Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

-50%
Le deal à ne pas rater :
Les baskets Nike Air Max 200 en promotion
63 € 125 €
Voir le deal

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    cristaline
    cristaline

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 13781
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par cristaline le Dim 31 Mai 2020 - 13:47

    A le demande de Flavius, je propose ce sujet de réflexion : je pense que les deux sont possibles, dans un juste équilibre à définir, mais cela suppose beaucoup de réflexions, de décisions, et de choix politiques cohérents...

    A vous Cognacq- Jay ! Very Happy Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  298134301
    Pasta
    Pasta

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 2005
    Date d'inscription : 03/09/2019
    Localisation : Dans les nuages

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Pasta le Dim 31 Mai 2020 - 15:27

    cristaline a écrit:A le demande de Flavius, je propose ce sujet de réflexion : je pense que les deux sont possibles, dans un juste équilibre à définir, mais cela suppose beaucoup de réflexions, de décisions, et de choix politiques cohérents...

    A vous Cognacq- Jay ! Very Happy Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  298134301
    Ciao Chris Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  2065525499

    pour moi le Bio est une vaste escroquerie ,je ni crois pas !
     L"écologie au niveau politique est pratiqué par des hypocrites qui essaient simplement de surfer sur la vague

    cantaline
    cristaline
    cristaline

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 13781
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par cristaline le Dim 31 Mai 2020 - 15:39

    L'écologie est bien plus que le seul Bio, dont j'admets que ça frise l'escroquerie...( les pommes super calibrées et brillantes estampillées bio en grande surface !)

    L'écologie est une façon d'envisager la vie : ai je besoin de deux voitures, dois je vraiment prendre l'avion, quelles alternatives existent pour les énergies renouvelables etc....

    Concernant les énergies fossiles, je t'avoue que je serai heureuse le jour où nous ne dépendrons plus du pétrole...

    Comment sauvegarder la planète, protéger le milieu animal, sans faire pour autant un retour en arrière de 100 ans...Je crois qu'il faut de nouvelles idées, c'est cela que je demande aux chercheurs, et trouver un juste équilibre entre faire travailler l'économie, mais sans détruire l'environnement, c'est un énorme challenge !
    Dan22
    Dan22

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default5

    Messages : 193
    Date d'inscription : 17/04/2020

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Dan22 le Dim 31 Mai 2020 - 16:09

    Je suis d'accord avec Pasta ! L'écologie est une fumisterie. Quand on voit ce qui se passe avec le plastique actuellement et la fabrication des masques ! Tous ces déchets qui vont mettre des années à se décomposer ... 

    Par contre, Cristaline, ça m'étonnerait que l'on ne dépende plus du pétrole. Tous les objets qui nous entourent sont dérivés de celui-ci. 

    Quant aux voitures électriques, si elles sont moins polluantes que les voitures diésel ou essence, les batteries sont fabriquées à base de lithium. Comment va-t-on faire pour les recycler ?
    cristaline
    cristaline

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 13781
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par cristaline le Dim 31 Mai 2020 - 16:22

    Dan22 a écrit:Je suis d'accord avec Pasta ! L'écologie est une fumisterie. Quand on voit ce qui se passe avec le plastique actuellement et la fabrication des masques ! Tous ces déchets qui vont mettre des années à se décomposer ... 

    Par contre, Cristaline, ça m'étonnerait que l'on ne dépende plus du pétrole. Tous les objets qui nous entourent sont dérivés de celui-ci. 

    Quant aux voitures électriques, si elles sont moins polluantes que les voitures diésel ou essence, les batteries sont fabriquées à base de lithium. Comment va-t-on faire pour les recycler ?


    Je sais tout cela, Dan, et n'ai pas les solutions : je vais prendre un exemple qui semble marcher, les panneaux solaires ; nous en avons installé un sur le toit du camping car, et nous n'avons plus jamais besoin de nous recharger en électricité ; nous sommes autonomes à cet égard...

    Un de mes neveux a des installations nouvelles dans sa maison, de récupération d'eau pour un usage domestique, (machine à la ver, arrosage, chasse d'eau), l'eau potable étant réservée à la boisson et la cuisine

    Etc....

    Cela n'existait pas avant, et je trouve qu'il y a plein d'initiatives qui pourraient aller dans le sens de "moins de gaspillage" ; je serais archi pour consigner les bouteilles, comme on le faisait autrefois ; limiter drastiquement l'usage du plastique ; revenir aux sacs papier pour les courses (fruits et légumes)

    Je sais le pb des batteries au lithium !

