Des lettres et des news

Des lettres et des news

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Des lettres et des news

Forum sur l'actualité et la culture

Le Deal du moment : -56%
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
Voir le deal
34.99 €

+11
Ymar
Vieux singe
Titoune
Galadriel
Soizik57
cristaline
beced
Dan22
Flavius
MrPhelps
Paulette
15 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Marre du politiquement correct

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
MrPhelps
MrPhelps

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 7705
Date d'inscription : 28/02/2020

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par MrPhelps Ven 4 Nov 2022 - 23:27

Paulette a écrit:
On a tout de même du mal à oublier tout ce qui se passait du temps du père Le Pen !
Là, il y en avait, des agressions.
Si tout ce racisme n'avait pas été souligné, on y serait encore !
Avec le rouquin ça m avait rire  rire

Flavius
Flavius
Modérateur
Modérateur


Messages : 35159
Date d'inscription : 17/12/2013
Localisation : Hérault

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par Flavius Ven 4 Nov 2022 - 23:27

Paulette a écrit:
MrPhelps a écrit:
warpcoil  Après quelqu un qui est raciste évidement a plus de chance d aller vers ce genre de partie mais y a pas que ça, t’a des gens honnête aussi qui aime leurs pays qui le protège qui défende leurs culture et qui veulent léguer à leurs enfant le pays qu ils ont connnu comme le font tout les pays du monde .  Y a trop de manipulation autours de ça. Après tu peux pas obliger les gens à t aimer. Il t aimes pas il t aimes pas voilà chacun fait sa vie du moment qui t agresse pas. Ça fait un peu penser au temps de l inquisition ou les gens doivent ce justifier de tout par peur de châtiment. Je trouve que c est exagérer ce qui est arriver à ce députer RN .
On a tout de même du mal à oublier tout ce qui se passait du temps du père Le Pen !
Là, il y en avait, des agressions.
Si tout ce racisme n'avait pas été souligné, on y serait encore !
Combien de morts Le Pen ? Lui, il a servi la gauche, et la droite. Il a beaucoup servi Mitterrand. En plus, Le Pen n'a jamais voulu le pouvoir. Et ça tout le monde le sait. Alors tu parles d'un danger !
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Flavius
Flavius
Modérateur
Modérateur


Messages : 35159
Date d'inscription : 17/12/2013
Localisation : Hérault

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par Flavius Ven 4 Nov 2022 - 23:34

Paulette a écrit:
Flavius a écrit:
Dieudonné le déteste surtout parce qu'il est juif et qu'il passe souvent à la télévision et pas lui.
Mais j'avoue ne pas comprendre en quoi ne pas apprécier un gros con infatué qui se prend pour un journaliste alors qui n'est qu'un animateur, vous me parlez d'un antisémite infréquentable qui n'apprécie pas non plus Patrick Cohen ? Où voulez vous en venir exactement ? Deux personnes détestant une troisième, font  qu'elles sont obligatoirement copines ? Bizarre ce sophisme.
Non, ce n'est pas cela.
Je n'aime pas particulièrement Patrick Cohen, mais ce que tu dis de lui est tout à fait partial.
Oui, bien sûr que c'est partial puisque c'est mon avis, avis que je ne demande à personne de partager.
En plus, c'est un milieu que je connais un peu, et peut-être suis-je plus exigeant et attentif.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dan22
Dan22

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 5481
Date d'inscription : 17/04/2020

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par Dan22 Ven 4 Nov 2022 - 23:37

Ben voui ! that’s life Marre du politiquement correct 2480971569
MrPhelps
MrPhelps

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 7705
Date d'inscription : 28/02/2020

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par MrPhelps Ven 4 Nov 2022 - 23:39

Paulette a écrit:
On a tout de même du mal à oublier tout ce qui se passait du temps du père Le Pen !
Là, il y en avait, des agressions.
Si tout ce racisme n'avait pas été souligné, on y serait encore !
warpcoil  Je pense qui en a plus maintenant , mais ce qui agace c est lés 2 poids 2 mesure on en parle pas parce que c est pas porteur politiquement, mais on a vu toute ces agression horrible que certain on subis comme ce jeune garçon kidnappé par le gang des barbare  .  le rôle d un états c est apporter la sécurité à tous. Les gens n ont pas à ce faire agresser pour x raison. Après tu peux pas obliger les gens t Aimer mais j ai la naïveté de croire que la majorité des personnes sont juste. Une personnes honnête elle ce fera jamais repousser du moment qu elle vie normalement.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
MrPhelps
MrPhelps

