Des lettres et des news

Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

Le Deal du moment : -50%
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à ...
Voir le deal
29.97 €

+3
Ymar
beced
LV426
7 participants

    *Physique*

    LV426
    LV426

    *Physique* Default6


    Messages : 10652
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Bayeux

    *Physique* Empty *Physique*

    Message par LV426 Jeu 29 Oct 2020 - 14:25

    Un classique. Je serais tenté de dire un tube !
    La dualité onde/particule.

    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mer 18 Nov 2020 - 7:37

    Propagation du son dans l'air >> Une vibration mécanique 
    Une onde mécanique est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation de propriétés physiques locales. 
    Elle transporte de l'énergie sans pour autant transporter de la matière. Le son est une onde mécanique produite par la vibration d'un support fluide ou solide. L’expérience du ressort est une visualisation à l’œil nu d’une propagation d’onde mécanique 

    https://www.ac-orleans-tours.fr/uploads/media/document_propagation_du_son_dans_l_air.pdf

    Des études se penchent sur les moyens d'utiliser l'énergie créée par les bruits ambiants, y compris par exemple le chant des oiseaux...
    Zinzin *Physique* 2541696796
    LV426
    LV426

    *Physique* Default6


    Messages : 10652
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Bayeux

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par LV426 Mer 18 Nov 2020 - 9:55

    beced a écrit:Propagation du son dans l'air >> Une vibration mécanique 
    Une onde mécanique est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation de propriétés physiques locales. 
    Elle transporte de l'énergie sans pour autant transporter de la matière. Le son est une onde mécanique produite par la vibration d'un support fluide ou solide. L’expérience du ressort est une visualisation à l’œil nu d’une propagation d’onde mécanique 

    https://www.ac-orleans-tours.fr/uploads/media/document_propagation_du_son_dans_l_air.pdf

    Des études se penchent sur les moyens d'utiliser l'énergie créée par les bruits ambiants, y compris par exemple le chant des oiseaux...
    Zinzin *Physique* 2541696796
    Les opéras vont devenir des centrales électriques ?
    Le ténor : Ouaaah ! Avec mon contre-ut j'ai produit de quoi me chauffer jusqu'au printemps !
    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mer 18 Nov 2020 - 10:33

    LV426 a écrit:
    Les opéras vont devenir des centrales électriques ?
    Le ténor : Ouaaah ! Avec mon contre-ut j'ai produit de quoi me chauffer jusqu'au printemps !
    Very Happy

    A long terme cela risque de créer une discrimination envers la minorité silencieuse qui n'a jamais droit à la parole.....
    Shocked *Physique* 2541696796

    Mutine aime ce message

    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mar 24 Nov 2020 - 12:08

    *Physique* Ykchiang
    Yi-Kuan Chiang
    CCAPP Fellow
    Center for Cosmology and AstroParticle Physics
    The Ohio State University


    L’univers serait dix fois plus chaud qu’au Big Bang >  D’après des astrophysiciens de l’université d’État de l’Ohio,
    l’univers n’est pas en train de se refroidir. C’est même tout le contraire, selon Universe Today.

    Jusqu’à cette étude, on pensait que la température moyenne de l’univers devait progressivement diminuer, puisqu’il est en expansion perpétuelle et que cette expansion s’accélère exponentiellement.

    Mais, selon les chercheurs, la température moyenne du gaz cosmique aurait, au contraire, été multipliée par plus de dix depuis le Big Bang. Elle aurait même atteint… 2,2 millions de °C aujourd’hui.

    Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques américains ont étudié les données thermiques des structures les plus grandes de l’univers. Et ils ont découvert que la température moyenne des gaz dans l’univers primordial était inférieure à ce qu’elle est aujourd’hui.

    En cause? L’effondrement gravitationnel de la structure cosmique au fil du temps. « Au fur et à mesure que l’univers évolue, la gravité attire la matière noire et les gaz cosmique pour former des galaxies et des amas de galaxies », explique Yi-Kuan Chiang, qui a dirigé l’étude.
    « C’est un processus si violent que de plus en plus de gaz s’entrechoquent et s’échauffent. »*

    En résumé, l’univers se réchauffe à cause du processus naturel de formation des galaxies et des autres structures cosmiques. Des faits qui remettent en cause la théorie du ‘Big Chill’ communément admise.
    La finalité de l’univers ne serait donc pas un ‘grand refroidissement’ mais, bien au contraire, un ‘grand embrasement’.
    https://trustmyscience.com/univers-pourrait-se-rechauffer-pendant-expansion/
    *Physique* 08
    *(Un peu comme dans un micro-onde  Shocked ) Cool

    .