    Mais enfin, j'ai surtout envie de laisser une terre vivable à mes petits enfants ; quand je vois le ciel de Paris, par beau temps, c'est effrayant : plombé, opaque, gris, de pollution...

    Maintenant, le sujet est : peut-on continuer de "consommer" à outrance, et est-ce souhaitable ?
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Dim 31 Mai 2020 - 16:41

    cristaline a écrit:A le demande de Flavius, je propose ce sujet de réflexion : je pense que les deux sont possibles, dans un juste équilibre à définir, mais cela suppose beaucoup de réflexions, de décisions, et de choix politiques cohérents...

    A vous Cognacq- Jay ! Very Happy Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  298134301
    Merci cristalline d'avoir ouvert ce topic. Comptez sur moi pour y participer d'ici peu.
    Arlequine2
    Arlequine2

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 2053
    Date d'inscription : 24/03/2019
    Localisation : Metz

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Arlequine2 le Dim 31 Mai 2020 - 17:27

    cristaline a écrit:A le demande de Flavius, je propose ce sujet de réflexion : je pense que les deux sont possibles, dans un juste équilibre à définir, mais cela suppose beaucoup de réflexions, de décisions, et de choix politiques cohérents...

    A vous Cognacq- Jay ! Very Happy Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  298134301

    J'ai un exemple tout bête, que chacun peut faire : je vends ma voiture et j'achète un vélo ; certes, le secteur automobile en souffrira, rire mais les restaurants où je me rendrai à vélo avec l’argent que j'aurais économisé sur l’essence et les accessoires prospéreront.

    Je sais, pas très économiste, mais c'est ce qui m'est venu en tête en premier et donc je trouve conciliables, dans ce sens écologie et économie ; ainsi que des améliorations économiques dans la façon dont nous gérons l’eau, les sols et les aliments sont également possibles Fou
    cristaline
    cristaline

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 13781
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par cristaline le Dim 31 Mai 2020 - 17:43

    Arlequine2 a écrit:

    J'ai un exemple tout bête, que chacun peut faire :  je vends ma voiture et j'achète un vélo ; certes, le secteur automobile en souffrira, rire mais les restaurants où je me rendrai à vélo avec l’argent que j'aurais économisé sur l’essence et les accessoires prospéreront.

    Je sais, pas très économiste, mais c'est ce qui m'est venu en tête en premier et donc je trouve conciliables, dans ce sens écologie et économie ; ainsi que des améliorations économiques dans la façon dont nous gérons l’eau, les sols et les aliments sont également possibles Fou  

    Eh bien, c'est un excellent exemple ...

    Hélas, il arrive que l'on ait besoin néanmoins d'une voiture, mais un véhicule par foyer ma paraît suffisant

    Sauf si les conjoint travaillent loin, pas au même endroit etc....
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Dim 31 Mai 2020 - 18:11

    Voila comment personnellement je vois les choses:

    L'écologie est un système global qui est devenu, chez nous en tout cas, un mouvement politique avec ses stratégies de pouvoir, après la candidature de René Dumont en 1974 qui ne pouvait espérer l'emporter.
    On quitte le rousseauisme qui est pour moi l'amour de la nature et sa compréhension, comme l'entend Greenpeace qui est un peu son prolongement moderne.

    Je pense que l'écologie s'est fourvoyée lorsque ses adeptes ont trouvé dans des mouvements et associations diverses, une clientèle de jeunes qui, las des partis politiques ont trouvé là des causes très à la mode d'autant qu'elle arrivaient d'outre-Manche et d'outre-Atlantique.

    Bien entendu les partis "has been", aux causes usées et peu crédibles, aux idéologies en fin de vie, ont voulu intégrer cette nouvelle problématique dans leurs programmes respectifs. Mais voilà, leur peu de crédibilité et le retard pris, cela pratiquement échoué.