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 7705
Date d'inscription : 28/02/2020

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par MrPhelps Ven 4 Nov 2022 - 23:50

Paulette a écrit:
Tu n'as pas dû bien faire attention au genre de public qui soutenait Zemmour lors de son grand meeting, lui-même a été obligé de les calmer !
warpcoil  Oui ça exister, nous cachons pas la face évidemment ce genre de personne qui vote vont pas voter pour la gauche mais la société dans laquelle on vie on peut trouver tout et sont contraire. Tu peux trouver par exemple dés députer de gauche d’origine turque qui soutienne erdogan ou lés loup gris qui sont des nationalistes turque, tu peux trouver des personnes de gauche qui reçoivent des personnes des intellectuel qui ont appeller au meurte d autre personne ou qui admire dés régime autoritaire qui ont des millions de mort sur la conscience  . Ta des personnes qui peuvent voter à gauche et qui sont des meurtrier ou des fanatique religieux qui serait capable de faire des genocide si il en avait les moyen, tu trouve de tout. . Mais je pense que la majorité Des gens sont sense, pour ça que je suis pour les referadum .
MrPhelps
MrPhelps

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 7705
Date d'inscription : 28/02/2020

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par MrPhelps Ven 4 Nov 2022 - 23:55

MrPhelps a écrit:
warpcoil  Oui ça exister, nous cachons pas la face évidemment ce genre de personne qui vote vont pas voter pour la gauche mais la société dans laquelle on vie on peut trouver tout et sont contraire. Tu peux trouver par exemple dés députer de gauche d’origine turque qui soutienne erdogan ou lés loup gris qui sont des nationalistes turque, tu peux trouver des personnes de gauche qui reçoivent des personnes des intellectuel qui ont appeller au meurte d autre personne ou qui admire dés régime autoritaire qui ont des millions de mort sur la conscience  . Ta des personnes qui peuvent voter à gauche et qui sont des meurtrier ou des fanatique religieux qui serait capable de faire des genocide si il en avait les moyen, tu trouve de tout. . Mais je pense que la majorité Des gens sont sense, pour ça que je suis pour les referadum .
warpcoil  Je parle de ça parce que j ai en tête cette histoire ou certain députer de gauche d origine turque on refuser de reconnaître le genocide arméniens et où certain sont proche du pouvoir du pays de leurs origine qui eux sont des nationalistes bien pire que le RN .
beced
beced

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 48072
Date d'inscription : 31/12/2013

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par beced Sam 5 Nov 2022 - 11:48

Scandale à l’Assemblée: dérapage raciste ou instrumentalisation politique? La posture morale en politique permet souvent de masquer un vide idéologique.
Céline Pina -5 novembre 2022 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 


Depuis jeudi, les députés sont en émoi. Un incident raciste aurait eu lieu lors des questions d’actualité au gouvernement, entraînant, fait rarissime, la suspension de ladite séance. Alors tempête dans un verre d’eau ? Dérapage raciste du RN ? Instrumentalisation politique d’un incident par une La France insoumise en crise et un gouvernement qui ne cesse de reculer dans les sondages ? Et si l’affaire était un cocktail mélangeant tous ces ingrédients ?
Rappel des faits : en séance de questions au gouvernement, le député Carlos Martens Bilongo prend la parole à propos de la situation d’un bateau transportant des migrants en Méditerranée. On entend alors une voix crier : « Qu’il(s) retourne(nt) en Afrique ». La sortie émane des rangs du Rassemblement National et vient du député Grégoire de Fournas. La question se pose alors de savoir si le retour en Afrique évoqué concernait le député La France insoumise, noir de peau, ou le bateau de migrants. Interrogé à la sortie de l’hémicycle, Grégoire de Fournas, à qui un journaliste reproche d’avoir insulté un député noir, réagit en disant en substance que son collègue n’est pas un député « Noir » mais un député français qui a la même légitimité que lui à siéger au sein de l’Assemblée. Il précise que ses propos concernaient le bateau transportant les migrants et non son collègue. De son côté, le député Bilongo soutient avoir entendu « retourne en Afrique » et a déclaré « Aujourd’hui dans l’hémicycle, on insulte ma personne. On insulte des millions de Français qui me ressemblent ». L’enregistrement montre que le député Rassemblement National a bien dit « qu’il(s) retourne(nt) en Afrique » mais selon ceux qui l’accusent de racisme, cela équivaut à la même chose que s’il s’en était pris à son collègue.