    Mutine aime ce message

    Ymar
    Ymar

    *Physique* Default6


    Messages : 16211
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 70
    Localisation : A l'Ouest

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par Ymar Mar 24 Nov 2020 - 18:59

    affraid    Ouhlala Beced!  Rien que de lire ton msg le mal de tête va suivre!
    La physique NON, le physique OUI!      *Physique* 470878652   J'ai toujours détesté cette matière  *Physique* 3607887026

    *Physique* 3417845929      PA
    LV426
    LV426

    *Physique* Default6


    Messages : 10652
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Bayeux

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par LV426 Mar 24 Nov 2020 - 19:47

    C'est une vraie révolution.
    Au départ, l'idée était qu'avant le Big Bang, toute la matière de l'univers était concentrée en un point infinitésimal, ce qui implique une chaleur absolument phénoménale.
    Que l'univers soit plus chaud aujourd'hui qu'alors, c'est à n'y plus rien comprendre.
    Et l'explication qui est donnée semble insuffisante à justifier ce renversement de prédiction.
    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mar 24 Nov 2020 - 20:48

    Ymar a écrit:affraid    Ouhlala Beced!  Rien que de lire ton msg le mal de tête va suivre!
    La physique NON, le physique OUI!      *Physique* 470878652   J'ai toujours détesté cette matière  *Physique* 3607887026

    *Physique* 3417845929      PA


    Hello PA, LV, ...etc..
    Pas de panique PA... si on résume l'article en question, on peut en conclure qu'on aura encore de beaux hivers pour les prochaines années.

    *Physique* 2541696796 Very Happy


    .
    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mar 24 Nov 2020 - 20:51

    LV426 a écrit:C'est une vraie révolution.
    Au départ, l'idée était qu'avant le Big Bang, toute la matière de l'univers était concentrée en un point infinitésimal, ce qui implique une chaleur absolument phénoménale.
    Que l'univers soit plus chaud aujourd'hui qu'alors, c'est à n'y plus rien comprendre.
    Et l'explication qui est donnée semble insuffisante à justifier ce renversement de prédiction.


    C'est le problème (ou un des problèmes) avec les théories sur le Cosmos, à savoir l'impossibilité de créer un modèle convaincant pour tester la théorie...

    Yoda

    .
    avatar
    Invité
    Invité


    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par Invité Mer 16 Déc 2020 - 21:18

    Un article très intéressant sur la grippe russe de la fin du 19ᵉ siècle.
    Le parallèle avec la Covid est évidente, tant sur le développement de la maladie, le contenu des médias et les charlatans qui vendaient leurs salades.

    https://www.vidal.fr/actualites/26269-pandemie-de-grippe-russe-une-covid-du-xixe-siecle.html

    En France, la grippe russe est d'abord observée chez le personnel des Grands Magasins du Louvre, à Paris, avec 670 des 3 900 employés touchés dans la seule semaine du 26 novembre 1889 ! Rapidement, l'infection progresse dans la capitale et, début décembre, un tiers des lits hospitaliers sont occupés par des victimes de la maladie. Noël 1889 est marqué par la saturation des hôpitaux et l'érection en urgence de baraquements dans les cours des hôpitaux et des casernes, où les malades sont placés alors que la température extérieure affiche - 8°C ! Le pic de cas survient autour du 28 décembre avec 180 000 personnes touchées simultanément à Paris (pour 2,5 millions d'habitants). La mortalité dans cette ville sera estimée à 62 ‰.
    La première semaine de janvier 1890, la grippe russe est dans toutes les principales villes françaises. Les écoles, collèges, lycées et universités sont fermés. La quasi-totalité des médecins hospitaliers parisiens sont infectés. La fréquentation des commerces de bouche s'effondre, les bouchers de la Villette mettent leur personnel au chômage. Les services postaux sont dans l'incapacité de distribuer les cartes de bonne année, l'armée est réquisitionnée pour cette mission, malgré le très grand nombre de soldats malades. Émile Loubet, le président de la République, et une majorité de ministres sont, eux aussi, malades.
    Les personnels des pompes funèbres sont débordés avec 400 à 500 décès chaque jour dans la capitale et demandent la simplification des rites funéraires religieux pour tenir le rythme. Entre décembre 1889 et fin février 1890, la mortalité parisienne augmente de 30 % par rapport à l'hiver précédent. Et pourtant, fin février 1890, le calme revient soudainement dans la capitale.