    Les mouvement verts se sont installés dans l’establishment, eux qui se voulaient en dehors des cadres traditionnellement ont très rapidement appris et se sont conduits de la même façon que les dinosaures politiques. Reste la cause écologique et son attraction qui est aussi souvent, sinon un défouloir de gauche, un rejet des politiques traditionnels. Mélenchon, l'a tellement compris que pratiquement tout le programme de LFI repose sur l'écologie/

    L'écologie est de gauche et concourt à un mode vie particulier. Elle préconise une organisation différente de la société. La défense de la nature : faune et la flore, dont la transition écologique n'est qu'accessoire serait plutôt de droite avec bien sûr des recoupements de gauche.

    Je ne crois absolument pas à une politique écologique. Pour moi ça ne veut rien dire. Je pencherai plutôt  plutôt pour une politique qui prennent les réalités économiques dans lequel la France ne peut que s'inscrire, que cela lui plaise ou non. 

    Petit objet de méditation :


    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Captur21
    Arlequine2
    Arlequine2

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 2053
    Date d'inscription : 24/03/2019
    Localisation : Metz

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Arlequine2 le Dim 31 Mai 2020 - 18:28

    Flavius a écrit:

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Captur21

    Les émissions de dioxyde de carbone contribuant massivement au réchauffement climatique, avec un impact majeur de celui-ci sur l'environnement, les États se sont engagés à les réduire, ainsi que les émissions des autres gaz à effet de serre. Sorry Sorry Sorry

    Normalement !!!!!!!!!!!
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Dim 31 Mai 2020 - 18:38

    cristaline a écrit:L'écologie est bien plus que le seul Bio, dont j'admets que ça frise l'escroquerie...( les pommes super calibrées et brillantes estampillées bio en grande surface !)

    L'écologie est une façon d'envisager la vie : ai je besoin de deux voitures, dois je vraiment prendre l'avion, quelles alternatives existent pour les énergies renouvelables etc....

    Concernant les énergies fossiles, je t'avoue que je serai heureuse le jour où nous ne dépendrons plus du pétrole...

    Comment sauvegarder la planète, protéger le milieu animal, sans faire pour autant un retour en arrière de 100 ans...Je crois qu'il faut de nouvelles idées, c'est cela que je demande aux chercheurs, et trouver un juste équilibre entre faire travailler l'économie, mais sans détruire l'environnement, c'est un énorme challenge !
    Pour ne plus dépendre du pétrole, il aurait fallu déjà ne surtout pas s'engager sur le démantèlement des centrales nucléaires au moment où l'on veut privilégier les voitures électriques entre-autre chose. Mais on voit bien là l'aspect politique et idéologique, sans parler du chantage que font peser les écolos sur les décision de nos dirigeants. J'en frémis car cela peut conduire à la ruine. On remarquera que les gens ne se précipitent pas sur les véhicules électriques qui restent encore hors de portée de la plupart des familles. Même les hybrides sont encore très chères. 
    Pourquoi ne pas favoriser l'hydrogène ? Renault vient de lancer un Kangoo à pile à combustible offrant une économie de 370 km, disponible au modeste prix de 48 000 € hors taxes.
    Comme on peut le constater, les énergies renouvelables ce n'est pas gagné. Alors je repose ma question : était-il pertinent de commencer le démantèlement des centrales sans savoir où l'on va ?

    Et tout sera comme cela tant qu'on cédera aux écolos. l'incohérence continuera au pouvoir. On parlait du bio. Mais tout le monde ne peut se nourrir en bio. Ça va créer encore plus d'inégalités, etc. le pouvoir d'achat des ménages va exploser, ainsi que le chômage qui, si l'on écoute les écologistes qui préconisent une croissance zéro, va doubler en quelques années. Pour qu'une transition soit supportable, il ne faut pas se priver des anciens leviers économiques tant que les nouveaux ne pas efficients. Faut-il sortir de l'ENA pour accepter cette évidence ?

    Quand on va dans une grande surface faire ses courses pour la semaine, j'aimerais que l'on m'explique comment on fait pour vider le caddy sur le porte-bagage de son vélo ?