Ce qui n’est pourtant pas le cas. En effet, dire à un député de la République de retourner en Afrique, c’est lui discuter son appartenance à la France et sa légitimité à nous représenter, quand cette admonestation s’adresse à un homme noir de peau, l’insulte raciste ne fait pas de doute et l’indignité à l’entendre retentir au sein de l’hémicycle est avérée. En revanche, refuser d’accueillir des migrants et souhaiter que, si la France intervient pour les sauver, elle les ramène d’où ils viennent, n’a rien de raciste. C’est tout le sens des OQTF dont tout le monde réclame qu’elles soient exécutées. On peut trouver la teneur du propos politiquement choquante, être en désaccord, voir dans la sentence lapidaire une forme de xénophobie, mais il est difficile d’instruire un procès en racisme. Certes cette interjection n’est pas du niveau de ce que nous aimerions entendre à l’Assemblée, mais pour le coup il suffit de lire les comptes rendus pour constater qu’insultes et propos déplacés sont récurrents sur les bancs du parlement. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que l’on entend et entendra un propos dont l’auteur n’a pas de quoi être fier.


Alors pourquoi un tel scandale, qu’est-ce-qui explique une telle effervescence politico-médiatique ? Il est fort probable qu’une fois la phase d’instrumentalisation passée, ne restent que des postures qui ne grandissent personne et soulignent surtout la médiocrité de notre personnel politique et son absence totale d’honnêteté intellectuelle.
 


Du côté du Rassemblement National, parti qui a longtemps assumé par la voix de son ancien président et fondateur, Jean-Marie Le Pen, un racisme et un antisémitisme décomplexé, une telle phrase, même si elle concerne la question des migrants, ne pouvait que réactiver la mémoire des saillies ouvertement racistes et antisémites dont Jean-Marie Le Pen aimait émailler son discours. Le fait que le député qui s’exprimait sur cette question était noir de peau en rajoutait encore dans les éléments de contexte négatif. On peut penser à une forme de retour du refoulé de la part du député de Fournas. Pourtant on pourrait aussi lire la scène comme le fait que l’égalité est tellement réalisée que même au Rassemblement National, personne ne songe à censurer son langage au nom de l’interprétation qui pourrait en être faite, car la question de la couleur de peau ne se pose plus et que nul ne songe à remettre en cause la légitimité d’un élu sur de telles bases.


Du côté de La France insoumise, créer un scandale en endossant la posture de l’antiracisme vient à point. La véhémence de Jean-Luc Mélenchon et ses outrances verbales font de lui le digne héritier de Jean-Marie Le Pen. Les deux tribuns se ressemblent dans leur manière d’user du langage et d’en appeler à la violence. A cela s’ajoute une dérive islamogauchiste et racialiste réelle qui fait que La France insoumise compte dans ses rangs beaucoup d’élus pour qui la couleur de peau définit les individus. Ce qui est le fondement du racisme. Selon eux, le Blanc est un oppresseur, tout ce qui n’est pas Blanc est un opprimé, les rapports entre les hommes se résument à des questions de domination et la violence politique est légitime puisqu’il n’y a pas quête d’égalité mais volonté de revanche. Une telle lecture de la société est massivement rejetée par les Français, à tel point que dans une étude faite par IPSOS pour la fondation Jean-Jaurès, c’est aujourd’hui La France insoumise qui est vue comme la plus grande menace pour la démocratie et non plus le Rassemblement National. Il était donc urgent pour La France insoumise de se mettre en scène dans une posture morale où elle incarne le Bien face au retour de la « bête immonde ». La référence au racisme ayant pour rôle de renvoyer le Rassemblement National à une reductio ad hitlerum qui redore en comparaison le blason de La France insoumise. Le problème, c’est que la question de l’égalité entre les hommes à raison du respect de leur égale dignité humaine est à géométrie variable à gauche. Selon que la discrimination se fait par la race ou le sexe, dans le premier cas elle est inadmissible, dans le deuxième cas, elle est défendue comme une liberté. Difficile de comprendre. Ainsi, le député Bilongo qui se dit victime de racisme, promeut dans le même temps le voile. Ce signe qui refuse l’égalité aux femmes, les infériorise et marque leur impureté ne le dérange pas au point qu’il le met en scène à l’intérieur même de l’Assemblée nationale.
 


