l'occurrence, être Français de souche est une formule qui me convient très bien pour peu qu'elle n'exclut pas ceux qui souhaitent épouser notre culture, notre façon de vivre, qui acceptent d'assumer l'histoire de notre pays, ceux qui considèrent que c'est une chance extraordinaire que d'être associé au destin de la France. Ceux qui apprécient d'appartenir à un pays démocratique et laïc.
    Alors bien sûr l'intégration à ces concepts peut prendre du du temps. Mais au départ, il doit y avoir acceptation.

    Maintenant le français de souche est le prédécesseur à ces nouveaux arrivants. Mais quoi d'extraordinaire là -dedans ? Nous sommes le produits de nos prédécesseurs non ? Finkielkraut, ne dit pas autre chose.

    Pour répondre plus précisément à votre question, il y a des accueillants (Français de souche) et il y a des postulants à le devenir.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Flavius le Lun 24 Fév 2014 - 16:52

    Ara a écrit:

    Absolument !
    Et si Asko n'est pas un faucon, c'est que c'est un vrai de vrai ! Smile 

    On ne saurait mieux dire
    avatar
    Ara



    Messages : 3533
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Ara le Lun 24 Fév 2014 - 17:08

    Flavius a écrit:

    Non ! je pense que la terminologie "français de souche" est une notion par nature évolutive.
    En l'occurrence, être Français de souche est une formule qui me convient très bien pour peu qu'elle n'exclut pas ceux qui souhaitent épouser notre culture, notre façon de vivre, qui acceptent d'assumer l'histoire de notre pays, ceux qui considèrent que c'est une chance extraordinaire que d'être associé au destin de la France. Ceux qui apprécient d'appartenir à un pays démocratique et laïc.
    Alors bien sûr l'intégration à ces concepts peut prendre du du temps. Mais au départ, il doit y avoir acceptation.

    Maintenant le français de souche est le prédécesseur à ces nouveaux arrivants. Mais quoi d'extraordinaire là -dedans ? Nous sommes le produits de nos prédécesseurs non ? Finkielkraut, ne dit pas autre chose.

    Pour répondre plus précisément à votre question, il y a des accueillants (Français de souche) et il y a des postulants à le devenir.

    Je partage tout à fait votre avis sur cette notion de "souchitude". Pour moi aussi, je la lie plus davantage au coeur qu'au sang .
    Moi, par exemple, qui suis arrivée en France à l'âge de 14 ans et qui ne suis devenue officiellement Française que par le mariage (à 23 ans), je me suis sentie devenir Française dès le tout début de mon séjour par admiration et affection pour ce pays et l'ensemble de sa culture, y compris gastronomique . rire 
    Je me sens donc tout à fait légitime à me considérer une "de souche" et tant pis si d'autres ne me voient pas ainsi .


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Flavius le Lun 24 Fév 2014 - 17:18

    Ara a écrit:

    Je partage tout à fait votre avis sur cette notion de "souchitude". Pour moi aussi, je la lie plus davantage au coeur qu'au sang .
    Moi, par exemple, qui suis arrivée en France à l'âge de 14 ans et qui ne suis devenue officiellement Française que par le mariage (à 23 ans), je me suis sentie devenir Française dès le tout début de mon séjour par admiration et affection pour ce pays et l'ensemble de sa culture, y compris gastronomique . rire 
    Je me sens donc tout à fait légitime à me considérer une "de souche" et tant pis si d'autres ne me voient pas ainsi .


    Votre cursus personnel illustre parfaitement ce que j'écris.
    avatar
    Ara



    Messages : 3533
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Ara le Lun 24 Fév 2014 - 17:34

    Flavius a écrit:


    Votre cursus personnel illustre parfaitement ce que j'écris.

    Je le pense aussi, et je suis quelque peu rassurée que vous le pensiez, car ce n'est pas la définition qui a cours généralement .

    La souche, c’est louche !

    La gauche morale reproche à Finkielkraut d’avoir parlé de « Français de souche », mais qu’aurait-il dû dire ? « Français-non-issus-de-l’immigration » ? « Souchiens » ?

    Blog de Basile de Koch

    Sur le moment, personne ne moufte : ni le ministre, qui répond le plus poliment du monde, ni l’animateur qui conclut : « Merci à vous deux pour la qualité de ce débat. » Le scandale n’éclate que vingt-quatre heures plus tard, quand deux membres du Conseil national du PS, Naïma Charaï et Mehdi Ouraoui, saisissent le CSA de cette formule « inacceptable et dangereuse (…) directement empruntée au vocabulaire de l’extrême droite ».