    Ne plus prendre l'avion, c'est se passer de la manne touristique qui représente 8,5 % du budget de notre pays.Voilà pourquoi j'estime que l'écologie, telle qu'elle nous l'est présentée, constitue un gros pipeau. Et ces millénaristes abrutis me gave de leurs leçons de conduite à la Hulot et à la Thunberg devant laquelle il faut se prosterner si l'on ne veut pas se faite traiter de vieux réac, ce qui est encore pour moi un compliment, et de facho égoïste.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Dim 31 Mai 2020 - 18:48

    Arlequine2 a écrit:

    Les émissions de dioxyde de carbone contribuant massivement au réchauffement climatique, avec un impact majeur de celui-ci sur l'environnement, les États se sont engagés à les réduire, ainsi que les émissions des autres gaz à effet de serre. Sorry Sorry Sorry

    Normalement !!!!!!!!!!!
    Qui ? La Chine, l'Amérique, l'Iran, l'Inde, la Russie, l'Arabie Saoudite ? Non. 
    Les Etats-Unis, la Chine, le Brésil et l'Arabie Saoudite refusent de réduire quoi que ce soit, ainsi des les pays en voie de développement. 
    L'inde y réfléchit et ne fait rien. 
    Vous pensez bien que dans la guerre économique à laquelle se livre la Chine et les USA, il n'est pas question de réduire leur production ou d'ajouter des normes qui augmenteraient leurs frais.
    Dan22
    Dan22

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default5

    Messages : 193
    Date d'inscription : 17/04/2020

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Dan22 le Dim 31 Mai 2020 - 19:25

    Flavius a écrit:
    Pour ne plus dépendre du pétrole, il aurait fallu déjà ne surtout pas s'engager sur le démantèlement des centrales nucléaires au moment où l'on veut privilégier les voitures électriques entre-autre chose. Mais on voit bien là l'aspect politique et idéologique, sans parler du chantage que font peser les écolos sur les décision de nos dirigeants. J'en frémis car cela peut conduire à la ruine. On remarquera que les gens ne se précipitent pas sur les véhicules électriques qui restent encore hors de portée de la plupart des familles. Même les hybrides sont encore très chères. 
    Pourquoi ne pas favoriser l'hydrogène ? Renault vient de lancer un Kangoo à pile à combustible offrant une économie de 370 km, disponible au modeste prix de 48 000 € hors taxes.
    Comme on peut le constater, les énergies renouvelables ce n'est pas gagné. Alors je repose ma question : était-il pertinent de commencer le démantèlement des centrales sans savoir où l'on va ?

    Et tout sera comme cela tant qu'on cédera aux écolos. l'incohérence continuera au pouvoir. On parlait du bio. Mais tout le monde ne peut se nourrir en bio. Ça va créer encore plus d'inégalités, etc. le pouvoir d'achat des ménages va exploser, ainsi que le chômage qui, si l'on écoute les écologistes qui préconisent une croissance zéro, va doubler en quelques années. Pour qu'une transition soit supportable, il ne faut pas se priver des anciens leviers économiques tant que les nouveaux ne pas efficients. Faut-il sortir de l'ENA pour accepter cette évidence ?

    Quand on va dans une grande surface faire ses courses pour la semaine, j'aimerais que l'on m'explique comment on fait pour vider le caddy sur le porte-bagage de son vélo ?

    Ne plus prendre l'avion, c'est se passer de la manne touristique qui représente 8,5 % du budget de notre pays.Voilà pourquoi j'estime que l'écologie, telle qu'elle nous l'est présentée, constitue un gros pipeau. Et ces millénaristes abrutis me gave de leurs leçons de conduite à la Hulot et à la Thunberg devant laquelle il faut se prosterner si l'on ne veut pas se faite traiter de vieux réac, ce qui est encore pour moi un compliment, et de facho égoïste.


    Ce qui m'interpelle, c'est que maintenant tout est bio pour faire vendre. Je pense que c'est une sorte de snobisme pour consommer davantage. Quand on parle de bananes bio par ex., ça me fait rire, sachant qu'il faut employer des tas de pesticides pour obtenir plus de rendement. L'UE accepte le label bio au nom du principe d'équivalence. Et si certains pays comme l'Equateur ou la République Dominicaine ont décidé que c'était bio alors l'Union Européenne accepte le label.

    De toute façon, on ne pourra pas se passer de voitures, qu'elles soient électriques au gaz oil, à essence ou à vapeur.
    Le problème écologique ne va pas se résoudre aussi facilement tant que la population ne se sentira pas impliquée personnellement.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Dim 31 Mai 2020 - 20:03

    Dan22 a écrit:


    Ce qui m'interpelle, c'est que maintenant tout est bio pour faire vendre. Je pense que c'est une sorte de snobisme pour consommer davantage. Quand on parle de bananes bio par ex., ça me fait rire, sachant qu'il faut employer des tas de pesticides pour obtenir plus de rendement. L'UE accepte le label bio au nom du principe d'équivalence. Et si certains pays comme l'Equateur ou la République Dominicaine ont décidé que c'était bio alors l'Union Européenne accepte le label.