Mais l’instrumentalisation de cette histoire ne concerne pas que les plus radicaux au sein de l’Assemblée nationale. La majorité présidentielle en fait aussi des tonnes. Il s’agit là au contraire d’essayer de faire croire que ce parti sans identité forte serait malgré tout porteur d’une vision du monde et de l’homme qui en fait un véritable parti politique et non une coalition de techniciens sans vision ni idéal autre que l’adaptation aux contraintes de la globalisation. La lutte contre le racisme, même quand il n’existe pas vraiment, permet de faire croire que l’on a encore une véritable dimension culturelle et intellectuelle et que l’on ne se résume pas à un regroupement d’intérêts de classe. La posture morale en politique permet souvent de masquer le vide idéologique. Elle ne demande ni travail ni action et est souvent payante en termes d’image. L’indignation sert alors à promouvoir sa propre vertu à peu de frais puisque sur le fond cela n’engage à rien et peut rapporter beaucoup.


A la fin, le véritable racisme, celui qui sème la haine entre les hommes et les essentialise, celui qui instrumentalise l’histoire et fait de la couleur de la peau une appartenance et une identité, n’est pas combattu. Ce racisme-là est commun à une partie des extrémistes, qu’ils soient de gauche ou de droite, et est parfaitement assumé dans le discours politique d’une certaine gauche, alors qu’il est au moins devenu honteux à l’extrême-droite. 
La dérive d’une partie importante de la lutte antiraciste qui a basculé de la quête d’égalité vers la haine de la « blanchité » n’aide pas à ce que ce combat soit aussi fédérateur qu’il le devrait. 

Flavius aime ce message

MrPhelps
MrPhelps

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 7705
Date d'inscription : 28/02/2020

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par MrPhelps Sam 5 Nov 2022 - 12:16

warpcoil  Pour finir ils ont été plus choquer par une phrase que pour le meurte d un enfants . Elle est belle la gauche, je crois que ça fait longtemps qui a plus grand monde de normal dans la gauche juste dés idéologue fou et manipulateur
avatar
Invité
Invité


Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par Invité Sam 5 Nov 2022 - 14:51

beced a écrit:Scandale à l’Assemblée: dérapage raciste ou instrumentalisation politique? La posture morale en politique permet souvent de masquer un vide idéologique.
Céline Pina -5 novembre 2022 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 


Depuis jeudi, les députés sont en émoi. Un incident raciste aurait eu lieu lors des questions d’actualité au gouvernement, entraînant, fait rarissime, la suspension de ladite séance. Alors tempête dans un verre d’eau ? Dérapage raciste du RN ? Instrumentalisation politique d’un incident par une La France insoumise en crise et un gouvernement qui ne cesse de reculer dans les sondages ? Et si l’affaire était un cocktail mélangeant tous ces ingrédients ?
Rappel des faits : en séance de questions au gouvernement, le député Carlos Martens Bilongo prend la parole à propos de la situation d’un bateau transportant des migrants en Méditerranée. On entend alors une voix crier : « Qu’il(s) retourne(nt) en Afrique ». La sortie émane des rangs du Rassemblement National et vient du député Grégoire de Fournas. La question se pose alors de savoir si le retour en Afrique évoqué concernait le député La France insoumise, noir de peau, ou le bateau de migrants. Interrogé à la sortie de l’hémicycle, Grégoire de Fournas, à qui un journaliste reproche d’avoir insulté un député noir, réagit en disant en substance que son collègue n’est pas un député « Noir » mais un député français qui a la même légitimité que lui à siéger au sein de l’Assemblée. Il précise que ses propos concernaient le bateau transportant les migrants et non son collègue. De son côté, le député Bilongo soutient avoir entendu « retourne en Afrique » et a déclaré « Aujourd’hui dans l’hémicycle, on insulte ma personne. On insulte des millions de Français qui me ressemblent ». L’enregistrement montre que le député Rassemblement National a bien dit « qu’il(s) retourne(nt) en Afrique » mais selon ceux qui l’accusent de racisme, cela équivaut à la même chose que s’il s’en était pris à son collègue.