    « Il n’y a pas d’un côté les Français de souche et de l’autre côté les autres ! » martèle Mme Charaï, juste avant de se contredire : ces « autres » ont beau ne pas exister, ils doivent quand même « épouser la culture française et les valeurs de la République » pour devenir français. « Je suis totalement abasourdi ! » s’indigne en réponse cet éternel jeune homme de Finkielkraut : « une partie de la gauche a perdu la raison et la mémoire. »

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    LV426



    Messages : 3519
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Localisation : Basse Normandie

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par LV426 le Lun 24 Fév 2014 - 18:03

    Flavius a écrit:

    Non ! je pense que la terminologie "français de souche" est une notion par nature évolutive.
    En l'occurrence, être Français de souche est une formule qui me convient très bien pour peu qu'elle n'exclut pas ceux qui souhaitent épouser notre culture, notre façon de vivre, qui acceptent d'assumer l'histoire de notre pays, ceux qui considèrent que c'est une chance extraordinaire que d'être associé au destin de la France. Ceux qui apprécient d'appartenir à un pays démocratique et laïc.
    Alors bien sûr l'intégration à ces concepts peut prendre du du temps. Mais au départ, il doit y avoir acceptation.

    Maintenant le français de souche est le prédécesseur à ces nouveaux arrivants. Mais quoi d'extraordinaire là -dedans ? Nous sommes le produits de nos prédécesseurs non ? Finkielkraut, ne dit pas autre chose.

    Pour répondre plus précisément à votre question, il y a des accueillants (Français de souche) et il y a des postulants à le devenir.

    Tout à fait d'accord.

    Disons les choses autrement. Mon interrogation repose sur une bête question de logique sémantique.
    Il n'est pas douteux que Finkielkraut, Valls et Pujadas sont devenus Français.
    Il me semble plus paradoxal d'affirmer qu'ils soient devenus Français de souche.
    Il me semble également que la remarque de Finkielkraut "il ne faut pas oublier les Français de souche" perd son sens si on ne fait pas cette distinction.


    _________________
    Stop bullying, be creative.                            


    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Flavius le Mar 25 Fév 2014 - 3:44

    LV426 a écrit:

    Tout à fait d'accord.

    Disons les choses autrement. Mon interrogation repose sur une bête question de logique sémantique.
    Il n'est pas douteux que Finkielkraut, Valls et Pujadas sont devenus Français.
    Il me semble plus paradoxal d'affirmer qu'ils soient devenus Français de souche.
    Il me semble également que la remarque de Finkielkraut "il ne faut pas oublier les Français de souche" perd son sens si on ne fait pas cette distinction.

    D'autant que se vanter d'être Français de souche, cela devrait signifier qu'une personne serait en mesure de faire remonter ses origines à la naissance de la France...Voila pour le littéral.

    Mais ne soyons pas plus royaliste que le Roy. Finkielkraut utilise cette formule lapidaire, que tout le monde peut comprendre. La preuve c'est que d'aucuns arrivent à lui faire un procès d'intention justement parce qu'il utilise cette terminologie.
    Or je vous rappelle que Finkielkraut, devenu philosophe dans le regard des autres, est avant tout professeur de lettres et que la langue française à peu de secrets pour cet érudit. Il utilise donc cette formule à bon escient. Formule que je reprends volontiers à mon compte car elle dit bien ce qu'elle veut dire en définissant le Français de souche en le caractérisant par les aptitudes que cela demande et que j'ai défini supra, plus que par l'origine géographique.
    C'est mon avis et je le partage tout à fait.
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Flavius le Mar 25 Fév 2014 - 3:47

    Ara a écrit:

    Je le pense aussi, et je suis quelque peu rassurée que vous le pensiez, car ce n'est pas la définition qui a cours généralement .

    La souche, c’est louche !

    La gauche morale reproche à Finkielkraut d’avoir parlé de « Français de souche », mais qu’aurait-il dû dire ? « Français-non-issus-de-l’immigration » ? « Souchiens » ?