    De toute façon, on ne pourra pas se passer de voitures, qu'elles soient électriques au gaz oil, à essence ou à vapeur.
    Le problème écologique ne va pas se résoudre aussi facilement tant que la population ne se sentira pas impliquée personnellement.
    Vous avez deux fois raison. Comment croire aux normes bio des produits venus d'Espagne ou d'Afrique ? Personnellement je n'y crois pas du tout.

    S'agissant de l'écologie l'implication est essentiellement individuelle dans les comportement de chacun. A ce sujet vous apprécierez certainement cette photos.

    Voila comment les bobos écolos ont laissé la pelouse des Invalides pour la première journée de déconfinement. Cela laisse rêveur pour l'avenir des porcs donneurs de leçons.


    Dernière édition par Flavius le Dim 31 Mai 2020 - 21:31, édité 1 fois
    Dan22
    Dan22

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default5

    Messages : 193
    Date d'inscription : 17/04/2020

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Dan22 le Dim 31 Mai 2020 - 21:05

    Flavius a écrit:
    Vous deux fois raison. Comment croire aux normes bio des produits venus d'Espagne ou d'Afrique ? Personnellement je n'y crois pas du tout.

    S'agissant de l'écologie l'implication est essentiellement individuelle dans les comportement de chacun. A ce sujet vous apprécierez certainement cette photos.

    Voila comment les bobos écolos ont laissé la pelouse des Invalides pour la première journée de déconfinement. Cela laisse rêveur pour l'avenir des porcs donneurs de leçons.
    Il y a des porcs partout et pas seulement dans ma région  Smile
    Il serait temps que les français se prennent en main. Il y en bcp qui manquent de civisme : ça doit être une question d'éducation ? je me souviens, quand j'était enfant, on me grondait quand je laissais traîner un papier par terre. Maintenant les gens s'en fichent. Et ça va devenir de pire en pire si tout le monde laisse faire !!!
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Dim 31 Mai 2020 - 21:31

    Dan22 a écrit:
    Il y a des porcs partout et pas seulement dans ma région  Smile
    Il serait temps que les français se prennent en main. Il y en bcp qui manquent de civisme : ça doit être une question d'éducation ? je me souviens, quand j'était enfant, on me grondait quand je laissais traîner un papier par terre. Maintenant les gens s'en fichent. Et ça va devenir de pire en pire si tout le monde laisse faire !!!
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Dim 31 Mai 2020 - 21:35

    Flavius a écrit:
    Certes. Mais le civisme n'étant plus considéré comme une vertu première, les parents mal éduqué éduqueront mal leur progéniture.
    cristaline
    cristaline

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 13781
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par cristaline le Lun 1 Juin 2020 - 9:08

    Flavius a écrit:
    Qui ? La Chine, l'Amérique, l'Iran, l'Inde, la Russie, l'Arabie Saoudite ? Non. 
    Les Etats-Unis, la Chine, le Brésil et l'Arabie Saoudite refusent de réduire quoi que ce soit, ainsi des les pays en voie de développement. 
    L'inde y réfléchit et ne fait rien. 
    Vous pensez bien que dans la guerre économique à laquelle se livre la Chine et les USA, il n'est pas question de réduire leur production ou d'ajouter des normes qui augmenteraient leurs frais.

    Eh bien, Flavius, nous rejoignons sur ce point précis l'intitulé complet de ce topic : la consommation de masse peut-elle être un frein à l'écologie, ce terme recouvrant en effet toutes sortes de paramètres, mais prenons-le sous l'angle "sauvegarde de la planète" ?

    "On" produit toujours plus si, en face, "ça" consomme toujours plus ; logique de l'offre et de la demande !

    Est-on prêts, dans l'ensemble, à consommer moins ? Pour ma part, j'y réfléchis, et j'essaie, dans la mesure du possible, de m'y plier ; ces deux mois de confinement nous ont appris, entre autres, que l'on pouvait survivre en mode "économie de consommation", par la force des choses, et on a survécu !
    J'ai bien compris que l'économie était indispensable à la vie de tout pays, et qu'il est impossible de revenir en arrière
    Mais je reste persuadée que l'on peut agir, individuellement et collectivement, sur la consommation ; sans l'arrêter, mais en consommant judicieusement ; je ne sais pas si cela peut avoir un impact, à terme, mais c'est le sujet du topic...