    Un traitement médiatique qui nous semble désormais familier
    En parallèle du développement des chemins de fer, la fin du XIXe siècle est marquée par l'explosion du nombre de journaux et du lectorat. La pandémie russe devient ainsi la première pandémie à faire les Une de cette nouvelle presse. Ce relais médiatique influence fortement l'image de la pandémie dans la société et crée ce qu'on pourrait appeler la « première pandémie médiatique ».
    Dans la presse de tous les pays touchés, on assiste à des débordements qui n'ont rien à envier à ceux dont nous avons été les témoins depuis bientôt un an. Dramatisation (« des personnes s'effondrent mortes soudainement dans la rue »), tentatives de rationaliser (« les personnes les plus éduquées sont davantage touchées » alors que la pandémie concerne tout autant les classes populaires), accusations contre la haute technologie de l'époque (« si les villes sont les plus touchées, c'est à cause de l'éclairage électrique, absent de nos campagnes, d'ailleurs les employés des compagnies d'électricité sont davantage atteints »), etc.
    À Chicago, un certain Dr Gentry annonce dans la presse que la pandémie est due à des poussières d'étoiles qui traversent notre atmosphère tous les 16 ou 17 ans. On évoque également le rôle des poussières volcaniques et des migrations d'oiseaux (probablement en lien avec des épidémies historiques précédées par des hécatombes aviaires, documentées dès le XIe siècle).

    Une pandémie de traitements fantaisistes… et mortels
    Bien sûr, la pandémie de grippe russe est l'occasion de faire sortir les charlatans du bois. Sont promus sans preuve l'huile de ricin, le courant électrique, le brandy, les huîtres, la quinine et la… strychnine, ce qui occasionne quelques catastrophes familiales avec décès à la clef en 1891. En décembre 1889, les médecins de Kansas City, qui soignent les personnes atteintes de paludisme, se plaignent des ruptures de stock et de la spéculation financière sur la quinine…
    Un traitement particulier développé contre la grippe russe reste célèbre dans la jurisprudence britannique : la Carbolic Smoke Ball (boule de fumée carbolique), un inhalateur de poudre de phénol à l'effet préventif garanti par le fabricant à hauteur de £100 (voir illustration de cet article). Une cliente, Mme Carlill, est néanmoins infectée et poursuit le fabricant qui refuse de payer la garantie. Elle obtient gain de cause dans une décision toujours citée aujourd'hui, Carlill vs. Carbolic Smoke Ball Co.
    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Dim 28 Mar 2021 - 7:52



    Produire de l’électricité tout en marchant sur son parquet : le pari fou d’un labo suisse > Des chercheurs suisses travaillent sur une nouvelle technologie permettant de produire un maximum d’électricité par simple pression sur du bois. L’idée est de le rendre plus malléable, plus spongieux, afin de doper ses qualités piézoélectriques naturelles. Appliquée à un parquet, cette technologie pourrait permettre de produire de l’électricité simplement en marchant.

    Le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa) et l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPF) ont mis au point un système destiné à produire de l’électricité à partir de sources renouvelables, en l’occurrence du bois, selon un article paru dans Science Advances.
    Du fait de son comportement piézoélectrique, le bois peut en théorie permettre une conversion directe de l’énergie mécanique en électricité. Pourtant, cette propriété n’a jamais été réellement exploitée jusqu’à présent.

    Si le rendement piézoélectrique du bois natif s’avère relativement faible, il peut pourtant être considérablement amélioré par un effet de compressibilité élastique. Cela a ainsi été expérimenté sur du bois de balsa grâce à un traitement dédié, respectueux de l’environnement, à base de peroxyde d’hydrogène et d’acide acétique. Il en ressort une sortie piézoélectrique multipliée par 55. Concrètement, lorsqu’une charge est appliquée sur le parquet, celui-ci se déforme très légèrement et une tension électrique est générée. Il agit presque comme une éponge.

    Pour le moment, ce travail en laboratoire ne concerne que de toutes petites surfaces. C’est ainsi qu’un seul cube de 15 mm de côté se retrouve capable, après traitement, de produire une tension maximale de 0,87 V. A terme, le but va être de développer des matériaux de construction écologiques capables d’approvisionner en énergie de futurs logements, même s’il reste encore quelques étapes à franchir avant que ce bois spécialement traité puisse être utilisé comme parquet générateur d’électricité.