Ce qui n’est pourtant pas le cas. En effet, dire à un député de la République de retourner en Afrique, c’est lui discuter son appartenance à la France et sa légitimité à nous représenter, quand cette admonestation s’adresse à un homme noir de peau, l’insulte raciste ne fait pas de doute et l’indignité à l’entendre retentir au sein de l’hémicycle est avérée. En revanche, refuser d’accueillir des migrants et souhaiter que, si la France intervient pour les sauver, elle les ramène d’où ils viennent, n’a rien de raciste. C’est tout le sens des OQTF dont tout le monde réclame qu’elles soient exécutées. On peut trouver la teneur du propos politiquement choquante, être en désaccord, voir dans la sentence lapidaire une forme de xénophobie, mais il est difficile d’instruire un procès en racisme. Certes cette interjection n’est pas du niveau de ce que nous aimerions entendre à l’Assemblée, mais pour le coup il suffit de lire les comptes rendus pour constater qu’insultes et propos déplacés sont récurrents sur les bancs du parlement. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que l’on entend et entendra un propos dont l’auteur n’a pas de quoi être fier.


Alors pourquoi un tel scandale, qu’est-ce-qui explique une telle effervescence politico-médiatique ? Il est fort probable qu’une fois la phase d’instrumentalisation passée, ne restent que des postures qui ne grandissent personne et soulignent surtout la médiocrité de notre personnel politique et son absence totale d’honnêteté intellectuelle.
 


Du côté du Rassemblement National, parti qui a longtemps assumé par la voix de son ancien président et fondateur, Jean-Marie Le Pen, un racisme et un antisémitisme décomplexé, une telle phrase, même si elle concerne la question des migrants, ne pouvait que réactiver la mémoire des saillies ouvertement racistes et antisémites dont Jean-Marie Le Pen aimait émailler son discours. Le fait que le député qui s’exprimait sur cette question était noir de peau en rajoutait encore dans les éléments de contexte négatif. On peut penser à une forme de retour du refoulé de la part du député de Fournas. Pourtant on pourrait aussi lire la scène comme le fait que l’égalité est tellement réalisée que même au Rassemblement National, personne ne songe à censurer son langage au nom de l’interprétation qui pourrait en être faite, car la question de la couleur de peau ne se pose plus et que nul ne songe à remettre en cause la légitimité d’un élu sur de telles bases.


Du côté de La France insoumise, créer un scandale en endossant la posture de l’antiracisme vient à point. La véhémence de Jean-Luc Mélenchon et ses outrances verbales font de lui le digne héritier de Jean-Marie Le Pen. Les deux tribuns se ressemblent dans leur manière d’user du langage et d’en appeler à la violence. A cela s’ajoute une dérive islamogauchiste et racialiste réelle qui fait que La France insoumise compte dans ses rangs beaucoup d’élus pour qui la couleur de peau définit les individus. Ce qui est le fondement du racisme. Selon eux, le Blanc est un oppresseur, tout ce qui n’est pas Blanc est un opprimé, les rapports entre les hommes se résument à des questions de domination et la violence politique est légitime puisqu’il n’y a pas quête d’égalité mais volonté de revanche. Une telle lecture de la société est massivement rejetée par les Français, à tel point que dans une étude faite par IPSOS pour la fondation Jean-Jaurès, c’est aujourd’hui La France insoumise qui est vue comme la plus grande menace pour la démocratie et non plus le Rassemblement National. Il était donc urgent pour La France insoumise de se mettre en scène dans une posture morale où elle incarne le Bien face au retour de la « bête immonde ». La référence au racisme ayant pour rôle de renvoyer le Rassemblement National à une reductio ad hitlerum qui redore en comparaison le blason de La France insoumise. Le problème, c’est que la question de l’égalité entre les hommes à raison du respect de leur égale dignité humaine est à géométrie variable à gauche. Selon que la discrimination se fait par la race ou le sexe, dans le premier cas elle est inadmissible, dans le deuxième cas, elle est défendue comme une liberté. Difficile de comprendre. Ainsi, le député Bilongo qui se dit victime de racisme, promeut dans le même temps le voile. Ce signe qui refuse l’égalité aux femmes, les infériorise et marque leur impureté ne le dérange pas au point qu’il le met en scène à l’intérieur même de l’Assemblée nationale.
 