    A plus, j'ai des invités ce midi, et il faut que je m'active !

    La vie sociale a repris, et ça, ça nous manquait !

    Pas de smiley, lenteur effroyable.....

    Pasta
    Pasta

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 2005
    Date d'inscription : 03/09/2019
    Localisation : Dans les nuages

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Pasta le Lun 1 Juin 2020 - 11:22

    Dan22 a écrit:Je suis d'accord avec Pasta ! L'écologie est une fumisterie. Quand on voit ce qui se passe avec le plastique actuellement et la fabrication des masques ! Tous ces déchets qui vont mettre des années à se décomposer ... 

    Par contre, Cristaline, ça m'étonnerait que l'on ne dépende plus du pétrole. Tous les objets qui nous entourent sont dérivés de celui-ci. 

    Quant aux voitures électriques, si elles sont moins polluantes que les voitures diésel ou essence, les batteries sont fabriquées à base de lithium. Comment va-t-on faire pour les recycler ?

     Tant que les agriculteurs pourriront les sols avec leur pesticides de merde pour améliorer leur productivité , il n'y aura pas d'écologie possible
     Le cinéma médiatique ,politique sur l'écologie est seulement une grande arnaque (mon point de vue ) il n'y a qu'à voir ce qu'il se passe a Bruxelles pour se rendre compte que ces gens là nous prennent pour des jambons
    Pascal Canfin demande 25 milliards d'€ d'ici deux ans pour la transition écologique , perso je lui donnerai 25 milliards de coups de pieds au cul
    Je pense que nous pourrons envisager de parler écologie lorsque nos inutiles député/es Europén/nes auront assez de douilles pour tenir tête a la mafia de Bruxelles!pour le moment ils nous coutent un pognon fou (Macron) pour se balader
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Lun 1 Juin 2020 - 18:55

    cristaline a écrit:

    Eh bien, Flavius, nous rejoignons sur ce point précis l'intitulé complet de ce topic : la consommation de masse peut-elle être un frein à l'écologie, ce terme recouvrant en effet toutes sortes de paramètres, mais prenons-le sous l'angle "sauvegarde de la planète" ?

    "On" produit toujours plus si, en face, "ça" consomme toujours plus ; logique de l'offre et de la demande !

    Est-on prêts, dans l'ensemble, à consommer moins ? Pour ma part, j'y réfléchis, et j'essaie, dans la mesure du possible, de m'y plier ; ces deux mois de confinement nous ont appris, entre autres, que l'on pouvait survivre en mode "économie de consommation", par la force des choses, et on a survécu !
    J'ai bien compris que l'économie était indispensable à la vie de tout pays, et qu'il est impossible de revenir en arrière
    Mais je reste persuadée que l'on peut agir, individuellement et collectivement, sur la consommation ; sans l'arrêter, mais en consommant judicieusement ; je ne sais pas si cela peut avoir un impact, à terme, mais c'est le sujet du topic...

    A plus, j'ai des invités ce midi, et il faut que je m'active !

    La vie sociale a repris, et ça, ça nous manquait !

    Pas de smiley, lenteur effroyable.....

    Les écologistes prônent le zéro croissance. Bien. Mais avec la COVID 19 on sait ce qui s'est passé. On a vu que ça ne marchait pas. Un chômage de masse et une dette qui explose, sans parler des maladies cérébrales qui en découlent.

    Les écologistes préconisent aussi les produits locaux. Bien. Mais qui pourront se les payer ? Le Bio n'est un mystère pour personne est au minimum, et dans le meilleur des cas, de 30% plus cher. Quant aux circuits courts, s'ils devaient être la règle générale, il faut nous attendre à ce que nos partenaires commerciaux en fassent autant. Et que se passera-t-il sur le plan économique ? Les importations se feront plus rares, donc plus chères. Qui pourra encore se les payer ? 

    Ce que j'essaie d'expliquer, c'est que l'écologie, telle qu'on nous la vend, est complètement utopique et créatrice d'inégalités. Elle que stratégie politique.