    Blog de Basile de Koch

    Sur le moment, personne ne moufte : ni le ministre, qui répond le plus poliment du monde, ni l’animateur qui conclut : « Merci à vous deux pour la qualité de ce débat. » Le scandale n’éclate que vingt-quatre heures plus tard, quand deux membres du Conseil national du PS, Naïma Charaï et Mehdi Ouraoui, saisissent le CSA de cette formule « inacceptable et dangereuse (…) directement empruntée au vocabulaire de l’extrême droite ».

    « Il n’y a pas d’un côté les Français de souche et de l’autre côté les autres ! » martèle Mme Charaï, juste avant de se contredire : ces « autres » ont beau ne pas exister, ils doivent quand même « épouser la culture française et les valeurs de la République » pour devenir français. « Je suis totalement abasourdi ! » s’indigne en réponse cet éternel jeune homme de Finkielkraut : « une partie de la gauche a perdu la raison et la mémoire. »

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Ils n'ont de gauche que leur boboïsme destructeur
    avatar
    Ara



    Messages : 3533
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Ara le Mar 25 Fév 2014 - 11:14

    Flavius a écrit:

    D'autant que se vanter d'être Français de souche, cela devrait signifier qu'une personne serait en mesure de faire remonter ses origines à la naissance de la France...Voila pour le littéral.

    Mais ne soyons pas plus royaliste que le Roy. Finkielkraut utilise cette formule lapidaire, que tout le monde peut comprendre. La preuve c'est que d'aucuns arrivent à lui faire un procès d'intention justement parce qu'il utilise cette terminologie.
    Or je vous rappelle que Finkielkraut, devenu philosophe dans le regard des autres, est avant tout professeur de lettres et que la langue française à peu de secrets pour cet érudit. Il utilise donc cette formule à bon escient. Formule que je reprends volontiers à mon compte car elle dit bien ce qu'elle veut dire en définissant le Français de souche en le caractérisant par les aptitudes  que cela demande et que j'ai défini supra, plus que par l'origine géographique.
    C'est mon avis et je le partage tout à fait.

    Tout pareil, en ce qui me concerne . rire


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    Ara



    Messages : 3533
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Ara le Mar 25 Fév 2014 - 11:17

    Flavius a écrit:

    Ils n'ont de gauche que leur boboïsme destructeur

    Est-il permis de remarquer que les deux indignés de service ont des noms arabes!?
    Cela aurait-il un rapport quelconque avec ce énième procès fait à Finkielkraut ?


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    Flavius



    Messages : 5291
    Date d'inscription : 17/12/2013

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Flavius le Mar 25 Fév 2014 - 12:51

    Ara a écrit:

    Est-il permis de remarquer que les deux indignés de service ont des noms arabes!?
    Cela aurait-il un rapport quelconque avec ce énième procès fait à Finkielkraut ?


    Ce que je sais, c'est que c pauvre type de Askomovitch est lui bien juif et de surcroît bourgeois patenté qui se croit obligé de donner des gages de sa gauchitude et boboitude en criant au haro sur un homme auquel il n'arrive pas à la semelle !
    avatar
    stirnersept7



    Messages : 924
    Date d'inscription : 16/01/2014

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par stirnersept7 le Mar 25 Fév 2014 - 14:31

    LV426 a écrit:

    Tout à fait d'accord.

    Disons les choses autrement. Mon interrogation repose sur une bête question de logique sémantique.
    Il n'est pas douteux que Finkielkraut, Valls et Pujadas sont devenus Français.
    Il me semble plus paradoxal d'affirmer qu'ils soient devenus Français de souche.
    Il me semble également que la remarque de Finkielkraut "il ne faut pas oublier les Français de souche" perd son sens si on ne fait pas cette distinction.

    On ne peut dénier qu'il y a des Français de souche et ce ce qui se passe. C'est nier l'existence de mes ancêtres.
    Mais il y a des Français de souche qui ne sont pas Français de cœur et des "non de souche" qui le sont.

    Ce qui compte c'est être Français de cœur.

    Il se trouve quand même que la majorité de ceux qui refuse aux Français de souche de se considérer comme légitimes chez eux sont tous des enfants issus de l'immigration, arabe en particulier, musulmane souvent.
    Il suffit de constater les noms de celui et celle qui s'attaque à AF.

    Le problème n'est pas avec les européens qui depuis la nuit des temps ont envahis un coup ici, un coup là , allainces, guerres, passé COMMUN, issus de la même civilisation et donnant des mélanges.