    L’idée de produire de l’électricité simplement en marchant n’est pas nouvelle et cela ne se limite d’ailleurs pas au foyer. A Londres, la startup Pavegen a ainsi trouvé une solution pour transformer l’énergie des passants en énergie cinétique, grâce à un dispositif intégré directement à la chaussée.

    SOURCE - AFP


    *Physique* Pavegen-three-people-walking-e1561119041579*Physique* Pavegen-Systems*Physique* HIGH13649_659182

    .
    .
    PS. Logique, puisque après la réparation d'une panne éléctrique, on demande pour vérifier "si cela marche"?

    ... *Physique* 2541696796

    .

    Mutine aime ce message

    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Dim 11 Juil 2021 - 8:16

    *Physique* Bliksem

    Un éclair composé de trois coups différents observé en Afrique du Sud. Fourni par Hugh Hunt et Carina Schumann (Université Witwatersrand, Johannesburg, Afrique du Sud) et Tom Warner (ZT Research, Dakota du Sud, USA).


    L'analyse de ces images à grande vitesse a permis de montrer pour la première fois, à grande échelle et en utilisant la même méthode, que les éclairs (flashes en anglais) ont plus d'un point de contact avec le sol. Afin d'estimer le risque de foudre dans une zone donnée, il convient donc d'utiliser le nombre de points de contact au sol comme paramètre de la distribution spatiale de la foudre et non la densité des flashs.
    En outre, la recherche a analysé la qualité d'un certain nombre d'algorithmes permettant de vérifier correctement si un coup (stroke) dans un éclair (flash) crée ou non un nouveau point de contact avec le sol ou suit un canal déjà existant vers le sol (et ne forme donc pas un nouveau point de contact). Pour la première fois dans la recherche sur la foudre, le meilleur algorithme peut maintenant être utilisé pour déterminer la densité à partir d'une grande quantité de données sur la foudre, en fonction du nombre de points de contact avec le sol.
     
    Deux articles ont été publiés à ce sujet (en anglais):
    Global ground strike point characteristics in negative downward lightning flashes – Part 1: Observations
    Global ground strike point characteristics in negative downwardlightning flashes – Part 2: Algorithm validation

    https://www.meteo.be/fr/infos/actualite/lanalyse-des-images-declairs-apporte-de-nouvelles-connaissances-aux-scientifiques

    ..
    PS. Un petit pas en direction du rêve de la "domestication" de l'énergie des éclairs.... Smile
    *Physique* Ouvrier3*Physique* Electric

    Mutine et Galadriel aiment ce message

    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Dim 11 Juil 2021 - 22:33

    L'Univers est en expansion: c'est la conclusion généralement admise. 
    *Physique* The bulleur
    Curieusement on ne précise pas ou on ne définit pas quel est ''l'environnement'' dans lequel cela se passe.
    Si c'est aux dépens d'autres Multivers (comme c'est probablement le cas, par extrapolation), et au risque de décevoir Richard Branson,  je ne suis pas d'accord.
    Et probablement c'est le cas de beaucoup d'autres personnes....
    *Physique* 2541696796

    Galadriel aime ce message

    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mar 5 Oct 2021 - 19:12

    ....

    Le Nobel de physique à deux experts du climat et un théoricien italien *Physique* 3966895391 *Physique* 3966895391 *Physique* 3966895391
     
    Le Nobel de physique 2021 a été attribué mardi à deux experts de la modélisation physique du changement climatique, l'Américano-japonais Syukuro Manabe et l'Allemand Klaus Hasselmann, ainsi qu'à l'Italien Giorgio Parisi, théoricien des systèmes physiques complexes.

    *Physique* KX7YTWQANNBUFMXY2H3ZPFMAKA


    NB. Bravo à eux, mais une fois de plus il est regrettable que le Prix n'a pas été décerné à un seul nom:  une seule personne ou groupe ou association.

    NB2. Il est question de prédectibilité du climat. Allez raconter cela à mes invités du barbecue foutu de ce dernier dimanche...
    Sad

    .