    Avec le pouvoir d'achat des ménages qui s'effondre, un chômage de masse qui ne cesse de s'accroître, une dette qui explose, un taux de croissance en berne, est-ce que l'écologie comme pilier d'un programme politique doit vraiment être une solution, un progrès ? Dans l'absolu, peut-être. Mais notre vie n'est pas fait d'absolu.

    Sur un plan plus philosophique ou sociologique, si la consommation ne peut être à elle seule un but, il n'en demeure pas moins qu'elle est source de progrès technique dont l'homme ne saurait se passer. Elle représente un levier important de motivation dans le cadre social. On veut acquérir des biens, et pour cela on doit se dépasser dans son travail. Sans besoin de consommer, alors pourquoi sortir de sa caverne ? On  a connu le secteur primaire, avec l'extraction des minerais et l'agriculture, le secteur secondaire qui concernait la fabrication, les machines, et le secteur tertiaire que l'on pourrait assimiler à l'électronique et aux services. Il est évident que ce dernier demande beaucoup moins de main-d'oeuvre que les deux autres. L'homme tend donc vers le progrès.

    Reste à prouver l'impact de l'homme sur la nature. Donc deux choses naturelles dont on doit maîtriser l'essor :

    - l'homme progresse par la technique et consomme ce qu'il produit ;
    - la nature doit-être sauvegardée si l'homme ne veut pas à terme disparaître.
    Après on peut toujours me rétorquer que justement, l'écologie c'est la technique et le progrès. Peut-être. Êtes-vous si sûrs de vous acclimater à une société sans surprise, sans risque, où le principe de précaution serait le meilleur moyen de ne pas faire, une société hygiéniste de papa-poule, une société peureuse qui tendrait l'autre joue lorsqu'on l’agresserait, des éoliennes partout qui balafrent nos paysages, des véhicules à partager, etc ? 
    A mon avis cela passera par une transition qui prendra des dizaines d'années...peut-être même des siècles si l'on ne veut pas connaitre les affres qu'ont connus nos ancêtres en passant brutalement du secteur primaire au secteur secondaire, et qui s'est traduite par des famines et une misère noire que l'on retrouve dans Gervaise.
    cristaline
    cristaline

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 13781
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par cristaline le Lun 1 Juin 2020 - 19:15

    Bien d'accord sur l'aspect "société hygiéniste", qui devient fatigante, à force de précautions, de conseils,

    Pour l'équilibre écologie (je retiens ce mot, décidément)- consommation, tout est à inventer...

    Mais comment, ça je ne l'imagine pas du tout

    J'ai constaté, depuis plus de 40 ans que je vis à Toulouse, une franche amélioration au centre ville, quand on y déambule en tant que piéton ; bus roulant au gaz naturel, métro, rues du centre interdites à la circulation, tout le monde s'y est adapté ; jadis, on suffoquait rapidement rue Alsace Lorraine ; les commerçants craignaient de perdre des clients,  mais ils en ont eu(s?) davantage, au contraire

    Le tri sélectif ne se faisait pas du tout, il est devenu courant, partout...

    Il y a plein de choses à inventer, je me répète, mais j'espère qu'il y a des cerveaux qui travaillent actuellement à des modes d'énergie plus propres, pas forcément les éoliennes, je suis d'accord que c'est monstrueux dans le paysage, et ça fait un boucan infernal pour les riverains

    Perso, je suis très contente de ne plus jamais acheter de bouteilles d'eau, même la cristaline ! rire

    L'eau du robinet, filtrée, est très bonne...
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Lun 1 Juin 2020 - 19:25

    cristaline a écrit:Bien d'accord sur l'aspect "société hygiéniste", qui devient fatigante, à force de précautions, de conseils,

    Pour l'équilibre écologie (je retiens ce mot, décidément)- consommation, tout est à inventer...

    Mais comment, ça je ne l'imagine pas du tout

    J'ai constaté, depuis plus de 40 ans que je vis à Toulouse, une franche amélioration au centre ville, quand on y déambule en tant que piéton ; bus roulant au gaz naturel, métro, rues du centre interdites à la circulation, tout le monde s'y est adapté ; jadis, on suffoquait rapidement rue Alsace Lorraine ; les commerçants craignaient de perdre des clients,  mais ils en ont eu(s?) davantage, au contraire

    Le tri sélectif ne se faisait pas du tout, il est devenu courant, partout...