Mais l’instrumentalisation de cette histoire ne concerne pas que les plus radicaux au sein de l’Assemblée nationale. La majorité présidentielle en fait aussi des tonnes. Il s’agit là au contraire d’essayer de faire croire que ce parti sans identité forte serait malgré tout porteur d’une vision du monde et de l’homme qui en fait un véritable parti politique et non une coalition de techniciens sans vision ni idéal autre que l’adaptation aux contraintes de la globalisation. La lutte contre le racisme, même quand il n’existe pas vraiment, permet de faire croire que l’on a encore une véritable dimension culturelle et intellectuelle et que l’on ne se résume pas à un regroupement d’intérêts de classe. La posture morale en politique permet souvent de masquer le vide idéologique. Elle ne demande ni travail ni action et est souvent payante en termes d’image. L’indignation sert alors à promouvoir sa propre vertu à peu de frais puisque sur le fond cela n’engage à rien et peut rapporter beaucoup.


A la fin, le véritable racisme, celui qui sème la haine entre les hommes et les essentialise, celui qui instrumentalise l’histoire et fait de la couleur de la peau une appartenance et une identité, n’est pas combattu. Ce racisme-là est commun à une partie des extrémistes, qu’ils soient de gauche ou de droite, et est parfaitement assumé dans le discours politique d’une certaine gauche, alors qu’il est au moins devenu honteux à l’extrême-droite. 
La dérive d’une partie importante de la lutte antiraciste qui a basculé de la quête d’égalité vers la haine de la « blanchité » n’aide pas à ce que ce combat soit aussi fédérateur qu’il le devrait. 

Bien vu.  Marre du politiquement correct 1635331732

1) Je note que, moi aussi, comme le député Bilongo, j'ai entendu "retourne en Afrique" -- amputé de son "qu'il(s)" donc -- à la première écoute.  Mais c'est normal car le premier mot, n'étant pas accentué, est à peine audible. Et, comme il était en train de parler, il est probable que sa propre voix a produit un "effet de masque".

2) Je ne pense pas que la remarque de Grégoire de Fournas visait le député Milongo. En effet, pour exclure la validité d'une interprétation, je me base sur deux critères
- le locuteur ne le pense pas
- s'il le pense, il ne se permettrait pas de le dire
Pour Grégoire de Fournas, je retiens principalement le deuxième (Paulette aussi a dit quelque chose dans ce sens là).

3) Remarque beaucoup plus anecdotique. Je note que le nom du parti auquel appartient Céline Pina n'est pas très "vendeur" avec son 'r' entre parentèses.  Smile
beced
beced

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 48072
Date d'inscription : 31/12/2013

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par beced Sam 5 Nov 2022 - 15:45

LV426 a écrit:

Bien vu.  Marre du politiquement correct 1635331732

1) Je note que, moi aussi, comme le député Bilongo, j'ai entendu "retourne en Afrique" -- amputé de son "qu'il(s)" donc -- à la première écoute.  Mais c'est normal car le premier mot, n'étant pas accentué, est à peine audible. Et, comme il était en train de parler, il est probable que sa propre voix a produit un "effet de masque".

2) Je ne pense pas que la remarque de Grégoire de Fournas visait le député Milongo. En effet, pour exclure la validité d'une interprétation, je me base sur deux critères
- le locuteur ne le pense pas
- s'il le pense, il ne se permettrait pas de le dire
Pour Grégoire de Fournas, je retiens principalement le deuxième (Paulette aussi a dit quelque chose dans ce sens là).