    Galadriel et Paulette aiment ce message

    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Dim 10 Oct 2021 - 7:14

    Une super tempête solaire pourrait anéantir internet en 2023 < Une tempête solaire extrême ou une éjection de masse coronale pourrait endommager les réseaux électriques et potentiellement provoquer des pannes d’électricité prolongées, d'après une étude.
    Les conséquences de ce genre d’événement solaire, dont la probabilité d’existence est estimée entre 1,6 à 12% par décennie, atteindraient bien des domaines : transports, GPS, technologie électromagnétique et, surtout, internet. Cette nouvelle étude montre d’ailleurs que les défaillances pourraient être catastrophiques, en particulier pour les câbles sous-marins qui sous-tendent l’Internet mondial et les satellites autour de la Terre.

    *Physique* Jyothi_Forum-277x300
    Sangeetha Abdu Jyothi de l’Université de Californie, a présenté lors d’une conférence son article intitulé "Solar Superstorms : Planning for an Internet Apocalypse" (en français "Super tempêtes solaires : planifier une apocalypse de l’Internet"). Dans celui-ci, elle détaille l’impact qu’aurait sur la Terre un nuage de particules solaires magnétisées qui sont dégagées en même temps que certaines éruptions solaires. Selon elle, si l’électricité reviendrait en quelques heures ou quelques jours, Internet serait gravement endommagé.
    Ce sont principalement les longs câbles sous-marins qui relient les continents qui seraient impactés par une tempête solaire massive. Bien que les infrastructures locales resteraient en bon état, les câbles sous-marins risqueraient de couper à la source et donc de rendre inutilisables ceux qui auraient résisté.
    "Ce qui m’a vraiment fait penser à cela, c’est qu’avec la pandémie, nous avons vu à quel point le monde n’était pas préparé. Il n’y avait pas de protocole pour y faire face efficacement et c’est la même chose avec la résilience d’Internet", a déclaré Sangeetha Abdu Jyothi à Wired avant son discours. "Notre infrastructure n’est pas préparée pour un événement solaire à grande échelle. Nous avons une compréhension très limitée de l’étendue des dommages."

    Si les câbles en fibre optique ne subiraient probablement pas trop de dégâts, ce sont principalement les répéteurs - qui augmentent le signal et qui sont placés tous les 50 à 150 km - qui pourraient être gravement endommagés et ainsi couper complètement les lignes.
    Thomas Overbye, directeur du Smart Grid Center de la Texas A&M University, explique, selon Wired, que l’on manque d’expérience sur les tempêtes : “Certaines personnes pensent qu’une perturbation géomagnétique serait un scénario catastrophique et d’autres pensent que ce serait un événement moins majeur. Je suis un peu au milieu.”
    Les tempêtes solaires sont monnaie courante mais elles n’ont pas souvent d’impact sur nous ou nos installations. Le cas évoqué dans l’étude serait une super tempête, un évènement très rare qui n’est arrivé que 3 fois dans l’Histoire récente. Notamment en 1859, l’évènement Carrington pendant lequel les aiguilles des boussoles oscillaient dans tous les sens, les lignes télégraphiques ont été impactées et des aurores boréales étaient visibles en Colombie…

    On se souvient également de la tempête solaire de 1989 qui avait mis hors service le réseau d’Hydro-Québec et causé une panne d’électricité de neuf heures dans le nord-est du Canada.
    L’activité faible du Soleil depuis 30 ans laissent certains scientifiques penser qu’il risque d’y avoir un évènement majeur d’ici 2023 ou 2026, fin du cycle solaire actuel. Les latitudes les plus proches des pôles sont les plus en danger. D’après cette étude, l’Asie est confrontée à moins de risques alors que l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les autres pays insulaires de la région perdraient la plupart de leurs connexions longue distance.

    Après l’annonce un peu catastrophiste, la chercheuse propose quelques solutions pour éviter qu’Internet ne disparaisse suite à une éruption solaire massive. Des mécanismes d’isolation électrique pourraient être installés aux endroits où les câbles sous-marins sont mis en terre, les nouveaux data centers devraient être construits plus espacés géographiquement les uns des autres, des tests standardisés pourraient être mis en place pour mesurer la résilience des infrastructures.

    Le but de cette étude n’est pas d’alarmer à outrance mais bien de se préparer à un évènement possible pour ne pas se retrouver démunis.
    https://www.rtbf.be/tendance/green/detail_une-super-tempete-solaire-pourrait-aneantir-internet-en-2023?id=10833845

    *Physique* 1631132361-Sep8Supertormentasolarapocalipsisinternet
    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Dim 10 Oct 2021 - 7:16

    .... Du coup, par sécurité,  je vais garder mon papier à lettres et enveloppes et mes timbres ....