    Il y a plein de choses à inventer, je me répète, mais j'espère qu'il y a des cerveaux qui travaillent actuellement à des modes d'énergie plus propres, pas forcément les éoliennes, je suis d'accord que c'est monstrueux dans le paysage, et ça fait un boucan infernal pour les riverains

    Perso, je suis très contente de ne plus jamais acheter de bouteilles d'eau, même la cristaline ! rire

    L'eau du robinet, filtrée, est très bonne...
    Je vais vous répondre, mais pour l'instant je regarde Zemmour sur Cnews. A+
    cristaline
    cristaline

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Default6

    Messages : 13781
    Date d'inscription : 18/12/2013
    Age : 69

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par cristaline le Lun 1 Juin 2020 - 20:07

    Merci de me l'avoir rappelé : j'ai suivi passionnément les échanges à partir de 19h30

    J'apprécie énormément la ravissante Christine Kelly, qui a une classe extraordinaire, et dont les interventions sont très pertinentes

    Ce que dit Zemmour sur les réseaux sociaux, (et twitter en particulier), qui font la loi est très juste et inquiétant !
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Lun 1 Juin 2020 - 20:18

    cristaline a écrit:Bien d'accord sur l'aspect "société hygiéniste", qui devient fatigante, à force de précautions, de conseils,

    Pour l'équilibre écologie (je retiens ce mot, décidément)- consommation, tout est à inventer...

    Mais comment, ça je ne l'imagine pas du tout

    J'ai constaté, depuis plus de 40 ans que je vis à Toulouse, une franche amélioration au centre ville, quand on y déambule en tant que piéton ; bus roulant au gaz naturel, métro, rues du centre interdites à la circulation, tout le monde s'y est adapté ; jadis, on suffoquait rapidement rue Alsace Lorraine ; les commerçants craignaient de perdre des clients,  mais ils en ont eu(s?) davantage, au contraire

    Le tri sélectif ne se faisait pas du tout, il est devenu courant, partout...

    Il y a plein de choses à inventer, je me répète, mais j'espère qu'il y a des cerveaux qui travaillent actuellement à des modes d'énergie plus propres, pas forcément les éoliennes, je suis d'accord que c'est monstrueux dans le paysage, et ça fait un boucan infernal pour les riverains

    Perso, je suis très contente de ne plus jamais acheter de bouteilles d'eau, même la cristaline ! rire

    L'eau du robinet, filtrée, est très bonne...
    Oui, tout cela est très bien parce que c'est à l'échelle humaine.
    Pistes cyclable, plus de rues piétonnières, encore que les commerçant ne sont pas toujours d'accord ( parce qu'il y a le problème des livraisons), le tri sélectif, des espaces verts, refus des plastiques, etc. Ok
    Mais là on est dans l'organisation des villes et dans la responsabilité individuelle.

    Mais quid lorsque l'on envisage un macro économie ?  Pour les centres villes qui seront, un jour ou l'autre interdit aux véhicules privés, où sont les parkings à l'entrée des villes, où sont les transports en commun inter- banlieues ? 


    L'écologie individuelle est pour moi avant tout une éducation civique. Si chacun d'entre nous ne se conduit pas comme un porc, et vous avez dû voir la photo de pelouse des invalides que je vous ai livrée, dans quel état les gens l'ont laissée ! Si chacun déjà se conduisait de façon responsable, ça serait déjà pas si mal. Mais il faut bien reconnaître que les Français sont sales.
    Flavius
    Flavius
    Modérateur
    Modérateur

    Messages : 15849
    Date d'inscription : 17/12/2013
    Age : 23
    Localisation : Hérault

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Flavius le Lun 1 Juin 2020 - 20:20

    cristaline a écrit:Merci de me l'avoir rappelé : j'ai suivi passionnément les échanges à partir de 19h30

    J'apprécie énormément la ravissante Christine Kelly, qui a une classe extraordinaire, et dont les interventions sont très pertinentes

    Ce que dit Zemmour sur les réseaux sociaux, (et twitter en particulier), qui font la loi est très juste et inquiétant !
    Oui. En déléguant nos libertés aux réseaux sociaux, c'est extrêmement grave. 

    L'explication que donne Zemmour sur la mort de Floyd et ces conséquences était magistrale.

    Contenu sponsorisé

    Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?  Empty Re: Ecologie et consommation : deux concepts antinomiques et irréconciliables ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 19 Sep 2020 - 19:04