    Le problème AUJOURD'HUI est autre.
    Et ceux qui pinaillent sur ces mots savent bien de quoi il en retourne.
    D'ailleurs les socialistes, les collabos actuels, s'en servent à outrance.
    Alain Finkielkraut met les points sur les "i "






    _________________
    Le Moi ne se laisse pas appréhender
    avatar
    stirnersept7



    Messages : 924
    Date d'inscription : 16/01/2014

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par stirnersept7 le Mar 25 Fév 2014 - 14:41

    et j'ajoute que la France c'est faîte pendant 1 000 ans sans invasion.
    Sans immigration ou assez marginale.
    Rachat de terres ( Provence) mariage (Bretagne), alliance etc.....

    L'immigration est récente. Polonaise début 20 ème, puis Italienne, puis Espagnole, puis Portugaise dans les années 60, Yougoslave mais toutes ces familles avaient la même civilisation, des liens anciens.

    Aujourd'hui c'est TOUT AUTRE;
    Une incompatibilité de culture, de religion, d'éducation.....il s'agit d'une invasion.




    _________________
    Le Moi ne se laisse pas appréhender
    avatar
    Moiself



    Messages : 6939
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Moiself le Mar 25 Fév 2014 - 14:51

    stirnersept7 a écrit:

    On ne peut dénier qu'il y a des Français de souche et ce ce qui se passe. C'est nier l'existence de mes ancêtres.
    Mais il y a des Français de souche qui ne  sont pas Français  de cœur et des "non de souche"  qui le sont.

    Ce qui compte c'est être Français de cœur.

    Il se trouve quand même que la majorité de ceux qui refuse aux Français de souche de se considérer comme légitimes chez eux sont tous des enfants issus de l'immigration, arabe en particulier, musulmane souvent.
    Il suffit de constater les noms de celui et celle qui s'attaque à AF.

    Le problème n'est pas avec les européens qui depuis la nuit des temps ont envahis un coup ici, un coup là , allainces, guerres, passé COMMUN, issus de la même civilisation et donnant des mélanges.

    Le problème AUJOURD'HUI est autre.
    Et ceux qui pinaillent sur ces mots savent bien de quoi il en retourne.
    D'ailleurs les socialistes, les collabos actuels, s'en servent à outrance.
    Alain Finkielkraut met les points sur les "i "


    Stirn  

    On peut en effet parler de collabos, ils sont prêts à tout pour ratisser plus large. La classe ouvrière les a délaissés, ils tentent de compenser en s'attirant les faveurs de ces immigrés, en leur proposant entre autres le droit de vote.
    Lesquels immigrés en demanderont toujours plus. Naïveté ? Bêtise ? ou Trahison ?
    avatar
    Ara



    Messages : 3533
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 17

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Ara le Mar 25 Fév 2014 - 15:47

    Moiself a écrit:

    Stirn  

    On peut en effet parler de collabos, ils sont prêts à tout pour ratisser plus large. La classe ouvrière les a délaissés, ils tentent de compenser en s'attirant les faveurs de ces immigrés, en leur proposant entre autres le droit de vote.
    Lesquels immigrés en demanderont toujours plus. Naïveté ? Bêtise ? ou Trahison ?

    Et pourquoi pas les trois à la fois ?
    Stirner a parfaitement raison dans son explication concernant la souchitude. Il serait bon de trouver un nouveau mot pour désigner sans ambiguïté ceux qui aiment et défendent la France originelle , le terme de patriote étant désormais synonyme d'extrémiste.


    _________________
    «La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.» (Spinoza)
    avatar
    Moiself



    Messages : 6939
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 99

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Moiself le Mar 25 Fév 2014 - 16:15

    Ara a écrit:

    Et pourquoi pas les trois à la fois ?
    Stirner a parfaitement raison dans son explication concernant la souchitude. Il serait bon de trouver un nouveau mot pour désigner sans ambiguïté ceux qui aiment et défendent la France originelle , le terme de patriote étant désormais synonyme d'extrémiste.
    J'ai failli l'écrire. Mais ce qui prédomine pour moi est la trahison. Ces gens-là sont prêts à brader la culture et l'identité de leur pays pour de bas calculs électoraux à court terme, bref prêt à tout pour un plat de lentilles.
    De Gaulle, où es-tu ?
    avatar
    Deborah Colt



    Messages : 4372
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Localisation : Netivot

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Deborah Colt le Mar 25 Fév 2014 - 16:34

    stirnersept7 a écrit:

    On ne peut dénier qu'il y a des Français de souche et ce ce qui se passe. C'est nier l'existence de mes ancêtres.
    Mais il y a des Français de souche qui ne  sont pas Français  de cœur et des "non de souche"  qui le sont.