3) Remarque beaucoup plus anecdotique. Je note que le nom du parti auquel appartient Céline Pina n'est pas très "vendeur" avec son 'r' entre parentèses.  Smile

Very Happy

On peut ajouter aussi qu'il en va de même pour son nom de famille...
On imagine des moments à la récré assez intense .... Embarassed





..

Galadriel aime ce message

cristaline
cristaline

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 26662
Date d'inscription : 18/12/2013

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par cristaline Sam 5 Nov 2022 - 17:12

Flavius a écrit:
Oui, bien sûr que c'est partial puisque c'est mon avis, avis que je ne demande à personne de partager.
En plus, c'est un milieu que je connais un peu, et peut-être suis-je plus exigeant et attentif.


Un avis est forcément partial !! Ou alors, c'est qu'on répète l'avis des autres comme des moutons

Flavius aime ce message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Flavius
Flavius
Modérateur
Modérateur


Messages : 35159
Date d'inscription : 17/12/2013
Localisation : Hérault

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par Flavius Sam 5 Nov 2022 - 17:56

Paulette a écrit:
LV426 a écrit:

Bien vu.  Marre du politiquement correct 1635331732

1) Je note que, moi aussi, comme le député Bilongo, j'ai entendu "retourne en Afrique" -- amputé de son "qu'il(s)" donc -- à la première écoute.  Mais c'est normal car le premier mot, n'étant pas accentué, est à peine audible. Et, comme il était en train de parler, il est probable que sa propre voix a produit un "effet de masque".

2) Je ne pense pas que la remarque de Grégoire de Fournas visait le député Milongo. En effet, pour exclure la validité d'une interprétation, je me base sur deux critères
- le locuteur ne le pense pas
- s'il le pense, il ne se permettrait pas de le dire
Pour Grégoire de Fournas, je retiens principalement le deuxième (Paulette aussi a dit quelque chose dans ce sens là).

Non, LV, pas dans ce sens-là tout à fait.
Même si on cherche à le cacher, nombre de gens du RN sont viscéralement racistes, mais "faut pas le dire" !!!
Ce que j'ai dit, c'est que sans doute il aurait assez de retenue pour ne pas dire : "retourne en Afrique", en revanche, le : "qu'il retourne en Afrique" a très bien pu lui échapper.
Ne pas oublier la colère de ces gens-là.

Sinon, l'article de Céline Pina est excellent.
Je pense que vous êtes sous influence idéologique. 
Le RN se cache de rien. La dédiabolisation a réussi, en tout cas auprès des Français si l'on en juge en fonction des résultats des dernières élections. S'il reste des nervis, je ne crois pas trop, ils ne pourront résister très longtemps à la tendance actuelle.
Par ailleurs, le député en question a été fortement sanctionné, plus que le député Renaissance qui avait fait un salut nazi incontestable et a qui l'on a donné un rappel à l'ordre. Tout juste s'i on l'a pas décoré. 
L'attendu repose sur quoi sur propos racistes ? Ben non. Uniquement parce que cela a permis aux autres de perturber une session de l'Assemblée nationale. En droit français, on ne peut être condamné pour des activités commises par d'autres. Et vous si éprise de justice, permettez-moi de m'étonner de votre réaction. La justice doit être la même pour tous dans une démocratie 
non ? pour le reste, vous interpréter beaucoup. Et ce n'est, pour ma part, pas recevable. Ce ne sont que des hypothèses sous pression idéologique.
Ce qui s'est passé est écœurant. S'il y avait eu le moindre propos raciste, j'aurais été le premier à m'en émouvoir. Ce que je trouve abject, c'est le comportement théâtral auquel nous ont habitué les députés de LFI et celui de Renaissance qui, par lâcheté et opportunisme ont aboyé avec leur pire ennemi. 
En effet, cet article de Céline Pina est excellent, comme bien d'autres.

beced aime ce message

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Flavius
Flavius
Modérateur
Modérateur


Messages : 35159
Date d'inscription : 17/12/2013
Localisation : Hérault

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par Flavius Sam 5 Nov 2022 - 19:01