    *Physique* 2541696796
    avatar
    Invité
    Invité


    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par Invité Dim 10 Oct 2021 - 9:15

    beced a écrit:L'Univers est en expansion: c'est la conclusion généralement admise. 
    *Physique* The bulleur
    Curieusement on ne précise pas ou on ne définit pas quel est ''l'environnement'' dans lequel cela se passe.
    Si c'est aux dépens d'autres Multivers (comme c'est probablement le cas, par extrapolation), et au risque de décevoir Richard Branson,  je ne suis pas d'accord.
    Et probablement c'est le cas de beaucoup d'autres personnes....
    *Physique* 2541696796
    Le big bang crée l'espace. C'est une notion difficile à admettre et à accepter pour un cerveau comme le mien mais il me faut bien l'accepter !
    A moins que dieu ??????
    LV426
    LV426

    *Physique* Default6


    Messages : 10652
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Bayeux

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par LV426 Dim 10 Oct 2021 - 10:47

    jacot3 a écrit:
    Le big bang crée l'espace. C'est une notion difficile à admettre et à accepter pour un cerveau comme le mien mais il me faut bien l'accepter !
    A moins que dieu ??????
    Et le temps aussi, non ? (si j'ai bien compris les implications de la théorie de la relativité générale).
    Ce qui est encore plus difficile à admettre.

    De toutes façons, notre intellect -- bon, disons, le mien -- n'est pas davantage capable d'appréhender l'infini qu'il n'est capable d'appréhender le néant.
    Je ne peux "concevoir" (au sens de wrap my head around) ni que l'espace et le temps aient toujours existé ni qu'ils aient eu un commencement.
    Nous pouvons le concevoir en théorie mais nous ne l'éprouverons jamais.
    De même que nous pouvons concevoir des équations qui prédisent que telle ou telle particule existe sans détecter sa présence. 

    Bref, nous ne sommes pas Dieu. Nous vivons dans un monde où il y a des "choses" (pas du néant), et des choses qui ont des limites (pas infinies).
    Nous sommes tributaires de notre finitude, en particulier celle de nos sens, qui génèrent notre expérience du monde.
    Tant pis...ou tant mieux.

    beced aime ce message

    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mer 13 Oct 2021 - 8:45

    LV426 a écrit:
    Et le temps aussi, non ? (si j'ai bien compris les implications de la théorie de la relativité générale).
    Ce qui est encore plus difficile à admettre.

    De toutes façons, notre intellect -- bon, disons, le mien -- n'est pas davantage capable d'appréhender l'infini qu'il n'est capable d'appréhender le néant.
    Je ne peux "concevoir" (au sens de wrap my head around) ni que l'espace et le temps aient toujours existé ni qu'ils aient eu un commencement.
    Nous pouvons le concevoir en théorie mais nous ne l'éprouverons jamais.
    De même que nous pouvons concevoir des équations qui prédisent que telle ou telle particule existe sans détecter sa présence. 

    Bref, nous ne sommes pas Dieu. Nous vivons dans un monde où il y a des "choses" (pas du néant), et des choses qui ont des limites (pas infinies).
    Nous sommes tributaires de notre finitude, en particulier celle de nos sens, qui génèrent notre expérience du monde.
    Tant pis...ou tant mieux.


    *Physique* 3966895391

    Mais par contre mathématiquement (ou algèbrement) cela est possible.

    .
    LV426
    LV426

    *Physique* Default6


    Messages : 10652
    Date d'inscription : 29/12/2013
    Age : 20
    Localisation : Bayeux

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par LV426 Mer 13 Oct 2021 - 11:00

    beced a écrit:


    *Physique* 3966895391

    Mais par contre mathématiquement (ou algèbrement) cela est possible.

    .
    En effet. C'est dans cette direction que j'allais quand je parlais d'équations qui prédisent des choses dont nous ne pouvons éprouver l'existence.

    Pourrait-on dire alors que Sapiens est tellement intelligent qu'il est capable de transcender ses propres limites en créant des outils plus "intelligents" que lui (outils conceptuels, comme les mathématiques ou matériels comme les ordinateurs, ...) ?