    Ce qui compte c'est être Français de cœur.

    Il se trouve quand même que la majorité de ceux qui refuse aux Français de souche de se considérer comme légitimes chez eux sont tous des enfants issus de l'immigration, arabe en particulier, musulmane souvent.
    Il suffit de constater les noms de celui et celle qui s'attaque à AF.

    Le problème n'est pas avec les européens qui depuis la nuit des temps ont envahis un coup ici, un coup là , allainces, guerres, passé COMMUN, issus de la même civilisation et donnant des mélanges.

    Le problème AUJOURD'HUI est autre.
    Et ceux qui pinaillent sur ces mots savent bien de quoi il en retourne.
    D'ailleurs les socialistes, les collabos actuels, s'en servent à outrance.
    Alain Finkielkraut met les points sur les "i "




    quand je lis tes propos sur le topic onpc '' l' irrespect des chretien ''
    ou tu affirmes des trucs sans aucune preuve
    juste anime par une haine maladive
    je me dis que l' invasion de ton pays par des musulmans peu respectueux de tes us et coutumes
    est la juste retribution a ton ingratitude et a ta jalousie 


    avec eux tu finiras bien par t' arranger
    de gre ou de force
    que cela te plaise ou non
    et tes propos te reviendront en memoire
    avec larmes et regrets
    mais il sera trop tard


    _________________
    j' adore les couchers de soleil ...
    surtout le soir

    avatar
    stirnersept7



    Messages : 924
    Date d'inscription : 16/01/2014

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par stirnersept7 le Mar 25 Fév 2014 - 17:07

    Deborah Colt a écrit:
    quand je lis tes propos sur le topic onpc '' l' irrespect des chretien ''
    ou tu affirmes des trucs sans aucune preuve
    juste anime par une haine maladive
    je me dis que l' invasion de ton pays par des musulmans peu respectueux de tes us et coutumes
    est la juste retribution a ton ingratitude et a ta jalousie 


    avec eux tu finiras bien par t' arranger
    de gre ou de force
    que cela te plaise ou non
    et tes propos te reviendront en memoire
    avec larmes et regrets
    mais il sera trop tard

    Les preuves que je peux avancer sont bien plus exactes, vérifiables,pertinentes que les sornettes  de mon interlocuteur .
    Seulement je n'ai pas l'envie de rentrer dans un débat avec merevil centré sur son identité ethnique.

    Contrairement à ce que tu penses je n'ai pas de haine , suis pro israélien et pense que les arabes en palestine ne sont que des immigrés arabes envahisseurs, alors je ne vois pas trop où serait ma haine anti juive mais il ne faut quand même pas exagérer quand cet interlocuteur à longueur de posts crache sur les chrétiens et méprise tout ce qui n'est pas juif tout en se pensant exceptionnel.
    A ma question il le dit lui même.
    Il a une revanche à prendre sur les chrétiens.
    Et à lui, tu ne lui dis pas qu'il a de la haine ? Haine qui transpire à chacun de ses posts récents.
    Alors que moi je n'ai aucune revanche à prendre.

    Vous défendez votre culture, votre religion et moi je ne pourrais pas faire de même ? Faudrait que je m'incline ?
    Même si je ne suis chrétien que d'assez loin.

    D'ailleurs les nombreux contradicteurs  de merevil sont loin, pour beaucoup, d'être antisémite même s'il y en a quelques uns.

    Maintenant je suis libre de dire, de penser, que l'ancien testament n'est que fariboles.
    Que ça t'ennuie, je le comprends mais je ne vois pas de haine dans ça.

    Je ne considère pas non plus que cet interlocuteur représente à lui seul ce que les juifs censés pensent.


    _________________
    Le Moi ne se laisse pas appréhender
    avatar
    stirnersept7



    Messages : 924
    Date d'inscription : 16/01/2014

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par stirnersept7 le Mar 25 Fév 2014 - 17:09

    et je ne suis pas prét de capituler face aux adeptes de la religion du jihad


    _________________
    Le Moi ne se laisse pas appréhender

    Contenu sponsorisé

    Re: Alain Finkielkraut

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil 2017 - 20:34