Paulette a écrit:
Flavius a écrit:
Je pense que vous êtes sous influence idéologique. 
Le RN se cache de rien. La dédiabolisation a réussi, en tout cas auprès des Français si l'on en juge en fonction des résultats des dernières élections. S'il reste des nervis, je ne crois pas trop, ils ne pourront résister très longtemps à la tendance actuelle.
Par ailleurs, le député en question a été fortement sanctionné, plus que le député Renaissance qui avait fait un salut nazi incontestable et a qui l'on a donné un rappel à l'ordre. Tout juste s'i on l'a pas décoré. 
L'attendu repose sur quoi sur propos racistes ? Ben non. Uniquement parce que cela a permis aux autres de perturber une session de l'Assemblée nationale. En droit français, on ne peut être condamné pour des activités commises par d'autres. Et vous si éprise de justice, permettez-moi de m'étonner de votre réaction. La justice doit être la même pour tous dans une démocratie 
non ? pour le reste, vous interpréter beaucoup. Et ce n'est, pour ma part, pas recevable. Ce ne sont que des hypothèses sous pression idéologique.
Ce qui s'est passé est écœurant. S'il y avait eu le moindre propos raciste, j'aurais été le premier à m'en émouvoir. Ce que je trouve abject, c'est le comportement théâtral auquel nous ont habitué les députés de LFI et celui de Renaissance qui, par lâcheté et opportunisme ont aboyé avec leur pire ennemi. 
En effet, cet article de Céline Pina est excellent, comme bien d'autres.
Eh ben mon Flavius, heureusement que t'es là pour me rappeler - in extremis ! - que je n'ai aucune indépendance de la pensée, que ma réflexion est sous emprise, que je suis une malheureuse victime idéologique, je n'en avais pas pris conscience.
Ta grande-prêtresse a scandé qu'un avis était forcément partial, non ?
Nier qu'il y a encore des racistes chez Zemmour et chez Marine Le Pen, c'est partial !!!

le RN est toujours perçu comme un mouvement à la fois "ayant des idées racistes" (60%) et "dangereux pour notre économie" (58%). Une majorité de Français ne pensent pas que le RN "propose une politique efficace en matière d’immigration" (54%) ni qu’il puisse "assurer une meilleure sécurité aux Français" (56%). Ils ne lui font pas crédit non plus de "bien défendre les classes populaires" (58%).
C'est bien, vous êtres comme le prix des allumettes, vous ne changez pas. Surtout ne changez pas. C'est comme cela que je vous apprécie. La caricature et l'excès de la jeunesse. rire Vous allez vous aussi me manquer.
Une grande prêtresse ? J'aurai préféré une grande maîtresse. Oui c'est moi qui l'ai dit et cristaline l'a repris.
Non. Ça doit existé. Mais en faire une généralité n'est pas partial mais faux. Aucun des deux n'ont intérêt à avoir volontairement des racistes dans leur rang. Vous ne vous êtes pas aperçue que ce n'était pas très porteur ? 

Ecoutez rien ne sert de parler pour ne rien dire. Que cela ne vous plaise ou pas, le RN est le premier parti de France et arrive deuxième aux élections présidentielles. C'est un fait qui vaut mille sondages. Et à cela, outre le fait que des partis comme le PS, ont tout fait pour qu'il soit à ce niveau, faut croire que les idées du RN croisent celles du peuple français.
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
MrPhelps
MrPhelps

Marre du politiquement correct Default6


Messages : 7705
Date d'inscription : 28/02/2020

Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par MrPhelps Sam 5 Nov 2022 - 19:16

Paulette a écrit:
Ben on dit d’abord “retournez chez vous” et s’ils n’y vont pas assez vite, on passe a des solutions radicales !
warpcoil  Je viens de voire à Callac dés manifestation contre les migrant qu on leur imposent et l gauche à contre manifester en disant migrant nous laisser pas seul avec les français  benji  non mais  franchement ça deviens n importe quoi on est en plein maladie mental la.  On impose des migrant à des gens qui en veulent pas qui souvent sont agressif et prêt à tout pour avoir quelque chose et les pauvre français ont plus rien à dire chez eux voilà le vrai faschisme c est horrible mais bon ça fera un paquet de voix en plus pour le RN .

Flavius aime ce message


Contenu sponsorisé


Marre du politiquement correct Empty Re: Marre du politiquement correct

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 1 Mar 2024 - 22:57