    Pourrait-on dire encore que nos sens sont plutôt un obstacle à la compréhension de l'univers ?
    Que les mathématiques ne voient pas, n'entendent pas, ne sentent pas et que c'est ce qui fait leur force ?
    Que, pendant longtemps, les sciences se sont évertuées à expliquer ce que nos sens percevaient et que, plus récemment, elles ont fait un grand pas en avant en s'en émancipant ?

    beced aime ce message

    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mer 13 Oct 2021 - 11:53

    LV426 a écrit:
    En effet. C'est dans cette direction que j'allais quand je parlais d'équations qui prédisent des choses dont nous ne pouvons éprouver l'existence.

    Pourrait-on dire alors que Sapiens est tellement intelligent qu'il est capable de transcender ses propres limites en créant des outils plus "intelligents" que lui (outils conceptuels, comme les mathématiques ou matériels comme les ordinateurs, ...) ?

    Pourrait-on dire encore que nos sens sont plutôt un obstacle à la compréhension de l'univers ?
    Que les mathématiques ne voient pas, n'entendent pas, ne sentent pas et que c'est ce qui fait leur force ?
    Que, pendant longtemps, les sciences se sont évertuées à expliquer ce que nos sens percevaient et que, plus récemment, elles ont fait un grand pas en avant en s'en émancipant ?

    *Physique* 3966895391

    Il me semble que les plus grandes ou extraordinaires découvertes viennent d'un processus de comparaison ou d'extrapolation à la base.

    Ou alors il s'agit de "serendipité" ; comme dans le cas de Christophe Colomb (à l'insu de son plein gré) "découvrant" le Nouveau Monde.
    découvert par hasard l'île de San Salvador, antichambre des Caraïbes, elles-mêmes antichambre du continent américain.
    Ou même Maxwell, surpris de constater que la vitesse des ondes électromagnétiques (objet de ses recherches) était la même que celle de la lumière. (Wikipedia)

    Shocked
    avatar
    Invité
    Invité


    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par Invité Mer 13 Oct 2021 - 12:29

    beced a écrit:

    *Physique* 3966895391

    Il me semble que les plus grandes ou extraordinaires découvertes viennent d'un processus de comparaison ou d'extrapolation à la base.

    Ou alors il s'agit de "serendipité" ; comme dans le cas de Christophe Colomb (à l'insu de son plein gré)  "découvrant" le Nouveau Monde.
    découvert par hasard l'île de San Salvador, antichambre des Caraïbes, elles-mêmes antichambre du continent américain.
    Ou même Maxwell,  surpris de constater que la vitesse des ondes électromagnétiques (objet de ses recherches)  était la même que celle de la lumière. (Wikipedia)

    Shocked
    A la fois une onde et une particule ! c'est troublant
    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Mar 2 Nov 2021 - 18:27

    ....
    Premier sommet de l’Alliance Solaire Internationale (ASI) 
    Le premier sommet de l’Alliance Solaire Internationale se tient le 11 mars 2018 à New Delhi.
    Cette nouvelle organisation internationale vise à accélérer le déploiement de l’énergie solaire dans les 121 pays à fort ensoleillement situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne.
    Le premier sommet de l’Alliance Solaire Internationale se tient le 11 mars 2018 à New Delhi.
    Cette nouvelle organisation internationale vise à accélérer le déploiement de l’énergie solaire dans les 121 pays à fort ensoleillement situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne.
    *Physique* 0b18f99b13b8963b-72620

    • Un premier sommet fondateur
    • Comment est née l’Alliance Solaire Internationale ?
    • Quels sont ses objectifs ?
    • Comment les atteindre ?


    Un premier sommet fondateur

    Le premier sommet international de l’Alliance solaire se tient le 11 mars 2018 à New Delhi. Il porte sur le renforcement de la dynamique de l’Alliance solaire internationale, des projets concrets et des stratégies de financement pour la mise en œuvre des objectifs de l’Alliance.
    36 pays ont participé à une consultation de l’ASI sur leurs priorités dans les domaines de l’énergie solaire pour l’agriculture et les zones rurales, les mini-réseaux solaires, les installations de toiture et la mobilité électrique : 100 projets prioritaires ont été avancés pour lancer une première phase de mobilisation des financements.

    Comment est née l’Alliance Solaire Internationale ?

    L’initiative a été lancée par la France et l’Inde lors de la conférence de Paris pour le climat en décembre 2015.
    Depuis le 6 décembre 2017, l’Alliance a acquis le statut d’organisation internationale.
    A ce jour, l’accord-cadre définissant ses statuts a été signé par 58 pays et ratifié par 26 d’entre eux. Il s’agit d’une des coalitions les plus prometteuses pour lutter contre le changement climatique.
    L’Alliance Solaire Internationale est la première organisation internationale accueillie sur le sol indien, son siège est situé à Gurgaon, dans la banlieue de New Delhi.

    Quels sont ses objectifs ?

    Mettre l’énergie propre, abordable et renouvelable à la portée de tous et assurer la promotion d’une énergie verte, propre et durable.
    L’Alliance solaire vise à rendre possible le "changement d’échelle" dans le déploiement de l’énergie solaire dans les 121 pays à fort ensoleillement situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne. Ces pays représentent 73% de la population mondiale.
    Les objectifs poursuivis sont donc multiples :

    • réduire massivement les coûts de l’énergie solaire
    • répondre à la forte demande énergétique dans les pays en développement
    • contribuer à la lutte contre le changement climatique

    Comment les atteindre ?

    Les pays membres de l’ASI s’engagent à agréger et harmoniser leurs demandes de financements, de technologies et d’innovation pour créer un "marché commun" afin de faire baisser les coûts, de renforcer le contrôle qualité, de mieux adapter les produits aux besoins, et d’améliorer les technologies.
    Pour rendre l’énergie solaire abordable aux plus pauvres, l’Alliance souligne l’importance de canaliser le capital, de réduire les coûts par des mécanismes financiers, de promouvoir l’accès universel à l’énergie et d’aider à la création de normes communes pour garantir une qualité de produits adéquate dans l’utilisation des produits par les pays membres.
    Pour atteindre ses objectifs, l’Alliance vise la mise en œuvre d’instruments financiers permettant de mobiliser plus de 1.000 milliards de dollars d’investissement en énergie solaire d’ici 2030

    https://be.ambafrance.org/Premier-sommet-de-l-Alliance-Solaire-Internationale-ASI
    https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20211101-le-premier-ministre-indien-lance-un-r%C3%A9seau-mondial-de-transmission-d-%C3%A9nergie-solaire


    Publié le : 02/11/2021..

    Le Premier ministre indien lance un réseau mondial de transmission d'énergie solaire....Narendra Modi va annoncer ce mardi 2 novembre 2021 le lancement d'un réseau mondial de transmission d'énergie solaire. Ce projet pourrait permettre de générer de l’énergie solaire dans un pays très ensoleillé, et de la transmettre ensuite dans d’autres. Ce réseau sera chapeauté par l'Alliance solaire internationale (ASI), une organisation basée dans le pays.

    Ce qui vient à point dans le cadre de la COP26 *Physique* 2541696796
    ..

    ...
    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Dim 28 Nov 2021 - 9:11

    En 2021, traverser la Belgique avec une voiture full électrique « est encore un leurre », estime Test Achats qui a vérifié, lors d’un trajet Ostende-Signal de Botrange la disponibilité et la qualité des infrastructures de recharge. L’organisation veut sensibiliser les différentes autorités à cette problématique.

    https://www.sudinfo.be/id377324/article/2021-03-06/traverser-la-belgique-en-voiture-electrique-un-leurre-selon-test-achats


    *Physique* B9726347116Z.1_20210306185816_000+GKMHNNTKI.1-0
    beced
    beced

    *Physique* Default6


    Messages : 38692
    Date d'inscription : 31/12/2013

    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par beced Dim 2 Jan 2022 - 12:14

    ....



    *Physique* 838_microsoftteams-image-6-1280x720

    Le 2 décembre 2021, lors de la 76e session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, il a été décidé que l'année 2022 serait "l’Année Internationale des sciences fondamentales pour le développement durable". C’est une bonne nouvelle.
    Il est en effet utile de rappeler l’importance de la recherche fondamentale en ces temps où elle est parfois délaissée au profit de recherches dites « finalisées », c’est-à-dire menées dans un but bien précis défini à l’avance.

    https://scienceetonnante.com/2013/03/04/sans-einstein-pas-de-gps/
    En somme les découvertes grâce à la recherche fondamentale (n'ayant pas un but direct d'applications pratiques), mais aussi à la recherche appliquée par sérendipité qui aurait donnée naissance au GPS ou les smartphones... ou l'Amérique...

    ...  *Physique* 2541696796

    Galadriel aime ce message


    Contenu sponsorisé


    *Physique* Empty Re: *Physique*

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 28 Sep 2022 - 2:26